Actualités du cannabis médical, Janvier 2013

Le Cannabidiol (CBD) pourrait soigner certains types de cancers!

Pierre Desprez et Sean McAllister

Deux chercheurs américains, les docteurs Pierre Desprez et Sean McAllister du California Pacific Medical Center Research Institute, ont découvert que le CBD (Cannabidiol), l’un des principaux cannabinoïdes de la marijuana, pourrait combattre plusieurs types de cancers.

Cela leur a pris 20 ans de recherche en laboratoire et sur les animaux, et l’équipe souhaite maintenant commencer le plus rapidement possible les tests cliniques sur l’être humain.

Ils se sont rendu compte que le CBD désactive le gène ID-1, codant une protéine qui apparaît jouer un rôle majeur dans le développement du cancer. Sous l’effet du CBD, les cellules cancéreuses on cessé de se développer.

Cannabidiol (CBD)

Ce gène ID-1 est actif chez l’embryon, se désactive par la suite, et doit normalement rester désactivé. Cependant dans plusieurs types de cancers métastatiques comme par exemple le cancer du sein, ce gène ID-1 se réactive, permettant l’invasion et la métastase des cellules malignes.

Des douzaines de cancers agressifs activent ce gène, et le CBD, par sa faculté de le désactiver, pourrait être une découverte capitale en tant que médicament anti cancer. (source: aacr.org)

« Le CBD offre l’espoir d’une thérapie non toxique, qui pourrait traiter des formes agressives de cancer sans aucun des effets négatifs douloureux de la chimiothérapie », déclare le Dr Mc Allister.

Cellules cancéreuses du sein détruites par le CBD (source: Courtesy Pacific Medical Center)

Une autre étude réalisée par des chercheurs du Kings College de Londres confirme que le CBD est sans danger, non toxique, et bien toléré par l’être humain. (source: norml.org)

Le CBD est en effet déjà utilisé médicalement depuis longtemps pour calmer les angoisses et les nausées, et les patients ne souffrent (ou ne bénéficient, selon le cas) d’aucun effet psychoactif.

« On a commencé à s’intéresser au cancer du sein, mais on sait maintenant que le Cannabidiol fonctionne sur les cancers du cerveau, de la prostate, bref, tous les cancers où le gène ID-1 joue un rôle actif », annonce le Dr Desprez.

Action du CBD sur les tumeurs métastasiques

Par le passé, d’autres études avaient déjà montré que le THC possède également des propriétés anti tumeur, notamment contre certaines formes de cancer du cerveau.

Au sein de la communauté médicale, la découverte des propriétés anti tumorales des cannabinoïdes est de plus en plus reconnue comme étant un avancement important dans la lutte contre le cancer.

Le cannabis thérapeutique avance dans le monde:

  • République Tchèque et cannabis

    La chambre basse du Parlement de République Tchèque a autorisé le 7 Décembre l’usage thérapeutique du cannabis. Le texte qui sera prochainement présenté au Sénat, a été adopté par 126 députés parmi les 154 parlementaires présents. Une ordonnance électronique permettra d’éviter les abus. Cette mesure doit permettre l’usage du cannabis médical « par des patients qui en ont besoin et qui l’utilisent déjà assez souvent, malheureusement en contradiction avec la loi en vigueur », affirme Pavel Bem, médecin et ex-maire de Prague.

    La République Tchèque est devenu l’un des pays européens les plus libéraux vis-à-vis du cannabis. Le pourcentage de jeunes consommateurs de cannabis de ce pays a diminué de 20,3% en 2010 à 16,1% en 2011 selon l’Observatoire national des drogues. (source: reuters.com)

  • Cannabis médical en Israël

    En Israël, plus de 10000 patients possèdent maintenant l’autorisation de consommer du cannabis dans un but thérapeutique. Ce nombre qui a beaucoup augmenté ces dernières années, ne crée aucune controverse au sein du gouvernement, ni même parmi les rabbins les plus influents.

    Le ministre de la santé envisage désormais d’organiser la distribution du cannabis par les pharmacies. (source : thejournal.ie)

  •  Au Luxembourg, une pétition de plus de 2000 signatures pour la légalisation du cannabis médical, a été remise au Président de la Chambre des députés. A l’origine de cette pétition se trouve la section luxembourgeoise de l’UFCM, dont fait partie le médecin et député Jean Colombera (ADR). (source: wort.lu)
  • Cannabis médical aux USA

    Le Massachusetts devient le 18e Etat des USA à légaliser l’usage thérapeutique du cannabis. Cette loi votée le 6 Novembre entrera en application le 1er Janvier 2013.

A noter également que l’association Americans for Safe Access a présenté le 16 Octobre une pétition en faveur du cannabis médicinal devant la cour fédérale des USA.

