Comment faire une infusion de cannabis ?

Comment extraire les cannabinoïdes dans une boisson

Réaliser une infusion de cannabis est une façon simple et efficace de consommer cette plante, que ce soit pour un usage récréatif ou thérapeutique. Ça peut être aussi une bonne technique pour recycler des fleurs de cannabis n’ayant pas une qualité gustative suffisante pour être consommées de manière classique.

Les cannabinoïdes tels que le THC ou le CBD (Cannabidiol) ont cependant la particularité de ne pas être solubles dans l’eau. Il n’est donc pas efficace de faire simplement bouillir du cannabis dans de l’eau, comme on pourrait le faire avec du thé, de la menthe ou du tilleul.

Space Milk

Space Milk

Les  principes actifs de la plante de cannabis sont liposolubles, c’est à dire qu’ils peuvent se mélanger à des lipides (graisses). On peut donc réaliser une tisane de cannabis dans du lait entier, celui-ci contenant environ 36g de lipides par litre. Afin d’augmenter ce taux de graisses du lait, il est possible d’y ajouter un peu de beurre, de crème fraîche, ou même de l’huile végétale, comme par exemple de l’huile de coco ou du beurre de cacao. Plus le mélange contiendra de lipides, plus les cannabinoïdes seront extraits facilement!

Afin de masquer le goût végétal du cannabis, vous pouvez ajouter du cacao, de la vanille, de la cannelle, du café… ou n’importe quel autre aromate de votre choix.

Ingrédients utilisés pour réaliser la tisane au cannabis

Ingrédients utilisés pour réaliser la tisane au cannabis

Recette de Space Milk au chocolat et à la vanille

Ingrédients utilisés dans cet exemple de recette d’infusion d’herbe de cannabis:

  • quelques grammes de fleurs de cannabis, nous avons ici utilisé de la Fruity Jack de Philosopher Seeds cultivée en extérieur
  • 25 cl de lait entier
  • une cuillère à café d’huile de coco
  • du cacao en poudre
  • de la vanille en gousse
Le cannabis est finement haché avant d'être utilisé pour l'infusion.

Le cannabis est finement haché avant d’être utilisé pour l’infusion.

1) Réduire le cannabis en poudre très fine à l’aide d’un hacheur.

2) Faire chauffer le lait au bain-marie, ajouter l’huile de coco, les gousses de vanille fendues, et le cannabis.

3) Faire mijoter durant 60 à 120 minutes, en remuant régulièrement, et en surveillant que le lait ne bout pas (risque de débordement). Cette longue étape est nécessaire non seulement pour l’extraction des cannabinoïdes, mais également pour leur décarboxylation, c’est à dire leur transformation de leur forme acide (THCA, CBDA…) sous leur forme active (THC, CBD..). Une infusion qui n’aura pas été chauffée suffisamment longtemps, provoquera donc moins d’effets.

Laisser mijoter à feu très doux (ou au bain-marie) pendant 1 à 2 heures

Laisser mijoter à feu très doux (ou au bain-marie) pendant 1 à 2 heures

4) Laisser refroidir, et filtrer à l’aide d’une petite passette. Bien presser ce qui reste, afin de récupérer toutes les graisses contenant les cannabinoïdes.

5)  Enfin, ajouter le chocolat en poudre, et mélanger. Vous pouvez bien sûr réchauffer le résultat (au micro-ondes, ou a feu très doux) si vous préférez le boire chaud. L’infusion au cannabis peut se conserver quelques jours au réfrigérateur, par exemple dans une bouteille de lait clairement identifiée (attention aux enfants !!).

On filtre le cannabis avec une passette

On filtre le cannabis avec une passette

Variantes et autres recettes de thé au cannabis

Ce n’est bien sûr pas la seule et unique façon de réaliser une infusion de cannabis, voici donc quelques idées complémentaires :

  • Pour la communauté végan, il est possible de remplacer le lait de vache par un lait végétal, en complétant celui-ci par un peu d’huile végétale (huile de coco, beurre de cacao..)
  • À la place de l’herbe, il est possible d’utiliser du haschisch. La recette est la même, en effritant la résine en poudre la plus fine possible. La résine de type Dry Sift est idéale pour ce type d’usage, n’étant pas compactée, elle se mélange très rapidement. L’infusion de hash donne un meilleur goût que l’infusion de fleurs de cannabis, et un effet beaucoup plus puissant, c’est pourquoi le space milk au haschisch est un grand classique de la cuisine au cannabis.
Infusion de cannabis dans le lait entier

Infusion de cannabis dans le lait entier

  • Pour donner une saveur plus douce à une infusion de cannabis, il est possible de faire d’abord bouillir rapidement la matière végétale dans de l’eau, puis de jeter celle-ci, avant d’utiliser la matière végétale dans le lait. Cette opération permet d’éliminer une grande partie de la chlorophylle et des autres molécules responsables du mauvais goût, sans perdre trop de cannabinoïdes.
  • Une autre technique consiste à réaliser tout d’abord une extraction de beurre de cannabis, puis à utiliser un peu de celui-ci directement dans du lait au chocolat, ou même dans de l’eau bouillante avec un sachet de thé.
  • Pour ceux qui souhaiteraient recycler de l’huile de cannabis BHO, il est possible de diluer celle-ci dans un peu d’alcool fort de qualité alimentaire (rhum..), puis d’utiliser le résultat dans une infusion à base d’eau ou de lait.
Ajoutez un peu de cacao... et bon appétit !

Ajoutez un peu de cacao… et bon appétit !

Comme d’habitude avec la cuisine cannabique, la puissance du produit final dépendra fortement de la quantité de cannabis utilisé, et de la qualité de celui-ci. La règle générale sera donc de consommer une très petite quantité, et d’attendre au moins 1h30 avant d’en reprendre une petite quantité si besoin. Les effets ne pourront en effet être ressentis que lorsque les cannabinoïdes auront été assimilés dans le système digestif, ce qui peut prendre entre 45 et 90 minutes.

10 décembre 2015 | Cuisine au cannabis
57 commentaires


57 comments on “Comment faire une infusion de cannabis ?

  1. Cultivateur de chanvre anonyme

    Par régulierement, vous entendez a quel rhytme? (Toutes les 30 sec, 15 min, 20 min, etc)?
    Je parlais du rhytme où on remue le tout.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il s’agit simplement de remuer de temps en temps, pour faciliter l’extraction et éviter que la matière végétale n’accroche au fond de la casserole. Il n’y a donc pas de durée précise, faites au mieux selon votre disponibilité, par exemple toutes les 5 à 10 minutes.

  2. KShoo

    Personnellement je déconseille fortement l’utilisation de graisses animales pour infuser. Elles saturent à très basse température et n’absorbent pas aussi efficacement le THC qu’une graisse végétal. Le végétal s’entend beaucoup mieux avec le végétal…

    J’utilise le lait de riz qui, malgré une faible teneur en lipides convient parfaitement à l’affaire.

    Et comme pour n’importe quelle plante médicinale à infuser, 5 minutes à feu doux couvert en décoxion et 10 ensuite en infusion suffisent largement à obtenir un liquide actif.

    Essayez, et vous verrez !

    1. Marcel Auteur

      Hola Kshoo ! 🙂 Selon notre expérience les graisses animales fonctionnent aussi bien que les graisses végétales pour l’extraction des cannabinoïdes. Les acides gras les plus efficaces semblent cependant être les triglycérides à chaine moyenne, que l’on retrouve par exemple en grande proportion dans l’huile de coco.
      L’extraction au lait de riz sera plus efficace en ajoutant un peu d’huile, car ce lait végétal contient vraiment très peu de lipides (environ 6 grammes par litre).
      Enfin, il est important de décarboxyler les cannabinoïdes de la plante de cannabis pour qu’ils soient sous leur forme active, c’est pourquoi la durée d’infusion de cette plante est beaucoup plus longue que pour les autres plantes médicinales 😉

  3. pierre sativa

    Bonjour
    La décarboxylation ??? Avez vous des infos sur le sujet…
    Il m arrive de consommer du haschich avec du Nutella….mais sans cuire….
    Chauffer améliorerait le truc ??

    Merci d avance

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Pierre Sativa,

      Les cannabinoides de la plante de cannabis ont besoin d’être décarboxilés pour évoluer de leur forme acide à leur forme active (THCa/THC ; CBDa/CBD …). Lors de l’ingestion de cannabis il sera essentiel de décarboxyler les cannabinoides afin de pouvoir profiter pleinement de l’effet psychoactif mais également de l’effet thérapeutique.

      A bientôt

  4. kuki

    Bonjour,

    Pas mal de vidéo evoque une decarboxylation au four genre : 120 degrés Celsius pendant 30 min … Étape préalable a l’infusion dans le lait + matière grasse , pendant 30-45 min au bain marie …

    Vous n évoquez pas cette étape, est ce pour cela que vous indiquez un temps d infusion deux fois voire trois fois plus long ?

    merci

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il est en effet possible de décarboxyler le cannabis au four avant de l’infuser, dans ce cas la durée d’infusion sera effectivement plus courte 😉

  5. Hey

    Bonjour,

    Quel dosage en fleurs pour 25cl de lait et une dose / une personne ?
    Merci.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Hey,

      Malheureusement il n’existe pas de réponse exacte à cette question. La quantité varie pour chaque personne, mais également en fonction de la quantité de résine présente sur la matière végétale utilisée et du respect du procesus.Pour une première vous pouvez essayer de mettre 2 ou 3 grammes par exemple.

      A bientôt

  6. Anasta

    Bonjour Alchimia, j’ai réalisé ma première extraction hier, ainsi que mon premier beurre de marrakesh à l’huile de coco.
    J’en suis très fier et je souhaitais par la même vous remercier de tous vos articles et de la qualité de votre travail. C’est en grande partie avec vous que je travaille le plus, et je ne m’en lasse pas d’années en années.
    Concernant cette infusion, je souhaitais l’enrichir en cannabinoïdes à l’aide uniquement d’huile de coco. (Pas de Hash, ni de fleurs)
    J’ai commencé avec 8g d’huile pour 25cl de lait, tout en sachant que celle-ci a été réalisé avec 100gr de petites feuilles très résineuses, passées déjà avant en Ice O. Pensez-vous que ce dosage minimal est correct ?
    Le lait de Soja mélangé à l’huile de coco, ainsi qu’à quelques goutes de vanilles sont en train de mijoter au bain marie en ce moment même.

    Au-delà de cela, j’ai lu que le débat restait très diversifié en points de vues concernant la méthode à adopter pour la décarboxylation de l’huile de coco.
    Pour commencer, me conseiller vous de la décarboxyler en totalité avant de la congeler (en petites portions) ou bien de la laisser telle quelle, et de la décarboxyler en fonction de mes recettes (comme dans celle de l’infusion) ?
    Et à ce moment-là, si on décarboxylise l’huile de coco à l’avance, avant de la congeler, serat-t-il obligatoire de renouveler ce processus pendant une recette ? Ici dans l’infusion par exemple, ou dans la recette des Cookies végétalien que vous présentez sur un article ?

    Concernant le Hash, je souhaiterais le compacter par la suite, mais j’attends d’avoir les moyens m’acheter le presseur que vous proposez. Il y a cependant quelques points donc j’aurais besoin de vos lumières.
    En étant compacter de cette façon, on protège effectivement le Hash en limitant son contact à l’air, mais la décarboxylation est-elle effective avec cette méthode ? Ou faut-il une autre étape avant ?
    Et enfin, pourquoi le hash en poudre n’est-il pas « activé » lorsqu’on le met dans un joint ? La température n’est pas assez élevée avec la combustion ?
    Ça j’avoue que je n’ai jamais très bien compris.

