Les virus dans la culture de cannabis

Les virus et le cannabis

Virus de la mosaïque du tabac VMT (Source : Wikipedia)
Virus de la mosaïque du tabac (Wikipedia)

Au jour d’aujourd’hui, l’origine des virus reste incertaine, il existe en effet trois théories différentes expliquant leur origine et leur évolution :

  • Hypothèse régressive : les virus proviendraient de petites cellules ayant parasitées des cellules plus grandes, et ayant perdu une partie de leur matériel génétique avec le temps.
  • Hypothèse d’origine cellulaire : les virus se seraient formés à partir de morceaux d’ADN et d’ARN provenant d’organismes plus grands.
  • Hypothèse de la coévolution : les virus proviendraient de molécules protéiques et d’acides nucléiques.

Les phytovirus (virus qui attaquent les organismes végétaux) sont des parasites intracellulaires qui ne peuvent pas se reproduire sans un organisme hôte. Il faut rappeler que la connaissance actuelle sur les phytovirus est légèrement inférieure à celle de leurs homologues attaquant les animaux. Il existe cependant différents virus qui sont connus pour attaquer les plantes de cannabis et qui sont capables de dévaster une plantation rapidement.

L’un d’eux est le virus de la mosaïque du tabac ou VMT (TMV en anglais, tobacco mosaic virus). Il s’agit du premier virus à avoir été découvert, la maladie ayant d’abord été identifiée par Aldolf Mayer en 1886. En 1898, Martinus Beijerinck reproduisit les expériences de Dimitri Ivanovsky (1892) et utilisa le terme « virus » pour identifier la cause du VMT, qui n’était donc pas dû à une bactérie ni à une moisissure.

La plupart des phytovirus connus sont spécifiques à certaines espèces végétales, ce qui signifie qu’ils ont besoin d’un type de cellules hôtes en particulier afin de pouvoir se reproduire, limitant ainsi leurs attaques à un petit nombre d’espèces. Quoi qu’il en soit, il existe tout de même différents virus capables d’attaquer un large éventail d’espèces, et qui sont de plus les plus agressifs.

Vecteurs viraux et phytovirus

Puisque les phytovirus ne sont rien de plus que des capsules de protéines contenant du matériel génétique, ils ne sont pas capables de se déplacer d’une plante à l’autre. Comment font-ils alors pour anéantir une culture entière ? Grâce aux vecteurs viraux, c'est-à-dire, n’importe quel organisme capable de les transporter d’une plante infectée vers une plante saine afin d’obtenir de nouvelles cellules hôtes. Très souvent, ce sont les parasites courants du cannabis (mouche blanche, thrips, araignée rouge, etc.) qui agissent comme vecteurs viraux, même si c’est parfois le cultivateur lui-même qui agît en tant que vecteur.

Une fois que le virus arrive sur la cellule hôte, il se libère de sa capsule protéique et commence à se reproduire. Durant ce processus, de nouvelles capsules et protéines sont formées dans le seul but de transporter le virus d’une cellule à l’autre sur la plante porteuse.

Le virus de la mosaïque du tabac et le cannabis

Comme nous l’avons déjà mentionné, le virus de la mosaïque du tabac affecte principalement la plante de tabac, même s’il accepte comme hôte plus de 125 espèces de 9 familles végétales différentes. Il existe toujours une controverse pour savoir si le VMT affecte réellement le cannabis, mais il faut tout de même rappeler qu’un virus peut parfois être connu par un acronyme en particulier même s’il s’agit en réalité d’une souche d’un autre virus (par exemple, le virus de la mosaïque du chanvre ou MHV, qui est en réalité la souche cowpea du VMT).

Structure du virus de la mosaïque du tabac (Source : Wikipedia)
Structure du virus de la mosaïque du tabac (Source : Wikipedia)

La capsule du VMT se compose de plus de 2 000 molécules de protéines de couverture et d’une molécule d’ARN d’un seul brin. A l’instar des autres virus, une fois dans la cellule hôte sa capsule de protéines se détache, libère l’ARN viral et commence à reproduire son propre génome.

La maladie cause des décolorations entre les veines des feuilles les plus jeunes (qu’il ne faut pas confondre avec les symptômes d’une carence en nutriments), suivies par le développement de tâches à l’aspect de mosaïque, proposant des formes obscures et claires. Les feuilles peuvent se déformer, se friper et développer un aspect rugueux. Les parties basses de la plante sont également affectées, surtout si les conditions climatiques ne sont pas favorables, c'est-à-dire avec un climat sec et des températures élevées. La plupart des feuilles souffriront de nécroses et la croissance générale de la plante sera sérieusement compromise.

Le VMT est l’un des phytovirus les plus stables. Si les températures ne descendent pas sous 4ºC, il reste sous sa forme stable. Les serres et les jardins botaniques sont favorables à sa reproduction grâce aux températures constantes et chaudes, mais également grâce à la grande diversité de plantes présentes dans ce genre d’espace.

Feuille de tabac infectée par le VMT (Source : Wikipedia)
Feuille de tabac infectée par le VMT (Source : Wikipedia)

Autres virus qui affectent les plantes de cannabis

Le cannabis peut être infecté par le VMT (si c’est réellement le cas), mais également par d’autres phytovirus. La plupart de ces phytovirus ne sont pas uniquement spécifiques au cannabis, mais attaquent également d’autres familles et espèces. De plus, une plante peut être infectée par différents virus en même temps, ce qui complique grandement l’identification des maladies par le cultivateur, qui doit savoir quel pesticide ou insecticide utiliser pour les combattre de façon efficace.

Prêt de 900 phytovirus sont connus, mais leur relation avec le cannabis n’a été étudiée que pour une infime partie d’entre eux. À l'heure actuelle, deux virus spécifiques au cannabis sont connus : le virus de la mosaïque du chanvre (HMV, Hemp mosaic virus) et le virus de la striure du chanvre (HSV, Hemp streak virus). Alors qu’il n’est pas certain que le premier infecte exclusivement le cannabis, il semble que ce soit le cas pour le deuxième, avec les pucerons comme vecteurs viraux.

Il a été prouvé que le virus des tâches en anneaux du tabac (TRSV, tabacco ringspot virus) et le virus de la striure du tabac (TSV, tobacco streak virus) peuvent également infecter les plantes de cannabis avec des symptômes similaires à ceux causés par le VMT, il en va de même pour le virus de la mosaïque de la luzerne. Ils utilisent tous principalement les pucerons et les graines comme vecteur. Le virus de la mosaïque de l’arabette (ArMV) pourrait également affecter le cannabis à travers les graines et les nématodes, même s’il semble que même infectées, les plantes de cannabis ne montrent pas les symptômes du ArMV.

Le virus de la mosaïque du concombre (CMV) attaque aussi bien les plants de concombres que le chanvre, que ce soit avec des graines ou des pucerons comme vecteurs viraux. Finalement, on pense que le virus des tâches en anneaux de la tomate (TomRSV) utilise également le cannabis comme plante hôte.

 Évolution du virus de la mosaïque du concombre (Source : Scott Nelson)
Évolution du virus de la mosaïque du concombre (Source : Scott Nelson)

Prévention et traitement du virus du cannabis

Le traitement des phytovirus inclut les tâches de base à appliquer pour combattre n’importe quel type de parasites : retirer du substrat ou de l’espace de culture les restes de matière végétale, brûler les plantes infectées et maintenir un environnement de culture (et le cultivateur) le plus propre possible, c’est essentiel afin de prévenir et de ne pas propager une infection. Il existe des variétés plus résistantes aux virus que d’autres, identifier et cultiver ces génétiques réduira en grande partie les risques d’apparition d’infections.

Il ne faut pas oublier les vecteurs viraux ; une plante sans parasites est beaucoup moins sensible aux attaques qu’une plante colonisée par des insectes ou acariens. Généralement, les maladies virales sur les plantes n’ont pas de traitement, la prévention et l’hygiène sont donc primordiales quand il s’agit d’affronter les phytovirus.


La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. Nous rappelons à nos clients que les graines de cannabis ne figurent pas dans le catalogue de la Communauté européenne. Il s'agit de produits destinés à la conservation génétique et à la collection, mais pas à la culture. Il est strictement interdit de les faire germer dans certains pays, à l'exception de ceux autorisés par l'Union européenne. Nous conseillons à nos clients de ne pas violer la loi de quelque manière que ce soit et nous ne sommes pas responsables de leur utilisation.

Commentaire en “Les virus dans la culture de cannabis” (5)

avatar

Numa Est client d'Alchimia 24-08-2020
Bonjour Alchimia, j ai actuellement 2 orange candy outdoor en smartpot 50l. Actuellement en debut de floraison j ai les 2 branches les plus basse qui se sont separees du tronc. La meme chose se passe sur les 2 branches qui se trouvent juste au dessus (tjs les plus basses) . A quoi c est du? Merci et bonne soiree

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 25-08-2020
Bonjour Numa, Envoyez des photos à info@alchimiaweb.com s'il vous plait. Ce que vous décrivez est surprenant. A bientôt

avatar

jean_marie Est client d'Alchimia 17-01-2020
bonjour alchimia a propos de mes problème dans la dernière phase de floraison la seul chose qui me met la puce à l'oreille ces que en général les deux dernière semaines l'odeur est puissante ,quand mes plante ne dégage pas cette odeur je suis sur que je n'aurais pas de qualité, il est difficile de le voir à l'œil nu et il me faudrait autre chose que mon téléphone pour prendre des photos et y voir des détailles: ;et ce que les espèces à majorités indica serais plus résistant?????

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 20-01-2020
Bonjour Jean.marie, Les plantes de cannabis sont très rarement attaquées par les virus, il est vraiment très peut probable que les problèmes organleptiques que vous rencontrez soit causé par un virus. Le problème, si problème il y a, ne se trouve pas de ce côté. Faites vous la comparaison avec les mêmes plantes ? les mêmes boutures issus du même pied mère ? si ce n'est pas le cas, ce sont simplement des différentes de phénotypes et de variétés. A bientôt

avatar

jean_marie Est client d'Alchimia 16-01-2020
bonjour alchimia,mon espace de culture est infecté d'un virus ou d'une bactérie et je ne crois pas que ce sois des micro champignons mais sa affecte la floraison: souvent les deux dernière semaines, elle ne dégage pas une forte odeur comme cela devrais être et la qualité n'ai pas au rendez vous. J'ai essayé le calgel qui a amélioré la santé des plantes mais pas assez et le propolix mais rien ni fait, je ne sais que faire. Salut alchimia et bonne année

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 17-01-2020
Bonjour Jean-Marie, Pour obtenir un diagnostique envoyez un mail à info@alchimiaweb.com avec des photos et des indictions précises sur votre culture. A bientôt

avatar

Sam 06-12-2019
Bonjour, Est-ce qu'une autoflo qui déclare un virus après 1 mois tiendra jusqu'au bout ou est-ce mieux de tout stopper ? Sam

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 09-12-2019
Bonjour Sam, Une plante de cannabis attaqué par un virus est très rare, on ne trouve d'ailleurs aucune photo de plante de cannabis attaqué par un virus. Assurez-vous qu'il s'agit bien un virus. A bientôt

avatar

catherine Est client d'Alchimia 25-01-2019
Bonjour J'ai sur un plant des petites boules rouges qui ressembles à de la résine sèche ça brille, mais au touché ça s'effrite c'est tout sec et pas creux comme une coquille par exemple. J'ai tout enlevé je ne vois pas d'insectes les feuilles sont propre ainsi que les tiges, il y a une rainure un peu violette a peine visible sur quelques tiges et coeurs de feuille. Elles me semblent en bonne santé. Je dois m'inquiéter ?? Ce sont des plantes d'intérieur que je vais passer en floraison dans quelques jours. Merci

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 28-01-2019
Bonjour Catherine, Les rainures un peu violettes ne sont pas inquiétantes, cela peut se passer sur certaines génétiques et suivant les conditions de culture. Pour ce qui est des petites boules rouges vous pouvez nous envoyer des photos à info@alchimiaweb.com, si vous ne voyez pas d'insectes il peut s'agir d'une concentration de résine. A bientôt

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Les virus dans la culture de cannabis" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

error_outline Utilisation des cookies
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d'amélioré la navigation et d'offrir des contenues d'intérêt. En continuant la navigation vous acceptez notre politique de cookies.

keyboard_arrow_up