ASA

Ils demandent une révision de la législation du cannabis, et indiquent que la DEA (agence fédérale américaine de lutte contre les stupéfiants) a choisi d’ignorer les preuves flagrantes des bienfaits du cannabis en 2011, pour que cette plante reste classée parmi la catégorie la plus strictement interdite (niveau 1 sur 5). La loi fédérale exigeait pourtant que la DEA prenne en compte ces données. (source: ASA)

 Quelques actualités supplémentaires:

  • Diabète et cannabis

    L’usage du cannabis réduit les risques de diabète: une étude sur plus de 10000 adultes, menée par l’Université de Californie, montre que le diabète de type 2 est beaucoup moins répandu parmi les consommateurs de marijuana, grâce à la présence de divers cannabinoïdes aux propriétés immuno-modulantes et anti-inflammatoires.
    Les chercheurs ont rapporté que les utilisateurs de cannabis contractent moins de diabètes, même après ajustement de toutes les variables sociales (groupe ethnique, activité physique, etc…).
    Des études précédentes sur des animaux avaient déjà montré les propriétés anti-diabétiques de certains cannabinoïdes, en particulier le Cannabidiol (CBD). Des études supplémentaires sur l’être humain sont néanmoins nécessaires avant de pouvoir conseiller le cannabis en tant que traitement du diabète.(source: bmj.com)

  •  Du cannabis contre les crises d’épilepsie: le Dr Ben Whalley, de l’Université de Reading au Royaume-Uni, a travaillé avec l’équipe de GW-Pharmarceuticals, pour étudier les propriétés anti-convulsives du Cannabidivarin (CBDV), un cannabinoïde de la marijuana encore peu étudié. Les résultats sur des tests sur des animaux furent très positifs, avec des crises moins graves et une diminution significative de la mortalité, par rapport au groupe ayant reçu un placebo. Le CBDV a également eu moins d’effets secondaires, et a été mieux toléré que trois des médicaments anti convulsant les plus largement prescrits. (source: newscientist.com)

Dr Ben Whalley, Dr Claire Williams et Dr Gary Stephens, University of Reading, Royaume Uni

  • Sativex

    Le Dr Jeremy Johnson, Directeur du Severn Hospice de Bicton Health, au Royaume Uni, a mené une étude sur 43 patients souffrants de douleurs liées à des cancers. L’étude montre que le Sativex a été généralement bien toléré, et que son effet antalgique n’a pas perdu son efficacité avec le temps. La sévérité moyenne des douleurs et l’intensité la plus aiguë ont diminué, et la qualité de vie a été améliorée. L’usage prolongé de CBD et de THC n’entraîne aucun problème de sécurité. Les patients n’ont pas cherché à augmenter le dosage, ni à rechercher d’autres antalgiques. L’étude conclue donc que « la prise de cannabinoïdes afin de soulager les douleurs liées au cancer pourrait être bénéfique » (source: ncbi)

  • Une recherche menée sur des rats à l’Université de Vancouver, aux USA, a montré que l’administration alternative de morphine et de THC pourrait produire un effet analgésique plus durable et plus puissant que chacun des composants pris individuellement. (source: ncbi)

Pour d’avantage d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à consulter nos précédentes actualités du cannabis médical, de Septembre 2012.

14 janvier 2013 | Cannabis thérapeutique
15 commentaires


15 comments on “Actualités du cannabis médical, Janvier 2013

  1. Greggreg

    Vivement qu’on s’y mette en france

  2. Flo

    Super article ! Très intéressant, vivement que la Belgique légalise !
    Merci à toute l’équipe

  3. superdunk

    Très bon article et beaucoup d’avancées en matière médicale 😉
    merci Alchi !

  4. petitglu

    Bonjour je suis invalide,et me réjouis des réactions a propos du canabis. Pouvoir s en procurer et remboursé par la mut !le top. Pour moi un bedo en plus,un medoc en mois…

  5. Stéphane

    Très bon article! Vivement que notre président et ses ministres se mettent à fumer, la bonne solution leur viendrait « sûrement » à l’ esprit. Etant moi-même handicapé, je ne comprend pas que l’ on autorise pas l’ usage du cannabis thérapeutique en France, cela pourrait aider tellement de gens malades!!! Alchimiquement 😉

  6. seb

    un peu de manucure seche et bio + un peu d alcool isopropilique , bien evaporer = l huile magique de rick simpson un des meilleurs medicament au monde !!!

  7. Jérome

    Encore une découverte de + dans le « milieu du cannabis médical »;bien vu Alchimia pour l’info!(IACM un site d’info sur le cannabis médical)Les malades ou conjoints savent très bien l’importance de l’apport du cannabis pour le soin de certaine maladie;c’est confirmer maintenant par une grande partie des scientifiques!!Comme toujours et encore une fois de +,la France reste sourde et muette face a ces avancées,préférant obéir a la puissance des lobbies pharmaceutiques et mener une politique de répression!!Tant pis pour nous et bravo a tout les pays qui ont eu l’audace et le courage de soutenir le « cannabis thérapeutique »!!Courage et respect a tous les malades.

  8. voiedumilieu

    Très bien mais restons prudents quand même : selon d’autres sources l’abus de canabis augmentent les risques des cancers des testicules. Ne nous embalons pas…

  9. grole

    y a pas de sources qui parlent de cancer des testicules…
    mais y a des sources qui parlent de traitement pour plein de cancers…
    alors…c’est autre chose pour les problèmes de testicules…

  10. le furien furia-team

    bonjour a tous, je souffre depuis+ de 25 ans d’une lombalgie ( dégénération incurable de la colonne vertébral, depuis des années, on me prescrit des décontractants musculaire(valium, diazepam, tetrazepam et j’en passe) et aussi bien sur une panoplie d anti douleur (tous très lourd pour l’estomac).
    que je fume le cannabis, ben je peux tout simplement mettre tout mes médicaments au placard hormis un léger anti douleur).
    j’attend avec impatience ( je rêve un peu beaucoup la ) que la Belgique dépénalise la forme médical du cannabis, malheureusement, notre pays a de tres grosse entreprise pharmaceutique qui bien sur y perdrait si cela arriverait, en attendant plein de malade attende avec souffrance l’événement tant attendu.
    de plus , la nature nous offre le moyen de nous soigner naturellement mais l’appât du gain est plus fort que la raison.
    beaucoup de gens dénigre la cannabis sans la connaitre ( de la drogue dise t il), et le tabac, l’alcool , le café , et tout les médicaments ( drogue DUR , ça c’est légal et normal pour eux).
    on va devoir encore longtemps se cacher pour se soigner ?
    je pense que oui, afin je garde toujours l’espoir que le peuple se mobilise et que le politique ouvre les yeux et non son porte feuille.
    ps: je ne parle pas de la forme récréative du produit mais bien de son importance médical.
    bonne lutte a tous ^^

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, et merci beaucoup pour votre témoignage! Courage et patience, les choses finiront bien par changer, et la vérité finira bien par vaincre la stupidité, ce n’est qu’une question de temps 😉

  11. FrancisFlorenville

    Souffrant depuis plusieurs années de la Maladie de Verneuil (Hydrosadénite s.), cela fait des années que j’ai constaté les effet positif du cannabis (surtout celui riche en CBD) sur l’évolution de ma maladie : Lorsque je suis plusieurs mois sans fumer, je repasse de la Phase 2 à la phase 3 de la maladie. Phase 3 : cela correspond à des fistules donc à des exérèses larges et des ablations car il n’existe pas d’autres traitements que la chirurgie ! Si je reconsomme pendant quelques temps ce type de cannabis, ma maladie régresse du stade 3 au stade 2 !… Et me permet de me passer donc de la morphine et autres dérivés que l’on me prescrit très très facilement !
    Malheureusement, toujours pas de cannabis médical en Belgique (malgré ce que certains racontent) et encore moins de possibilité d’ATU (Autorisation Temporaire d’Usage) !
    Le plus dingue c’est d’ailleurs que je vais passer au tribunal très prochainement (à Arlon) pour avoir consommé et produit mon cannabis dans un but thérapeutique sans avoir de prescription médicale qu’il n’est toujours pas possible d’avoir ! Ubuesque…

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, et merci beaucoup pour votre témoignage sur le sujet. Bon courage à vous, à la fois pour supporter et combattre la maladie, et aussi pour patienter jusqu’à ce que les choses évoluent enfin dans le bon sens! Nous espérons également que le tribunal fera preuve d’intelligence et de clémence pour votre cas qui est hélas vraiment représentatif de la situation actuelle de nombreux patients. N’hésitez pas à nous tenir au courant 😉

  12. BESSIERE Alain

    Bonjour Je suis atteins d’un cancer de la prostate je voudrais savoir ou puis me procurer des médicaments élaboré avec du cannabis . Connaitre les meilleurs marques. Si un traitement par le cannabis est compatible avec les traitements classiques. tel que les rayons. le traitement Rayons me parait violant le cannabis me plus doux et pourquoi pas tout aussi efficace.
    Très cordialement
    Alain

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Alain,

      Pour les questions sur le cannabis thérapeutique je vous invite à passer par notre service de consultation gratuit. Un docteur spécialisé dans le cannabis médical pourra vous répondre.

      A bientôt

Comments are closed.