Culture intérieur du cannabis

Astuces et conseils pour améliorer vos cultures d’intérieur (indoor)

Controleur de pH sur Alchimia

Une culture de cannabis réussie passe par une nutrition correcte des plantes. Bien entendu, tous les paramètres en relations avec l’environnement devront être réglés correctement pour profiter au maximum du rendement de la culture : renouvellement de l’air, type d’éclairage, température et humidité, etc. Cependant, cela ne servira à rien de choisir une gamme d’engrais pour cannabis complète et équilibré sans prendre en compte le pH de la solution nutritive, c’est-à-dire, le niveau d’acidité de l’aliment que nous allons donner à nos plantes.

En effet, pour s’assurer d’une absorption correcte de la nutrition de la part du système racinaire, chaque macro y micro nutriments utilisé par le cannabis comme aliment devra être administré en fonction d’un rang d’acidité déterminé (pH), si ce n’est pas le cas cette absorption ne se réalisera pas correctement. Ce facteur est la clef pour profiter des nutriments que nous administrons et nous éviterons les problèmes de carences et excès dans les cultures de cannabis, obtenant ainsi des récoltes abondantes.

L’échelle de pH détermine si une substance est acide, neutre ou alcaline

L’échelle de pH détermine si une substance est acide, neutre ou alcaline

Le pH c’est quoi ?

Comme nous l’avons déjà vu dans l’article sur le pH et le cannabis, le pH est le niveau d’acidité ou d’alcalinité d’une substance. Maintenir un niveau de pH correct dans la solution nutritive est crucial si nous souhaitons une absorption maximale des éléments que nous administrons aux plantes, elles disposeront alors de tout le nécessaire pour un développement explosif. Voyons ensemble quelques-uns des contrôleurs de pH les plus populaires parmi les cultivateurs, mais également les liquides qui sont nécessaires pour faire varier (augmenter ou diminuer) le pH d’une solution. Rappelons que, en général, on applique un pH de 5.5-6.2 pour les cultures en coco ou hydroponiques et un peu plus (entre 6 et 7) pour les cultures en terre.

Lire plus à ce propos

Lumière verte dans la culture du cannabis

En général, lorsque l’on parle de lumière dans la culture en intérieur, on pense à la lumière bleue pour la phase de croissance et la lumière rouge pour les étapes de floraison. Choisir le type de lumière avec une température de couleur adaptée (ou ce que l’on appelle communément spectre) est important au moment d’obtenir les meilleurs résultats lors d’une culture en intérieur. Cependant, il existe un autre type de lumière encore méconnu par de nombreux cultivateurs qui, même si elle ne possède pas d’influence direct sur le développement des plantes comme le font les autres, est d’une grande utilité pour le cultivateur par rapport au confort et à la prévention de possibles problèmes avec les plantes : la lumière verte.

La lumière verte dans la culture du cannabis

La lumière verte dans la culture du cannabis

Couleurs de lumière dans la culture du cannabis

Nombreux d’entre vous le savent déjà, les plantules, boutures et plantes adultes à l’état végétatif (croissance) préfèrent une température de couleur située entre 4000 et 5500K (longueur d’onde entre 430 et 500nm), autrement dit, une couleur bleue. Les plantes absorbent cette couleur à travers un photorécepteur appelé cryptochrome, elle offre une croissance plus ramifiée, avec un étirement moindre entre les nœuds et un développement plus important des bourgeons et des branches latérales grâce à une réduction de la dominance apicale.

Lire plus à ce propos

Causes de la mort du cannabis en croissance

Causes de mort durant la croissance des plantes

La croissance des plantes de cannabis peut être l’une des périodes de culture les plus longues en culture d’extérieur – ou d’intérieur- dans des zones comme le sud de l’Europe qui profitent d’une longue période de printemps et d’été. Durant cette phase de croissance il est possible de rencontrer des problèmes qui peuvent engendrer la mort de la plante même avant de commencer la phase de floraison.

Voyons ensemble quelles sont les causes de mort les plus fréquentes durant la croissance des plantes et ce que nous pouvons faire pour l’éviter.

Croissance du cannabis

Plantes de cannabis en croissance

Lire plus à ce propos

Contrôleurs de climat pour Cannabis Cli-Mate

Si nous réfléchissons à tous les éléments nécessaires pour réaliser une culture intérieure de cannabis nous voyons qu’il est facile de différencier les éléments qui, au sein de la chambre de culture ou de l’armoire de culture, servent à reproduire les facteurs lumineux et climatiques présents en extérieur. Des éléments comme – ampoule, extracteur, ventilateur, humidificateur, chauffage – seront chargés de simuler les cycles et les conditions naturelles de l’extérieur. Le contrôle et l’ajustement de ces éléments influera en grande partie sur la qualité et la quantité de la récolte finale.

Au fil du temps, des appareils électroniques sont apparues pour contrôler le climat des cultures de cannabis, ces appareils connectent et dirigent tous les éléments destinés à recréer la lumière solaire et le climat, à programmer la photopériode, contrôler l’extraction et l’entrée d’air, réguler la température, l’humidité et la pression grâce à un seul appareil.

Culture de cannabis

La climatisation d’une armoire de culture doit être optimisée pour créer un environnement propice au développement des plantes

Un contrôleur de climat peut permettre d’économiser beaucoup de travail au cultivateur, en plus d’optimiser des aspects importants comme la consommation d’électricité. L’efficacité d’un contrôleur de climat dépend des senseurs dont ils disposent pour contrôler et enregistrer les variations de températures, d’humidité ou de circulation de l’air dans l’environnement de culture intérieur.

Lire plus à ce propos

Types de Substrats pour la culture du cannabis

Substrats pour la culture du cannabis

Les plantes de cannabis ont une grande capacité d’adaptation à l’environnement qui les entoure, cela représente un grand avantage pour le cultivateur qui peut sélectionner son type de substrat pour le cannabis en fonction de ses besoins.

Il existe différents types de substrats que le cannabis reconnait parfaitement comme milieu de vie et dans lesquels il s’adapte sans problème pour se développer comme plante de cannabis.

Cannabis et substrat

Lire plus à ce propos

Astuces pour éviter l’étirement des plantes de cannabis

Qu’est ce que l’étirement ou le stretch du cannabis ?

Plante de cannabis qui commence sa phase d’étirement

L’étirement – également appelé stretch – est la façon dont les cultivateurs de cannabis qualifient la vigoureuse croissance verticale qui se déroule durant les premières semaines de floraison et qui est plus prononcée sur les variétés Sativa ou les hybrides à prédominance Sativa. De nombreuses variétés de ce type terminent leur stretch après 3 ou 4 semaines de floraison, moment auquel les têtes commencent à se former, même si certaines peuvent encore s’étirer après cela. Quels problèmes peuvent être provoqués par cet étirement et comment les éviter ?

Lire plus à ce propos

Enracinement de boutures avec Enhancer de Green House Feeding

Comme vous le savez surement, nous avons ajouté récemment dans notre catalogue d’engrais la nouvelle gamme Bio de Green House Feeling, composée de 3 excellents produits. D’un côté nous avons les deux engrais de base sous forme solide (poudre) complètement organiques, l’un pour la phase de croissance (Powder Feeding BioGrow) et un autre pour la floraison des plantes (Powder Feeding BioBloom). Puis, d’un autre côté nous avons un stimulateur de croissance radiculaire appelé Additive Feeling Bio Enhancer, le sujet de notre article, qui apporte, comme vous pourrez le voir, une croissance spectaculaire pour les racines et en même temps une protection efficace.

Additive Feeding Bio Enhancer est un puissant complexe composé d’acides humiques (75%),d’acides fulviques (3%), d’extraits d’algues Ascophyllum nodosum (10%), de Trichoderma harzarium (10%), de Bacillus subtilis, d’acide alginique, Mannitol, Fucoidan ainsi que différents acides aminés (alanina, acide aspartique, acide glutamique, glycine, isoleucine, lésine, méthionine, phénylamine, proline, tyrosine, valine,tryptophane). Ce mélange apporte au système radiculaire des plantes une protection face à différents phytopathogènes, en plus d’améliorer l’assimilation des nutriments, d’améliorer la croissance des racines, de stimuler la vie microbienne du sol et d’augmenter la vitalité et la résistance des plantes face aux conditions adverses.

Green House Feeding, gamme Bio

En plus de ces différentes propriétés durant la culture, l’équipe de Power Feeling nous a décrit les avantages de son Enhancer pour l’enracinement des boutures. Ils nous ont dit qu’en utilisant Enhancer pour hydrater le substrat d’enracinement, et sans devoir utiliser aucun type d’hormones d’enracinement supplémentaire, les résultats dans leur laboratoire ont été spectaculaires. Comme il ne pouvait pas en être autrement, nous avons décidé de l’essayer par nous-même … nous vous présentons donc les résultats dans cet article.

Lire plus à ce propos

Application foliaire et cannabis

N’importe quel cultivateur devra, à un moment ou à un autre quelle que soit la méthode de culture appliquée, recourir à des pulvérisations sur ses plantes. Les raisons pour cela sont nombreuses : il peut être nécessaire d’appliquer un insecticide, un fongicide ou peut être que nous souhaitons fertiliser les plantes par voie foliaire pour corriger une carence en nutriment ou simplement pour améliorer leur aspect en général.

Quelle qu’en soit la raison, il s’agit d’une opération qui doit se faire correctement si nous souhaitons qu’elle soit réellement efficace. Nous vous présentons tout d’abord 10 règles de base sur l’alimentation foliaire et le cannabis avant d’approfondir sur la meilleure façon d’effectuer la pulvérisation.

Un pulvérisateur en action

Lire plus à ce propos

Le lavage des racines dans la culture du cannabis

Le lavage des racines des plantes de cannabis

Le cannabis est l’une des rares plantes dans le monde, avec la vigne, à être capable de contenir de grandes quantités de terpènes qui, une fois mélangés donnent lieu à de nouvelles saveurs et odeurs qui raviront les amateurs de cannabis.

Pour pouvoir profiter pleinement de ces saveurs, il faut être sûr de récolter les plantes sans nutriments.

Plante sans nutriments

Lire plus à ce propos

Température et humidité durant la culture du cannabis

Qu’est ce que le déficit de pression de vapeur ?

Souvent, les cultivateurs de cannabis qui cultivent en armoire de culture ou en salle, avec un éclairage artificiel, prennent en compte des paramètres comme la température et l’humidité relative pour favoriser la croissance et la floraison des plantes et ainsi obtenir une récolte abondante de fleurs de la meilleure qualité possible. Comme nous le verrons par la suite, ces facteurs affectent différents processus de la plante, comme la transpiration ou l’assimilation des nutriments.

Cependant, certains facteurs importants sont souvent oubliés, des facteurs en relation avec ce que nous avons commenté : le déficit de pression de vapeur ou DPV. Pour faire simple et ne pas rentrer dans des explications trop compliquées, le DPV est la différence entre la quantité de vapeur d’eau qui peut être retenue dans l’atmosphère (qui dépend de la température) et la quantité de vapeur d’eau contenue dans cette dernière à un moment donné (l’humidité relative). En général elle se mesure en Kilopascales (kPa).

De la rosée se forme quand l'atmosphère est saturée en vapeur d'eau

De la rosée se forme quand l’atmosphère est saturée en vapeur d’eau.

Lire plus à ce propos