Qu'est ce que les crises blanches au cannabis, et que faire

Consommer du cannabis ne produit pas toujours les effets escomptés, loin de là. Tout fumeur aguerri aura déjà expérimenté au moins une fois - ou vu quelqu'un le faire- une série d'effets indésirables très désagréables, fruits d'une réaction de l'organisme au THC, que l'on appelle en langage courant des "blancs", "crises blanches" ou "bad trips". Savez vous ce qu'il en est vraiment de ces épisodes? pourquoi se manifestent ils? Que faire pour aider une personne dans cette situation?

Dans cet article, rédigé en concertation avec une professionnelle de la santé, nous approfondissons cette question et vous expliquons pourquoi ces épisodes ont lieu, ce qui se passe dans notre corps à ce moment et, surtout, tout ce que nous pouvons faire pour que ces effets indésirables disparaissent le plus rapidement possible.

Le Dab de concentrés représente une grande quantité de THC en un temps réduit

Qu'est ce qu'un blanc après consommation de cannabis?

Dans les grandes lignes, ces concepts font référence à une intoxication au THC (principalement due aux effets anticholinergiques des cannabinoïdes), pouvant entraîner des symptômes comme les vertiges, nausées, vomissements voir même évanouissement. Ces symptômes peuvent venir précédés ou non par les yeux rouges, la vision floue ou la sécheresse buccale (xérostomie).

Il peut également se produire une diminution de la tension artérielle, que notre organisme compensera avec une augmentation de la fréquence cardiaque, pouvant évoluer vers de la tachycardie. La tension artérielle basse peut provoquer une hypotension orthostatique, entraînant des vertiges lorsque la personne est debout, pouvant arriver à la syncope (évanouissement avec perte de connaissance).

Normalement, en cas de malaise ou d'évanouissement celui ci n'est pas long, ne durant que quelques minutes voir secondes. Quoi qu'il en soit, après 5 minutes il est recommandé de demander de l'aide à des professionnels de la santé.

Tolérance au THC

Tout comme c'est le cas avec d'autres substances, outre la vitesse à laquelle peut se développer une certaine tolérance à une substance, le cannabis a un effet différent sur chaque personne. Bien que les effets soient généralement de nature similaire dans tous les cas (il est peu probable que quelqu'un ressente les effets sédatifs typiques des variétés Indicas en consommant une génétique connue pour favoriser l'anxiété), il est tout aussi certain que certaines personnes semblent supporter le THC sans limites, tandis que d'autres ressentent les effets de forme bien plus intense, et en consommant une petite quantités ils peuvent être plus stone que les premiers consommant de grandes quantités.

https://www.alchimiaweb.com/blog/tetrahidrocannabinol-thc/

Comment éviter les crises blanches

Souvent, beaucoup de ces cas se produisent chez des personnes avec peu ou aucune expérience de la consommation de cannabis, bien que même des fumeurs vétérans puissent parfois en être également victimes. Il n'existe pas de série de règles ou précautions à propos de la consommation qui garantit d'éviter une mauvaise expérience, mais certains facteurs favorisent ces "mauvais voyages". Consommer en étant à jeun, par exemple, de même que la combinaison avec d'autres substances, en particulier l'alcool.

Un autre point est la quantité de THC (et autres cannabinoïdes) apportée à notre organisme, de même que la vitesse à laquelle se fait cet apport. Nous avons par exemple vu des fumeurs être "assommés" après un seul dab, alors qu'en ayant consommé un joint tranquillement, avec la même quantité de THC apportée de façon progressive et non brutale, cela ne se serait pas produit. Ainsi, trop de THC trop rapidement peut provoquer ces effets néfastes.

Bien sûr, la quantité de THC est autant si ce n'est plus importante que la vitesse d'absorption. Il n'y a en effet rien à voir entre une fleur avec un contenu en tetrahidrocannabinol de 12% et une autre à 27%, sans parler des extractions de résine pouvant atteindre de très hautes concentrations, jusqu'à plus de 90%. En particulier chez les personnes avec peu d'expérience, il est important de tenir en compte ce facteur en évitant les concentrations trop importantes.

La résine est riche en cannabinoïdes

Souvenez vous également que tout type de produit comestible au cannabis, en particulier s'il a été bien préparé et avec du matériel de qualité, a un effet bien plus puissant qu'en le fumant ou en utilisant un vaporisateur de cannabis, il est ainsi préférable de commencer avec de très petites doses pour observer les effets ressentis. Si nous n'en avons pas mangé assez il sera toujours possible d'en reprendre progressivement jusqu'à trouver la quantité nous procurant les effets recherchés.

Symptômes d'une intoxication au cannabis

Parmi les symptômes les plus communs, outre les classiques yeux rouges, la bouche sèche et autres pouvant se manifester sans qu'il ne s'agisse d'un épisode grave, peuvent aussi apparaître d'abord des nausées ou vertiges, qui viennent généralement accompagnés de sueurs froides. La peau - en particulier celle du visage - devient très pâle, et la personne touchée peut parfois difficilement se déplacer. Ceci peut parfois aller jusqu'à des vomissements voir un évanouissement.

Bien que ces symptômes apparaissent généralement ensemble, ils peuvent se manifester séparément, par exemple la personne pourra parfois souffrir de nausées et vomissements tout en restant consciente, sans s'évanouir. À l'inverse, dans d'autres situations la personne s'évanouit après une courte période de nausées ou vertiges, mais sans avoir vomi.

Dans tous les cas, et comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, il s'agit d'une symptomatologie plutôt évidente, en particulier lorsque l'on sait que la personne en souffrant a consommé du THC. Dans la plupart des cas, il ne sera effectivement pas difficile de diagnostiquer un "blanc" après une rapide observation d'une personne commençant à ressentir ces effets adverses du cannabis. Nous allons voir maintenant comment aider quelqu'un se trouvant dans cette situation désagréable.

Mieux vaut réagir dès les premiers symptômes

Comment réagir en cas d'intoxication au cannabis

Avant tout, bien que la situation soit stressante, il ne faut pas perdre de vue qu'il ne s'agit pas d'une situation grave, comme cela serait le cas avec une surdose d'autres substances (où il faut alors impérativement trouver une assistance médicale d'urgence). La première chose à faire dans cette situation est de rester tranquille et ne pas s'affoler, pour transmettre notre attitude tranquille à la personne affectée et favoriser une amélioration de son état. Bien sûr, nous ne la laisserons jamais seule.

Si nous sommes dans un espace clos, il est préférable de sortir prendre l'air dans un coin tranquille, ou la personne pourra s'allonger sur le dos, nous désserrerons un peu ses vêtements pour faciliter la respiration et l'inciterons à respirer profondément, en aspirant par le nez et en expulsant l'air par la bouche. Nous pouvons également lui demander de tousser plusieurs fois, pour augmenter le flux sanguin dans le cerveau.

En cas de vomissements, il est impératif de s'assurer que sa position soit correcte, en l'aidant si besoin (la pencher en avant ou lui tenir la tête pourra être d'une grande aide); si elle est inconsciente nous la mettrons sur le côté pour faciliter les vomissements. Il n'est évidemment pas question d'"étouffer" davantage la personne, en lui parlant tranquillement et le juste nécessaire: il n'est pas question de lui raconter notre vie ou de lui transmettre notre stress! Nous lui demanderons si elle a froid ou chaud, car il est important qu'elle ne prenne pas froid... et peu de choses de plus, ce dont elle a besoin maintenant est un peu de tranquillité et de passer ce mauvais moment.

Aussi tentant que cela ne puisse le paraître, il ne faut pas manger avant d'avoir récupéré

Comme dernier conseil, mais pas le moins important, face à un malaise ou une syncope il est déconseillé de donner à boire ou à manger à la personne affectée jusqu'à complète récupération. Une fois rétablie, la première chose à lui donner sera de l'eau pour réhydrater son organisme.

Il doit également être clair - nous savons que nombre de nos lecteurs sont consommateurs de cannabis médicinal riche en CBD - qu'il serait très improbable que ces épisodes surviennent lors de consommation de variétés de cannabis au taux de CBD élevé et contenant peu de THC, ainsi que des variétés au ratio THC:CBD 1:1.

Bien que nous ne vous souhaitons pas que cela arrive, nous espérons que cet article pourra vous être utile et aura clarifié les choses à propos de ces phénomènes et, par dessus tout, sur comment réagir pour le bien de la personne affectée lorsque c'est le cas.

À bientôt!

Bibliographie consultée:

  • Adverse effects of cannabis and cannabinoids, Ashton, C. H.
  • Efectos adversos de los cannabinoides, Sociedad Española de Investigación de Cannabinoides
  • Guía Básica sobre los cannabinoides, Sociedad Española de Investigación de Cannabinoides
  • The Health Effects of Cannabis and Cannabinoids: Current State of Evidence and Recommendations for Research, National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine

La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. En France, la majorité est établie à 18 ans. Consultez votre législation et respectez-la. Alchimiaweb, S.L. est une société espagnole régie par la législation espagnole et ne peut, en aucun cas, être tenue responsable d'un mauvais usage ou du non-respect des lois et des réglementations propres à chaque pays, par rapport aux articles publiés sur son Blog. Nous vous rappelons que la culture de graines de cannabis sur le territoire français est fortement interdite par la loi. Nous n’encourageons nullement notre clientèle à enfreindre la loi et ne sommes en aucun cas responsables de l'usage que vous en ferez.

Commentaire en “Qu'est ce que les crises blanches au cannabis, et que faire” (0)

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Qu'est ce que les crises blanches au cannabis, et que faire" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

error_outline Utilisation des cookies
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d'amélioré la navigation et d'offrir des contenues d'intérêt. En continuant la navigation vous acceptez notre politique de cookies.

keyboard_arrow_up