Comment faire du Bubble Hash maison

Introduction et matériaux pour l’extraction du haschisch à l’eau

Pour réaliser tout type d’extraction de résine de cannabis, si nous souhaitons élaborer un produit de la meilleure qualité possible, nous devrons prendre en compte une série de concepts qui nous aideront à mieux comprendre le processus et pouvoir alors le maitriser au maximum. L’équipe d’Alchimia vous propose ainsi une série de guides sur la fabrication du haschisch pour parfaire vos connaissances théoriques, à l’instar du guide d’extraction du hash à sec.

Différents types de Bubble Hash

Différents types de Bubble Hash

Une fois que nous avons assimilé les concepts évoqués dans ce premier guide, voyons comment procéder à une extraction de hash à l’eau glacée la plus pure possible. Par pureté, nous nous référons à la plus grande proportion possible de têtes glandulaires de trichomes, et un minimum d’agents contaminants comme la poussière, les restes de terre, de matière végétale, etc, soit toute substance n’étant pas une tête glandulaire de résine.

Le Bubble Hash forme des bulles lorsqu'il est chauffé

Le Bubble Hash forme des bulles lorsqu’il est chauffé

Matériel à utiliser pour l’extraction de résine à la glace

Pour réaliser avec succès ce type de concentré de cannabis nous devrons nous équiper de quelques instruments qui faciliteront le processus d’extraction des précieuses glandes de résine.

  • Cinq sacs d’extraction (220-190-160-73-45)
  • Deux seaux en plastique de qualité alimentaire.
  • Glace (glaçons + glace pilée)
  • Un tamis de cuisine en acier inoxydable
  • Oil Pad et papier de cuisine en cellulose
  • Facultatif: petite machine à laver du type machine d’extraction de résine qui se chargera de remuer l’herbe, qu’il suffira ensuite de filtrer avec notre jeu de sacs.

Bien sûr, nous aurons aussi besoin de matière végétale, du cannabis, dont nous pourrons extraire les glandes de résine, qu’il s’agisse de feuilles de manucure ou de fleurs. Si nous utilisons des fleurs, il est préférable de ne pas les mettre entières, car le rendement sera meilleur en broyant grossièrement l’herbe au préalable. L’extraction qui nous sert d’exemple a été réalisée à partir de la manucure de plantes d’extérieur. En utilisant de l’herbe provenant d’une culture de cannabis indoor, nous obtiendrons généralement les extractions les plus spectaculaires, où la poussière, les traces d’insectes et autres contaminants ne détérioreront pas la qualité de la résine obtenue.

La pureté que nous pouvons obtenir est suprenante

La pureté que nous pouvons obtenir est suprenante

L’idéal sera de placer la matière végétale au congélateur la veille de l’extraction. La clé de ce type d’extraction de résine est le froid. Plus la température est basse, et plus facilement se détacheront les glandes de résine, le temps de battage sera donc plus court, et le haschisch obtenu plus propre.

Processus d’extraction de la résine de cannabis

Dans l’un des seaux nous placerons les sacs d’extraction de résine dans l’ordre du plus petit au plus gros diamètre de tamis, dans le cas de cet exemple: 45 – 73 – 160 – 190 et 220 microns. Nous fermons le seau pour qu’aucune particule ne s’y introduise, et nous le mettons de coté.

Récupération de l'eau contenant la résine dans le sac Ice O Lator

Récupération de l’eau contenant la résine dans le sac Ice O Lator

Dans l’autre seau nous placerons différentes couches dans cet ordre: glace, matière végétale, glace, matière végétale, etc. Nous ferons des couches plus ou moins épaisses selon la quantité de cannabis à travailler, avant de remplir d’eau glacée jusqu’à la moitié du seau environ. Il est intéressant car plus efficace de travailler avec deux types de glace: des glaçons de taille normale, combinés à de la glace pilée, celle ci rafraichissant rapidement la matière, tandis que les glaçons diffuseront leur fraicheur plus progressivement dans le mélange, l’empêchant de se réchauffer trop vite.

Nous couvrirons alors le seau quelques minutes, pour que les différentes couches se congèlent entre elles jusqu’à former un bloc de glace emprisonnant la matière végétale. Ensuite, nous ajouterons de l’eau très froide pour couvrir d’environ 5cm le bloc de glace, et avec des mouvements montants et descendants, nous briserons délicatement la glace à l’aide d’une écumoire. Il ne s’agit pas de battre ou fouetter l’herbe, mais simplement de casser le bloc de glace, puis d’agiter doucement les morceaux dans l’eau. Ce processus ne dure pas plus de 5 minutes, nous laisserons ensuite reposer le mélange 5 minutes.

Nous versons maintenant l’eau avec la matière végétale et la glace dans le seau sur lequel nous avions fixé les sacs Ice-o-lator Pollinator. Nous retirons le sac de 220 mc, qui contient la glace et l’herbe, et nous ferons de même avec les sacs de 190 et 160 microns, jusqu’à arriver au sac qui contient notre précieuse résine, le hash de première qualité de 73 microns. Si nous avons correctement suivi le protocole d’extraction, la quantité de résine récupérée par ce sac sera surprenante au vu du peu de mouvements qu’a subit la matière (qui ne doit pas être mixée ou battue avec force). Le sac de 45 microns contient notre seconde qualité de haschisch.

La résine de cannabis est retenue par le tamis du sac d'extraction

La résine de cannabis est retenue par le tamis du sac d’extraction

A partir de là, en sachant que la meilleure qualité de glandes de résine a été récupérée, nous pourrons tout de même remettre notre cannabis dans de la glace pour une seconde extraction, cette fois en battant de façon plus énergique, ou à l’aide d’une machine Bubbleator,  pour une deuxième fournée plus productive. Nous agiterons la matière environ 10 à 15 minutes et, si nous souhaitons épurer la résine obtenue, nous pourrons ajouter un sac au tamis de 25 microns. Avec l’expérience, nous pourrons déterminer précisément quels tamis sont les plus efficaces, selon la variété de cannabis utilisée et nos préférences en termes de rendement / qualité.

Séchage et conservation du haschisch

Nous utiliserons une cuillère à café ou une carte en plastique pour sortir la résine du sac. Notre expérience nous a enseigné à ne pas être impatients pour le séchage de celle ci; il est préférable de ne pas presser les trichomes pour éliminer l’eau (ce processus empêchant au contraire une partie de l’humidité de s’évacuer correctement), il est également déconseillé de chauffer pour accélérer le processus (qui accélèrera au passage la dégradation des terpènes aromatiques, et éventuellement des cannabinoïdes en cas de chauffe excessive). La technique la plus simple pour réaliser un séchage optimal est d’émietter la résine en morceaux aussi fins que possible, et de l’étendre sur une assiette ou un tapis Oil Pad, pour la laisser sécher quelques jours dans un lieu sec et obscur.

Hash à l'eau prêt à être dégusté

Hash à l’eau prêt à être dégusté

Globalement, nous respecterons les mêmes valeurs de température, humidité et lumière que pour le séchage de la récolte de cannabis. Une fois émiettée sur le tapis, nous pourrons recouvrir notre résine d’une toile de sérigraphie, pour éviter que des particules comme la poussière ne se déposent sur notre précieux trésor. Il ne reste qu’à patienter pendant environ 5 à 7 jours de séchage avant de pouvoir déguster notre Bubble Hash maison.

Comment faire du Bubble Hash maison

14 mai 2014 | Extractions de cannabis
56 commentaires


56 comments on “Comment faire du Bubble Hash maison

  1. JPMarley

    Super article tant attendu et merci encore du partage de vos sources.
    Je suis devenue accro a Bubbleman et ses vidéo.

  2. Mesc

    encore une fois merci et merci au a laMenace pour ce lien !! 🙂

  3. ZoX

    Je me demandais si vous comptez faire un article sur le curing du Hash ?

    1. Marcel

      Bonjour, ce n’est à priori pas prévu pour le moment, l’affinage et la conservation du hash étant plutôt abordés directement dans nos articles sur l’extraction de résine 😉

  4. yann

    slaut alchimia, je chereche une variété tres particuliere, y a t-il une landrace espagnole, une une variété& local tres répandue?
    je m’explique, je vit une partie de l’année dans un petit village de montagne à 800m à castilla y leon, ou s’ytrouve une variété local exellente peut etre la meilleurs sativa (ou majoritairement sativa)que j’ai fumé(et j’en ai fumé)mais qui tend a ce faire de plus en plus rare et je n’arrive pas a obtenir de graines, si vous pouvié m’aidé en m’indiquant son nom, ou me parlé un peu de l’histoire des variété en espagne ce serait vraiment sympa, merci pour votre super travail 😉

    1. Marcel

      Bonjour, il sera difficile de deviner quelle Sativa en particulier est cultivée localement dans votre village. Comme variété Sativa très réputée en Espagne, vous avez par exemple la Reina Madre 😉

  5. yann

    c’est une variété qui est cultivé depuis les anée 80 aparament, elle fait environ 2,5-3met produit tres peu de pistils oranges, avec un high feroce et sans plafond avec un gout de pin*

  6. epave

    bonjour est-ce-qu’il faut que la manicure soit sèche ?

    1. Marcel

      Bonjour, oui si vous souhaitez faire une extraction de résine avec votre manucure, il faut que celle si soit bien sèche, puis congelée 😉

  7. Sardinha

    Hola Marcelou , comment vas amigo ?
    Encore un bien bel article , encore plus beau que d´hab´^^ !
    Labizatous !
    Pazzzz…..

    1. Marcel

      Salut à toi, tout va bien ici en Catalogne, merci beaucoup à toi 😉

  8. epave

    merci bien chef tu gère 🙂

  9. galiathus

    Hello l’équipe! j’en ai justement devant moi et c’est ma premiere,3jours qu’elle est extraite,j’ai lut pas mal de tuto pour la sécher en l’émietant mais elle est tellement « caramel » que jme voi mal la passer en passoir et elle reste collé a tout.Avez vous un conseil?
    Merci Alchi

    1. Marcel

      Bonjour, suivez simplement les conseils du guide ci dessus, concernant le séchage et la conservation du Bubble Hash 😉

  10. le chercheur

    bonjour marcel

    je comprends pas trop le fait qui faut pas presser , apres la sortie du hash de l eau . une fois que l eau c est écoulé du sac est qu il reste le hash mouillé vous le recupérez comme ca ? et puis vous l emietez comme ca ?? sans faire sortir l exés d humidité en le pressant encore dans le sac en l entourant de papier essuit tout ????? bizar je trouves …

    1. Marcel

      Bonjour, nous déconseillons de presser le hash humide, car nous avons remarqué que cela a tendance à emprisonner de l’humidité dans les trichomes, augmentant ainsi fortement les risques de moisissures par la suite. Il faut d’abord laisser sécher lentement la résine comme expliqué dans l’article, avant de pouvoir la compacter sans problèmes 😉

  11. hercheur

    bonjour , ok mais alors faut émietter la boule encore pleine d eau poiur la mise au sechage alors ????? c est ca que je trouves bizar

    1. Marcel

      Bonjour, oui il faut émietter l’extraction, par exemple sur du papier essuie tout (sopalin), et le mettre à sécher quelques jours 😉

  12. Rambobine

    bonjour l’equipe,

    Voila j’aurais aimé savoir comment vous eliminez l’eau du sac de 25 microns car moi elle ne s ecoule casiment pas tellement c’est petit … il faut que j ‘attende environ 4h pour que l’eau se soit assez ecoulée et pouvoir pressez le sac afin d ‘en extraire l’eau.
    Je viens de regarder et en fait votre petit sac est de 43 microns… Moi j ‘ai que 4 sacs 25,75,175 et 220 microns c est vune galere faudrait peut etre que je vois pour un autre kit…

    1. Marcel

      Bonjour, effectivement lorsqu’on utilise un tamis de moins de 40 microns, il faut patienter de longues heures pour que l’eau s’écoule à travers 😉

  13. Luc Tarlouse

    Bonjour , j’ai fait mon premier hash à vie et je suis resté avec des questions.

    Première , faut-il mélangé à fond le mix weed-glace-eau ? et à plusieurs reprise pour ensuite laisez reposer?

    Car je l’ai mélangé seulement 10 minute avec un mélangeur électrique et je suis décu du rendement.

    Aussi après avoir faire séchez comme décrit dans l’article mon hash ne se tien pas.. il s’émiette quand j’essaie de faire une boule avec.. que faire?

    Merci

    1. Marcel

      Bonjour, vous pouvez mélanger fortement le mix weed-glace-eau, et à plusieurs reprises, mais plus vous insisterez, et plus la qualité diminuera. Vous pouvez éventuellement séparer les différentes passes, en mixant de plus en plus fort et longtemps, afin d’obtenir différentes qualités. Pour mieux travailler votre hash vous pouvez le chauffer un peu (par exemple avec un sèche cheveux, ou bien au bain-marie) 😉

  14. MAROU

    Étant novice dans la culture, j ai commencé avec des graines féminisées super Skunk Automatic, si j’ai bien lu et compris dans les blogs, ce sont des plants que l’on ne taillent pas. Ils sont en excellent état ils font environ 25cm et ont commencés à prendre des ramifications , je voudrais savoir s’il faut attendre pour mettre de l’engrais pour la floraison , ils ont environ 25 jours depuis la germination, ils sont en chambre de culture, svp j’aimerais avoir des conseils pour débuter correctement sans faire trop d’erreurs. Merci d’avance pour votre réponse. Marou

    1. Marcel

      Bonjour, tant que vos plantes ne sont pas en floraison, il faut leur apporter de l’engrais de croissance. N’hésitez pas à lire nos différents guides de culture en intérieur afin d’avoir un maximum de connaissances et d’informations pour vous aider 😉

  15. realmjordan

    Bonjours, dans ce type d’extraction la matière végétale doit-être sèche ou pas ?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour,
      En règle général nous utiliserons de l’herbe séchée. Il est cependant possible d’effectuer votre extraction avec de l’herbe fraiche, le résultat en sera différent. Vous récupérerez moins de Hachich et d’une consistance différente, plus collante, la saveur sera également plus proche de l’herbe utilisée pour l’extraction.
      A bientôt

  16. brandscott65

    Hello,
    Vendez-vous ou pensez vous vendre des formes « en cone » pour vos sacs, comme bubble ice bag, et a quel prix?
    🙂

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Brandscott65,
      Cela n’est pas prévue pour le moment mais votre suggestion à bien été prise en compte 😉
      A bientôt

  17. Bud

    Bonjour ,combien peut on extraire au maximum par kilo de bonne fleur d extérieur ?( j utilise que le 220 et le 25 micron en 120 litres)merci

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Bud,
      Il faudra espérer entre 5 et 10% de la quantité de fleurs. A bientôt

  18. boby blue

    Bonjour alchi, je voulais juste vous demander quel méthode, entre l’extraction séche avec glace carbonique et l’extraction ice-o-lator, permet la meilleure conservation des terpènes dans le hash? Qu’en est il de la puissance de ces extraits aussi?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Boby Blue,
      Il sera possible d’obtenir d’excellent résultats avec les deux méthodes. L’avantage de l’extraction avec la glace carbonique est que nous éviterons le contact de l’herbe avec l’eau ce qui préservera la qualité des terpènes. Cependant, si nous effectuons mal ce type d’extractions nous pourrons retrouver une grande quantité de matière végétal dans le résultat final. Avec une extraction de type Ice-o-lator si tout le processus est effectué comme il se doit, nous obtiendrons alors également une extraction de grande qualité organoleptique.
      La puissance pourra être identique si les extractions sont correctement effectué. Une extraction à la glace carbonique avec des restes de matières végétale sera moins puissante qu’un Ice-O-Lator.

      A bientôt

  19. Dudu

    Bonjour , mes plants ont été coupées avant le rinçage , goût de foin ? Est ce mauvais pour la santé ? Si oui est ce que je peux faire du ice o later ou du bho ? Merci

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Dudu,

      Le rinçage est utile pour éliminer les restes d’engrais présent dans les plantes, cela ne sera donc pas conseillé pour la santé. Les qualités organoleptiques ne seront pas intéressantes non plus. Réaliser une extraction ne permettra malheureusement pas d’éliminer les sels présents dans la plante. Prenez en compte le type de nutrition que vous avez apporté aux plantes, chimique ou organique, mais également l’état des plantes avant la coupe, si elles étaient bien vertes , il faudra éviter de les consommer.

      A bientôt

  20. SouthFarmer

    Bonjour, j’aimerais savoir si vous avez déjà tester de faire une session bubble avec une herbe qui a reçu un vrai curing ? avez vous eu une différences au niveau du gout du hash ? j’essaye de perfectionner au maximum mes extractions ^^ merci pour le boulot l’équipe, big up 🙂

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour SouthFarmer,

      Cela est tout à fait possible mais il est préférable d’utiliser une herbe plutôt « fraiche ». En effet, durant le séchage une grande partie des terpènes se volatilisent, les extractions effectué avec de l’herbe fraiche (Fresh Chilled ou Fresh Frozen) seront donc beaucoup plus riches en saveurs.

      A bientôt

  21. Patrick

    Est ce qui faut utiliser de lherbe sec ou frechement récolter ca fonctionnera aussi ?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Patrick,

      Vous pouvez effectuer l’extraction soit avec de l’herbe sèche soit avec de l’herbe fraiche. Une grande partie des terpènes se volatilisent durant le séchage, procéder à des extractions avec de la matière fraiche permet d’obtenir des concentrés beaucoup plus goûtus.

      A bientôt

  22. Manuel

    Hola l’équipe,
    Voilà je voudrais savoir combien fais de litres la machine à laver XL 8kg ?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Manuel,

      La machine fait plus ou moins 20L de volume.

      A bientôt

  23. Kate dickey

    Pour faire coller le hash apres extraction je le mets dans un filtre a cafee mouiller et je lessort ensuite je lenvoie au congelateur 30 min je resort et je fini sa sur le rond a 2 pas plus si sa boucane une fumme se que le rond es trop haut tu baisse immédiatement avent de toute gacher cuillère et assiette dalu ou 2 cuillere de format diferent une grosse une petite tu remue le hash a chaleur sur le rond avec precaition jusqua consistence si jamais ses terreux et sa se tien pas faite la meme chose sans extraire leau du hash avent chaufer sa va aider a fusion ensuite laisser secher jusqua ton gout sa tabkette un coup a ton gout tu mets sa dans du saranrap pour qui perdre plue de fraicheur voila comment je fais pis le hash es pas gacher au contraire!! Ou tu lessort avec filtre a cafe ou linge humide mais moin recomender peu laissser des impurte de tissus tessort de toute tes force et tu laisse sa secher en boule de la forme desire
    technique qui aide moin le hash a coller mais si ses gommant yaurais pas de trouble facon plus simple mais le hash va se tenir moin facilement dependant de la consistance

  24. guillaume

    Une fois le hash seche. Comment fait ton une boule. J ai voulue en faire une mais le tout tombe en miete.

  25. Oc

    Bonjour quelle variété est le mieux pour le hash rouler a la main ensuite la nouvelle variété libanaise que vous avez reçu vous me dite que c’est est la variété qui sert à réaliser le hash réd et le hash blonde donc j aimerais savoir la fourchette qui y as entre la récolte pour obtenir le hash blond et a quel moment récolter pour le hash red

    1. Vincent Auteur

      Bonjour, il n’y a pas vraiment de variété plus adaptée. Pour le libanais, le jaune est fabriqué avec des plantes juste mûres, tandis qu’on laissera les plantes mûrir au maximum et commencer à sécher sur pied pour l’extraction de Red Lebanese. À bientôt!

  26. cris

    bonjour j aimerai savoir dans quelle type de récipient je doit mettre ma weed au congélateur? je me demander ci sa irai dans les pots en verre avec joins en caoutchouc orange qui me serve a conserver ma weed? Et comment je peux récupérer les glande de résine qui reste coller dans ces pots pour pouvoir les fumer?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Cris,

      Oui, vous pouvez les garder en pots de verre, vous pouvez également utiliser des sacs pour mettre sous vide. Dans les deux cas il y aura une perte de quelque trichomes qui resteront collé soit sur le verre soit sur le plastique. Il n’y aura pas vraiment de technique efficace pour récupérer ses trichomes à ma connaissance. Dans tous les cas, ils peut sembler qu’il y a une grande quantité de résine de perdue mais cela représente en fait une quantité infime de résine. Si vous souhaitez vraiment récupérer les trichomes vous pouvez utiliser un peu d’éthanol par exemple.

      A bientôt

  27. askkenran

    Rebonjours , jerome
    J’ ais réussit a éradiquer totalement mes vilain acarien( Tdp ) après trois mois de lutte acharné
    En dosant les huile essentiel (romarin 1/2 cuillère a café , 1/4 de lavande , 1 litre d’ eau , ph 5.5 au jus de citron en complément ).
    plus bien sur désinfection complète des locaux , et taille sévère des pied mère . Et même ainsi ça as pris un bon mois .

    Pour en venir au sujet de cet article , Votre variété Black afghani donne un excellent résultat avec un kit pure extract (220/120/25) pour débutant .

    Je termine en vous remerciant pour tout vos excellent conseil

  28. MArs

    Bonjour, j’ai plusieurs question.
    Tout d’abord combien de temps mettez vous la week au congélateur avant l’extraction?
    Quelle est la meilleur façon de faire sécher ? papier sulfuriser sopalain filtre café ??
    et pour finir, est il possible de faire quelques chose des matière végétale restantes ( thé,infusion ou autres?
    merci d’avance 😉 peace

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour MArs,

      Vous pouvez laisser l’herbe 24 ou 48H au congélateur. Pour faire sécher le résultat nous optons personnellement pour le papier sulfurisé.
      Si vous souhaitez réutiliser les restes vous devrez les faire sécher et vous pourrez les utiliser pour une infusion par exemple, mais si l’extraction de H a été correctement effectuée il n’y aura pas grand-chose à récupérer.

      A bientôt

  29. Rahibi

    Bonjour, peut on congeler directement après récolte sans sécher les têtes? Autrement dit extraire avec l’eau les plantes fraîches?
    Merci

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Rahibi,

      Oui, pas de souci, cette technique s’appelle Fresh Frozen et vous pouvez retrouver un article explicatif sur notre blog.

      A bientôt

  30. Côté

    J ai une question ,si je prend les bas de plants pour faire du hash avec la glace ,
    Es que je doit faire sécher tout avant ,ou je peut placer mais chose au congélateur sans faire sèche les choses
    Et lorsque qu’ il son bien gelé faire mon hash ou
    Je dois tout faire seche avant

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Côté,

      Vous pouvez réaliser votre extraction avec des fleurs (chose ?) fraiches et congelés au préalable.

      La technique s’appelle Fresh Frozen et vous pouvez retrouver notre article traitant du sujet.

      A bientôt

  31. jl

    Bonjour alchi,
    Voila j’ai un petit soucis j’espere de tout coeur que vous pourrez m’aider a le resoudre, j’utilise une spin pro pour manucurer et sur la variété que j’ai eu dernierement j’ai eu enormement (trop) de manucure comparer a la quantité de tête, d’habitude j’en fait du ice o lator ou une extraction seche, selon les variété j’ai 5 a 15% de rendement, mais la la manucure et de tres bonne qualité, deja fumable en l’état et j’aimerais savoir si il y a une technique pour recuperer une partie des 85% de perdue? De plus qu’il reste toujours des canabinoides present puisque souvent je fait de ce reste des spacecake qui envoie sur mars lol mais les spaces cakes ne m’attirant plus du tout (effet trop long et trop fort) j’aimerais savoir si il est possible de transformer ces feuilles en pattes d’une quelconque facon? Que ce soit en faisant bouillir ou autre.
    Bien a vous

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Jl,

      Il n’y a pas 85% de perdu. Sur une tête de cannabis vous avez une grande partie de végétale, de lipide ect….
      Avec cette manucure de qualité vous obtiendrez un meilleure rendement d’extraction (les bonnes variétés peuvent donner jusqu’à 30% , les 70% restant ne sont de la résine perdue, mais le poid du vegetal ect…)
      Il y aura toujours effectivement une petite perte, mais il aucune technique ne permet de récupérer 100% de la résine.

      A bientôt

Comments are closed.