Chenilles et plantes de cannabis

Une chenille aux couleurs vives

Une chenille aux couleurs vives

Pendant la saison de la culture de cannabis outdoor, de nombreux insectes se nourrissent hélas de nos plantes.

Nous nous intéressons ici à l’un des prédateurs les plus voraces qui attaquent les plantes de cannabis, les abîmant à tel point que les fleurs récoltées pourront être impropres à la consommation: les chenilles.

Qu’est ce qu’une chenille?

Les chenilles sont les larves des insectes de la famille des lépidoptères, plus connues après leur métamorphose sous le nom de papillons. Il existe de nombreuses espèces de papillons que l’on pourra trouver dans le monde entier, et donc d’innombrables variétés de chenilles aux couleurs et tailles différentes, qui présenteront toutefois quelques caractéristiques communes, comme le corps segmenté, les 6 pattes ou les crochets des pseudo pattes.

Avant de rencontrer une chenille sur nos plantes de cannabis, nous aurons pu observer un papillon se poser sur les feuilles ou les fleurs les plus hautes. Le papillon déposera généralement ses œufs avant la saison hivernale, ces œufs écloront lorsque les températures seront plus adaptées, soit en fin d’été lorsque la chaleur est encore suffisante. Ainsi, ces œufs sont déposés, mais nous aurons le temps de les détecter avant leur éclosion, qui doit réunir des conditions favorables.

Où est la chenille?

Où est la chenille?

Les chenilles ont un corps allongé, divisé en segments, et coloré, pour se camoufler dans la végétation et éviter les prédateurs naturels comme les oiseaux ou, dans notre cas, le cultivateur de cannabis. Elles se déplacent grâce à leurs 6 pattes principales et cinq paires de « fausses pattes » réparties le long du corps, à différents endroits selon le type de chenille.

Ces prédateurs voraces ne respirent pas par la bouche, mais par de minuscules orifices situés le long de leur corps et appelés stigmates. Ces trous sont liés à un réseau de tubes et de trachées internes connectés entre eux et apportant directement l’oxygène aux cellules, il s’agit d’un système respiratoire insolite et spectaculaire.

Ses sens, tel que l’odorat, sont peu développés, la vue est réduite et limitée, assurée par 6 petits yeux répartis en forme de fer à cheval sur la partie inférieure de la tête. Ses antennes servent de détecteur de nourriture que ses nombreuses mandibules lui permettront d’engloutir très rapidement (feuilles, fleurs et petits morceaux de branches).

Comment détecter une attaque de chenilles sur les plantes de cannabis

Chenille détectée!

Chenille détectée!

Nous avons expliqué que les papillons déposent leurs œufs sur les feuilles des plantes, mais nous n’avons pas souligné que ces dites feuilles seront le premier support vital pour les jeunes chenilles. Toutes les chenilles n’apprécient pas les mêmes parties des plantes, il sera donc fréquent de retrouver le même type de chenille au même endroit, si l’on cultive chaque année dans la même zone géographique: on pourra anticiper et appliquer les traitements insecticides préventifs avant l’invasion.

Il faudra d’abord minutieusement inspecter les plantes, en particulier les fleurs et feuilles situées au sommet des plantes, sites privilégiés par les papillons pour y déposer leurs œufs. Ces œufs sont difficiles à remarquer à l’œil nu, mais avec un peu de concentration nous pourrons finir par repérer ces petites boules rondes ou ovales, blanches-jaunes, parsemées ça et là sur nos végétaux.

Après cette inspection et lorsque la floraison aura commencé, il faudra observer les têtes en commençant par le haut, à la recherche d’indices: des petits restes de couleur noire, ainsi que des parties de fleurs plus foncées, en train de pourrir sous l’effet des morsures. Les plantes qui seront le plus facilement attaquées sont celles dont les têtes seront longues, mais suffisamment aérées pour que les chenilles puissent circuler à l’intérieur, et y dévorer les parties les plus tendres, comme les tiges à la base des fleurs par exemple.

Dans le cas où nous aurions détecté une chenille, il faudrait ensuite inspecter avec vigilance aux heures les moins ensoleillées et les plus humides de la journée, où elles sortiront plus facilement de leurs cachettes végétales, même si leur voracité sans limite pourra parfois pousser les plus gourmandes à s’exposer en plein jour.

Comment faire pour prévenir ou éradiquer une invasion de chenilles?

Morsures de chenilles sur une fleur de ganja

Morsures de chenilles sur une fleur de ganja

Le second réflexe à adopter après avoir scrupuleusement inspecté ses plantes, si l’on a rencontré une chenille ou remarqué des dégâts qui lui sont caractéristiques, sera d’appliquer une solution qui repoussera ou tuera les œufs et larves de papillons.

Ces produits comme l’anti chenilles BioThur sont généralement basés sur un Bacille gram-positif (Bacillus thuringiensis var. kurstaki ou BTk) que l’on trouvera sous forme naturelle dans le sol et les plantes. Ces produits sont spécifiquement mis au point pour lutter contre les larves de lépidoptères avec une efficacité variable selon le type de chenille, mais offrant toujours de grands résultats lorsque le traitement est adapté au nuisible. Cette bactérie BTk produit une protéine qui détruit les parois de l’estomac des chenilles; celles ci ne pouvant plus se nourrir, meurent en quelques jours. Nous pouvons préciser également que cette bactérie BTk ne possède aucune toxicité pour l’être humain.

Éradication d'une chenille attaquant une tête de cannabis

Éradication d’une chenille attaquant une tête de cannabis

Nous pourrons également traiter les plantes avec des produits insecticides à large spectre, pour contrôler en plus des chenilles, d’autres insectes qui pourraient être présents sur la culture. Dans ce cas nous utiliserons par exemple un produit phytosanitaire contenant comme principes actifs des pyréthines qui agissent par contact et ingestion, tel que l’insecticide Mittel Concentré, ou Pireprot de Ecoprotec.

Lorsque les larves de papillon ingèrent la matière végétale traitée avec ce type de produit, elles s’intoxiquent et meurent, laissant les plantes libres d’intrus, et la floraison pourra alors s’exprimer librement.

Nous remarquerons que tous les produits cités sont bio-dégradables et biologiques, afin de pouvoir être utilisés à volonté sur nos plantes de cannabis, sans risques pour l’environnement ou la qualité de la récolte. Le délai de précaution est assez court mais il est recommandé de ne pas appliquer pendant les 15 derniers jours avant la récolte pour s’assurer qu’il ne subsistera aucune trace des traitements sur le produit fini.

Attaque de chenilles juste avant la récolte

Les chenilles favorisent le Botrytis

Les chenilles favorisent le Botrytis

Si l’invasion se manifeste pendant les 15 derniers jours de la culture, et que nous ne pouvons donc pas recourir aux produits mentionnés, il faudra chaque jour inspecter patiemment chaque plante, tête par tête, en écartant les fleurs du tronc pour déceler les chenilles qui ont l’habitude de s’y réfugier.

Si nous ne réalisons pas cette opération, il y aura de grandes chances de récolter des plantes dont les plus grandes têtes seront clairement touchées par les chenilles, voir bonnes à être mises à la poubelle à cause des morsures et déjections qui auront provoqué l’apparition de champignons comme le botrytis.

Dans le cas où nos plantes seraient infectées par le botrytis nous pourrons les traiter, encore une fois jusqu’à 15 jours avant la récolte. En fin de floraison, il sera préférable d’observer les trichomes pour récolter dès que possible, en retirant bien sûr toutes les parties infectées (impropres à la consommation, et qui pourraient contaminer le reste des plantes).

Une fois la récolte de notre cannabis effectuée, nous séparerons toutes les parties touchées des fleurs intactes. Si nous laissions les fleurs moisies sur les plantes, le champignon pourrait facilement se répandre pendant le séchage et faire pourrir toute la tête sous l’effet de l’humidité élevée que contient encore le métabolisme des plantes pendant les premiers jours après la récolte.

Cannabis et chenilles: précautions post récolte

Macro d'une chenille dévorant une tête

Macro d’une chenille dévorant une tête

Une fois que nous aurons coupé nos plantes, il faudra les suspendre la tête en bas pour effectuer le séchage de la récolte de marihuana. De cette façon les plantes perdent leur humidité et ne représentent plus la cachette idéale pour les chenilles qui auraient pu échapper à la recherche manuelle.

Ces chenilles quittent alors la plante pour continuer leur développement et se transformer en papillons, ainsi dès que les plantes commenceront à sécher nous pourrons voir les chenilles sortir des têtes, descendant en rappel jusqu’au sol.

Une fois à terre, celles ci chercheront rapidement une nouvelle source d’alimentation afin de poursuivre leur cycle vital, il sera pertinent de penser à les récupérer pour éviter de retrouver des cocons puis des papillons dans la maison, celles ci se cachant généralement dans les recoins les plus inaccessibles.

Recommandations pour une culture de cannabis sans chenilles:

  • Éloigner les papillons s’approchant des plantes.
  • Chercher les œufs sur et sous les feuilles.
  • Pendant la floraison, chercher des traces de morsures sur les fleurs.
  • Appliquer Biothur ou autre dès les premiers signes d’attaque.
  • Arrêter l’application du produit 15 jours avant la récolte.
  • Contrôler les plantes après la récolte et éliminer les parties infectées, mordillées ou moisies.
  • Récupérer les chenilles manuellement à défaut de pouvoir appliquer un produit.
Chenille commune sur le cannabis

Chenille commune sur le cannabis

41 commentaires


41 comments on “Chenilles et plantes de cannabis

  1. elvis presley

    j’ai trouver la chenille en bas a droite après la 2 eme branche qui est a coter de la tête de weed avec les pistil oranger cacher sous la feuille qui est relever 😀 les chenille c’est des malin il font comme les caméléon mdr, il ont la même couleur que la weed avec les 2 antenne a lavant oranger 😀 j’attend l’article de comment faire pousser en 12/12 . bon smoke les chenille 🙂

    1. Marcel

      Bonjour, et félicitations pour votre bonne vue 🙂

  2. stéphanie

    Bonjour Alchimia, j’ai du récolter plus tôt a cause d’une invasion de chenilles sur mes pieds, qui en même temps ont fait apparaître du botrytis.
    Les chenilles que je n’ai pu voir vont elles continuer a faire des dégâts pendant le séchage?
    Merci

    1. Marcel

      Bonjour, durant le séchage les chenilles vont s’échapper des plantes, comme expliqué dans le guide ci dessus 😉

  3. Minae

    Toujours sympa vos articles simple, précis et concis 😉

  4. elvis presley

    dans certain pays on prendre des fourmis tueuse pour nettoyer les culture des chenille ou autre insecte qui envahie et qui mange les récolte , les fourmis tueuse on pour habitude de manger tout insecte ,mais il se peut que parfois que l’homme soit piqué si il prend pas attention

  5. Zeto

    Merci mais trop tard pour traiter cut précoce et récolte a venir avec chasse quotidienne sur le premier cut de 9 pieds six cacher et découverte pendant le manucurage. Heureusement pas de moisissures.

  6. boulboul

    j’en ai connu une fois sur la fin de recolte et le cut quelques jours après. en effet pendant le sechage 4/5 sont apparues… pas de pitié pour elles.

  7. Ju

    Bonjour,
    Je suis vers flo+40 environ et de plus en plus de Botrytis apparaissent. J’ai coupé tout ce que j’ai pu mais beaucoup m’échappent. A cause du temps pourri nous allons devoir récolter plus tôt que prévu. Du coup est-ce que c’est grave si nous n’avons pas eu le temps de faire un rinçage ?
    De plus nous avons commencé le séchage sur quelques branches qui étaient cassées et dès qu’il y a un peu d’humidité des champignons apparaissent. Est-ce que cela veut dire que maintenant qu’ils sont présents dans l’air on ne peut plus rien faire à par couper ? J’ai penser à réduire le taux d’humidité mais dans ce cas les conditions de séchage ne seraient plus optimales non ? Y a-t-il un taux d’humidité minimum pour un bon séchage et limiter la propagation du Botrytis ?

    Dernière question, j’ai acheté le séchoir 8étages mais si le séchage se fait dans un endroit sans contrôle des conditions (humidité + température) est-ce un réel problème pour la qualité de l’herbe ?
    Merci d’avance pour vos réponses, cordialement

    1. Marcel

      Bonjour, si votre météo est humide, et que les moisissures ont deja commencé à attaquer les plantes, alors il vous faut effectivement hélas récolter celles ci au plus vite, en coupant toutes les parties touchées par le Botrytis (avec de la marge).
      L’hygrométrie idéale pour le séchage est autour de 50%, mais si les risques de moisissures sont vraiment élevés vous pouvez éventuellement utiliser une hygrométrie plus basse, autour de 30 à 40%.
      Un bon séchage doit durer 2 à 3 semaines, pour une qualité de l’herbe optimale.
      Si à cause du manque de maturation et de rinçage, la qualité de l’herbe n’est pas satisfaisante, vous pouvez toujours transformer votre récolte en hash, et/ou en faire du beurre de cannabis 😉

  8. Ju

    Super merci bcp pour ta réponse !
    Je viens de recevoir le séchoir donc on ne va pas tarder à les couper. J’ai aussi acheté un hygromètre qui fait également thermomètre et j’ai mesuré une humidité d’environ 50 % avec un température d’environ 20 degré dans le cabanon au fond de mon jardin. Tu penses que ç a peut le faire ? Et est-ce qu’il y a un risque au niveau des bêtes qu’il y a dedans genre araignées ou vers ?
    Merci 🙂

    1. Marcel

      Bonjour, ces conditions climatiques paraissent idéales pour le séchage 🙂
      Pour les (grosses) araignées, celles ci ne mangent pas les plantes, mais peuvent éventuellement les utiliser comme support pour leurs toiles.

  9. blodi 23

    je connaissez pas, décidément l’année a été merdique, qui a u son mal a démarrer,perturbe par les elico, et ça pour décimer ce que les « voltours » n’ont pas u les temps d’importer, elle sont certein utile a quelque chose, mais je le maudit tout de meme autrement très bon article site a garder sous le coude salutations kannabidoublique

  10. weed974

    slt a tous
    j’aimerais savoir si les taches noire sur les bouts des branches sont une maladie,si oui,laquelle?
    merci d’avance.

    1. Marcel

      Bonjour, je ne vois pas bien de quoi vous parlez, n’hésitez donc pas à nous envoyer des photos par mail à info@alchimiaweb.com 😉

  11. flo

    bonjour je voulais savoir si j’ai un debut d’odium sur des feuilles et que je coupe la branche infectée, je dois la jeter ou je peut la faire secher en enlevant les feuilles touchées?

    1. Marcel

      Bonjour, si les buds ne sont pas touchées par la moisissure, alors vous pouvez les faire sécher pour les consommer. Vérifiez bien la présence éventuelle de moisissures avec une bonne loupe, ou microscope de poche.

  12. flo

    ok et que dois-je voir exactement au microscope ou loupe?

  13. flo

    oups dsl; ma question est que dois-je apercevoir av ma loupe mis a part les trichomes? merci

    1. Marcel

      Bonjour, vous devez observer la présence éventuelle de moisissures sur les buds, cela forme souvent un genre de duvet blanc ou gris entre les trichomes 😉

  14. tone

    Bonjour Marcelo! je suis a flo + 6 semaines ,et les grosse feuilles de 2 de mes 3 plants jaunissent beaucoup , et les branches des feuilles qui jaunissent ont une couleur mauve , est ce que vous savez ce que c’est! merci !

    1. Marcel

      Bonjour, il s’agit certainement d’une carence en azote, mais c’est normal si vous arrivez en fin de floraison, et sera même accentué par le rinçage à l’eau claire avant la récolte 😉

  15. dreck

    salut marcel, j’aurai une petite question, j’ai une plante qui a deux trois petit trou sur deux feuilles. Sur le reste de la plante il n’y as rien a signaler et idem sur les autres preésentent dans le même placard. je n’ai vu aucune chenilles ou trucs dans se genre. Vous avez une idées du problème please ??

    1. Marcel

      Bonjour, n’hésitez pas à nous envoyer des photos de ces feuilles par mail, ce sera ainsi plus facile de vous répondre 🙂

  16. yoyo

    Salut Marcel !! A part les chenilles , qu’est-ce qui peu me faire des trous dans mes feuilles ? Parce que j’ai ausculté mes plants pendant des heur mais je ne voit rien du tout à par des trous ..

    1. Marcel

      Bonjour, si vous ne voyez aucune traces d’insectes, chenilles, limaces etc sur vos plantes, mais que certaines feuilles paraissent trouées/croquées, il s’agit bien souvent de marques laissées lors du pinçage de l’apex des plantes: il arrive qu’avec nos doigts on abime un peu les bourgeons de feuilles naissantes le long de la tige, qui se développeront ensuite avec des trous ou déformations 😉
      Si par contre vous n’avez pas pratiqué de pinçage, ou que de nouveaux trous apparaissent chaque jour, c’est qu’il y a bien quelque chose qui se nourrit de vos plantes.

  17. Jean-Michel

    Bonjour à toute l’équipe, j’ai un petit problème, j’ai une plante en culture extérieur et il y a plein de petits trous, j’aurais donc aimé savoir si vous avez votre petite idée, ou bien une adresse mail pour vous envoyer une photo.
    Merci et bonne journée

    1. Marcel

      Bonjour, vous pouvez vérifier qu’il ne s’agisse pas de traces d’araignées rouges, ou encore de thrips. Sinon n’hésitez pas à nous envoyer des photos de vos plantes à l’adresse de notre page de contact, afin que nous puissions vous aider à identifier votre problème 😉

  18. Fred

    Bonjour a vous tous j’arrive juste en fin de flo 17 pieds en extérieur elles sont magnifiques j’ai remarquer que 4 a 5 têtes devenaient maron moisissures a ma grande surprise en coupant le plus moche de ma têtes des chenilles blanche noire tres petites je suis dégouté ma question et ci je vaporisais du savon noir comme pour protégé les pucerons sur les rosiers hep d’avance merci pour une réponse

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Fred,

      Malheureusement il est trop tard pour cette récolte. Il faudra faire plus attention l’année prochaine et appliquer des traitements préventifs comme de la propolis, le savon noir fonctionne également mais si vos plantes sont prêtent à être récolté c’est trop tard.

      A bientôt

  19. Maxmax

    Bonjour,
    Merci pour cet article
    Les produits à base de Bacillus thuringiensis sentent assez mauvais, est ce risqué d’en asperger la plante et les têtes ? Au niveaux de l’odeur et du goût final du produit ?
    Merci beaucoup

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Maxmax,

      Nous déconseillons d’appliquer des pulvérisations quand les fleurs sont déjà formées, en plus de créer des risques de moisissures cela pourra en effet contaminer les qualités organoleptiques de la récolte.

      A bientôt

  20. Titay

    Bonjour moi j’ai des chenilles à l’intérieur des tiges qu’est ce que je peux faire ? merci

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Titay,

      En général les chenilles restent dans les têtes ou sur les feuilles, mais si vous êtes sûr qu’il s’agit bien de chenille appliquer le traitement adapté.
      Vous pouvez envoyer des photos à info@alchimiaweb.com pour confirmer le diagnostic.

      A bientôt

  21. edouardo

    bjr j’ai un petit soucis je cultive early maroc en ext et ce matin j’ai découvert la sommité une feuille recroquevillé et j’ai voulu la séparé elle était collé avec une bestiosl ressemblant a chenille de couleur beige pouvez vous me dire si y’a traitement a faire contre et confirmé quelle genre d’attaque merci Edouardo.

  22. Akiradongdong

    Bonjours tout le monde et salut alchimie, petite question. je suis à 5 jours de la récolte pour certain de mes pieds et j’ai découverte une chenille à l’intérieur d’une de mes têtes en bas à droite de ma critical +2.0 temps total de vie 70 à 80 jours j’en suis à 65 et je me demandais si cela pouvais empirer en 5 jours ou 2 semaine étant donné que c’est le premier signe de moisissure que j’ai pu voir et il n’est pas gros. Que faire ? Couper en avance ? Attendre 2 semaine ?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Akiradongdong,

      Vous pouvez appliquer du FTB de Vegamatrix qui peut être appliquer jusqu’au dernier moment avant la récolte. Retirer les parties infectées et les insectes.

      A bientôt

  23. Zero

    Bonjour , depuis l’apparition de plusieurs chenilles que j’ai enlever manuellement de ma plante sur 3 jours consecutifs , voila que ma recolte a une odeur plutot aggressive qui n’est pas habituelle … Qqun a des infos la dessus ?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Zero,

      Vérifiez qu’il n’y ait pas de moisissures au milieu de vos têtes.

      A bientôt

Comments are closed.