Pourriture racinaire et cannabis

Les protistes de type Phytophthora

Phytophthora au microscope

Phytophthora au microscope

La Phytophthora (en grec « destructeur de plantes ») est un type de protistes de la famille des Oomycètes décrits pour la première fois par Heinrich Anton de Bary en 1875. Les protistes sont des organismes qui forment la quatrième catégorie du règne eucaryote, les trois autres étant les champignons, les animaux et les plantes. Plus de 100 espèces différentes de Phytophthora ont été décrites.

Cet organisme est capable de survivre au niveau des couches superficielles du sol (également dans les restes végétaux) durant de longues périodes de temps, causant des dommages sur de nombreux types de plantes, comme dans notre cas avec le cannabis. Il n’a donc pas besoin de plante-hôte pour survivre, et attaque celles qui sont à proximité quand les conditions de températures et d’humidité dans l’armoire de culture ou en extérieur sont adéquates pour sa reproduction.

Développement et reproduction du pourrissement racinaire

Pour que cet organisme s’active, des températures approximatives de 15 à 24ºC sont nécessaires, le printemps et l’automne sont donc les saisons les plus propices au développement et à l’activité du Phytophthora. Utiliser trop d’engrais pour le cannabis riche en azote, cultiver dans un sol trop humide (ou avec peu de drainage) et/ou trop chaud favorisent également son apparition.

L’infection se propage par reproduction sexuelle (oospores) ou asexuelle (à travers les zoospores) ; à partir de ces organismes, le mycélium germe et se développe pour attaquer par la suite les tissus végétaux, spécialement les racines et le collet des plantes.

La principale différence qu’il possède avec les champignons se trouve au niveau des parois cellulaires qui sont composées de cellulose pour le Phytophthora, alors que celles des champignons sont en chitine. Au niveau général, les Oomycètes sont plus proches des plantes que des animaux, à l’inverse des champignons.

Racines saines (à gauche), racines atteintes de pourriture racinaire (à droite)

Racines saines (à gauche), racines atteintes de pourriture racinaire (à droite)

Symptômes et conséquences de la pourriture racinaire

Au départ, et pour ce qui est du niveau aérien de la plante, il est possible d’observer un ralentissement général du développement. Les feuilles se tâchent et souffrent de chlorose (elles deviennent jaunes) pour ensuite devenir marron et tomber. Ainsi, le feuillage est toujours plus rare et moins vert. L’état général de la plante empire rapidement, avec des flétrissures générales aux tonalités marrons sur les feuilles, les têtes et les troncs.

Racines blanches et saines traitées avec du Thrichoderma

Racines blanches et saines traitées avec du Thrichoderma

Sous terre, il est possible d’observer des nécroses au niveau des poils absorbants des racines, qui petit à petit cessent d’absorber l’eau et les nutriments (ce qui provoque les symptômes de tâches sur les parties aériennes de la plante). Des racines de couleurs marron avec des pointes nécrosées se décomposant petit à petit peuvent être observées, ce qui peut engendrer de nouveaux problèmes. La base du tronc peut montrer également des colorations obscures et brunes.

Fondamentalement, et comme c’est le cas pour d’autres maladies du sol comme le Pythium, un flétrissement général de la plante peut être observé, spécialement durant les heures les plus chaudes de la journée. Nous verrons également que, malgré l’arrosage, il n’est pas possible de redresser les feuilles et le tronc. De nombreux cultivateurs pensent que la plante manque d’eau et qu’ils doivent donc arroser en abondance, ce qui, loin de résoudre le problème, aggrave plutôt l’état de la plante. Les plantes peuvent effectivement mourir une semaine après avoir montré les premiers symptômes.

Ananas attaqué par la pourriture racinaire

Ananas attaqué par la pourriture racinaire

Prévention et contrôle de la pourriture racinaire

Nous devons commencer par rappeler que soigner – ou même simplement contrôler – une attaque de pourriture racinaire durant une culture est presque impossible. Ainsi, il ne reste qu’une solution possible pour éviter son apparition dans nos cultures : la prévention. Pour cela, nous devrons respecter les points suivants :

  • Utiliser un substrat prévu pour le cannabis avec une bonne capacité de drainage et qui ne retienne pas trop l’humidité.
  • Ne pas arroser en excès afin que le substrat ne soit pas constamment imbibé d’eau.
  • Ne pas arroser avec de l’eau chaude ou durant les heures les plus chaudes.
  • Ne pas fertiliser en excès le substrat (spécialement en azote).
  • Que ce soit avec des graines ou des boutures, l’hygiène est fondamentale. Désinfecter tous les ustensiles de culture et de clonage.
  • Utiliser de la vie microbienne bénéfique pour les racines, comme par exemple le Trichoderma, qui protège le système racinaire des plantes.
  • Jeter tout substrat qui aurait été infecté.
  • Contrôler la température du substrat afin qu’elle ne soit pas trop élevée.
  • Surélever les pots, et les désinfecter, spécialement s’il s’agit de boutures ou de plantes blessées au niveau du tronc.
23 commentaires


23 comments on “Pourriture racinaire et cannabis

  1. Canna_refujee

    Bonjour Alchimia, voilà encore un superbe article très utile pour les passionnés, j’aurais quelques questions.
    Malgré toute sorte de prévention, j’ai toujours ce problème de « bactéries » vous avez d’ailleurs démontré qu’il s’agit de Phytophthora.
    Le problème arrive que sa soit en laine de roche ou en bille d’argile. Pensez vous que ces germes sont présent dans l’eau du robinet (ou des vielles canalisations) ?
    Le fait que l’eau soit dure ( EC 0.6) génère du calcaire dans les systèmes, ce mème calcaire deviendrai support de croissance des Phytophthora ?
    Déjà pas mal de temps que je tourne en rond, j’ai lu que la culture en pain de laine de roche est possible avec de l’eau dure, mais sous quelles conditions selon vous ? j’ai vraiment tous les symptômes que vous énoncé, et la répercussion est que cela ne murit jamais jusque au bout ;(.
    je vous remercie l’équipe

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Canna-refujee,

      L’eau du robinet est traité avec du chlore et ne peut donc pas être la source du Phytophthora, même si cette eau n’est pas stérile.
      Le calcaire ne peut pas être le support pour la croissance de votre problème de Phytophthora, il faut plutôt se touner des soucis au niveau de l’environnement. Optimisez l’hygiène de l’espace de culture, un excés d’humidité au niveau des racines peut également être la source de votre problème, ajustez la température de l’eau et le cycle d’arrosage. Si vous ne le faites pas déjà utilisez des trichodermas ou de H2O2.
      Pour la culture avec une eau dure, faites attention de ne pas mettre trop d’engrais et évitez les compléments calcium/magnésium.

      A bientôt

  2. 007 james weed

    bonjour à toute l’équipe alchimia j’ai un petit souci avec mes plantes croissance ralentit et feuilles du bas jaunes et j’ai démoulé mon pot il n’y a que des racines dans le fond du pot et elle sont maron je suis en coco perlites que puis je faire pour éradiquer ce probléme je penser changer le substrat par du terreau avec 50% de perlites en arosage manuel et en autopot au rempotage est ce que ça va continuer ou alors avez vs un produit de préférence bio contre cette maladie si je l’est? mais en lissant votre texte et en regardant les photo je pense avoir le pytophtora mais j’ai surarrosé au début et j’arrose correctement depuis peu de temps ! que me conseiller vous de faire? vont il mourir? est ce trop tard? mon eau est trés calcaire! merci d’avance pour les conseil 😉

    rebonjour mon probleme est peut étre un excé de sel dans la coco perlite JE SUIS EN BIOTABS merci pour vos reponse 🙂

    ps je sui en culture interieur et il y’a pas longtemps j’ai eu jusqu’a 38degrés!!!!

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour 007 James Weed,

      Si vous ne le faites pas déjà, appliquz des trichodermas depuis le début de vie des plantes, cela vous aidera a lutter et à prévenir les problèmes au niveau des racines.
      Avant toute chose vous ne pourrez pas cultiver avec des températures de 38ºC, cela provoque bien évidemment l’apparition de divers problèmes, comme par exemple des champignons.
      BIOTABS est un excellent produit que certains de mes collègues cultivent en autopot sans souci.
      Il me semble que cela fait un moment que vous rencontrez des problèmes au niveau de la culture du cannabis, je vous conseillerais personnellement de simplifier les choses au maximum et de respecter les règles de bases : un environnement adapté au niveau du climat, un arrosage efficace et les nutriments de bases.

  3. 007 james weed

    rebonjour je mais du trichodermas dans le substrat et il y’en a dans ma coco u_gro donc j’ai peut étre pas le pytophtora ? c’est peut étre juste un exccé d’eau et de sel ? vous en pensé quoi? ; et pour simplifié je compte mettre du terreau, et par la suite au dernier rempotage le systeme autopot , car je regret d’avoir mis de la coco , je trouve ça compliqué pour un débutant ! j’ai jamais eu autant de probleme de culture ,en terreau j’y arrive bien! donc des demain je compte changer ma coco par du terreau bio bizz light mix , me conseiller vous de faire quelque chose de particulié par rapport à mon souci de pourisement des racines , mettre un produit ou à par changé mon substrat y’a rien à faire? et pour les temperatures c’est presque réglé vu qu’on arrive en fin d’été j’ai 30 degrés maxi et ça va encore baisser ; en faite mes problémes ne vienne pas de biotabs mais bien de ma coco , et dire que j’avais dit que biotabs était de la merde!!! je vais renvoyer un message sur la page biotabs pour rectifié le tir donc désoler pour ce que j’ai dit de biotabs!!! 😉 et encore merci pour votre aide! à bientot

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour 007 James Weed,

      Je n’ai pas vu vos plantes je ne pourrais donc vous donner de diagnostic, il semble cependant que ce sont des collégues à moi qui vous ont diagnostiqué le Pytophtora, je leurs fait donc confiance 😉

      Si vous avez des problèmes avec la coco, la gestion de l’arrosage et l’engraissage, cultiver en terre sera plus simple, utilisez une terre riche pour que la plante puisse se servir selon ses besoin, arrosez avec prudence, cultivez avec des températures adaptée et la récolte sera alors assurée.

      Je ne vous encourage pas à cultiver en terre en Autopot, si vraiment vous souhaitez l’utiliser ajouter des trichoderma dans le nouveau substrat et installer un AirDome .

      A bientôt

  4. 007 james weed

    bonjour à toute l’équipe alchimia merci pour vos conseil, je vais les suivres j’ai deja des air domes et du tricodermas et du terreau bio bizz light mix car en culture terreau je maitrise trés bien ! merci et à bientot 😉

  5. BamiBamou

    Bonjour Alchi ! j’ai un problème avec une de mes plantes qui semble avoir un soucis type pourriture du collet. Le problème est uniquement localisé sur 3/4 petites branches en bas de la plante (que je n’avais pas eu le temps de tailler en croissance). La plante étant actuellement en flo+35, tout traitement en pulvérisation me semble donc impossible (je me trompe peut-être)…
    Pour le moment, j’ai seulement coupé les branches atteintes (avec une ciseau désinfecté à la javel) mais après avoir lu plusieurs éléments concernant ce phénomène, j’ai peur que cela se propage…que pourriez vous me conseiller?
    Merci d’avance et bonne journée 😉

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour BamiBamou,

      Il se peut que votre plante soit attaquée par le Pythium. Il faudra nettoyer et désinfecter l’espace de culture dans son intégralité. Utilisez également des Trichodermas dans votre eau d’arrosage. Il faut en effet éviter à tout prix de réaliser des applications foliaires sur des plantes en floraison. Restez vigilant et observer bien les plantes, lors de vos prochaines cultures vous pourrez utiliser les trichoderma en prévention.

      A bientôt

  6. BamiBamou

    Bonjour! Merci de votre réponse. Malheureusement, je n’ai pas de trichodermas mais je peux en commander dès aujourd’hui (j’ai repéré celui ci : https://www.alchimiaweb.com/fr/trichoprot-product-2046.php – mais si vous avez une meilleure idée, je suis preneur). Avec le temps de livraison, pensez vous que cela vaut le coup, ou ce sera déjà trop tard? Pendant ce temps, je dois continuer à couper les branches atteintes ?
    Merci d’avance !

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour BamiBamou,

      Le Trichoprot est un excellent produit pour essayer de contrôler l’attaque de Pythuim présente sur vos plantes, je ne pense pas qu’il soit trop tard pour en appliquer, même si je ne peux vous garantir que cela réglera le problème. Continuez à éliminer les branches atteintes, même si de toute façon l’infection sera toujours présente au niveau des racines.

      A bientôt

  7. Clem

    Bonjour,
    Je me tourne vers vous car mon terreau etait tres tasse jai don utilisé une aiguille pour faire qq trous pour l’aerer un peu. Depuis une de mes plantes a les feuilles du haut vert pale. Je pense avoir endommagé qq racines pensez vous que cela soit grave ou que la plante va repartir normalement apres qq jours ? Je suis a flo+9 et jai plante l’aiguille ilya 2 jours. Les autres plantes n’ont rien . merci d’avance

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Clem,

      Effectivement ce n’était pas spécialement une bonne idée. Vous avez endommagé les racines juste en début de floraison, pendant le stretch, difficile de faire plus stressant pour la plante. Elle devrait continuer sa floraison, mais la récolte en sera affectée.

      A bientôt

  8. Mystic

    Bonjour,

    Je pense avoir de la pourriture racinaire sur quelques unes de mes plantes, système Autopot (biotab’s), je les est trouvée aujourd’hui, je check tout les 2 jours, comme complètement cramée avec quasi toutes les feuilles du haut jaunis et sèche….
    en dépotant la plante il y’ a eut une très forte odeur de « pieds, vieille chausette » casi insoutenable.

    je voudrait savoir si il s’agit apparemment bien de pourriture des racine et si cela risque de ce propager de pot en pot?
    sachant qu’il ne communique pas, l’eau ne faisant que s’écouler dedans et ne ressortant jamais.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Mystic,

      Il est en effet fort possible que votre plante souffre de pourriture racinaire. Si les plantes ne sont pas en contact il ne devrait pas y avoir de propagation. Pour un diagnostique précis envoyez des photos à info@alchimiaweb.com.

      A bientôt

  9. Lewis28

    Bonjour voilà j ai un souci j ai des feuilles sur un pied qui ce rabat sur les côtés est ce normal je suis à deux semaines environ de croissance .
    Merci de vos conseil il sont super utile

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Lewis28,

      Impossible de dire de quoi il s’agit sans voir de photos, envoyez-nous un mail à info@alchimiaweb.com pour avoir un diagnostic.

      A bientôt

  10. rita stegner

    bonjour . j’ai un gros problème de croissance et de pourrissement des racines . Cela fait 3 ans que ça dure , j’avais reussi a resoudre le problème ponctuellement en changeant les box , en nettoyant tout , mais le problème reviens inexorablement . J’ai meme déménager en pensant resoudre le problème définitivement , mais maintenant c’est encore pire qu’avant , les plantes restent toutes petites et elles meurent doucement , meme si je les passes en flo rapidement , il y en a une sur 20 qui stretch . Je comprends pas ce qu’il ce passe , pourtant j’ai de l’experience , j’ai eu des super résultats pendant des années , et du jour au lendemain plus rien , ou 3 sessions en 3 ans …. et tres difficilement . Avez vous déjà entendu ce genre de cas ? Est-il possible de nettoyer efficacement les box , car les tissus s’ils sont infecter cela est pratiquement impossible d’etre sur de la decontamination non ? Dois-je a nouveau racheter des nouvelles box + extract + filtre gaine ventilo ? Jeter tout le matos (pots ustenciles) , puis-je garder le balast et les ampoules (hps et CFL) . C’est une véritable psychose que je vis avec ce bordel . J’envisage de demenager a nouveau en prenant soin de TOUT jeter …. habits meubles chien femme enfant 🙂 . Bref HELP si quelqu’un pouvais m’aider , merci d’avance les gens

    surtout que j’ai toujours eu une hygiène irréprochable , comparer a la plupart des cannabiculteurs dont j’ai visiter les installes , je suis vraiment au top niveau hygiène , je ne comprends pas ce qui ce passe c’est dingue .

    par contre je n’observe pas de tache brunâtres sur les feuilles ou le tronc . Les symptômes sont un raidissement du tronc (on peut presque le cassé en deux tellement il durci ) , et les feuilles du bas deviennent pratiquement blanches et elles partent s’effritent en poussière quand on les touches . C’est radical ce truc . Sinon la chose que j’observe depuis un bon moment déjà ( et que je n’avais pas quand tout marchait bien ) c’est un genre de filament blanc qui flotte dans la box comme des petites poussière , mais j’ai l’impression que cela vient de la terre , des poussières . Je suis perdu je n’arrete pas de chercher ce qui ne va pas , je me pose des questions sur tout et n’importe quoi c’est un cauchemar ce truc . Je m’apprete a jeter mes deux box mon extract + filtre gaine et tout le reste du matos . C’est sur que c’est dans les box que ce trouve le problème parce que si sort les plantes et les laisse « a l’arrache » derrière une fenetre elles reprennent de la vigueur et tout doucement elles se portent beaucoup mieux (meme si le mal a déjà fait trop de degats) , c’est une bonne indication déjà . Voilà c’est un peu confus comme message excusé moi pr le pâvé mais je suis vraiment dans la …..

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Rita Stegner,

      Changer tout votre matériel me parait un peu radical, mais je comprends votre désesperation. Ce que vous décrivez pourrait faire penser à de l’Oidium, mais les conséquences sur les plantes ne sont pas aussi radicales que ce que vous décrivez. J’imagine que vous avez déjà essayé de nettoyer l’espace et le matériel de culture avec de la javel. Si vous souhaitez nous envoyer des photos pour que nous puissions voir l’état de vos plantes, vous pouvez le faire à cette adresse : info@alchimiaweb.com

      A bientôt

  11. stephanie

    bonjour, aprés avoir changé de pot, j’ai le bout de toutes mes feuilles qui seche et s’éfrite
    de ou cela peu venir? merci de votre reponse

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Stephanie,

      Cela ne vient probablement pas du rempotage, envoyez-nous un mail à info@alchimiaweb.com avec le plus de détails possible sur votre culture.

      A bientôt

  12. Boon

    Bonjonr alchi voila jai eu un probleme de racine en hydro racine marrons mes plant mort les un après les autre …ma questions à votre avis je doit jeter mes pots table à marée pompe etc ? …sinan avec quoi je peux netoyer tout sa pour me débarrasser des champignons merci de votre réponse

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Boon,

      Ce système n’est pas des plus faciles à contrôler. Si vous n’avez plus de plantes dans le système, appliqué de l’eau de javel avant de recommencer une culture.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *