La Thaïlande va distribuer 1 million de plantes de cannabis pour la culture d'autoproduction

La Thaïlande aime faire les choses en grand. Et le 9 juin prochain est la date effective pour la légalisation du cannabis médicinal dans le Royaume. Pour célébrer cet évènement, le Ministre de la Santé Publique de Thaïlande, Anutin Charnvirakul, du Parti Bhumjai Thai, un membre important de la coalition qui a mené campagne dans le pays pour dépénaliser le cannabis, a récemment annoncé que le Gouvernement distribuera gratuitement 1 million de plantes de cannabis pour que "chacun puisse les cultiver chez lui" lorsque seront levées la majorité des restrictions légales concernant la production et la possession de cannabis.

L'usage strictement régulé du cannabis médicinal a été légalisé en 2018, faisant de la Thaïlande le premier pays du Sud Est asiatique à franchir ce cap. Plusieurs restrictions ont été progressivement levées depuis ce moment. Ainsi, en février de cette année, Charnvirakul a signé une mesure éliminant officiellement le cannabis de sa liste des drogues contrôlées. Et à présent le ministre a ajouté que la population pourrait cultiver "autant de plantes de cannabis qu'ils le souhaitent" chez eux. Cependant, il ne devra s'agir que de cannabis de grade thérapeutique et il ne peut être utilisé qu'à des fins médicinales.

Des pots avec des plantes de cannabis lors de la conférence de presse "Cannabis médicinal en Thaïlande" organisée par le Département des Relations Publiques du Gouvernement

La fièvre "verte" du cannabis médicinal en Thaïlande

Actuellement, il est légal en Thaïlande, pour les entreprises enregistrées, de vendre des produits issus du cannabis contenant moins de 0.2% de THC, le composé psychoactif du cannabis. Ainsi, les entreprises thaïlandaises de boissons et cosmétiques se sont concentrées l'année dernière sur le lancement de produits au chanvre et CBD, après qu'ait été approuvé l'usage d'ingrédients dérivés du chanvre pour l'usage de produits comestibles et cosmétiques.

Mais avec cette légalisation de l'autoproduction médicinale les fonctionnaires thaïlandais espèrent que fleurira une nouvelle et importante industrie du cannabis, qui ne génère pas uniquement des centaines de millions d'euros chaque année, mais aussi qu'elle attire les touristes étrangers, qui ont depuis peu commencé à revenir en nombre après leur absence pendant la pandémie de la COVID-19.

Lorsque la mesure entrera en vigueur le 9 juin prochain, la possession et l'usage de toutes les parties de la plante de cannabis seront autorisées, incluant les fleurs et les graines. Toutefois, le produit restera interdit s'il contient plus de 0.2% de THC. Anutin Charnvirakul a déclaré qu'il ne serait plus nécessaire de disposer d'un permis pour cultiver du cannabis à domicile, tant qu'il est déclaré comme ayant un but médicinal et ne présente pas un taux de THC supérieur à la limite légale.

Les opérations de culture à grande échelle auront toujours besoin d'un permis de l'Administration des Drogues et Aliments du pays pour fabriquer des produits issus du cannabis, qui seront principalement utilisés pour les médicaments et additifs alimentaires. Les produits prévus pour la production comprennent l'huile de graines de chanvre, des suppléments diététiques, boissons, sauces pour condiments, bonbons en gélatine ou aliments instantanés.

Dans la célèbre rue Walking Street, une rue piétonne touristique de la ville balnéaire de Pattaya, près de Bangkok, on peut désormais voir des boutiques dédiées au cannabis

Cette agence gouvernementale a reçu environ 4.700 demandes à la fin du mois d'avril pour obtenir des licences pour importer, posséder, cultiver et produire du cannabis et du chanvre. Elle a ajouté que les entreprises pourraient librement entrer en concurrence sur le marché du cannabis en Thaïlande, puisqu'il n'y aura pas de concessions. De fait, les petits vendeurs de produits liés au cannabis n'auront pas besoin de s'enregistrer. Seules les grandes entreprises liées au cannabis devront demander un permis pour exercer.

"Cela permettra à la population et au Gouvernement de générer plus de 10.000 millions de baht par an (environ 300 millions d'euros) avec les revenus du cannabis et du chanvre" a indiqué le ministre. "En parallèle, les thaïlandais peuvent exposer leurs produits et leur expérience liés au cannabis et vendre leurs produits dans tout le pays".

Une vente pour soigner les plaies du coronavirus

Le cannabis a été considéré comme une médecine traditionnelle pendant des siècles en Thaïlande avant d'être interdit. Selon les rapports, les travailleurs l'utilisaient comme relaxant musculaire, et il servait aussi à apaiser les douleurs de l'accouchement chez les femmes. Et les célèbres boxeurs de muay thaï de Thaïlande enroulaient leurs doigts dans de la fibre de chanvre, au lieu d'utiliser des gants de boxe. La Thaïlande a criminalisé le cannabis en 1935 et l'a classé comme narcotique en 1979, mais son illégalité n'a jamais vraiment réussi à nuire à l'association faite entre la Thaïlande et le cannabis récréatif, en particulier concernant les étrangers visitant le pays, sous forme de produits allant des fleurs séchées aux célèbres "thaï sticks".

À présent, les défenseurs locaux du cannabis ont exprimé leurs espoirs selon lesquels flexibiliser les lois relatives au cannabis pourrait impulser la récupération économique après la crise de la COVID-19. L'intention de redéfinir le cannabis comme une "culture domestique" est la dernière manœuvre de la Thaïlande pour transformer le cannabis en une culture commerciale qui bénéficie aux travailleurs dans les champs, un tiers de la main-d'œuvre travaillant dans l'agriculture.


La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. Nous rappelons à nos clients que les graines de cannabis ne figurent pas dans le catalogue de la Communauté européenne. Il s'agit de produits destinés à la conservation génétique et à la collection, mais pas à la culture. Il est strictement interdit de les faire germer dans certains pays, à l'exception de ceux autorisés par l'Union européenne. Nous conseillons à nos clients de ne pas violer la loi de quelque manière que ce soit et nous ne sommes pas responsables de leur utilisation.

Commentaire en “La Thaïlande va distribuer 1 million de plantes de cannabis pour la culture d'autoproduction” (0)

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "La Thaïlande va distribuer 1 million de plantes de cannabis pour la culture d'autoproduction" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

keyboard_arrow_up