Pythium et cannabis

Les variétés de marihuana partagent beaucoup de maladies et d’invasions de nuisibles qui affectent également d’autres types d’espèces végétales. Elles peuvent varier selon les conditions de culture et la région où elles vont
être cultivées.

Champignons sur une plante de cannabis

Champignons sur une plante de cannabis

La production agricole massive et son agro-technologie ont été la cause de la prolifération des nombreux agents pathogènes et des différents parasites qui attaquent les champs horticoles de toute la planète. L’usage de pesticides et de fongicides ont transformé les méthodes et techniques pour réaliser des cultures en agriculture conventionnelle. Connaitre les différentes épidémies et maladies qui envahissent les cultures de cannabis vous apportera une connaissance supplémentaire qui vous aidera à identifier n’importe quelle attaque et vous permettra de la combattre efficacement.

Comment agit le Pythium sur les plantes de cannabis?

Nous le connaissons comme Pythium, mais en réalité il s’agit d’un groupe de champignons radiculaires.

Ils appartiennent à une famille appelé Mastigomycotina Oomycetes, son nom scientifique est, Peronosporales Pythiaceae Pythium spp. Les espèces les plus communes sont; Pythium aphanidermatum., Pythium ultimum., et Pythium debaryanum. Ce champignon peut proliférer avec une extrême facilité en pépinière, culture de cannabis en intérieur ou sous serre. Affectant différentes zones, ce champignon peut être la cause de la perte totale de la production de la culture. Nous pouvons trouver deux attaques bien distinctes.

Attaque pré-émergente : Cela se produit durant le processus de germination avant que la graine n’ait germée. Durant ce processus le champignon profite de l’hydratation de la graine pour s’introduire à l’intérieur de cette dernière et l’infecter. Cela diminue le taux de germination, arrivant même à empêcher la germination totale des graines utilisées. L’attaque dépend des conditions environnementales lesquelles peuvent être très variées.

Attaque post-émergente: Cette attaque se produit sur le tronc de la plante ou l’on peut observer un rétrécissement au niveau du cou en contact avec le substrat. La prolifération du mycélium sur ces zones des cellules se fait en s’alimentant de ses contenus.

Cycle de vie du Pythium

Le Pythium peut se développer en serre, sur des greffes, restes végétaux, dans l’eau d’arrosage et dans les substrats de culture. Les insectes d’effet de serre, comme les moustiques ou les mouches de terre, peuvent également transmettre le Pythium.

Développement du Phytium

Développement du Phytium

La méthode de propagation se réalise à travers la formation de sporanges, une structure en forme de capsule. Les centaines de sacs libèrent les zoospores qui arrivent directement à la racine où ils s’accrochent, germent et colonisent le tissu de la racine à travers la production de fines structures similaires à des fils appelés communément mycélium. Pythium forme des spores et des chlamydospores dans les racines des plantes en décomposition où elles peuvent survivre longtemps, des années même, en sol avec des conditions défavorables, dans le substrat de culture et dans l’eau, donnant lieux à des infections postérieures.

Cette maladie cause la décomposition de la couronne et de la racine. Quand la température du lieu de culture augmente et que les jours deviennent chauds ce champignon peut commencer son activité. Les feuilles supérieures se fanent durant le jour et au départ elles peuvent se récupérer la nuit, mais avec le temps la plante meurt. Les symptômes initiaux dans le système radiculaire développent des lésions aux pointes des racines et commencent à proliférer sur tout le système incapacitant l’absorption de nutriments. On peut également voir ses symptômes dans les tissus, dans la couronne de la base du tronc. Elle peut s’étendre jusqu’à 10 centimètre au-dessus de la base du tronc de la plante.

Comment prévenir et éliminer le Pythium dans les cultures de cannabis?

La gestion intégrée de la maladie passe par l’utilisation d’une série d’instruments de culture, biologiques et chimiques pour contrôler et administrer de façon efficace les différentes maladies qui arrivent pendant la culture de marihuana en intérieur et extérieur.

Contrôles de la zone de culture: La solution pour éliminer et pouvoir contrôler efficacement ces attaques passe par le nettoyage exhaustif de toute la zone de culture en maintenant une hygiène irréprochable. Les ustensiles utilisés doivent être complétement stérilisés. Il ne doit pas y avoir de reste de matière végétale. Il ne doit pas y avoir d’inondation, le champignon possède une grande facilité pour proliférer dans celle-ci. Il est important de maintenir le substrat propre et aéré, libre de nuisibles et de champignons, s’il est réutilisé et qu’il n’est pas conservé comme il se doit il peut y avoir ce genre de problème.

L’eau d’arrosage: Le lieu de stockage et les bouteilles de nutriments doivent être désinfectés périodiquement pour prévenir l’apparition de Pythium.

Variétés résistantes: Il existe des variétés de cannabis résistants aux champignons qui acquièrent une certaine tolérance aux attaques de ce pathogène. Ces variétés sont généralement plus vigoureuses que les autres et peuvent arriver au terme de la culture donnant des têtes de qualité.

Marihuana Bangi Haze

Marihuana Bangi Haze

 

Solution nutritive: Les substrats de culture inerte comme, la laine de roche, la fibre de coco, les billes d’argile s’utilisent pour la germination, dans les premières transplantations après la germination et dans les cultures  de marijuana hydroponiques. La solution nutritive passe à travers le substrat de culture. Cette solution peut contenir le Pythium, ou d’autre pathogènes qui affectent également les espèces végétales. La désinfection de la solution nutritive pourra se réaliser grâce à des méthodes biologiques, physiques ou chimiques.

Transplantation et plantule: Il est préférable d’éviter le stress dû aux températures élevées diurnes durant une transplantation. Il faut toujours choisir des plantes saines pour la transplantation en évitant celles qui montrent des signes de faiblesse. S’assurer également de ne pas blesser les racines au moment de la transplantation. Une bonne circulation d’air, une distance adéquate entre les plantes, l’oxygénation de la solution nutritive, une hygiène parfaite, éviter les arrosages de nuit et ne pas laisser se déshydrater les plantes sont des mesures pour un contrôle et une prévention de ce pathogène.

Climatologie de la culture: Il est important que la température radiculaire et l’humidité du substrat de culture ne soit pas trop élevée. Le substrat de culture doit drainer correctement. Il n’y aura pas d’accumulation d’eau stagnante, ce fatidique champignon peut s’étendre facilement.

Vigilance du parasite: les plantes doivent être révisées durant tout le cycle de culture pour pouvoir détecter les signes de maladie par Pythium. Il ne peut exister aucun reste de plante infectée. Tout le matériel et les ustensiles infectés doivent être éliminés et détruits.

Contrôle des nuisibles porteurs de la maladie: Il existe différents insectes qui peuvent transporter avec eux cette maladie. Bradysia impatiens, connu comme moustique de champignon et Scatella stagnalis, son nom vulgaire étant mouche de terre.

Comment contrôler et éradiquer le Pythium?

<>Contrôle biologique: On utilise différentes bactéries pour le contrôle et la prévention du Pythium. Enterobacter cloacae et Psedomonas spp, et des champignons radiculaires comme Trichoderma hamatum et Trichoderma harzianum, démontrent une grande efficacité dans la prévention de la maladie.

Contrôle chimique: Il existe différents fongicides qui aident à éliminer et prévenir l’infection de ce champignon, comme par exemple les:

  • Carbamate
  • Dithiocarbamate
  • Phenilamine
  • Phosphonate

Bien entendu il faudra respecter toutes les précautions d’usage (gants, masque, etc..) lors de l’utilisation de ce type de fongicide chimique. Il ne faudra pas traiter de plantes en floraison, sinon des traces de produit pourront se retrouver dans la récolte.

Branche de cannabis attaquée par le Phytium

Branche de cannabis attaquée par le Phytium

L’application d’un traitement préventif sera utile dans une culture ayant déjà connu des attaques du terrible parasite, sinon, le champignon pourrait persister avec une grande facilité. Il est opportun d’alterner les fongicides étant donné la résistance qu’acquièrent ces pathogène. L’utilisation conjointe de produits systémiques et de contact peuvent retarder cette résistance.

Il faudra noter les époques de risque majeur pour pouvoir appliquer les différents fongicides, aussi bien systémique que de contact. Le risque de contracter la maladie augmente drastiquement quand les températures surpassent les 30 degrés et l’humidité relative 90%. La maladie peut commencer à se propager en seulement 14 heures lorsque la température et l’hygrométrie sont élevées.

Finalement, la maladie contractée par la plante à travers ce fatidique champignon peut causer la mort avec une grande facilité, de plus, les différentes souches de Pythium peuvent être très résistantes, persistant durant une longue période dans n’importe quelle zone non hygiénique de la culture. Les attaques affectent principalement les cultures hydroponiques, serres, pépinières et cultures à grande échelles. Dans les cultures en intérieur en terre il ne doit normalement pas se produire ce genre de maladie, mais avec les échanges de génétique il est hélas courant que le jardin soit contaminé. Si vous devez échanger des variétés sélectionnées, il est donc conseillé d’utiliser une des méthodes de prévention, sinon vous risquez de subir cette désastreuse attaque.

44 commentaires


44 comments on “Pythium et cannabis

  1. toto

    et un article de plus a cette « bible » alchimia !

    j’ai déjà eu le rétrécissement du tronc sur une jeune pousse…. et maintenant je sais ce que c’était….je pouvais toujours essayer de la faire tenir avec des cure-dents …. 🙂

    merci!

  2. Bart

    Bonjour,
    J’ai commencé une culture en inté voila 2 semaine sou lampe éco, au total 12 plan qui seron destiné a allé en éxté dici 10 jours quand le temp le permetera. j’ai detecté une anomalie au niveau du substrat (fait maison avec 2 1/4 terreau 1/4 perlite, 1/4 sable) et de la tige principale d’un plan : forme de moisissure avec de petit fils blanc et au niveau du pied comme si il y avai une détérioration de la couche supérieur. voila ppour les information, j’aurai plusieur photos si cela est possible de vous les faire parvenir. merci de votre réponse. cordialement

    1. Marcel

      Bonjour, si vous souhaitez sortir vos plantes alors il vous faut adapter la photopériode de votre espace de culture à celle de l’extérieur.
      Le sable n’est pas utile dans le mélange de substrat, et alourdira le terreau.
      Votre plante semble atteinte de Pythiun, vous pouvez donc suivre les conseils de l’article ci dessus 😉

  3. gwen

    Bonjour, ce matin en allant voir mes plantes j’ai retrouvé 3 feuilles dans cet état sur deux plantes. ( les feuilles jaunissent sur les pointes et attrapent des taches brunes et certaines se replient sur elle-même. pouvez vous me dire s’il s agit d’une maladie ou manque d eau ou trop chaud etc? et que faire? merci.
    j’ai 4 plantes dans une box de 120/120/180 temperature moyenne 22degrés 50-60 humidité lampe 400w a 40-50cm ,elles ont 3 semaines de croissance je comptais les passer en flo des jeudi soir. je les ai arrosées le jour avant avec engrais (peut etre ca?) (je vous ai envoyé les photos sur le mail infoalchimia

    1. Marcel

      Bonjour, votre mail est en cours de traitement, ce sera plus facile de vous répondre avec les photos, je vous confirmerai donc cela par mail 😉

  4. virginie

    bonjour,
    voila ,mes plantes ont presque finit leurs floraison,et voila que le bas de la tige devient plus claire,j’ai frotte,et il en est venu un style de petits fils com de la poussierre…
    sont elles malades,ne devrais je pas les couper pour passer au sechage (vu qu’une grosse partie des trichomes devient brun et pleins de petites bulles)???? l’herbe sera t elle consommable? au secours,je ne veux pas perdre mes 3 plantes et c’est ma premiere experience (pot de 11 l ,terreau+bille d’argille,lampe eco 250watt,graine auto,10 plante debut mars),comme ca vous savez tout!!!
    Je vous remercie et attends vos conseils
    virginie

    1. Marcel

      Bonjour, vous pouvez effectivement récolter maintenant. Si les buds ne semblent pas touchés par aucune moisissure, alors vous pourrez consommer ceux ci sans aucun risque.

  5. virginie

    Encore moi!! vu qu’elles etaient a maturation,j’ai coupe quelques centimetre plus haut ou la tige commencait a devenir plus claires, Mais ma beuh sera t elle consomables sans danger?? dois je les rincer? Ainsi que pour les feuilles,j’ai garde les plus belles car j’aimerai essayer de les recycler en beurre de cannabis!!dois je les traiter aussi ou je n’aurais aucun problemes avec l’un com avec l’autre. De plus je voulais vous demander si ces bien normal que certaine tete « colle » plus que d’autre,je suppose que c’est la resine? ou est ce autre chose??
    merci d’avance… virginie;t vous êtes vraiment les meileurs!!

    1. Marcel

      Bonjour, aucun souci pour consommer toutes les parties qui ne sont pas touchées par la moisissure. Vous pouvez utiliser les petites feuilles des buds qui sont pleine de résine, pour en faire du beurre de cannabis. C’est effectivement la résine de cannabis (les trichomes) qui rend les têtes collantes, plus celles ci sont pleines de résine et meilleure sera leur qualité. Il faut d’ailleurs éviter de toucher les buds, car tout ce qui se retrouve sur vos doigts, ne sera plus sur les buds 😉

  6. virginie

    merci beaucoup!!A bientôt!

  7. Fabrice

    Bonjour j’ai un problème, hier quelqu’un a arracher les 4 branches du bas de mon plant et a abimé l’écorce ,j’avais procédé à une taille apicale au 8 etage du coup il ne me reste que 5 étage sachant qu’il y a juste le sexe de ma plante qui s’est déclarée ,c’était une féminisées, alors je voudrai savoir si cela risque de diminuer ma recolte ? et la j’ai mis un pansement pour éviter une infection ,es-ce utile?qu’entraine une dégradation de l’écorce ?

    1. Vincent Auteur

      Bonjour Fabrice, le rendement sera en effet affecté par cette taille sauvage, mais la plante devrait avoir le temps de se développer davantage avant de fleurir, elle pourra ainsi offrir une récolte respectable malgré tout. L’écorce abîmée peut attirer des moisissures et maladies mais les plantes se défendent bien, et cette partie blessée devrait sécher rapidement et la plante se remettre de ce choc sans pansement 😉
      Toutefois cet incident soulève une faille dans votre culture, il est très probable que de nouveaux prélèvements aient lieu plus tard dans la saison si quelqu’un a repéré et s’intéresse à votre plante: il serait sans doute plus prudent de déplacer la plante si c’est possible. S’il s’agit d’animaux comme des chevreuils par exemple, de l’urine et des poils de chien sur le lieu de la culture suffisent généralement à les éloigner 😉 A bientôt!

  8. Fabrice

    merci mais je pensais que sa aurait justement permit au 5 étage du haut de plus se develloper et donner des plus grosses tetes et puis ma plante fais 70 cm donc elle a le temps de se remettre

  9. titeuf5754

    Salut marcel, j ai un probleme dans ma chambre de culture 1,20X1,20X2, eclairage 400W, variete double gum, melange terre, perlite, corne torrifiee.
    Je suis en flo depuis le 26/05, et les plantes meurent les unes apres les autres, premier signe de soif avec feuilles pendantes et pot leger de 11l. Arrosage mais pas d amelioration, les feuilles tombent de + en + et jaunissent jusqu a la mort du pieds :(. Je suis desespere. Un avis?? Je penserai au pythium car la photo ds l article correspond bien a ce que j ai. Seul difference j ai ce phenomene sur l ensemble du pied. Une recette miracle peut etre? J ai deja tente rempotage avec terreau neuf, rincage massif , malheureusement sans succes jusqu a present.
    Cordialement

    1. Vincent Auteur

      Bonjour Titeuf, malheureusement s’il s’agit d’un Phytium, il n’y a rien à faire. Aussi, les feuilles peuvent ainsi tomber en cas de chaleur, veillez à maintenir un climat adapté (en dessous de 28º). Cordialement!

  10. jessdu50

    Voila bonjour depuis 1 semaine jai le tronc de ma plante qui à rétrécie a un endroit et les vielle feuille on des tache jaune et marron donc j’ai essayer de la replanter dans un autre pot avec autre terreau mes le problème persiste si pourriez vous me dire se que je peut faire.Merci d’avance

    1. Vincent Auteur

      Bonjour, hélas s’il s’agit du Phytium il y a peu de choses à faire, certains traitent avec du Carbamate, Dithiocarbamate, Phenilamine ou encore du Phosphonate mais le phytium est résistant et peu subsister. Ainsi, en général on éliminera les plantes avant de nettoyer au maximum l’espace de culture, ceci étant la solution la plus simple, même s’il est difficile de sacrifier une plante ou une culture 🙁

  11. Djouz

    Salut alchimia voila j’ai un problème avec une de mes plante (autoflo en extérieur) les feuilles ce font attaqué par des insectes qui pique les feuilles et cela fait plein de trou dedans! HELP PLEASE! De plus il est déconseiller de tailler une autoflo apparemment, j’ai quand même supprimé quelques feuilles sur mes plantes ceux que l’on peux appelé les gourmandes qui sont tout en bas de la plante et celle qui était vraiment trop abîmé ai- je bien fait?

    1. Marcel

      Bonjour, pour les autoflos il est déconseillé de tailler l’apex, mais vous pouvez bien sur supprimer les parties de la plantes qui sont trop touchées par les insectes. Je vous conseille de traiter vos plantes avec Pireprot + Azaprot 😉

  12. amazone

    bonjour ma plante a comme des boutons noirs sur le tronc et des feuilles sechent tout les jours alors qu il y a une semaine tt allait bien quesque je doit faire? merci de votre repons

    1. Marcel

      Bonjour, n’hésitez pas à nous envoyer des photos de votre plante par mail, ce sera ainsi plus facile de vous aider 😉

  13. patrice

    salut marcel et toutes l’equipe, petit probleme, 10 pieds ont secher a une rapidité fulgurante, 1 sema&ine et les pieds sont tout sec, jai etai infester de punaises, es ce ca peut etre ca ???plusieur de mes troncs pourissent alors que c en flo??? merci

    1. Marcel

      Bonjour, le séchage est souvent très problématique en période estivale, il est hélas trop rapide à cause de la température trop élevée. Un bon séchage doit effectivement durer environ 15 jours minimum.
      Les insectes augmentent effectivement fortement les risques de moisissures et de maladies.

  14. Albert

    Bonjour sur des plant de go kunk un jaunissement des feuilles est apparu ac des taches rondes marrons le tout situé en bas et au centre de la plante , culture en exte pleine terre quelqu un saurait t il d ou cela peut venir ?

  15. Albert

    merci marcel mais un ajout d azote en liquide « guanokalong » a deja ete fait il ya deja kelkes semaine mais aucun changement n a ete visible

    1. Marcel

      Bonjour, si vous êtes en croissance (ou en stretch), alors il faudra augmenter le dosage d’engrais de croissance pour corriger cette carence. Si par contre vous êtes en pleine floraison, alors il sera hélas très difficile voir impossible de rattraper une carence en azote, car les racines ont alors perdu quasiment toute capacité d’assimilation de cet élément suite à la période de stretch 😉

  16. jojo

    Bonjour,
    je suis en hydro (nft),au bout de 2 semaine de croissance,je me suis rendu compte que mes plantes étais attaqué par le « pythium »(tronc atrofié,croissance ralenti,truc dégeu/gluant sur un accessoire du bac,etc..)mise a part ça,les plantes avais l’air saines,bien vertes..
    Du coup,j’ai pulvérisé de l’H2O2 dilué sur les troncs et blindé mon bac d’enzymes,puis le lendemain j’ai mis du « minéral magic » au pied de chaque troncs et j’ai aussi dilué de l’H2O2 que j’ai mis dans le bac(action renouvelé tous les 2 jours!!)
    Conclusion,au bout d’une semaine,les plantes on repris « du poile de la bête »,pour l’instant..
    attention,je ne dit pas que j’ai trouvé la solution contre cette merde,je mis suis peut-être juste pris a temps pour la controler,car dans tous les cas,j’ai abandonné la sélection pied mère que j’avais prévus
    Voila,si ça peut aider quelqu’un..
    A part ça j’aurais une question:
    pour ma prochaine session,je compte tout désinfecter,mais pour le coup je ne peu pas désinfecté le contenu de mes bouteilles qui seront encore bien plaines(gamme Metrop 1L),mais je me dis que le contenue des bouteilles est surement(peut-être) trop acid,pour le développement du « pythium »
    Qu’en pensé Vous???
    Merci d’avance,et désolé pour le pavé!!

    1. Marcel

      Bonjour, il est un peu extrême de désinfecter l’intérieur de vos bouteilles d’engrais, je ne pense pas que cela soit très utile 😉
      Vous avez bien agit pour combattre le Pythium, le H2O2 et la silice du Mineral Magic étant deux moyens de lutte très efficaces.

  17. jojo

    Ok merci,ca me rassure!!
    Je ne me voyais pas mettre a la poubelle des bouteilles au 3/4 pleines,a cause d’une seringue contaminée 😉

  18. joss

    bonjour alchi.
    voila jai un gros soucis depuis 3 mois aidez moi svp?
    aprés commande de 20 graine de channel + je fait germer (100%) aprés mise en terre dans du terreau biocanna (neuf) 3jour aprés invasion de mouche de terreau et les larves on manger TOUS les germes . donc jai tous desinfecter pot pieces mouche … et donc une semaine aprés je relance 50 graines regulieres en coco et rebelote nouvelle invasion que jai vu a temps jai donc pu sauver une vingtaine de pied et maintenant autre pb les pousse chacune les une apré les autre pic du nez retressissement du tronc ( tous les simptome du pythium) .
    avant tous sa aucun pb depuis 3ans met la je vous avous que je ne c pu quoi faire .
    comment eliminer la totaliter des mouche et ce fameux pythium?
    merci d’avance pour votre reponse et bonne fete a toutes l’equipes

    1. Marcel

      Bonjour, pour éviter les mouches de terreau il faut commencer par espacer d’avantage les arrosages, car les larves de mouches ont besoin d’un substrat humide en permanence pour se développer. Vous pouvez ensuite utiliser de l’huile de neem sur vos plantes et dans l’eau d’arrosage, pour supprimer les mouches et leurs larves. Contre le Pythium, je vous conseille d’utiliser par exemple Phytoprot, ou bien du Trichoderma 😉

  19. joss

    merci pour votre reponse et combien de temps aprés traitement du tereau a l’huile de neem puis-je relancer une session ? d’aprés votre experience quelle est le meilleure produit entre phytoprot et trichoderma ? es que je peut réutiliser le meme terreau biocanna qui a vu le jour une seul semaine et qui a eter infecter par les mouche
    merci encore alchi

    1. Marcel

      Bonjour, pour relancer une session il est toujours conseillé d’utiliser du terreau neuf, surtout si celui ci a subi des attaques d’insectes et/ou de l’insecticide. Le Phytoprot est prévu spécialement pour ce type de maladie, alors que le Trichoderma est toujours utile, même quand il n’y a pas de Pythium. A vous de choisir entre le traitement spécifique ou une prévention plus générale 😉

  20. Dr julspoon

    Salut alchimia je crois avoir rencontré un problème de pythium des la germination je les ai mis en coco, arroser a l’eau de source hydro 75% jamais plus, température 22°. Malgré cela les plantes meurent une par une.
    Est il possible encore de les sauvées?
    Comment viens cette maladie?
    Est ce un défaut génétique des plantes vu que c’est des féminisées???
    Si oui comment ? Ça m’embête de tous rejeter encore !!! :/

    1. Marcel

      Bonjour, il s’agit probablement de fonte des semis (maladie), celle ci est souvent causée par un excès d’humidité dans le substrat de germination. Un bon moyen de protéger les semis des maladies, sera d’utiliser dès la germination un peu de trichoderma, ce champignon bénéfique colonisera le germe ce qui le protégera des autres moisissures 😉
      Les maladies ou moisissures peuvent toucher tous les types de graines, qu’elles soient féminisées ou pas.

  21. nono

    bonjour. je rencontre un problème. mes plante attaque leur 3ième semaine de croissance et je vient de constater que sur le tronc il i a des petit point blanc et sur certaine je constate un rétrécissement du tronc. après avoir lu votre article je pense que c’est le pythium et je voudrais savoir si il i a un moyen de remédier a se problème. c’est une culture hydroponique avec comme substrat des billes d’argiles. Merci

    1. Marcel

      Bonjour, je vous conseille de vaporiser du Trichoderma sur vos plantes, en visant bien les parties touchées 😉

  22. Cedric

    Bonjour Marcel, j’ai une plante en outdoor qui est attaqué par cette saloperie (rétrécissement a la base du tronc) je pense que c’est mort pour elle :o( par contre les autres a coté ce porte a merveille, j’ai deux fongicide (aptus fungone et neudo vital) pensez vous que ça puisse être efficace en préventif contre le pytthium

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Cedric,

      Les produits que vous avez cités ne sont pas en contact direct avec les racines, ils ne seront pas aussi efficaces que l’application de trichodermas.

      A bientôt

  23. Cedric

    Bonjour Jerome, merci pour votre réponse.
    Est ce que trichodermas peut s’utilisé dans l’eau d’arrosage,en préventif?, car mes pied son en pleine terre, c’est des auto et je me vois mal les déterrer pour appliquer ce produit

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Cédric,

      Oui, pas de problème, les Trichodermas peuvent très bien s’utiliser avec l’eau d’arrosage.

      A bientôt

  24. Jule

    Bonjour je vous contact car mais plante a 2 semaine et demi de cro , sont passer de légèrement chloroser et recroqueviller a mourrante dessecher en 2 jours seulement suite a un arrosage ( avant que j’arrose elle aller très bien ) , j’était en période de noir je vennait de mettre de la ventilation je suis partie 24h quand je suis revenue sa senter la moisissure c’est aller de mal en pis la température était de 27degres l’humidité 75% sa fait 2 ans que je fait pousser jamais vu sa je pense que c’est le pythium j’ai trouver aucun cas comme le mien sur le net si vous pouviez m’éclairé svp j’aimerait savoir quel est le problème avant de relancer cordialement .

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Jule,

      Pour faire un diagnostic nous devons voir les plantes, il faudra nous envoyer des photos à info@alchimiaweb.com

      A bientôt

Comments are closed.