Pinène : un terpène qui peut améliorer la mémoire

Qu’est ce que le Pinène ?

  • Nom : Pinène, alpha-pinène, beta-pinène
  • Formule : C10 H16
  • Nom IUPAC : 4,6,6-trimetilbiciclo[3.1.1]hept-4-ene
  • Masse moléculaire : 136.24 g/mol
  • Point d’ébullition : 155-156ºC
  • Présence à température ambiante : Liquide, presque insoluble dans l’eau

Le pinène est un monoterpène bi-cyclique qui se trouve en grande quantité dans la résine d’un grand nombre de plantes, aussi bien des conifères (pin, sapin,etc.) que des plantes non conifères comme l’armoise, la sauge, le romarin, le camphre ou le cannabis. Dans la Nature nous retrouvons deux isomères structuraux du pinène, appelés alfa-pinène (a-pinène) et beta-pinène (β-pinène), les deux sont présents dans des substances comme la résine de pin, le seigle, la térébenthine et souvent utilisés dans le système de communication de nombreux insectes. Le pinène est également fréquent dans de nombreuses variétés de cannabis et un grand nombre d’utilisateurs le préfèrent pour ses diverses propriétés médicinales.

Molécule d’alpha-pinène

En effet, de nombreuses plantes de cannabis contiennent dans leurs trichomes de grandes quantités de ce terpène qui, comme nous le verrons, possède de nombreuses propriétés très intéressantes au niveau médicinal, spécialement pour le a-pinène. De plus, le pinène possède également différentes utilisations industrielles (l’oxydation sélective de pinène grâce à des catalyseurs produit des composants utilisés dans la parfumerie et la cosmétique), et l’un de ses isomères (β-pinène) est utilisé pour synthétiser un autre composant important au sein du groupe des terpènes, le myrcène.

Synthèse du pinène

En prenant en compte le type et le nombre de plantes différentes dans lesquelles il se trouve, le pinène est sans aucun doute l’un des terpènes les plus abondants dans la Nature. Aussi bien l’isomère alfa – plus abondant – que l’isomère beta du pinène se forment à partir du géranyl-pyrophosphate grâce à la cyclisation du pyrophosphate de linalol, un autre terpène souvent trouvé sur le cannabis. De plus, des scientifiques de l’Institut Technologique de Géorgie et le JBEI (Joint BioEnergy Institute) ont réussi à synthétiser du pinène à partir d’une bactérie.

De même que pour le limonène, une hypothèse par rapport à sa synthétisation de la part des nombreuses espèces végétales qui le produisent est pour sa protection face aux attaques d’insectes. En effet, l’odeur du pinène (spécialement l’alpha-pinène) représenterait un excellent répulsif contre les différents insectes qui peuvent attaquer les plantes. Comme nous l’avons commenté, le beta-pinène est souvent utilisé dans l’industrie pour synthétiser du myrcène, un autre terpène que l’on trouve dans le cannabis et qui est d’ailleurs le précurseur d’un autre composant appelé hashishene.

Synthèse du pinène à partir du géranyl-pyrophosphate

Saveur et arôme du pinène

Comme toujours quand l’on retrouve différents isomères d’un même terpène, la saveur et l’odeur de ces derniers présentent des variations notables. La saveur et l’arome de l’isomère a-pinène est très semblable à celui de la résine de pin, mais également du romarin. Par contre, l’isomère β-pinène présente des caractéristiques organoleptiques très semblables à l’aneth, le persil, le basilic ou le houblon.

Propriétés et effets du pinène

Le pinène étant l’un des terpènes les plus importants, présents dans la résine, le tronc et les feuilles de nombreuses plantes, il n’est pas étonnant  qu’il soit également l’un des plus étudié par la communauté scientifique. Que ce soit pour l’industrie de la parfumerie ou pour la pharmaceutique, l’être humain profite des nombreuses propriétés du pinène depuis des siècles. Il a même été étudié la possibilité de l’utiliser comme biocombustible pour des moteurs à allumage commandé (moteurs à essence).

Les propriétés médicinales de l’alpha-pinène ont été déjà utilisées par la médecine traditionnelle chinoise, plus précisément pour combattre le cancer (une étude chinoise de 2015 pointe également dans cette direction). En effet, dans le laboratoire il a été démontré une réduction de 40% des mélanomes sur des rats quand ils sont soumis à un environnement riche en pinène, quelque chose de significatif et digne d’être étudié plus profondément. De plus, ses propriétés comme bronchodilatateur et expectorant sont largement connue, son action dilatatrice sur les voies respiratoires peut signifier une aide importante pour les patients qui souffrent d’asthme ou d’autres maladies respiratoires.

Le pinène se retrouve dans un grand nombre de plantes

On lui attribut également (alpha-pinène) des propriétés anti-inflammatoires (grâce à la prostaglandine ou PGE1) et antiseptiques, il est considéré comme un antibiotique au spectre large. Il existe aussi des études qui démontrent son efficacité pour traiter différentes bronchites virales, agissant comme bouclier face aux attaques de virus infectieux. De plus, il semble jouer un rôle fondamental dans l’effet d’entourage, en modulant les effets indésirables du THC comme l’anxiété, la paranoïa ou la perte de mémoire à court terme. En effet, il semble clair qu’une variété riche en THC et sans pinène sera d’avantage préjudiciable pour la mémoire qu’une variété avec la même concentration en THC mais avec du pinène, une sorte d’association qui s’observe également avec les variétés riches en CBD et qui contiennent également du THC ; les effets du dernier se modulent et se réduisent.

L’explication de cet effet nous la trouverons dans la facilité avec laquelle le pinène est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique, où il peut agir comme agent inhibiteur des acétylcholinestérases ; le résultat est une protection supplémentaire des molécules qui transmettent l’information, nous serrons alors davantage lucide, capable de nous concentrer et avec une meilleure mémoire et attention.

Variétés de cannabis riches en pinène

Étant donné que le pinène est l’un des terpènes les plus communs, nous le trouverons dans différentes variétés de cannabis, nous pouvons trouver un grand nombre d’entre elles avec des quantités remarquables de cet intéressant et util composant. Nous  retiendrons ces quelques exemples :

La spectaculaire Blue Dream de Humboldt Seeds

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses génétiques riches en pinène, sans aucun doute l’un des terpènes les plus communs non seulement dans la Nature mais également dans le cannabis. Nous espérons que cet article vous aura intéressé, n’hésitez pas à laisser en commentaire vos doutes et commentaires au sujet de ce terpène.

A bientôt !

 

 

Études et publications sur le pinène consultés pour la rédaction de cet article :

29 janvier 2018 | Cannabinoïdes et terpènes
0 commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *