Ouverture à Barcelone de la première clinique traitant la dépression avec de la kétamine

La kétamine est utilisée depuis les années 1970 comme anesthésiants « dissociatif » en raison de ses effets hallucinogènes, ces mêmes effets qui ont fait de cette substance l’une des drogues les plus prisées de la culture rave.

Bien que l’Oregon ait récemment légalisé la psilocybine, la kétamine est aujourd’hui la seule substance psychédélique approuvée par les agences du médicament américaines et européennes (FDA, EMEA, AEMPS) dans le traitement des problèmes mentaux. L’administration de kétamine est donc légale, alors même que d’autres substances au potentiel similaire, comme le LSD ou la MDMA, sont toujours considérées comme sans intérêt thérapeutique et présentant des risques d’abus élevés.

En Amérique du Nord, des centaines de cliniques prescrivent déjà de la kétamine aux patients souffrant de dépression grave. Mais, sur le Vieux Continent, on commence à peine à y recourir. L’ouverture, à Barcelone, de la première clinique traitant, à l’aide de kétamine, ce type de dépressions résistantes aux traitements conventionnels est donc une excellente nouvelle.

Il s’agit de la Clínica Synaptica, une institution pionnière en Catalogne, qui met à profit les bienfaits des psychédéliques dans le domaine de la santé mentale pour traiter des problèmes allant de la dépression au trouble de stress post-traumatique, mais aussi pour améliorer la qualité de vie des gens, tout simplement.

étamine et dépression

La dépression est aujourd’hui l’une des principales causes d’invalidité. Selon une enquête, en 2020, l’Espagne comptait ainsi 2,1 millions de personnes souffrant de dépression. Un chiffre en hausse de 25 à 30% par rapport à l’année précédente, conséquence directe de la crise du coronavirus. Ce sont les chiffres de la première étude évaluant à grande échelle l’impact de la pandémie sur la santé mentale. Dans le monde, les cas de dépression ont atteint 246 millions en 2020, 28% de plus que les 193 millions de cas recensés avant la pandémie par une étude publiée dans la revue médicale « The Lancet ».

Rendu 3D d’une molécule de kétamine
Rendu 3D d’une molécule de kétamine

La Clínica Synaptica est spécialisée dans le traitement des dépressions les plus sévères. « On considère comme souffrant de dépression sévère, par opposition à la dépression classique, les patients qui ne présentent aucune amélioration de leur état malgré au moins deux traitements antidépresseurs administrés à des doses adéquates et pendant une durée suffisante » explique Oscar Parés, coordinateur de la clinique.

Les traitements pharmacologiques de la dépression n’ont que très peu évolué depuis le lancement du Prozac et des antidépresseurs apparentés à la fin des années 1980. D’où l’intérêt de la kétamine : « Les psychédéliques pallient une crise pharmacologique en ce sens que les médicaments destinés à la santé mentale, des barbituriques aux anxiolytiques, n'ont pas évolué depuis leur invention il y a près d'un demi-siècle », ajoute-t-il.

Comment fonctionne la thérapie à la kétamine ?

Contrairement aux antidépresseurs traditionnels qui ciblent le système sérotoninergique et dont l’effet se faire sentir en plusieurs semaines, voire mois, la kétamine cible le neurotransmetteur glutamate, un messager chimique particulièrement courant qui régule une grande partie de notre système nerveux et joue un rôle premier dans la réponse cérébrale aux expériences sensorielles. En conséquence, son action est particulièrement rapide.

Des études de neuro-imagerie ont montré que la kétamine stimule la libération de glutamate dans le cortex préfrontal, ce qui explique vraisemblablement la rapidité de ses effets antidépresseurs, de même que ses effets secondaires dissociatifs. « Plusieurs études scientifiques ont démontré que ceux qui répondent à la kétamine présentent une réduction des idées suicidaires et d’autres symptômes graves de la dépression en seulement quelques heures. »

L'utilisation de kétamine dans le traitement de pathologies telles que l'anxiété ou le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) bénéficie donc d'un soutien croissant. « Nous avons la ferme intention d’en apprendre davantage et de mettre à profit l’ensemble de la littérature scientifique. Bien que des études mettent en avant l’intérêt de la kétamine dans le traitement de l’alcoolisme ou d’autres addictions, nous préférons nous concentrer sur le traitement des formes graves de dépression » affirme Oscar Parés.

