Introduction aux parasites dans la culture du cannabis

Pratiquement tous les cultivateurs ont dû, à un moment ou un autre, affronter des parasites ou des maladies sur leurs plantes. Elles sont parfois transportées par ce que l’on appelle des vecteurs, des organismes vivants qui – sans s’en rendre compte – transportent et disséminent des insectes, des champignons ou des virus d’une zone à l’autre. En général, les personnes, les animaux ou autres plantes introduites dans l’espace de culture par le jardinier représentent les principaux vecteurs.

Pour éviter de croiser ce genre de parasites dans l’espace de culture, il suffit de suivre un schéma simple : prévention, identification, contrôle et éradication. Certains des parasites qui affectent le cannabis peuvent être dévastateurs s’ils ne sont pas traités à temps, il est donc essentiel de réaliser une prévention comme il se doit et d’agir immédiatement si un parasite est détecté. Quand un problème survient durant la culture, il faut tout d’abord identifier la source : Est-ce un insecte ? Un champignon ? Un virus ?

Dans cet article vous retrouverez une liste des parasites et des maladies du cannabis les plus communs ainsi qu’une explication sur la façon de les éviter et de les éliminer.

Insectes et plantes de cannabis

Il existe des centaines d’insectes et d’acariens associés aux plantes de cannabis. Nous nous limiterons donc ici aux plus fréquents.

Tetranychus urticae, araignée rouge
Tetranychus urticae, araignée rouge

  • L’araignée rouge est probablement le parasite le plus commun dans les salles et les armoires de culture intérieur (elle est également présente sous serre). Il s’agit d’un parasite qui peut être dévastateur si les conditions environnementales favorisent sa reproduction. Des températures élevées, un niveau d’humidité trop bas et un espace mal ventilé sont des conditions parfaites pour son développement. En général, les araignées rouges commencent par attaquer les feuilles du bas de la plante pour se diriger vers les jeunes pousses. Les premiers symptômes sont de petits points jaunes sur la superficie des feuilles ; en retournant ces dernières il est possible d’observer des points jaunes/rouges, ce sont les araignées. Dans les cas les plus graves, des toiles d’araignées peuvent se développer autour des têtes. Les deux types d’araignée rouge les plus communs sont Tetranychus urticae et Tetranychus cinnabarinus.
  • Le puceron est une autre menace fréquente pour nos plantes, pas seulement pour les dommages qu’il cause, mais également pour son rôle de vecteur de différents virus et maladies. On le retrouve en général sur les troncs et sur le revers des feuilles. Il établit des relations symbiotiques avec d’autres insectes comme les fourmis et les abeilles. Le puceron exsude par l’anus une espèce de mélasse facilement observable. Comme de nombreux insectes, il s’alimente en suçant la sève de la plante.

Association entre pucerons et les fourmis.
Association entre pucerons et les fourmis.

  • Les thrips sont également un autre parasite commun, spécialement durant les cultures en intérieur ou sous serres. Frankliniella Occidentalis est probablement l’espèce la plus fréquente sur les plantes de cannabis. Ces petits insectes ailés vivent sur le revers des feuilles, laissant des marques argentés/blanchâtres sur la superficie. Dans les cas les plus graves, il est possible d’observer de petits points noirs sur les feuilles, ce sont les excréments des thrips. Ils préfèrent des températures chaudes et même s’ils ne possèdent pas de grandes capacités de vol, ils agissent comme vecteurs d’autres parasites et maladies.
  • Les chenilles peuvent représenter une menace sérieuse durant les cultures de cannabis en extérieur. Elles causent des dommages importants en mangeant les feuilles, et attaquent en général les plantes durant la floraison, ce qui peut causer des pourrissements dans les zones où les chenilles se sont alimentées. L’apparition de chenilles est donc souvent synonyme de moisissures ou de botrytis.
  • La mouche de substrat (Sciaridae) se développe souvent dans les cultures ou le substrat est trop humide et quand il n’y a pas suffisamment d’intensité lumineuse. Ces petits insectes volatiles (3-5mm) peuvent causer des dommages importants durant leur état de larve au niveau des racines, en plus d’augmenter les probabilités d’attaques de champignons dans la motte de terre.Ce parasite se développe plus facilement dans les systèmes hydroponiques ou avec des arrosages automatiques. Réduire la fréquence et la quantité d’arrosage fonctionne très bien pour les combattre, il est également possible de réaliser un paillage.
  • La mouche blanche est un insecte hémiptère de plus ou moins 2mm de longueur et de couleur jaune/blanche. En général, elle se trouve sur le revers des feuilles, là où elle laisse ses œufs (plus de 200 par ponte). Tout comme le puceron, la mouche banche apprécie les climats chauds et les environnements relativement humides. La chlorose et nécrose des feuilles sont des symptômes typiques de ce genre de parasite volatil.

Mouches blanches sur le revers d’une feuille.
Mouches blanches sur le revers d’une feuille.

  • Les cochenilles sont également une menace sérieuse pour les cultures en extérieur. Ces insectes de la famille des Pseudococcidae absorbent la sève de la plante et sécrètent de la mélasse qui attire les pucerons et les fourmis tout en augmentant les possibilités d’apparition de champignons comme la Fumagine.
  • Les tarsonèmes sont probablement la pire plaie des cultivateurs de cannabis : invisibles à l’œil nu, ces acariens microscopiques injectent des toxines dans la sève, ce qui provoque un grave ralentissement de la croissance ou de la floraison, voir même la mort rapide de la plante.

Champignons et cannabis

Les champignons peuvent rapidement anéantir une culture, notamment avec des variétés à forte dominance Indica et durant la phase de floraison. Alors qu’un grand nombre de champignons sont capables d’attaquer le cannabis, nous nous centrerons ici sur les plus communs.

  • L’oïdium peut être très difficile à traiter en intérieur, comme en extérieur s’il n’est pas détecté rapidement, il peut affecter fortement la saveur et l’odeur des fleurs si les conditions sont favorables à son développement. Des tâches d’une poussière blanche/grise apparaissent sur la superficie des feuilles durant la phase initiale. Elles grandiront et se rapprocheront des fleurs au fur et à mesure de l’avancement du parasite. Quand le champignon arrive  jusqu’aux têtes on peut considérer que la récolte est perdue.
  • La botrytis ou pourriture grise, affecte principalement les cultures extérieures, même si son apparition est possible durant les cultures en intérieur et dans les espaces de séchage ayant une humidité trop élevée. Elle apparaît en général en toute fin de floraison et cause des dommages importants sur les têtes. Des nécroses peuvent être observées sur les feuilles, les fleurs et même sur les troncs. La texture de la plante change au niveau des zones affectées, il en va de même pour la couleur qui devient brune/grise. Sur les fleurs une substance cotonneuse peut se développer, le tissu végétal pour sa part donne l’impression de sécher. Comme nous l’avons mentionné, la botrytis apparaît souvent après une invasion de chenilles.

Le cannabis peut développer du botrytis durant le séchage.
Le cannabis peut développer du botrytis durant le séchage.

  • Fusarium est le nom d’un grand groupe de champignons filamenteux associés aux plantes et présents en général dans le substrat. Il commence par affecter les racines pour se déplacer ensuite jusqu’aux autres parties de la plante à travers les vaisseaux vasculaires. La plante séchera même si le substrat reste humide, et finira par mourir rapidement. Traiter le Fusarium est pratiquement impossible, la prévention est donc le secret pour l'éviter.
  • Le Phytium est, en fait, un groupe d'Oomycètes qui, tout comme le fusarium, peut attaquer différentes parties de la plante. Il peut affecter aussi bien le tronc que les graines, en utilisant les cellules végétales pour se reproduire. Il peut causer un flétrissement à la base du tronc (damping off) des jeunes plantes, causant une mort rapide, mais également un pourrissement racinaire. Même s’il existe différents traitements chimiques pour combattre le phytium, la prévention est toujours la meilleure solution.
  • La majorité des espèces d’Alternaria sont connues pour être des pathogènes qui peuvent causer de graves dommages sur un grand nombre d’espèces, comme le cannabis bien entendu. Il peut également affecter les humains, la prévention est donc particulièrement importante. Les feuilles des plantes infectées par l’alternaria développent des taches mouchetées sombres avec des zones vertes claires et obscures, et montreront rapidement des signes de nécroses. Une ventilation adaptée à la culture et une bonne gestion de l’arrosage éviteront son apparition.

Spores d'Alternaria alternata.
Spores d'Alternaria alternata.

La plupart du temps, le pourrissement racinaire est causé par la Phytophthoa, un genre d’Oomycètes qui attaque les plantes. Aujourd’hui ce sont prêt de 100 espèces de Phytophthora qui sont connues, la plupart d’entres elles agissant comme pathogènes des plantes de cannabis. Les conditions optimales pour sa propagation sont un sol chaud et humide, avec des températures variant de 15 à 24ºC. Le développement général de la plante est sérieusement compromi et les feuilles montrent des symptômes de chlorose. La plante sèche et devient marron, pour finalement mourir. Les méthodes de prévention sont celles qui offrent les meilleurs résultats.

Virus et cannabis

En plus des insectes et des champignons, les plantes de cannabis peuvent également être infectées par divers virus. Ces virus ont besoin d’organismes vivants pour les transporter d’une plante à l’autre, ce sont les vecteurs viraux. Aussi bien les différents parasites que nous avons déjà vus, que le cultivateur lui-même, peuvent agir comme vecteur viraux.

Comme il n’existe pas de méthodes efficaces pour traiter une infection de virus, la prévention et l’hygiène durant la culture sont très importants. Les identifier peut être difficile, ils sont en général confondus avec d’autres parasites et maladies, mais également avec des carences et des excès de nutriments.

Virus de la mosaïque du tabac.
Virus de la mosaïque du tabac.

Commentaire en “Introduction aux parasites dans la culture du cannabis” (19)

avatar

Lionel Est client d'Alchimia 13-08-2020
Bonjour , j'ai deux feuilles qui sont abîmés depuis deux jours, je n'arrive pas à savoir d'où cela provient, elles sont comme mangé par le bout, si quelqu'un a une idée cordialement

Jerome Alchimia 14-08-2020
Bonjour Lionel, C'est impossible de savoir pourquoi, sans photos et sans connaitre les conditions de culture ou il faudrait être devin ou voyant ;) Vous pouvez envoyer tout cela à info@alchimiaweb.com . A bientôt

avatar

Mickey 28-06-2020
Bonjour, j'ai planté en extérieur dans une sorte de basse forêt qui est plus buissonière que arbustière mes plants. ils sont jeunes et font environ 15 cm.Ce qui me préoccupe c'est que des petites tâches blanches sont apparues sur les feuilles de 2 d'entre eux, en ce moment il fait humide et chaud donc sa pourrait être un champignon mais j'ai regardé et l'oïdium ne correspond pas vraiment a ce que je vois, sa pourrait être aussi des Thrips mais je ne suis pas sûr, pourriez vous m'aidez? je peux envoyer une photo s'il le faut.

Jerome Alchimia 30-06-2020
Bonjour Mickey, Envoyez vos photos à info@alchimiaweb.com pour que nous puissions identifier le problème. A bientôt

avatar

roger boivin Est client d'Alchimia 22-08-2018
bonjour quand peux ont enlever les grandes feuilles lorsque ils sont en fleuraison ?merci jais comander des grainnes lsd femelle et ils donnes de grosses grainnes esque ils seront identique a la mere?

Jerome Alchimia 24-08-2018
Bonjour Roger, Il ne faudra pas enlever les feuilles de la plante qui sont essentielles pour son développement. En cultivant à partir de graines il existe toujours de différences de phénotypes. A bientôt

avatar

andre Est client d'Alchimia 27-07-2018
Bonjour Ces derniers temps, j’ai eu des parasites sur mes plants indoor. Petites bestioles qui courent et sautent partout et bouffent les feuilles, avant de s’attaquer aux fleurs. D’une couleur un peu orangée, un ou deux millimètres. Comme j’avais déjà cultivé en extérieur, j’ai repris à peu près les mêmes méthodes. Donc: purin d’orties en pulvérisation foliaires avec un ajout de tabac dans la préparation. Pulvérisation quand les lampes sont éteintes et au début de la phase nuit. Après deux ou trois jours, je constate une baisse sensible de ces parasites, ils ont pratiquement disparus. Et en plus, les plans ont l’air d’apprécier ces pulvérisations.

avatar

Michel 07-07-2018
Bonjour mes feuilles son troué et le trou S agrandi je vois pas la bête qui les attaque Je fais quoi merci

Jerome Alchimia 09-07-2018
Bonjour Michel, Il faudra identifier le prédateur qui attaque vos plantes pour appliquer le traitement adapté. A bientôt

avatar

Benoit Est client d'Alchimia 30-01-2018
Bonjour. J'ai remarqué que mes plants était malade. Point jaune sur les fueille et elles finisse par jaunir en croissance et en regardant avec ce qu'il fait j'ai vu des bestioles noir/rouge, a moitié transparente, avec des pattes transparentes derrière les fueille et ensuite sur les tête. Je pense à des pucerons ou araignée. Quelle produit naturel me conseillez vous pour les combattrent?

Jerome Alchimia 30-01-2018
Bonjour Benoit, Les Macrobiol sont très efficace en croissance comme en floraison. A bientôt

avatar

Ju Est client d'Alchimia 20-11-2017
Bonjour, j'aurais besoin de vos précieux conseils j'ai subi dans ma culture interieure au passage en flo une attaque de petite bete blanche sur les feuillle que j ai supposer etre des thrips car taches argentees j'ai donc traiter au savon noir , et placer des pieges adhesif bleu cela a bien marcher au debut je n en voyais quasiment plus cependant je constate que mes feuille jaunisse a grandes vitesses a 5 semaine de flo certaine fanes et tombent j ai remarque des petits trous dans les feuille des taches marrons et argentés j'ai revu de petites betes blanches en petites quantités mais elles sont immobiles meme quand je bouge les feuilles... sous les feuilles je ne vois rien me serai je tromper de diagnostic? j'ai pourtant bien suivi les dosages d 'engrais et j ai peur de perdre toutes mes feuille avant la récolte je pense que cela est du a ces betes que puis je faire a ce stade redonner de l'azote ne rattraperai pas la carence a ce stade ,j'ai aussi des buds qui ont de petit et gros calices sur la meme bud ils ne gonflent pas a la meme vitesse et certains sont oxydés je pensais a de l'hermaphrodisme Merci d'avance pour vos réponses qui m'aideront beaucoup:) A bientot!

avatar

Jarc Est client d'Alchimia 30-09-2017
Salut, après maintes recherches sur Google, il s'agirait bien de collemboles car mes bestioles ressemblent parfaitement à la photo suivante: https://www.google.fr/search?q=collemboles+blancs&client=tablet-android-samsung&prmd=imvn&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwj_4_T1oc3WAhXDChoKHTy0DfgQ_AUICSgB&biw=1280&bih=800#imgrc=t7pS2otTAR1uLM: A prori, ce serait pas bien méchant. ... qu'en pensez vous? Merci

Jerome Alchimia 02-10-2017
Bonjour Jarc, Effectivement, ils ne sont pas bien méchants, réduisez l'humidité pour vous en débarasser. A bientôt

avatar

Jarc Est client d'Alchimia 27-09-2017
Bonjour , Merci de votre réponse. .. Je suis en debut de période de floraison... est ce que je peux pulveriser un peu d'huile de neem dans les coupelles, vu que c'est là que se situent mes parasites inconnus ? Merci

Jerome Alchimia 28-09-2017
Bonjour Jarc, Oui, vous pouvez en passer partout. A bientôt

avatar

Jarc Est client d'Alchimia 26-09-2017
Bonjour, Ce soir, j'ai arrosé mes plantes, et comme à chaque fois, j'ai déplacé les pots. Et là, stupeur! J'ai remarqué des petites bestioles sur les coupelles en dessous des pots... Alors, les petites bêtes sont minuscules (à peine 1mm de long), blanches, de forme allongée. Je les ai regardé au microscope, elles ont 2 antennes, et des pattes (des insectes, quoi^^). En fait, elles s'agglutinent autour des minis flaques d'eau qui se forment entre la coupelle et le pot. Bref, voyez vous de quoi il s'agit? Et puis je faire? Merci

Jerome Alchimia 27-09-2017
Bonjour Jarc, Il faut commencer par identifier le parasite présent dans votre culture pour savoir comment l'éliminer. Si vous êtes en croissance vous pouvez appliquer de l'huile de neem, sinon vider l'armoire et passer l'huile de neem sur toutes les parties du placard. A bientôt

avatar

cha 02-09-2017
Bonjour, La floraison a commencé il y a un mois et les têtes se développent avec foisenement de filament. Sur certaines d'entre elles, les feuilles se colent et je trouve systématiquement un petit ver blanc orangé, un demi centimetre de longeur, qui s'y loge. J'ai 2 pied, de 2 mètres, bien fourni, et j'ai remarqué aujourd'hui une dizaine de petit vers caché dans les têtes. On m'a parlé de pulverisation au marc de café infusé. Un conseil ?

Jerome Alchimia 04-09-2017
Bonjour Cha, Il faut vraiment éviter les pulvérisations sur les têtes des plantes, vous risquez de contaminer le gout de la récolte ou pire créer des moisissures à causes de l'humidité dans les têtes. Essayez de retirer les vers à la main et de surveiller leur apparition. Vous pourriez également essayer d'utiliser un prédateur de type coccinnelle, vous pourrez en trouver sur le net. A bientôt

avatar

axel monchamp Est client d'Alchimia 30-08-2017
Besoin d aide svp, J ai des parasites sur mes pieds de cannabis en floraison, mais je n arrive pas bien à savoir ce que c est, et du coup quoi faire pour traiter le problème, pouvez vous m'aider ? Merci

Jerome Alchimia 31-08-2017
Bonjour Axel, Sans savoir quel parasite attaque vos plantes impossible de donner un traitement. On ne donne pas de médicaments sans connaitre la maladie ! Vous pouvez envoyer des photos avec un descriptif à info@alchimiaweb.com A bientôt

avatar

Chris Est client d'Alchimia 10-06-2017
Bonjour et merci de vos conseils. Voila j ai une question j ai mis mes plantes sur le balcon qui est a l ombre toute la journee mais c est le sud il fait beau mais elle n ont pas la lumiere directe du soleil... ma question!! Voila j ai quelque chose qui me mange les tetes et les feuilles. Qu est ce que ca pourrait etre?? Dehors depuis le 15 05 2017 elles sont en pleine croissance les tetes etaient a peine formé... merci du conseil si vous voyez ce que ca peut etre...

Jerome Alchimia 12-06-2017
Bonjour Chris, Vos plantes ont besoin de lumière direct pour effectuer la photosynthèse, les fleurs ne grossiront pas sans soleil direct. Vos plantes n'ont pas encore de têtes puisqu'elles sont encore en croissance. Plusieurs nuisibles peuvent manger les feuilles des plantes comme les limaces ou des sauterelles ... envoyez des photos à info@alchimiaweb.com avec des photos pour un diagnostique complet. A bientôt

avatar

tortue ninja Est client d'Alchimia 08-06-2017
bonjour les pros j ai un probleme avec ma session les feuilles jaunisse et des tache apparaisses que faut il que je fasse merci d avance et a bientot

Jerome Alchimia 09-06-2017
Bonjour Tortue Ninja, Cela peut venir de différents problèmes. Vous pouvez nous contacter par mail avec des photos de vos plantes et le maximum d'informations possible sur la culture à info@alchimiaweb.com. A bientôt

avatar

Bichon Est client d'Alchimia 07-06-2017
Bonjour, Je subit une attaque de mineuses de feuilles. Des conseils pour m'en débarrasser? Je suis en outdoor. Merci d'avance!

Jerome Alchimia 08-06-2017
Bonjour Bichon, En général il suffit de retirer les partie atteintes. Si vous êtes infestés un traitement de Bermectine Probelte devrait vous aider. A bientôt

avatar

marco Est client d'Alchimia 15-04-2017
bonsoir l'equip d'alchi voila j'ai 3 plan de white widow x big bud qui sont à 3 semaines de flo ( a ce jour le 15/04/17). elles ont été atteintes d'abord par des mouches noires que nous avons réussi a éliminé mais maintenant nous avons eux des tarsonemes que nous avons repérés il y'a 3 jour donc le 12/04/17 qui étaient visibles a l'œil nu et a la loupe ce qui nous a de suite paru bizarre sachant qu'il n'y'a aucunes vignes autour de chez nous et peut être que nous en avons encore on a fait une décoction d'ail que nous avons vaporiser sur toutes les plantes le 13/04/17 et nous avons coupé les feuilles ou les tarsonemes été situés mais on pense avoir un ralentissement du développement des 3 plants qui mesures moins de 65 cm sous 600w dans une pièce de culture de 120x120x200 ensuite sur le bas du pied j'ai remarqué aujourd'hui le 15/04/2017 au 2 eme ou 3 eme palier en partant du bas que les pistils s'oxydais mais pour le moment ce n'est que sur 1 seul pied et sur une seule branche le bud du haut de la branche que cela veut t'il dire ? c'est grave ?(pour ajouté quelques info au tout début de la culture nous avons pris de la terre basse qualité joue t'elle un rôle ? au dernier rempotage nous avons pris de la terre bio dans des pots de 18 litres ) a cause de cette oxydation des pistils, quel risque courons nous ? une moins bonne qualité ? plus petite quantité ? plus important nos pied vont t'ils mourir ? un seul traitement à la décoction d'ail suffit-il ? j'ai lu votre guilde de culture sur les tarsonemes mais j'aimerais avoir votre avis sachant que nous plantons depuis facilement 2 ans en indoor et que c'est la première fois que cela nous arrives et cela nous stresses énormément (les plants ont été un peu stressés au denier rempotage car trop d'engrais température un peu haute entre 29 et 31 degrés un changement de pot donc les racines ont dus être cassées et le pire le terreau de piètre qualité avait une odeur assez bizarre limite une odeur de moisi ce qui ne nous met pas dutout en confiance pour cette culture a cause de ces quelques erreurs commise )que risquons nous sur le long termes ? les buds grossirons t'il encore sachant que c'est une white widow x big bud ? ces tarsonemes ont t'ils étés ramené par ces petites mouches noires ? merci à vous si il faut je prendrais une ou deux photos pour vous

Jerome Alchimia 18-04-2017
Bonjour Marco, Il n'est pas nécessaire d'avoir des vignes à proximité pour connaitre des problèmes de tarsonèmes malheureusement. Vous pouvez les avoir ramener sur vos vêtements, ou ce sont effectivement les mouches noir qui les ont transporter, c'est impossible à savoir. L'oxydation des pistils est certainement dut à l'attaque de tarsonèmes. Pas de souci à vous faire pour cette oxydation, si vous êtes débarrassé des tarsonèmes, toute devrait se dérouler normalement. A bientôt

avatar

Couzcouz Est client d'Alchimia 29-03-2017
Super, en plus ça a l'air de traiter les araignée rouge et l'oïdium,mes deux pires ennemis

avatar

Couzcouz Est client d'Alchimia 28-03-2017
Bonsoir après renseignement, la matière active est l'huile de colza (16,9mg/l il me semble) j'ai trouvé des informations canadienne comme quoi cela serait sans danger.un avis? Merci d'avance.

Jerome Alchimia 29-03-2017
Bonjour Couzcouz, Oui, vous pouvez appliquer l'huile de colza sans danger, c'est un insecticide naturel utilisé pour combattre les pucerons par exemple. A bientôt

avatar

Couzcouz Est client d'Alchimia 24-03-2017
Bonjour, je voudrais votre avis de spécialiste concernant les nuisibles. J'ai remarqué sur mes plantes en croissance(4 semaines) des zones suspectes.je possède un insecticide végétal( naturen)qui combat justement nombre des nuisible, puis je l'utiliser selon vous ( convient à l'agriculture biologique) Et quel serait le moment propice pour l'application (avant allumage de la lampe ou bien au début du cycle de nuit)?merci d'avance. Cdlt.

Jerome Alchimia 27-03-2017
Bonjour Couzcouz, Je ne connais pas le produit que vous utilisez , je ne pourrai donc pas vous conseiller. Ce que je vous conseille par contre à titre préventif c'est de réaliser des pulvérisaitons d'huile de neem et de propolis durant la croissance de vos plantes, au moment de l'extinction des lampes. A bientôt

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Introduction aux parasites dans la culture du cannabis" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

error_outline Utilisation des cookies
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d'amélioré la navigation et d'offrir des contenues d'intérêt. En continuant la navigation vous acceptez notre politique de cookies.

keyboard_arrow_up