Guide pour choisir votre variété de marijuana

Pour pouvoir vous aider a choisir la variété qui vous convient selon sa production, son temps de floraison, le niveau de THC, les prix qu’elle a gagné dans divers concours etc…

Graines de cannabis d’intérieur: quelles variétés indoor?

Bien choisir sa variété de cannabis pour la culture sous lampes

Il existe aujourd’hui une multitude de variétés de marijuana, grâce aux efforts discontinus des banques de semences de cannabis s’efforçant depuis des décennies à sélectionner, reproduire, hybrider des plantes de chanvre indien originaires du monde entier, dans un but d’amélioration génétique offrant au cultivateur des plantes de tout type qui répondront aux attentes de tous, selon leurs préférences et contraintes environnementales.

Tête de cannabis cultivée en intérieur

Tête de cannabis cultivée en intérieur

À l’heure de commencer une culture en indoor, la question se pose donc forcément à tous les jardiniers: quelle variété de cannabis cultiver en intérieur?

En effet, si le choix est vaste, certaines génétiques se prêteront mieux à cet exercice, exprimant alors tout leur potentiel, alors que d’autres familles de marijuana seront à éviter pour exploiter au mieux notre système de culture indoor.

Quelle variété de cannabis cultiver en intérieur?

Structure et port des plantes:

Culture de cannabis sous lampes

Culture de cannabis sous lampes

La limitation principale dans le choix des graines de cannabis en indoor est l’espace disponible, ainsi que la puissance de la source lumineuse, qui permet généralement de cultiver des plantes de 50 à 80 centimètres dans les meilleures conditions possibles.

La culture de cannabis indoor s’est popularisée il y a des décennies déjà, et de nombreuses variétés ont été travaillées dans ces conditions. Les hybrides à dominance Indica présenteront ainsi une structure assez compacte et un rendement généreux, contrairement aux variétés de cannabis sativa aux proportions souvent difficilement contrôlables qui deviendront rapidement trop conséquentes pour la chambre de culture et une lumière artificielle.

Les variétés hybrides de cannabis combinent les qualités des familles de marijuana Indica et Sativa, et s’avèrent la plupart du temps vigoureuses, elles s’adapteront plus facilement à ce type de culture que les variétés landrace non ou semi acclimatées, parfois plus capricieuses ou n’exprimant pas complètement leur potentiel sous une lumière artificielle. Lire plus à ce propos

Cannabis Sativa, Indica, Ruderalis, et variétés hybrides

Quel type de cannabis choisir pour l’autoproduction?

Il existe à l’heure actuelle plusieurs milliers de variétés de cannabis, qui peuvent être classées en quatre grandes familles: les variétés Sativa, le cannabis Indica, le Ruderalis, et enfin, les croisements hybrides. Nous allons ici vous présenter ces catégories ainsi que leurs principales caractéristiques.

Diversité de la plante de cannabis

Diversité de la plante de cannabis

Définition et présentation du Cannabis Sativa:

Le Cannabis Sativa (« cultivé ») provient principalement des zones équatoriales et tropicales de la planète: Amérique du Sud et centrale (Mexique, Panama, Colombie, Brésil…), Antilles (Jamaïque..), Asie du Sud-est (Thaïlande, Cambodge..), Himalaya ( Népal..), Afrique (Malawi, Ghana, Ethiopie…), Pacifique (Philippines, Papouasie…)

Les plantes de Cannabis Sativa possèdent les caractéristiques suivantes:

  • La croissance est très vigoureuse
  • Le stretch de début de floraison est important (X3, X4 voir d’avantage), et peut durer plusieurs semaines
  • La structure de la plante est élancée, avec beaucoup de tige entre chaque étage, et une grande hauteur finale (pouvant atteindre plusieurs mètres en extérieur)
  • La floraison est longue, bien qu’il existe certaines exceptions plus rapides, la plupart des Sativa demanderont 3 ou 4 mois de floraison, voir même d’avantage pour les plus longues comme par exemple la Thaïlandaise, ou le Zamal de l’île de la Réunion
  • Les feuilles des plantes sont longues et fines, en forme de doigts, de couleur vert pale
  • Les fleurs forment de longues grappes peu denses et très aérées (résistance au Botrytis)
  • Le Cannabis Sativa résiste mieux à la sécheresse que le cannabis Indica
Plante de cannabis Sativa (Caraïbes) en extérieur

Plante de cannabis Sativa (Caraïbes) en extérieur

A noter que les plantes de Cannabis Sativa possèdent souvent un taux élevé de THC, et taux très bas de CBD, ce qui se traduit par un effet high, stimulant, énergique, cérébral, euphorisant, favorisant la créativité et les relations sociales. Ce type de variété sera parfait pour consommer en journée, ou pour faire la fête entre amis. Lire plus à ce propos

Cultiver du cannabis en climat hostile

Si le cannabis s’épanouit sous de nombreuses latitudes, il est parfois nécessaire de sélectionner avec rigueur les génétiques que nous cultiverons en extérieur, afin de s’assurer une récolte de qualité. Dans cet article, nous nous intéresserons à deux climats particuliers: les zones humides et froides, comme celles du Nord de l’Europe, et les climats secs et chauds, où toutes les variétés de cannabis ne s’épanouiront pas de la même façon.

Les variétés de cannabis pour zones humides et froides.

Une floraison timide due à des températures trop basses.

Une floraison timide due à des températures trop basses.

Tandis qu’en croissance, l’humidité favorisera un développement vigoureux des plantes de cannabis, il en sera tout autrement en floraison, où les fleurs seront menacées par les moisissures et autres agents pathogènes par l’action du froid et de la pluie. Pour autant, il n’est pas impossible de cultiver dans ces régions, preuve en est, la culture de marijuana largement répandue aux Pays Bas, et ce principalement grâce à un travail de sélection qui a conduit les banques de graines de marijuana à ne conserver que les individus les plus résistants.

Avant de vous proposer une liste non exhaustive des génétiques adaptées à ces conditions hostiles, nous allons détailler les caractéristiques à rechercher en priorité, et celles à écarter pour les meilleurs résultats possibles.

  • Les dégâts causés par l’humidité sont favorisés par un manque d’air et une humidité stagnante. Ainsi les plantes à la structure compacte et aux fleurs denses seront à éviter: une structure plus sativa leur permettra de bien mieux supporter cette situation, la pluie étant fréquente sous ces latitudes, et ce dès la fin de l’été. L’humidité s’accumulera moins grâce à une meilleure circulation de l’air dans les têtes.
  • La saison se concluant rapidement par des gelées et pluies prolongées, les plantes de cannabis précoces et à floraison rapide seront évidement à privilégier, l’arrière saison ne permettant pas de laisser mûrir des plantes jusqu’en Novembre. En ce sens les variétés de cannabis à floraison automatique représenteront un excellent choix, puisqu’elles fleuriront pendant la belle saison et s’épanouiront alors facilement, offrant un produit fini de bonne qualité.
  • Le froid étant également de mise, les variétés tropicales pourront ne pas apprécier ces températures: des génétiques reconnues pour leur résistance au froid seront donc à privilégier. Lire plus à ce propos

Le cannabis de couleur violette (Purple)

Le cannabis de couleur violette fait fureur parmi les clubs de cannabis du Nord de la Californie, il est très recherché à la fois par les consommateurs et par les producteurs, allons explorer ce phénomène et découvrir certaines choses à propos du Cannabis et de sa couleur. Voyez-vous une forte demande pour la couleur violette aujourd’hui ? Pas pour les choses courantes de la vie, car cette couleur se retrouve facilement, mais si on parle de Cannabis de couleur violette, c’est alors une autre histoire.

Cannabis de couleur rose

La Couleur Violette (« Purple ») Par Subcool

Les grappes de fleurs de la majorité des variétés de  Cannabis sont essentiellement vertes, mais des changements peuvent apparaitre tardivement dans la saison, modifiant la couleur en incluant diverses nuances. Le vert intense de la chlorophylle cache généralement la couleur des pigments secondaires, mais lorsque la chlorophylle commence à perdre son éclatante couleur verte en fin de saison, les pigments anthocyanines contenus également dans les tissus végétaux sont exposés, et d’extraordinaires couleurs apparaissent à cette période. La couleur violette, résultant d’une accumulation d’anthocyanines, est très courante pour le Cannabis, cette modification de la couleur est souvent déclenchée par un changement de saison, et peut être favorisée en intérieur en faisant chuter la température d’environ 5 ºC.

Gros plan sur une fleur de cannabis rose

Cela ne signifie pas, néanmoins, que la couleur violette est contrôlée uniquement par l’environnement, car il s’agit aussi d’un caractère transmis par la génétique. Pour que la couleur violette se développe lors de la maturation, une variété doit avoir le potentiel métabolique génétiquement contrôlé de fabriquer des pigments anthocyanines et d’être réceptive aux changements environnementaux tels que les températures froides en période de nuit. Cela signifie qu’une variété peut avoir le potentiel génétique de changer de couleur mais que si les conditions ne sont pas favorables vous pourriez ne jamais le savoir. J’ai cultivé la génétique Jacks Cleaner durant longtemps et quand je suis arrivé sur la côte Ouest et que j’ai rencontré des températures beaucoup plus fraiches, j’ai obtenu de belles colorations violettes lors de la maturation. Lire plus à ce propos

Culture de cannabis selon la latitude

A l’exception des pôles Nord et Sud, le cannabis est une plante qui s’épanouit à l’air libre sur toute la planète, que ce soit de façon sauvage ou grâce aux soins d’un jardinier bienveillant, qui devra pour mener à bien sa culture, s’adapter au climat local en cultivant les variétés de cannabis les plus adaptées à sa situation. Dans cet article, nous recenserons les différentes informations sur l’autoproduction de cannabis selon la latitude sous laquelle nous cultivons.

Les différents climats sur la planète - Source: Wikipédia

Les différents climats sur la planète – Source: Wikipédia

La latitude de la terre influence directement la photopériode, autrement dit la durée de la période de jour et de celle de nuit; la latitude découpe également les différentes zones climatiques de la planète en bandes parallèles. En considérant qu’à l’état sauvage, le cannabis est une plante annuelle, c’est à dire qu’elle germe, fleurit et se récolte dans la même année, et que ses différentes phases de développement sont liées à la photopériode, nous arrivons à la conclusion logique que selon notre position géographique sur la planète il sera recommandé de cultiver pendant certains mois de l’année plutôt qu’à d’autres. Des températures ne descendant pas sous 15° et une faible humidité pendant la phase de floraison seront les conditions idéales pour une récolte de qualité.

Afin de simplifier l’information, le sujet étant si vaste, nous considérerons 3 grandes zones principales: l’hémisphère Nord, la zone intertropicale et l’hémisphère Sud. Lire plus à ce propos

Terpènes et modulation des effets du cannabis

La diversité génétique du cannabis

Roue des arômes du cannabis (source: Greenhouse)

Chaque plante de cannabis issue de graine possède un profil de cannabinoïdes et de molécules olfactives et gustatives qui est unique, et qu’on ne pourra donc retrouver avec exactitude dans aucune autre plante. Cette infinité possible de variations de goûts et d’effets de la marijuana est très appréciée par les cultivateurs, qui peuvent ainsi en permanence explorer de nouveaux horizons en cultivant de nombreuses génétiques différentes, ou se lancer dans la recherche et la sélection de la plante idéale.

La grande palette de gouts et d’effets proposée par les différentes plantes de cannabis permet également d’éviter en grande partie l’accoutumance, qui se produit beaucoup plus rapidement lorsque l’on ne possède qu’une seule plante à consommer, le corps s’habituant à ce profil en particulier.

On sait depuis longtemps que le THC et le THC-V sont les principaux responsables des effets provoqués par le cannabis. Les autres cannabinoïdes (CBD, CBN, CBC, CBG…) possèdent relativement peu d’effets psychoactifs. Dans ce cas, comment expliquer les différentes variations d’effets que l’on peut observer d’une plante de cannabis à une autre?

Les terpènes, molécules aromatiques des plantes.

Black Somango de Philosopher Seeds

Il faut alors regarder du côté des autres composants de la fumée de cannabis. Entre 10 et 30% de celle-ci est composée de terpènes, qui sont des molécules aromatiques produites dans la résine de la plante. La plupart des arômes et odeurs que nous associons aux plantes sont le résultat des terpènes (et des flavonoïdes). Il faut d’ailleurs noter que les cannabinoïdes n’ont pas de gout ni d’odeur.

Les plantes n’étant pas capables de se déplacer, elles ne peuvent pas distancer leurs prédateurs, ou déménager lorsque des plantes voisines envahissent leur territoire. Elles ont cependant développé une stratégie de défense très efficace, basée principalement sur la guerre chimique.

Les terpènes assurent plusieurs fonctions: certains par exemple repoussent les prédateurs, d’autres les tuent, retardent leur maturation, ou affectent leur métabolisme. Les plantes utilisent d’autres molécules aromatiques pour attirer les pollinisateurs assurant la reproduction, ou pour attirer les prédateurs de leurs ennemis. D’autres terpènes peuvent être créés en réaction à un stress subit par la plante (chaleur..).

Les huiles essentielles de plantes sont principalement composées de terpènes. L’aromathérapie utilise les propriétés thérapeutiques de ces terpènes pour réguler l’humeur, les problèmes de sommeil, l’acuité ou la santé. L’huile essentielle de lavande est par exemple calmante et relaxante, alors que celle de Romarin augmente la concentration et procure un sentiment de satisfaction.

Il est possible de faire de l’huile essentielle de fleurs de cannabis, par extraction à la vapeur. Celle-ci est utilisée dans les parfums, cosmétiques, savons, bougies, ainsi qu’en tant qu’agent de saveur dans la nourriture, comme par exemple dans des confiseries ou des boissons (bière aromatisée au cannabis…)

La marijuana fraîchement coupée contient environ 1% d’huile essentielle, dont la plus grande partie (80 à 90%) est composée de monoterpènes, qui sont très volatils et s’évaporent donc rapidement. Une fois l’herbe bien séchée, le taux d’huile essentielle n’est plus que de 0,1%, et environ 50% de celle ci se compose alors de sesquiterpènes, beaucoup moins volatils. Lire plus à ce propos

Les variétés de cannabis les plus productives

variété Qleaner (TGA Subcool)

La production maximale est la caractéristique la plus souvent demandée par les cultivateurs de cannabis, et celle-ci n’a cessé d’augmenter ces dernières années, grâce aux sélections et croisements hybrides effectués par les breeders de cannabis (fabricants de graines).

Quelles sont les variétés de marijuana avec le meilleur rendement?

Les variétés très productives seront souvent à dominance Indica, avec une structure compacte et des buds très denses. Ces plantes se récolteront la plupart du temps après 7 à 9 semaines de floraison.

On peut citer par exemple en graines féminisées l’Industrial Plant de Dinafem, la Monster d’Eva Seeds,  la Critical Kush de Barney’s Farm, la White Widow/Big Bud de Female Seeds, ou la Milky Way de Kiwi Seeds.

Ou bien en graines régulières, la Bella Ciao de Tiki, ou la NL5 Afghan de Mr Nice!

Variété Session (Reggae Seeds)

Il existe aussi certaines variétés de cannabis à dominance Sativa avec un excellent rendement, comme par exemple en graines féminisées la Moby Dick #2 de Dinafem, la K13 Haze de Philosopher Seeds, la Grapefruit de Female Seeds ou la Wombat de Blim Burn Seeds.

Ou sous forme de graines régulières, la Bambata de Tiki Seeds, ou la Session de Reggae Seeds..

Certains hybrides 50% Indica/ 50% Sativa ont aussi une très bonne production, comme par exemple en graines féminisées la Critical Jack de Dinafem, la Big Foot de Sweet Seeds, ou bien en graines régulières l’Agent Orange de TGA Subcool.

Il existe toujours certaines variations d’une femelle à l’autre au sein d’une variété, un bon moyen d’assurer une production lourde et constante sera donc de sélectionner la plante la plus productive à partir de graines régulières pour en faire une plante mère, vous pourrez alors cultiver celle ci à l’infini sous forme de boutures, avec une récolte qui sera toujours identique d’une plante à l’autre.

Lire plus à ce propos

Le cannabis médical

Le cannabis peut-il être utilisé comme médicament?

Anciens médicaments à base de cannabis

Le Cannabis est utilisé comme traitement naturel par l’homme depuis plusieurs milliers d’années, il s’agit de l’une des plus anciennes plantes de notre pharmacopée.

Il était distribué couramment dans les pharmacies américaines et européennes jusqu’aux années 1950, pour soigner et soulager efficacement de nombreux maux : douleurs, nausées, spasmes, glaucome, asthme, épilepsie, dépression, troubles du sommeil…

Depuis quelques années, de plus en plus de patients à travers le monde utilisent à nouveau le cannabis thérapeutique comme alternative ou complément aux médecines traditionnelles.

Dans certains pays de plus en plus nombreux, un médecin pourra vous délivrer une simple ordonnance permettant d’acheter de la marijuana médicale en pharmacie ou dans des clubs cannabiques (Cannabis Social Club en Espagne), comme par exemple le célèbre centre de santé Harborside en Californie.

Harborside Health Center, Oakland & San Jose, California

Le cannabis médical montre également une certaine efficacité dans le traitement des nausées causées par la chimiothérapie, pour améliorer l’appétit des patients atteints du sida, ou pour le traitement des douleurs associées à la sclérose en plaques.

Si vous souhaitez d’avantage d’informations sur les nombreux usages thérapeutiques du cannabis je vous conseille de lire cet excellent livre Cannabis en Médecine du Docteur Franjo Grotenhermen (Editions Indica).

Quelle variété de cannabis choisir pour l’usage médical?

Marijuana thérapeutique distribué dans les pharmacies hollandaises

Le cannabis produit deux types d’effets principaux, provoqués en bonne partie par deux cannabinoïdes en particulier: le célèbre THC (Tétrahydrocannabinol), qui provoque un effet stimulant et euphorique, et le CBD (Cannabidiol), beaucoup moins connu, qui annule en partie les effets du THC, et qui provoque un effet relaxant voir même sédatif.

Les taux de ces cannabinoïdes peuvent varier fortement d’une plante à l’autre.

Il est donc très important de choisir les bonnes variétés de cannabis selon le type de symptôme à soulager. Lire plus à ce propos