    S’il-vous-plaît, ne me rediriez pas uniquement vers vos articles pour répondre à mes questions, je les ai déjà tous lu avec attention.
    Si jamais mes questions ne sont pas assez claires, n’hésitez pas à me demander de reformulez, je suis réellement intéressé par vos réponses et souhaiterait vraiment en finir avec ce brouillard qui m’empêche d’envisager d’autres projets dans ce domaine 🙂

    Merci à vous…

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Anasta,

      Il n’y a pas vraiment de doses minimales, elles varient en fonction de chaque individu et de l’effet recherché. Sachez cependant qu’il n’y a aucun risque de sur-doses, vous pouvez donc augmenter la dose lors de la prochaine extraction afin de voir si cela vous convient ou non. N’hésitez pas à revenir ici pour laisser vos impressions sur votre infusion, cela sera surement très utile pour les autres utilisateurs et lecteurs du blog.
      Je vous conseillerais de decarboxiler votre herbe avant de réaliser l’huile de coco, il suffira ensuite de congeler le résultat et l’utiliser quand nécessaire.
      Une fois que les cannabinoides sont decarboxilés, il n’est pas utile de répéter le processus, il faut aussi savoir qu’en chauffant trop longtemps le THC s’oxydera progressivement en CBN.
      Si vous ne souhaitez pas transporter votre Hashish il ne sera pas forcément nécessaire de le compacter, du moment que vous le conservez dans un endroit sec et à l’abris de la lumière. Dans tous les cas, le fait de compacter votre hashisch n’influera pas sur la decarboxilation.
      Les cannabinoides sont decarboxilés quand ils sont consommés sous forme de combustion ou de vaporisation, le hashish en poudre ou compacté que vous placez dans vos cigarettes est donc instantanément decarboxilé par la chaleur de la flamme du briquet ou la braise de l’herbe en combustion.

      Merci pour votre confiance et à bientôt

  7. Georges

    Bonjour amis canabiques,

    Je viens de lire dans un de vos article que la décarboxylation du cannabis se faisait à partir d’une température de 106° (quand vous parlez d’extraction à l’huile d’olive) et selon le graphique plus haut dans le même article (huile de cannabis rick simpson), chauffer le cannabis en dessous de 100° (au bain-marie) ne transformerait qu’une quantité minime de molécules THCA en THC.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Georges,

      Effectivement la décarboxilation du cannabis devient interessante à partir de 106ºC, avec des températures inférieures cela ne sera pas aussi efficace.
      Il faut également prendre en compte la durée de chauffe. Plus la température sera élevé mois de temps il faudra laisser l’echantillon exposé à la chaleur.

      Pour d’avantage d’informations sur la décarboxylation, nous vous conseillons la lecture de cet excellent article (en anglais).

      A bientôt

  8. l-blk

    je peux chauffer au micro onde le temps que le lait bouille ?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour I-blk,

      Vous pouvez chauffer votre lait au micro onde et plonger la tête de cannabis ou le morceau de Hashish par la suite.

      A bientôt

  9. Nyinawishema Donatille

    Bonjour!
    Est ce que l’infusion du cannabis serait aussi bon que l’huile de cannabis contre le cancer? merci!

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Nyinawishema Donatille,

      Les cannabinoides permettent de lutter contre la symptomologie du cancer, en sachant cela, si l’infusion est correctement effectuée elle pourra alors aider aussi efficacement que l’huile de cannabis.

      A bientôt

  10. RastaV

    Bonjour, je m intéresse de plus en plus à la cuisine cannabique. Je voulais faire du beurre mais pour des raison de conservation j ai privilégié l huile de colza car c est celle que j utilise couramment dans les gâteaux. Je me demande si ce que j ai fait n est pas un peu bêta Voilà ce que j ai fait : j ai pris tout mon stock de ice o lator que j avais raté (trop battu les feuilles manucure donc gros goût dègueux de chlorophylle , goût savonneux) Et j ai placé cette matière dans une casserole d huile de colza bouillante : ca a fait plein de bulles et en quelques secondes tout était dissous . Le fait que l huile était bouillante n a t il pas altéré les précieux phyto cannabinoides ? Et rendu cette huile moins psychoactive ? Quel conseil pourriez vous me donner pour améliorer ma recette d huile de colza ? Merci d avance la dream team . Je voulais poster sur le sujet Huile de COCO Mais les commentaires sont fermés.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Rasta V,

      La température de votre huile bouillante aura malheureusement évaporée une grande quantité de terpènes et de cannabinoides. Lors de la préparation de matière grasses cannabique il ne faudra jamais atteindre le point d’ébullition.

      A bientôt

  11. Gérard

    Bonjour,

    Dans cet article vous préconisez de « Faire mijoter durant 60 à 120 minutes ». . . C’est SUPER long!!!
    Sur une autre page, vous indiquez qu’une dizaine de minutes suffit pour avoir son infusion.
    https://www.alchimiaweb.com/blogfr/methodes-consommation-cannabis/

    Alors, j’imagine qu’une heure c’est toujours mieu… Mais 10 minutes, au moins, je peux boire mon breuvage sans trop attendre………

    MErci de votre réponse.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, une infusion plus longue permet d’extraire davantage de cannabinoïdes, tout en assurant une bonne décarboxylation de ceux-ci. Mais si votre technique vous permet d’avoir suffisamment d’effets, alors vous pouvez continuer ainsi 😉

  12. Saleh

    Bonjour, je souhaiterais faire une extraction à base d’huile d’olive. Ma question est après avoir chauffer au bain marie , es ce il faut encore le faire au bain marie pour la decarboxylation ? Ou je verse le contenu dans la casserole à 122° sans bain marie ? Puis je verser de la vitamines E pour éviter d’oxydation ? Merci de votre aide et vos réponse. Cordialement

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Saleh,

      Non, il ne sera pas nécessaire d’effectuer un second bain marie.
      Vous pouvez ajouter quelques gouttes de vitamine E, disponible sous forme pure ou dans l’huile de germes de blé par exemple, qui grâce à son fort pouvoir antioxydant améliorera la résistance à la chaleur de l’huile d’olive, pour maintenir ses propriétés et éviter que la cuisson ou une longue conservation ne les dégradent.

      A bientôt

  13. Franck

    Bonsoir a tous ,je me posé comme question pour faire une infusion combien de gramme de branche de bheu récolté au fil et a mesure que je roule un pet donc dans la gouss j’ai genre 5 bon gramme cela suffira t’il a me faire plané ???

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Franck,

      La quantité de matière première à ajouter pour réaliser une infusion au cannabis dépend de la tolérance de chaque personne et de l’effet recherché.

      A bientôt

  14. Jaja

    Bonjour, est-ce que toute la cuisson se passe au bain marie ou seulement le chauffage du lait?
    je veux dire, après que j’ai rajouté l’herbe, la vanille et l’huile, je continue de laisser mijoter au bain marie ou sur le feu?
    MERCI

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Jaja,

      Vous pouvez soit laisser au bain marie, soit passer la préparation à feux doux. Il ne faut surtout pas que le lait bout.

      A bientôt

  15. walkirie 57

    après avoir décarboxyler le cananabis au four, combien de temps faut t’il pour faire infuser dans le lait et lhuile avec le cannabis. merci

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Walkierie,

      Vous pouvez laisser infuser 10-15 minutes.

      A bientôt

  16. sebastien

    bjr à tous,

    comment faire une infusion avec de la menthe ?

    Et vaux t’il mieux faire avec des têtes fraîches ou sêche ?

    merci à tous

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Sebastien,

      Peu importe ce que vous rajouterez par la suite. Faites l’infusion de cannabis et rajouter ce que vous souhaitez, menthe , camomille …
      Vous pouvez faire l’infusion aussi bien avec des têtes fraiches que sèche.

      A bientôt

  17. Jacques

    Bonjoir
    Depuis plusieurs mois j’experimente l’infusion de Canabis sans succès constant.
    Tantôt c’est fort comme effet tantôt, rien.
    Alors ma question existe-t-il une méthode simple et standardisé de base qui peut s’avérer
    efficace et libre pour ceux qui désire varier ?
    Merci à tous !
    Jacques Rawdon Quebec Canada

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Jacques,

      En réalisant une infusion en petite quantité, avec la même variété et dans les mêmes dosages, vous devriez ressentir un effet similaire. Peut-être que vous aviez trop chauffé l’infusion quand vous ne sentiez rien.

      A bientôt

  18. SklaerennG

    Bonjour.

    J’ai de la tisane menthe cbd mais je suis intolérante au lactose et ne supporte pas non plus les laits végétaux.
    Est il possible de juste infuser dans de l’eau avec de l’huile de noix de coco?
    J’ai des douleurs à cause de ma fibromyalgie et mon endométriose, et j’ai besoin de trouver une solution sans lait d’aucune sorte. Je suis très allergique au soja, amande, etc…
    Merci d’avance de me répondre

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour SkaerennG,

      Sans corps gras le résultat sera moins efficace. Vous pouvez réaliser vos infusions avec de l’huile de coco ou de l’huile d’olive.

      A bientôt

  19. Gary

    bonjour, alors j’aurai quelques questions, parce quej e voudrais realiser une infusion de cannabis pour ma grand mère, qui est malade et qui ne peut supporter les antalgiques et antidouleurs type Tramadol ou Lamaline, qui contiennent des opiacés, de la caféïne, ou de la morphine.
    Pour résumer elle souffre d’une trombose liée a un cancer, et elle souffre terriblement, elle n’a jamais consommé de cannabis quelle que soit sa forme, est-ce que vous pourriez me dire si un dosage en fleur précis est de rigueur ? Je voudrais pas l’assommer, mais juste la soulager un peu, et soit dit en passant, y aurait-il d’autres façons d,’infuser ? Le lait, vegetal ou animal, c’est pas trop son truc… Je vous remercie grandement par avance pour votre réponse.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Gary,

      Vous pourriez essayer des infusions avec de l’huile de coco ou d’olive. Pour les dosages c’est toujours un peu délicat, je vous conseillerais d’essayer vous-même, et puis commencer avec de petites doses pour augmenter progressivement en fonction de ce que ressent votre grand-mère.

      A bientôt

  20. Nanynany

    Bonjour je souffre depuis des années de douleurs au dos, corticoides, tramadol, même morfine sont des médicaments qui me sont prescrit, j’aimerais quelque chose de plus naturel donc je teste l’infusion, j’ai mis dans l’eau avec de l’huile de coco environ deux cuillères à café pour 500ml d’eau, est ce suffisant, le lait est t il vraiment plus conseillé pour un meilleur résultat ? J ai fais à peine bouillir puis j’ai éteins et couvert , est ce la bonne méthode ? Merci de votre aide

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Nanynany,

      Pour les quantités de cannabinoïdes, cela dépendra de l’intensité des douleurs et de chaque personne. Ajustez les doses en fonction de ce que vous ressentez. L’huile de coco est tout aussi efficace pour les infusions. Pour une meilleure efficacité , evitez d’arriver jusqu’à l’ébulition. Pour plus de conseil sur le cannabis médical, vous pouvez consulter le docteur sur notre service gratuit de consultation sur le cannabis thérapeutique.

      A bientôt

  21. Sommier- Chaumont

    Bonjour , je voudrais votre avis , j’ai les mains qui tremblent , les médecins parlent de  » tremblements essentiels  » pour lesquels la médecine ne peut rien … ces tremblements se sont accentués après un infarctus … on m’a suggéré d’essayer les infusions de cannabis ; qu’en pensez- vous ?

    1. Vincent

      Bonjour, n’étant pas qualifiés dans le domaine médical nous ne sommes pas en mesure de répondre à ce type de questions, mais vous pouvez contacter un docteur spécialisé sur notre blog pour plus d’informations à ce propos. Cordialement!

  22. Morgane

    Bonjour!

    Je suis intéressée par cette recette, cependant je ne peux boire du lait animal pour problèmes de santé.

    Pensez-vous qu’il est possible de faire cette recette avec du lait de coco? Car si j’ai bien compris le THC doit se fixer au gras!

    Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Morgane,

      Vous pouvez réaliser cette infusion avec n’importe quel lait végétal, lait d’amande, de riz, de coco …

      A bientôt

  23. Lulu

    Bonjour !
    J’ai arrêté de fumer du cannabis par peur de perdre mon permis.
    Seulement, j’aime les doux effets que cela me procurait
    Alors j’ai voulu me pencher sur l’infusion et donc ma question est : Sommes nous positif à un contrôle salivaire en buvant des infusions au cannabis ?
    Merci d’avance
    Lulu

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Lulu,

      Du moment que du THC est ingéré il sera détecté par les tests salivaires.

      A bientôt

  24. Rescatorix

    Bonjour Jerome, j’ai lu votre note à propos de la décarboxylation, n’ayant pas la possibilité de régler la température de manière aussi fine, vaut’il mieux chauffer un peu plus ou un peu moins? et augmenter ou diminuer le temps de « cuisson » dans quelle proportion?
    Cordialement
    Rescatorix

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Rescatorix,

      Pour la décarboxilation de votre infusion il suffit de chauffer le mélange sans atteindre l’ébulition durant 60 à 120 minutes.

      A bientôt

  25. fabrice

    Bonjour
    faut il obligatoirement de l’eau ou du lait dans le melange ?
    si je chauffe de l’huile de colza a 110 degré avec les fleur de cbd uniquement cela sera t’il efficace pour la decarboxylation et combien de temps ou peut être un peu moins chaud?
    merci

    1. Jerome Alchimia

      ABonjour Fabrice,

      Vous pouvez concentrer les cannabinoïdes dans votre huile en suivant le même protocol.

      A bientôt

  26. j-marc

    Bonjour,
    même le cbd est détectable a un test salivaire (orange bud au cbd et 0,2% de thc) provenance Suisse .
    Et si oui, en combien de temps faut-il a l’organisme pour l’éliminé ?
    Car comme beaucoup de gens c’est uniquement pour un usage thérapeutique (la défonce ne m’intéresse pas)

    Merci pour vos réponses

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour J-marc,

      Techniquement le CBD pourrait être détectable, mais les test sont conçus pour détecter le THC.
      Le CBD met plusieurs semaines pour être éliminé de l’organisme.

      A bientôt

  27. Gaspard

    Bonsoir, quel poids de feuilles de CBD a decarboxyler pour faire un litre de préparation?a quelle température?je veux essayer car j ai des douleurs neuropathiques sévères.D avance Merci de La réponse.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Gaspard,

      La quantité de feuilles à utiliser dépend de la concentration que vous souhaitez obtenir.
      Il ne faudra jamais chauffer jusqu’à ébullition afin de ne pas perdre les caractéristiques des cannabinoïdes.
      Connaissez l’existence de notre service gratuit de consultation thérapeutique ? N’hésitez pas à consulter notre docteur qui pourra vous renseigner.

      A bientôt

  28. Ktm2590

    La qualité du résultat final, d’après moi, depend beaucoup de ces quelques caracteristiques :

    _1erement, la decarboxylation est tres tres importante, car sous la forme THC-A, qui n’a pas d’effet psychoactifs, DONC BIEN prendre le temps de la faire.

    _la qualité de materiel végétal, ( tetes , manucure des têtes, cure fine, cure générale, résidus de vaporisation…),+qualité du génotype

    _qualité de la matière grasse utilisée. ***

    *** a ce propos SVP QUELQU’UN SAURAIS SI JE PEUX UTILISER DU BEURRE DE CACAO POUR LE BEURRE DE MARRAKESH, JE NE TROUVE PAS DE RECETTE, JE PRECISE QUE MALGRÉ QUE C’EST DU BEURRE DE CACAO [CRU] ,dc qui dit cru dit que je ne devrais pas le chauffer au dessus de 40,ou, 60°celsius. Mais se ne me dérange pas de perdre les qualités nutritives en chauffant plus si nécessaire,
    SVP AIDEZ MOI. il ya longtemps que je cherche

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Ktm2590,

      Nous n’avons pas essayé de faire d’extraction avec le beurre de cacao, mais s’agissant de matière grasse il devrait tout à fait pouvoir fonctionner.

      A bientôt

  29. Jean

    C’est juste immonde le truc.
    Avec la weed passé dans l’eau ou sans c’est vraiment une galère a boire.
    Je me fais ça en chocolat et cul sec autrement c’est inbuvable.
    Le gros du challenge vient ensuite. Garder ce chocolat dans son estomac et pas tout gerber.
    Et le petit plus: ne pas connaître la puissance du truc. Si c’est léger, si c’est fort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *