Le retour de Soma Sacred Seeds

Il ne fait aucun doute que les cultivateurs de cannabis les plus âgés gardent un souvenir délicieux de la banque de graines qu’est Soma Sacred Seeds (Soma Seeds). On parle ici d’une époque ancienne où Instagram et Facebook n’existaient pas encore, d’une époque où les informations circulaient de bouche à oreille entre de petits groupes de cultivateurs dont les plus motivés parcouraient inlassablement les rares forums sur le net – notamment celui de Soma Seeds lancé en 2002 – pour découvrir ce qui se passait alors aux Pays-Bas. Les plus aventureux d’entre eux n’hésitaient pas à se rendre sur place, à Amsterdam, pour goûter les nouveautés et les exclusivités proposées dans les Coffee Shops. Bien évidemment, tous repartaient de Hollande les poches pleines de graines qui mettaient l’eau à la bouche des cultivateurs qui n’avaient pas entrepris le voyage dans la ville des Coffee Shops.

Combien les choses en changé en quelques décennies ! En effet, de nos jours, les cannabis clubs mettent à notre disposition les nouvelles variétés dès le lendemain de leur création. De leur côté, des revendeurs comme Alchimia proposent un catalogue de graines de cannabis d’une ampleur indicible qu’ils peuvent expédier dans tous les pays du monde en un temps record. Après une éclipse de quelques années, Soma Seeds revient donc pour le plus grand bonheur des fumeurs de la vieille école, mais aussi de ceux qui ont entendu parler de ses variétés old school qui sont devenues des légendes avec le temps. Mais ce n’est pas tout. Soma Seeds propose également de nouveaux hybrides particulièrement intéressants. C’est décidément un bien grand jour pour le monde du cannabis…

Soma Seeds, créateur d’authentiques légendes
Soma Seeds, créateur d’authentiques légendes


Qui n’a jamais entendu parler – voire cultivé et fumé – des génétiques aussi souvent récompensées que l’Amnesia Haze, la NYCD (New York City Diesel), la Lavender, la Budda’s Sister ou encore la Somango? He oui… Toutes ces merveilles sont des créations de Soma Seeds qui ont servi de base génétique à une myriade de variétés actuelles
d’autres banques de graines qui, toutes, se sont appuyées sur le savoir-faire sans pareil de Soma Seeds pour développer leurs propres hybrides.

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que l’histoire de Soma Seeds est aussi intéressante que fascinante. C’est une histoire de passion et de dévouement tout entier centré sur un amour sans borne pour cette plante unique qu’est le cannabis. Soma vit pour le cannabis. Soma voit le monde à travers le cannabis. Soma est le cannabis. Cette philosophie, Soma Seeds la met en œuvre à travers son programme de breeding qui se fait exclusivement en Living Soil, c’est-à-dire dans le plus grand respect de l’environnement et de la nature.

L'histoire de Soma Seeds

Soma est né en 1949 en Pennsylvanie. À l’âge de 17 ans seulement, il rejoint l’armée de l’air dans le but d’y faire carrière. Mais ses espoirs furent rapidement déçus, puisqu’il échoua aux examens médicaux préalables à l’entrée dans l’armée. Un an plus tard, c’est donc dans les bureaux d’IBM à New York qu’on le retrouve, dans le département consacré à la gestion du courrier. C’est là qu’il entra pour la première fois en contact avec le cannabis, grâce à
l’un de ses collègues : 15 joints pour 5$ et une expérience bouleversante qui changèrent à jamais sa manière de voir le monde et d’appréhender la vie. La tête bouillonnante d’idées et d’espoirs, il quitta alors IBM. C’était il y a 40 ans.

Au tournant des années 1960 et 1970, San Francisco était en plein fièvre hippie, une effervescence dans laquelle Soma trouva son identité et, pour ainsi dire, une raison de vivre. Il faisait alors partie d’une communauté de hippies adeptes, entre autres, d’acide lysergique (LSD). Par la suite, Soma créa plusieurs entreprises dont une boulangerie et un restaurant végétarien.

Un magnifique exemplaire de NYCD de Soma Seeds
Un magnifique exemplaire de NYCD de Soma Seeds

Soma, arrêté pour la culture de 200 kg de marihuana

C’était en 1971, dans le Vermont. Le jeune Soma avait alors commencé à cultiver du cannabis de manière totalement organique et, pour ainsi dire, sans même le savoir. En effet, le jeune homme avait tout simplement pris l’habitude de jeter par la fenêtre de sa maison toutes les graines qu’il trouvait dans son herbe alors qu’il roulait ses joints. Au printemps, quand il se rendit compte que ces graines avaient germé dans son jardin, il les en retira pour les transplanter sur le versant d’une montagne voisine, la Putney Mountain.

Des années plus tard, en Floride, il eut l’occasion de cultiver des variétés issues du sud-est asiatique et des génétiques ruderalis, de pures afghanes… Il réalisa alors qu’il n’y avait rien de meilleur que de fumer les variétés qu’il avait lui-même produites. Cette épiphanie constitua un moment charnière dans sa vie. À peine quelques années plus tard, Soma fut hélas frappé par la dure réalité et réalisa à quel point la poursuite de ce rêve était complexe aux États-Unis alors qu’il fut arrêté pour la culture de 200 kg d’Afghani-Thai en extérieur.

À la fin des années 1980, en réponse à ces difficultés, la culture de cannabis en intérieur gagna en popularité aux USA. Sans surprise, Soma fut l’un des premiers à en faire l’expérience au pays de l’Oncle Sam. Il cultiva ainsi jusqu’en 1991. Il possédait alors une très large collection de génétiques dont l’une en particulier suscitait sa fierté. En effet, comme il le dit lui-même, l’Afghani-Thai qu’il faisait pousser à cette époque était bien supérieure à nombre de variétés actuelles.

Des États-Unis à Amsterdam

En 1994, Soma se lança dans une nouvelle aventure : il ouvrit alors un magasin de chanvre appelé Sow Much Hemp, dans lequel il vendait une large gamme de produits liés au chanvre, du papier au tissu en passant par des livres. À la même époque, il commença à écrire des articles pour la prestigieuse revue High Times, sous le pseudonyme de « Amos Washington ».

High Times, la revue cannabique de référence

Le magazine nord-américain High Times représente l’une des publications sur le cannabis la plus populaire dans le monde depuis plus de 40 ans. La fidélité de sa ligne éditoriale, ainsi que la qualité de son information et le bon travail de son équipe de rédacteurs lui ont permi d’atteindre un statut de légende, avec des dizaines de numéros publiés et un nombre croissant de lecteurs. Aujourd’hui, nous vous racontons son histoire et comment il est devenu ce qu’il est aujourd’hui.

C’est aussi cette année-là qu’il participa pour la première fois aux activités de la Cannabis Cup d’Amsterdam dont il fut choisi comme juge. Il réalisa alors combien les Pays-Bas étaient ouverts sur le sujet. Il en fut si agréablement surpris qu’il y emménagea une année plus tard.

Les années suivantes, Soma se fit un nom sur la scène cannabique. Ce n’est pas bien complexe quand on gagne plusieurs Cannabis Cups aux Pays-Bas et qu’on donne des séminaires consacrés à la culture lors d’événements marquants du calendrier cannabique international. Sans surprise, les amateurs commencèrent à se passer le mot et à montrer un intérêt grandissant pour ses variétés.

2001 fut une grande année pour Soma. C’est en effet de cette année que date la création du site web de Soma Seeds. L’année suivante Soma Seeds remporta la majeure partie des prix lors de la Cannabis Cup, raison pour laquelle un forum fut ajouté à son site web. En parallèle, Soma Seeds participait à de nombreux événements, comme voiceyourself.com. En 2003, alors que l’enthousiasme pour le cannabis se faisait toujours plus fort à travers le monde, naquirent les premiers croisements avec G-13/Haze et commencèrent les voyages à travers le monde.

L'heure de gloire pour Soma Seeds

Au tournant des années 1990 et 2000, Soma Seeds était un incontournable des podiums, remportant une multitude de prix et de trophées grâce à des variétés comme sa Reclining Buddha ou sa NYCD (New York City Diesel) primée aux Cannabis Cups de 2001 et 2004. Et c’était largement mérité. En effet, cette variété marqua l’histoire cannabique jusqu’à nos jours grâce à son profil terpénique citrique évoquant la mandarine que beaucoup découvrent aujourd’hui, deux décennies plus tard, au travers de variétés comme la Tangie. Aux côtés de la NYCD, l’Amnesia Haze, la Budda’s Sister, la RockBud, la Somango ou encore la Lavender connurent, elles aussi, un immense succès sur le marché espagnol au début des années 2000, grâce, notamment, à leur profils terpéniques surprenants, fort différents de ceux des variétés hollandaises d’alors.

La Budda’s Sister produit de belles fleurs à l’odeur puissante.
La Budda’s Sister produit de belles fleurs à l’odeur puissante.

Face à un tel engouement du public, les breeders ne tardèrent pas à s’approprier ces variétés et de nombreuses sélections méticuleuses furent alors réalisées, certaines desquelles perdurent encore de nos jours. C’est le cas, par exemple, des sélections portant le nom « Bilbo » dans le cas de l’Amnesia Haze – avec ses arômes citriques faits de citron et d’encens et son effet sativa de haut vol – ou de la Somango – riche d’arômes doux et fruités rappelant une mangue tropicale –, toutes deux fort appréciées dans le nord de l’Espagne. La Budda’s Sister et la Lavender, elles, connurent un succès sans pareil en Catalogne, où circule la célébrissime sélection de Lavender nommée « Varón Dandy », surnom qu’elle doit à ses terpènes terreux, son goût de hachisch doux et son odeur de parfum. Ce n’est pas un hasard si la Lavender est l’une des variétés préférées de Soma, l’une de celles dont il apprécie le plus profondément les arômes et les effets, lesquels sont idéaux pour la relaxation et la méditation. Il faut reconnaitre que tomber sur un bon phénotype de cette variétés est un cadeau sans pareil.

Les variétés de Soma Seeds en 2022

Aujourd’hui, Soma Seeds est de retour avec les variétés qui firent son indéniable succès par le passé. Enfin, tout un chacun peut à nouveau goûter à ces merveilles à dominance sativa que sont la New York City Diesel (NYCD) ou l’Amnesia Haze ou à ses chefs-d’œuvre à dominance indica comme la Somango, la Lavender, la Budda’s Sister, la Somalicious, la Kushadelic, la RockBud, la So G Kush ou encore la Sogouda.

Les nouvelles variétés du catalogue de Soma Seeds sont les suivantes:

True OG (True OG x True OG s1)

Une génétique à dominance indica issue de la famille OG Kush et proposant des saveurs complexes, florales et boisées à la fois, saupoudrées de fortes nuances terreuses et d’un zeste d’essence. L’effet de la True OG de Soma Seeds est puissamment corporel, ce qui en fait une variété idéale pour se relaxer et sentir la toute-puissance OG.

Lavnesia (Amnesia Haze x Lavender #1)

Née du croisement de l’authentique Amnesia Haze et de la variété préférée de Soma, la Lavender, la Lavnesia est une plante à dominance indica que Soma voit déjà ornée de futurs trophées. C’est ainsi qu’il s’exprima après y avoir goûté pour la première fois, manifestant ainsi sa délectation sans pareil face à ce petit bijou fait de saveurs fraiches teintées d’arôme Haze et d’un arrière-goût doux et citrique.

La Lavnesia a tout ce qu’il faut pour révolutionner le marché
La Lavnesia a tout ce qu’il faut pour révolutionner le marché

SoPurple (SOG Kush x Killing fields)

Indica aux saveurs Haze et aux puissants arômes d’encens agrémentés de nettes touches de vanille et de fruits rouges, la SoPurple propose un high euphorique et stimulant. C’est clairement un must pour les amoureux des saveurs Haze teintées de nouvelles nuances terpéniques.

5G (4G(Gelato #45 x Gorilla Glue #4 x Girl Scout Cookies) x Lavender OG)

Encore une indica dévastatrice dans laquelle on retrouve facilement l’ascendance Gorilla Glue #4 mais ici portée au centuple. En effet, les saveurs de la 5G sont beaucoup plus marquées et complexes que celles de sa parente grâce à l’influence de la Lavender OG dans le croisement. Quant au notable composant aigre-doux de la 5G de Soma Seeds, il provient d’une ascendance Afghani. La combinaison de tous ces arômes donne un véritable délice à côté duquel il serait dommage de passer.

Comme vous pouvez le voir, Soma ne revient pas les mains vides et met à notre disposition son ancien catalogue qui était demeuré en sommeil durant des années mais dont les amoureux du cannabis attendaient le retour avec impatience. Mais Soma nous propose également une belle collection de nouveaux hybrides de toute première qualité.

C’est donc l’occasion rêvée pour les plus anciens d’entre nous de voyager dans le temps et de retrouver leur jeunesse. Et pour les plus jeunes, c’est le moment ou jamais de découvrir l’origine de nombre des variétés qu’ils peuvent trouver dans l’innombrables catalogues de graines.

À vos cultures !


La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. Nous rappelons à nos clients que les graines de cannabis ne figurent pas dans le catalogue de la Communauté européenne. Il s'agit de produits destinés à la conservation génétique et à la collection, mais pas à la culture. Il est strictement interdit de les faire germer dans certains pays, à l'exception de ceux autorisés par l'Union européenne. Nous conseillons à nos clients de ne pas violer la loi de quelque manière que ce soit et nous ne sommes pas responsables de leur utilisation.
04-02-2022 Alchimia news

Commentaire en “Le retour de Soma Sacred Seeds” (0)

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Le retour de Soma Sacred Seeds" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

keyboard_arrow_up