Comment faire du hasch?

Méthodes de fabrication du Haschisch

Le haschisch est une substance concentrée en THC faite à partir de l’extraction de la résine présente sur la plante de cannabis: le Cannabis contient du THC, la substance psycho active qui lorsqu’on la fume, produit ces effets que nous recherchons.

Pour pouvoir profiter d’un haschisch de bonne qualité, il faut d’abord en extraire la résine. Actuellement, les extractions de résine se divisent principalement en deux familles: extraction à sec et extraction avec glace. Il existe différentes machines et outillages pour les deux types d’extraction.

Extraction de haschisch à sec:

Depuis des centaines d’années, la résine des plantes de cannabis est extraite pour la consommation. La méthode la plus traditionnelle et la plus connue pour les extractions à sec est l’utilisation de tamis. Les cultivateurs marocains en sont un bon exemple, utilisant des toiles poreuses pour filtrer la résine du cannabis.

A partir de cette méthode d’extraction traditionnelle ont été inventés des objets et des machines qui facilitent le travail et la réalisation du hash.

Caja 00Box

Boite 00Box

Extraction avec tamis

Le tamis 00box dans une boite en bois est très utile et propose différentes possibilités d’utilisation en même temps. Cette boite en bois a été crée dans le but de conserver les fleurs de cannabis en maintenant l’humidité au minimum et en apportant l’aération idéale pour que le THC ne se dégrade pas et pour profiter de sa récolte dans les conditions optimales. La boite peut également servir lors des tailles et manucures.

Une autre de ses fonctions passives est l’extraction de résine à l’aide du tamis qui est situé sous la marijuana.

Les petites secousses produisent de légères frictions entre les têtes et le tamis de façon à ce que la résine qui se détache tombe au travers du tamis et se dépose au fond de la boite. Ce tamis peut être retiré pour faciliter la récupération de la résine. Nous effectueons ce travail à l’aide d’une carte incluse dans la boite.

Hash Maker

Hash Maker

Hash Maker

Le Hash maker est un genre de Shaker (pour faire des cocktails) d’aspect simple qui donne de bons résultats en peu de temps. C’est une boite cylindrique de 17 cm de haut et 17cm de diamètre avec un tamis à l’intérieur et deux couvercles à ouverture facile de chaque coté. Son utilisation est très facile, il suffit simplement d’ouvrir le couvercle supérieur, d’y mettre le cannabis avant de refermer et de secouer, puis finalement ouvrir le couvercle inferieur pour récupérer la résine et la travailler. Il est conseillé de congeler les fleurs pour faciliter le détachement de la résine. Vous pouvez aussi mettre le Hash maker rempli d’herbe dans le congélateur pendant une ou deux heures.

 

Top Zeef

Top Zeef

Le Top Zeef est un appareil d’extraction à sec très facile à utiliser. Il s’agit d’un cube de polyéthylène totalement démontable qui se compose d’un réservoir cylindrique recouvert d’un tamis. L’herbe congelée est déposée dans le cylindre et la machine est branchée et mise en marche: le cylindre tourne comme une machine à laver en extrayant progressivement la résine qui se dépose à l’intérieur de la structure. L’appareil est démonté et le tamis retiré, il ne reste qu’à récupérer sur les parois avec une carte la résine extraite. La matière végétale utilisée peut être récupérée pour enfin être consommée ou pour faire d’autres extractions à sec ou avec de la glace. Nous conseillons d’éviter d’y mettre des branches car elles pourraient endommager les mailles du tamis. Veillez a ne mettre que des têtes entières non broyées.

Pollinator

Pollinator

Le Pollinator est un appareil pour l’extraction de résine à sec, son fonctionnement est très proche du Top Zeef. Il est totalement démontable pour faciliter la récupération du hachich sous forme de poudre. Son tambour peut contenir de grandes quantités de cannabis et donner de très bon résultats. La récupération de la matière végétale après son utilisation est très facile car le cylindre se retire de la machine facilement.

Extraction de Hachisch avec glace

Comme nous l’avons évoqué précédemment, l’extraction de hachisch peut se faire à sec, ou avec de l’eau et de la glace. Dans cette partie, nous nous intéresserons à l’extraction à base d’eau et de glace en utilisant différents instruments ou machines qui faciliteront beaucoup le travail.

Le THC est difficile à collecter si certaines étapes ne sont pas correctement réalisées. La première chose à faire avant n’importe quelle extraction avec de la glace est de mettre l’herbe au congélateur. Ce procédé a beaucoup d’importance car il est essentiel pour que les trichomes se détachent de la matière végétale et soient filtrés par les tamis, sacs ou autres ustensiles destinés à les retenir et plus tard les concentrer pour fabriquer un beau morceau de hash provenant de notre propre récolte.

Les Bubble Bag, sont des mini sacs crées pour l’extraction du haschich avec de l’eau et de la glace. C’est une reproduction miniature du système plus connu pour les extractions avec glace, comme par exemple les ice o lator.

Bubble Bags

Bubble Bags

Ce kit d’extraction se compose de 3 sacs avec des filtres de différentes tailles. Son utilisation est simple. Il suffit de deux seaux de 7 litres, des sacs de glace, un fouet manuel ou électrique, la matière première, des petites feuilles ou fleurs trop petites, en retirant les branches pour ne pas abimer les mailles du sac pendant l’utilisation.

Lorsque tout le matériel est prêt et que le cannabis est au congélateur depuis 24h, nous commençons par remplir un seau avec de l’eau froide. Nous installons d’abord le sac avec le filtre le plus fin (de 25 microns) dans le seau, puis le sac intermédiaire de 83 microns, et finalement le dernier avec le plus grand filtre (180 microns), de façon à ce qu’ils s’emboitent ensemble et s’insèrent dans le seau remplit aux trois quarts.

Maintenant, nous remplissons de glace pour refroidir et maintenir l’eau autour des 3°- 4°.Lorsque l’eau est à la température idéale, nous remplissons les sacs avec la matière végétale jusqu’à 10 centimètres du bord en rajoutant de la glace car la précédente aura certainement fondu en rafraichissant l’eau.

Laisser reposer dix minutes avant de commencer à travailler. Passé ce temps, nous commençons à mélanger le contenu avec un fouet. Si nous utilisons un fouet manuel, il faut remuer doucement et de manière constante. Si l’on dispose d’un fouet électrique, il faut battre 15 minutes à la puissance minimale. Avant de continuer, nous laissons reposer 20 minutes avant de battre de nouveau et nous répéterons 4 fois cette opération.

Une fois le dernier passage fini, il nous reste à voir les résultats obtenus en retirant d’abord le dernier sac installé dans le seau pour enlever la matière végétale et la glace. La résine sera filtrée dans les deux autres sacs.

Nous avons retiré les feuilles avec la glace dans le premier sac, maintenant nous sortons le deuxième sac du seau en filtrant l’eau qui tombe dans le dernier sac et nous constatons une fois toute l’eau évacuée, que pour heureuse surprise, la résine obtenue est constituée des trichomes les plus grands. La première chose à faire pour pouvoir récupérer la résine dans le sac est de la sécher avec du papier absorbant en retirant tout l’humidité possible.

A présent nous renversons la matière obtenue sur une passoire métallique que l’on presse avec les doigts ou à l’aide d’une cuillère pour évacuer l’eau. Le résultat obtenu après ce processus est le hachisch, qui avant d’être compacté et travaillé doit être séché dans un lieu ventilé, frais et sec.

Le sac qui reste dans le seau contient la résine filtrée par le sac de 80 microns, nous le retirons de la même manière que le premier. Le haschich obtenu est d’une qualité différente au précédent.

Bubbleator

Bubbleator

Le Bubbleator, est une machine pour l’extraction de résine qui utilise un système de base similaire aux bubblebags. Dans une machine à laver portable,

nous plaçons un sac pyramidal dans lequel sont déposés les déchets résineux et feuilles de cannabis, exception faite des branches qui pourraient déchirer le filtre.

L’étape suivante consiste à remplir le réservoir à moitié d’eau, et de faire descendre la température autour des 4º en complétant avec des glaçons.

Lorsque la température du thermomètre affiche 4 degrés, nous pouvons déposer le sac dans le réservoir, fermer le couvercle et régler le minuteur pour que la machine fonctionne de 3 à 8 minutes. Passé ce délai, nous ouvrons le couvercle pour retirer le sac en pressant pour bien évacuer l’eau contenue par les végétaux.

A présent il faut préparer un seau de 15 à 30 litres pour y installer les sacs du kit destinés à filtrer la résine extraite dans le réservoir de la machine.

Le sac installé au fond du seau possède un filtre de 70 microns, par dessus le filtre de 220 microns qui ne servira qu’à filtrer les restes de matière végétale qui peuvent être présents. On verse alors l’eau du réservoir dans le seau pour qu’elle soit filtrée par les sacs.

Sortir le sac de 220 microns en l’essorant bien avant de sortir le dernier sac de 70 microns, afin de voir le résultat.

Avant tout, il faut extraire le maximum d’humidité avec du papier absorbant, avant de le presser avec la passoire fournie dans le kit. Il ne reste plus qu’à le laisser

sécher 48h pour le presser ou le consommer.

Publié dans la catégorie 28 décembre 2010 le Récolte du cannabis

122 Commentaires sur Comment faire du hasch?

  • moe dit (7 septembre 2011) :

    comment fait on pour que le hasch reste mou merci

    • Marcel dit (7 septembre 2011) :

      Bonjour, en general il suffit de le chauffer/modifier légerement dans ses doigts, pour qu’il devienne mou. Si ce n’est pas le cas c’est peut être car il contient trop d’impuretés (debris vegetaux)

  • sosa dit (17 janvier 2012) :

    bonjour marcel, dit moi une foi qu’ on a recolté la poudre apres l’avoir passé au tami et qu’on a que les moyen du bord comment puis je faire du hash, est c’qu’il faut le presser a la main,le passer au four ??? j’voudrais bien obtenir un truc genre zero zero merci a toi

    • Marcel dit (17 janvier 2012) :

      Bonjour, oui tu peux travailler la poudre avec ta main, en la chauffant et en la compressant, pour lui donner une forme de boulette. Pour la chauffer tu peux aussi la passer au sèche cheveux, ou au bain marie, ou sur un radiateur, ou dans un four à faible puissance, etc.. ;)
      Il est important de chauffer la résine et de la travailler, cela transformera le THC en une forme plus active et plus puissante !!

  • jo dit (5 février 2012) :

    Bonjour, si mon hasch contient trop de debris vegetaux est il fumable?

    • Marcel dit (6 février 2012) :

      Bonjour, oui bien sur il est fumable, mais moins le hash contient de débris végétaux, et plus il sera bon et puissant.
      Un mélange de résine et de débris végétaux ne s’appelle pas du hash, mais du « Skuff » ;)

  • BuzzyJam dit (14 février 2012) :

    Bonjour, comment je dois m’y prendre pour faire mon hasch avec le presse Lee s’il vous plait ? Les étapes de la transformation ?

    • Marcel dit (14 février 2012) :

      Bonjour, il vous faut d’abord extraire la résine, puis vous la travaillez un peu avec les doigts pour en faire une boulette grossière (vous pouvez alors la chauffer jusque 75ºC pour transformer le THC sous une forme plus active), et enfin vous la compactez avec la Presse Lee ;)

  • BuzzyJam dit (14 février 2012) :

    Ah d’accord, merci parce que j’ai fais un test dans la journée, j’ai placé directement mes trichomes dans le presse Lee, j’ai chauffé à 75° et ensuite j’ai j’ai pressé ^^ résultat un hasch ressemblant à une jaune très odorant. Je vais suivre votre conseil mais à la fin, est ce que c’est utile de placer la hasch au frigo ou congélo ?
    Cordialement ;)

    • Marcel dit (20 février 2012) :

      Bonjour, il faut effectivement chauffer et travailler le hash avant de le mettre dans la presse ;)
      L’étape du frigo ou du congélo est très utile, car le froid détache les trichomes des buds!

  • da-silva dit (28 février 2012) :

    bonjour,y a t’il une relation entre la quantité de feuille de manucure et la quantité de glaçe.exemple pour 500gr de manucure (mis au préalable au congélo) combien doit-on mettre de litre de glaçe?.assez pour arrivé a une température entre 3 et 4 degrés?
    cordialement.

    • Marcel dit (29 février 2012) :

      Bonjour, effectivement plus on utilise de matière végétale, plus on utilise d’eau et donc aussi de glace ;)

  • Logan King dit (29 février 2012) :

    Salut !
    j’en fait avec de la glace depuis longtemps … je la chauffe et sa donne de quoi de bien ! mais je veux savoir si ses possible de la mélanger avec d’autre chausse pour lui donner une meilleur texture et même un meilleur gout !

    Merci !

    • Marcel dit (1 mars 2012) :

      Bonjour, tu peux toujours fumer ton hash avec de la weed, si possible de la même plante ;)

  • alain dit (1 mars 2012) :

    bonjour je suis desoler de vous poser une question ici mais je n’arrive pas a poser ma question sur le forum (plantation en exterieur ) est’il imperatif de preparer la terre avec tous les produits cites car j’ai du mal a tout trouver dans le commerce cordialement

    • Marcel dit (1 mars 2012) :

      Bonjour, il n’est pas obligatoire d’utiliser tous les amendements cités, mais mieux vous préparerez la terre et meilleurs seront les résultats ;)

  • alain dit (3 mars 2012) :

    bonjour merci bc

  • alain dit (7 mars 2012) :

    bonjour je vient de mettre mes graine dans les pastille de tourbe dois je les arroser tous les jours ,combien de temp dois je les laisser a la lumiere par jours cordialement

    • Marcel dit (8 mars 2012) :

      Bonjour, les pastilles de tourbe doivent être simplement maintenues humides, et ne devront jamais sécher. Il ne faut pas non plus qu’elles soient noyées, en fait il est important de comprendre que pour germer la graine a besoin à la fois d’eau et d’air ;)

  • alain dit (8 mars 2012) :

    bonjour merci pour vos reponse rapide et claire tres pro cordialement

  • green side of the moon dit (8 mars 2012) :

    bonjour marcel.
    quel serai le meilleur procédé pour récupérer en système D la résine de mes fleurs grainées ne possédant aucun matériel adéquat.
    merci bien,A+.

    • Marcel dit (12 mars 2012) :

      Bonjour, la solution la moins chère et la plus rapide est d’utiliser un petit hash maker ;)

  • Seiika dit (22 avril 2012) :

    Bonjour, je suis vraiment débutant dans tout cela. J’aurai quelques questions.
    • Pour un débutant, je pense que le Hasch Maker est le plus simple, je me trompe?
    • Doit-on prendre les feuilles ou il y a quelque chose en particulier ou de « meilleur » a récupérer pour le faire le hasch?
    • Puis-je avoir plus d’indication sur le fait de le « travailler après avoir recuperer ce qui sortait du Hasch Maker?

    Merci d’avance!

    • Marcel dit (24 avril 2012) :

      Bonjour, le HashMaker est effectivement l’un des moyens les plus simples, les plus rapides et les moins chers pour récupérer un peu de résine.
      Pour faire du bon hash vous pouvez prendre soit les buds, soit les petites feuilles des buds (celles qui sont pleines de résine).
      Travailler la résine consiste à la chauffer et la compacter, principalement à la main, c’est lors de cette étape que le hash prendra sa belle couleur brune et sa texture collante ;)

  • MIKI dit (2 mai 2012) :

    bonjour je voudrais savoir une fois que jai recuperer la resine. en poudre je la met au four a maximum 75 DEGRES. ENSUITE 5 MINUTES APRES JE LE SOR DU FOUR .ET JE LE PRESSE .EN FAITE JE SAIS PAS COMMENT FAIRE .JE VOUDRAIS DU HASH DURCIT SOIT JE LE MET AU FOUR SOIT JE LE FAIT CHAUFFER AVEC MES MAINS MERCI DE ME RENSEIGNER

    • Marcel dit (4 mai 2012) :

      Bonjour, je vous conseille de chauffer la résine avec les mains, et si cela ne suffit pas à bien la compresser alors vous pouvez essayer le four.

  • Ket@man dit (3 mai 2012) :

    Salut leMarcel ?.

    J’ai passé toute ma manucure d’out accumulée à la glace carbonique (tuyeau pvc 200 + tamis 150 microns).
    Resultat exceptionnel.Ratio 10 à 13% et surtout un gain de temps par rapport à l’ice-O.
    Tu conseilles de la chauffer à 75°c.Je voulais savoir si tu connaissais la limite de température que la poudre peut supporter.
    Je crois comprendre egalement que les proprietés psycho-actives se manifestent grâce à la chaleur exercée?

    Merci d’éclairer ma lanterne.

    • Marcel dit (4 mai 2012) :

      Bonjour, et bravo pour cette extraction :)
      La carboglace donne effectivement de bons résultats, nous faisons aussi quelques tests avec de l’azote liquide mais nous n’avons pas encore réussi à trouver la technique idéale.
      La résine est déjà fortement psycho-active dès son extraction, mais le chauffage permettra de transformer une partie du THC en une forme encore plus puissante. Évitez de dépasser 70/75ºC et ne chauffez pas trop longtemps, sinon cela abîmera les molécules aromatiques (terpènes).

  • Pataca dit (15 mai 2012) :

    Bonjour, faut il congeler les tête ou la manucure fraiche ou préalablement séchées pour une extraction à la glace? Merci de votre réponse

    • Marcel dit (15 mai 2012) :

      Bonjour, oui il est conseillé de congeler la matière végétale avant l’extraction, car les trichomes se détacheront beaucoup plus facilement avec le froid ;)

  • Pataca dit (18 mai 2012) :

    Rebonjour, mais il faut congeler la manucure fraichement coupée ou sèche? Merci de votre réponse. Cannabicalement

    • Marcel dit (18 mai 2012) :

      Bonjour, il sera plus efficace d’utiliser de la manucure séchée avant congélation.

  • pam2050 dit (21 mai 2012) :

    bonsoir,bon je suis debutant mais j aimerai savoir qu est ce que on faire avec le reste de la plante une fois le resine et extrait;Merci

    • Marcel dit (22 mai 2012) :

      Bonjour, une fois que vous avez récupéré la résine vous pouvez toujours essayer de faire du beurre avec les restes de la plante, mais celui ci ne sera pas très puissant car la plupart des trichomes auront déjà été récupérés ;)

  • pam2050 dit (22 mai 2012) :

    bonsoir marcel,svp a peut pres combien d jour pour que la bouture fasse des rasine a propos jai utiliser un hormone d algue(root most); merci b1

    • Marcel dit (24 mai 2012) :

      Bonjour, le racinage des boutures peut prendre quelques jours à quelques semaines, cela varie selon les conditions de bouturage, le climat, la génétique utilisée, et la partie de la plante dont est issue la bouture (les petites branches du bas racinent plus rapidement que l’apex) ;)

  • CHRISTINE dit (27 mai 2012) :

    Salut,
    je voudrai savoir comment faire pour acquérir l’appareil afin de fabriquer du shite.

  • alain dit (29 mai 2012) :

    bonjour dsl de vous poser la question ici je fait une culture en pleine terre mon souci c’est que j’ai plein de feuille jaune meme voire troue et cramé pourkoi et doije les arracher cordialement

    • Marcel dit (31 mai 2012) :

      Bonjour, il s’agit probablement d’un gros manque d’engrais, il vous faut augmenter les dosages d’engrais de croissance ;)

  • alain dit (31 mai 2012) :

    bonjour merci de votre reponse par contre doit je arracher les feuille jaune cordialement

    • Marcel dit (1 juin 2012) :

      Bonjour, vous pouvez retirer les feuilles jaunes, bien que normalement celles ci vont rapidement tomber naturellement ;)

  • alain dit (2 juin 2012) :

    bonjour merci de votre reponse dsj j’ai une autre question j’ai mis mes pieds en terre il y a 3 semaines je n’ai pas mis engrais a quelle frequence doit je commencer j’ai engrais de croissance booster de racine booster d’oligo element engrais de floraison merci cordialement

    • Marcel dit (4 juin 2012) :

      Bonjour, vous auriez pu utilisé le stimulateur de racines dès le début de vie de la plante, et vous pouvez aussi maintenant utiliser de l’engrais de croissance.

  • alain dit (5 juin 2012) :

    merci de votre reponse cordialement

  • nick dit (10 juin 2012) :

    bonjour je recherche une methode pour nettoyer les sacs de filtration sans les abimer car il ne coule pratiquement plus

    • Marcel dit (11 juin 2012) :

      Bonjour, il vous faut utiliser un solvant (alcool, acétone…)

  • alain dit (12 juin 2012) :

    bonjour peut on associer deux engrais de croissance de marque differente cordialement

    • Marcel dit (13 juin 2012) :

      Bonjour, non c’est fortement déconseillé, choisissez un seul engrais de croissance, et un seul engrais de floraison, de préférence du même fabricant ;)

  • alain dit (14 juin 2012) :

    bonjour merci bcp j’ai commencer l’engrais de croissance mardi dernier combien de temp doi je continuer et kan commencer l’engrais de floraison cordialement

    • Marcel dit (14 juin 2012) :

      Bonjour, vous pouvez suivre le tableau de dosages de votre engrais, ou bien attendre l’arrivée des premières fleurs pour commencer l’engrais de floraison.

  • alain dit (14 juin 2012) :

    merci de votre reponse

  • jerome97 dit (22 juin 2012) :

    bonjour, Comment preparer toute sa resine pour que sa deviennent une bonne barrete de hashish sans objet comme un presse pollen svp??

    • Marcel dit (22 juin 2012) :

      Bonjour, si vous n’avez pas de presse pollen vous pouvez travailler la résine manuellement, ou vous aider par exemple d’une charnière de porte (attention à vos doigts!)

  • Ensife dit (23 juin 2012) :

    bonjour une fois que j ai tamisé les petites resineuses est ce que je tamise les tete de beuh ? sachant que je veut garder ma beuh sans altéré le gout la defonce etc … ?

    • Marcel dit (25 juin 2012) :

      Bonjour, les cannabinoïdes et les molécules aromatiques étant concentrés dans la résine des buds, il faudra bien sur éviter de les tamiser si vous souhaitez qu’ils conservent leur saveur et leur puissance. Il faut d’ailleurs faire très attention de ne jamais toucher les buds avec ses doigts, ni de les secouer ou de les cogner, car une partie de la résine est alors perdue ;)

  • akiiba dit (6 juillet 2012) :

    bonjour.

    je ne cherche pas a faire du hasch a tout prix, je serai plus du genre a faire de lextraction passive avec une oobox de poche et un grinder a tamis. bref.
    cependant je cherche a faire du hasch avec un bon gout et un bon effet… j’ai pu voir que l’on pouvais mélanger les espèce de weed afin de faire des boulettes a son propre gout mais voila:

    1: ne vaut-il pas mieu éviter le mélange indica/ sativa afin que la resine garde la dominance première de la weed?

    2:en indica j’aurais surement de la tropi,de la white dragon, de la veneno, du green poison et de la cream caramel… le melange tropi veneno serait-elle bonne en matière organoleptique pour leur coté fruitée? et la white dragon avec la green ou la cream pour le coté fruitée épicée?

    • Alchimia Grow dit (6 juillet 2012) :

      Bonjour.
      Effectivement si vous souhaitez un hash à l’effet totalement stone, ou au contraire au high très clair, il vaudra mieux ne pas mélanger Sativa et Indica. Aussi, un effet balancé est interessant, de même qu’au niveau du goût, Indicas et Sativas peuvent s’avérer être complémentaires. Il est difficile d’imaginer le résultat de ces mélanges mais en effet une résine Veneno x Tropimango promet d’être très fruitée. La green Poison est également assez fruitée, vous pouvez par exemple l’utiliser pour enrichir le goût d’un hash trop terreux ou épicé à votre goût.
      Quelques résidus pourront être perdus pendant la manipulation, mais en compactant dans une tasse par exemple (comme c’est le cas pour la recette du K13 Extra Cream), que l’on pourra nettoyer à l’alccol, les pertes seront minimes.

  • akiiba dit (6 juillet 2012) :

    ah et a vrai dire je ne vois pas comment travailler et chauffer la resine sans en perdre pendant les operation je l’avoue.. n’y aurait-il pas de video ou autre exemple visuel? ^^’

  • akiiba dit (6 juillet 2012) :

    d’accord je vous remercie de vos information =)

    sur internet je vois bcp de personne qui hache leur weed afin de ne pas se prendre la téte je suppose que le résultat n’est pas le même que de la resine pure n’est ce pas?

    et peut-on chauffer la resine une fois dans le presse pollen? ou cela change vraiment quelque chose de le faire avant?

    • Alchimia Grow dit (6 juillet 2012) :

      En effet en hachant l’herbe il y aura plus de débris végétaux, mieux vaut être délicat pour une extraction de qualité au bon goût de hashish. Vous pouvez chauffer la résine dans la presse, dans ce cas laissez la bien sécher avant pour éviter d’emprisonner de l’humidité dans votre résine, ce qui pourrait la faire moisir.

  • akiiba dit (6 juillet 2012) :

    ok.. je prend note… j’attendrai d’avoir effectuer un bon séchage de mes têtes quitte a pousser le truc en manucurant grossièrement avant séchage et curring… ou bien faire quand même le « curring » des déchets.. de toute façon comme dis plus haut je pense le faire plutot passivement.
    merci en tout cas de vos précieux conseils :D

  • pam2050 dit (11 juillet 2012) :

    bonjour
    je cultive en outdoor sativa 3mois et 3semaine didon quand la vrais floresense declanche t elle et combien me reste t il pour la recolte (je n ai riens a fumer) Merci pour votre intention

    • Alchimia Grow dit (12 juillet 2012) :

      Bonjour. En extérieur, la floraison commence à la fin de l’été, entre mi Août et mi Septembre selon les variétés. Pour les sativas, la floraison pourra durer jusque tard dans l’automne, fin octobre-début novembre voir plus pour les sativas équatoriales.

  • pam2050 dit (14 juillet 2012) :

    bonjour
    svp,je m interroge si je peut poleniser ma plante mère avec un autre pied mal de variété defferante mais en tout cas les 2 sont sativas et il possible?
    avec tout mes remerciement.

    • Marcel dit (16 juillet 2012) :

      Bonjour, oui aucun souci, c’est le principe utilisé pour faire des graines régulières ;)

  • Pirasta dit (8 août 2012) :

    BonJour a tous

    Quand on fait du hash avec les « tetes », est ce que celles ci restent encore fumable ou doit on les jeter?

    • Marcel dit (9 août 2012) :

      Bonjour, extraire la résine consiste justement à récupérer tout le meilleur des buds. Après l’extraction de hash, l’herbe aura perdu la plus grande partie de ses cannabinoïdes et de ses molécules aromatiques (terpènes). Il sera toujours possible de les consommer, mais la qualité sera alors très réduite. Vous pouvez par contre facilement recycler les buds après extraction de résine, en faisant du beurre de cannabis ;)

  • tom dit (5 septembre 2012) :

    Peut-on nettoyer les sacs d’extraction Avec du disolvant à ongles ou à l’eau?

    • Marcel dit (7 septembre 2012) :

      Bonjour, je vous conseille de nettoyer vos sacs avec un solvant le plus pur possible (alcool, acétone..) ;)

  • JULIEN dit (5 septembre 2012) :

    Bonjour!
    Je voudra savoir comment faire chauffer a plus ou moins 75° ma grosse recolte de resine (200grammes) obtenu aves SKUNK 1?
    J’ai une presse hydraulique avec un socle rectangulaire fait pour en acier.
    Dois-je chauffer le socle avec seche cheuveux ou chauffer avant la press avec radiateur,seche cheveux,four,micro ondes…?
    Et enfin savaiez-vous quelle pression dois-je exercer pour cette quantite et ce j’enre d’accessoire?
    Merci ALCHIMIA PRO

    • Marcel dit (7 septembre 2012) :

      Bonjour, nous préférons le chauffage au bain marie qui sera moins agressif que les autres solutions. Pour la pression il suffira de presser jusqu’à ce que la résine soit bien compacte.

  • mick dit (8 septembre 2012) :

    salut pour éviter de gaspiller des males je voudrai en faire du H faut il attendre la fin de leur floraison?car je ne voudrai pas kilféconde mes femelles,le tout étant en pleine terre

    • Marcel dit (10 septembre 2012) :

      Bonjour, il n’est hélas pas possible de faire du hash avec les plantes mâles, car celles ci produisent trop peu de résine ;)

  • mick dit (10 septembre 2012) :

    merci donc apparament je ne peux qu’en faire du beurre?si oui dans quelle proportion?j’ai 1 ami dans le nord de la france qui voudrai faire pousser l’année prochaine,quelle graine doit il prendre et quand doit il vous les commander?
    j’ai oublié de préciser que c’est pour faire pousser en extérieur et en pleine terre

    • Marcel dit (12 septembre 2012) :

      Bonjour, vous pourrez éventuellement faire du beurre avec les plantes mâles, mais ce beurre sera alors faiblement chargé en cannabinoïdes. Pour le nord de la France je vous conseille de choisir parmi les variétés de cannabis les plus résistantes aux moisissures, et de commencer la culture vers le mois de Mai.

  • mick dit (12 septembre 2012) :

    salut marcel encore merci pour tes conseils tres utile il va faire son choix quand doit il commander?

    • Marcel dit (13 septembre 2012) :

      Bonjour, il peut passer commande quand il veut, les graines peuvent se conserver plusieurs années au frigo ;)

  • Audrey dit (20 septembre 2012) :

    Si je n’est aucun de ses ustensiles, y’a-t-il un autre moyen pour recolter la résine ?

    • Marcel dit (21 septembre 2012) :

      Bonjour, le moyen le plus simple de récupérer un peu de résine est d’utiliser un Hash Maker, ou bien de hacher son herbe dans un grinder avec tamis ;)

  • dan dit (28 septembre 2012) :

    bonjour
    j’ai dla resine depuis trois ans elle est rendu dure comme de la roche si je veux en faire du hash avec comment je dois mis prendre
    est-ce que je la melange avec un petit peu d’eau tout ont la chauffant et on la compactant avec mes doigt ou juste la chauffer et la compactant ak mes doigt va marcher ?
    merci a l’avance :)

    • Marcel dit (28 septembre 2012) :

      Bonjour, le hash étant composé de résine, j’ai du mal à comprendre votre question. Surtout n’ajoutez pas d’eau, sinon vous augmenterez très fortement le risque de moisissures.

  • mick dit (8 octobre 2012) :

    salut marcel est ce que beaucoup de pluie en fin de floraison peut étre dangereux pour une récolte?

    • Marcel dit (9 octobre 2012) :

      Bonjour, oui bien sur la pluie en fin de floraison augmente très fortement le risque de moisissures, notamment de Botrytis.

  • mick dit (9 octobre 2012) :

    bonsoir merci,en fait ses tétes sont blanche,voire laiteuse mais la il pleut tout les jours depuis 4 jours doit il attendre quand méme ou doit il récolté maintenant?

    • Marcel dit (10 octobre 2012) :

      Bonjour, à vous de choisir entre une récolte trop tôt (manque de goût et de puissance) ou une récolte plus tardive mais avec de la perte causée par la moisissure, tout est question de compromis ;)

  • titi dit (29 octobre 2012) :

    salut Marcel, je me posait une question, voila j’ai fait une boulette avec les ice o lator quand je l’ai passer au bain marie la poudre se transformer en pate que j’ai regrouper pour former une boule mais il existe pâs une astuce pour l’effriter comme un teushi car moi des que je le travail dans les doigt il devien mou et si je veut l’effriter en mettant un coup de flamme c’est limite sa fait de l’huile, on ma dit que pour fumer se style de shit faut une petite pipe et on met pas de tabac que la résine pure, c’est vrai ou il existe un moyen pour qu’il devienne effritable ? merci d’avance et big up a vous

    • Marcel dit (30 octobre 2012) :

      Bonjour, la résine extraite à l’ice o lator est très différente de celle achetée dans la rue, ce n’est pas comparable car celle ci est formée de cristaux de résine pure.
      Il ne faut pas chauffer cette résine au briquet, mais la travailler à la main, pour en faire de petites boulettes, ou un fil, etc ;)

  • titi dit (1 novembre 2012) :

    merci Marcel

  • bilou dit (4 novembre 2012) :

    Bonjour, quelles graines me conseillez-vous pour un gout de H se rapprochant du marocain ahya, et avec un gros rendement de résine ?
    Faut-il conserver son H qq temps avant de le consommer comme le bon vin ? Si oui où? frigo ou..? Merci d’ avance

    • Marcel dit (6 novembre 2012) :

      Bonjour, vous avez par exemple en féminisée la Early Maroc ou la Maroc, ou bien en graines régulières, la Sandstorm.
      Le hash peut être consommé tout de suite, mais il est également possible de le conserver/affiner plusieurs mois, dans un endroit sec, à l’abri de la lumière.

  • flow 150 dit (21 novembre 2012) :

    bonjour alchimia jaimerez savaoir laquelle des méthode et quelle machine et la plus efficace pour la rékupération de résine …? merci

    • Vincent dit (26 novembre 2012) :

      Bonjour Flow, Une machine de type Bubbleator permettra de récupérer une grande quantité de résine en toute facilité, on pourra aussi extraire à sec avec une table d’extraction pour un hashish de type marocain ;-)

  • The Duc dit (24 novembre 2012) :

    Bonjour,
    J’habite au Sénégal et j’aimerais fais mon H a partir de ma culture exterieur. j’ai 2 questions:

    Quels semences me conseillez vous pour faire mon H maison (pour une bonne productivité et qualité )

    Quel pourcentage de H je peu tiré ? Sachant que toute la culture y serra consacré !

    PS/ Je suis amateur de H type afghan !

    Bien à vous

    Peace

    • Marcel dit (4 décembre 2012) :

      Bonjour, pour faire du bon hash je vous conseille par exemple la Taskenti, la PCK, la Black Valley, la Hashplant
      Le rendement d’une extraction de hash est d’environ 10% en moyenne, soit 10g de hash pour 100g de buds.

  • autoprod dit (28 novembre 2012) :

    bonjour,

    Avant toute chose merci à toute l’equipe d’alchimia pour sa comprhension ( faute d’orthographe et questions pourries pausé sans meme lire les postes ).
    cela fait un moment que je vadrouille sur votre site, et suis impressionné par tant de connaissance et d’altruisme , merci encore à « l’esprit Alchimia  »

    voila!
    j’en viens a ma question : je suis fan du hash nommé  » cashmir  » mais je ne sais pas qu’elle herbe utiliser . sachant que je ne dispose que d’une box de 60/60/140 ( sativa pas evident ) qu’ elle seed me conseillez vous pour avoir ne serait ce qu’un hash se rapprochant du cashmir . Est il fait en extraction a sec ou ice o lator.

    • Vincent dit (28 novembre 2012) :

      Bonjour, il est très difficile de vous garantir de retrouver exactement la texture et les arômes du Kashmir (d’autant qu’on peut observer quelques différences d’un hash à l’autre pour la même apellation ;-)), mais l’extraction à sec semble la meilleure option, avec une variété comme Taskenti de Cannabiogen, Pakistan Chitral Kush de CBG, Afghan Hammer de Tiki ou encore Black Valley de Ripper Seeds qui sont adaptées à l’extraction de résine, et leur saveur devrait être assez proche de celle recherchée. Aussi, s’agissant de plantes Indica, elles ne poseront pas de problèmes pour les cultures en espaces réduit. Pour un hash à l’aspect translucide / vitreux, laissez sécher la résine extraite plusieurs semaines avant de la compacter ;-)

  • autoprod dit (28 novembre 2012) :

    merci de votre rapidite : je prend note .

  • Rastawan dit (1 décembre 2012) :

    Bonjour,
    En discutant avec un ami de ces 2 procédés, il me dit que quand tu fais avec la méthode à sec tu produis du pollen et quand tu le fais avec la méthode à l’eau tu produis du shit… Je suis sceptique. Pour moi on a le même produit c’est juste la méthode d’extraction qui est différente alors je suis resté dubitatif. est- ce que mon ami a raison ?
    Enfin comment est fait le shit marocain ? j’ai vu un peu les reportages des strains hunters dans les fermes à haschisch mais j’ai pas bien compris comment et combien de temps ils sechent leur weed.
    Cordialement

    • Marcel dit (4 décembre 2012) :

      Bonjour, l’extraction à l’eau donne un hash plus pur et plus concentré en cannabinoïdes (THC, THCV, CBD..) que l’extraction à sec. Il s’agit d’une technique relativement récente. Le gout est par contre un peu moins riche, car une partie des terpènes est perdue dans l’eau. L’effet est vraiment très puissant.
      L’extraction à sec est la technique traditionnelle pour faire du hash, celle qu’on utilise par exemple au Maroc depuis longtemps. La qualité dépend principalement du tamis utilisé, et de la durée de tamisage. Plus celle ci est longue, et plus le hash contiendra d’impuretés végétales qui réduiront sa qualité.
      Au Maroc les plantes sont séchées en plein soleil. Le premier tamisage est la meilleure qualité (zéro-zéro..), qui ne se trouve hélas que sur place.
      Le hash revendu en Europe est un mélange de hash marocain toujours coupé (avant exportation) avec de nombreux additifs plus ou moins toxiques (terre, cire, henné, cirage, huile de vidange, déjections d’animaux, paraffine, médicaments, etc..) pour décupler les profits des réseaux de revente. Sa consommation est donc très fortement déconseillée! ;)

  • autoprod dit (1 décembre 2012) :

    non ton ami a tort, c’est bien du hash avec la methode a sec , pour du shit marocain je crois savoir que les marocain tape le pied de weed sur un grand draps et recupere se qui se colle dessus.
    pour faire secher la weed attendre que la branche soit cassante , il y a un tuto sur le fofo mais je n’ai pas le lien .

    les 2 méthode sont similaire puisque c’est la temperature qui detache les trychomes.

    • Marcel dit (4 décembre 2012) :

      Bonjour, effectivement de simples draps sont souvent utilisés en tant que tamis au Maroc. Les trichomes qui passent à travers le drap sont récupérés.
      Les trichomes sont détachés par action mécanique (tamisage). Pour l’extraction à l’eau, on utilise de l’eau très froide et des glaçons, car le froid aide les trichomes à se détacher.
      Voici le guide du séchage ;)

  • wizi dit (3 décembre 2012) :

    conbien de temps se conserve le canabise

    • Marcel dit (4 décembre 2012) :

      Bonjour, la récolte se conserve sans perte, dans le noir:
      - quelques mois dans des bocaux de verre, boites en bois, etc
      - quelques années sous vide et/ou congelée

  • jojozerozero dit (21 décembre 2012) :

    boujour je recherche la ou les meilleur variete en exterieur ou meme interieur pour extraire le haschich car j ai bocou mal au dos merci a vous
    et je voudrais savoir aussi si il y as des sativa qui donne du bon hash avec une recolte precoce merci a vous

    • Marcel dit (24 décembre 2012) :

      Bonjour, en général pour faire du hash on utilise plutôt des variétés Indica, comme par exemple en féminisées la California Hashplant ou la Black Valley, ou bien en graines régulières, la Taskenti ou la PCK. Il est néanmoins toujours possible de faire du hash avec des variétés Sativa, avec une floraison rapide vous avez par exemple en graines féminisées la Jamaican Dream ou la K13/Haze, ou bien en graines régulières la Third Dimension, la Jacks Cleaner 2

  • Ludo dit (13 janvier 2013) :

    bonjour je vient de faire mon 1er hash avec les sacs et la glace tous est parfait, pouvez vous m’expliquer en détail la méthode pour le sechage et l’affinage de mon hash car la je suis perdu

    merci a l’avance :)

    • Marcel dit (14 janvier 2013) :

      Bonjour, je vous conseille tout d’abord de travailler un maximum le hash avec vos doigts et du papier absorbant (sopalin), pour retirer un maximum d’humidité.
      Lorsque vous ne récupérez plus d’eau dans le papier, vous pouvez faire l’étape du séchage au bain marie (ou sur un radiateur…) pour éliminer l’humidité restante. Votre hash pourra alors se conserver sans soucis ;)

  • nico dit (14 janvier 2013) :

    Bonjour,
    Je voulais savoir si aprés une extraction ave le bubbleator on peu encore esperé extraire de l’huile avec une méthode a l’alcool? Merci

    • Marcel dit (15 janvier 2013) :

      Bonjour, oui vous pouvez utiliser les restes de matière végétale pour faire de l’huile (ou du beurre, etc..), mais bien sur cette extraction sera moins puissante, la plus grande partie des trichomes étant normalement partie dans le bubble hash ;)

  • Ludo dit (14 janvier 2013) :

    …donc je fait chauffé a 70-75 degrée mais combien de temps je le chauffe et dois je le laisser en boulette, l’étendre ou l’émietter pour le chauffage/séchage ?

    merci a l’avance de votre réponse :)

    • Marcel dit (15 janvier 2013) :

      Bonjour, cela dépend de la quantité de hash, et de la quantité d’humidité qu’il contient…en général il faudra quelques dizaines de minutes ;)

  • nico dit (17 janvier 2013) :

    Merci et pour l’extraction d’huile vous me conseillé quel alcool en sachant que j’ai pas mal de matiéres! donc l’alcool a 90 en pharmavie impossible puisqu’il est limité à a peine 0.125l
    Merci

    • Marcel dit (17 janvier 2013) :

      Bonjour, de l’alcool isopropylique vous donnerait une extraction d’une plus grande pureté.
      La plupart des solvants peuvent être utilisés pour faire de l’huile: alcool, acétone, éther… mais il est bien sur très important de bien laisser évaporer ce solvant avant d’utiliser l’huile ;)

  • leduc dit (17 janvier 2013) :

    Bonjour Alchimia

    Savez vous quel est la méthode pratiqué en Afghanistan pour réaliser leurs si rare et si bon hasch ?

    Peace

    • Marcel dit (18 janvier 2013) :

      Bonjour, la plupart du temps le hash est récolté directement à la main sur les buds, comme par exemple le Charras en Inde. Cela peut se faire soit sur des plantes fraîches, directement dans le champs, soit sur des plantes sèches, après la récolte.
      En Afghanistan, la garda (nom local de la résine non pressée) peut aussi être versée dans un grand mortier sous lequel est allumé un feu. Lorsqu’elle est suffisamment chaude, une lourde pierre est actionnée afin de presser la résine. Le produit obtenu, de couleur vert foncé à noir, est très mou et très odorant.
      Les méthodes d’extraction à l’eau, glace, ou avec des solvants, sont des techniques récentes, qui ne sont donc pas utilisées dans les régions de production « traditionelles » ;)

  • Bull dit (18 janvier 2013) :

    Bonjour y a t’il une alternative au sac ice-o-lator comme des bas nilon ou quelque chose du genre a un prix moin cher

    Merci a l avence

    • Marcel dit (21 janvier 2013) :

      Bonjour, les sacs Cristalicer sont moins chers que ceux de marque Ice o lator. Un bas en nylon ne donnera pas du tout le même résultat, ce tamis étant bien trop grossier ;)

  • melis12 dit (20 janvier 2013) :

    Bonjour alchimia,

    pouvez-vous me conseiller sur les variétés qui produirons le plus de résine pour faire mon haschich? (au hash maker…pour l’instant).
    Merci

    • Marcel dit (21 janvier 2013) :

      Bonjour, les variétés de TGA Subcool sont réputées pour leur grande production de résine.
      Il existe aussi certaines variétés spécialement prévues pour faire du hash, comme par exemple la California Hashplant, la Taskenti, la PCK, la Sandstorm

  • EL-PAZO dit (21 janvier 2013) :

    BONJOUR L EQUIPE MA BOX EST DANS LE GARAGE AVEC L HIVER JARRIVE LA LA RECOLTE ET CEST HIVER MAIS PLANTES ON UN PETIT CHAUFFAGE D APPOINT QUE JE METS MA QUESTION CONSERNE LE SECHAGE

    PENSEZ VOUS QUE JE PEUX METTRE LE CHAUFFAGE DANS MA BOX DE CHAUFFAGE?

    QUELLE TEMPERATURE JE DOIS RSPECTER ? AVEC LE CHAUFFAGE DANS LA BOX?

    • Marcel dit (22 janvier 2013) :

      Bonjour, il faut chauffer la pièce autour de l’espace de culture, mais pas mettre le chauffage directement dans la box, sinon vous allez brûler les plantes. La température idéale est autour de 20/22ºC, et il faut essayer de ne pas dépasser 26/27ºC, ni de descendre en dessous de 14/15ºC.


  • << Visiter la boutique cannabique Alchimia RSS Abonnez vous par RSS