Comment faire du Haschisch avec du CO2

Liste de contenue

Comme nous le savons tous, le haschisch est un dérivé de la plante de cannabis. Il s’agit de la concentration des trichomes de résine que se trouvent sur les parois cellulaires des fleurs de la plante de cannabis.

Il existe différentes méthodes d’extractions des cannabinoides, utilisables avec la plante coupée et séchée : Dry sift, Ice-O-Lator, BHO, Huile de Rick Simpson..; ou même avec la plante encore sur pied, tels que le Charas. A partir de ces techniques d’extraction de résine, de nouvelles ont été créées, en recherchant la méthode la plus appropriée suivant les besoins et les préférences du cultivateur souhaitant déguster ses propres créations.

Nous vous présentons ici une alternative à la technique d’extraction à sec; l’extraction de résine grâce à l’utilisation de Co2 également appelé glace sèche, ou plus communément Carboglace.

Préparation et matériel pour faire du haschisch avec de la Carboglace.

Pour pouvoir commencer l’extraction nous devrons avoir tout le matériel nécessaire pour l’extraction avec la carboglace. Il n’y aura pas besoin de beaucoup de matériel pour pouvoir réaliser l’extraction au CO2.

Tout le matériel pour faire du carbohash
Tout le matériel pour faire du carbohash

Tout d’abord, nous aurons besoin de la matière principale, c’est-à-dire, comme toujours, notre cannabis provenant de notre jardin personnel, et pour lequel nous avons consacré beaucoup de temps à prendre soin de nos plantes afin d’éviter les attaques de nuisibles ou de parasites dans le but de conserver une qualité maximale. Il est important de rappeler que malgré la réputation d’une plante de marijuana et malgré les coupes et les prix qu’elle a pu remporter, si la plante n’est pas cultivée correctement le résultat final ne sera pas au niveau de nos attentes.

En général, on conservera les meilleurs buds pour les consommer sous leur forme brute, et on utilisera pour l'extraction de trichomes, la matière végétale de seconde qualité: manucure de la récolte, petits buds qui étaient à l'ombre, etc..

Restes de cannabis utilisés pour cette extraction
Restes de cannabis utilisés pour cette extraction

Ensuite, nous aurons besoin d’un sac Ice-o-Lator, Cristalicer ou équivalent. Ces sacs extracteurs sont les mêmes que ceux utilisés pour les extractions de résine avec de la glace et de l’eau. Dans ce cas et si nous disposons de différentes tailles de sac, de plus ou moins de microns, nous choisirons pour commencer un sac (en fonction de chaque cultivateur) de 120 a 160 mc et nous diminuerons la taille des tamis selon le type de concentration de trichomes que nous souhaitons.

Cannabis congelé avant extraction
Cannabis congelé avant extraction

Comme nous l’avons déjà dit dans d’autres articles, il existe différents types et tailles de trichomes. Ces trichomes varieront selon la génétique composant la plante, il y en aura des plus grands, jusqu’à 220 mc et d’autres plus petits pouvant atteindre les 25-50 mc.

Vérification du matériel avant utilisation
Vérification du matériel avant utilisation

Afin d’obtenir une extraction un tant soit peu professionnelle nous essayerons de récupérer les trichomes d’une taille entrant dans une fourchette de 70-120mc pour la meilleure qualité possible, cela signifie que les trichomes récupérés seront ceux qui sont inférieurs à la maille utilisée pour l’extraction. Si les mailles sont encore plus petites, les trichomes récupérés lors de l’extraction à sec seront également plus petits (cela variera en fonction de chaque consommateur et de ses préférences pour les trichomes).

Nous avons ainsi 2 des 3 éléments nécessaires pour l’extraction. Le troisième étant la carboglace ou le CO2. Il faut préciser que ce produit n’est pas difficile à trouver mais difficile à transporter … même s’il n’existe pas beaucoup de boutiques en vendant, vous pourrez en trouver facilement et rapidement sur internet dans des entreprises travaillant avec des éléments congelant ou pour le froid.

Il existe donc des entreprises qui en distribuent, mais le problème majeur est le fait qu'en le sortant de son environnement optimum de conservation il se dégradera petit à petit, comme un glaçon hors du congélateur. Il sera donc important que l’entreprise qui livre la commande soit proche de votre domicile et que l’envoi soit le plus rapide possible afin d’éviter de briser la chaîne du froid et de perdre de la glace sèche durant le transport.

Carboglace livrée dans du polystyrène
Carboglace livrée dans du polystyrène

Ceci est la raison principale pour laquelle il est très important d’avoir tout préparé pour une manipulation rapide, une fois reçu la Carboglace. Dès que nous recevrons le CO2 il faudra l’utiliser le plus rapidement possible car après quelques heures il s’évaporera rapidement.

Nous aurons également besoin ou d’un petit récipient de type Tupperware ou équivalent (pour pouvoir récupérer et verser la glace sèche) et d’une paire de gants hydrofuges afin d’éviter les brûlures causées par le froid. Il est important de rappeler que le Co2 à cette température (-78ºC) peut causer des brûlures sévères sur les parties du corps qui sont exposées durant quelques secondes à la carboglace.

Comment utiliser la glace sèche pour les extractions de résine de cannabis ?

La première étape consistera à sortir le cannabis, sans l’émietter, du congélateur. Il n’est pas obligatoire de la congeler, mais cela sera vivement conseillé, ainsi quand la matière organique rentrera en contact avec le CO2 ou la glace sèche, les glandes de résine se détacheront avec grande facilité, plus facilement qu’avec du cannabis à température ambiante, réussissant ainsi à obtenir une plus grande quantité d’extraction de trichomes et moins d’impuretés de matière organique.

Lors de la seconde étape nous devrons réunir la marijuana avec la glace sèche à l’intérieur du tupperware (ou un récipient non toxique et qui ne se dégrade pas avec le froid) et nous mélangerons délicatement l’herbe avec la glace pour que tout le matériel végétal se congèle, sans secouer. Ensuite nous pourrons transférer la marijuana congelée avec la glace dans la maille d’extraction de hachis cristalliser ou Ice-o-lator de 120-160mc. La quantité d’herbe à utiliser peut varier même si nous recommandons d’extraire de petites quantités à la fois pour optimiser l’extraction.

Mélange de carboglace et de cannabis
Mélange de carboglace et de cannabis

Il est possible d’effectuer en une fois des extractions de grandes quantités, mais il sera cependant plus intéressant de ne pas dépasser les 2 à 3 doigts d’épaisseur d’herbe non émiettée ou bien 20 a 30 grammes par session, pour une durée de 15 a 20 secondes pour une qualité de haschisch optimum.

Nous émietterons les têtes, si elles sont très compactes. Le fait d’émietter légèrement les fleurs augmentera au maximum le contact du cannabis avec la glace sèche. Cependant, nous éviterons de faire de la poussière avec les têtes ce qui augmenterait grandement la quantité de matière organique indésirable qui pourrait passer à travers les sacs Ice-O-Lator. Laisser reposer le cannabis à l’intérieur de la boite dans laquelle se trouve la glace sèche durant quelques minutes en couvrant la boite avec un sac en plastique normal pour que toutes les têtes se congèlent correctement.

Cannabis congelé avec de la glace sèche
Cannabis congelé avec de la glace sèche

L’étape suivante consistera à placer le cannabis avec la glace à l’intérieur du sac d’extraction en rajoutant une petite quantité de glace sèche. Avant, nous devrons avoir préparé une petite surface ou un petit espace pour récupérer et regrouper la résine de l’extraction.

Nous pourrons utiliser une table en bois propre, une planche lisse, une surface en marbre, ou n’importe quel endroit qui ne contienne pas de contaminants et qui résiste au froid étant donné les -78°C dégagé par le Co2 congelé lequel commencera à changer d’état à -42°C, en passant d’un état solide à gazeux sans passer par l'état liquide (sublimation), ce qui sera une question de secondes à température ambiante.

Une fois que tout sera en place,  nous pourrons secouer avec délicatesse le sac de haut en bas durant quelques secondes en observant comment la résine tombe petit à petit à travers le tamis, accompagnée par la carboglace qui se changera en gaz carbonique.

Extraction de résine au CO2, première passe
Extraction de résine au CO2, première passe

Le temps de l’extraction sera défini par 2 paramètres. Le premier sera évidemment la glace sèche, quand elle se sera vaporisée complètement l’extraction sera terminée. Le deuxième paramètre sera la matière organique de couleur verte qui passera par le tamis des sacs extracteurs, lorsque nous verrons cette matière organique commencer à passer nous devrons arrêter l’extraction.

2ème passage, pendant 40 secondes
2ème passage, pendant 40 secondes

Nous pourrons réaliser une deuxième passe avec plus de glace afin de récupérer plus de résine, cependant cette dernière possédera davantage de matière organique, et sera donc de qualité inférieure.

Changement de maille pour réaliser une nouvelle extraction avec les restes déjà utilisés
Changement de maille pour réaliser une nouvelle extraction avec les restes déjà utilisés

Une fois que nous aurons la résine sur la table, nous devrons récupérer celle-ci, par exemple avec une carte, pour ensuite la presser ou bien la conserver tel quelle. Cependant il est vrai que la condensation de la glace dans l’environnement créera un peu d’humidité qui pourra se visualiser durant la récollection de la résine qui restera plus compacte, il pourra donc être utile de la laisser reposer un peu afin qu'elle sèche bien. Nous pourrons par exemple réaliser le séchage sur une plaque chauffante électrique que nous pourrons régler sur une température de 37°C, ce qui sera idéal pour le séchage du hash.

Récupération de l’extraction après 2 minutes de tamisage
Récupération de l’extraction après 2 minutes de tamisage

Récupération de la 2eme extraction
Récupération de la 2eme extraction

Séchage de l’extraction à environ 37ºC
Séchage de l’extraction à environ 37ºC

Finalement nous avons obtenu un total de 8 passages et autant de qualités de résine suivant le temps d’extraction, c'est à dire 5, 15 et 40 secondes d’extraction avec la même taille de maille d’extraction.

3 qualités de hash avec le même temps d’extraction
3 qualités avec le même temps d’extraction

Seconde extraction avec un autre type de cannabis

Durant cette seconde extraction nous avons changé un peu la méthode et les temps d’extraction afin d’observer les différences et pouvoir vous les montrer. Une fois que nous avons réuni le matériel pour l’extraction:

  1. Mélanger le cannabis et la glace sèche dans un bol pour que le cannabis et les trichomes se congèlent correctement, ce qui facilitera l’extraction.

Congélation du cannabis durant 2 minutes
Congélation du cannabis durant 2 minutes

2. Verser le mélange de glace sèche et de cannabis dans le sac extracteur Ice-O-Lator et secouer durant 2 minutes délicatement afin d’éviter que la matière végétale ne s’échappe.

3. Récupérer le résultat de l’extraction avec une carte et le mettre de côté, nous pouvons nous aider d’une presse manuelle pour haschisch.

Les trichomes se collent facilement
Les trichomes se collent facilement

4. Continuer l’extraction si vous souhaitez récupérer les tous derniers trichomes, mais ceux-ci seront mélangés à de la matière végétale, formant ainsi ce que l'on appelle du skuff. Ne pas mélanger ce dernier tamisage à la première extraction !

Une extraction trop longue donnera un résultat de mauvaise qualité.
Une extraction trop longue donnera un résultat de mauvaise qualité.

Haschisch de type skuff, mélange de trichomes et de matière végétale
Haschisch de type Skuff, mélange de trichomes et de matière végétale

Récupération du 2ème passage, trop riche en matière végétale
Récupération du 2ème passage, trop riche en matière végétale

Conclusion de l’extraction de cannabis avec de la glace sèche

En premier lieu nous pouvons dire qu’il s’agit d’une méthode peu utilisée à cause du prix de la glace sèche, qui s‘élèvera à 50-60€ pour 5kg, cependant si 4 ou 5 cultivateurs se rassemblent pour faire l’extraction ensemble, le prix sera plus attractif et plus économique.

Les quantités qui peuvent être extraites varient, l’idéal sera de ne pas utiliser une quantité trop importante, un maximum de 60 grammes d’herbe pour laquelle nous utiliserons approximativement 1,5 Kg de glace sèche. La glace résiste relativement longtemps à l’intérieur du sac extracteur et il sera préférable de l’utiliser petit à petit plutôt que de placer une grande quantité en une seule fois. Après 2 à 4 minutes d’utilisation de la glace, lors de l’extraction du haschisch, seule une petite partie du CO2 s’était évaporé. C’est pour cela que nous pensons que la glace sèche peut être plus intéressante pour réaliser d'avantage d’extractions en utilisant une quantité moins importante de glace pour chacune d'entre elles.

A gauche : 1ère extraction . A droite: 2ème extraction, contenant trop de matière végétale
A gauche : 1ère extraction . A droite: 2ème extraction, contenant trop de matière végétale

Nous pouvons dire que l’extraction elle-même donne de bons résultats en offrant une bonne qualité de haschisch avec un rendement élevé autour de 30%  (en fonction de la résine présente sur le cannabis) ou autrement dit avec 50g de matière première nous obtiendrons au total plus ou moins 15g de haschisch. Les cultivateurs spécialisés dans les extractions de résine diront que ce n’est pas la solution idéale pour obtenir une qualité maximale de Haschisch, de la matière végétale venant "contaminer" l'extraction après quelques secondes de tamisage, cependant cette technique sera très utile pour réaliser de grandes quantités d’extraction de haschisch avec un simple sac extracteur de 160 mc.

Skuff, extraction de trichomes et de matière végétale
Skuff, extraction de trichomes et de matière végétale

Une fois réalisée l’extraction nous pouvons dire que nous sommes satisfaits par cette technique, nous pensions obtenir une quantité moindre, et finalement nous avons été positivement surpris de la quantité de trichomes récupérés en si peu de temps et avec si peu d’effort. Il s’agit donc réellement d’une bonne méthode pour profiter de tous les restes des têtes basses et des restes de feuilles avec de la résine!

1ère extraction , après 2 minutes de tamisage
1ère extraction , après 2 minutes de tamisage

8 extractions de haschisch différentes avec différents temps de tamisage
8 extractions de haschisch différentes avec différents temps de tamisage

Détail de l'extraction après le 3e tamisage de 40 secondes
Détail de l'extraction après le 3e tamisage de 40 secondes

Avertissements pour la manipulation du Co2

Il est important lors de l’utilisation de glace sèche de la manipuler avec des éléments adaptés afin d’éviter n’importe quel incident.

La glace sèche atteint des températures proches de -78°C, il faudra donc utiliser des gants de protection hydrofuge évitant ainsi les brûlures sur les mains. Nous pouvons confirmer que c’est vraiment très froid !

Utiliser des lunettes de protection afin d’éviter le contact avec les yeux. Toujours manipuler la carboglace dans un espace bien ventilé, afin d'éviter toute intoxication gazeuse au CO2.

Bien séparer les différentes qualités et ne pas abuser sur le temps de tamisage pour ne pas obtenir un haschisch contaminé par une grande quantité de débris végétaux.

Extraction de Hash au CO2


La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. En France, la majorité est établie à 18 ans. Consultez votre législation et respectez-la. Alchimiaweb, S.L. est une société espagnole régie par la législation espagnole et ne peut, en aucun cas, être tenue responsable d'un mauvais usage ou du non-respect des lois et des réglementations propres à chaque pays, par rapport aux articles publiés sur son Blog. Nous vous rappelons que la culture de graines de cannabis sur le territoire français est fortement interdite par la loi. Nous n’encourageons nullement notre clientèle à enfreindre la loi et ne sommes en aucun cas responsables de l'usage que vous en ferez.

Commentaire en “Comment faire du Haschisch avec du CO2” (15)

avatar

GrO Est client d'Alchimia 04-02-2021
Bonjour Peut ont empiler mes sac comme avec le ice Iator Par exemple un sac de 160 avec la matière et la glace et en dessous un 90 ?? Merci

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 05-02-2021
Bonjour GrO, Cela ne me semble par forcément être une bonne idée, surtout si les sacs sont en contact, autant faire les différentes passes les unes après les autres. A bientôt

avatar

jb Est client d'Alchimia 18-11-2020
Bonjour! Merci pour ces infos! d'après vous quelle est la meilleure méthode pour passer du kief au "vrai" hash ? Bouteille d'eau chaud ? presse ? Manuellement ? Merci!

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 19-11-2020
Bonjour Jb, La bouteille d'eau chaude est une bonne méthode, mais je vous conseille de faire des essais vous-même pour voir ce qui vous convient le mieux. A bientôt

avatar

anonymous Est client d'Alchimia 30-05-2020
bonjour les copains alchimia,j'aimerais savoir si je dois utiliser de la manucure toute fraiche ou de la manucure sec sa marche aussi?

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 01-06-2020
Bonjour Anonymous, Les deux sont possibles. A bientôt

avatar

H maker Est client d'Alchimia 17-11-2019
Bonjour est il possible d utiliser de la glace normale et de faire le même procéder obtiendront nous quelque chose merci

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 18-11-2019
Bonjour H marker, Non, l'intérêt ici est d'utiliser de la glace sèche, si vous utilisez de la glace normal elle fera de l'eau au fond du tamis. A bientôt

avatar

Gloppy Est client d'Alchimia 23-08-2019
Bonjour, Ce n'est pas forcément clair d'autant qu'on lit des articles contradictoires sur Internet. La première extraction se fait avec le 220 micron ? Le second round avec 160 ? etc... Je voudrais comprendre la logique. si on extrait avec 220 (tamis le plus large) on va récupérer un maximum de matière végétale dès le départ non ? De même, vous conseiller de le faire sur une surface comme table etc... mais cela ne serait il pas plus pratique dans un grand récipient plastique (genre coffre plastique ?) ? Par avance merci de vos réponses.

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 23-08-2019
Bonjour Gloppy, Choisissez la taille de la maille à utiliser en fonction de la qualité que vous souhaitez obtenir, la deuxième passe se fera En commencant avec 220 microns nous n'obtiendrez pas un résultat de bonne qualité. Utilisez une maille de 120 microns par exemple pour un bon produit. Vous pourrez réaliser une deuxième passe (pas obligatoire si la première est effectuée correctement il ne reste pas de résine à récupérer), dans ce cas réutilisé le même sac et augmentant le maillage du sac pour récupérer des trichomes de plus grande taille. Une table est idéal pour la récupération de la résine. dans un coffre en plastique de la résine se bloquera dans les coins. A bientôt

avatar

Blackjackshalak 19-03-2019
Merci pour cette démo, très bien. J'ai fais tout le processus d'extraction, de 220 micros à 25 microns, étonnamment, même à 25 l'extraction est bonne. Maintenant que j'ai tous ces tricômes, je cherche à les presser afin d'obtenir un bloc de hash. J'essaie avec une presse manuelle SharpStone et le résultat est toujours trop sec, la galette se défait trop facilement. J'ai chauffé la presse et le keif (poudre de tricômes) à 100 c pendant 10 minutes au four, même résultat. Bizarrement, j'ai réussi une seule belle galette qui se tient super bien, mais avec un clone du SharpStone, et ce sans chauffer quoi que soit. Mais au 2e test, il s'est brisé, l'intérieur du tube a formé une encoche. Est-ce le type de métal, ou peut-être que je réussissait à presser avec plus de force, ainsi une plus grande pression permettrait de faire exploser les tricômes et d'en extraire une gomme. Voici mon expérience mais venons en à la question ! Comment faites vous le bloc de hash avec le kief extrait au CO2 ? Merci

avatar

benuur Est client d'Alchimia 14-10-2016
je me pose la question de savoir d'où cela vient*

avatar

benuur Est client d'Alchimia 14-10-2016
bonjour, Je fais du hash a partir d'une extraction des feuilles de manucure a sec. Le hash des premières extractions (220 microns 160 90 75) était gras et buller énormément. J'ai ensuite congelés les feuilles de manucures et depuis la résine de cette extraction compressé ne bulle plus et n'est plus gras. Je me pose la question de savoir d'où humidité ? mais je pense pas car utilisation de la technique du bain marie mais rien ne change peut être l'explosion de cellules de chlorophylle ou encore pire des cellules des trichomes ? merci de votre réponse

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 17-10-2016
Bonjour Bennur, La première extraction réalisée avec la manucure sèche offrira en général une qualité supérieure. Une fois congelé, l'extraction retirera plus de matière ce qui peut expliquer la faible qualité de la deuxième extraction. A bientôt

avatar

007 james weed Est client d'Alchimia 08-05-2016
bonjour à toute l'équipe alchimia je viens de lire et de regarder la vidéo sur le carbo hash.............. c'est de la balle! je ne connaissais pas cette technique qui ma pas l'air très compliquer et premièrement j'aurai voulu savoir si le kit 3 sacs pure extract : 20 litres tamis: 220 -120 - et 25 microns et avec un tamis de séchage de 25 microns 20cm x 20cm ........ ce kit irai t'il pour faire du carbo.... hash .....? , car Je suis très intéressé par ce kit pour débuter mes première extraction de hash....... maison et j'aurais voulu savoir combien de gr de feuille je pourrai récup... avec 9 pied d'autoflo sous 400w , je devrais récup... environ 25gr par pied en tete , et en petite feuille? et par rapport au poids récup... en vegètaux combien de gramme de hash puis je obtenir avec la technique carbo hash kilo de glace me faut il sil vous plais ? et en flo... j'ai une technique pour faire une herbe hyper résineuse j'attend que la plante est les feuille qui penche vers le bas ( j'attend qu'elle est soif)............... et après j'arrose et j'attend que ça recommence , les feuilles penche vers le bas, et j'arrose ainsi de suite jusqu'a la récolte, et en fessant ainsi j'obtient une herbe plus résineuse! (au point que je m'arrache la peau des doigts, tellement elle colle! et meme avec des herbes pas terrible !!!)...... obligé de la couper au ciseaux ou alors comme je disais juste avant ,elle arrache la peau des doigt et en plus, elle se transforme en hash en lefritant avec les doigt , tellement elles sont collantes!!!.......quand pensez vous?....... et avec ma technique j'arrive à faire du hash maison, juste avec une goutte d'eau! ,et je presse la tete bien sèche entre mon pousse et la paume de la main , et j'obtient un hash noir, tout gras qui bulle sans perte de poids et de saveur..... (gout de hash fruité ou épicé selon le type d'herbe utilisé , mais moins fort en thc qu'en le tamisant).......... s'il vous plais comment appel ton cette technique de fabrication maison de hash... ?..... et si je vous envoie une petite video explicative d'ici 4 à 6mois..... ou on me vois (sauf ma tete) en train de fabriquer du hash avec ma technique est ce que vous pouvez la poster sur votre site ? se serai cool franchement ! voila , ;-) encore merci à vous pour votre aide ;-) ;-)

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 09-05-2016
Bonjour 007Weed, La technique de récupération de vous décrivez ressemble fortement à une technique de fabrication traditionnelle du H, le Charras. Vous pourrez utiliser les sacs de PureExtract pour réaliser votre extraction à la glace carbonique. Il n'est pas possible de prévoir la récolte de manucures que vous aurez sur vos plantes, certaines variétés sont plus ou moins feuillu. Avec 6 plantes vous obtiendrez normalement de quoi réaliser votre H. Pour la quantité de glace carbonique en fonction du format que vous trouvez, un kilo devrait être suffisant. Vous pouvez nous envoyer des photos, des vidéos ou toutes autres informations sur info@alchimiaweb.com, nous vous tiendrons au courant si nous utilisons votre contenue. A bientôt

avatar

Basil Est client d'Alchimia 08-07-2015
Bonjour, merci beaucoup pour ce tuto! Dans un autre article (https://www.alchimiaweb.com/blogfr/comment-fabriquer-haschisch-sec/),un tamis de 160 microns est utilisé pour l'extraction de la résine brute. L'ajout de glace sèche lors de cette phase permettrait-il d'améliorer le rendement de cette extraction? Peut on retamiser la résine obtenue avec carboglace comme dans cet article sur l'extraction à sec? A bientôt

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 09-07-2015
Bonjour Basil, La principale différence entre les deux articles est justement l'utilisation de carboglace. Vous aurez tout autant de réaliser directement l'extraction à la glace sèche, plutôt que de procéder en plusieurs étapes. Le choix de la taille de micron pour votre extraction se fera en fonction du résultat que vous souhaitez obtenir. A bientôt

avatar

Mic AYG Est client d'Alchimia 27-01-2015
Bonjour, Jerome. Merci pour la réponse, il ce fait, qu'en fait je cherche un moyen d'extraction pour tenter de retrouver le bon Népalais que je fumais dans le temps des Shops Hollandais, pour cela je cherche le maximum d'info sur le genre d'extraction que je pourrai éventuellement mettre en avant afin de retrouver ce produit magnifique, noir au charbon et moue comme du chocolat... Le tout en me posant la question maitre qui va avec cela, QUELLE plante serait le mieux... Je passe du consommateur au cultivateur en peu de mois mais sur plus de 15ans de fumette et c'est du pur lavage de cerveaux, y'a tellement d'info, de manière, de matériel... C'est un truk de malade j'ai l'impression qu'il faut faire cela toute sa vie afin d'avoir un avis constructif sur les questions, c'est dingue °_° Merci bcp de votre patience, quand à réponde, aux nombreuses questions de tous vos clients, c'est à dire nous, moi... UN grand merci vraiment! Gracias y buenos dias. Mic

avatar

Mic AYG Est client d'Alchimia 26-01-2015
Ok parfait merci pour cette réponse et du coup pour favoriser la qualité à la quantité, vers quel type d'extraction dirigerais-tu mes recherches ? Le bubble ? Bien à toi

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 27-01-2015
Bonjour Mic AYG, Chaque type d'extraction des cannabinoides aura ces avantages et inconvénients. Vous pourrez effectuer une extraction à sec sans glace, en effectuant le processus avec grand soin afin de ne pas extraire de matière végétal, une extraction à l'eau ou au butane sont aussi d'autres méthodes qui vous apporteront un résultat de grande qualité. A bientôt

avatar

Mic AYG Est client d'Alchimia 24-01-2015
Génial le tuto, c'est fou qu'il n'y ait pas de commentaire.... Cela parait tellement simple... En revanche... Vous ne parlez pas de la conclusion... En ce basant sur la 1er passe et limite, même la 2e. Disons les passes, hors Skuff, la qualité, ça donne quoi ? Car d'apparence, ça ressemble fort à du Super Polm Hollandais, juste infecte et piquant a fumer, que donne celui-ci ? Il est évident que nous sommes loin d'un Charas Indien fait minute... Une personne ayant ses gouts dirigé vers un bon Hash bien gras et bien noir, On optera plus pour quelle méthode celons vous ? Un très grand merci, comme d'hab, les infos de l'équipe Alchimia au top, illustration, explication, rien à dire... Travail à la hauteur de votre professionnalisme! Quand l'explication rejoint l'art de la démonstration manuscrit et photographique... Gracias et au plaisir de vous lire :-)

Alchimia Staff

Marcel 26-01-2015
Bonjour, la toute première passe de l'extraction est de grande qualité, ensuite celle-ci diminue au fur et à mesure que le résultat devient de plus en plus "vert". Cette technique d'extraction à la glace carbonique est d'avantage orientée vers la quantité que vers la qualité ;)

avatar

mihkal Est client d'Alchimia 17-12-2014
Salut Vinz ;) Rendez-vous donc à la Spannabis 2015 autour d'un Caviar Gold (dont nous allons bientôt tourner une vidéo-tuto explicative avec un plant Pakistan Chitral Kush d'ailleurs) ! Un abrazo para todos !

avatar

mihkal Est client d'Alchimia 16-12-2014
Salut confrères, bravo pour ce tuto très bien expliqué et documenté, je voudrais juste rajouter une info pour les cultivateurs français : on peut acheter la glace carbonique au kilo à 5€ la barquette en polystyrène pour les extractions en petites quantités sur le site www.geladoc.fr par exemple. Et c'est sympa d'avoir rajouté le lien vers la vidéo de CarboHash que l'on a fait MGC, Cannayeux et moi il y a quelques années. ;-)

Alchimia Staff

Vincent 17-12-2014
Salut Mihkal! Merci pour le complément d'information, se procurer la carboglace étant finalement le plus difficile dans l'opération ;) Et merci aussi pour cette vidéo qui méritait forcément de figurer dans ce guide, au plaisir de te retrouver lors d'une prochaine Spannabis ou, qui sait, à Figueres si le vent te porte par ici ;-) Un abrazo de la part de toute l'équipe!

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Comment faire du Haschisch avec du CO2" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

error_outline Utilisation des cookies
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d'amélioré la navigation et d'offrir des contenues d'intérêt. En continuant la navigation vous acceptez notre politique de cookies.

keyboard_arrow_up