"Blockchain" et cryptomonnaies dans l'industrie du cannabis

Dernièrement, la légalisation dans plusieurs pays a aidé à stimuler l’industrie du cannabis, produisant une explosion de nombreuses entreprises en relation avec le cannabis, certaines sont même rentrée en bourse.

Les actions du cannabis qui se négocient dans ses bourses de valeurs ont des similitudes surprenantes avec les cryptomonnaies, en effet les deux font partie d’entreprises récentes et émergentes et qui travaillent encore pour obtenir une régulation normative à tous les niveaux. Et les deux souffrent d’une forte volatilité à cause d’un marché qui ne comprend pas comme valeur ces actifs.

Mais en même temps, elles possèdent une attraction particulières pour les petits investisseurs grâce à leur simplicité d’utilisation et leur accès simplifié. Cependant, au-delà des cryptomonnaies, le vrai potentiel pour le secteur cannabique réside dans la blockchain (chaine de blocs), qui est la technologie subjacente derrière les cryptomonnaies et un concept qui a la capacité d’élever l’industrie du cannabique à un niveau de transparence et de sécurité jamais vu auparavant.

Cannabis et blockchain
Cannabis et blockchain, deux concepts qui sont destinés à bien s’entendre

Deux secteurs émergeants opérant en zones obscures

Le cannabis a été déclaré durant de nombreuses années comme une substance illégale, l’absence de réglementation a rendu difficile pour de nombreuses entreprises liées au cannabis de s’établir légalement. Cependant, les lois ont commencé à s’assouplir au fur et à mesure que les gouvernements ont reconnus le potentiel de revenus de la taxation de la consommation du cannabis est bien supérieur à celui de sa criminalisation.

Les cryptomonnaies transitent dans une zone obscure semblable. De nombreux gouvernements associent son utilisation au blanchiment d’argent, à l’évasion fiscale, au financement du terrorisme et des drogues illégales. Ces affirmations peuvent avoir eu un certain bienfondé au tout début de la création de la blockchain. Cependant, durant les dernières années, la technologie a progressé afin de proposer de solutions viables aux problèmes en relation avec les banques, les prêts, la logistique et un grand éventail de défis sociaux, de financements et économiques.

En fait, le mot blockchain a fait parler de lui dans l’industrie technologique depuis qu’il est apparu comme une solution pour suivre et sécuriser l’échange de crypto-monnaies. Conçu comme un livre de comptabilité digitale de transactions qui se duplique et se distribue sur chaque ordinateur d’un réseau, la blockchain créée une signature cryptographique incassable appelé hash qui garde les données d’une façon qui ne peut pas se déchiffrer ou être manipulé, en créant un registre parfaitement transparent sur les interactions lors d’un projet durant toute sa durée de vie.

Une chaine de blocs peut donc pister n’importe quoi, depuis la vente et propriété de quelques pièces d’or jusqu’au cycle complet d’une plante de cannabis, de la graine jusqu’à la tête qui finira dans les mains du consommateur. Toutes les parties investies dans le projet ont une visibilité complète d’un compte immuable et transparent de chaque changement, sans prendre en compte l’importance du changement apporté à l’actif.

Blockchains
Une chaine de blocs est une structure de données dont l’information se regroupe en blocs auquel sont ajoutés des metainformations relatives à un autre bloc de chaine antérieur dans une ligne temporelle.

Les gouvernements du monde entier commencent à reconnaitre lentement le potentiel technologique de la blockchain pour créer des systèmes plus transparents et ouvert afin de réduire la bureaucratie. Les grands échanges de cryptomonnaies qui ont opté pour la facilité d’utilisation afin de conquérir les nouveaux utilisateurs travaillent également pour résoudre ces préoccupations et réussir à obtenir la clarté régulatrice pour tout l’espace cryptographique.

Exploration des usages de la blockchain dans le marché du cannabis

Comme nous l’avons commenté, avec les blockchains il est possible d’obtenir toute l’information au sujet de la vie d’un produit, même ses études d’efficacité ou les commentaires des consommateurs ; et tout cela, dans un système qui peut la rendre facilement accessible pour les parties qui ont besoin d’accéder à elle à tout moment de façon sécurisée. Dans la chaine d’approvisionnement, elle pourrait apporter une intégrité à cette industrie fondamentale pour sa popularisassions massive.

Voici quelques exemples où la technologie basée sur la blockchain a bénéficié aux entreprises du cannabis :

Traçabilité rapide et en temps réel

La technologie blockchain garantie un registre permanent et précis, mais elle permet également un accès rapide à des détails spécifiques au sein d’une grande quantité d’informations stockées. Les entreprises peuvent obtenir de façon instantané l’historique complet d’un produit en particulier et accéder aux emplacements présents et passés dans la chaine d’aprovisionnement, depuis les centres de productions jusqu’aux points de distribution, en évitant de possibles fraudes ou les vols en localisant n’importe quel problème qui pourrait survenir.

Traçabilité et blockchain
La technologie blockchain permet la traçabilité de toute la chaine d’approvisionnement du cannabis, depuis la naissance de la plante jusqu’à ce qu’elle se convertisse en fumée.

Apporter aux consommateurs une radiographie de la chaine d’approvisionnement bénéficie aux propriétaires des marques, il est en effet possible de donner au consommateur la confiance dans la consistance, la qualité et la sécurité du cannabis légal, en permettant d’enlever une part du gâteau au marché noir.

La Blockchain se base fondamentalement dans la transparence. C’est exactement ce dont à besoin le secteur du cannabis pour surpasser des décennies d’obscurantisme.

Suivi des méthodes de production

De la même façon qu’avec les entreprises pharmaceutiques et de biotechnologie, les produits du cannabis doivent suivre des règles stricts de culture et de traitement après la culture pour garantir la sécurité et la qualité. Il existe des problèmes de contrôle sur l’utilisation de pesticides, la précision des solutions de nutriments, les températures de stockage ou les mesures d’hygiène qui doivent être respectées.

Par exemple, le gérant d’une grange de cannabis et le personnel de culture, ensembles, vérifieront et enregistreront dans la chaine de blocs la quantité de nutriments ou la quantité de pesticide utilisé ; et la blockchain validera les processus au fur et à mesure qu’ils apparaissent. Ainsi, le soin de la plante se supervise au fur et à mesure des étapes du cycle de vie de la plante pour vérifier le résultat et l’authenticité du produit.

Meilleure efficacité et réduction des coûts

La main d’oeuvre reste l’un des principaux coût pour les entreprises de cannabis, que ce soit pour faire fonctionner les installations de culture, les boutiques de détails ou les deux. La blockchain peut facilité le suivi, les rapports et les vérifications qui ont besoin de beaucoup de temps et, finalement, réduire le besoin de personnel et la supervision en relation avec ces fonctions. Évidemment, les coûts initiaux seront toujours là, mais à long terme, il est probable que les entreprises économisent sur ce point-là.

Augmenter les bénéfices avec la blockchain
Blockchain peut augmenter les bénéfices de l’industrie du cannabis et résoudre de nombreux problèmes.

Validation et standardisation des produits

L’un des grands potentiels en relation avec le cannabis pour ce grand livre décentralisé et distribué qu’est la blockchain réside dans la génétique. Le cannabis a longtemps été identifié par des croisements génétiques dont l’origine n’est pas tout à fait claire et par des noms de souches tirées de la culture populaire. Dans le cadre de programmes basés sur la blockchain, les informations de sélection génétique sont collectées, enregistrées, testées et publiées via l’infrastructure sécurisée et permanente fournie par la blockchain.

Ainsi les producteurs peuvent protéger leurs propriétés intellectuelles pendant que les investisseurs peuvent identifier les profils génétiques et chimiques spécifiques. Les distributeurs et les détaillants peuvent ainsi être sûrs qu’ils reçoivent des produits consistants et vérifier leur provenance, avec des résultats de tests et autres informations immuables.

Efficacité dans le respect des normes

Pour les producteurs liés aux systèmes de suivis exigés par les autorités de chaque pays, le pouvoir des blockchains réside dans le respect et l’application des règles. Avec la chaîne de blocs, l’erreur humaine et la capacité de fraude sont inexistants, éliminant ainsi toutes les craintes qu’un État ou qu’un organisme de réglementation pourrait avoir au sujet d’un problème d’informations. Être en mesure de fournir des preuves tangibles de la conformité complète d’un produit est un grand avantage.

Par exemple, un gouvernement peut suivre l’information de la provenance du cannabis en incrustant un code QR sur un article. Les données s’authentifient en les plaçants dans le réseau blockchain et cette information déterminera si le vendeur a les droits légaux pour vendre ces produits et le responsabilisera de toutes les actions qu’il fasse, en aidant à stopper toute utilisation illégal du cannabis.

Confiance du consommateur : transparence, sécurité et authenticité

Les codes scannables encouragés par la blockchain et d’autres technologies en relation avec la chaine de blocs peuvent augmenter la transparence et apporter aux consommateurs finaux une identification et une information sûre et vérifiée du produit, pour générer de la confiance et de la loyauté à la marque.

Avec la blockchain, il est possible de montrer au consommateur comment un produit est supérieur à un autre sans devoir faire face à des affirmations de partialités ou des inexactitudes. Il est très important depuis le point de vue du consommateur de savoir exactement ce qu’il est en train d’acheter ainsi que sa provenance.

Volatilité et cryptomonnaies
La volatilité des cryptomonnaies, une relation amour-haine ?

Le cannabis et les cryptomonnaies peuvent également être de bons compagnons de vie

Au-delà des nombreux avantages offerts par la blockchain, les commerces de cryptomonnaie et de cannabis ont également quelque chose en commun. Ils entrent dans la conscience collective après des décennies à fonctionner de façon marginale. Les deux industries peuvent s’aider mutuellement.

Si les entreprises de cannabis adoptent les payements digitaux et s’engagent dans les problèmes créés par ces systèmes alternatifs, elles peuvent ouvrir la voie à d’autres entreprises pour faire de même. Les cryptomonnaies peuvent donc aider l’industrie du cannabis à accéder aux services financiers dont elle a besoin et à devenir moins dépendante de l’argent liquide.

D’ailleur, de nombreux professionnels voient les tokens comme une possible solution aux problèmes bancaires de l’industrie du cannabis auquel ils sont confrontés aux États-Unis, qui découle du statut obsolète de l’Annexe I de la DEA qui place le cannabis en tant que substance contrôlée, ce qui empêche que l’ensemble de l’industrie puisse accéder aux institutions bancaires, ce qui oblige essentiellement les entreprises du cannabis à opérer en dehors des systèmes financiers sécurisés.

Il n’est pas facile de faire du commerce quand il n’est pas possible d’accepter les paiements par carte bancaire et que l’accès à d’autres services comme les prêts est impossible. Cela oblige de nombreuses entreprises du cannabis à être dépendantes en grande partie de l’argent liquide. Et l’argent liquide ce n’est clairement pas l’idéal.

Les cryptomonnaies offrent une solution, étant donné que les services d’échanges de cryptomonnaies ne sont pas régulés de la même façon que les banques, il est donc beaucoup plus facile pour les entreprises d’ouvrir des comptes avec eux.

Échange de crypto et échange décentralisé
Un échange décentralisé (DEX) est une plateforme d’échange d’actifs digitales qui fonctionne sans la participation d’une autorité centrale

Malheureusement, actuellement la relation entre les cryptomonnaies et le cannabis n’en est qu’à ces débuts, mais il est probable qu’il se développe et s’épanouisse dans un futur proche au fur et à mesure de l’augmentation de l’adoption des cryptomonnaies et du développement de la technologie.

Les cryptomonnaies cannabiques les plus solides

Le Bitcoin est la cryptomonnaie principale qui domine populairement l’espace virtuel. Cependant, il existe des cryptomonnaies alternatives qui pénètrent dans l’industrie du cannabis en offrant des transactions spécifiques à ce secteur.

BitCanna (BCNA)

En examinant ces cryptomonnaies, l’une des mieux établis est le BitCanna Coin (BCNA). Le BitCanna est un réseau de blockchain décentralisé créé spécialement pour l’industrie du cannabis dans lequel sont engagés des banques de graines et les entreprises du cannabis les plus importantes en Europe, avec une liste impressionnante d’entreprises et de fournisseurs avec des compagnies comme Alchimia, Barney’s Farm ou Royal Queen Seeds. Ensembles, ils forment le projet BitCanna Alliance, dont la mission est d’encourager l’adoption massive et la transparence de la blockchain dans l’industrie du cannabis, en apportant un réseau de paiement décentralisé, une chaine d’approvisionnement et un réseau de confiance pour ce secteur.

Ainsi le BitCanna permet de réaliser des paiements instantanés facilement avec des commissions infimes (les tarifs de transaction dans la propre chaine de blocs BitCanna sont de 0.0001 BCNA – à peu près 0,00001 € au taux du marché actuel), ce qui signifie qu’il est possible d’utiliser des BitCanna pour payer dans des centaines de boutiques on-line. L’application pour smartphone BitCanna utilise un système simple de paiement avec code QR qui combine la facilité et la commodité d’acheter avec une carte de crédit avec la privacité et la sécurité insupérable des cryptomonnaies. BitCanna offre les bénéfices des deux, sans aucun des inconvénients. D’ailleurs, faire un achat avec BitCanna est aussi simple que complètement anonyme : personne ne pourra accéder aux informations sur le produit acheté.

BitCanna
BitCanna travail dure pour se convertir comme la solution idéale pour le secteur du cannabis

PotCoin ou POT, est une autre monnaie alternative lancée en 2014 et il s’agit également de l’une des plus utilisées dans le secteur ; et qui expérimente un grand pump (une augmentation) suivi d’un dump (baisse) depuis que Dennis Rodman a utilisé un t-shirt POT lors de sa célèbre réunion de 2018 avec le leader nord-coréen Kim Jong-un. Le t-shirt comme la réunion elle-même, a causé des sensations au niveau international, ce type d’apparence n’est jamais saine pour un instrument financier qui doit s’utiliser comme une méthode d’échange à long thermes. À présent elle occupe la discrète place de nº1135 dans le CoinMarketCap, un réseau de référence qui analyse la capitalisation de ces actifs digitaux.

Une autre d’entre elles est le CannabisCoin ou CANN, également lancé en 2014 et qui sert à aider les entreprises à réaliser des transactions avec du cannabis médical au sein des dispensaires nort-américain. Cette cryptomonnaie basée sur le cannabis médical utilise également des billets digitaux pour gérer et stocker des monnaies.

HempCoin (THC)

Une autre qui est bien placé, le HempCoin (THC) apporte des fonds pour l’industrie agricole du chanvre et de l’utilisation du cannabis médicale ou récréatif dans les dispensaires. L’achat d’outils et d’équipements pour la culture du chanvre peut se réaliser à travers le site web de HempCoin avec cette cryptomonnaie.

DopeCoin (DOPE)

De son côté, la mission de DopeCoin ou DOPE est principalement d’offrir aux utilisateurs de cannabis l’opportunité de monter son entreprise de façon plus sûr. Sur la base de son site web, les utilisateurs de DOPE peuvent réaliser des transactions de façon gratuite et pseudo anonyme.

CannaCoin (CNN)

Mentionnons également le CannaCoin ou CNN, qui opère sous la technologie Peer2Peer (P2P), qui est une chaine de blocs décentralisée qui travail pour fournir des développements de futures applications cryptographiques en relation avec la production, le traitement de la biomasse et d’autres entreprises liées au cannabis.

PotCoin
PotCoin a été la première cryptomonnaie pensé pour apporter des services financiers à l’industrie du cannabis

Il en existe de nombreuses autres. Cependant, les principaux problèmes rencontrés par ces tokens de cannabis sont l’adoption, la capitalisation boursière et le ciblage. Au lieu d’associer de nouvelles technologies à des propositions innovantes, ces « crypto du cannabis » ne parviennent pas à résoudre le problème auquel l’industrie est confrontée, réduisant ainsi leur portée potentielle sur le marché.

Car le fait qu’elle soit en relations publiquement avec le cannabis n’est pas suffisant. Le problème se trouve dans le fait que ces cryptomonnaies ne se différencient pas d’autres cryptomonnaies. Ainsi, la plupart des entreprises préfèrent utiliser ETH, BTC, BNB, USDT ou n’importe quelle autres des dizaines de tokens principaux avec des années de développement. D’ailleur, il ne serait pas prudent pour une entreprise cannabique de se baser sur n’importe laquelle de ces cryptomonnaies cannabiques existantes sans passer d’abord par les cryptomonnaies plus mûres.

La connexion du cannabis avec les petits investisseurs

Les cryptomonnaies représentent un nouveau type d’argent digital que les utilisateurs peuvent stocker et transférer comme s’ils étaient leur propre banque. Les petits investisseurs se sentent attirés par les cryptomonnaies car elles sont faciles à comprendre, facile d’accès et cela leur donne la liberté de dépenser et de réaliser des transactions sans devoir traiter avec des intermédiaires traditionnels qui perdent du temps et factures des frais excessifs.

Cependant, les actions de cannabis et les cryptomonnaies sont deux types d’actifs qui appartiennent à des industries émergentes qui sont fortement volatiles, qui s’efforcent de se conformer à la réglementation et sont omniprésents et facilement accessibles aux petits investisseurs. Ces trois facteurs rendent les actions de cannabis et les cryptomonnaies potentiellement très rentable à négocier et à investir, mais aussi très risquées et dangereuses par rapport aux actions ou obligations traditionnelles.

Au fur et à mesure que ces industries se développent et mûrissent, la volatilité devrait diminuer et il devrait y avoir davantage de fond d’investissement conventionnels qui les rajouterons dans leur portefeuille. Jusqu’à présent, et si vous souhaitez entré dans ce monde, il s’agit de la meilleure des recommandations : agissez avec précaution, avec de l’argent que vous n’avez pas peur de perdre et apprenez tout ce que vous pouvez sur la valeur à court, moyen et long terme au sein de chaque action ou actif de cryptomonnaie que vous possédez.

Et rappelez-vous la chose la plus importante : c’est la transparence de la chaîne d’approvisionnement offerte par la blockchain ce qui bénéficie vraiment aux utilisateurs dans l’industrie légale du cannabis. Cela augmentera la confiance des consommateurs, ce qui entraînera sans aucun doute un plus grand nombre de personnes passant du marché illégal au marché légal. Tant que les gens pourront voir le cheminement exact de la graine à la vente, la qualité, la sécurité et la cohérence du cannabis légal parleront d’eux-même.


La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. Nous rappelons à nos clients que les graines de cannabis ne figurent pas dans le catalogue de la Communauté européenne. Il s'agit de produits destinés à la conservation génétique et à la collection, mais pas à la culture. Il est strictement interdit de les faire germer dans certains pays, à l'exception de ceux autorisés par l'Union européenne. Nous conseillons à nos clients de ne pas violer la loi de quelque manière que ce soit et nous ne sommes pas responsables de leur utilisation.

Commentaire en “"Blockchain" et cryptomonnaies dans l'industrie du cannabis” (0)

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur ""Blockchain" et cryptomonnaies dans l'industrie du cannabis" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

keyboard_arrow_up