La pourriture grise des buds (Botrytis Cinerea)

Qu’est ce que le Botrytis?

Botrytis Cinerera

La pourriture grise (Botrytis Cinerea) est un champignon pathogène capable d’attaquer plus de 225 variétés de plantes, dont la marijuana. Il s’agit hélas de la moisissure la plus souvent rencontrée dans les cultures, que ce soit en intérieur, sous serre ou en extérieur, principalement durant les étapes de fin de floraison et de séchage.

Le paramètre le plus important pour le Botrytis est l’humidité, qui est indispensable à son développement. Plus l’hygrométrie sera élevée et plus les risques seront donc importants!

La température idéale pour le développement du Botrytis se situe entre 17 et 25ºC, bien que des attaques soient aussi possibles sous des conditions plus chaudes. Un grand écart de température entre le jour et la nuit favorise également cette moisissure, car une diminution rapide de la température en fin de journée provoquera une forte augmentation de l’humidité ambiante.

Champignon Botrytis Cinerea

Botrytis Cinerea est un champignon capable de coloniser les tissus végétaux sains des plantes (parasitisme), ceux déjà infectés (opportunisme), ainsi que les tissus morts (saprophytisme).

En extérieur le Botrytis provoque de très gros dégâts, surtout sur les récoltes les plus tardives. En automne, les nuits qui deviennent plus fraîches et les pluies plus fréquentes favorisent fortement son développement.

Les spores de ce champignon, disséminées très efficacement par le vent, sont capables de rester en dormance plusieurs années dans le sol ou l’environnement, jusqu’à ce que les conditions lui soient favorables.

Quels sont les symptômes de la pourriture grise?

Botrytis Cinerea dans un bud de cannabis

Toutes les parties de la plante peuvent être touchées : racines, tiges, feuilles, fleurs, fruits…
Le premier signe visible sera un changement de couleur et de texture sur la plante.
Sur les feuilles, cela se traduira par des nécroses, puis un séchage rapide de la feuille. Si le champignon attaque la tige, celle-ci deviendra brune, fragile et ulcérée.

Mais c’est bien souvent sur les buds que l’on remarquera le plus facilement la moisissure. Leur couleur devient pâle, grise, leur texture devient rapidement sèche et friable, et l’intérieur se remplit d’un épais duvet cotonneux.

Que faire en cas d’infection de Botrytis sur les plantes de cannabis?

Botrytis sur plante de cannabis

La première chose à faire sera de couper toutes les parties atteintes par le champignon, avec plusieurs centimètres de marge de sécurité.

Il faudra ensuite utiliser un maximum de ventilation pour limiter l’humidité, et récolter rapidement en surveillant très régulièrement que la moisissure ne revienne pas.

Les parties de la plante touchées par le champignon ne devront surtout pas être consommées, car il y a alors risque d’infection pulmonaire.

Après la récolte il faudra nettoyer tout l’espace de culture ainsi que le matériel (pots…) au Javel, pour éliminer toutes les traces du Botrytis.

Il existe certains produits fongicides très efficaces contre le Botrytis, le meilleur étant sans doute le Botryprot.

Il est également possible d’utiliser de la vie microbienne bénéfique qui luttera directement contre le Botrytis, comme par exemple Trichoderma Harzianum, Ulocladium Atrum ou Gliocladium Roseum, en pulvérisation directe sur la plante.

Comment réduire les risques d’attaque par Botrytis Cinerera?

Plante de marijuana et botrytis

Le Botrytis se développant lorsque l’hygormétrie est élevée, il sera très important d’essayer de maintenir l’humidité ambiante la plus basse possible (<50%) en période de floraison.

Pour réduire l’hygrométrie il faudra augmenter la puissance de la ventilation (extraction, brassage…), et/ou utiliser un déshumidificateur.

Laissez suffisamment d’espace entre chaque plante, afin que l’air puisse bien circuler.

De mauvaises conditions d’hygiène augmenteront fortement les risques de moisissure, il sera donc important de nettoyer régulièrement tout l’espace de culture, et ne surtout pas y laisser de matière végétale ou organique en décomposition. Il est aussi très important de ne jamais toucher les buds!

Le Botrytis profite bien souvent de blessures des plantes pour s’y attaquer. Maintenir des plantes en pleine santé permettra donc de réduire les risques. Retirez les feuilles fanées, pour éviter qu’elles ne moisissent sur place. Il est très important de ne surtout pas laisser sur la plante de reste de branche morte, ou de morceau de pétiole de feuille (tige de la feuille), car le Botrytis profitera de cette porte d’entrée pour attaquer la plante.

Cycle de vie du Botrytis Cinerera

Arrosez plutôt le matin que le soir, pour éviter une forte augmentation de l’hygrométrie durant la nuit.

En fin de floraison faîtes très attention d’éviter tout sur-arrosage, qui se traduirait quasiment toujours par de la moisissure dans les buds. Pour cela attendez que la terre soit bien sèche et le pot très léger avant d’arroser à nouveau.

Un excès d’azote peut aussi augmenter le risque de moisissure, mais un excès de ce nutriment sera très rare en fin de floraison (il faudra au contraire que la plante soit en carence en azote avant la récolte).

Le Botrytis ayant souvent tendance à s’attaquer aux plus gros buds, un moyen de limiter les dégâts sera de tailler l’apex des plantes, pour éviter un gros bud central qui sera plus sensible….

Taillez également les petites branches du bas de la plante qui sont très proches du sol, et donc de l’humidité de celui-ci.

En extérieur évitez que les plantes ne soient à l’ombre durant une longue période, placez les de façon à ce qu’elles reçoivent un maximum de soleil direct.

Récoltez vos plantes lorsqu’elles ont soif, afin de limiter les risques de moisissure durant le séchage. Réalisez cette étape dans un espace disposant d’un minimum d’aération, pour éviter une stagnation de l’air et de l’humidité autour des buds. Il ne faudra cependant pas utiliser de ventilation directement sur la récolte, sinon le séchage sera trop rapide, ce qui donnera une mauvaise qualité (gout vert de chlorophylle et de foin).

Quelles sont les variétés de cannabis les plus résistantes à la moisissure des buds?

Tête de cannabis attaquée par Botrytis Cinerea

D’une manière générale, les variétés à dominance Indica qui font des buds très compacts, résisteront beaucoup moins au Botrytis que les variétés à dominance Sativa, qui font des buds beaucoup plus aérés, retenant donc moins l’humidité.

Il existe cependant quelques exceptions, comme par exemple la White Domina ou la Pakistan Chitral Kush, car tout dépend de la sélection des plantes utilisées pour créer la variété.

Voici une liste des variétés de cannabis les plus résistantes aux moisissures, comme par exemple la Green Poison, la High Level ou la  Gokunk.

Botrytis et vin noble?

Il est intéressant de remarquer que le champignon Botrytis Cinerea est utilisé volontairement dans certaines cultures vinicoles, afin de produire des vins liquoreux appelés « nobles » ou « vendanges tardives ». Le Sauternes, le Barsac, ou le Monbazillac sont des exemples de vins obtenus grâce à l’action du champignon sur les grappes de raisin. La moisissure augmente le taux de sucre, en développant certains arômes riches et complexes très appréciés par les connaisseurs. Le faible rendement de ce type de culture explique le prix élevé des bouteilles.

Vendanges tardives

Du raisin moisi pour un vin noble
143 commentaires


143 comments on “La pourriture grise des buds (Botrytis Cinerea)

  1. k-lim

    Sujet important et inquiétant… Ke peut on faire si c de la culture sur balcon en extérieur?? Car où je suis les températures chutent de 10degré le soir… Merci encore pour ces infos des plus précieux…

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, pour limiter les risques sur votre balcon espacez bien les plantes, arrosez les le matin, évitez tout sur arrosage, tournez les régulièrement pour que le même coté ne soit pas toujours à l’ombre… et inspectez les le plus souvent possible.

  2. marv

    bonjour sujet qui m inquiette beaucoup car la derniere foie j ai arroser mes plantes c’était toute la plante de la tête au pieds car j ai du faire ca vite les flics tournez en hélico au dessus de mois :/ donc sa ne risque rien jesperre car je les fait le soir donc apres voila je croisse les doigts =)

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, l’arrosage des plantes doit se faire uniquement par voie racinaire, si vous arrosez les feuilles de la plante en floraison cela augmentera très fortement les risques de moisissures 😉

  3. m0n3y

    Si Jarrose au big bud 0–10-40 sa va tu faire mouisir ?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, le Big Bud est un booster de floraison à base de PK, il n’y a pas vraiment de rapport avec la moisissure, quoique plus les buds seront gros et denses, plus les risques seront élevés 😉

  4. bigfoot

    cultivant sur balcon et à cause des orages de ces derniers jours (sud-est de la france), j’ai du rentrer mes plants (flo+12) en intérieur pour leur éviter pluie et vents forts.

    cela est-il risqué vis à vis du manque d’aération avec l’extérieur sachant que j’ai choisi des variétés ditent résistantes?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les risques de moisissures sont très faibles à Flo+12, par contre vous risquez de dérégler le cycle lumineux de vos plantes, et celles ci vont tiger par manque de soleil. Je vous conseille donc de les remettre à l’extérieur le plus tôt possible. Les intempéries sont surtout à craindre les dernières semaines avant la récolte 😉

  5. oliv

    Bonjour,

    Tout d’abord vous remercier pour ce site pour le moins complet et trés bien ecrit. Les choses sont claires et illustrées.

    C’est la première fois que je fais pousser, et en l’occurence de la sknuk de la sensi seed dans des bacs en exterieur.

    Je suis dans le Sud Ouest de la France, et votre article me fait peur car effectivement le temps est changeant bien qu’ensoleillé la plupart du temps, que les amplitudes thermiques vont de 25 la journée à 10 la nuit, et que compte tenu de la periode, cela ne va pas s’ameliorer.

    La floraison vient de commencer (je suis comme un fou de voir çà!) et donc ma question est de savoir si je dois rentrer mes plantes le soir dans ma maison – ma femme va couiner – ou si il existe une autre solution.(sinon ma femme couinera et puis c’est tout lol)

    Sachant que je les arrose le matin pour eviter les escargots, qu’elles sont chacune en pots individuels, posées sur ma terrasse en beton ou sur le gazon.

    Merci pour vos conseils et bonne continuation!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, rentrer les plantes en fin de floraison dans la maison pour la nuit ne sera pas idéal, car le manque d’aération augmentera également le risque de moisissures. C’est néanmoins possible, surtout si vous ajoutez un ventilateur. Il faudra aussi faire très attention de ne pas dérégler le cycle lumineux des plantes (surtout pas de lumière durant la période de nuit!) 😉

  6. lorenzo

    Bravo encore une fois pour un article bien illustre relativement facile a comprendre et tres important.
    Merci a vous.
    Ps: a quand les reg philosopher seeds

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, Philosopher Seeds est une banque de graines féminisées, qui ne fera donc pas de graines régulières.
      Nous vous présenterons néanmoins très prochainement une association entre Philosopher Seeds et Reggae Seeds, qui proposera des croisements à base des génétiques de ces deux compagnies, certaines en graines féminisées, et d’autres en graines régulières. Cela s’appellera GoloSeeds, et devrait être disponible pour la prochaine Spannabis en Février 2013 😉

  7. oliv

    Salut Marcel et merci pour ta réponse.

    Comme c’est trés venteux dans mon jardin, c’est pas l’ideal mais il n’y a pas de confinement humide.

    Par contre question trés con que je me suis posée il y a 2 nuits de çà:

    c’etait la pleine lune sans nuage, résultat il faisait jour en pleine nuit et mes pieds faisaient carrement des ombres sur le sol!!

    Est ce génant????

    1. Marcel Auteur

      Salut à toi, ne t’inquiète pas trop pour le vent le cannabis est une plante qui lui résiste assez bien, surtout si elle est y habituée dès sa croissance 😉

  8. zazengreg

    bonjour marcel et merci !
    je t’ai contacté en mai dernier pour me conseiller sur les graines d’auto pour une premiere culture.j’ai donc commandé 3x +speed et 3x green poisn auto ainsi qu’une crtical jack auto pour tester le gout de la jack herer ! commande reçue rapidement le 1er juin,germination sans problemes saud une +speed que j’ai rattrappé in extremis.j’ai suivi tes conseils et je l’ai mis ensuite directement en pot de11L +allmix et à l’extérieur sous serre plastique le 8juin.mais quel temps pourri en juin et juillet dans le nord de la france !!!rarement vu ça! donc galère…j’ai utilisé du purin d’ortie pour la croissance uniquement et biobloom+topmax + purin consoude pour la floraison + 1 bonne semaine de rincage.
    Grace à un mois d’aout plus ensoleillé j’ai récolté vers le 20 aout donc pres de 3 semaines après les dates annoncées par les breeders – la météo explique cela.
    curring + séchage et 10jours après voici le résultat c’est tout frais :

    15g à sec par pied avec la +speed
    odeur agréable mais un peu speed pour moi.bizarrement la plus lente à murir !

    20g à sec pour la green poison
    odeur que j’adore – douce à fumer – très cool pour se détendre ou avant d’aller dormir- beaux buds – ma préférée des 3 variétés.

    20g pour critical jack
    une superbe odeur de citron – la + rapide des 3 – buds impressionants
    mais speed pour mon coeur – pas si agréable que ca à fumer contrairement à ce qu’elle laisse croire quand elle pousse.enfin c’est mon avis….

    je reviens sur le sujet de la pourriture grise dont je n’ai pas été épargné surtout en fin de floraison – je n’ai utilisé que du lait à 10% en prévention – pulvérisation ts les 15jours + abri sous serre quand il pleuvait mais ça n’a pas suffit.
    la jack a été la 1ere atteinte et la +speed la + resistante.

    je compte renouveller cette experience d’autoflo avec cette fois ci des variétés resitantes à l’humidité avec un effet stone cool voire medical pour evacuer le stress de la journée et passer une bonne nuit.que me conseilles tu marcel ? tout le monde enchante la gokunk existe elle en auto ?
    merci encore !

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, et merci pour ce report de votre culture. La Gokubnk n’existe pas en autoflos. Avec un effet stone et une bonne résistance aux moisissures vous avez par exemple la White Domina Auto ou la Mazar Auto. Le lait dilué dans l’eau peut être efficace contre l’oïdium, mais pas contre le Botrytis 😉

  9. k-lim

    bonjour bonjour, petit souci à venir et j’aimerais avoir des infos ou des solutions svp je m’explique: je suis en région centre et depuis klk jours je constate que les températures chutent méchamment le soir en extérieur entre7 et 10 degrés… mes plants on commencé la flo mais je trouve que les températures sont vraiment basses… que dois je faire pour gérer ce souci si c’est un souci? Merci bien et surtout bonne continuation à vous

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, la chute des températures ralentit les plantes et augmente le risque de moisissures. Vous ne pouvez hélas pas faire grand chose pour changer cela (à part rentrer les plantes pendant la nuit, mais ce n’est pas idéal non plus), en extérieur on est dépendants des conditions climatiques.

  10. zazengreg

    non ce n’est pas un probleme tant que l’amplitude n’est pas superieure a 10degres et que la minimale n’est pas en dessous de8.
    tu peux les rentrer a l’abri la nuit si tu peux…

  11. k-lim

    petite précision : ce sont des afghanes…peux pas dire plus… dsl

    1. Marcel Auteur

      Les variétés afghanes sont souvent plus sensibles que la moyenne aux moisissures.

  12. zazengreg

    pour repondre a k- lim :
    ce n’est pas vraiment un probleme il y a pire chez moi et ça pousse encore !
    c’est sur qu’une amplitude de temperature trop importante entre jour et nuit n’est pas bénéfique mais ta plante afghane saura résister (je disais 10 degres d’amplitude mais ce n’est pas exact désolé)
    par contre fait attention à l’excés d »humidité comme le précise le sujet du post.
    ai je tout bon marcel ?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les plantes afghanes ayant rarement une bonne résistance à l’humidité, il faudra faire très attention 😉

  13. mikael

    Super article comme d’habitude.

  14. oliv

    Salut Marcel,

    Je reviens sur une question à laquelle tu n’avais pas répondu plus haut car il y a avait 2 questions en une..;)

    La pleine lune est elle prejudiciable au cycle naturel de la plante? parce que en ce moement il fait jour en pleine nuit par chez moi…et ma plante fait carrement une ombre par terre c’est dire la luminosité..

    et autre chose, comment peut on poser des questions sur les autres sujets car je ne vois rien en bas des pages??

    Merci à toi.

    1. Marcel Auteur

      Salut à toi, excuse moi d’avoir oublié cette question 😉
      La lumière de la pleine lune ne doit normalement pas nuire aux plantes, on considère justement qu’il s’agit de la lumière maximale acceptable en période de nuit (0,5 lux environ).
      En effet si la pleine lune empêchait les plantes de fleurir, celles ci ne pourraient pas fleurir naturellement 😉
      Les commentaires sur le site et le blog sont actuellement limités à 50 maximum par article. Cette limite est parfois augmentée ou réduite selon notre charge de travail et disponibilité pour vous répondre 😉

  15. zazengreg

    bonjour à tous
    merci pour tes conseils sur les autoflo resitantes à l’humidité.
    quelles variétés me conseilles tu resitantes à l’humidité, en graines féminisées, pour le nord de l’europe en outdoor pour le printemps prochain avec un bon rendement,sans trop de hauteur avec un gout plutot fruité et surtout un bon stone bien cool genre médical?
    merci

  16. Bob38

    Salut,Marcel ou alchimix

    voila on le 5/09/12 mon plan d’accapulco gold a fini son strech, le plan est dans les alpes la température baisse relativement vite en altitude, la nuit il fait très humide et frais, et la rosée est importante. Sachant que la durée de flo est d’environ 70 jours Je crains pour mon plan des moisissures.

    Existe t il vraiment des  » produits miracle  » qui me permettrais de protéger ma culture contre le botrylis. Engrais ou astuces afin que celle ci puisse survivre le plus longtemps possible et atteindre la sénescence.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, pour réduire les risques de Botrytis tous les conseils se trouvent dans l’article 😉
      L’Acapulco Gold est normalement assez résistante au Botrytis. Par contre sa durée de floraison réelle sera plus souvent autour de 85 jours que 70 jours, il s’agit d’une pure Sativa.

  17. Bob38

    Merci bien pour les réponses toujours aussi rapide.

    J’avais pourtant lu sur un forum sa possibilité d’utiliser du « bud rot stop » ou bien  » buds okay « . Apres je voulais l’avis de personne qui s’y connaissent afin de ne pas nuire a ma production.
    Je ne pourrais pas atteindre la durée totale de flo c’est pour sa que j’essaye de trouver un moyen a fin d’essayer de s’en rapprocher.

    Sinon j’ai déjà pris connaissance des conseils donné dans l’article.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, ces produits ne sont hélas pas dans notre catalogue, nous ne pouvons donc pas vous conseiller à leur sujet 😉

  18. k-lim

    Bonjour Marcel, merci pour les précisions mm si elles me font stresser quand mm… :/ J’ai donc opté pour les rentrer le soir avec un brassage d’air ainsi elles se couchent avec le soleil mais dans de meilleures conditions: 60 en hygro maxi… Est ce bon? j’aimerais savoir aussi à partir de quel taux peut on dire qu’on a une herbe de qualité niveau effet psychotrope svp? Car je vois que tt le monde parle quel taux ceci ou cela mais sachant que la y griega a un taux énorme à combien minimum estime t’on pouvoir apprécier notre resultat? Merci d’avance et bonne continuation

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, votre hygrométrie est encore un peu élevée, il faudra donc surveiller régulièrement vos plantes.
      L’effet psychoactif du cannabis est très difficile à quantifier avec des pourcentages, car contrairement aux idées reçues, le THC n’est pas seul responsable de ces effets. Les autres cannabinoïdes (CBD, THCV…) ainsi que les molécules aromatiques (terpènes..) vont en effet moduler l’effet produit par le THC, certaines combinaisons provoqueront un effet moins puissant, alors que d’autres agiront en synergie pour un effet psychoactif plus fort.
      Ainsi, une plante avec 15% de THC peut très bien paraître beaucoup plus puissante qu’une herbe à 20% de THC, tout dépend des autres composants de sa résine.
      Un taux élevé de CBD limitera par exemple en partie les effets pyschoactifs du THC.

  19. k-lim

    Aïe… Merci pour ces précisions… Et bon courage à vous, vous risquez d avoir pas mal de posts à répondre dans ces conditions vu les temps des plus désagréables… Peace

  20. k-lim

    Re bonjour je vous ai envoyé un mail concernant mes plants qui finalement ressemble à une pourriture bacterienne… En cherchant un cas similaire ils préconisent un traitement à base de thirame… Avez vous un produit similaire car il est stipulé en gros ke ce produit est nocif… Pour plus de sûreté je vous décrit ce qui prolifere sur les feuilles: tâche blanche poisseux et non poudreux comme l.oidium… J espère ke vous pourrez m éclairer et m indiquer la marche à suivre et le produit adéquate… Merci

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, votre mail sera répondu sous environ 48h ouvrables (hier 11/09 était férié en Catalogne). Evitez le thirame sur des plantes destinées à la consommation, et utilisez plutôt un fongicide organique comme par exemple le Phytoprot.

  21. growroom13

    help me !g 4 grosse bud commemce a moisir keske je fé ???

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il faut hélas supprimer ces 4 buds, en prenant une marge de plusieurs centimètres, et surveiller le plus régulièrement possible que de nouvelles moisissures ne se développent pas.

  22. k-lim

    Merci marcel… En attendant de fr commande j ai opté pour changer le terreau car je le trouvais trop humide…je vous tiendrai au courant si tt se terminé bien… Merci encore… Bless

  23. oliv

    Salut Marcel,

    J’ai des feuilles jaunes en bas de mon pied de skunk (culture en pot en extérieur). juste quelques petites feuilles sans importances, mais est ce problématique pour la fin de la flo? dois je les retirer?

    Merci à toute votre équipe pour le travail de renseignement que vous faites et aux produits sélectionnés que vous proposez!

    oliv

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il est normal que les anciennes feuilles du bas jaunissent en fin de vie, surtout si la plante arrive en fin de floraison 😉
      Vous pouvez retirer ces feuilles jaunes.

  24. Mambo

    Bonjours.
    Après avoir parcouru les MSG je ne sais toujours pas s il existe un traitement contre la pourriture sur un plant en fin de Flo ,environ une quinzaine de jours. Ils sont sous serre et je ne peux malheureusement pas contrôler le taux d humidité.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, vous pouvez traiter avec le produit Botryprot, mais il est effectivement déconseillé de pulvériser quoi que ce soit sur les buds dans les 10/15 jours avant la récolte, car il y a alors de fortes chances de dégrader la qualité gustative de la récolte.

  25. k-lim

    Salut Mambo! On est dimanche alors étant donné ke je me suis déjà penché sur ce souci je me permets de te conseiller (en attente de confirmation des seigneurs de ce site bien sur)de relire les messages antérieurs tu verras qu’il est stipulé d’utiliser phytoprot ou botryprot (ou les deux en alternance) et cela jusqu’à 15 jours de fin de session… donc cherche ces produits dans les fongicides sur ce site et tu pourras te faire une idée de ce ki te reste à faire… En espérant t’avoir un peu aidé… peace et bon courage

  26. k-lim

    plus d’aération et de brassage et les espacer devraient faire baisser ton hygro de manière significative il me semble… Et si ça suffit pas bah il te faudra faire un achat de plus… tu trouve toute les réponses dans les différents posts sur beaucoup d’articles dans ce site donc lis attentivement perso c’est ce que je fais et parfois tu seras surpris de certaines infos… ou au pire envoie un mail détaille un max ta config et tes soucis on te répondra rapidement et de manière détaillée ce qui facilite en beaucoup de points… ce qui est pour moi la meilleure soluce car en étant conscient qu’on doit être beaucoup à faire ça, les réponses te seront données en 24h maxi!!!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, le délai moyen de réponse aux mails est plutôt autour de 48h ouvrables, nous recevons en effet plusieurs centaines de mails par jour 😉

  27. k-lim

    Bonjour Marcel, perso je trouve que vous êtes rapides o plus tard je les reçois le lendemain… petit retour de cette saleté, la plus petite (la plus fragile) n’a pas supporté l’attente mais les autres ont statué et semblent stables donc en conclusion je dirais que ce produit agit assez bien et vite… thanks & bless up

  28. David

    Une astuce simple consiste a prévenir le trop plein d’eau stockée dans les buds en agitant délicatement les sommités fleuries lorsque le temps devient clément. Si le vent est de la partie la manipulation devient inutile car elle s’effectuent naturellement. Le purin de Prêle appliqué dès le stade de pré-germination(arroser la terre; dans les doses indiquées) six jours avant de semer aide à stimuler les défenses immunitaire de la plante concernant les moisissures.
    Merci à Marcel et à toute l’équipe pour la rigueur dont vous faite preuve.
    Have Fun 🙂

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, merci pour ces astuces, mais ce n’est hélas pas toujours suffisant, en ce moment les pertes causées par le Botrytis sont énormes, même ici en Espagne 😉

  29. k-lim

    Salut a tous, salut à toi Marcel. perso moi je guette le temps, les sort le matin dès que le soleil se pointe sur mon balcon et arrivé le soir bah je les rentre en les laissant devant la baie vitrée… ça ne change pas de dehors hormis le vent, généré par un ventilo et la t°je ne perds vraiment pas beaucoup environs 2°( est ce un souci???)… c’est peut etre fastidieux à la longue mais il est hors de question de perdre une plante de plus…surtout aussi près du but… Et puis ça me permets de les passer en revue le matin et le soir! 😉
    Marcel, j’aimerais savoir j’ai des petites perles toutes blanche ça ressemble vraiment à des billes de la taille d’un bulbe de trichome dans mes buds… qu’est ce que cela peut bien être à ton avis??? j’ai un peu peur quand mm d’un champi… :/

    1. Marcel Auteur

      Bonjour. vous pouvez effectivement finir ainsi la floraison, c’est assez fastidieux mais au moins vous évitez les intempéries nocturnes qui peuvent faire de très gros dégâts. Pour vos perles je ne vois pas bien de quoi il peut s’agir, n’hésitez donc pas à nous envoyer des photos par mail 😉

  30. bibi

    bonjour a tous je voudrai savoir si il est possible d utiliser les fongicides contre le botrytis co botryprot en mélange avec 1 décoction de prèle ou si la silice contenue dans celle ci risque de perturbé l action du botriprot ou du bacillus subtilis la matière active étan 1 champignon lui aussi merci d ‘avance pour 1 réponse rapid car ici le champi atomique a déja éclaté …

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les produits comme le Botryprot contenant effectivement de la vie microbienne, il faudra éviter de les mélanger à un produit fongicide tel que la silice 😉

  31. nini

    bonjours il es temps pour moi de récolter mais il pleut des cordes et pendent plusieurs jours alors j’aimerai savoir quoi faire récolter et bien aérer au séchage ou attendre qu’il fasse un meilleur temps ?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, si vous récoltez une plante humide il faudra bien ventiler en début de séchage pour éviter les moisissures. Consultez la météo pour voir si la pluie va durer, si c’est le cas récoltez au plus vite, si par contre du soleil est annoncé rapidement, vous pouvez laisser vos plantes quelques jours et récolter juste avant les prochaines pluies.

  32. roxane

    Slt..deja tres bon site…j apprend plains de choses, les articles sont super ! Un regal !
    Moi mon souci c est la pluie…….ca fais 1semaine non stop qu il pleut, j hesite presque a sortir mes plants
    que faire ?
    Merci

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, en cas de forte pluie il sera effectivement conseillé de cultiver plutôt en intérieur (ou sous serre) qu’en extérieur 😉

  33. David

    K-lim: il me semble que les perles dont tes plantes font l’objet sont très certainement des larves!
    bibi: La décoction de prêle s’utilise en traitement préventif depuis le stade de pré-germination pour avoir une action avérée mais ta question est intéressante 🙂
    nini: si tu peux, attends que mère nature redeviennent clémente quelques jours afin que le soleil et l’air désinhibent tes buds de l’eau de pluie qu’elles ont reçues 😉
    C’est la dernière ligne droite pour l’outdoor la patience est maître mot; bonne moisson à tous!!!

  34. David

    *nini: le soleil et l’air enlève l’eau de pluie imbibée par les buds mais si les conditions climatiques restent pluvieuses la coupe s’avère la meilleure solution. Dans ce cas étiole un peu les plus grosses sommités afin d’optimiser la surface avec l’air, dès la taille une manucure poussée est recommandée et surtout pas de ventilation directe mais de coté car cela aurait pour effet de nullifier un curing et en premier lieu de réduire le phénomène d’évaporation de la chlorophylle( chlorophylle que j’adore mais dans les chewing-gums « Hollywood »).

  35. nini

    Merci beaucoup pour la réponse très rapide. Votre site est super, j ai une autre petite question car je suis novice dans cette culture j ai des plan qui été plus précoce donc j ai ramasser, manucurer et je l’ai ai pendu tige par tige dans un placard fermer pour pas qu’il es de lumière mais j ai peur que ça ne sois pas assé aérer donc j’ouvre le placard le soir sans lumières et je met un ventilo devant pendent 10 min mais ca ne souffle pas directement sur les tiges puis je referme. Puis-je ouvrir le placard toute la nuit ? enfin la meilleur solution c’est quoi ? et merci encore pour votre réponse et votre sites.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, laissez le placard avec un minimum d’ouverture en permanence, ce sera suffisant 😉

  36. David

    LoL :)Je ne fais pas partie de « Alchimia » nini mais oui,laisse juste ton placard entrebâillé légérement en permanence et essaye d’espacer au maximun les buds dans l’espace de séchage.

  37. oliv

    Bonjour Marcel,

    Aujourd’hui il pleut des hallebardes sur mes pauvres pieds que j’ai copieusement arrosés hier dans la journée pour « rincer » la terre des pots (car j’avais eu la main lourde ces dernières semaines sur les engrais et flavour divers et variés) et donc là ils sont donc ultra humides…et les pots du coup très lourds..donc difficilement déplaçables..

    Les plantes sont en bonne santé (pas de moisissures, pots propres, pas de feuilles jaunes qui traînent etc…) et un vent permanent jour et nuit.Les temperatures sont douces (14°C la nuit et 20°C le jour)

    Demain il devrait faire beau mais bon voilà, lorsque je relis cet article sur la pourriture, ça me fait flipper…

    Donc ma question est la suivante:

    1- Au vu de ce que je te donne comme infos ci dessus, dois je m’inquiéter?

    2- je suis à 5 semaines de flo ( bouts des pistils marrons ) et que donnera ma skunk #1 si je récolte disons ce weekend?

    3- si jamais je dois attendre pour récolter (selon ta réponse à la question précédente)penses tu que les produits que tu proposes soient efficaces en prévention immédiate si je les commande de suite??

    Merci Marcel et au fait la vidéo du Salon Grow elle donne bien envie d’y aller l’année prochaine !:! vous faites une sacrée équipe!!

    a trés bientôt

    oliv

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les risques de moisissures sont toujours présents en fin de floraison. Le vent permet heureusement d’éviter les excès d’humidité.
      A 5 semaines de floraison votre plante n’est pas encore mature, en la récoltant maintenant elle manquera donc de gout et de puissance.
      Les produits anti moisissures tels que le Botryprot permettent de limiter les risques (quand ils sont bien utilisés), mais ne feront pas de miracle non plus, si la pluie est prévue pour plusieurs jours il sera conseillé de récolter avant.

  38. tibo

    Bonjour, apres avoir sèchés mes 3 pieds, et ayant eu pas mal de problème avec le botrytis, je découvre dans certaines de mes buds des petites larves orangées (encore vivantes en plus!!)…. Que dois-je faire..?
    Merci a bientôt!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les insectes dans les buds augmentent toujours très fortement le risque de moisissures. Il vous faut essayer de supprimer ces larves, si vous n’y arrivez il faudra alors hélas jeter les parties des buds contaminées.

  39. David

    Salut tibo, je me permets de répondre car nous sommes dimanche et peut être cela pourras t-il t’aider aujourd’hui.
    Si tu as des larves vérifie sur toutes les buds qui a les manipulées un peu par la ramification qui la sépare du tronc avec une lumière faible afin de checker tout les endroits potentiels et en cas coupe les parties infectées de larves; en gros élimine tous ce qui est visible pas plus 🙂

  40. k-lim

    Bonjour je m interroge sur la réponse de david via tibo concernant les œufs dans les buds… Doit on jeter les buds? Car je me souviens en avoir vu durant mon séchage mais je pensais juste que ça n avait pas d incidence sur le séchage… Pouvez vous développer et et affirmer ou confirmer les risques???

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, si vous souhaitez éviter de consommer des oeufs, des larves ou des insectes, il est alors conseillé de jeter les buds infestés par ces parasites 😉

  41. David

    Salut à tous,
    Certains types d’insectes produisent des larves qui sont parfois envahissantes d’autres plus localisé mais tout dépend de l’ampleur de l’attaque. Personnellement si les larves ou autres nuisibles viennent envahir la culture et que malgré maintes préventions ou amputation censée réduire la vitesse de propagation ( Botrytis en particulier, la récolte s’avère touchée je fais une manucure poussée dès la coupe en séparant les branches de têtes pour étaler le tout sur une surface propre et plane bien. Deux avantages a cela identifier toutes les parties qui avaient été atteintes et accélérer légèrement le séchage.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, accélérer le séchage n’est pas une excellente idée, car plus le rinçage sera lent, et meilleure sera la qualité gustative de la récolte. Vous avez néanmoins raison pour le « nettoyage » des buds qui sera plus facile et plus complet en procédant ainsi 😉

  42. tibo

    Bonjour et merci des réponses.. Je crois que je dois clarifier mon problème, enfait j’avais 3 pieds en outdoor, relativements massifs, j’ai du récolter fin septembre, a cause du botrytis. Après avoir fait séché mes pieds pendant 8 jours en ayant pris soin d’enlever toutes les parties atteintes, je passe la 2e manucure pour la mettre en bocaux, et c’est au moment ou j’effrite une bud pour la gouter que je voie ces petites larves orangées. J’ai essayé den supprimer le plus que possible, étant donnée la quantité de weed je n’arriverai pas a checker partout..maintenant la weed est en bocaux en curling et toutes les larves que je trouve sont mortes au moins. Est-ce que la weed pourrait être « toxique »? Evidemment je continue d’enlever ces m*rdes a chaque fois que j’en aperçoit, pas envie de fumer ca..

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les insectes peuvent laisser des traces toxiques sur les plantes (excréments, cadavres….), bien que la gène principale soit effectivement psychologique, il n’est jamais agréable de savoir que l’on consomme des insectes ou restes d’insectes 😉

  43. David

    Toxique non je ne pense pas sauf en cas d’infestation massive si le phénomène et localisé veille à bien retirer les zones très proches autours ce qui la rendra « safe » pour ta consommation (donc n’enlève pas chaque larves une à une sinon tu en as pour la vie des rats^^.
    Merci à Alchimia!
    Have fun 😉

  44. Jean

    Bonsoir

    J ai un souci sur mes plants apres avoir cherché et rechercher, le plus ressemblant serai l erwinia.

    Mais aussi j ai depoter un pot, les racines marron, et meme de la pourriture dans le substrat.
    Je suis en coco.

    Quelle remede s il vous plait.

    Merci par avance.

  45. Jean

    Bon j ai était a la pharmacie, tres sympatique.

    Elle m a concocté une solution a base de cuivre, cannelle et erythromicine… on verra bien.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, je vous déconseille d’utiliser cela sur des plantes de cannabis destinées à la consommation 😉

  46. Jean

    Merci je ne l utiliserai pas alors.
    Je vais essayé vos produit contre les moisisures et je ferai un melange de coco la prochaine fois. Les brique bn seul se tasse trop je trouve.
    Merci encors

  47. LOLO

    Bonjour,
    J’ai subit une méchante attaque de botrytis j’ai donc enlever les parties malades coupé mes pieds et je les ai mis au séchage ( humiditée inférieur à 50 %) et ventilo non orienté vers les plants.
    Malgré cela je m’aperçois que le botrytis continue à agir et quand j’observe au microscope je vois de minuscule « toiles » a quelques endroits entre les trichomes bien sûr je ne vois rien à l’oeil nu .
    Puisje consommer ou dois je jeter.
    Et est-ce bien le botrytis qui donne ces petites toiles ???

    Merci d’avance

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il peut effectivement s’agir de traces de Botrytis. Il est déconseillé de consommer ces parties atteintes, mais si ce n’est pas visible à l’oeil nu, ce n’est pas évident non plus d’examiner chaque bud de chaque plante au microscope…
      Vérifiez aussi qu’il ne s’agisse pas de toiles laissées par les araignées rouges 😉

  48. LOLO

    Bonjour marcel et merci pour cette réponse rapide.
    Je me demande aussi si ces minuscules toiles ne peuvent pas venir de la dégradation des trichomes à l’intérieur des buds car elle ne sont présentes que à l’intérieur de celles ci et j’avais pris soin avant de couper d’ôter toutes les têtes malades (hygro <à 60 et piéce ventilée) .Il est aussi vrai que j'ai vu à l'intérieur d'une bud seulement quelques "mini points noirs regroupés dans une toiles".Je suis assez parano avec ce genre de trucs et je pose pas mal de questions car je suis prêt a tout balancer mais ça me ferais mal ou je pense !!
    Il me semble aussi que le botrytis est trés volatile et qu'il doit surement tout contaminer mais n'a peut être pas le temps de se developper correctement si l'humiditée ambiente est relativement faible au séchage ?? Pourrais tu me dire où je pourrais poster des photos pour avoir l'avis d'une personne avertie ??
    Une derniére chose …qu'entend tu par "mais si ce n'est pas visible a l'oeil nu "??

    Merci beaucoup ….de ta patience !

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les toiles entre les trichomes sont probablement bien du botrytis.
      Effectivement si les conditions de séchage sont bonnes, le Botrytis ne devrait plus faire de gros dégâts durant cette étape.
      Pour le visible à l’oeil nu, je voulais dire que normalement cela se voit assez facilement si un bud est moisi ou pas, sans utiliser de microscope. Mais il est vrai que le microscope permet un examen approfondi, par exemple dans le milieu du cannabis thérapeutique aux US, chaque récolte est inspectée au microscope à la recherche de moisissure (ou d’insectes), et si des traces sont trouvées, cette récolte est refusée par les dispensaires.
      Il faut néanmoins savoir qu’une seule spore de moisissure ne provoquera pas non plus une infection, tout dépend de la quantité/concentration de spores inhalées, et de l’état des défenses immunitaires du consommateur.

  49. LOLO

    bonsoir,
    petite précision, je pensais à la dégradation des trichomes car les tetes manipulées font que les trichomes non séchés se touchent et la résine produits des filaments entre les trichomes qui peuvent s’apparentés à de toiles vu au microscope si leur nombre et trés conséquent. Enfin c’est ce que je pense.Pense tu que mon résonnement tiens la route ou pas du tout ??

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les filaments entre les trichomes sont hélas très probablement du mycélium de moisissure. Dans le doute n’hésitez pas à nous envoyer des photos par mail.

  50. oliv

    Cher Marcel,

    Je ne sais pas si c’est bien l’endroit, mais je voulais d’abord te remercier pour tous les conseils que j’ai suivi de ta part, éviter au maximum cette pourriture et ainsi alerter presque à temps mes amis cultivateurs…

    Aujourd’hui mon herbe est très bonne, en curing / degustation et je suis stupéfait du résultat de 2 malheureux pieds de skunk # 1 de 50 cm qui m’ont sortis 145 g de matiére seche a fumer!!! je suis plus que content pour une première fois et des conditions de connaissance; quasi nulles..

    Merci à vous tous et toutes,je conseille à tous les planteurs d’extérieur, surtout regardez vos bud de très pres car on ne voit pas bien la moisissure comme ça.(et coupez immédiatement pour sauver la recolte!!)

    A trés bientôt et bonne récole à tous.

    Olivier

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, et bravo pour votre première récolte! C’est déjà très bien et vous verrez la qualité et la quantité de votre récolte augmenter de session en session, au fur et à mesure de l’amélioration/optimisation de vos connaissance et conditions de culture 😉

  51. ariel

    bonjour je suis un jeune dans ce domaine et c’est mon premier plant.Je crois être victime de cette moisissure,que dois je faire pour pas perdre ma plante sachant que toutes les feuilles sont recouvertes de cette matière grise ?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, suivez les conseils du guide, il vous faut supprimer toutes les parties atteintes (avec de la marge!), et récolter au plus vite pour sauver ce que vous pouvez.

  52. pascal

    bonjour
    je fais une culture en hydro.variete bigbud
    ca marchai super bien jusqua ce que je fasse une enorme conneries;j ai coupe bcp de feuilles…et j ai eu une une hygrometrie tres eleve la nuit.
    resultat une mauvaise odeur d humidite;
    depuis je ventile 24H/24h.J AI UNE HYGRO ENTRE 50 ET 65.
    les plantes ont l air bien,les feuilles ont une belles couleurs,j ai pas vu de moisissures mais ca ne sent plus la bonne odeur comme avant.
    auriez vous des conseils a me donner ? j ai oublie de precise;j en sui a 3 semaines de flo et c est ma premiere fois en hydro

    1. Vincent

      Bonjour Pascal, l’odeur reviendra en floraison ne vous inquiétez pas; à l’avenir, évitez de retirer les grandes feuilles 😉

  53. pascal

    desole j ai oublie de vs precise que mes plants sont e flo depuis un mois…
    est ce que la recolte sera quand meme convenable?
    et est ce que l odeur d humidite est synonyme de moisissures obligatoirement?car j ai ien observe les plants et ils ont l air en bonne sante.
    merci pour tout et bonne continuation.

    1. Vincent

      Bonjour, un taux d’humidité de 50 à 60% n’est pas une grande menace pour les plantes, si ce n’est en toute fin de floraison, et par exemple combiné à des températures élevées. Veillez à extraire l’air même en période nocturne et à assurer une bonne ventilation. La perte de ces feuilles à ce stade représente une perte de ressources, et les têtes seront très probablement moins exubérantes qu’en aillant laissé toutes les feuilles; le bon côté de l’incident est que les fleurs restantes devraient être correctement éclairées. La récolte n’est pas perdue d’avance mais ne reproduisez plus cette expérience à l’avenir 😉

  54. pascal

    ok merci pour votre reponse

  55. sosa

    salut marcel,je viens de découvrir une tete avec une feuille toute sec et il s’avère que toute la partie central du bud et toute sec aussi tous les pistils de cette partie sont oxidé (sur mes maple leaf orange foncé) j’ai donc coupé la branche et en regardant dans la tete casimment sec y a pas de trace de pourriture pas de poil gris,rien, apart une couleur jaune orangé au centre, peut etre normal si c’est sec enfi bref je pige pas c un champignon ou bien ??? ca fait cier de jetter une tete qui a pas l’air pourri. merci pour ta reponce.

  56. sosa

    excuse moi j’ai oublié mais si c bien un champi il y a encore 3 autre plante et une a qui j’ai coupé la branche infecté elles sont a 7 semaine de flo vaut t’il mieux recolté ? j’ai regardé les trichomes ils ont l’air laiteux certain on la base transparente et la bulle laiteuse que dois je faire ? elles on 7 jour de rincage a l’eau ajustée 6.5 et c des maple leaf indica . merci

    1. Vincent

      Bonjour Sosa, il peut s’agir de chenilles (mais c’est peu courant en culture d’intérieur) ou d’une forme de fusariose (on pourra observer des tâches colorées sur le tronc, les têtes puis les branches complètes sécheront les unes après les autres). Encore 3 jours de rinçage devraient suffire pour pouvoir récolter, avant que l’état des plantes ne se dégrade trop. Si les fleurs ne montrent pas de trace de moisissures, que leur odeur et leur texture ne sont pas anormales, il ne semble pas y avoir de contre-indication pour conserver cette récolte 😉

  57. sosa

    Merci j’ai verrifier le tron les branches et les feuilles pas de taches suspecte mais j’ai quand même viré la tête parce que le fait d’être sec sur plante vivante ça m’aspire pas trop en tous cas les chenilles
    c pas possible elle ferraient pas 2 second sous mon oeil affuté . Merci à toi vincent

  58. sosa

    Bon toute l’après j’ai planché sûres jdc moisi et rien de neuf et je me suis rapelé que cette plante était diforme au début sur les 3 premier étage après ça allait mieux alors je lui ai laissé sa chance, tu crois que ça peut avoir un rapport ?

    1. Vincent

      Il y a peu de chance pour que cette petite malformation soit à l’origine de ce « séchage sur pied » 😉

  59. canardwc54

    Bonjour à tous et félicitation pour ce site

    Je viens vers vous car je me pose une question, je m’explique :

    je me suis récemment lancé dans une nouvelle espèce pour moi la nother light. j’ai fais pas mal de bouture d’un même pied (féminisé) et en ai donner à un ami. Ce dernier, est passé en flo avant moi (tans pis pour moi lool) et a été atteint d’Anthracnose à environ mi-flo.
    J’arrive a mi-flo moi aussi et mes petites montrent également des signes prononcés d’Anthracnose.
    J’ai bien réfléchi, j’ai une excellente extraction, elles ont suffisamment de lumière, il ne fais pas trop chaud (thermomêtre) et j’utilise les engrais avec parcimonie. D’ailleurs j’ai fais pousser d’autres espèces dans ces mêmes conditions et je n’ai pas eu de problèmes.
    Ma question : est ce que cela peut être génétique? ou sinon voyez vous de quoi cela peut il venir? sachant que :
    mon pote utilise : engrais bio, moi non engrais simples, il est en HPS moi en éco,nous avons tout les deux un thermomètre qui va au maximum a 25 degrés en période de jour. Nous sommes bien en 12/12 (sais on jamais..) Nous avons tout les deux des ventilos et extraction adaptés à nos box…
    Bref, je suis perdu et ne sais pas d’où celà peut venir, une idée? ou une suggestion pour tout au moins « ralentir le phénomène » histoire de sauver les meubles…

    Merci d’avance.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, d’après notre expérience les maladies de type anthracnoses sont très rares par rapport aux soucis d’engraissage. Si vos conditions climatiques sont bonnes alors il est très difficile d’avoir ce type problème. N’hésitez pas à nous envoyer des photos par mail, qui nous permettront de confirmer qu’il s’agit bien d’un manque d’engrais 😉

  60. canardwc54

    Bonjour,

    Voici la photo demandée, aidez moi a au moins sauvez les meubles SVP.(je trouve qu’elles consomment moins d’eau en ce moment)

    Merci (et si vous avez une explication de la où cela peut venir, je suis preneur même en réfléchissant avec mon amis qui est dans d’autres conditions, pas moyen de trouver de quoi cela vient

    http://hpics.li/8c7eb0f (photo)

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il s’agit bien d’un manque d’engrais (carences), et non pas d’une maladie 😉

  61. Alex

    Bonjour, j’ai fait une (grave) erreur de débutant, j’ai laissé des feuilles se décomposer dans le terreau(k13 haze) et surprise aujourd’hui (flo+22) en voulant arroser j’ai vu une sorte de duvet cotonneux autour de mes smart port, s’agit-il d’un champignon? Merci!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il s’agit effectivement de moisissures, pour se développer sur le substrat elles ont besoin que celui ci soit humide en permanence, je vous conseille donc déjà de bien espacer les arrosages, en suivant les conseils de notre guide sur l’arrosage.
      Essayez de retirer un maximum de terre moisie, en essayant de ne pas abîmer les racines, et de la remplacer par du bon terreau neuf. Ensuite arrosez vos plantes avec du Trichoderma pendant plusieurs semaines, il s’agit d’un champignon bénéfique qui colonisera le substrat et attaquera les mauvaises moisissures, protégeant ainsi vos plantes 😉

  62. hobaouba

    Bonjour,

    Une petite question sur le rinçage en fin de flo: je me trouve actuellement à flo+58 (big band et Durga Mata) la récolte est imminente surtout pour la big band qui est à terme,

    J’ai attaqué le premier arrosage de rinçage avec ph-down et cannazym, il faut 4 jours environ entre chaque arrosage pour que la terre se dessèche complétement (environ 75 cl par Airpot de 5 litre),

    La pourriture grise étant ma hantise, mes plants sont déjà très carencé et la sénescence bien avancé,ce qui m’inquiète c’est que j’ai des pics élevé hygrométrie la nuit 67% et environ 50% lampe allumé, j’arrive pas à la faire descendre plus bas,extracteur et ventilation à fond.

    Ma question est: apparemment il faut un minimum de 10/15 jours de rinçage, ça fait 10 jours que je n’ai plus engraissé (biobloom/grow), mais combien faut il d’arrosage à l’eau claire? 1 seul peut-il suffire? car j’aimerai les récolter rapidement aux vus de leur maturité avancé et de mon hygro elevé

    Merci d’avance

    1. Vincent

      Bonjour Hobaouba, tout dépend de la concentration en sels dans le substrat. Comme vous n’avez pas utilisé de compléments riches (comme du PK 13-14), et si vos plantes présentent des signes de carrences flagrants, elles doivent être prêtes à être récoltées. Si le substrat avait été plus chargé, après quelques engraissages trop concentrés par exemple, il aurait été effectivement préférable d’arroser une seconde fois à l’eau claire, en laissant s’écouler un peu de drain (10 à 20%) pour élminier un maximum de sels, sans en arriver à détremper le substrat.
      Bonne récolte! 😉

  63. tips

    Bonjour, merci pour ce sujet bien traité encore une fois.
    J ai eu sur une culture précédente des problèmes de moisissure, j ai bien enlever tout le pourri mais l herbe reste de très mauvaise qualité alors qu elle rendait vraiment bien pendant la culture et au début de séchage.
    Du coup je me méfie avant de la fumer, après avoir lu que des problèmes de santé pouvaient en découlé. Es ce vrai? y a t il des risques d attraper ces champignons, mycose ou autre?
    Et que faire de cette herbe? dans le doute je l ai mis de coté, puis je faire de l extraction avec, je précise qu’ il n y a plus de moisissures, examiner a la loupe, mais bon un pti doute subsiste, merci de m éclairer

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, pour vérifier que cette herbe ne contienne pas de traces de moisissures, vous pouvez l’observer avec une loupe ou un microscope de poche. Le Botrytis forme des filaments au milieu des trichomes, facilement reconnaissables, si vous n’en voyez pas il n’y a donc pas de soucis.
      L’herbe peut cependant être de mauvaise qualité pour une autre raison (engraissage trop poussé, rinçage trop court, séchage trop rapide, ou tout simplement mauvais phénotype).
      Il est effectivement déconseillé de consommer de l’herbe moisie, car vous risquez une infection du système respiratoire.
      La meilleure chose à faire avec les buds moisis, est hélas de les jeter.

  64. flaco30

    Bonjour,le Botrylis me pose de gros problème.Voila,j’ai 5 pied de y griega,pratiquement prêt flo+85.Le souci est la découverte du Botrytis sur plusieurs buds.J’ai évidament coupé celles infectées, mais je n’ai pas envie d’arracher le tous.
    Ma question:-Dois-je forcer le cut final?(les trichomes sont encore blancs)ou je ventile bien l’espace de culture et j’attend un peux?
    Merci

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, je vous conseille de récolter le plus tôt possible, afin de limiter les risques de perte 😉

  65. pascal

    bonjour a tous
    je fais de la nothern light sous 600 w en hydro
    graines feminise
    34 jours de flo
    j ai eu une mauvaise odeur a cause de l humidite trop eleve
    j ai rectifie tous ca et je tourne a 45/50 % d humidite 25/27° le jour et 55/65 % d humidite la nuit pour 19/20°.pensez vous que ces valeurs sont bonnes j usqu a la recolte?
    la piece ou est instale la box est aere environ 12h par jour
    merci d avance pour vos reponses…
    j ai oublie de vous dire que la mauvaise odeur a ete detecte des sont aparition et que les plantes on l air en bonnes santes
    merci

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, ces conditions climatiques ne sont pas idéales, mais ne sont pas non plus très mauvaises. Vérifier que l’odeur ne vienne pas de la solution nutritive, et que les buds ne sont pas moisis. Essayez d’augmenter la puissance de votre ventilation (extraction + brassage) pour limiter les risques.

  66. pascal

    ok merci pour votre reponse
    pouvez vous m indiquer les valeurs ideales pour temperatures et humidites jours et nuits car j arrive a bien gerer ces 2 parametres.
    merci

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, la température idéale sera autour de 21/22ºC la journée, et autour 19/20ºC la nuit. Il faut éviter d’avoir un trop grand écart de température entre le jour et la nuit, bien que cela favorise les belles couleurs de fin de floraison.
      Pour l’hygrométrie idéale,
      – la plus élevée possible (>90%) pour germination et bouturage
      – élevée pour la croissance (>60%)
      – moyenne pendant le stretch (autour de 50%)
      – basse durant la floraison (<40%), surtout les dernières semaines

  67. cid

    salut alchi, ton sit est vraiment super. plein de bon conseil mais il y en a un que je n’arrive pas a trouver. peux t on faire du hash en utilisant la bubble machine avec des tetes infectee au botrytis?? merci d’avance pour la reponse

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, non il sera déconseillé de faire du hash avec des buds moisis, qui ne seront hélas bons que pour la poubelle.

  68. illusion

    bonur1je cultive a lexterieur .ny aurais aucun moyen de ne pas avoir ce chamoignon e fin de saison septembre rt octobre .merci pour les conseil

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il vous faut choisir des variétés rapides à fleurir et résistantes à l’humidité, suivre les conseils de l’article ci dessus, et espérer que la météo soit la meilleure possible 😉

  69. sarah

    bonjours alchimia, voilà j’ai une auto purple qui arrive en fin de floraison je suis a 64 jours depuis la germination et j’ai constater des signes de moisissures sur l’une de mes têtes que j’ai retiré aussitôt et la j’ai un début de reprise sur le bud central mais assez minime. Donc je voudrais juste avoir votre avis sur le choix a prendre : récolter maintenant même si elle sera pas au maximum de ses capacités ou attendre la fin de sa maturation au risque de perdre toute ma culture. merci a vous et bonne continuation.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, je vous conseille de couper maintenant le bud central qui est plus sensible aux moisissures, et d’essayer de laisser quelques jours de maturation supplémentaire au reste de la plante 😉

  70. Big Budha

    Salut, je subis actuellement une attaque sur un plant de jack herer et un de super silver haze, j’ai fais une petite opération chiruriquale pour couper les quelques buds attaqué (heureusement je l’ai vu au début. J’attend maintenant mon Botryprot pour pouvoir agir et limiter les dégats;

    Sinon Pour info, Les pertes provoquées par ce champignon correspondent à 20 % des récoltes mondiales des cultures (pas de cannabis hein) concernées et leur coût est estimé à 10-100 milliards d’euros par an.

    1. Vincent

      Bonjour, nous vous souhaitons bonne chance pour la fin de cette culture, et vous remercions pour ce complément d’information! Ce fléau engendre effectivement de lourds dégats à l’ensemble de l’agriculture.

  71. Antoine

    On peut pulvériser des Trichoderma Harzianum directement sur les tête pour lutter contre les moisissure ? Peut t’on en pulvériser sur les feuille avant la Flo ? Est-ce vraiment efficaces ? Merci de votre reponce , cordialement .

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, oui il est possible de pulvériser du Trichoderma directement sur les plantes, pour lutter contre les moisissures. Cela ne sera cependant efficace qu’à très court terme, car ce champignon se développera dans le substrat en milieu humide, et non pas sur les feuilles ou les buds.
      Le champignon Botrytis Cinerea se développant dans le sol avant d’attaquer les plantes, il sera par contre efficace d’ajouter régulièrement du Trichoderma dans le terreau, pour protéger celui ci des champignons pathogènes, et donc indirectement, les plantes qui y sont cultivées 😉

  72. Pask

    Salut
    Je suis en outdoor et je force la flo en rentrant mes plantes au bout de 12 heures afin d’accélérer la flo et récolter plus tôt et surtout pour éviter les vols ! Je suis donc à flo +14 et ce matin j’ai remarqué une sorte de moisissure grise à la base de ma plante (kush & cheese) sur le tronc au niveau d’une pliure due au palissage de la plante, ça ressemble à du Botrytis ! J’ai enlevé ce que j’ai pu mais j’ai peur ça se propage aux autres plantes. Est ce que le bud rot stop serait efficace pour traiter ce problème ?
    Merci

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, nous ne connaissons pas ce produit, mais vous pouvez utiliser le produit Botryprot, efficace pour limiter le développement du Botrytis.

  73. Jo

    Bonjour à tous et merci pour ce bel article ! Je suis à la recherche de Trichoderma Harzianum, Ulocladium Atrum ou Gliocladium Roseum. Pouvez-vous m’indiquer où me les procurer svp ? En vous souhaitant à tous une belle journée 🙂
    Love, Justice & Unity for all.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Jo,

      Vous pouvez facilement trouver le Trichoderma Harzarium dans ce produit ou ce produit. Nous ne commercialisons pas de produit contennant les deux autres espèces citées.

      A bientôt

  74. bertrand

    bonjours, j ai mon pied (exterieur) qui commence a moisire un peu partout , je suis dégouté, les tricome sont laiteux mais pas ambré que dois je faire , surtout que je me vois mal coupé toutes le têtes qui sont contaminé . j hésite vraiment a l arraché
    merci.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Bertrand,

      Pas besoin d’attendre que les trichomes soient ambrés, personnellement je coupe quand tout est laiteux. Retirer les parties atteintes par la moisisure et récolter ce qui reste. Une fois que les têtes sont moisies il n’y a rien à faire.

      A bientôt

  75. bertrand

    malgré que les pistil sont encore blanc et quelque un bruni

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Bertrand,

      Oui, comme précisé dans ma réponse précédente, si tous les trichomes sont blancs, récoltez avant que toute la récolte pourrisse.

      A bientôt

  76. nounours

    Bonjour a toute l’équipe alchimia,
    pour la deuxième année j’ai mis des super critical de chez green house seed en extérieur et malgré son temps de flo assez court et sa soi disant résistance, j’ai encore cette année et depuis environ 2 semaines (donc assez tôt , je trouve) cette foutu pourriture qui c’est mis dans têtes ,je c’est plus quoi faire! Je voulez donc savoir si vous auriez d’autre weed a me conseiller pour l’année prochaine , avec un temps de flo plus court peut être, plus résistante a cette foutu pourriture , mais qui soit proche de la super critical niveau production et défonce? Petite précision , je suis du centre de la France!
    Merci d’avance alchimia

  77. nounours

    Auriez vous une réponse a me donné s’il vous plait alchimia !?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Nounours,

      Excusez-moi pour le temps de réponse, votre question est passé entre les mailles du filet.

      La Critical a des têtes très compact ce qui peut expliquer l’apparition de botrytis, votre spot doit aussi être particulièrement humide.

      La Serious 6 est une variété connue pour sa résistance, elle est cultivée en extérieur au Canada, elle devrait résister au centre de la France, elle sera peut être moins puissante et moins productive que la Critical. Vous pouvez sinon essayer la Acid Dough de Ripper Seeds qui sera aussi puissante et productive, avec le même temps de floraison mais avec des têtes plus aérées ce qui pourrait éviter les problèmes de moisissures.

      A bientôt

  78. nounours

    Pas grave sa peut arrivé! La serious 6 a l’air sympas!? Vous pensez quelle peut donner combien a peu près en extérieur ? et la Acid dough ?
    Merci d’avance

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Nounours,

      C’est très difficile à dire, encore plus en extérieur. Suivant le climat, la méthode de culture …
      La Serious 6 aura une production moyenne et un effet plus clair, plus cérébral, mais elle commence à fleurir début juillet et se récolte au moins de septembre, ces têtes sont également aérés, elle pourrait être la solution à vos problèmes de moisissures.
      Entre temps un collégue m’a fait penser également à la Biddy Early, du même type que la Critical l’effet est puissant et elle est plus précoce que la Critical
      L’Acid Dough peut produire beaucoup, les entrenoeuds sont serrés pour une génétique à tendance Sativa.

      A bientôt

  79. nounours

    ok merci beaucoup de tes conseil Jérôme !!
    A plus

  80. Fabb

    Bonjour alchi je cultive des northen light blue auto avec la gamme guano diffusion et à flo +15 sous lampe éco. J’ai un plant atteint de la pourriture grise des buds. Est ce que je dois enlever mon paillage que j’avais mis? Il doit favoriser le champignon je suppose.. Merci à vous pour cet article.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Fabb,

      Le paillage dans se cas risque efectivement d’augmenter le niveau d’humidité. Pensez bien a retirer les parties atteintes sur la plante.

      A bientôt

Comments are closed.