Cannabinoïdes et terpènes

Les cannabinoïdes et les terpènes sont des molécules produites par les plantes de cannabis qui sont synthétisées et stockées dans les trichomes. Tandis que les cannabinoïdes sont les principaux responsables des différents effets de cette plante sur notre organisme, les terpènes sont des molécules aromatiques donnant aux plantes leur goût et leur odeur, modulant au passage les effets des cannabinoïdes. Dans cette catégorie vous retrouverez des articles liés aux différents cannabinoïdes et terpènes présents dans la plante de cannabis, composés fondamentaux expliquant pourquoi chaque plante présente un arôme et des effets spécifiques

Caryophyllène

Caryophyllène

Qu'est-ce que le caryophyllène?

  • Nom: Caryophyllène, β-caryophyllène
  • Formule: C15H24
  • Nom IUPAC: 4,11,11-triméthyl-8-méthylène-bicyclo[7.2.0]undéc-4-ène
  • Masse moléculaire: 204,36 g/mol
  • Point d'ébullition: 130°C (403K)
  • Température de vaporisation: 199ºC

Synthétisé pour la première fois en laboratoire en 1964 par EJ Corey, le caryophyllène (également appelé β-caryophyllène) est un sesquiterpène bicyclique présent dans diverses plantes, notamment le basilic, le thym, le romarin, l'origan, le houblon, le poivre et, bien sûr, également dans le cannabis. Il est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, et la recherche s'est concentrée sur lui en relation avec divers avantages pour la santé.

En fait, le caryophyllène est l'un des terpènes les plus courants trouvés dans la marijuana, avec d'autres terpènes comme le limonène, le linalol et le pinène. Comme vous le savez probablement déjà, les terpènes sont des composés volatils présents dans les glandes trichomes du cannabis, responsables de l'arôme et de la saveur de la plante. Approfondissons un peu les propriétés et les effets de ce composé intéressant!

Lire la suite

0 Commentaires

Les différents types de THC

Les différents types de THC

Comme vous le savez probablement, le THC ou tétrahydrocannabinol est la principale substance psychoactive présente dans le cannabis. Oui, parmi les plus de 100 phytocannabinoïdes identifiés dans cette plante, le THC est, de loin, celui qui est le plus présent en tant que composant psychotrope. Bien que ce composé possède une série de propriétés médicinales plus qu'intéressantes, son aspect médicinal a toujours été dans l'ombre de sa capacité psychoactive, une capacité qui historiquement n'a pas exactement joué en sa faveur en matière législative.

Cependant, le THC a différents types appelés isomères ou analogues ; Par exemple, le THC dont nous parlons habituellement est l'isomère appelé Delta-9 THC, bien que d'autres noms similaires puissent vous sembler familiers, tels que Delta-8 THC ou Delta-10 THC, voire THCV ou THCP. Dans cet article, nous allons parler des principaux types de THC que vous pouvez trouver dans votre cannabis et voir ses principales caractéristiques et effets.

Lire la suite

0 Commentaires

HHC ou Hexahydrocannabinol

HHC ou Hexahydrocannabinol

Qu'est-ce que le HHC ou l'hexahydrocannabinol?

  • Nom : Hexahydrocannabinol
  • Formule : C21H32O2
  • Nom IUPAC : (6aR,10aR)-6,6,9-triméthyl-3-pentyl-6a,7,8,9,10,10a-hexahydrobenzo[c]chromène-1-ol
    Masse moléculaire : 316,485 g·mol−1
  • Point de fusion : 560,44 K
  • Point d'ébullition : 837.1K

Récemment, un nouveau cannabinoïde dont on n'avait pas entendu parler jusqu'à maintenant a commencé à faire la une des journaux sur le cannabis. Il s'agit du HHC ou hexahydrocannabinol, un composé aux propriétés similaires à celles du Delta-9 THC et du Delta-8 THC qui voit sa popularité monter en flèche grâce justement à l'effet qu'il provoque, un peu plus doux que celui de son analogue THC.

Lire la suite

1 Commentaires

Trichomes de cannabis au microscope électronique

Trichomes de cannabis au microscope électronique

Les fleurs de cannabis sont consommées à des fins médicinales et récréatives en fonction des propriétés de leurs métabolites spécialisés (tels que les cannabinoïdes et les terpènes). Les métabolites sont abondamment produits dans les trichomes glandulaires des fleurs femelles, qui représentent l'essence du précieux bourgeon de marijuana. Mais malgré l'importance économique et médicinale des trichomes glandulaires du cannabis, les propriétés et contributions relatives des différents types de trichomes restent mal comprises.

Lire la suite

0 Commentaires

Qu'est-ce que le système endocannabinoïde? (SEC)

Qu'est-ce que le système endocannabinoïde? (SEC)

Le système endocannabinoïde (ECS) est un système de communication intercellulaire composé de récepteurs cannabinoïdes endogènes et d'endocannabinoïdes (ceux produits par notre propre corps) et qui peut également interagir avec les cannabinoïdes produits par la plante de cannabis (phytocannabinoïdes).

Les récepteurs cannabinoïdes sont situés principalement dans le cerveau et la moelle épinière (système nerveux central), le système nerveux périphérique et dans de nombreux tissus et organes de notre corps. Ces récepteurs sont activés lorsqu'ils sont stimulés par des endocannabinoïdes: leurs ligands. Ces molécules leur correspondent parfaitement et leur permettent d'envoyer des signaux cellulaires pour réguler toutes sortes de fonctions dans notre corps. De la même manière, ces récepteurs "écoutent" les conditions extérieures à la cellule et transmettent des informations sur ces conditions changeantes à l'intérieur de la cellule, déclenchant la réponse appropriée.

Lire la suite

1 Commentaires

Linalol et cannabis, un terpène avec une multitude de propriétés

Linalol et cannabis, un terpène avec une multitude de propriétés
Molécule de S-Linalol

Qu’est-ce que le Linalol?

  • Nom: Linalol
  • Formule: C10H18O
  • Nom IUPAC: 2,6-dimetil-2,7-octadien-6-ol
  • Masse moléculaire: 154,25 g/mol
  • Point de fusion: -20 °C (253.15 K)
  • Point d’ébullition: 198,6 °C (471,75 K)
  • Aspect à température ambiante: huile incoloreLe linalol est un monoterpénoïde (en chimie, on parlerait d'un alcool) présent dans plus de 200 espèces végétales, comme les agrumes ou les labiées – et également dans le cannabis – ce qui leur confère un agréable arôme mentholé et floral. Vous avez sans doute apprécié son odeur près des plantes de thym, de lavande, de laurier, de cannelle, de pin, de bouleau ou de menthe, mais on le trouve également dans les extraits de citron, d'orange, de verveine et de nombreuses autres huiles essentielles. Largement utilisé dans l'industrie cosmétique pour parfumer les produits, il est également employé dans les détergents et les savons pour leur donner une odeur naturelle et de "propreté".

Lire la suite

0 Commentaires

Le loup à crinière, pourquoi son urine sent le cannabis

Le loup à crinière, pourquoi son urine sent le cannabis

Le loup à crinière (Chrysocyon brachyurus), aussi connu sous le nom de aguará guazú, qui signifie "grand renard" en guarani, est le canidé le plus grand qui existe. Son nom fait référence à son long pelage noir sur la partie supérieure du cou, mais il est aussi surnommé "loup à échasses" pour ses pattes longues et fines qui l'aident à se déplacer des les champs et terrains inondés tout en gardant la têtes au dessus des plantes dans lesquelles il se déplace. Le résultat parfait de millions d'années d'évolution pour s'adapter à son environnement, la savane du Brésil, bien qu'il puisse aussi être rencontré au Pérou et au Paraguay et dans la partie Nord de l'Argentine.

Il s'agit d'un animal très mystérieux, solitaire par nature (contrairement à d'autres grands canidés, le loup à crinière ne forme pas de meutes) et rarement photographié dans son milieu naturel, à propos duquel on a peu d'informations. Il est classé en voie d'extinction par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, du fait de la déforestation intense de son habitat naturel, un vaste territoire à l'origine couvert de prairies sauvages qui sont à présent occupées par des cultures d'eucalyptus, pin, soja et tournesol.

S'agissant de l'une des créations les plus extravagantes de la nature (un chien qui ressemble à un renard, marche comme un cerf et hurle comme un loup) il a une particularité qui le rend unique: son urine sent le cannabis. Et sent fort. Le loup à crinière est en effet connu pour son odeur distinctive lorsqu'il marque son territoire, ce qui lui a donné le nom de "loup putois" ou Skunk Wolf, hommage à la célèbre famille de cannabis Skunk. Ne s'agissant pas de canidés sociables, en général les mâles et les femelles ne sont ensemble que le temps de la reproduction, d'où cette odeur très distinctive pour bien marquer leur territoire et se retrouver entre congénères.

L'odeur d'urine du cannabis

Beaucoup de monde trouve que l'odeur de certaines variétés de cannabis rappelle l'odeur de l'urine de certains animaux comme les chats; mais le rapprochement avec l'odeur du loup à crinière est encore plus fort. Cette odeur intense de l'urine pourrait être une adaptation pour maintenir son territoire, étant assez forte pour être détectée à distance. À tel point que la police fut appelée en 2006 au zoo de Rotterdam pour interpeller un éventuel visiteur fumant du cannabis en observant les animaux. Finalement, l'odeur puissante de cannabis provenait de l'enclos des loups à crinière.

Lire la suite

0 Commentaires

Fumer, vaporiser et ingérer du cannabis. Quelles différences ?

Fumer, vaporiser et ingérer du cannabis. Quelles différences ?

Avant d’aborder spécifiquement ces trois modes de consommation, il faut souligner qu’ils ont tous quelque chose en commun, puisqu’ils nécessitent tous de chauffer le cannabis. C’est ce processus qui permet la décarboxylation des cannabinoïdes et donc leur transformations en composés pharmacologiquement actifs.

La décarboxylation est une réaction chimique au cours de laquelle un groupe carboxyle (-COOH) est retiré d'un composé sous forme de dioxyde de carbone (CO2). Ce processus active les cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis, lesquels s’y trouvent sous leur forme acide (THCA ou CBDA, par exemple), les transformant ainsi en cannabinoïdes comme le THC ou le CBD.

La décarboxylation du cannabis est donc nécessaire à la manifestation, par exemple, des effets psychoactifs du cannabis. En effet, sous sa forme acide, le THC (alors appelé THCA) ne génère pas la psychoactivité associée à la consommation de cannabis. Par conséquent, même dans le cas d’une consommation par ingestion, il est recommandé de chauffer le cannabis au préalable (en lui cuisinant d’une manière ou d’une autre) pour en activer les composants.

Lire la suite

0 Commentaires

Les saveurs du cannabis

Les saveurs du cannabis
saveurs cannabis

De l’OG Kush à l’incomparable saveur d’essence, à la Lemon Haze à l’indescriptible goût citronné, en passant par la Sour Diesel et son indicible arôme de skunk, il existe une pléthore de saveurs entre lesquelles les amoureux du cannabis n’ont que l’embarras du choix quand il s’agit de se choisir une herbe préférée.

Les composants responsables de la saveur du cannabis sont les terpènes, parmi lesquels on distingue les monoterpènes et les sesquiterpènes. Ils sont respectivement composés de 10 et 15 atomes. En fonction de leurs proportions, nature et combinaison, ils sont capables de générer des milliers de profils organoleptiques différents. Les terpènes se développent dans les glandes résineuses (trichomes) aux côtés des cannabinoïdes. En conséquence, plus nombreux sont les trichomes, plus puissante sera l’intensité aromatique d’une plante.

Lire la suite

0 Commentaires

Delta-8-THC: Propriétés et effets

Delta-8-THC: Propriétés et effets
La molécule de Delta-8-THC est presque identique à celle du Delta-9-THC

Qu'est ce que le Delta-8-THC?

  • Nom: Delta 8 tetrahydrocannabinol, Δ8-THC
  • Formule: C21H30O2
  • Nom IUPAC: (6aR,10aR)-6,6,9-trimetil-3-pentil-6a,7,10,10a-tetrahydrobenzo[c]cromen-1-ol
  • Masse moléculaire: 314,5 g/mol
  • Point d'ébullition: 383.5±42.0 °C

Lire la suite

0 Commentaires

Pourquoi est-il probable qu’il y ait trop de THC dans le cannabis

Pourquoi est-il probable qu’il y ait trop de THC dans le cannabis
La quantité de THC dans le cannabis a considérablement augmenté

Le cannabis utilisé à l’heure actuellement est beaucoup plus puissant qu'il ne l'était il y a 40 ans. Quiconque suit un tant soit peut l'actualité de l'industrie, a probablement déjà entendu quelqu'un exprimer ce sentiment d’augmentation de la puissance. Et il semble que les chiffres le confirment : dans les années 80, les archives montrent que le cannabis avait des taux de 2 à 5 % de THC, alors qu'aujourd'hui, on peut trouver de nombreuses variétés qui atteignent 20 % de THC en moyenne, ce qui conforte l'affirmation selon laquelle le cannabis est aujourd'hui est 4 à 5 fois plus puissant qu'il ne l'était dans les années 1980.

Lire la suite

5 Commentaires

La révolution du CBD à partir d'écorce d'orange

La révolution du CBD à partir d'écorce d'orange
«Peels » produit du CBD pure, consistant et stable, sans THC, pesticide ou impuretés

Pour de nombreuses personnes, le CBD ne peut être obtenu qu'à partir des plantes cannabis. L'industrie du chanvre a énormément investi dans ce domaine en se concentrant sur cette idée fausse ; et les consommateurs pensent qu'ils sont limités à ce type de CBD ou de cannabidiol qui peut être sensible aux problèmes de contamination, de légalité et de consistence.

Il est vrai que le CBD dérivé du chanvre est peu coûteux et utile dans les bons contextes. Cependant, comme pour toutes choses, il est toujours préférable d'avoir autant d'options que possible.

Lire la suite

1 Commentaires

THCP, un cannabinoïdes jusqu’à 30 fois plus puissant que le THC

THCP, un cannabinoïdes jusqu’à 30 fois plus puissant que le THC
Fleurs de cannabis riches en THCP

Δ9-Tetrahydrocannabiphorol : Le nouveau saint-graal cannabique ?

Fin 2019, une équipe de scientifiques italiens effectuant des recherches sur les propriétés du cannabis ont trouvé quelque chose de complètement inattendu : deux nouveaux cannabinoïdes important.

Ils sont très semblables au THC et au CBD traditionnel, mais avec quelques carbones en plus dans leur queue, ce qui modifie les propriétés et même sa puissance.

Le THCP ou Δ9-Tetrahydrocannabiphorol est une molécule avec une affinité plus importante pour le récepteur cannabique CB1 du cerveau en comparaison avec le THC (jusqu’à 30 fois plus), c'est-à-dire, qu’il se connecte plus facilement à ce récepteur que le fait le THC.

De plus, il semble montrer une activité cannabimimétique plus importante que celle du THC également, ce qui laisse penser qu’il pourrait être encore plus puissant que ce dernier.

Lire la suite

4 Commentaires

Cannabigérol (CBG): l'origine des cannabinoïdes

Cannabigérol (CBG): l'origine des cannabinoïdes
Molécule de CBG (cannabigérol)

Qu'est ce que le CBG?

  • Nom: Cannabigérol
  • Formule: C21H32O2
  • Nom IUPAC: 2-[(2E)-3,7-dimetilocta-2,6-dienil]-5-pentilbenzeno-1,3-diol
  • Masse moléculaire: 316,48 g/mol
  • Point de fusion:
  • Point d'ébulition:
  • Présence à température ambiante:

Décrit pour la première fois en 1964 par Gaoni et Mechoulam, le CBG ou cannabigérol est l'un des cannabinoïdes exclusivement produits par les plantes de cannabis dans les têtes glandulaires des trichomes. Bien que le contenu en CBG de la majorité des plantes est bas à très bas, dans la majorité des cas inférieur à 1%, l'importance de ce composé est cruciale pour la synthèse des autres cannabinoïdes, comme nous le savons depuis maintenant 40 ans (Shoyama, Yagi et Nishioka dans la revue Phytochemistry, Octobre 1975). Habituellement, les variétés de chanvre contiennent plus de CBG que les plantes de cannabis récréatif.

Le CBG est un phytocannabinoïde non psychoactif, c'est à dire qu'il est synthétisé de manière naturelle par les plantes et n'entraîne pas d'ivresse cérébrale lors de la consommation. Différentes propriétés médicinales lui sont attribuées offrant un large spectre d'applications et il est également (sa forme acide plus précisément) le précurseur des principaux cannabinoïdes secrétés par les trichomes, comme le THCA ou le CBDA, d'où le niveau faible de ce composé comparé aux cannabinoïdes dont il est à l'origine.

Lire la suite

2 Commentaires

Effet entourage : synergie entre cannabinoïdes et terpènes

Effet entourage : synergie entre cannabinoïdes et terpènes
Cannabinoïdes, terpènes et autres composants agissent en synergie (Photo: Don Goofy)

Qu'est ce que l'effet d'entourage ?

L'effet entourage (entourage effect) est un terme qui a été utilisé la première fois dans une étude sur l'interaction entre les différents composants présents dans le cannabis, une étude qui a été publiée en juillet de 1998 dans l'European Journal of Pharmacology. Le texte (An entourage effet : inactive endogenous fat acid glycérol esters enhance 2-arachidonoyl-glycerol cannbinoid activity) a été rédigé par des chercheurs et des scientifiques de la taille du professeur Raphael Mechoulam ou Shimon Ben-Shabat entre autres, et il démontre l'augmentation de l'activité d'un cannabinoïdes en concret grâce â la présence d'autres composants, dans ce cas les esters d'un acide gras. Au fur et à mesure de l'avancé de la recherche, se terme a été adopté pour faire référence à l'interaction ou à la synergie entre les différents cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes présents dans la plante et qui définissent les effets du cannabis.

Finalement et comme nous le verrons par la suite, il s'agit d'une règle selon laquelle l'association entre différents composants présents dans le cannabis peut augmenter (ou réguler) l'effet de chaque composant, améliorant bien souvent l'effet par rapport à la prise de cannabinoïdes de façon isolée. Un exemple commun de ce phénomène se trouve dans l'augmentation des effets des phytocannabinoïdes quand le THC et le CBD sont administrés conjointement, le même niveau d'efficacité ne peut pas être atteint si les composants sont utilisés séparément, en plus d'éviter certains des effets négatifs ou non désirables du premier. C'est pour cela que toujours plus de clients recherchent des variétés de cannabis avec un éventail de cannabinoïdes et de terpènes plus large, ils sont donc sûr d'obtenir cette interaction entre les différentes molécules et donc un effet plus puissant et efficace d'un point de vue médical.

Lire la suite

2 Commentaires

Pinène : un terpène qui peut améliorer la mémoire

Pinène : un terpène qui peut améliorer la mémoire
Molécule d’alpha-pinène

Qu'est ce que le Pinène ?

  • Nom : Pinène, alpha-pinène, beta-pinène
  • Formule : C10 H16
  • Nom IUPAC : 4,6,6-trimetilbiciclo[3.1.1]hept-4-ene
  • Masse moléculaire : 136.24 g/mol
  • Point d'ébullition : 155-156ºC
  • Présence à température ambiante : Liquide, presque insoluble dans l'eau

Le pinène est un monoterpène bi-cyclique qui se trouve en grande quantité dans la résine d'un grand nombre de plantes, aussi bien des conifères (pin, sapin,etc.) que des plantes non conifères comme l'armoise, la sauge, le romarin, le camphre ou le cannabis. Dans la Nature nous retrouvons deux isomères structuraux du pinène, appelés alfa-pinène (a-pinène) et beta-pinène (?-pinène), les deux sont présents dans des substances comme la résine de pin, le seigle, la térébenthine et souvent utilisés dans le système de communication de nombreux insectes. Le pinène est également fréquent dans de nombreuses variétés de cannabis et un grand nombre d'utilisateurs le préfèrent pour ses diverses propriétés médicinales.

Lire la suite

0 Commentaires

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

keyboard_arrow_up