Comment faire du beurre de cannabis

Alternatives à la combustion: Manger du Cannabis

Le THC et les autres cannabinoides (CBD, etc) ont la particularité d’être liposolubles, passé 60° ils seront absorbés par la matière grasse. Partant de ce principe, il suffira de faire mijoter son herbe avec une quantité suffisante de beurre pour que celui ci s’enrichisse des principes actifs du cannabis.

Voici quelles parties de plantes vous pouvez utiliser pour cette recette:

  • Les fleurs femelles (buds) et les petites feuilles résineuses (manucure) vous donneront la meilleure qualité de beurre, car ce sont les parties les plus riches en principes actifs
  • Les grandes feuilles, les plantes mâles (avec ou sans fleurs), les petites tiges résineuses et les déchets végétaux passés à l‘Ice O Lator peuvent être utilisés, mais cela donnera un beurre de moins bonne qualité, avec moins de puissance et un gout plus amer.

A l’exception des racines, l’intégralité de la plante (fraîche ou séchée) peut donc être recyclée et transformée en bouillie plutôt qu’être jetée telle quel, en offrant quelques fous rires mémorables en prime.  Nous éviterons cependant les branchages pouvant retenir la matière grasse, provoquant ainsi des pertes de beurre importantes.

Si le THC se concentre dans les glandes de résine, le CBD par exemple est plus présent dans le feuillage. Ainsi, on dissociera deux types de recettes: Un gramme de végétal pour un gramme de beurre, cette préparation plus concentrée en CBD sera sédative et très relaxante. Un gramme de têtes résineuses ou de haschisch pour cinq grammes de beurre: l’effet sera plutôt euphorisant et sociable, il en sera tout aussi intense et long.

Les dosages donnés sont indicatifs, varient selon la puissance du cannabis utilisé, la résistance des consommateurs, ou les quantités de beurre utilisées dans la recette.

Réalisation du beurre de cannabis

Porter une grande quantité d’eau à ébullition, puis y plonger toute l’herbe, en remuant doucement. Après dix minutes on la retirera en l’égouttant délicatement. Cette opération permet de nettoyer les plantes de restes d’engrais, et d’éliminer un peu de chlorophylle: le beurre aura un goût moins amer.

beurre-de-cannabis-1

beurre-de-cannabis-2

Processus de fabrication du beurre de marijuana

Aprèsavoir changé l’eau, on la porte également à ébullition  avant d’y jeter la marihuana et le beurre. Remuer et laisser cuire à frémissement votre soupe vaudoue deux à trois heure.

beurre-de-cannabis-3

beurre-de-cannabis-4

beurre-de-cannabis-5

On récupère la matière végétale pour la disposer dans un linge propre, que l’on essorera au dessus d’un récipient Le beurre est en grande partie réfugié dans les végétaux, il faudra presser fortement avant qu’il ne refroidisse.

beurre-de-cannabis-6

beurre-de-cannabis-7

beurre-de-cannabis-8

Ce récipient et la marmite seront placés dans un lieu frais, puis au réfrigérateur pendant 24 heures.

beurre-de-cannabis-9

La matière grasse est remontée à la surface et a durci avec le froid, ce qui facilite sa récupération: voilà votre beurre magique ! Vous pouvez jeter l’eau, et faire cuire les débris végétaux et le linge dans du lait entier pour en extraire les derniers résidus de beurre.

beurre-de-cannabis-10

beurre-de-cannabis-11

Voila la beurre de cannabis

Avant de jouer les marmitons, l’idéal est de goutter 10 grammes de son beurre cannabique, d’en juger les effets, pour anticiper la quantité nécessaire à utiliser, et d’ajuster les recettes en fonction.

Conseils et précautions

L’ingestion du cannabis modifie ses effets, leur intensité et la durée du voyage. Il surprend même les fumeurs expérimentés, pour cette raison ne laissez pas vos  sucreries cannabiques à portée de non fumeurs pouvant les goûter par inadvertance, les conséquences peuvent être graves et l’expérience très mauvaise. Attention également aux animaux de compagnie qui ne doivent en aucun cas y avoir accès.

L’utilisation de colorant vert dans la recette permet de différencier les pâtisseries cannabiques, on peut aussi coller une petite feuille résineuse dessus pour mettre en garde de la psychoactivité du gâteau.

Contrairement au cannabis fumé, les effets du beurre sont longs à se faire sentir, pour cette raison évitez les prises massives. Après une heure on sentira le potentiel du produit et pourra (ou non) en manger davantage.

De même, ce trip peut durer jusqu’à douze heure, il ne peut pas être envisagé à n’importe quel moment de la journée ni n’importe où. Evitez les situations stressantes, préférez y la nature, un weekend  festif ou autres bonnes vibrations.

Bien entendu, tout comme pour le cannabis fumé, il est vivement déconseillé de conduire après ingestion!

Variantes du beurre de cannabis

On peut ajouter un ou deux bâtons de cannelle ou deux gousses de vanille fendues lors de la réalisation du beurre pour le parfumer.

On peut ajouter dans la pâte à gâteau une cuillère à soupe d’alcool cannabique pour en renforcer le goût. (Émiettez quelques grammes de fleurs dans un vieux rhum, puis laissez le vieillir quelques mois de plus)

Le beurre se congèle très bien, n’hésitez pas à les collectionner au frais pour, selon les effets désirés, savoir quel beurre choisir, selon les parties de la plante utilisée, la variété, et la concentration du beurre.

Bon appétit !

Publié dans la catégorie 9 septembre 2011 le Cuisine au cannabis

48 Commentaires sur Comment faire du beurre de cannabis

  • FRK29 dit (10 septembre 2011) :

    c’est bon ça ;) !!!!!!!

  • martin dit (11 septembre 2011) :

    Merci pour cette recette, a essayer !!!

  • dougy dit (14 septembre 2011) :

    recette essyai avec de l’orange-bud comme materiele de depart 200gr sec feuille ,fleur et tron compris , 500gr de beure , le beurre a etait untilser pour faire un cake (je dit bien tt le beur :)) , cake partager en 2 avec un amis puis manger en entier , 1 et demi apres c’est la fusée qui decole pour un voyage long de 6h (reel) une experience sensaurielle impressionnante a ne pas mettre en tout les mains comme expliquer dans la recette indiquer ……

    • Marcel dit (14 septembre 2011) :

      Bonjour, merci pour ton partage d’experience, effectivement les effets par ingestion peuvent être très longs et très puissants, les consommateurs inexpérimentés doivent faire très attention ;)

  • DeadPrez dit (5 octobre 2011) :

    Bonjour Marcel =)
    Je veut faire du beurre avec les petites feuilles de manucure , faut-il obligatoirement les faire sécher avant (j’ai lu des avis contradictoires à ce sujet) , et si oui combien de temps au minimum ?

    • Marcel dit (5 octobre 2011) :

      Bonjour, l’ideal est de faire secher les feuilles avant de faire du beurre,mais bon ça ne change pas grand chose non plus. Quelques jours de séchage seront suffisants, je suppose que le beurre penetrera mieux dans la fibre bien sèche, et que l’extraction de résine sera donc meilleure qu’avec des feuilles humides.

  • xo-plank#0 dit (16 octobre 2011) :

    Bonjour,

    En faite il est simple de comprendre pourquoi il faut utiliser du matériel sec. Le beurre et les cannabinoïdes sont des molécules hydrophobes (qui n’aiment pas l’eau). Si tu feuilles sont humides, il existera une couche (dite couche limite) entre le beurre et le contenu hydrophobe des trichomes, le mélange ne se fera donc pas ou peu. Avec du matériel sec, la couche limite n’existe plus, le mélange se fait parfaitement.

    L’inconvénient de cette technique est, je trouve, le très fort gout de chlorophylle, pour cela vous pouvez soit utiliser du matériel très sec, soit procéder au préalable à une extraction des cannabinoïdes (butane, ethers…, Ne pas utiliser d’alcool qui élue la chlorophylle).

    Enfin, évitez d’y mettre les tiges, elles ne contiennent que très peu de THC mais par contre beaucoup de tanins et autres lignoles qui peuvent provoquer des troubles intestinaux par une mauvaise digestion.

    PS: la température optimal pour extraire et solubiliser une bonne partie des cannabinoïdes et obtenir un mélange adéquate en proportion entre les cannabinoïdes, je conseil une cuisson entre 78 et 85°c.

    Cordialement…

    • Marcel dit (17 octobre 2011) :

      Coucou mon bon poto, quel plaisir de te croiser par ici !!!! :)

      Merci beaucoup pour ces précisions très interessantes, n’hesite pas à enrichir le blog de tes commentaires toujours aussi instructifs, ce sera fort apprécié par tout le monde !!!! ;)

      La bonne vibes à toi, y hasta luego mi amigo !!!

  • Walt dit (26 novembre 2011) :

    bonjour, on essor les végétaux pour récupérer le jus mais celui qui reste dans la marmite on le congel aussi ou on jette le fond de la marmite????

    ça mijote là :-D

    • Marcel dit (28 novembre 2011) :

      Bonjour, oui bien sur on récupere aussi le beurre qui est dans la marmite ;)

  • Walt dit (26 novembre 2011) :

    il faut jeter l’eau je n’avais pas lu comme il faut désolé

    • Marcel dit (28 novembre 2011) :

      Oui il faut jeter l’eau mais pas le beurre ;)

  • lesavoirestunearme dit (2 décembre 2011) :

    yep la dedans !

    je confirme !

    a ne pas mettre entre les mains de non-fumeurs ou petits fumeurs !!! il pourrait arriver quelque chose de bien desagreable pour le donneur =/ on ne sait pas la réaction que peuvent avoir certaines personnes …

    comme l’histoire du lycéen qui avait fait un space cake pour son prof d’anglais et sa classe ^^ ils sont tous partis sans exception a l’hopital pour intoxication alimentaire lol , je pense faire le lien entre ce que viens de dire exoplank sur les indigestions dues aux branches …

    mais ma propre experience aussi : j’ai un soir ingéré avec ma femme 2 space cakes chacuns , juste par « faim » on va dire et parce que les cake etaient bon ( ^^ ) et bien ont s’en ai souvenu ! lol elle avait du mal a respirer pendant la nuit et etait completement perchée , et moi au reveil je vous dit meme pas … j’avait l’impression d’avoir des paupieres d’1 kilo ^^

    resultat : allongés sur le canapé toute la journée a s’en remettre … completement a l’ouest !

    le beurre etait simplement composé de 80 gr de feuilles « blanches de résine » et quelques petites tetes de manucure … la quantité de beurre etait d’environ 120gr pour arriver a un resultat final de 100g de beurre de marrakech !!!

    alors enjoy ! mais pas trop car le voyage est long ;-)

    • Marcel dit (2 décembre 2011) :

      Salut à toi, et merci pour ce partage d’experience ;)

  • Byzooz dit (16 janvier 2012) :

    Bonjour à tous!!!
    Le beurre cannabique est vraiment le must, surtout pour une conservation longue (cf congélation) et pour pouvoir se faire un petit plaisir à volonté…
    Pour ma part j’ai toujours opté pour le lait, encore plus rapide à faire pour un résultat similaire (si ce n’est un problème de conservation qui sous-entend de le consommer rapidement). Un verre de de 25 à 30 cl par convive festif garantit une bonne soirée de détente et de fous rire. Le pic de défonce se situe vers 1h30 (suivant la digestion de chacun) et peut durer 3-4h. Bien sûr les quantités ingérées peuvent être plus importante mais mieux vaut savoir rester raisonnable pour que le trip reste festif…;-)

    • Marcel dit (17 janvier 2012) :

      Bonjour, effectivement le « space milk » est une très bonne alternative, dans ce cas essayez de prendre un lait entier avec toute sa crème ;)

  • djo5o0 dit (19 janvier 2012) :

    bonsoir alors mon expérience a se sujet:
    Northern light
    25gr de feuille et petite branche, 10gr de manucure et 5gr de tête pour 100gr de beurre.
    Avec le beurre nous avons pu faire un cake et un petit gâteau yaourt pour un ami qui n’aime pas le chocolat…le relou lol.
    Niveau gout moyen un petit arrière gout de chlorophylle, mes bon rien de dramatique.
    Les effets sont apparu 1h voir 1h30 après la dégustation, un bon stone qui a duré????
    Alors pour moi ça c bien misa part des gargouillis. Pour mon pot bien habitué a la furette tt comme moi pas de souci.
    Le pot qui a mangé le petit gâteau au yaourt seul…petit bad a la fin de soiré il s’énerve pour rien.
    Et le dernier testeur…un non fumeur de tabac et de joint, il a pris cher niveau def et a même lâché une galette…gaspillage! ! !
    La prochaine fois on ne mettra pas les branches merci pour l’info

    • Marcel dit (20 janvier 2012) :

      Bonjour, merci beaucoup pour ce partage d’expérience :)

  • Sésame dit (27 février 2012) :

    Bonjour,
    J’aimerais utiliser du cannabis un prévention d’un glaucome. Comme je n’aime pas trop fumer, pensez vous que les vergues « thérapeutiques » du beurre soient les mêmes que si on le fume?

    Aussi, j’aimerais savoir comment le diluer dans le lait. J’imagine qu’il faut le faire bouillir? Combien de temps? Et dans quelless proportion?

    Merci

    • Marcel dit (29 février 2012) :

      Bonjour, attention lorsqu’il est consommé le cannabis produit des effets plus puissants et de plus longue durée que lorsqu’il est inhalé. Il est connu que le cannabis empêche le glaucome, mais peu d’études ont été faites pour savoir quel est le meilleur moyen de l’utiliser pour cet usage.
      Pour le lait il suffit de faire chauffer la résine ou la weed quelques minutes puis de filtrer, utilisez de préférence du lait entier car les cannabinoïdes sont liposolubles et se fixeront donc dans la graisse. N’hésitez pas à ajouter un peu de chocolat pour le goût ;)

  • green side of the moon dit (2 mars 2012) :

    bonjour,
    aynt laissé un herma dans ma box,tout est parti en graines,est il quand meme possible de preparer du beurre avec ce carnage!
    merci marcel
    a+

    • Marcel dit (6 mars 2012) :

      Bonjour, vous pouvez effectivement faire du beurre avec la récolte grainée, je vous conseille également de récupérer un peu de bon hash avant de tout transformer en beurre ;)

  • MAY dit (1 mai 2012) :

    …perso j’en ai fait avec de la Yumbolt de chez Philosopher Seeds l’automne dernier (feuilles plus ptites têtes)…Une tuerie !!
    En plus de faire ça avec du sec perso je préfère même respecter le curing , pour les feuilles aussi, le goût n’en est que meilleur !!!
    Avec du bon chocolat noir c’est franchement top comme accord de saveur…

    …Par contre des très très gros fumeurs peuvent faire des bads AUSSI , et ce même en faisant gaffe au dosage et des « tests » avant… J’ai 2 copines qui fument tous les jours , depuis des années…mais qui se sont tapé l’expérience psychédélique de leur vie avec UN CUPCAKE !! Pourtant c’était ma « soirée des vendanges » , donc qu’avec des personnes trentenaires & expérimentées… Et pas une histoire de sexe/poids nan plus vu que moi j’étais opé en en ayant mangé 3…Donc ça dépend VRAIMENT de chacun…Voir ça peut varier d’un jour à l’autre , selon notre état ,comme toutes les expériences de ce style…

    Bref il faut faire SUPER attention , même les vieux comme moi ;)
    Ne pas doser comme un porc , être sûr(e) que les personnes n’auront pas à prendre le volant ou rentrer seules chez elles…car bons ou mauvais effets ça dure , effectivement , longtemps…

    • Marcel dit (2 mai 2012) :

      Bonjour, manger du cannabis peut effectivement avoir des effets très longs et très puissants, commencez donc toujours à très petit dosage, et augmentez progressivement en cas de besoin ;)

  • Wild wild west dit (7 juin 2012) :

    Salut l’équipe voila je me demandais si vous ne savez comment je pourrais personnaliser mes biscuits par exemple avec un moule en forme de feuille de canna pour avoir des biscuits avec une belle forme ou mettre une forme de la feuille sur le biscuit d’une couleur différentes ? Si vous savez comment je dois m’y prendre et ou trouver le matériel ce serait vraiment cool ^^

    • Marcel dit (8 juin 2012) :

      Bonjour, nous ne vendons hélas pas de moule à pâtisserie en forme de feuille de cannabis, et nous ne savons pas où il serait possible de trouver cela…

  • lolipopo dit (9 juillet 2012) :

    salut a tous ! je vient a l’instant de terminer ma manucure trés belle recoltes !!! enfin bref cela va faire 3 ans que je suis ateint du cancer et je ne peut plus fumer de cannabis comme avant j’ai donc appliquer ma recette personnelle de base je suis cuisinier .
    il y a une methode simple afin d’extraire le plus de thc possible ces de le faire tremper dans du vinaigre blanc dilué a 9 pour cent pendant 40 minutes
    explication du procédée;le vinaigre decroche les thc au plus profond de la plante sans pour autant le rendre inactif ces pour moi et pour mon cancerologue le moyen le plus efficace voila j’espere que cela vous procurera autant de boneur qu’a moi adiww!!

    • Alchimia Grow dit (10 juillet 2012) :

      Bonjour Lolipopo, et merci pour le partage de votre expérience! Cette méthode d’extraction au vinaigre est peu connue, nous allons tenter d’en savoir plus sur cette alternative à la combustion qui peut effectivement s’avérer très utile pour l’usage médicinal :)

  • lolipopo dit (11 juillet 2012) :

    salut j’ai aussi une methode qui est plutot sympa pour le sechage pendant 2semaine de sechage en bocaux il faut metre 60 gr de el au fond test fait avec temoin 1 sel 1 sel riz 1riz resultat le sel savere etre un tres bon moyen de sechez ca weed rapidement sans avoir de perte gustative et psyco active voila

    • Alchimia Grow dit (12 juillet 2012) :

      Salut, cette méthode peut être envisagée si après plus d’une quinzaine de jours l’herbe ne sèche pas à cause d’une humidité ambiante excessive par exemple, mais attention à ne pas l’utiliser sur des plantes fraîchement coupées: un séchage trop rapide ne permet pas d’éliminer la chlorophylle, le goût sera bien moins agréable ;)

  • jahck dit (17 août 2012) :

    La quantité de beurre a-t-elle une influence sur le résultat final ?
    On se fait ça ce soir et je repasserai donner mon avis. Ciao l’equipe!

    • Marcel dit (17 août 2012) :

      Bonjour, oui bien sur plus vous utiliserez de beurre par rapport à la quantité de cannabis, et plus celui ci sera dilué. Il faudra alors consommer d’avantage de beurre pour avoir les mêmes effets ;)

  • korozif dit (25 août 2012) :

    slt a tous,donc moi j’ai utiliser 500 g de feuille humide et 100 g de beurre qui on servie ensuite a faire un space cake j’en et manger la moitier le soir et je peus vous dire l’effet et violent le matin j’avais les yeux encore tres rouge et tres petit

  • mick dit (10 septembre 2012) :

    salut génial votre site,ayant eu des males et pour éviter de gaspiller je voudrai en faire du beurre mais comme pour le hash j’aimerai savoir si je dois attendre la fin de floraison ou est ce que je peux les récolter maintenant pour les faire sécher? merci

    • Marcel dit (12 septembre 2012) :

      Bonjour, il est éventuellement possible de faire du beurre avec des plantes de cannabis mâles, mais ce beurre sera alors faiblement chargé en cannabinoïdes. Il faut récolter vos plantes mâles rapidement, sinon celles ci vont lâcher leur pollen ce qui donnera plein de graines dans les buds des plantes femelles ;)

  • Kemp dit (27 septembre 2012) :

    Salut,

    Merci pour votre article.

    J’aurais une question concernant le dosage : quelle quantité de beurre utiliser avec environ 60 grammes de résidus issus de la fine manucure des « têtes » ?

    Voici une photo de l’ensemble : http://cl.ly/Jlb2

    Encore merci. :)

    • Marcel dit (27 septembre 2012) :

      Bonjour, une plaquette de beurre (250g) sera très bien pour cette quantité ;)

  • Kemp dit (27 septembre 2012) :

    Merci beaucoup !

  • flop dit (3 octobre 2012) :

    Bonjour j’ai réaliser du beurre et des biscuit et je dois dire que c’est bien agréable ^^ Petite question jusqu’à quand je peux conserver les biscuits avec leurs effets ?
    Merci d’avance

    • Marcel dit (5 octobre 2012) :

      Bonjour, la conservation des biscuits au cannabis sera la même que pour les biscuits normaux. Les mettre au frigo permettra de les conserver plus longtemps, vous pouvez même les congeler ;)

  • zin dit (9 octobre 2012) :

    bonjour, pour ma part jai essayer la recette de lait sans conaitre les quantité necessaire et la durée de cuison, pouriez vous me les donner? moi jai pris 60grammes sec de feuille pour 1litre de lait (demi ecreme donc j’ai rajouter une pointe de beurre et de creme fraiche) , j’ai porter a ébulition pendant 30 min avant d’ingérer le tout a deux avec du chocolat car le gout était fort. 1h30 plus tard belle défonce qui monte a la tete mais assez courte , 1h/2h. merci de précisé la vrai recette, car pour le temp que sa prend cette alternative et vrément sympa.
    ps: quand je dit ingérer le tout c’est a dire le lait une fois passer, sans les végétaux biensur.

    • Marcel dit (9 octobre 2012) :

      Bonjour, il n’existe pas de dosages exacts car la quantité de cannabinoïde peut varier fortement selon la matière végétale utilisée. Le beurre contenant d’avantage de gras que le lait, il sera plus efficace pour retenir les principes actifs de la plante (THC, CBD, etc..), car ceux ci sont lipophiles.

  • stross dit (20 novembre 2012) :

    bonjour, je vien tout juste de finir la croissance de mes plants C+45jours et je vien de tailler et de bouturer mes plants . j’ai du coup recupérer les feuilles de la taille .les feuilles de croissance sont elles bonnes pour faire du beurre

    • Vincent dit (26 novembre 2012) :

      Bonjour Stross, oui, les feuilles de croissance et les mâles peuvent aussi être cuisinés, il en faudra simplement une quantité plus importante qu’avec de la matière végétale résineuse.

  • Flow dit (9 décembre 2012) :

    Et si a la place du beurre on met du nutella étant donné que c’est ausi gras sa marche ?

    • Marcel dit (10 décembre 2012) :

      Bonjour, votre idée est appétissante, mais je pense que la pâte à tartiner risque de mal supporter la cuisson, et ne sera pas assez liquide pour permettre une bonne extraction des cannabinoïdes. La filtration sera compliquée également. Il sera donc surement plus efficace de faire du beurre de cannabis, puis d’utiliser celui ci dans d’autres préparations (gâteaux..) contenant votre pâte à tartiner favorite ;)

  • stefturf dit (31 décembre 2012) :

    bonjour a tous,avant tout je tiens a souhaiter a tous(alchimia team et autres lecteurs une superbe nouvelle année 2013,santé avant tout,prospérité,bonheur et de bons gros grows;ma question concernant le tamisage de la matière végétale,je possede de petits sac pour l’extraction de résine avec plusieures tailles de maille,puis-je les utiliser pour essorer la mixture,si oui quelle maille me conseillez-vous(5 mailles différentes),a savoir que je ne me serres pas de ces articles en temp normal trop petits,ce sont des 1 gallon(d’ailleurs ca fait combien de litre 1 gallon?)ou si non,un tshirt ferait-il l’affaire?
    Allez je vous laisse,ne faites pas trop les fous en cette soirée de st sylvestre.Bises a toutes et tous!!!

    • Marcel dit (3 janvier 2013) :

      Bonjour, tous nos meilleurs voeux à vous aussi :)
      Un tamis d’environ 200 microns sera très bien.


  • << Visiter la boutique cannabique Alchimia RSS Abonnez vous par RSS