Guide basique pour rouler un joint de cannabis

Bien avant que le cannabis ne devienne une substance populaire, vous connaissiez probablement le cannabis sous sa forme la plus emblématique : roulé dans un joint. Bien qu'il existe aujourd'hui un large éventail de méthodes et toutes sortes d'accessoires pour consommer du cannabis, il est toujours bon de rappeler les bases. Et que vous soyez un nouveau venu dans le domaine du cannabis ou un vétéran cherchant à parfaire ses compétences, il y a un certain nombre de facteurs dont vous devez être conscient lorsque vous préparez un bon joint. C’est parti, cela ne fait jamais de mal de travailler sur sa technique. Prenez des notes et quelques feuilles à rouler !

Matériel nécessaire et préparation pour rouler un joint

Pour « Rouler » un joint il faut déjà disposer du matériel adapté, ce sont pour la plupart des outils plus ou moins essentiels :

  • Feuilles à rouler
  • Cannabis : les fleurs (les bourgeons, les têtes ...) de cannabis de votre choix
  • Une râpe ou un grinder (vous pouvez également utiliser vos doigts ou des ciseaux)
  • Filtre en papier, carton ou n’importe quel type d’embout buccal
  • Briquet ou allumettes

Choisir le bon papier à rouler

Le choix du papier que vous allez utiliser est d'une grande importance, car lorsque vous fumez un joint, vous ne fumez pas seulement du cannabis, mais vous fumez aussi du papier. Le mauvais choix de papier peut provoquer un goût indésirable et également produire des composés nocifs pour la santé. C'est pourquoi les meilleurs papiers sont ceux qui contiennent moins d'additifs et qui ne sont pas blanchis au chlore, comme ceux fabriqués avec du chanvre organique, du riz, du coton, du lin ou des céréales biologiques, parmi de nombreuses autres options.

Il vaut également la peine de choisir une marque de qualité comme RAW, PayPay, OCB ou Smoking, car les feuilles à rouler sont assez bon marché pour partir du bon pied avec une marque suffisamment prestigieuse. Un papier de mauvaise qualité peut créer une expérience frustrante lors du roulage : ils peuvent se déchirer facilement, ne collent pas correctement et sont généralement difficiles à utiliser.

Les papiers à rouler sont disponibles dans différentes tailles. Bien qu'il existe quelques astuces pour rouler des joints à partir de divers types de papiers, la taille du papier détermine la taille du joint. Donc, si vous souhaitez rouler un bon joint, il faudra opter pour des papiers King Size, c'est-à-dire des longues feuilles (normalement d'environ 110x55 mm), de cette façon, nous pourrons toujours couper et laisser juste le nécessaire. Cependant, le plus courant, est d'opter pour un type de papier de taille régulière, à la taille classique des cigarettes : généralement compris entre 70 mm de long et 34 mm de large.

Émietter le cannabis

Une fois que vous avez des feuilles à rouler, il est temps de préparer le cannabis pour le rouler dans un joint, il faudra donc émietter ou hacher les têtes. Le moyen le plus efficace de le faire est d'utiliser un grinder ou un moulin à herbes, bien qu'il y ait aussi des gens qui le font avec les doigts (ou même des ciseaux). Retirez d'abord les tiges et les grandes feuilles, cassez les fleurs en petits morceaux et placez-les dans le grinder, en le tournant jusqu'à ce que tout soit bien émietté.

Si vous ne la broyez pas assez bien, le cannabis brûlera moins efficacement. Mais si vous le broyez trop finement, ce sera l’inverse et l’herbe pourra brûler trop rapidement, créant une expérience plutôt désagréable.

L’objectif ici est de créer un matériel émietté et aéré, il faut donc broyer l’herbe suffisamment pour que l’air puisse passer facilement au milieu du joint
L’objectif ici est de créer un matériel émietté et aéré, il faut donc broyer l’herbe suffisamment pour que l’air puisse passer facilement au milieu du joint

Il faudra trouver le juste milieu ; pas trop dense, ni trop fin. Juste assez léger et aéré pour faciliter un bon flux d’air et une combustion de qualité, alors que l’herbe reste suffisamment unie pour réussir à obtenir une structure solide.

Les avantages d’utiliser un filtre

Un filtre est un autre élément fondamental pour rouler un joint, même s’ils peuvent se rouler sans utiliser de filtre, par exemple, en utilisant un embout buccale en verre, une mode qui fait de plus en plus d’adepte. Cependant, les filtres en carton restes les plus connues.

Il est possible d’acheter des filtres pour cannabis de différents types dans la plupart des growshops, mais le plus simple est de faire un petit rouleau en carton comme ceux qui sont fournis avec de nombreux papier à rouler. Pour faire un filtre, il suffit d’arracher un petit morceau de carton et de le rouler en spirale avec la forme d’un petit cylindre, un peu plus petit que le diamètre du joint que vous pensez rouler.

Le filtre possède deux fonctions principales. D’un côté, cela permettra au joint d’être plus solide, avec une sorte de « base » qui aide à ajouter de la stabilité structurelle du produit fini. Cela rend le roulage également plus facile, en servant de guide pour rouler facilement.

En plus, cela permet de fumer tout le cannabis. Quand on fume un joint sans filtre, il est presque impossible de fumer le dernier morceaux sans se brûler les doigts ou sans que des braises tombent sur les lèvres. Mais avec un filtre, il est possible de fumer tout le cannabis et maintenir les doigts propres et sans se brûler. Faites simplement attention de ne pas fumer le carton.

Un filtre permet également de capturer une partie des goudrons et de résine qui, sans cela, terminerait dans la bouche et les poumons. Cela peut permettre d’avoir une expérience de fumer un joint un peu plus propre et savoureuse.

Le roulage du joint à proprement parlé

Une fois que vous avez un papier de qualité, le cannabis émietté comme il faut, un filtre en carton rouler, c’est le moment de mettre le cannabis dans le papier à rouler.

Il est possible d’utiliser une superficie lisse ou de supporter le papier entre les doigts, en créant une forme en « U » le long du papier
Il est possible d’utiliser une superficie lisse ou de supporter le papier entre les doigts, en créant une forme en « U » le long du papier

Ajouter du cannabis

Au niveau de la partie supérieure du papier il devra y avoir une légère bande adhésive face à la personne qui roule, qu’il faudra utiliser pour fermer le joint par la suite. Il faudra placer l’herbe en dessous de cette bande adhésive avec suffisamment de papier sur la partie inférieure et rouler les extrémités du papier l’un contre l’autre pour compacter légèrement le matériel, pour ensuite glisser le filtre de taille appropriée sur une extrémité. Le filtre servira de modèle pour déterminer le diamètre du joint, il faudra donc, en fonction de la taille du papier et du type de filtre, déterminer la quantité appropriée de cannabis, selon les envies et les circonstances, à mettre dans le papier.

Rouler le joint

Une fois que l’herbe est dans le papier, ce sera le moment de réaliser la partie essentielle du roulage de joint. Il faudra prendre le papier et l’herbe qu’il contient entre le pouce et l’index. En utilisant les deux mains, rouler graduellement le tout vers le haut jusqu’à obtenir la forme désirée pour le joint. Pour obtenir le meilleur pliage, il faudra utiliser le pouce pour pincer doucement le papier autour du filtre en commençant par le bout (le plus important c’est que l’extrémité soit bien maintenu pour que le filtre ne bouge plus).

Une fois que ce « pinçage » est effectué, continuez à rouler graduellement le pliage le long du reste du papier
Une fois que ce « pinçage » est effectué, continuez à rouler graduellement le pliage le long du reste du papier

Pour un joint bien droit, assurez-vous de maintenir les bords du papier alignés. Pour un joint conique, commencez à rouler le papier sur un côté du filtre, en vous assurant que le papier du côté du bout ouvert soit un peu plus haut au fur à mesure du roulage sur la partie postérieure de la feuille. Finalement, léchez la bande adhésive et fermez le papier.

Presser le joint

Enfin, utilisez un petit objet pour presser doucement l’extrémité ouverte, pour que le cannabis se compacte de façon uniforme à l’intérieur. Il est également possible de donner de petits coups sur l’extrémité du joint. Cela évite une combustion non uniforme. Une fois le cannabis comprimé de manière uniforme, il est possible de serrer l’extrémité du joint avec les doigts pour aider à donner un peu plus de pression et obtenir un joli joint fermé qui pourra se conserver pour consommer plus tard. Il faudra tourner le papier qui dépasse jusqu’à ce que le joint ressemble à une bougie d’anniversaire. Ensuite, en mordant, avec un ciseau ou en brûlant directement le bout, nous le retirerons.

Félicitation, vous venez de rouler un joint et il est prêt pour être consommé
Félicitation, vous venez de rouler un joint et il est prêt pour être consommé

Méthodes simplifiées pour faire un joint

Rouler un joint est une forme de travail manuel qui demande un peu de pratique et de patience pour le faire correctement. Mais si vous trouvez cela trop compliqué, il existe également des façons plus faciles d’obtenir un bon joint. Quelques exemples :

En utilisant des papiers pré-roulés

Également connus comme blunt conique, il s’agit d’un cone en papier pré-roulé, simplement un papier qui à été enroulé autour d’un filtre à son extrémité et qui reste ouvert sur l’autre bout. Pour l’utiliser, il faudra préparer l’herbe comme nous l’avons décrit précédemment et introduisez là par le côté ouvert, enfin pressez le matériel avec la partie supérieure d’un stylo ou n’importe quel objet similaire. Fermez le joint et c’est prêt ! Les blunts sont parfaits pour les personnes qui n’ont pas envie de rouler !

En utilisant des machines à rouler

Les machines à rouler font tout le travail au moment de rouler un joint. Il est possible d’en trouver des très économiques et simplement c’est une petite plateforme en plastique ou en métal avec un ou plusieurs rouleaux. L’herbe se place dans un petit espace et s’insère dans un papier avec le bandeau adhésif qui ressort sur la partie supérieure de la machine. Le rouleau bougera doucement jusqu’en haut pour que seul ressorte la bande adhésive. Finalement, on léchera la bande adhésive et on finira de fermer pour créer un joint uniforme sans presque aucun effort. Chaque machine à rouler peut être un peu différente, il est donc conseillé de consulter le manuel d’instruction de chaque modèle pour connaître les meilleures pratiques à employer avec ce type d’appareil.

https://vimeo.com/267216208

Quelques derniers conseils pour rouler un joint

Rouler un joint comme il faut est un art, et plus vous le pratiquerez, meilleur vous serez. Mais apprendre à le faire demandera de la pratique, voici quelques derniers conseils pour les débutants :

  • Un joint ce n’est pas forcément que du cannabis. Certaines personnes mélangent du tabac pour améliorer la combustion, pour économiser du matériel ou même pour augmenter les effets du THC grâce à la nicotine. Malgré cela, c’est plus une histoire d’habitude culturelle de ce côté de l’Atlantique.
  • Utilisez toujours la pression correcte. Ne pas rouler le joint trop fermement ni trop légèrement, il pourra en effet se rompre.
  • Il est possible de s’entraîner avec d’autres substances qui ressemble à la consistance du cannabis, comme le tabac ou des herbes à cuisiner.
  • Un joint en forme de conne brûle mieux qu’un joint droit, on pourra alors profiter d’une consommation plus douce et consistante. Cependant, rouler en forme de conne est un peu plus compliqué.
  • Et rappelez-vous que le joint parfait c’est celui qui, en plus d’avoir une apparence impeccable, reste solide et compacte au fur et à mesure de la consommation.

Un joint doit être le plus droit possible et sans troue entre le filtre et le matériel. En consommant, il faudra le faire comme pour une cigarette classique

L’art du joint Origami

Nous vous avons présenté les concepts basiques pour rouler un joint. Cependant, il existe de nombreuses autres façons de transformer l’herbe en joint de champion. Il est par exemple possible de faire un joint en forme de L, en collant deux papiers à rouler, l’un horizontal et l’autre vertical. Il est également possible de faire un joint en forme de tulipe, avec trois papiers à rouler. Il existe également d’autres techniques plus spécialisées qui entre carrément dans le monde de l’origami.

L’origami consiste à réaliser de merveilleuses créations à base de papier pliés. Ce respectable passe-temps est relativement ancien, mais il s’est perfectionné à une vitesse époustouflante durant ces dernières années. L’origami de joint est encore plus récent. L’art de réaliser de merveilleuses créations à base de papier à rouler et de petits filtres (remplit de cannabis ou de Haschich, bien sur), propose en plus la poétique condition de beauté éphémère, terminant quoi qu’il arrive en fumée et en rêves

Les artistes du pétard reste souvent anonymes et n’aspirent ni à la célébrité ni à la gloire. Si internet leur permet d’immortaliser leurs créations, seules leurs mains sont apparaissent sous le feu des projecteurs. Leur talent est altruiste et ils cherchent seulement à enseigner aux amateurs de cannabis de nouvelles façon originales de consommer leur plante favorite.
On laisse ici quelques exemples qui vont vous surprendre :

Capables de réunir de nombreux joints, ce super-pétard te fera tourner la tête!
Capables de réunir de nombreux joints, ce super-pétard te fera tourner la tête!

Joint scorpions : un petit chef d’œuvre, ça demande une certaine expérience en origami de base
Joint scorpions : un petit chef d’œuvre, ça demande une certaine expérience en origami de base

La déesse Durga protège ses dévots à tous les niveaux, même si elle demande de nombreux briquets pour l’allumer comme il faut
La déesse Durga protège ses dévots à tous les niveaux, même si elle demande de nombreux briquets pour l’allumer comme il faut

Pour de nombreux fumeurs la tolérance au cannabis est lié à l’ADN

Pétard + Bong = Pétabong ??
Pétard + Bong = Pétabong ??

Futurama passe par la phase cannabique
Futurama passe par la phase cannabique

Un exemple de THC-Rex
Un exemple de THC-Rex

Une fois que vous retrouverez les 7 boules de cristal tu pourras fumer ce Dragon
Une fois que vous retrouverez les 7 boules de cristal tu pourras fumer ce Dragon

Un joint familial à partager
Un joint familial à partager

Baby Yoda est l’un des meilleurs travail de @thegrasshoppa , une vraie reine des pétards
Baby Yoda est l’un des meilleurs travail de @thegrasshoppa , une vraie reine des pétards

Tony Greenhand (@tonygreenhand) est un autre artiste de niveau supérieur. La quantité de détails contenu dans ses créations est impressionnant
Tony Greenhand (@tonygreenhand) est un autre artiste de niveau supérieur. La quantité de détails contenu dans ses créations est impressionnant

Il existe des joints très élaborés … on a presque envie de ne pas les consommer, comme avec ce joint en forme de Wall-E
Il existe des joints très élaborés … on a presque envie de ne pas les consommer, comme avec ce joint en forme de Wall-E

Et pour finir, un joint de niveau interstellaire avec la forme de la Station spatiale International
Et pour finir, un joint de niveau interstellaire avec la forme de la Station spatiale International


La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. Nous rappelons à nos clients que les graines de cannabis ne figurent pas dans le catalogue de la Communauté européenne. Il s'agit de produits destinés à la conservation génétique et à la collection, mais pas à la culture. Il est strictement interdit de les faire germer dans certains pays, à l'exception de ceux autorisés par l'Union européenne. Nous conseillons à nos clients de ne pas violer la loi de quelque manière que ce soit et nous ne sommes pas responsables de leur utilisation.
29-03-2022 Alchimia news

Commentaire en “Guide basique pour rouler un joint de cannabis” (0)

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Guide basique pour rouler un joint de cannabis" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

keyboard_arrow_up