Extractions de cannabis

Vous trouverez dans cette catégorie toutes les informations nécessaires à l’extraction et à la consommation de concentrés de cannabinoïdes : BHO (huile de cannabis au butane), Roshin Tech, haschisch dry sift, ice-o-lator, etc..

Comment faire des cristaux de THCA et de la sauce de terpènes

Isoler les cannabinoïdes, pourquoi faire ?

Récemment nous avons été témoin d’une augmentation spectaculaire de la quantité de cannabinoïdes isolés disponibles sur le marché, il est possible de trouver facilement des cristaux de CBD ou des distillats de THC dans de nombreux clubs ou dispensaires. La popularité de ces concentrés réside dans la facilité du dosage : alors que la plupart des extractions comprennent une quantité non spécifié de cannabinoïdes et de terpènes, avec les cannabinoïdes isolés nous sommes assurés de consommer un produit 100% pure, ce qui est particulièrement utile au moment de préparer des comestibles cannabiques ou des teintures par exemple.

Cristaux de THCA

Cristaux de THCA obtenus avec cette méthode

Dans leur grande majorité, les cannabinoïdes isolés sont obtenus grâce à une série de processus de laboratoire compliqués qui nécessitent des instruments hors de portée de la plupart des personnes. En plus d’utiliser des solvants volatiles, il est nécessaire avec ces équipements, de posséder une connaissance avancée des techniques de laboratoires et des extractions de résine de cannabis.

Lire plus à ce propos

Comment utiliser une presse pour le Rosin

Ces derniers temps, le Rosin Hash ou simplement Rosin s’est convertie en l’un des concentrés de résine de cannabis les plus populaires, non seulement grâce à sa facilité et sécurité d’élaboration – sans risque d’explosion- mais également pour la pureté du résultat final. Il est ainsi possible d’obtenir des extractions propres et sans solvant, produits seulement à partir de la pression et de la chaleur et que n’importe qui peut réaliser à la maison.

Simple et sûr, la technique Rosin est idéale pour obtenir des extraits de première qualité

Simple et sûr, la technique Rosin est idéale pour obtenir des extraits de première qualité

Grâce à ce gain de popularité, le nombre de presses pour Rosin disponibles sur le marché à augmenter spécialement durant ces dernières années, avec une large gamme de prix, de taille et de style disponible pour toutes les bourses.

Lire plus à ce propos

Bubble hash: Fresh-frozen ou fleurs séchées?

Comparaison entre deux techniques d’extraction de haschisch

Dans cet article, nous allons observer et comparer les deux méthodes d’extraction à l’eau glacée Bubble Hash – Ice-O-Lator les plus populaires pour extraire la résine de nos têtes de cannabis: pour les deux premières extractions, nous allons utiliser des fleurs fraîches pour fabriquer du hash, tandis que pour les deux dernières extractions nous utiliserons des fleurs séchées et affinées.

Fleurs de cannabis séchées et affinées

Fleurs de cannabis séchées et affinées

Têtes de cannabis Fresh-frozen, congelées avant séchage

Têtes de cannabis Fresh-frozen, congelées avant séchage

L’objectif de ce test est d’observer les différences de production et de qualité entre ces deux approches et déterminer leurs avantages et inconvénients, chacune ayant ses partisans et ses détracteurs. De nombreux hash makers affirment que travailler à partir de fresh frozen donne un plus grand retour en résine et en terpènes, tandis que d’autres maintiennent que les fleurs séchées donnent un produit plus stable dans le temps, moins sensible à la dégradation. Le Fresh Frozen peut aussi être pratique si l’on ne dispose pas d’assez de temps ou d’espace pour faire sécher les plantes, mais les fleurs séchées prendront moins de place au congélateur que des fleurs fraîches, plus lourdes et volumineuses. Lire plus à ce propos

Guide des extractions de concentrés de cannabis avec solvant

Que sont les extractions avec solvant ?

Nous avons déjà pu voir la grande variété de techniques permettant de séparer la résine de la matière végétale en utilisant des méthodes mécaniques, que ce soit par secousse ou par chaleur et pression. Il existe cependant une autre méthode pour effectuer cette séparation (une extraction dans ce cas), il s’agit d’utiliser des solvants, comme du gaz butane, de l’éthanol, du propanol ou du  par exemple. Pour faire simple, cela permet de dissoudre les trichomes dans le solvant liquide pour filtrer ensuite le mélange de la matière végétale. Après cela, il faudra purger le solvant avec un four à vide ou une cloche et une pompe à vide pour s’assurer qu’un minimum de traces de solvant reste dans l’extraction. Les solvants peuvent se diviser en deux groupes, polaires et apolaires (mais dans les deux cas, il existe toujours un certain niveaux de polarité). Les solvants apolaires dissolvent les composants non polaires de la plante, dans ce cas les huiles et les lipides contenus dans les trichomes. Au contraire, les solvants polaires extraient les composants polaires (qui peuvent se dissoudre dans l’eau) comme la chlorophylle, ce qui se répercute souvent par des

Différentes textures de BHO : Shatter, Budder, Sugar Wax, Wax (Photo : @sergiohuertasdemaria)

Lire plus à ce propos

Comment consommer les huiles de cannabis BHO ou Rosin ?

Les consommateurs de concentrés de cannabis sous forme d’huile sont chaque année plus nombreux grâce aux équipements disponibles sur le marché et permettant de réaliser des extractions de cannabis de qualités à domicile. Les consommateurs de Rosin ou de BHO trouveront ici différentes méthodes pour consommer leurs extractions de cannabis.

Etalé sur le papier (Twax Joint)

Il s’agit de l’une des méthodes les plus simples à mettre en place et surement l’une des plus anciennes. Les consommateurs  d’huile extrait à l’alcool des années 70 avaient pour habitude d’étaler un peu d’huile sur leur cigarette.

Nous sommes en 2018 et les habitudes de consommation ont bien évoluées. Les Twax Joint ont fait leur apparition sur instagram et proposent des joints recouvert d’huile de cannabis. L’imagination des consommateurs de cannabis n’a pas de limite et vous pourrez apprécier des réalisations colorées et comportant plusieurs types d’huiles différentes.

Lors de la consommation de ce type de joints il faudra faire bien attention à ne pas laisser couler l’huile et nous devrons donc maintenir le pétard à la verticale pour que l’huile coule sur le papier.

Twax Joint (source : dabbing.de)

Lire plus à ce propos

Guide des extractions de concentrés de cannabis sans solvant

De nos jours, de plus en plus de consommateurs sont conscients des bénéfices et des avantages de la consommation des concentrés ou des extraits de cannabis. Ils sont plus efficaces, possèdent une pureté et une puissance supérieure, ainsi qu’une meilleure saveur, de plus ils permettent de soulager les douleurs plus rapidement en comparaison avec la consommation de fleurs sèches. Ce n’est pas pour rien qu’on estime qu’en Californie le marché des concentrés de résine représente 45% du marché légal, pour 55% de fleurs sèches. Dans un autre État pionnier dans la culture et la légalisation du cannabis, le Colorado, les ventes d’extractions ont augmentées de 125% entre 2015 et 2016, une augmentation spectaculaire en comparaison avec les 11% de ventes de fleurs sèches ou le 53% de comestibles cannabiques.

Hachisch à l’eau, Fresh Frozen (Photo : @hashcelona)

Lire plus à ce propos

Extraction BHO : Mini circuit fermé passif Herborizer

Il y a encore peu de temps, il était improbable de pouvoir espérer consommer des extractions de qualité professionnelle sans investir plusieurs milliers d’euros dans des systèmes de circuit fermés à l’utilisation relativement complexe.

Herborizer propose une solution des plus intéressantes avec ce Mini Closed Loop passif. Les extractions à circuit fermé permettent en effet d’obtenir des huiles de qualité avec notamment la purification du gaz (nous y reviendrons par la suite) mais également une réutilisation presque infinie de ce dernier.

Nous avons pu effectuer plusieurs sessions avec des herbes différentes.

Lire plus à ce propos

Le Haschisch marocain, origines et évolution

Origines du haschisch marocain

Tandis que le haschisch marocain est considéré par beaucoup d’européens comme un produit traditionnel à l’histoire très longue, la culture du Hash au Maroc est plutôt récente, voir jeune si on la compare à des pays dans lesquels la production de ce dérivé du cannabis est réellement ancestrale. En effet, alors que la production de haschisch dans certaines zones du Moyen Orient ou d’Asie centrale a déjà plusieurs siècles, elle ne s’est répandue au Nord de l’Afrique qu’à partir de la moitié du XXème siècle, grâce aux voyageurs du Hippie Hashish Trail qui importèrent au Maroc la technique de tamisage des trichomes à sec dont les afghans et libanais étaient d’authentiques artistes.

Ces voyageurs, en majorité Américains, visitaient les principaux pays producteurs de cannabis, haschisch, opium et autres drogues et profitaient de la liberté de l’époque pour voyager dans de nombreux pays. Liban, Turquie, Afghanistan, Inde – et Cachemire – ou encore le Népal étaient des étapes incontournables de ce périple. Les occidentaux, souvent établis de forme plus ou moins définitive dans ces pays, apprirent ainsi les techniques ancestrales de ces zones et les adaptèrent pour développer de nouvelles méthodes d’extraction de niveau industriel. Certains d’entre eux visitèrent alors le Maroc pour apprendre aux cultivateurs locaux à élaborer du haschisch à partir de leurs plantes de cannabis, et comment le préparer pour l’exporter. Lire plus à ce propos

Qu’est-ce que le reclaim et comment l’utiliser ?

Qu’est-ce que le Reclaim ?

Les amateurs de concentrés de cannabis qui vaporisent leurs résines en effectuant des dabs ont pu remarquer que des restes plus ou moins clairs se collent sur les parois de leurs pipes et bubblers .

Ces restes sont en fait de la résine qui se colle sur les parois en verre des bubblers durant la vaporisation à cause de la recondensation de la vapeur.

On appelle communément ces restes de résine du Reclaim (recycler en Anglais). Malgré l’aspect parfois peu ragoûtant de cette substance, elle contient encore une grande quantité de cannabinoides qu’il pourrait être regrettable de gaspiller.

Attention, nous ne parlons pas ici de la résine qui se colle sur la pipe lors de la combustion de fleurs, celle-ci ne comporte plus de cannabinoïdes à cause des fortes températures appliquées. Il s’agit uniquement de la résine résultant de la consommation de résine sous forme de Dab.

Bubbler recouvert de reclaim

Lire plus à ce propos

Comment faire du Rosin avec du Haschisch

La technique du Rosin est devenue très populaire ces dernières années, spécialement grâce à de nombreux consommateurs qui préfèrent dabber des concentrés réalisés sans solvant.

Ce n’est cependant pas l’unique avantage de ce type de concentré : il s’agit d’une méthode sûre (aucun risque d’explosion ni d’incendie n’est à craindre en comparaison avec le butane, le propane ou l’alcool) ; mais aussi rapide (il n’existe aucun autre moyen pour obtenir un dab aussi rapidement) ; c’est également une technique économique, qui ne nécessite aucun équipement coûteux pour sa réalisation. N’importe quel utilisateur peut ainsi produire ses propres extractions de cannabis sans solvant, à la maison, avec comme seul équipement un fer à cheveux, un peu de papier cuisson et un petit morceau de Haschisch ou quelques têtes de cannabis.

S’il fallait trouver un inconvénient à la technique du Rosin à partir de fleurs de cannabis, ce serait probablement le fait de devoir pressser une grosse quantité de fleurs qui ne permettra d’obtenir qu’une petite quantité d’extraction. Le rendement avec des fleurs sèches est de 10 à 30% dans certains cas, en fonction de différents facteurs : la génétique (la variété cultivée), la culture (la qualité des têtes, de la résine …), la méthodologie (chaleur et pression exercée) et l’état du matériel à extraire (séchage, affinage, niveau d’humidité).

De nombreuses personnes sont déçues lors des premiers essais, au moment de récupérer les faibles résultats obtenus avec des fleurs de moyenne qualité, une tête tout à fait fumable se transforme en quelques gouttes de résine. C’est pour cela que certains préfèrent effectuer du Rosin à partir de haschisch plutôt qu’avec des fleurs sèches.

Rosin élaboré à partir de Haschisch

Rosin élaboré à partir de Haschisch

Lire plus à ce propos