Selon une étude, « la kétamine agit rapidement, est sûre à court terme et présente des avantages durables dans le cadre du traitement des patients suicidaires. Un effet analgésique sur la douleur mentale pourrait être à l’origine des effets anti-suicidaires de la kétamine. »
Selon une étude, « la kétamine agit rapidement, est sûre à court terme et présente des avantages durables dans le cadre du traitement des patients suicidaires. Un effet analgésique sur la douleur mentale pourrait être à l’origine des effets anti-suicidaires de la kétamine. »"

La thérapie psychédélique, un nouveau paradigme de la santé mentale

Bien que la kétamine présente un effet pharmacologique indéniable qui permet la diminution des symptômes associés à la dépression, « le matériel psychologique qui émerge durant l’expérience est d’un grand intérêt pour le travail psychothérapeutique. » C’est pourquoi la Clínica Synaptica profite de l’effet pharmacologique de la kétamine pour travailler avec le matériel psychologique qui en émerge et ainsi en augmenter les effets potentiels.

Ainsi, la kétamine entre pleinement dans le champ des thérapies psychédéliques, un nouveau paradigme en santé mentale qui combine pharmacologie (effets d’un médicament sur les mécanismes biochimiques responsables d’une pathologie) et psychothérapie (car elle met à profit ce que la kétamine produit dans la psyché des patients) qui présente un effet thérapeutique en soi.

« Les médecins ne sont pas formés à accompagner les hallucinations. Au contraire : face à une overdose de psychédéliques, ils réalisent un lavage d’estomac ou prescrivent des antipsychotiques. En ce sens, la médecine se contente d’éviter les effets secondaires. »

Ce qui fait notre différence, c’est que nous considérons l’effet psychologique engendré par la kétamine comme une partie intégrante du processus. En d’autres termes, ces expériences psychédéliques doivent être prises en considération comme faisant partie du processus clinique et thérapeutique.

Comment est administrée la kétamine destinée à traiter la dépression ?

Il existe deux principaux types de kétamines actuellement indiqués pour le traitement des dépressions graves. La kétamine racémique (contenant les deux isomères de la kétamine) qui est utilisée à la Clínica Synaptica et l’eskétamine (un isomère de la kétamine). La première est administrée par voie sanguine. « Nous injectons la kétamine en intramusculaire. Les doses varient en fonction de la pathologie. Nous privilégions la sécurité et commençons donc par des doses minimes qui vont croissant en fonction de la réponse du patient, jusqu’à atteindre la dose idéale. »

Le second type de kétamine, l’eskétamine (vendu sous le nom Spravato) est administrée sous forme de spray nasal à action rapide. C’est en mars 2019 que la FDA autorisa la mise sur le marché étasunien du Spravato. Il y est utilisé pour traiter la dépression chez les adultes qui n’ont pas réagi positivement à d’autres antidépresseurs. Depuis 2019, la firme pharmaceutique Johnson & Johnson, propriétaire du Spravato, n’a donc cessé de mettre en avant l’eskétamine comme le premier traitement médicamenteux de la dépression approuvé depuis des décennies.

L’Agence européenne du médicament a autorisé la kétamine pour le traitement de la dépression en 2021. En conséquence, « la kétamine peut aujourd’hui être prescrite par n’importe quel psychiatre. Toutefois, le prix du Spravato oscille entre 700 et 800€, un prix qui ne couvre même pas deux traitements. Il n’est donc pas accessible au plus grand nombre, d’autant plus qu’il n’a pas été pleinement intégré par tous les systèmes de santé. Mais, malgré ces obstacles, nous savons qu’il est administré dans certains hôpitaux » affirme encore Oscar Parés.

La kétamine thérapeutique est habituellement administrée par injection intramusculaire, ce qui permet une action plus rapide.
La kétamine thérapeutique est habituellement administrée par injection intramusculaire, ce qui permet une action plus rapide.

La kétamine racémique s’est avérée plus efficace que l’eskétamine. Elle engendre en effet un taux de rémission supérieur mêlée à un taux d’abandon des traitements plus faible. « L’effet antidépresseur [de la kétamine racémique] se manifeste endéans les 4 heures après son administration pour atteindre un pic à 24 heures et perdurer encore pendant 7 jours. Ensuite, il s’estompe progressivement. D'où l’importance d'administrations répétées sur plusieurs semaines et la nécessité d’un accompagnement psychothérapeutique qui permette d’en renforcer les effets antidépresseurs et de les prolonger dans le temps. »

Il n’existe pas, à ce jour, de protocole standard des traitements à la kétamine. Le dosage optimal, la durée du traitement, les méthodes permettant d’en prolonger les effets ou encore le type de suivi sont autant d’éléments qui n’ont pas encore été clairement établis.

La dose optimale dépend de la pathologie. Nous commençons avec de petites doses et nous les augmentons progressivement. Tous les patients sont différents et nous ne pouvons pas appréhender une personne de 50 kilos de la même manière qu’un patient qui a 30 ans de médication à son actif. Nous nous appuyons sur les études consacrées au dosage et nous nous adaptons aux besoins en constante évolution des patients.

L'innocuité de la kétamine

La kétamine est sans conteste un médicament particulièrement sûr comme le démontre son usage courant en anesthésie. De plus, les doses de kétamine utilisées dans le traitement des douleurs chroniques et de la dépression sont nettement inférieures à celles utilisées en anesthésie. De ce fait, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a placé la kétamine sur la liste des médicaments essentiels, en conséquence de quoi, elle doit être disponible à tout moment en quantité suffisante.

Si la kétamine est inoffensive, c’est parce qu’au contraire d’autres agents anesthésiques, elle n’affecte ni la respiration ni la pression artérielle. Elle figure donc en bonne place dans la Liste modèle ‎des médicaments essentiels de l’OMS depuis 1985. Elle figure également dans la Liste modèle des médicaments essentiels destinés à l'enfant. C’est aussi l’anesthésiant le plus utilisé en chirurgie vétérinaire. « Cette réputation d'anesthésiant sûr a permis à la kétamine de supplanter, par exemple, la psilocybine, un autre composé hallucinogène qui peut engendrer des effets similaires mais qui est beaucoup moins bien considéré en termes médicaux ou pharmaceutiques. »

Les thérapies à la kétamine ne nécessitent ni électricité, ni oxygène, ni personnel hautement qualifié, ni système de surveillance. Cette simplicité d’utilisation mêlée à son rôle primordial en chirurgie dans les pays pauvres, les régions sinistrées ou les zones de conflit ont conduit le Comité OMS d'experts de la Pharmacodépendance à réitérer, pour la quatrième fois en 2015, son appel à ne pas contrôler la kétamine dans le cadre des conventions internationales sur le contrôle des drogues. « La kétamine est l’anesthésiant le plus couramment utilisé dans les pays les plus pauvres en raison de sa facilité d'utilisation et de l’absence de nécessité de recours à des technologues associées comme les respirateurs » renchérit Oscar.

Les partisans des traitements à la kétamine de la douleur chronique, du syndrome de stress post-traumatique, de l'anxiété et de la dépression avancent également que les risques d’abus ou de dépendance sont minimes lorsque la kétamine est administrée par un médecin en quantité adéquate et dans un cadre clinique.

La kétamine est tellement sûre que son utilisation comme sédatif permet d’éviter le recours aux respirateurs.
La kétamine est tellement sûre que son utilisation comme sédatif permet d’éviter le recours aux respirateurs.

Un regard optimiste sur l'avenir

Bien que la kétamine soit légale, les démarches nécessaires à l’ouverture de la Clínica Synaptica furent nombreuses et décourageantes. « Nous ne connaissons pas les raisons de ces lenteurs administratives. Mais il est probable que nous aurions dû patienter tout autant si nous avions cherché à ouvrir un cabinet dentaire. Nous n’avons jamais perdu espoir et nous avons conservé tout notre enthousiasme face à ce changement de paradigme concernant la kétamine car nous croyons pleinement en son potentiel dans le traitement des troubles mentaux. Nous sommes fiers de faire œuvre de pionniers en Catalogne » conclut Oscar Parés.

Les communautés médicale et pharmaceutique continueront à évaluer le rapport coûts-bénéfices associé à ces traitements en pleine expansion. Toutes les institutions recourant à la kétamine doivent donc se maintenir informées des dernières avancées scientifiques en la matière pour déterminer les meilleurs usages de ce médicament.

À mesure que se normalise l’usage thérapeutique de la kétamine dans les cas de dépression et d’autres troubles mentaux ou encore de douleurs chronique, les normes législatives entourant cette substance évolueront. Parce que ce nouveau traitement peut rien moins que sauver la vie de ceux qui souffrent de formes graves de dépression et qui ne répondent pas efficacement aux traitements conventionnels.


La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. Nous rappelons à nos clients que les graines de cannabis ne figurent pas dans le catalogue de la Communauté européenne. Il s'agit de produits destinés à la conservation génétique et à la collection, mais pas à la culture. Il est strictement interdit de les faire germer dans certains pays, à l'exception de ceux autorisés par l'Union européenne. Nous conseillons à nos clients de ne pas violer la loi de quelque manière que ce soit et nous ne sommes pas responsables de leur utilisation.

Commentaire en “Ouverture à Barcelone de la première clinique traitant la dépression avec de la kétamine” (0)

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Ouverture à Barcelone de la première clinique traitant la dépression avec de la kétamine" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

keyboard_arrow_up