Sport et Cannabis

Le cannabis dans le milieu sportif

L’image populaire du fumeur de cannabis, représente bien (trop) souvent une personne avachie dans son canapé, plutôt avare au niveau de l’effort physique et peu enclin à la pratique sportive. Et pourtant, à l’heure où plus de 23 États Nord-américains ont déjà légalisé l’utilisation médicinale du cannabis, les athlètes sortant du « placard cannabique » ou qui se font contrôler positif au cannabis durant les tests anti-dopage, sont de plus en plus nombreux.

Ripped Bubba de TGA Subcool, stimulante et créative, parfaite pour le sport.

Ripped Bubba de TGA Subcool, stimulante et créative, parfaite pour le sport.

Le cannabis, un produit dopant ?

L’Agence Mondiale Antidopage (WADA) inclut pourtant le cannabis dans la liste des substances interdites depuis 2004 et il en va de même pour le Comité International Olympique (CIO) qui l’a ajouté sur sa liste en 1998. Le dopage sportif a ainsi été défini lors d’un Colloque Européen en 1963 : « Est considérée comme dopage l’utilisation de substances et de tous moyens destinés à augmenter artificiellement le rendement en vue ou à l’occasion de la compétition, ce qui peut porter préjudice à l’éthique sportive et à l’intégrité physique et psychique de l’athlète ».

Les cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis, tels que le Cannabidiol (CBD), possèdent d’importantes propriétés analgésiques et anti-inflammatoires, ils améliorent la relaxation musculaire et réduisent également la douleur durant le processus de récupération après l’effort. La consommation de cannabis peut donc aider les sportifs professionnels, leur permettant ainsi de mieux dormir et de mieux récupérer entre les efforts.

De plus, le cannabis permet de réduire le stress et les tensions mentales durant les périodes sous pression, comme lors de compétitions ou durant la pratique de sport extrêmes, il améliore la concentration et encourage la prise de risque, permettant ainsi au sportif de surpasser les mauvais souvenirs ou les blessures plus facilement. La consommation de cannabis est donc d’une grande utilité pour la pratique sportive, que ce soit après l’effort, mais également juste avant de le pratiquer.

La consommation de cannabis dans le sport professionel

Tanner Hall est le premier sportif professionnel à être sponsorisé par une marque de cannabis. La marque d’accessoires de cannabis Black Rock Originals a en effet décidé de sponsoriser ce skieur professionnel, dans le but de casser l’image de fainéant souvent associée aux amoureux de la plante de cannabis. En choisissant Tanner Hall, on peut dire que la marque a visé juste ! Tanner est un athlète ayant marqué son sport puisqu’il est le seul athlète masculin à avoir remportés 7 médailles durant les X Games, il fait partie des skieurs Freestyle les plus influents de sa génération. Comme de nombreux sportifs, Tanner Hall a connu des blessures sévères durant sa carrière d’athlète de haut niveau : fracture des deux chevilles, fracture des plateaux tibiaux et rupture des ligaments croisés des deux genoux entre autres … Plutôt que de recourir aux analgésiques Tanner a décidé de se soigner grâce aux caractéristiques analgésiques des cannabinoïdes et n’a jamais caché sa consommation de cannabis.

Toujours dans les sports de glisse, le Canadien Ross Rebagliati est un fervent défenseur de l’utilisation du cannabis pour améliorer les performances dans le sport. Ross a gagné une médaille d’or en 1998 durant les jeux Olympiques de Nagano dans la catégorie Slalom Géant. Il a malheureusement bien failli perdre sa médaille après un contrôle positif au cannabis, mais la plante ne faisant pas encore partie de la liste des substances prohibées durant la pratique d’un sport, il a finalement pu conserver son titre. Ross consomme du cannabis principalement pour trouver l’appétit, mais également pour améliorer la concentration durant l’effort physique.

La carrière de Ross a beaucoup souffert de cette exposition médiatique centrée sur son amour pour le cannabis, il n’a malheureusement pas pu participer aux jeux de Salt Lake City en 2002 et sa carrière en tant que professionnel de haut niveau fut donc fortement compromise. Cette expérience l’a poussé à créer sa propre marque cannabique, Ross Gold, qui vend des accessoires en verre de type bong, et des produits à base de CBD comme des cartouches pour vaporisateur ou du thé. Il a également  prévu de distribuer prochainement du cannabis dans les dispensaires aux États-Unis et au Canada.

La NBA rencontre également son lot de contrôles positifs au cannabis durant les tests antidopage. Comme nous l’avons dit, le cannabis est un excellent moyen pour limiter les inflammations et soulager les douleurs musculaires, les joueurs de basket professionnels trouvent donc une aide précieuse dans le cannabis médical afin de pouvoir suivre la saison tout en restant à l’écart des traitements conventionnels. Selon Jay Williams, ancien joueur des Chicago Bulls, ce sont prêts de 75 à 80% des joueurs de la NBA qui consommeraient du cannabis, il dénonce dans le même temps la facilité avec laquelle les docteurs prescrivent des antidouleurs aux pouvoirs fortement addictifs et possédant des risques d’overdose.

Dans la même discipline, Cliff Robinson, allias Uncle Spliffy, ancien joueur des Trailblazers et véritable star à Portland, est devenu le porte-parole de la légalisation du cannabis dans le sport. Il a officialisé récemment la première marque de Cannabis pensée pour les sportifs durant la Marijuana Business Conference de Las Vegas. uncle-spliffy-cliff-robinson-300x300

Voici les dix objectifs qu’Uncle Spliffy souhaite suivre grâce à sa marque de cannabis:

  • Montrer que le cannabis et le sport peuvent être compatibles.
  • Changer la perception négative de la consommation du cannabis dans le sport professionnel.
  • Faire en sorte que les professionnels du sport reconnaissent les bienfaits de l’utilisation du cannabis chez les athlètes.
  • Changer les règlements dans le sport professionnel afin de pouvoir consommer du cannabis pendant et en dehors des saisons.
  • Autoriser les équipes de docteurs à prescrire et administrer des produits à base de cannabis pour les joueurs/athlètes.
  • Aider les sportifs professionnels en activité ou à la retraite, à connaître les avantages du cannabis naturel par rapport aux médicaments sous prescriptions.
  • Donner un impact positif aux athlètes professionnels du présent et du passé, une partie d’entre eux étant accroc aux antidouleurs et autres médicaments sous prescription comme les opioïdes, les stimulants et autres dépresseurs du système nerveux.
  • Faire prendre conscience aux équipes de docteur de l’abus des prescriptions pour des médicaments addictifs.
  • Offrir une alternative aux grands groupes pharmaceutiques et démontrer que le cannabis naturel est sain, non-addictif et qu’il représente une excellente médecine alternative naturelle.
  • Contribuer positivement à l’arrêt de la « guerre contre les drogues » et réduire le pouvoir politique des prisons privées qui s’enrichissent grâce à la guerre contre les drogues.

Du côté de l’UFC, le combattant Nick Diaz a fait la une des journaux sportifs outre-Atlantique après son contrôle positif au cannabis. Diaz profite de la loi Californienne sur le cannabis médical pour soigner ses troubles de l’attention et son hyperactivité grâce aux effets des cannabinoïdes sur la dopamine. Contrôlé positif au cannabis lors d’un test antidopage avant son match contre Anderson Silva, il a été sanctionné de 5 ans de suspension et 165 000$ d’amende. Une peine décisive pour la carrière d’un sportif, même si la suspension a finalement été réduite à 18 mois. Pour comparaison, son adversaire Anderson Silva a été contrôlé positif aux stéroïdes et n’a été suspendu que 12 mois.

Nombreux sont les joueurs de la NFL à demander l’autorisation de consommer du cannabis dans leur sport. Le Football américain est un sport très physique durant lequel il se produit de nombreux contacts physiques violents pouvant engendrer de graves traumatismes corporels. Le cannabis est donc une plante tout à fait adaptée aux problèmes physiques dont peuvent souffrir les pratiquants de cette discipline, grâce aux propriétés anti-inflammatoires des cannabinoides. Selon certains managers de la NFL ce sont plus de 50% des joueurs de football américain qui consommeraient du cannabis.

Ricky Williams

Ricky Williams

Ricky Williams, ancien joueur des Dolphins, était l’un des athlètes de la NFL présents lors de la High Times SoCal Medical Cannabis Cup de 2016 organisée en Californie. Différents joueurs de la NFL se sont réunis pour encourager leurs camarades sportifs de la NFL à utiliser le cannabis comme anti-douleur. Récemment c’est Jim McMahon, ancien joueur des Bears qui a fait parler de lui en encourageant l’utilisation du cannabis dans le sport. Il a dû déménager en Arizona pour pouvoir profiter de la carte de cannabis médical présente dans cet État afin de traiter ses problèmes de mémoire, de mots de têtes, d’arthrite et de douleur chronique dans le cou et les épaules. La balle est à présent dans le camp du commissaire Général de la NFL, Roger Goodell, qui est le seul à pouvoir décider d’une évolution du règlement sur le cannabis médical au sein de la NFL, mais il parait évident que les choses risquent de changer prochainement au vu de l’importance du sujet dans les médias sportifs.

Ce ne sont que quelques exemples de sportifs ayant trouvé dans les cannabinoïdes un allié de poids, leur permettant d’augmenter leur performances, mais également de préserver leur corps des dommages liés à la pratique de leur activité. On peut retrouver des exemples de sportifs consommant du cannabis dans un grand nombre d’autres disciplines, comme le triathlon, le hockey, le football… Espérons que le cannabis sera bientôt retiré de la liste des produits dopants pour que les sportifs ayant la chance de vivre dans un pays ou un état permettant la consommation du cannabis, puissent remplacer les traitements conventionnels par une solution alternative et naturelle qui a déjà prouvé son efficacité.

BHO Live Resin, le plein de cannabinoides !

BHO Live Resin, le plein de cannabinoides !

Cannabis, Cyclisme et Médecine

Comment écrire un article en relation avec le cannabis et le sport sans évoquer l’incroyable Medical Cannabis Bike Tour qui représente la rencontre parfaite entre le sport, le cannabis et la médecine. Organisé chaque année depuis 2012, ce tour à vélo de plus de 400 kilomètres et traversant différents pays d’Europe, comme la Hollande, la Belgique, l’Espagne ou l’Italie en fonction des années, a pour objectif de collecter de l’argent pour aider des associations ou des causes en rapport avec la recherche scientifique sur le cannabis thérapeutique. Depuis sa création, ce sont ainsi plus de 250 000 € qui ont déjà été collectés.

Les participants sont pour la plupart issus du secteur cannabique, tout le monde peut cependant participer à l’événement, à condition de posséder les compétences physiques requises pour ce genre d’effort. N’hésitez donc pas à vous joindre au Medical Cannabis Bike Tour afin de faire évoluer les préjugés sur les fumeurs et le sport tout en aidant la recherche pour le cannabis médical. Rassurez-vous, vous trouverez surement de quoi détendre les muscles et l’esprit après l’effort fourni sur le tour.

Sources utilisées pour cet article :

https://ncpic.org.au/professionals/publications/bulletins/cannabis-and-sport/

http://unofficialnetworks.com/2016/02/video-tanner-hall-newest-sponsor-is-all-about-the-weed

http://www.thestonerscookbook.com/2016/03/01/worlds-first-pro-athlete-with-a-cannabis-sponsor/

http://www.theweedblog.com/uncle-spliffy-seeks-to-change-negative-perceptions-about-cannabis-and-sports/

http://www.theguardian.com/sport/2015/sep/18/nick-diazs-five-year-ban-for-weed-is-master-stroke-of-outdated-thinking

http://www.nydailynews.com/sports/football/ricky-williams-recommends-nfl-players-marijuana-pain-article-1.2517890

http://www.safeaccessnow.org/football

http://www.hbo.com/real-sports-with-bryant-gumbel/episodes/0/202-episode/video/202-pot-in-the-nfl.html

http://edition.cnn.com/2016/03/09/health/nfl-marijuana-ban-eugene-monroe/

4 commentaires


4 comments on “Sport et Cannabis

  1. LRC

    Bonjour à toute l’équipe d’Alchimia.
    Après la disparition mystérieuse du site Cannabis infos sur internet, c’est depuis aujourd’hui 17 juillet celle de Chanvre info.
    Chanvre info a été l’objet de piratage informatique réguliers et répétés depuis quelques temps. Son rédacteur, Jean Louis Bouvarel, a brillamment et vaillamment rétabli la situation à chacune des attaques. Mais depuis aujourd’hui le site est totalement inaccessible en ayant été totalement interdit d’accès.
    Cette situation est emblématique de la situation Française au sujet du cannabis. Nos gouvernants pratiquent à ce sujet la politique de l’autruche en refusant de voir et prendre acte des (considérables) évolutions sociétales actuellement en cours dans le monde concernant la conception de l’usage du cannabis, notamment en Amérique du Nord, Etats-Unis et Canada étant bien partis pour être les fers de lance d’une légalisation du cannabis au niveau mondial.
    Dans un dernier soubresaut prohibitionniste, la France, par l’intermédiaire de ses dirigeants, augmente la répression et la censure. La censure à son importance car elle permet la désinformation et donc d’espèrer rendre la population ignorante de ce qui se passe notamment dans les pays sus-cités.
    Il est donc particulièrement important que les différents acteurs de la communauté cannabique, growshop, médias cannabiques, associations etc… continuent de diffuser toutes les actualités et informations liées au cannabis pour faire face à cette sérieuse menace contre notre liberté d’information, inédite dans notre société ultra connectée.
    D’avance merci. Vous souhaitant une bonne continuation et prospérité.
    Cannabiquement,
    GF

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour LRC,

      Comptez sur nous pour continuer à difuser l’informations quoi qu’il arrive.

      Pour ce qui est de Cannabis Info, ils avaient annoncé il y a quelque temps qu’ils arrêteraient prochainement le site. Chanvre info de son côté a également connu des périodes difficiles, ce n’est cependant pas la première fois que le site reprend après de courtes pauses il me semble.

      A bientôt

  2. franck

    Bonjour,
    Je pratique l’athlétisme en compétition(masters)..
    Mon problème est que je stress souvent quelques heures avant mes épreuves,existe t’il un produit à base de
    cannabis pour corriger cela? sans influer sur les performances physiques bien sur,car sinon c’est du dopage..

    Merci pour votre éclairage…

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Franck,

      Malheureusement, l’utilisation de cannabinoides dans le sport profesionnelle est considéré comme produit dopant.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *