La mouche noire de terreau dans la culture du cannabis

Qu’est-ce que la mouche de terreau ?

La mouche de terreau ou sciaride (Sciaridae) est un insecte diptère de petite taille, entre 3 et 5 mm, connu également comme mouche du substrat, mouche de l’humidité ou encore mouche noire. Il s’agit de petites mouches de couleur foncée, qui apparaissent généralement dans les zones inférieures des plantes et dans le substrat de culture, s’alimentant de mélasse, de sucres et de matière organique en décomposition.

Mouche de terreau (sciaride)

Mouche de terreau (sciaride)

Elles préfèrent vivre dans des conditions avec peu de lumière et une grande humidité, et apprécient aussi les températures élevées. Il s’agit donc d’un parasite qui se retrouve très souvent dans les cultures sous serres ou dans les placards de culture d’intérieur. Les cultures hydroponiques sont spécialement sensibles à ce parasite, mais l’excès d’humidité en substrat organique (terre..) constitue également un excellent habitat pour ces insectes.

A l’heure actuelle 1 700 espèces de sciarides ont été répertoriées, même si l’on estime que le chiffre total d’espèces de cette famille peut approcher les 20 000 (localisées en majorité dans les tropiques), et que 600 de celles-ci sont établies en Europe.

Reproduction de la mouche du sol

Comme nous l’avons déjà mentionné, la mouche de terreau à besoin d’un environnement humide, chaud et légèrement ombragé pour son développement et sa reproduction. Une fois l’accouplement entre le mâle et la femelle effectué, ces dernières pondent dans le substrat quelques 50 à 200 œufs qui écloront après 2 à 3 jours en conditions propices.

Ensuite, les larves passent par quatre étapes de développement distinctes durant les deux ou trois semaines suivantes, jusqu’à atteindre l’âge adulte. Durant cette ultime étape, les larves sont de couleur blanchâtre, avec la tête noire et mesurent approximativement 5 mm de longueur.

Larve de sciaride sur le point de devenir adulte

Larve de sciaride sur le point de devenir adulte

À ce moment, elles forment un cocon et éclosent comme adultes 72 heures plus tard. Si les conditions climatiques sont favorables, les sciarides peuvent se reproduire à un rythme suffisamment rapide pour créer d’importants problèmes dans la culture. Un traitement préventif est donc indispensable pour un contrôle efficace de cet insecte.

Symptômes et dommages provoqués par la mouche de terreau sur le cannabis

Comme c’est souvent le cas, les dégâts causés par cet insecte peuvent être directs ou indirects. Les dégâts directs sont principalement causés par les larves, qui s’alimentent en mastiquant les fins poils radiculaires provoquant ainsi une diminution de l’assimilation de l’eau et des nutriments par la plante, et augmentant dans le même temps les possibilités d’infections fongiques au niveau des racines, comme le Phytium par exemple, très craint des cultivateurs. Les dégâts indirects sont causés aussi bien par les larves que par les adultes qui transmettent à la plante des maladies, des virus, des champignons, etc.

Les symptômes typiques provoqués par ce parasite sont le ralentissement de la croissance de la plante en général, accompagné ou non par l’apparition de champignons qui s’attaquent au cannabis, comme le déjà mentionné Phytium mais aussi d’autres tels que le Phytophthora, le Fusarium, le Verticillium ou le Botrytis.

Enfin, les mouches adultes ont souvent tendance à se coller dans les trichomes des fleurs de cannabis, il est donc très important de bien inspecter chaque tête suite à la récolte, pour éliminer un par un tous les cadavres d’insectes.

Prévention et contrôle de la mouche de terreau sur le cannabis

La menthe repousse les sciarides

La menthe repousse les sciarides

Comme toujours, afin de ne pas avoir à combattre un parasite, la meilleure solution, avant de voir apparaître les symptômes sur la plante, c’est la prévention. Dans ce cas, nous devons maintenir une humidité environnementale modérée et ne jamais arroser avec excès: il faut laisser la couche supérieure du substrat se sécher complètement entre deux arrosages de vos plantes de cannabis, car une terre trop humide est un habitat idéal pour les larves de cette mouche. Une idée complémentaire est de couvrir le substrat des pots avec de la terre de diatomées, ce qui éliminera les larves par contact tout en empêchant les mouches pour pondre leurs œufs dans le substrat.

Nous soulignerons également comme méthode de contrôle de la mouche la farine de neem. Ce produit naturel est idéal pour combattre les parasites du substrat, que ce soit les mouches, les larves ou n’importe quel insecte qui s’alimente des racines. Le neem en poudre se distribue de façon uniforme dans les pots, préalablement arrosés en petite quantité, sans détremper le substrat, afin que la farine forme une couche protectrice sur la surface du substrat. Les mouches n’ont ainsi pas d’accès au substrat et les larves ne peuvent pas sortir à la surface une fois le changement à l’état adulte effectué. Du fait de ne pas pouvoir sortir, les larves meurent par asphyxie et comme les mouches ne peuvent plus pondre d’œufs, le parasite disparaît rapidement.

Dans certains cas d’infestation très avancée, les larves de sciarides peuvent former des colonies et quitter leur pot d’origine à la recherche d’un nouvel environnement, il est donc important de les éliminer avant qu’elles ne soient trop nombreuses:

Larves de sciarides à la recherche d’un nouvel environnement (âmes sensibles s’abstenir!)

Comme c’est le cas avec de nombreux insectes volants, placer des pièges adhésifs jaunes permettra d’attraper un grand nombre d’individus adultes, réduisant ainsi la population et par conséquent le niveau de reproduction. Nous pouvons également effectuer des arrosages périodiques avec de l’huile de neem en la diluant dans de l’eau ou dans un savon insecticide.

Il existe également un grand nombre de remèdes préventifs maison comme l’utilisation de citrons dans lesquels sont plantés des clous de girofle (l’arôme repousse les mouches), placés proche de la plante, ou la pulvérisation du substrat et de la partie basse de la plante avec des insecticides à base de cannelle ou de menthe, ou encore avec du vinaigre dilué dans de l’eau, etc.

Contrôle biologique de la mouche du sol dans la culture de cannabis

Dans le cadre de la lutte biologique, différentes alternatives sont possibles. Nous pouvons utiliser le Steinernema, un nématode endoparasite microscopique qui s’alimente d’insectes sans affecter les plantes, les animaux ou l’environnement. Une autre option est possible avec l’acarien prédateur Hypoapsis Miles ou le coléoptère Atheta Coriaria, les deux sont efficaces contre ce parasite, et particulièrement contre les larves. Il est également possible d’utiliser la bactérie Bacillus thuringiensis subsp. israelensis (Bti), qui empêche les larves de se nourrir, provoquant la disparition rapide du problème.

Sterneinema, parasite naturel de la mouche noire

Sterneinema, parasite naturel de la mouche noire

Si vous optez pour l’usage d’insecticides chimiques (utilisation que nous recommandons comme dernier recours et en cas désespéré, car nous pensons qu’il s’agît d’une grande responsabilité que celle d’affecter négativement d’autres êtres vivants et l’environnement en général) vous pouvez essayer le diazinon, commercialisé par différentes marques, ou d’autres insecticides à base d’imidaclopride (à dose réduite). En général, une seule application (deux tout au plus) sont alors suffisantes pour en terminer avec ce parasite. Bien entendu, ce type de traitement sera fortement déconseillé durant la floraison des plantes de cannabis, et demandera toutes les précautions nécessaires (masque, gants, lunettes de protection, etc..)

Nous vous rappelons une fois de plus que le maintien correct de l’hygiène dans la salle de culture de cannabis sera récompensé par une récolte facile et sans encombres, sans parasites indésirables. Comme le dit le dicton, il vaut mieux prévenir que guérir!

52 commentaires


52 comments on “La mouche noire de terreau dans la culture du cannabis

  1. Laurent

    Salut à les moucherons sa peut être fatal surtout pour les semis pour ça quand vous acheter terreau mettez scotch sur les trous des sacs faites gaffe si vous avez des plantes vertes dans votre maison,accrocher des plaques jaunes partout surtout dans les pots accrocher avec des aiguilles à tricoter et les bactéries de bio best c’est le top,nématode bof bof et surtout laisser bien sécher le terreau ou coco car ils leur faut humidité é pour vivre et si vous pouvez mettre moustiquaire a l’entrée,aller a +

    1. Marcel

      Bonjour, et merci pour ces conseils complémentaires 🙂

  2. Olired

    Bonjour Alchimia, merci pour cet article toujours au top comme à chaque fois d’ailleurs 🙂 Perso je suis venu à bout de ces mouches de terreau avec le Baccilus thuringiensis dans l’eau d’arrosage, depuis plus rien à signaler depuis des mois. Par contre je n’arrive pas à me débarrasser des thrips avec un insecticide de type spruzit (huile de colza à 825,3 g/L et 4,59 g/L de pyrèthres naturels), et comme une partie des plantes sont en floraison je n’ose plus traiter. Bon week-end à tous

    1. Marcel

      Bonjour, cette bactérie est effectivement très efficace contre les mouches de terreau. Une fois en pleine floraison il faut effectivement éviter d’utiliser des produits sur les têtes des plantes, mais vous pouvez toujours nettoyer les feuilles une par une, avec un peu de patience 😉
      Pour lutter contre les thrips, le mélange Expelex + purin d’ail fonctionne bien, si jamais cela ne suffit pas vous pouvez aussi ajouter un peu d’huile de neem, pour une action encore plus forte.

  3. doctorspliff

    bonjour alchimia ,j’ai eu le même problème ,avec une invasion massive de mouches noires ,suite à l’achat d’un sac de terreau de la marque bio canna Bio terra plus , depuis j’ai repris bio bizz , je n’ai jamais plus eu d’insectes ! serais je le seul à qui c’est arrivé avec cette marque ??

    1. Marcel

      Bonjour, le terreau BioCanna est effectivement réputé pour attirer bien d’avantage les mouches de terreau que les terreaux des autres marques. C’est regrettable, car c’est sûrement le seul défaut qu’on pourrait lui reprocher. On peut supposer qu’il contient un certain type de matière organique en décomposition (poudre de sang?) très apprécié par les sciarides.

  4. sprouk

    bonjour, moi aussi il m’arrive le même problème avec le terreau bio terra plus . je compte utiliser une des lutte biologique dans l’article (qui est super!!) sur mes plante .mais j’en est aussi dans le sac de terreau que je comptait utiliser pour rempoter, comment faire ? Merci

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Sprouk,
      Effectivement le terreau Canna bio terra + peut générer quelques problèmes de contamination de mouche noire, c’est pour cela qu’il est en général plutôt recommandé pour les cultures extérieures. Vous pouvez traiter à l’aide d’huile de neem en foliaire et dans l’eau d’arrosage afin de limiter les problèmes.

      A bientôt

  5. Laya

    Le marc de café dans des petites boites au 4 coins de la chambre ça évite souvent l’installation de ces ******.
    J’ai déjà eu à tester, directement sur la terre aussi ça fonctionne mais faut y aller doucement ça peu cramer les plantes.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Laya,

      En effet, le marc à café est connu dans le monde horticole pour son pouvoir répulsif efficace sur différents insectes et vers comme les pucerons, les mouches ou les nématodes. Il faudra cependant être vigilant avec nos plantes de cannabis car c’est également un élément possédant de fort taux d’azote de phosphore et de potassium.

      A bientôt

  6. V.L.

    bonjour, je n’avais encore jamais eu à faire à ces mouches, jusqu’au jour ou j’ai également acheté du Canna Bio Terra + comme terreau de base pour mon mix maison l’histoire de changer , résultat invasion de mouches de terreau !!! j’ai du les éradiquer avec le Baccilus thuringiensis , et comme doctorspliff, depuis que je me suis remit à mon ancien terreau, tout est rentré dans l’ordre, à croire que c’est régulier avec Canna Bio Terra, ils ne doivent surement pas le stériliser comme ils le font pour les autres support de culture… car le gold label est également micro-perforé comme le bio terra et personne n’a jamais eu de problème de mouches avec … allé @+

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour V.L.

      Effectivement c’est un problème récurent pour le substrat Canna Bio Terra + qu’il faudra donc plutôt privilégié pour les cultures en extérieures.

      A bientôt

  7. jef

    Salut j’ai commencé une instale en interieur mais je manque terriblement de place et je me demandai si je pourrais mettre quelques pieds dehors climat asser bon es-ce possible????

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Jef,

      Malheureusement, il sera impossible de mener à bien une culture de cannabis en hiver en France et ce quelque soit la qualité de la météo pour cette saison.

      A bientôt

  8. Jef

    Même s’il me reste plus que 22 jour de de flo a finir en comptant 1semaine de rinçage esce possible les trichomes sont déjà bien formée et sente déjà un peu entre de l eucalyptus et le sapin merci d’avoir rep !!!!

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Jef,

      Dans ce cas vous pourriez les laisser en extérieur, mais il serait préférable de les laisser en intérieur finir leur cycle tranquillement. Vous risqueriez de voir apparaitre des moisissures sur les têtes de vos plantes si vous décidiez de les passer en extérieur.
      Laissez les plutôt dans l’obscurité la dernière semaine de floraison si c’est un problème. Vérifiez l’état des trichomes avec un microscope.

      A bientôt

  9. Jef

    Merci Jérôme je vais les remettre en intérieur

  10. Jef

    Salut Jérôme pour savoir quand tu commence à avoir un peu de marron sur les pistils esce qu’il faut passée au rinçage ou au contraire a bal de d’engrais je sui a flo+34g encore le temps avant de rincée

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Jef,
      Cela varie en fonction de la génétique cultivée. Certaines variétés conservent des pistils très blanc jusqu’à la fin. Il faudra essayer d’anticiper le moment de la récolte et commencer le rinçage 2 ou 3 semaines avant la récolte. Si vous estimez que votre plante sera prête plus ou moins à 70 jours, vous pourrez commencer le rinçage plus ou moins vers 50 jours de floraison. Les doses de PK maximum seront apportés en milieu de floraison, au moment durant lequel les fleurs de la plante gonfle fortement.

      A bientôt

  11. Jef

    Merci Jérôme c d northen ligh de chez weed seed shop et une cannabia de chez vous qui est la plus belle sugar pop 55jour de flo a 60 les pistils sont tir blanc mais l apex s’annonce très prometteur c ma première en intérieur c plutôt cool 4sur 4 de prise dans une box de 0,75 m2 ma prochaine sera d jack herer merci a toute l’équipe good job??avoue tous

  12. Jef

    Bonjour je voulait savoir quel signe me montre qu’il faut récolter mes trichome sont orange mai pas partout merci de me donner d astuces

  13. jean-marie

    Il faudrait voir l’état des pieds afin de reconnaître les insectes,larves,maladies et pouvoir les traités,je suis obligé d’essayé plusieurs traitement, car je suis incapable de reconnaître la maladie ou les insectes, surtout quand il ne se voyent pas à l’œil nu, même avec une loupe

  14. Akamaru

    Bonjour j’ai des moucherons noirs dans mon espace de 1m2 j’ai deja mis de l’expelex et je mappretait a mettre du prokill mais c’est bien des moucherons noirs,quel produit devrais-je mettre ??

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Akamaru,

      Vous pouvez retrouver l’intégralité de nos conseils préventifs et curatifs dans les paragraphes « Prévention et contrôle de la mouche de terreau sur le cannabis » et « Contrôle biologique de la mouche du sol dans la culture de cannabis » de ce même article.
      Expelex est un produit qui fonctionne très bien et que nous conseillons régulièrement.
      La multiplications des produits ne sera pas forcément plus efficace, sachez cependant que les mouches de terreau ne sont pas les parasites les plus dangereux pour nos plantes de cannabis, il sera tout de même possible de les contrôler assez facilement avec les produits cités.

      A bientôt

  15. philippe

    bonjour , le bacille de thuringe Kurstaki est il aussi efficace ? que la bacille de thuringe Israelensis , pour les mouches de terreau ?? Et est ce qu on peut mettre une grosse couche de terre de diatomé ( en pot terre indoor ) sans risquer un probleme ( sur engraissage etc.) MERCI

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Philippe,

      Le BT Israelensis est recommandé pour luter contre les diptères, comme les mouches noires par exemple. Le BT Kurstaki est plutôt conseillé contre les lépidoptères (chenilles…).
      Vous pouvez appliquer une couche raisonnable de diatomé sans risque de sur-engraissage malgré la présence de silice.

      A bientôt

  16. Beylong

    Bonjour,

    Partage d’expérience…in et out door

    Pour traiter la terre il est possible d’utiliser du peroxyde d’hydrogène à 7 % (30 ml par litre d’eau )
    Le petit plus d’oxygène a cette dilution aura un léger effet biocide et corrosif sur toute sorte de larves et parasites in-terreau.

    L’utilisation de la même solution dosé a 15 ml par litre en foliaire pour les invasions et remarquable … Ça stop même un bon mildiou installé sur des tomates ( en 20 ans de culture je n’ai rien trouvé de mieux, il y a quand même le bicarbonate mais cela est une autre histoire car il change le terrain.)

    Pour info supplémentaires j’arrose une fois sur deux avec cette basse dilution mes petites a certain stade de culture. La différence y est (santé, racine et fini les bestioles et autres parasite et massive production du a un surplus d’oxygène au niveau racinaire.)

    ATTENTION AU DOSAGE ET A LA CONCENTRATION DU PRODUIT ! TROP DOSÉ CE PRODUIT EST BIOCIDE DONC MAUVAIS POUR LES ORGANISMES VIVANTS…

    bonne culture à tous.

    1. Marcel

      Bonjour, le peroxyde d’hydrogène détruit également la vie microbienne du sol, comme par exemple les Trichodermas, cette solution n’est donc pas idéale. En foliaire, l’H2O2 détruit la fine pellicule grasse qui protège les feuilles, ce qui les rend beaucoup plus sensibles. L’utilisation d’H2O2 est enfin déconseillée en foliaire durant la floraison, à cause de son effet néfaste sur les précieux trichomes.

  17. Bukata

    Salut!
    C’est ma première culture et jsuis à l’économie du coup ma terre provient d’un jardin et j’ai un tas de ces mouches de m…. Le problème étant que je suis grave à la dèche et je vais avoir grand max, 15 balles de budget pour lutter. Je suis en inter et pleins de soluces semblent intéressantes mais si je ne dois en choisir qu’une a moindre coup laquelle sera la plus efficace?

    1. Vincent

      Bonjour, hélas en partant sur de mauvaises bases la lutte s’annonce acharnée, de nombreux problèmes pouvant se manifester pendant la culture en utilisant une terre de mauvaise qualité. Cordialement.

  18. Bukata

    Bah non ma terre est très bien quoiqu’un peu riche mais j’ai mal géré l’humidité. je posais juste une question mais merci de cette réponse qui m’aide à fond. La prochaine fois si c’est juste pour me dire que je vais galérer, ne pas répondre merci.

  19. Ryo

    Bonjour j’ai du terreau bio canna terra plus et je crains une invasion de ces mouches. Ma question, que pensez vous de recouvrir d’une couche de gros sable le substrat de mes pots? 1cm ou 2
    Merci

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Ryo,

      Le gros sable ne sera malheureusement pas une solution pour le problème de mouche noire. En arrosant il se mélangera avec votre terre, vous pouvez par contre utiliser de la farine de neem à appliquer de la même façon, ce sera un produit efficace pour lutter contre la mouche noire.

      A bientôt

  20. flo

    bonjour j’ai vu sur internet le fais de mettre du sable pouver eviter la ponte de mouche noir dans le terreau un traitement a la farine de neem plus du Bacillus thuringiensis et des piege de glu pourrer etre efficace pour prevenir une attaque ?
    puije melanger la farine de neem au sable ?

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Flo,

      Le sable est en effet parfois utilisé en surface pour empêcher la ponte des mouches. En traitement préventif la farine de neem sera cependant suffisante.

      A bientôt

  21. flo

    bonjour es que je peux utiliser ’acarien prédateur Hypoapsis Miles dans un cas preventif contre les mouche de terreau et les larve en plus de terre de diatomée et de farine de neem ?
    le melange farine de neem et hypoapsis miles et compatible ? merci

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Flo,

      Il sera préférable de ne pas utiliser d’acariens prédateurs lors de l’utilisation de farine de neem ou de diatomée.

      A bientôt

  22. matti

    Bonsoir, si on utilise des trichoderma et du bactohemp vaut mieux utilisé la farine de neem qui a des propriété fongicide ou la terre de diatomées qui contient de la silice ? N’existe t-il pas de solution qui préserve la vie microbienne ?

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Matti,

      Il faudra en effet éviter l’utilisation de trichodermas et de farine de neem. Privilégiez l’application d’huile de neem en pulvérisation foliaire pour un traitement préventif.

      A bientôt

  23. Clem

    Moi j’ai le problème en se moment en fin de Flo, j’ai asperger le terreau et le bas des pied avec de l’huile de neem, sa a pas régler le problème, donc plein de mouche coller sur les tête à Flo+60. J’vai profiter du weekend pour arracher avant que sa empire.

    Donc mettre de l’huile de neem directement sur les feuilles ?? Et tt les combien, juste pendant la cro??

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Clem,

      L’huile de neem s’utilise principalement en traitement préventif. Vous pouvez appliquer de l’huile de neem en pulvérisation sur vos plantes, 1 fois par semaines, pendant toute la croissance et le début de floraison, avant l’apparition des fleurs.

      A bientôt

  24. freddy

    bonjour Alchi,je suis envahie de mouches du terreau dans mons terreau bio canna,j’ai mi 5gr de bacillus thuringiensis dans 5 l d’eau de mon pulvérisateur et j’ai arrosé avec,et ,la jme dit que j’ai peut-être fait une méga boulette ce sont 12 pots de 20 ltires et je suis en flo depuis 24 jours,je ne trouve rien sur le net ,mais ,je me dis du moins pour apaiser ma conscience que c’est un produit bio,quand pensez vous s’il vous plaît ?

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Freddy,

      Il ne devrait pas y avoir de problème.
      Une solution simple et efficace contre les mouches de terreau est la terre de Diatomée.

      A bientôt

  25. louis

    bonjour j ai un plan Jack Herrer ,2 sem de croisssance avec des feuilles bizarres (genetique,eau,ou attaque champi microbes? )je ne trouve pas d ou cela peut venir pouvez vous m aider à comprendre merci (plant dans l angle en haut à gche sur la photo )
    file:///home/pclf/Images/2017/2016-2017/DSCN1355.JPG
    file:///home/pclf/Images/2017/2016-2017/DSCN1351.JPG

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Louis,

      Faites nous parvenir vos photos par mail, les liens que vous avez postés ici sont les emplacements des photos sur votre PC, c’est impossible à ouvrir.

      A bientôt

  26. gladys

    Bonjour Alchimia,
    Où peut-on se procurer le Bacillus thuringiensis subsp. israelensis (Bti), je ne trouve que du BT Kurstaki ? Malgré le traitement avec la terre de diatomée en couche dans les pots et l’huile de neem en pulvérisation, pas d’amélioration depuis 15 jours, c’est toujours l’invasion des petites mouches. J’essaie de trouver une solution. Merci.
    Une suggestion de prévention : indiquer que le substrat biocanna est recommandé pour l’extérieur, non ? Indoor c’est compliqué de gérer tout ce petit monde…

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Gladys,

      Le Cordalene est un fongicide à base de Bacillus Thuringiensis.
      En espérant que vous réussirez à vous débarrasser de votre envahisseur.

      A bientôt

  27. Magnetous

    Bonjour,
    Comme tout le monde depuis que j’utilise Bio terra plus je suis confronté au problème des fungus gnats ou moucherons du terreau. A ma première récolte j’ai été pris au dépourvus étant donné que je n’avais jamais rencontré ce parasite avant donc j’ai essayé la terre de diatomée… Une horreur !! Au premier arrosage la « terre » de diatomée qui est en fait plus comme une farine très légère est devenue une infame pate sans aucune utilité et qui a rendu les arrosages cauchemardesques !! A ce stade l’efficacité de la diatomée est nulle et rend impossible l’utilisation des nématodes. Résultat : une heure par plante pour enlever les cadavres de moucherons à la pince à épiler… de quoi péter un plomb !

    Lors de ma deuxième session étant alerté du problème j’ai pris les devants et j’ai commandé du BTi. Cette bactérie est incroyablement efficace mais à condition de l’utiliser correctement. Personnellement j’ai opté pour un produit appelé « mosquito bits » produit par la société américaine Summit chemical (même si rien de chimique dans le BTi). Ça se présente sous forme de petits grains jaunes comme du mais concassé. De mon expérience il n’est pas nécessaire d’en mettre une couche au-dessus du terreau, c’est très gourmand en granulé et pas particulièrement efficace. L’utilisation qui me semble fonctionner le mieux est mettre une cuillère à café de granulés par litre d’eau d’arrosage et de bien attendre qu’ils commencent à infuser avant d’arroser. L’eau doit devenir trouble quand ils auront suffisamment infusé (attendre environ 30min). A ce stade on peut (si nécessaire ajouter l’engrais) arroser en prenant soin de le faire bien uniformément. ET IL FAUT REPETER CA A CHAQUE ARROSAGE AVEC DE NOUVEAU GRANULES !!! Etant donné que ce produit ne s’attaque qu’aux larves (pas aux œufs et pas au adultes) il faut compter environ deux à trois semaines pour voir disparaitre les moucherons et surtout NE PAS ARRETER D’UTILISER LE BTi même si on a l’impression que c’est réglé ! Sinon au bout d’environ deux semaines rebelotte ! Ces moucherons doivent être l’équivalent des cafards dans le règne des insectes volant… une plaie super résistante ! Pour traiter 50Ltr de terreau pendant toute une récolte une boite est largement suffisante.
    Voilà, j’espère que mon expérience en aidera certains. Perso ça me fait chier de changer de terreau parce que le bio terra plus est excellent mais j’y réfléchi quand même encore…

    Par contre j’ai tout de même une question pour Alchi :
    Est-ce que le BTi est néfaste pour d’autres formes de vie bénéfiques dans le terreau ?

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Magnetous et merci pour votre retour,

      Je n’ai jamais utilisé de BTi et je ne connais pas bien son utilisation. Par contre, nous allons bientôt ajouter au catalogue les Macrolophus Pygmaeus qui sont des insectes prédateurs s’attaquant à un grand nombre de parasites, dont les mouches de terreau mais également les thrips, les araignées rouges … J’ai déjà pu essayer ce genre de solution pour lutter contre les prédateurs et honnêtement, je n’avais jamais rien utilisé d’aussi efficace.

      A bientôt

  28. ray

    Bonjour,
    Pour prevenir peut on humidifier le terreau avec de leau et de lhuile de nem avant d’y mettre les graines germées ? Merci

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Ray,

      Je pense qu’il serait préférable de laisser la plante pousser un peu avant d’appliquer l’huile de neem.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *