Extraction BHO : Mini circuit fermé passif Herborizer

Il y a encore peu de temps, il était improbable de pouvoir espérer consommer des extractions de qualité professionnelle sans investir plusieurs milliers d’euros dans des systèmes de circuit fermés à l’utilisation relativement complexe.

Herborizer propose une solution des plus intéressantes avec ce Mini Closed Loop passif. Les extractions à circuit fermé permettent en effet d’obtenir des huiles de qualité avec notamment la purification du gaz (nous y reviendrons par la suite) mais également une réutilisation presque infinie de ce dernier.

Nous avons pu effectuer plusieurs sessions avec des herbes différentes.

Les amateurs de BHO pourront enfin profiter d’extractions de qualité professionnelle grâce à ce Mini Closed Loop d’Herborizer. De taille réduite, le tube fait 15cm de long pour 4cm de largeur et les réservoirs font 10cmx10cm, il est très facilement transportable et est particulièrement résistant grâce à sa fabrication intégrale en acier inoxydable 304. Avec une capacité de 45grs d’herbe et de plus ou moins 400-500ml de butane Colibri par exemple, il sera donc possible d’extraire plus ou moins entre 4 et 7grs de BHO à chaque session avec cet appareil.

Rappelons avant tout que ces extractions sont potentiellement dangereuses si certaines mesures de sécurité ne sont pas respectées. Même s’il s’agit d’un circuit fermé, il faudra toujours effectuer vos extractions en extérieur dans des lieux suffisamment ventilé.

Fonctionnement de l’extraction

Il s’agit là de nos premiers essais avec ce système. Il y aura donc certainement quelques petits détails qui évolueront au fur et à mesure des sessions et avec la prise d’expérience. Cependant, les premières sessions que nous avons pu effectuée nous ont vraiment convaincue et les extractions risques de s’enchaîner rapidement.

Le principe de ce type d’extraction repose sur la différence de températures entre les deux récipients pour déplacer le butane. En effet, le butane sera « attiré» par le froid et « repoussé » par la chaleur. Il faudra donc jouer avec les températures pour effectuer l’extraction et ensuite pouvoir récupérer le gaz pour d’autres extractions. Précisons si besoin que ce système d’extraction ne dispense pas d’une séance de purge sous vide pour pouvoir consommer le BHO.

Un dernier conseil avant la description du processus : pensez bien aux valves ainsi qu’au parcours du gaz dans le système, restez concentré !

Il est important pour que l’extraction se passe dans les meilleures conditions possible de s’assurer de disposer de tout le matériel nécessaire à porter de main.

Matériel nécessaire :

  • Pompe à vide
  • 2 casseroles ou deux récipients
  • Glace carbonique ou glaçons
  • Eau chaude
  • Papier pour la récupération

Remplissage du réservoir de gaz

Avant toute chose, il est nécessaire de remplir le réservoir avec vos bouteilles de gaz butane. Une bouteille de gaz de 300ml peut suffire même s’il est possible de mettre plus ou moins 100ml de gaz en plus.

Connectez votre pompe à vide sur le réservoir pour faire le vide. Une fois que le vide est fait fermez la valve puis déconnectez la pompe à vide. Enfoncez votre bouteille butane sur l’entrée du réservoir en utilisant un adaptateur si nécessaire, puis ouvrez immédiatement la valve du réservoir. Une fois la bouteille vide, refermez la valve. Répétez l’opération si nécessaire.

Pour cette étape il est important que le réservoir soit particulièrement froid, n’hésitez pas à placer le réservoir la veille au congélateur pour faciliter l’entrée du gaz.

La valve du récupérateur doit toujours rester fermé quand le système n’est pas en fonctionnement.

S’il s’agit de la première utilisation du butane vous pourrez réaliser une session « à vide », sans herbe, pour retirer les impuretés contenues dans le gaz. En effet, le gaz en bouteille comporte un résidu gras appelé « Mystery Oil » dans le monde des extractions et qui est un lubrifiant, une graisse, utilisé lors du remplissage des bouteilles pour faciliter l’entrée du gaz. Réalisez donc une extraction sans herbe et nettoyez le réservoir récupérateur, votre gaz sera à présent sans impuretées, prêt pour réaliser les meilleures extractions de BHO.

Extraction avec le Mini Closed Loop

Vous pourrez dans un premier temps remplir le tube avec votre herbe, idéalement congelée. Le filtre de 150 microns se place sur la partie basse du tube, contre le réservoir récupérateur. Il faudra fixer le tube sur le réservoir récupérateur grâce aux collier de serrage (les deux réservoir fournis sont identiques et peuvent faire office aussi bien de réservoir à gaz que récupérateur).

Fermez bien tous les colliers de serrage en vous aidant d’un tournevis pour faire levier. Il ne doit y avoir aucune fuite dans le circuit d’extraction. Pour le câble en PTFE il en va de même, utilisez une clef pour serrer au maximum.

Une fois que vous aurez le réservoir de récupération avec le tube remplis d’herbe connecté au réservoir de gaz, vous pourrez connecter la pompe pour réaliser le vide dans le circuit d’extraction.

Attention ! prenez bien garde de maintenir la valve du réservoir de gaz fermée. Ouvrez les deux autres valves, l’une sur le dessus du tube, l’autre sur le réservoir récupérateur. La pompe à vide se connectera sur la dernière valve, celle du réservoir récupérateur. Une fois le vide effectué, refermez les valves et déconnectez la pompe a vide.

Le Mini Closed Loop est prêt pour l’extraction !

Mini Closed loop prêt pour l’extraction

Pour réaliser l’extraction vérifiez que la valve au niveau du réservoir récupérateur est fermée, puis ouvrez celle située sur le dessus du tube avec l’herbe et celle située au niveau du réservoir de gaz. Pour accélérer le procéder retournez en hauteur le réservoir de gaz et refroidissez le récupérateur, en le plaçant dans l’une des casseroles avec les glaçons.

Vous pourrez voir monter la pression sur le manomètre. Secouez le réservoir de gaz, si vous n’entendez plus de liquide c’est que la majorité du gaz est passé de l’autre côté. Ce processus peut durer plus ou moins longtemps suivant les températures.

Récupération du gaz

L’extraction est faite. Refermez la valve sur le réservoir de gaz et celle sur le dessus du tube. Une fois cela fait vous pouvez déconnecter le tuyau en PTFE situé sur le dessus du tube et le connecter sur l’embout situé sur le dessus du récupérateur de résine.

Il faudra que le gaz reparte dans le réservoir, pour cela il faudra donc refroidir au maximum le réservoir de gaz, l’idéal étant d’utiliser de la glace carbonique. De l’autre côté remplissez une casserole avec de l’eau chaude pour le récupérateur de résine.

Il en va de même que pour l’extraction, le processus durera plus ou moins longtemps en fonction des températures. Il ne faudra pas trop chauffer le récupérateur de résine au risque de perdre un grand nombre de terpènes.

Closed Loop passif en position de récupération du gaz

Récupération de la résine et conclusions

Une fois que la pression sur le manomètre sera redescendu et que vous entendez clairement le liquide dans le réservoir de gaz, refermez les valves du réservoir et du récupérateur, puis dévissez le tuyau PTFE situé sur le récupérateur de résine.

Vous pouvez enfin ouvrir les valves situées sur le dessus du tube et sur le récupérateur. Attention, il peut encore resté du gaz, veuillez ouvrir les valves avec précaution.

Une fois le collier de serrage avec le tube retirés nous pourrons observer l’huile à l’intérieur. Suivant les températures appliquées elle sera plus ou moins liquide, dans tous les cas il faudra verser rapidement le résultat sur du papier Oil Slick ou parchemin Raw pour pouvoir ensuite réaliser une purge avec la pompe à vide.

Huiles dans le récupérateur à différentes températures

Une fois l’extraction effectuée, vous pourrez laisser de côté le réservoir de gaz et réaliser le nettoyage du système. En utilisant un peu d’alcool isopropylique nettoyez les restes d’huiles dans le récupérateur et retirez l’herbe du tube. Grâce à son intérieur poli miroir le nettoyage du tube est très simple et vous pourrez voir qu’il ne reste quasiment aucune résine sur les parois du tube.

Il ne reste plus cas réaliser la purge. Après 24 ou 48H de purge sous vide, nous pouvons consommer le résultat de l’extraction.

Le résultat est donc une huile plus propre, mais également un rendement plus intéressant que la traditionnelle extraction en circuit ouvert. Pour ces tests nous avons utilisé à chaque fois entre 25 et 30 grammes de petites têtes et de manucure pour récupérer à chaque fois 4 ou 5 grammes de BHO. Les résultats seront encore plus intéressant en utilisant uniquement des têtes recouvertes de résines.

BHO prêt pour être consommé

En vous souhaitant d’excellentes extractions, restez prudent !

19 janvier 2018 | Extractions de cannabis
3 commentaires


3 comments on “Extraction BHO : Mini circuit fermé passif Herborizer

  1. kiko

    Soir,
    Cela fonctionne aussi avec de l’ éther de diméthyle ?

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Kiko,

      Effectivement, les joints compris avec l’appareil sont en caoutchouc il ne faudra donc pas utiliser de Dimitryl Ether.

      A bientôt

  2. Nc

    Oui pareille pour le DE.. Juste il faut des joint ptfe, ceux abituellement en viton se désagrège..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *