Cannabis thérapeutique

Depuis des milliers d’années, le cannabis est utilisé dans le monde entier en tant que plante médicinale, afin de bénéficier des nombreuses propriétés médicales des cannabinoïdes (THC, CBD..) et des molécules aromatiques (terpènes) que l’on retrouve naturellement dans la marijuana.
Nous vous présentons ici différents articles concernant l’utilisation thérapeutique du cannabis, ainsi qu’une revue de presse régulière des dernières actualités du cannabis médical dans le monde.

Cannabis et endométriose

L’utilisation du cannabis médicinal pour traiter les symptômes d’un grand nombre de maladies est de plus en plus fréquent, effectivement, de nombreux utilisateurs témoignent de son efficacité face à ce que l’on appelle « les médicaments de synthèse ». Même si dans certains cas l’utilisation de ces médicaments est indispensable, les propriétés médicinales des cannabinoides et des terpènes sont toujours plus connues et utilisés, soit pour atténuer les symptômes causées par la maladie, soit pour diminuer les possibles effets négatifs des médicaments ou des traitements.

L’endométrioses semble être une maladie pour laquelle le cannabis serait d’une grande aide, une maladie chronique pour laquelle nous estimons que plus de 170 millions de femmes souffrent à travers le monde et qui, très souvent, n’est même pas diagnostiqué. Le mois de mars dernier était consacré à la Endometriosis Awareness Month, une initiative au niveau global qui souhaite ouvrir les yeux de la société devant ce problème et encourager les gouvernements et les institutions à lutter activement contre cette maladie.

Le cannabis peut soulager de nombreux symptômes liés à l’endométriose

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Comme nous l’avons vu dans notre article sur le cannabis et les menstruations, chaque mois les femmes perdent du tissu endométrial durant cette période, un tissu qui entoure normalement l’utérus. Eh bien, l’endométrioses est une maladie gynécologique pour laquelle le dit tissu (endomètre) croit également dans d’autres zones internes de l’organisme comme les ovaires, les trompes de Fallope ou les intestins. Elle se caractérise par une croissance anormale du tissu endométrial en dehors de la zone où elle devrait se développer (l’habillage de l’utérus), et qui en plus n’est pas expulsé de l’organisme durant la menstruation.

Lire plus à ce propos

Chiens, chats et CBD: Cannabis pour animaux de compagnie

À mesure que la recherche sur les différents cannabinoïdes et terpènes – et autres substances sécrétées par la plante de cannabis- progresse, les témoignages de leur potentiel ne cessent de s’accumuler. Tandis qu’une recherche plus approfondie reste nécessaire pour mieux comprendre l’action de ces composés sur l’organisme humain, l’utilisation de cannabinoïdes comme le CBD pour traiter les douleurs chez les animaux domestiques se développe, de nombreux usagers ayant pris conscience de son impact positif dans certaines situations.

Le cannabis peut améliorer la qualité de vie de nos animaux domestiques

Le cannabis peut améliorer la qualité de vie de nos animaux domestiques

Le système endocannabinoïde des animaux

Les animaux vertébrés, comme nos chers animaux de compagnie, ont un système endocannabinoïde formé – comme l’humain – par les récepteurs CB-1 et CB-2 et produisant des endocannabinoïdes. Face à la présence de cannabinoïdes dans l’organisme, ces récepteurs répondent d’une manière très proche de ceux de l’homme, ce qui laisse penser que les mêmes effets peuvent être produits. Pendant que le récepteur CB-1 concentre son activité sur le cerveau et le système nerveux central (SNC), le récepteur CB-2 se retrouve dans les organes périphériques, comme par exemple le système immunologique. L’information intéressante par rapport au cannabis est que les phytocannabinoïdes produits activent ces récepteurs, obtenant une série d’effets bénéfiques pour l’organisme. Lire plus à ce propos

Cannabis et menstruations

Nombreuses sont les femmes à rencontrer des douleurs pendant leurs menstruations, quel que soit leur âge, leur condition physique ou leur historique médical. Aussi, pour certaines d’entre elles les pires moments sont ceux précédant cette période, souffrant de différents symptômes connus comme syndrome prémenstruel. Pendant des siècles, le cannabis médicinal a été utilisé pour ses différentes propriétés thérapeutiques, et les douleurs menstruelles n’y font pas exception. Nous vous proposons de découvrir dans cet article l’influence du cannabis sur ces symptômes, et tout savoir sur cette plante si vous souhaitez utiliser cette plante millénaire de manière naturelle.

Le cannabis aide à lutter contre les douleurs menstruelles

Lire plus à ce propos

Dinamed CBD, Candida et CBD Therapy, du cannabis avec du CBD de nouvelle génération

Nouvelles graines de cannabis au CBD

Les nombreuses études scientifiques démontrant les propriétés médicinales du CBD sortie ces dernières années, ont provoqués une importante augmentation de la demande pour les variétés de cannabis riches en CBD ainsi que pour les produits alimentaires et cosmétiques contenant ce cannabinoïde. Afin d’augmenter au maximum le contenu en CBD de leur variétés, les breeders et généticiens du cannabis ont épuré et stabilisé leurs hybrides durant de nombreuses années.

Comme exemple de cette évolution, nous parlerons dans cet article des différentes génétiques de nouvelle génération riches en CBD et qui ont récemment été ajoutées dans notre catalogue de graines de cannabis. Il s’agit de variétés spécialement développées pour contenir un niveau de CBD le plus élevé possible pour la plupart des exemplaires. De cette façon, il est possible d’obtenir des variétés avec peu d’effet psychoactif mais avec un potentiel thérapeutique élevé, idéales pour les nombreux patients souffrant de maladies aussi diverses que la dépression, le TDA, l’anorexie, l’épilepsie ou l’autisme entre autres.

Molécule du CBD

Molécule du CBD

Lire plus à ce propos

Les effets du cannabis sur le sommeil

Il existe de nombreux consommateurs de cannabis, aussi bien thérapeutiques que récréatifs, qui utilisent du cannabis juste avant de se coucher, justement à cause des effets que cette plante produit sur cette phase si importante de notre vie. Ainsi, grâce à cette consommation, de nombreuses personnes réussissent à obtenir un sommeil plus réparateur, avec bien sûr les conséquences que cette consommation peut avoir sur notre sommeil : arrêter de rêver, ou au moins rêver moins. Mais d’où vient ce phénomène ?

Pourquoi dormons-nous ?

Avant de comprendre les effets du cannabis sur le sommeil, il faut d’abord se demander, pourquoi dormons-nous ? L’étude du sommeil est un sujet particulièrement méconnu par la médecine, en effet il y a peu de temps on pensait encore qu’il s’agissait d’un état passif du corps. Aujourd’hui et grâce aux informations obtenues via les ondes cérébrales, les battements cardiaques, la pression artérielle, la respiration, la sécrétion hormonale et d’autres biomarqueurs, cette théorie a radicalement évolué, il est à présent reconnu que le sommeil est un processus aussi actif que l’état de veille.

Un repos en bonne et due forme est essentiel

Un repos en bonne et due forme est essentiel

Lire plus à ce propos

1eres conférences Cannabmed à Barcelone

Une partie de l’équipe Alchimia s’est rendue à Barcelone les 15, 16 et 17 Décembre 2016 pour assister au séminaire et aux conférences de la première édition de la Cannabmed, un événement dont l’objectif est de réunir patients et médecins pour discuter ensemble sur l’usage thérapeutique de la plante de cannabis.

Organisée par la Fondation ICEERS, avec le soutien de la Fondation Canna et de la Fondation Alchimia Solidaria, la Cannabmed s’est déroulée dans une excellente ambiance au sein de l’Université Autonome de Barcelone. Chaque conférence était suivie d’une longue séance de questions du public. Une partie de l’assistance était également invitée à se réunir séparément en petits groupes de travail, pour débattre sur des thèmes particuliers.

Cannabmed 2016

Cannabmed 2016

Plutôt qu’un résumé de chaque intervention, qui pourrait être un peu trop long, nous vous proposons ici une série d’extraits choisis, avec certaines des informations qui nous ont semblé parmi les intéressantes à vous partager : Lire plus à ce propos

Première conférence sur l’utilisation thérapeutique du cannabis à Figueres

Rencontre avec des docteurs experts en cannabis médical

Ce mardi 8 novembre 2016, s’est déroulée à Figueres la toute première conférence sur l’utilisation médicinale de la plante de cannabis, organisée par la Fondation Alchimia Solidaria, avec le soutien de la fondation ICEERS. L’entrée était gratuite et accessible à tous.

Plus de 100 personnes se sont ainsi rendues à la salle « La Cate » entre 19 et 21h, pour écouter le Dr Joan Pares et le Dr José Carlos Bouso, deux membres de l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médical (OECM).

Conférence sur l'usage thérapeutique du cannabis à Figueres

Conférence sur l’usage thérapeutique du cannabis à Figueres

Le Dr Joan Pares est un médecin retraité qui s’intéresse depuis 2008 à l’utilisation thérapeutique des cannabinoïdes. Il conseille de nombreux patients via les associations d’utilisateurs de cannabis de Catalogne, mais aussi en répondant depuis fin 2015 au service de consultations thérapeutiques d’Alchimia en espagnol (450 réponses depuis un an !).

De son côté, José Carlos Bouso est docteur en pharmacologie, psychologue, et directeur des projets scientifiques de la Fondation ICEERS, qui mène des études sur les bienfaits thérapeutiques de différentes plantes et substances d’origine végétale, dont le cannabis. José Carlos participe également au processus de légalisation du cannabis en Uruguay, où il étudie notamment la possibilité d’utiliser cette plante pour traiter la dépendance à la cocaïne. Lire plus à ce propos

Journée de présentation de l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médical à Madrid

Ce mardi 20 septembre 2016, une partie de l’équipe d’Alchimia a pu se rendre à Madrid afin d’assister aux conférences de la journée de présentation de l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médical (OECM).

L’événement fut un véritable succès, avec environ 300 professionnels de la santé, chercheurs, patients et acteurs du monde cannabique qui se sont réunis au Caixaforum pour débattre autour de l’utilisation thérapeutique des cannabinoïdes. Parmi les différents sponsors se trouvaient notamment la Fondation Canna, la banque de graines Dinafem, l’entreprise Endoca, et la Fondation Alchimia Solidaria.

Conférenciers de cette superbe journée (source : OECM)

Conférenciers de cette superbe journée (source : OECM)

Lire plus à ce propos

Le cannabis contre les migraines

Qu’est ce que la migraine ?

La migraine est un type de céphalée (mal de tête) dont souffre 15 à 20% de la population mondiale, et notamment les femmes qui sont trois fois plus touchées que les hommes. Les patients ressentent périodiquement une forte douleur, le plus souvent unilatérale (d’un seul coté de la tête), sous forme de pulsations, et cette douleur est aggravée lors d’activités physiques simples telles que se mettre debout ou descendre un escalier. La migraine est souvent accompagnée de nausées et de vomissements, d’une forte sensibilité à la lumière (photophobie), aux bruits mêmes minimes (sonophobie), ou même aux odeurs.

Les migraineux souffrent en moyenne 25 jours par an, mais certaines personnes ont des crises beaucoup plus fréquentes. La durée d’une crise peut varier de quelques heures à quelques jours. 80% des personnes atteints de migraines ne consultent pas, et environ la moitié d’entre elles font le choix de l’automédication, incluant dans certains cas la plante de cannabis.

Migraine ou Céphalée de tension ? (<a href="http://lepharmachien.com/">Le Pharmachien</a>)

Migraine ou Céphalée de tension ? (Le Pharmachien)

Bien que certaines formes de migraines soient héréditaires, les déclencheurs des migraines peuvent être physiques, psychologiques ou environnementaux, comme par exemple :

  • le stress, l’anxiété, la dépression
  • les changements hormonaux, comme par exemple le cycle menstruel
  • l’abus de certaines substances : médicaments, alcool, café…
  • des stimulations sensorielles trop fortes : bruit important, lumière intense, chaleur trop élevée…
  • des mauvaises habitudes de vie : surmenage, manque de sommeil, alimentation…

Environ 20 à 30% des formes de migraines sont précédées d’une aura, c’est à dire des signes neurologiques prémonitoires et transitoires en majorité visuels : vision floue ou déformée, points lumineux, tache sombre qui masque une partie de la vision… ces troubles peuvent également affecter la parole, ou provoquer des engourdissements du visage.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le poids sanitaire de la migraine est supérieur à celui de l’épilepsie, c’est à dire que c’est une maladie qui « coûte » davantage, notamment à cause des nombreux jours de travail perdus.

Usage historique du cannabis contre la migraine

Dès le 4e siècle avant JC, existaient en Inde dans la médecine ayurvédique les mixtures appelées Rasachandrika vati et Mahalakshmivilasa rasa, contenant du Cannabis, qui étaient utilisées comme remèdes pour soigner les maux de têtes et les migraines. (Source : Cannabis in India: ancient lore and modern medicine, E. Russo, 2005)

L’usage thérapeutique de la plante de cannabis s’est ensuite développé et répandu tout autour de la planète, jusqu’à atteindre l’Europe où il fut utilisé pour traiter un très grand nombre de maladies. Le Dr Clendinning du cabinet St Marylebone de Londres fut ainsi l’un des premiers médecins occidentaux à soigner la migraine avec du cannabis, dans les années 1840. Lire plus à ce propos

Conférences sur le cannabis médical en France et en Espagne

Le monde du cannabis thérapeutique connaîtra deux événements importants en Europe durant les mois de Septembre et d’Octobre 2016, que nous allons vous présenter dans cet article. N’hésitez pas à y participer si vous pouvez !

Journée de présentation de l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médicinal

Cet événement se déroulera le Mardi 20 Septembre 2016 de 8h30 à 17h30 au CaixaForum de Madrid. L’entrée est totalement gratuite, notamment grâce à l’aide de sponsors tels que Canna, Endoca, Dinafem, ou la Fondation Alchimia Solidaria. Le forum ne pouvant accueillir 322 que personnes, il est cependant nécessaire de vous inscrire au préalable via ce formulaire sur le site internet de l’OECM.

Journée de présentation de l'Observatoire Espagnol du Cannabis Médical

Journée de présentation de l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médical

Le cannabis médical sera présenté en première partie de journée : après une présentation de l’Observatoire par sa Présidente, Carola Pérez, il sera possible d’écouter le chercheur Manuel Guzmán de l’Université Complutense de Madrid qui parlera du potentiel thérapeutique du cannabis. Ce célèbre scientifique sera probablement accompagné de ses collègues Cristina Sánchez et Guillermo Velasco, également connus pour leurs recherches sur les cannabinoïdes, notamment contre le cancer. Lire plus à ce propos