Actualités du cannabis médical, Septembre 2014

L’avancée du cannabis thérapeutique en Angleterre, en Allemagne, et en Italie

En Angleterre, un ministre réclame la légalisation du cannabis médical: Norman Baker du parti libéral-démocrate, ministre d’État du département des drogues de l’Home Office britannique, demande par lettre à Jeremy Hunt, Secrétaire d’État à la Santé, de légaliser le cannabis médicinal.

Le Ministre Norman Baker souhaite légaliser le cannabis thérapeutique au Royaume-Uni.

Le Ministre Norman Baker souhaite légaliser le cannabis thérapeutique au Royaume-Uni.

Baker déclare: « Je pense qu’il est temps de reconsidérer les propriétés médicinales du cannabis, d’après ce que j’ai pu constater en tant que ministre. J’ai vu de plus en plus de preuves que le cannabis peut apporter de réels bénéfices médicaux dans le traitement de nombreuses maladies. Les chercheurs sont de plus en plus nombreux à montrer les propriétés thérapeutiques des composants chimiques du cannabis. Je me sens mal par rapport à toutes ces personnes que j’ai pu rencontrer, qui me disent que le cannabis est la seule substance qui les aide à améliorer leur état, et pour qui non seulement l’accès au cannabis n’est pas facilité, mais qui en plus doivent enfreindre la loi pour pouvoir se soigner. D’autres pays reconnaissent les propriétés médicales du cannabis, et nous devons nous aussi étudier cela de plus près afin d’aider les personnes malades. » (Source: BBC)

L’armée Italienne va produire du cannabis médical: Beatrice Lorenzin, Ministre Italienne de la Santé, vient de mettre en place un dispositif autorisant la culture du cannabis à usage thérapeutique, pour que les patients puissent avoir accès à des traitements à base de cannabinoïdes pour un prix moins élevé que ceux importés de l’étranger. Une bouteille de Sativex peut ainsi par exemple couter jusque 700€, ce qui est bien trop élevé pour la Sécurité Sociale Italienne.

La Ministre de la Santé Italienne souhaite cultiver du cannabis thérapeutique

La Ministre de la Santé Italienne souhaite cultiver du cannabis thérapeutique

En accord avec le Ministère de la Défense, la production de cannabis médical sera effectuée par l’armée, dans les établissements pharmaceutiques militaires situés à Florence et construits en 1853. Le gouvernement Italien prévoit de lancer ses premiers médicaments cannabiques au printemps prochain. Entre 80 et 100 Kg de principes actifs du cannabis seront ainsi produits chaque année, afin de couvrir les besoins des pharmacies locales et hospitalières de tout le pays.

Umberto Veronesi, ancien Ministre Italien de la Santé, estime que « le cannabis est un excellent produit, un sédatif qui agit par exemple contre les nausées et les vomissements. Mais comme il s’agit aussi d’une substance classée dans la catégorie des stupéfiants, les gens ont toujours une petite peur de l’utiliser. » (Source: La Stampa)

En Allemagne, plusieurs patients autorisés à cultiver leur propre cannabis médical: Pour la première fois en Allemagne, 3 patients ont été autorisés à cultiver leurs propres plantes de cannabis pour se soigner. Ceux-ci possédaient déjà l’autorisation d’acheter du cannabis médical en pharmacie, mais le prix était trop élevé pour eux, c’est pourquoi la justice allemande a accepté que ces patients puissent cultiver eux-mêmes leur médicament, à condition qu’aucune autre tierce personne ne puisse avoir accès à ce cannabis.

Le cannabis thérapeutique est de plus en plus accepté en Allemagne.

Le cannabis thérapeutique est de plus en plus accepté en Allemagne.

Stefanie Seifert, porte-parole du Tribunal Administratif de Cologne ayant rendu cette décision, déclare que « jusqu’à présent ce n’était légal pour personne de cultiver son cannabis à domicile, mais ces personnes gravement malades seront désormais autorisées. » (Source: Reuters)

Pétition pour la dépénalisation du cannabis médical en France: pendant que la situation évolue progressivement chez ses voisins, au pays des droits de l’homme le cannabis thérapeutique reste hélas encore et toujours un sujet tabou, méconnu et incompris, notamment par les politiques. Quel que soit le gouvernement en place, aucun ne semble avoir le courage d’assumer ses responsabilités, et d’ouvrir enfin le véritable débat qui s’impose sur ce sujet.

La seule exception française concerne  le médicament Sativex, qui ne sera pas disponible avant 2015, et qui sera réservé à une infime partie des patients pouvant bénéficier des propriétés médicales du cannabis: uniquement en cas de sclérose en plaques, et en seconde intention (lorsque le premier traitement ne fonctionne pas). Il s’agit ici simplement pour les fonctionnaires du Ministère de la Santé de faire un nouveau cadeau à leurs amis de l’industrie pharmaceutique, au détriment des milliers de patients qui ne demandent qu’un simple accès à la plante de cannabis sous sa forme naturelle. N’hésitez donc pas à signer cette pétition pour la dépénalisation du cannabis médical en France!

De nombreux patients ne demandent qu'à cultiver leur médicament en paix.

De nombreux patients ne demandent qu’à cultiver leur médicament en paix.

Le cannabis médical réduit de 25% les décès causés par les antidouleurs

Une large étude menée entre 1999 et 2010 à travers tous les États-Unis, montre que la mortalité par overdose de médicaments contre la douleur est réduite de 24,8%  dans les 13 États où le cannabis médical thérapeutique était autorisé, par rapport à ceux où il était interdit. Les médicaments contre la douleur, dont une bonne partie sont à base d’opiacés, possèdent en effet une forte accoutumance, ce qui oblige de nombreux patients à augmenter régulièrement les dosages, jusqu’à l’excès pouvant provoquer la mort. (Source: JAMA Internal Medicine)

Le cannabis permet à de nombreux patients de réduire leur consommation de médicaments antidouleur, en renforçant les effets de ceux-ci via différents modes d’action. Certains patients parviennent même à stopper totalement leur traitement antalgique et les lourds effets secondaires qui vont avec.

Le Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies aux USA nous rapporte qu’il y a aujourd’hui d’avantage d’Américains qui décèdent suite à un excès de médicaments contre la douleur (plus de 16 000 décès par overdose chaque année), que l’ensemble des morts causées par la cocaïne et l’héroïne réunis. Nous en profitons pour rappeler que l’indice thérapeutique (ratio entre la dose efficace et la dose mortelle) du cannabis étant l’un des plus élevés au monde, il est impossible de mourir d’une surdose de cannabis.

Le cannabis médical autorisé en Colombie et au Chili

Colombie: Le président Juan Manuel Santos vient de présenter un projet de loi afin de légaliser la consommation de cannabis à but médicinal. Il déclare que cette décision est « une mesure utile et compatissante afin de réduire la douleur et l’anxiété des patients atteints de maladies graves, mais aussi le moyen de retirer des mains des criminels le rôle d’intermédiaire entre le patient et la substance lui permettant de soulager ses souffrances ».  Nous pouvons rappeler également que la possession d’une petite quantité de cannabis pour usage personnel (jusque 20 grammes) est autorisée en Colombie. (Source: AP)

Le Président de la Colombie souhaite légaliser le cannabis médicinal.

Le Président de la Colombie souhaite légaliser le cannabis médicinal.

Chili: La ville de La Florida, située au sud de Santiago, vient de recevoir l’autorisation de l’État de produire de l’huile de cannabis médical, qui sera distribuée gratuitement à des patients souffrant de cancer. La municipalité va ainsi cultiver 416 plantes de cannabis, dont la récolte sera transformée en huile puis partagée entre environ 200 patients. (Source: Tele Sur)

Au Chili, 200 patients cancéreux vont bénéficier d'un accès gratuit à l'huile de cannabis.

Au Chili, 200 patients cancéreux vont bénéficier d’un accès gratuit à l’huile de cannabis.

L’industrie pharmaceutique finance la prohibition du cannabis

Cannabis VS Big Pharma

Cannabis VS Big Pharma

Le journal américain The Nation a pu mettre la main sur une révélation financière confidentielle  au sujet des groupes d’opposition au cannabis aux USA, comme par exemple la CADCA (Community Anti-Drug Coalition of America), ou le Partnership for Drug-Free Kids: leur financement est en majeure partie assuré par l’industrie pharmaceutique.

Parmi les principaux sponsors de ces groupes prohibitionnistes, nous pouvons ainsi retrouver Purdue Pharma, le fabricant de l’Oxycontin; les laboratoires Abbott, qui produisent le médicament opiacé Vicodin; la compagnie Alkermes, qui distribue le nouvel et extrêmement controversé antidouleur Zohydrol (10 fois plus puissant que l’Oxycontin); Janssen Pharmaceuticals, producteur du médicament Nucynta contre la douleur; ou encore Pfizer, distributeur de nombreux produits opiacés. (Source: The Nation)

Bien que cette fuite provienne des États-Unis, il est fortement probable que les compagnies pharmaceutiques agissent de la même façon dans le reste du monde et notamment en Europe. Ces conflits d’intérêts et ces financements obscurs se font hélas toujours bien sûr au détriment de ce qui devrait être la priorité pour tous: faciliter l’accès des patients à un traitement reconnu pour être aussi efficace que sans danger!

3e Conférence Internationale sur les Cannabinoïdes en Médecine en France

L’association UFCM iCare organise à nouveau cette année la Conférence Internationale sur les Cannabinoïdes en Médecine, qui se déroulera le 22 Octobre 2014 à la Faculté de Médecine de Strasbourg. Plus de 150 professionnels de la santé se retrouveront pour débattre sur les avancées pharmacologiques de l’utilisation thérapeutique du cannabis.

Parmi les conférenciers nous remarquerons entre autres le Dr Manuel Guzman de l’Université de Madrid, célèbre pour ses recherche sur les cannabinoïdes contre le cancer; le Dr Raphael Mechoulam, qui avait isolé le THC en 1964, et qui fera le voyage depuis Israël pour parler de l’importance des cannabinoïdes dans le futur de la médecine ; ou encore notre ami Sebastien Béguerie de l’UFCM, qui nous présentera les produits cannabiques légaux à base de CBD.

Programme de la 3e Conférence en France sur l'utilisation des cannabinoïdes en Médecine

Programme de la 3e Conférence en France sur l’utilisation des cannabinoïdes en Médecine

Ce colloque sera l’occasion pour les chercheurs, professionnels de la santé, experts internationaux, et bien sûr pour les patients, de se rencontrer et de discuter tous ensemble du développement du cannabis médicinal en France et dans le reste de l’Europe. Bravo aux organisateurs ! (Source: UFCMed)

Du THC pour soulager les enfants sévèrement handicapés

Une étude fut réalisée par les docteurs de l’Hôpital Universitaire de Saarland, en Allemagne, sur un groupe de 17 enfants âgés entre 6 mois à 17 ans, souffrant de douleur, d’agitation, et de spasticité sévère (10 enfants touchés par la paralysie cérébrale, 2 cas de leucodystrophie, 3 enfants avec un métabolisme défectueux, et 2 derniers ayant subi une hypoxie-ischémie du cerveau), auxquels furent administrées des doses de THC variant entre 0,1 et 1,1 mg par Kg de poids corporel.

Au total, 16 enfants ont montré une réduction significativement importante de la douleur, 14 une réduction de la spasticité, et 12 enfants ont remarqué une amélioration de l’agitation et des troubles du sommeil nocturne. Pour 5 enfants la dose d’opiacés a pu être réduite, et pour deux enfants les médicaments antidouleur ont pu être totalement supprimés. (Source: Thieme)

Le CBD, un nouveau traitement naturel et efficace contre l’acné

Une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, montre que le Cannabidiol CBD exerce un effet sébostatique et anti-inflammatoire sur les sébocytes humain, ce qui en fait un traitement efficace des boutons d’acné. Cette étude nous confirme les excellents résultats obtenus avec la pommade au cannabis Trompetol (5% de CBD) dans le traitement de l’acné. (Source: The Journal of Clinical Investigation)

Le Cannabidiol CBD est efficace contre les boutons d'acné.

Le Cannabidiol CBD est efficace contre les boutons d’acné.

Pour d’avantage d’informations sur l’usage médicinal du cannabis, n’hésitez pas à lire nos précédentes actualités du cannabis médical, de Juillet 2014.

19 septembre 2014 | Cannabis thérapeutique
6 commentaires


6 comments on “Actualités du cannabis médical, Septembre 2014

  1. fred

    super article 🙂

    1. Marcel Auteur

      Merci à toi 🙂

  2. Roger Kush

    Bonjour à tous , nouveau vaporisateur qui permettrait d’être encore + efficace et qui permet de doser de doser mieux par rapport à ses besoins .
    Pour le moment réservé à un usage médical , il me semblait naturel de partager ce lien avec vous .

    http://www.syqemedical.com

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, ce nouveau vaporisateur médical apporte effectivement certaines évolutions très intéressantes, dont notamment un contrôle beaucoup plus précis du dosage de cannabinoïdes lors de chaque inhalation. Ce vapo est en partie fabriqué par impression 3D, et il dispose même d’une connexion wifi. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de son éventuelle disponibilité future en Europe, mais pour le moment ce vaporisateur n’est hélas prévu à la vente que pour le marché médical en Israël.
      PS : Après discussion avec le fabricant, celui-ci confirme que ce vaporisateur Syqe n’est pas disponible à la vente en Europe, mais qu’il peut éventuellement être disponible dans le cadre d’essais cliniques. Si vous souhaitez participer à ceux-ci, n’hésitez donc pas à les contacter 😉

  3. bouny

    est ce quand on pourra utiliser du sativex en France ,lors d’un contrôle routier ,la police pourra nous verbaliser si l’on est positif au thc ?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, c’est une bonne question, à laquelle nous ne pouvons hélas pas répondre pour le moment, le Sativex n’étant pas encore disponible. Nous pouvons supposer qu’il sera accompagné de nombreuses précautions d’emplois (usage de véhicules déconseillé voir interdit), similaires à celles des médicaments à base d’opiacés par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *