Température et humidité durant la culture du cannabis

Qu’est ce que le déficit de pression de vapeur ?

Souvent, les cultivateurs de cannabis qui cultivent en armoire de culture ou en salle, avec un éclairage artificiel, prennent en compte des paramètres comme la température et l’humidité relative pour favoriser la croissance et la floraison des plantes et ainsi obtenir une récolte abondante de fleurs de la meilleure qualité possible. Comme nous le verrons par la suite, ces facteurs affectent différents processus de la plante, comme la transpiration ou l’assimilation des nutriments.

Cependant, certains facteurs importants sont souvent oubliés, des facteurs en relation avec ce que nous avons commenté : le déficit de pression de vapeur ou DPV. Pour faire simple et ne pas rentrer dans des explications trop compliquées, le DPV est la différence entre la quantité de vapeur d’eau qui peut être retenue dans l’atmosphère (qui dépend de la température) et la quantité de vapeur d’eau contenue dans cette dernière à un moment donné (l’humidité relative). En général elle se mesure en Kilopascales (kPa).

De la rosée se forme quand l'atmosphère est saturée en vapeur d'eau

De la rosée se forme quand l’atmosphère est saturée en vapeur d’eau.

Soumettre les plante à une relation appropriée entre températures et humidité relative permet de maintenir des paramètres de DPV corrects, ce qui se traduit par une augmentation considérable de l’activité des plantes, elles se développeront avec davantage de vigueur en croissance et montreront tout leur potentiel durant la phase de floraison. L’idéal sera d’ajuster ces différents paramètres (température et humidité) pour obtenir la meilleure valeur de DPV possible, pour un développement des plantes explosif.

Relation entre température et humidité dans la culture de cannabis

Températures, différentes humidités relatives et valeurs de DPV.

Dans le tableau précédent vous pouvez consulter les valeurs adéquates de températures et d’humidité pour obtenir le maximum en croissance et en floraison de vos plantes de cannabis. La zone verte montre les valeurs optimales de DPV, dans laquelle il serait idéal de rester. La zone orange montre des valeurs correctes, avec lesquelles les plantes ne devraient pas avoir de problème pour se développer normalement. Enfin, les zones rouges montrent des valeurs avec lesquelles les plantes seront loin de montrer tout leur potentiel étant donnée la relation entre température et humidité ambiante inadéquate.

Avec des valeurs relativement élevées de DPV (entre 5 et 12 approximativement) les plantes ont tendance à ouvrir leurs stomates et à libérer une quantité considérable de vapeur d’eau ambiante (elles augmentent leur transpiration). Cette transpiration plus importante se traduit par une augmentation de l’activité de la photosynthèse , la plante aura besoin davantage de nutriments et augmentera son rendement général, aussi bien au niveau de la croissance végétative que pour le développement des fleurs. L’intervalle idéal se trouve entre 7.5 et 10.5,  il est en vert sur le tableau. Il faut cependant prendre en compte que le DPV ne doit pas être trop élevé (zone rouge obscure), les plantes fermeraient alors leurs stomates pour éviter d’évaporer trop d’eau dans l’atmosphère, ce qui se traduit par une rapide désydratation à cause de la transpiration excessive.

Dans le cas contraire, si le DPV est trop bas (Zone rouge clair), les plantes fermeront également leur stomates pour ne pas libérer davantage d’eau dans l’atmosphère, qui dans ce cas serait quasiment saturée, c’est-à-dire, elle aura atteint la capacité maximale de rétention d’eau à une température concrète. Ainsi, en réduisant la transpiration, la photosynthèse diminue également, ce qui se répercute directement sur le développement et le rendement de la plante.

On se rend ainsi compte que le DPV est très important au moment d’offrir les meilleures conditions possibles de développement pour les plantes, mais également pour mieux comprendre leurs besoins hydriques et la relation avec les engrais pour le cannabis, il est alors possible pour le cultivateur de mieux ajuster la nutrition en fonction des besoins de la plante. Nous avons également vu que la meilleure façon de maintenir des valeurs correctes de DPV est d’influer directement sur la température et/ou l’humidité de l’espace de culture, ce pourquoi il existe un grand nombre d’options, comme nous allons le voir.

Les stomates régulent l’absorption du Co2 et l’expulsion de l’eau.

Comment calculer le DPV durant une culture de cannabis

Pour calculer le déficit de pression de vapeur dans notre espace de culture il suffit de connaître la température et l’humidité relative à l’intérieur et connaître les valeurs de pression de vapeur saturée (SVP) pour une température donnée, tel que présenté dans le tableau suivant.

Tableau des valeurs de pression de vapeur saturée

Tableau de pression de vapeur.

Pour calculer le DPV nous utiliserons la formule suivante :

DPV = ((100 – RH)/100)*SVP

Prenons un exemple : imaginons que ayons une salle de culture de 28ºC avec une humidité relative de 75%. Si nous consultons le tableau de valeur de SVP, nous verrons qu’à 28ºC ce sont 3779 Pa qui correspondent. Nous appliquons la formule:

DPV = ((100-75)/100)*3779 donc  DPV = 0,25*3779 = 945 pascales = 9.45 hectopascals

En prenant en compte que les valeurs du tableau sont données en hectopascals, cela nous donne un résultat de 9.45 hPa, une valeur située dans la zone verte du graphique, parfait pour le développement des plantes. Si nous retenons le SVP nous connaîtrons avec la valeur obtenue le déficit de saturation, c’est-à-dire, la quantité d’eau qui manque dans l’atmosphère pour commencer à produire de la rosée.

SVP (en pascal) en fonction de la température (en ºC).

Des niveaux faibles de DPV combinés avec une humidité relative importante (Zone rouge clair) peuvent produire des carences en nutriments, un phénomène de guttation, diverses maladies ou encore une croissance faible. D’un autre côté une valeur élevée de DPV combinée avec une humidité relative faible (zone rouge obscure) peuvent provoquer un flétrissement de la plante et des feuilles, une croissance ralentie et des feuilles sèches.

Comment contrôler la température et l’humidité dans une culture intérieure

Si vous consultez la section de culture d’intérieur de notre Blog vous connaissez déjà la plupart des systèmes pour contrôler le climat dans une culture d’intérieur. Nous allons cependant faire un rapide récapitulatif de comment monter une culture d’intérieur.

Les équipements d’illumination utilisés en intérieur (en général des lampes de vapeur de sodium) émettent beaucoup de chaleur, c’est pour cela qu’un extracteur d’air est indispensable pour réguler le climat correctement. Grâce à lui nous pourrons expulser la chaleur émise par l’ampoule et l’humidité produite par les plantes, mais aussi faire entrer de l’air neuf et frais dans la culture. Les extracteurs d’air les plus avancés possèdent un contrôleur de température ou d’humidité (ou les 2) qui s’allument ou s’éteignent en fonction des valeurs prédéfinies par l’utilisateur. Bien sûr il existe également des contrôleurs de climat indépendant sur lesquels nous pouvons connecter tout type de dispositif nous permettant de réguler la température et l’humidité relative à l’intérieur de l’espace de culture.

Nous pouvons ainsi connecter un humidificateur d’air pour augmenter l’humidité relative, ou un ventilateur si nous souhaitons la faire descendre. Avec les contrôleurs de climat nous pourrons également modifier la rapidité de l’extracteur et l’ajuster pour expulser la quantité de chaleur et d’humidité nécessaire. Si la température est trop haute nous pouvons utiliser des ampoules moins puissantes ou des équipements LED phytoled, augmenter l’extraction et la ventilation ou bien utiliser une climatisation.

Contrôleur de climat

Au contraire, si nous devons augmenter la température, nous pouvons incorporer au montage un dispositif chauffant comme les tubes chauffants pour serre ou les couvertures thermiques. Diminuer la ventilation et l’extraction sera utile également, même s’il faudra alors être vigilant sur le niveau d’humidité. En définitive les contrôleurs de climat nous permettent de fixer des valeurs de température et d’humidité qui conditionnera le fonctionnement de tous les appareils que nous connecterons, ce qui représente une grande aide pour le cultivateur.

Les déshumidificateurs comme c’est le cas du déshumidificateur Drybox, diminuent l’humidité ambiante alors qu’ils dégagent de la chaleur, ce qui peut être utile dans certains cas, lors de culture dans des endroits trop humides et froids, comme par exemple dans les caves. Nous pouvons également opter pour un apport de Co2, même s’il faut le réserver pour les cultivateurs les plus avancés et possédant une culture complètement optimisée. Comme nous pouvons le voir il existe de nombreuses options sur le marché pour satisfaire tous les besoins et obtenir le climat ideal pour nos plantes, ce qui se répercute directement sur le rendement et bien entendu sur la production et la qualité des fleurs.

A bientôt !

18 juillet 2017 | Culture intérieur du cannabis
81 commentaires


81 comments on “Température et humidité durant la culture du cannabis

  1. popo

    bonjour alchimia voila mon probleme la journée je n ai que 15 degré dans ma box car j ai deux ventilo qui tourne pour que je ne depasse pas 50 pour cent d humidité je suis en flo ma temperature est t elle trop basse? sinon que me conseillé vous comme chaufage a mettre dans ma box de 1/1m merci je suis o tout debut del la flo cordialement

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Popo,

      Les températures sont effectivement un peu limite, rajouter un radiateur à bain d’huile dans la pièce où se trouve votre armoire ou dans l’armoire directement.

      A bientôt

  2. A1EBJ

    Bonjour Alchimia,

    Article très intéressant, merci beaucoup

  3. Rudy

    Bonjour alchimia,
    J’ai une question concernant le DPV en période de floraison. L’hygrométrie conseillé pendant la floraison est souvent comprises entre 40% & 50%. Si on se réfère au tableau les températures idéales pour ce taux d’humidité serait comprises entre 15° et 18°, c’est un peu frais… À l’inverse garder des températures plus élevés autour de 22° contraint à monter l’hygro entre 60 et 70 pour garder un bon dpv… Un tel taux en floraison augmente les risques de moisissure etc… Ma question est simple, que faire en floraison pour garder un bon dpv ?

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Rudy,

      Les valeurs en orange dans le tableau sont des valeurs correctes  » avec lesquelles les plantes ne devraient pas avoir de problème pour se développer normalement. » Vous pouvez donc augmentez l’hygrométrie à 55% en floraison et maintenir des températures entre 19 et 20ºC. C’est un peu frais mais si les paramètres de cultures sont bien contrôlés il n’y aura pas de problème.

      A bientôt

  4. Cyril

    Bonsoir l équipe suitë aû froid j ai tout mi dans ma chambre mes la en 2em semaine de flo je monte a 79/100 d humidité et je température 22….
    Que faire chauffer plus ou la rafraîchirë la chambre?

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Cyril,

      Il faut utiliser un déshumidificateur, augmenter ou diminuer les températures n’aura pas de conséquences sur l’hygrométrie.

      A bientôt

  5. crf

    bonjour l’équipe actuellement en croissance dans une cave(box dans la cave) les temperature sont très basse ma question est est ce qu’avec un radiateur a bain d’huile cela ne risque pas asséchez les plante ?? merci beaucoup

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Crf,

      Les radiateurs à bain d’huile sont la solution idéale pour chauffer votre espace de culture.

      A bientôt

  6. Aude

    Bonjour alchimia
    Je cultive en indoor, je possède deux boxe, la boxe définitive mesure 80 × 80 × 160, sous une lampe HPS de 400 watts avec tout le matériel nécessaire…

    Ma box de croissance mesure 45x80cm et 80cm de haut, j’ai l’impression qu’elle est trop petite pour accueillir les 9 plants que j’ai prévu… je prévois une croissance de 3 semaines sous lampe CFL. J’ai prévu des pots de 3L pour la fin de la croissance. Qu’en pensez-vous? C’est de l’an critical kush
    Ensuite concernant la boxe de floraison je risque d’avoir des problèmes de température… Même si je possède tout le matériel nécessaire pour contrôler la température, je vis dans le sud de la France et la pièce est exposée plein sud, ce qui fait que la température risque d’être supérieur à 26° à l’entrée de l’intracteur… quelles sont les conséquences d’une température trop élevée et comment remédier à ce problème?

    Merci beaucoup

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Aude,

      Effectivement votre armoire de croissance sera trop petite pour 3 semaines de croissance de Critical Kush. Il vous suffira d’installer votre CFL dans l’armoire plus grande pour terminer la croissance.
      La seule façon de faire descendre des températures trop élevées est de faire entrer de l’air frais, il faudra dans votre cas installer un climatiseur si vous souhaitez cultiver en été. Des températures supérieures à 28-30ºC diminuera significativement la qualité et la quantité de la récolte, ce sera en plus un élément favorisant les invasions de parasites, comme les araignées rouges par exemple.

      A bientôt

  7. Aude

    Merci Jérôme.

    Faire baisser la temperature grâce à une clic ne sera pas possible. Je possède une lampe CFL dual Spectrum 300w, me conseilles tu de l’utiliser en Flo si les’ temperatures montent trop ou vaut il mieux pour moi conserver la HPS 400w prendre le risque d’avoir une’ temperature élevée (30 degré de Max) en surveillant les nuisibles?

    Concernant cet article, il est très intéressant, mais difficile à mettre en parallèle avec les’ temperatures conseillées selon la croissance.

    Par exemple en Flo, on nous conseille d’avoir une faible humidite (pour éviter la moisissure je suppose), mais selon ce tableau, le DPV est obtimal à 70-70% d’himidité si la température est de 26 degrés. Une humidité de 40% a 26 degrés sera en zone rouge, car la plante ferme s’est stromates. J’en perds mon latin… peux-tu m’expliquer stp?
    Merci beaucoup

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Aude,

      Le rendement sera largement inférieure avec la CFL, vous pouvez essayer de placer la HPS en surveillant bien le développement des plantes.
      Le DPV est à prendre à titre indifictif, il s’agit de données théoriques et en pratique il ne sera pas toujours possible de suivre les températures et/ou humiditée indiquées, ou alors il faudra avoir une culture irréprochable, comme dans le cas du 70% d’humidité avec 26ºC en floraison. Vous pourrez essayer cependant de suivre le tableau du mieux possible.

      A bientôt

  8. Luc

    Alchimia
    Merci pour se site instructif.
    Dite moi ma salle fait 18 x 26 ‘ jai un climatiseur 5 tonnes avec un deshumidificateur 150 pinte injecte également 1300 ppm co2 et utilise 8 x 1000 watt double embout gavita.
    Je suis a 6 semaines floraison et roule la pieces entre 26 et 30° celcius et entre 65 et 80% humidité. Dapres la charte sa semble bien cependant je craint la moisissure dans mes buds, il sont tres volumineux et dense ais-je raison de m’inquiéter ?

    Merci d’avance!

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Luc,

      Le tableau est à titre indicatif et il est parfois difficile à suivre. Les 80% d’humidité sont relativement élevés, surveillez les têtes avec attention pour prévenir l’apparition de moisissures, suivant les génétiques certaines sont plus sensibles que d’autres.

      A bientôt

  9. ZooLe

    Bonsoir,
    j’ai pas mal de questions autour de la gestion de l’humidité et de la ventilation. J’ai une box 120/120/200 avec une lampe 600w HPS à large spectre pour croissance et floraison. J’utilise un extracteur d’air placé dans les combles juste au dessus de l’armoire pour limiter le bruit dans la pièce et l’extraction se fait par le haut de l’armoire. En bas j’ai 2 ouvertures sans intracteur parce que mon extraction me semble suffisante pour faire entrer l’air. Ces 2 ouvertures sont équipées de gaines qui viennent à l’arrière d’un ventilateur à air tournant. J’ai placé à l’extérieur de la box (plus pratique pour le remplissage) sur l’une des ouverture un humidificateur d’air à gros volume d’eau. Sa brume est donc aspirée et diffusée par le ventilateur.
    Mon soucis est que j’arrive parfaitement à maintenir une température stable même malgré les grosses chaleurs de ses derniers jours. Par contre mon taux d’humidité chute drastiquement dès que la lampe est allumée (30% environ). Il remonte très facilement au delà de 70% lampe éteinte.
    Je pense prendre un deuxième minuteur pour gérer l’humidificateur, le ventilateur et l’extracteur pour dissocier leur cycle de fonctionnement de celui de la lampe.
    Bref quel sont vos conseils svp dois laisser le circuit d’air et d’humidification lors de la phase de nuit ??
    Mon ventilateur à 3 vitesses et j’ai presque l’impression que c’est mieux en vitesse 1 plutôt qu’en 3…
    J’ai un thermomètre + hydrometre placé dans la box à hauteur des plantes avec une sonde au milieu des plants à hauteur égale du sommet des plants.
    Je suis un peu perdu et je ne trouve pas d’info ou de méthode précise… Help !!!
    D’avance merci !!!

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Zoole,

      Il est préférable de maintenir une extraction d’air même lors des périodes de nuits. En installant un controleur avec sonde sur votre extracteur vous pourrez contrôler plus facilement les températures et l’humidité suivant le modèle.

      A bientôt

  10. Linden

    Bonjour à l’équipe d’Alchimia,

    J’aurais besoin de vos conseils car la chaleur augmente dans mon sous sol : Je suis en fin de floraison (à 2-3 semaines de la récolte) à 24-25° lampe éteinte et 28-30° quand c’est allumé. C’est dans une box 120*120*160 avec une hps 400w ballast lumatek dimmable. Je pense être tout juste niveau puissance d’éclairage par rapport à ma surface, même avec mon réflecteur AAW, j’ai déjà arrêté le super lumens 440w depuis 2 semaines car ça me fait gagner 0.5°. L’hygrométrie est contrôlée entre 45 et 55% grâce à un puissant déshumidificateur dans la pièce.

    Ma question est de savoir s’il serait plus judicieux de passer en 250-275w (j’ai fait un test je suis à 26-27° en 275w) pour cette fin de floraison pour éviter de dégrader les terpènes et risquer une attaque mais le risque n’est pas de diminuer la production et d’allonger le temps de floraison si je réduit l’éclairage étant donné ma surface? Sachant que les températures vont encore augmenter à priori et que c’est la 1ère fois que mes températures sont aussi élevées, je ne voudrais pas faire une grosse erreur en plein rinçage alors que jusque ici tout s’est très bien passé si ce n’est 3 plantes qui ont des tâches de rouille sur les feuilles qui sont proches de la source lumineuse (trop chaud?) qui est au minimum à 40cm des cimes..

    Désolé pour le pavé et merci d’avance pour la réponse, je sais que vous êtes toujours très pro ;-).

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Linden,

      Pour les dernières semaines de floraison, la puissance de l’éclairage n’est plus aussi déterminante que durant la croissance ou la production des têtes, vous pouvez diminuer la puissance d’éclairage sans aucun risque de perte de qualité ou de production. Pour un diagnostic envoyez nous vos photos à info@alchimiaweb.com.

      A bientôt

  11. hugo

    bonjour, je suis en floraison avec une hygro de 60% (pour 30 °c)le jour et de 80% (pour 25°c) la nuit est ce trop? si oui un déshumidificateur électrique est il une bonne option dans un placard ? merci beaucoup pour tous vos conseils

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Hugo,

      Vos températures sont trop élevées le jour et l’humidité est trop élevée la nuit. Il faut augmenter la puissance de votre extraction.

      A bientôt

  12. Sev

    Bonjour,
    J effectue ma première culture en indoor. J’ai acheté le kit de lancement avec la lampe 600hps.
    Germination nickel, les plantes sont depuis 4 jours sous lampe en 18/24.
    Il fait très, voire, trop chaud dans la chambre de culture et j’ai très peu d humidité. 25-30%.
    J’ai acheté deux ventilos, un climatiseur bon marché et un humidificateur. J’ai mis des casseroles d eau et des linges humides.
    J arrive alors à 28degrés et 50-60 d’humidité. J’imagine que c’est loin d être suffisant et j’ai peur de perdre ma culture malgré tout l investissement ☹️ , graines black bomb. D autant plus que pendant la nuit le climatiseur et l humidificateur s éteignent car il faut les remplir d eau. Ce matin, j’ai retrouvé ma chambre à 33 degrés et 25% d’ humidité.
    SOS svp! J aurais vraiment besoin de conseils. Je suis perdue, j’ai déjà lu pleins d articles sans succès.
    Merci d’avance ☺️

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Sev,

      Il faudra éviter les cultures en intérieurs durant l’été, à moins d’avoir un « vrai » climatiseur (ce qui engendre une consommation électrique importante) vous ne pourrez pas atteindre les températures adéquates.
      Il sera possible de terminer la culture, mais la qualité de la récolte ne sera pas aussi intéressante que lors de vos prochaines cultures avec un climat adapté.

      A bientôt

  13. Fka

    Bonjour à tous . Voilà je conte faire pousser dans une armoire de 1m50 sur 1m50 et 2m de hauteur avec une lampe hps 400 watt… problème il fait trop chaud en se moment et je ńai que deux ventilateur de 20 watt… avait vous des conseils pour que j’en puisse commencer d maintenant sens cramé mes plantes ? Ou alor il faut que j attende absolument ? Car j’ai vraiement envie de commencer vite ^^

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Fka,

      Si vous voulez réussir votre récolte, il faudra de la patience. Si vous cultivez avec des températures trop élevées vous risquez des problèmes, comme des invasions de parasites, ce qui pourrait ruiner la culture et repousser à plusieurs mois la récolte. Si vous arrivez au bout de la culture, la production de fleurs, de résine et de terpènes sera beaucoup moins intéressante. Un peu de patience, d’ici quelques semaines les températures vont retomber, il vous reste du temps pour étudier notre blog et être prêt pour la culture.

      A bientôt

  14. Fka

    Merci bien pour la réponse rapide . Je vais attendre un peu du coup ^^ . Mais j’ai pas précisé que c’était des graine autoflo six shooter peu être que c’est un peu plus résistant ?^^

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Fka,

      Il n’y aura pas de différence avec les automatiques pour les problèmes de températures.

      A bientôt

  15. Fka

    Ok merci beaucoup vous êtes au top . Je vais attendre quelque semaine du coup . Parcontre une dernière question importante, j’ai branché mon ballast et ma lampe toute seul ça fonctionne mais j’ai vue des gens qui dise qu’il y a possibilité d’incendie avec se genre d’installation… vous en pensait quoi c’est vraiment dangereux ? ^^

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Fka,

      Vous voulez dire que vous n’utilisez pas de réflecteur ? Dans ce cas le risque d’incendie est présent si l’ampoule touche une paroi de l’armoire (avec les normes européennes les tissus son ignifuges).

      A bientôt

  16. Fka

    Re bonjour , si si j’ai le réflecteur aussi ^^ j’avais juste peur que si c mal bancher ou quoi ca puisse exploser ou je ne sais quoi . Mais j’ai brancher pendant 1h et niquel donc ça devrait aller . Merci en tout cas pour vos réponse

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Fka,

      Si tout est branché correctement il n’y aura pas de problème.

      A bientôt

  17. Benjamin

    Bonjour à l’équipe,

    Voilà j’ai une chambre de culture 60x60x120cm. Avec une lampe de 150watts. Le soucis c’est que j’ai déjà fait germer ma graine et la plante est sortie. J’ai aussi 33° durant sa journée et 28° durant sa nuit. Je suis en programme 18/6h.
    Pour l’instant je n’ai pas installer l’extracteur d’air car trop « sonore ».
    Y’a t’il une autre solution pour faire baisser la temp svp?
    C’est mon 1er essai. La chambre se trouve sous le toît de la maison, impossible de le mettre autre part.

    Merci de votre réponse 🙂

    C’est une auto-flo Og Kush.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Benjamin,

      L’extraction est obligatoire dans une culture intérieure et ce n’est pas uniquement une question de température. Il faudra éviter les cultures d’été lors des prochaines sessions.

      A bientôt

  18. Benjamin

    Hello,
    Aujourd’hui il fait plus frais, mais je dois laissé la tente ouverte malheureusement pour attendre 29°, je sais ce n’est pas le top. j’ai mis l’extracteur mais avec la tente fermé je ne gagne que 2°.
    Pensez vous que ça ira malgré la tente ouverte ?
    Merci de votre réponse

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Benjamin,

      En partant du principe que vous cultivez des plantes sensibles à la photopériode (non-automatique) il faudra faire attention que leur période de nuit soit complètement obscure.

      A bientôt

  19. Julien

    Bonsoir, je vous explique ma situation un peu. J’ai un kit BASIC alchimia 600w + alchimia box 120, donc tous le nécessaire pour faire fonctionne le tout c’est à dire lampe, ventilo, extracteur ainsi qu’un filtre à charbon. J’ai lancé mes graines auto Flo 3 super lemôn haze et une moby dick XLL qui on germées au bout de 3 jours, là petites racines apparaissé, j’ai donc mis en pot et j’ai lancé ma lampe ( 70 cm de hauteur pour le commencement )et mon exctrateur. Et au bout de quelques minutes j’ai regarder la température et mon humidité. La température augmente beaucoup trop jusqu’à 35 degrés !! Voir 37 !! Et humidité en moyenne 30. J’ai donc en plus de mon petit ventilateur fournit dans le kit et un beaucoup gros ainsi que dès pains de glaces pour rafraîchir tout sa, mais la température ne baisse toujours pas à ce qu’elle devrais être et l’humidité non plus en voyant sa ce matin. J’ai remarqué qu’ils était sorti du substrat aussi. Je vous demande donc de l’aide… pourtant je pensais que j’avais le nécessaire pour corriger ce genre de problème vue que c’est un kit. Je vous remercie d’avancer en attendant avec impatience vos réponse qui j’espère m’aideront à résoudre ce problème.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Julien,

      Excusez-nous pour l’attente, nous étions sur la route de l’Expogow.
      L’air qui entre dans votre armoire doit être trop chaud, dans l’idéal il faudrait introduire de l’air frais venant de l’extérieur. Combien de degrés fait-il dans la pièce dans laquelle se trouve l’armoire ? Placez vous correctement le thermomètre dans votre armoire ?

      A bientôt

  20. Julien

    Bonjour, je reviens vers vous pour en savoir plus s’il Vous plaît … 🙂

  21. Julien

    Bonjour, pas de soucis :). Alors dans là pièces, il dois faire la même température que dans ma chambre de culture ( pas pris la température) je pense car mes deux portes de ma chambre de culture sont ouvert en grand ainsi que ma fenêtre qui se trouve à 2-3 mètres. Pour le thermostat, je le place sur le bord d’un pot.

  22. Julien

    J’ai vraiment pas d’idée… le thermo est bien ?

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Julien,

      J’avoue que je ne sais pas quoi vous dire. Le thermostat est bien placé, au niveau des pots. L’extracteur est suffisant pour maintenir une température correcte. Le problème ne peut que venir de l’air entrant dans l’armoire, trop chaud.

      A bientôt

  23. Julien

    Est-ce que se serais possible d’y ajouter un extracteur en ligne 125 (200m3/h) alchimia avec une gaine sachant que mon extracteur que j’ai fait 340m3/h ? De plus, si j’ajoute ceci par contre là il faudra que je ferme les portes de mon armoires de culture ? Et aussi, l’humidité Augmenterais aussi pensez-vous ? Merci de votre aide en tout cas ! 🙂 j’ai vraiment pas envie de louper ma premier ..

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Julien,

      Votre extraction est suffisante, l’augmentez ne fera pas descendre les températures. S’il fait trop chaud les seules solutions c’est soit de diminuer la puissance lumineuse, soit de faire entrer de l’air frais.

      A bientôt

  24. Julien

    Bonsoir, alors j’ai essayer une solution et je suis dessus, je vous explique. Je suis aller dans un growshop me renseigné d’avantage, il m’ont dit que l’extacteur N’etais Pas assez puissant pour l’espace de culture… pourtant c’est dans le pack. Alors je me suis acheter un réflecteur monstre warrior, apparement le TOP, avec ceci bien sur une petite ventilation pour extraire l’air du réflecteur. Je pensé être tranquille maintenant question température et humidité mais non le problème est toujours le même je comprend pas et en plus de sa j’ai dépenser des sous pour rien au final… je comprend vraiment pas penser vous que là où est ma chambre de culture, là pièces doit être trop isolé ou autre ? A oui j’ai une autre petite questions, je la pause ici car sur le Tuto « arrosage » les commentaires sont désactivés et personne je pense n’a posé la question :). Je m’explique: j’ai arroser mes autos flo la première fois dans mon premier et dernier pot de 11L avec les instructions recommandé dans le tuto. Et hier, j’ai constaté que au bout de 11 jours mes potes était redevenue bien léger, j’ai donc remis les 1/4 du pot avec de l’engrais biobiz grow. En suivant les dose recommandée par rapport au litre d’eau bien sûr. ( 1ml/L donc moi j’ai mis 2,75l pour simplifier j’ai mis 2,5l donc 2,5ml de grow ) et j’ai lu pas mal de chose sur l’arrosage, et l’eau qui se trouve dans ma coupelle, faut bien que je la laisse et au bout d’une journée elle s’en Va comme indiqué dans le tuto ? Car beaucoup dise de ne pas laisser cette eau dans la coupelle. Et petite question aussi pour la hauteur de mes plantes, j’en ai fais 3 super lemon ( 2 qui font la même taille soit 11-13 cm avec des noeus rapprocher, et l’autre fait 20 cm ! Une tige vachement plus grande et des noeus plus éloigné est-ce normal ? Et pour ma 4 plante, elle se porte bien :). Voilà sa m’aidera d’avantage pour ma première fois. Et merci d’avance pour le temps consacré à mes problèmes 🙂

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Julien,

      Comme je vous l’ai dit, du moment que l’air entrant est chaud, vous aurez beau augmenter l’extraction, l’air restera chaud. Je viens de relire vos messages, vous ne précisez pas si votre extracteur à une gaine menant l’air vers l’extérieur, si ce n’est pas le cas la fenêtre ouverte ne sera pas suffisante. L’air doit être expulsé dehors, vous ne pourrez jamais avoir de climat correct sinon.
      L’extracteur a une taille suffisante pour ce kit.
      Vous arrosez apparemment avec de trop grandes quantités d’eau. Il faut que la terre sèche au bout de 3,4 jours maximum. On ne laisse jamais d’eau dans les coupelles.
      Les différences entre les plantes sont normales, il s’agit de phénotypes différents.

      A bientôt

  25. Julien

    Bonsoir, alors je vais essayer de m’exprime un peu mieux. Alors dans ma pièces oui j’ai qu’une seule fenêtre et/où je peux ouvrir et cette pièces pour amener d’avantage d’air Ou faire courant d’air. Pour mon exctrateur, j’ai juste mis une gaine sortant de la chambre de culture à ras des trous prévu. Il faudrais donc que j’ai une gaine plus grande pour la sortie hors de là pièces dans une autre pièces ou dehors ? Car par la fenêtre c’est voyant. Et donc pour mon réflecteur monstre warrior il faudrait aussi que la gaine sorte dans une autre pièces ou dehors ? Pour mon arrosage je suis vraiment déçu… j’ai pourtant mis des jours à lire et m’informer pour en arrivée à lire le tuto d’arrosage sur votre site. ( Marcel me semble t-il qui a fais ce tuto ) et qui dit bien d’arroser les avec 1/4 du pot … c’est peut être pour cela que mes feuilles tombe légèrement ? Je pensais que c’était normal car il sont déjà grosse les feuilles. Et j’ai remarqué aussi que sur la plus grande de mes plantes les pointes des feuilles était soulevé à la verticale que sur les pointes. Pour mon arrosage j’ai dès pots de 11L je vais attendre que tout redevienne bien sec je re arrosé avec 1 litre pensez vous que se sera mieux ? Pour la coupelle, en faite si je résume en gros, quand y’a de l’eau dans la coupelle il faut la vidé directement et cela veux dire que on aurais trop arrosé ? Merci pour vos réponse. J’espere Que sa nuira pas à ma culture. Bonne soirée 🙂

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Julien,

      Pour vos prochaines questions merci de passer par info@alchimiaweb.com, cela facilitera la lecture pour les autres utilisateurs.
      Vous devez obligatoirement extraire l’air vers l’extérieur. Du moment que cela n’est pas fait vous ne pourrez pas avoir de bonne températures. De même pour votre réflecteur, c’est inutile d’extraire de l’air de l’armoire si c’est pour le relancer dans la pièce où se trouve la culture.
      Pour l’arrosage c’est simple, attendez que votre substrat soit sec, verser 500ml pour vos pots de 11L (les quantités de l’article sont une moyenne cela varie en fonction de nombreux critères). Répétez l’opération 2 jours plus tard si le substrat est sec.
      Les feuilles tombantes peuvent bien être un signe de sur-arrosage. C’est normal que de l’eau sorte des coupelles, si le terreau est trop sec ou si on arrose trop, dans tous les cas il ne faut jamais laisser d’eau stagnante.
      De nombreuses informations que je vous donnes ici se trouve dans nos articles, sur l’arrosage ect … ce sont des conseils basiques, vous devriez continuer à parcourir le blog pour espérer réussir votre culture.

      A bientôt

  26. Julien

    Bonjour, très bien je poserais mes questions ici. Je vais aller m’acheter plus de gaine alors et faire sortir dans une autre pièces. Pour l’arrosage Très bien, je ferais comme ceci merci. Après sur le tuto que j’ai lu il n’expliquer pas que c’était sous certain critère. Et pour les coupelles aussi. Je vais parcourir encore d’avantave Votre forum alors en espérant ne pas avoir perturbé de trop mes autoflos. Merci pour c’est renseignement .

  27. Dada

    Bonjour alchimia alors j ai une question je trouve pas l endroit où poser cette question alors voila j ai tout matériel je commence la 1er culture ma vie croissance 220cfl tout va bien je passe en flo én 400w HPS Sava pendant une semaine Un matin je vais voir La box allonger plier en 2 j ai eu de la chance alors vendeur ou j habite me DIT j ete én haute température et Les piquer on cèdez mdr bref NOn j ete a 40degree bref je ve recommencer une culture Avec tj La peur je voudrez savoir si c grave si par semaine je decalle environ 1h a 30m de décalage de lumiere car je travaille Les 3 8 je peut pa toujour etre La kan sà s allume une semaine allumer a 18h30 la semaine d Apres 19h30 ét 3eme semaine 20h30tout én gardant Mais 12h én Flo merci

    Je demande sà ses pour toujour quelq un sois à la maison pour surveiller quand sà s allume et que sà s etein én tout sécurité pour la famille mdrci

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Dada,

      Pour vos prochains messages il faudra faire des efforts d’écriture, c’est difficilement compréhensible, ce sera plus facil pour vous aider.

      Les plantes ont besoin de stabilité, décaler l’éclairage tous les jours ne sera pas l’idéal.

      Si votre installation électrique est aux normes et que vous utilisez du matériel sûr (ballast electronique), il n’y aura pas de souci.

      A bientôt

  28. jérémy

    Bonjour,très interessant cela m’aide beaucoup dans ma culture car j’arrive assez bien à contrôler mon climat.
    J’aimerai savoir pour la température comme pour l’humidité a quel endroit doit on positionner le thermomètre-hygromètre,à hauteur du reflecteur ,au dessus ou au sol pour avoir les bon résultat du tableau?
    Pour l’humidité à quel moment doit on la contrôler pour ce fié au tableau?après ou avant les arosage car l’humidité augmente toujours un peu après chaque arosage?
    J’ai 2 thermo-hygromètre un au dessus du reflecteur et un au sol l’humidité est la même mes la température non.
    Merçi

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Jérémy,

      L’idéal serait encore de placer plusieurs thermomètres pour s’assurer de l’homogénéité de l’environnement.
      L’un au-dessus du réflecteur, l’autre à hauteur des pots.
      Ne contrôlez pas l’humidité juste après l’arrosage, mais le lendemain ou le jour suivant vous donneront des données correctes pour comparer avec le tableau.
      La différence de température peut s’expliquer par le contact avec le sol. Soit votre sol est plus chaud, soit il est plus froid.

      A bientôt

  29. pandouille

    Bonjour, Voilà j’ai reçu mon panneau led 240w ainsi ajouté a ma lampe cfl de 200w 6400k.
    -La variété choisi est: Royal Critical automatique.
    -Ma chambre de culture est de 1 mètre sur 55 de large, sur 1 m 70 de haut.
    -J’ai a l’intérieur ainsi 25°7 pour 50% d’humidité le jour (quand les lames et ventilateur sont allumer).

    – Spécification du panneau led:
    Nombre de Leds du panneau: 48pcs Spectre: 450-460nm (10pcs) / 620-630nm cs 16pcs / 660nm 15pcs ? 7500K 4pcs / IR730-740nm, 1pcs / 3000K 2pcs Puissance réelle (+ – 5%): 100W Puissance Végétale: 65W Puissance florale: 33W Amp Draw: 0.6A Zone de couverture à 18  » Fleur: 1.5ftx 1.5ft Zone de couverture à 18  » Veg: 2ftx 2ft Valeur PAR: 477?mols Rendement de flux: 4523 lm Remplace HPS / HID / MH: 150W Puissance calorifique: 409 BTU Niveau de bruit: 56DB Angle de vue des Leds: 90 ° / 120 ° Mixte Tension d’entrée: 85V-265V (AC) Puissance: 240W Gamme de fréquence: 50 ~ 60Hz Classification de vie: 50000-100000hrs Plug: EU Taille de l’article: 31 * 24.8 * 6cm.

    Pouvez vous me donner des conseils Assez suffisent niveau de la lumière et quel distance faut que je mettent les lampes ?
    Puis-je faire pousser?

    1. Vincent

      Bonjour, n’ayant pas d’expérience avec ce panneau LED en particulier, l’idéal serait de contacter le fabricant pour un maximum d’informations quant à son utilisation 😉 Cordialement!

  30. Pierre

    Bonjour,
    Merci pour votre travail.
    Je rencontre des problèmes de fortes températures liées au climat où je vis. Je souhaiterai donc installer un climatiseur. Je me pose donc la question suivante : dois je continuer à extraire l’air de mon placard (extracteur de 350m3/h sur cooltube HPS 400W – Intraction passive) mais ce qui conduira forcément à extraire mon air froid (vu le prix de l’électricité où je vis ce ne serait pas rentable de faire tourner un split en permanence à plein régime) ou puis je me contenter de fonctionner en circuit fermé cad sans extraction d’air mais ce qui engendrera une absence de renouvellement d’air ? J’ai eu beau chercher, je n’ai rien trouver de détaillé sur la culture en intérieur avec climatisation sur l’équilibre entre apport d’air frais et renouvellement d’air. Je suis donc ouvert à toute suggestion.
    Merci d’avance.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Pierre,

      Même en utilisant une climatisation, le renouvellement de l’air sera obligatoire. En général, il n’est pas nécessaire de faire tourner la climatisation a fond pour faire descendre les températures de quelques degrés.

      A bientôt

  31. Pierre

    Bonjour Jérôme,
    Merci pour ta réponse à laquelle je m’attendais même si celle ci me pose beaucoup des problèmes.
    Je m’explique :
    Ma box est située dans une pièce d’environ 30 m3. Si je m’amuse à climatiser ma pièce et que je laisse ma box fonctionner comme actuellement avec mon extracteur 350m3/h et un rejet à l’extérieur, je vais me retrouver à renouveler l’intégralité de l’air de ma pièce toutes les 5 min. Dans ce cas, je ne vois pas comment ma clim arrivera, même en tournant à plein régime, à refroidir ma pièce !
    Je pourrai me contenter de ne renouveller mon air que de façon épisodique (à quelle fréquence ?) mais qu’elles seront les conséquences des variations de températures que cela induira forcément ?
    Par ailleurs, les climatiseurs fonctionnant à ma connaissance en circuit fermé (pas d’échange entre l’intérieur et l’extérieur), je vais me retrouver avec une énorme dépression, ma pièce climatisée étant forcément fermée. Et si je souhaite compenser cette dépression par une intraction d’air, je ne vais qu’aggraver mon 1er prob en apportant de l’air chaud que je vais devoir refroidir.
    Pour moi tout cela n’a aucun sens.
    Mais qqchose doit m’échapper.
    Help please !!!
    Merci d’avance.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Pierre,

      Avec une vrai climatisation (pas un rafraichisseur) il y a déjà de l’extraction, l’appareil envoit de l’air frais dans la pièce et rejette l’air chaud vers l’extérieur. Il est sur que l’utilisation d’une climatisation comporte un cout énergétique assez important, mais en régulant correctement votre extraction et le climatiseur cela fonctionne très bien.

      A bientôt

  32. Pierre

    Bonjour Jérôme,
    Merci infiniment pour le temps que tu m’accordes dont je me permets d’abuser une dernière fois.
    Pour info, pour moi un climatiseur fonctionne comme un frigo : d’un côté il produit du froid et de l’autre il évacue la chaleur mais cela se fait, non pas par un échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur, mais par un simple échange d’énergie via un fluide frigorigène. Quoiqu’il en soit, c’est un détail.
    Une dernière question stp : dans le cadre de mon installation non climatisée, au delà de la nécessité de renouveler l’air, l’extraction d’air « massive » a essentiellement pour but de faire baisser la température. Si je climatise, je n’aurai plus que le renouvellement d’air à gérer. Par conséquent, as tu une idée de la manière (continue ou périodique) et de la fréquence auxquelles celui ci doit se faire ?
    Merci et encore désolé pour le dérangement.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Pierre,

      La meilleure solution à mon avis serait d’instaler un Fan Controler sur votre extracteur. Vous pourrez ainsi truover la balance juste entre l’apport d’air frais de la climatisation et l’extaction de l’air.

      A bientôt

  33. Pinkfloydaddict

    Bonjour à toute l’équipe alchimia !
    Je possède un humidificateur, mais je n’arrive pas à faire monter le taux d’humidité relative
    à plus de 45% dans mon espace.
    J’ai donc réalisé un petit montage histoire de cibler chaque pousse.
    J’ai fais longer un petit tube de cuivre que j’ai percé à l’axe de chaque plante et je l’ai raccordé
    à l’humidificateur ce qui fait que chaque plante bénéficie d’un petit jet de brume constante.
    Pensez vous que ce système D soit viable ?.(uniquement pour les 2 ou 3 premières semaines)
    Merci.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Pinkfloydaccict,

      Oui, cela ne semble pas être une mauvaise idée. Faites attention que le jet de brume n’humidifie pas trop le substrat des plantes.

      A bientôt

  34. Tristan

    Bonjour, avez vous un appareil capable d’automatiser à la fois l’éclairage, l’humidité et la température ? Si non, me proposeriez vous une liste de matériels (pas trop coûteux, pour un placard 100×100) ? Merci d’avance

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Tristan,

      Pour automatiser l’éclairage il suffit d’acheter un temporisateur à brancher directement sur la prise. Pour ce qui est de la température et de l’humidité, il faudra brancher votre extracteur, votre chauffage et votre humidificateur sur ce type d’appareil, vous pourrez alors complètement automatiser votre espace.

      A bientôt

  35. Contino Giovanni

    Bonjour à tous , je commence ma toute première plantation et j’avais une petite question ,

    Dans ma box de 1,20×1,20×2,00 c’était pour savoir quelle thaïs d’humidité faut-il pour mes plantes , je l’es est plantées y a 2 jours au cas où si vous vous posez la question si elle étaient en Flo ou croissance ect.. J’accepte tout conseil ☺️
    Bonne journée.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Contino Giovanni,

      Pour les premiers jours de croissance il faudra un maximum d’humidité, (80-100%), en floraison vous pourrez diminuer le taux d’humidité (40-60%).
      Je vous invite à lire l’article, tout y est expliqué en détail.

      A bientôt

  36. Purple

    Bonjour l’equipe je cultive actuellement en box 240x120x200 au premier etage d’une maison dans le sud, même lampes eteintes il fait 30 degres dans la piece meme en fermant les volet et fenetres la journee et en ouvrant la nuit. Du coup j’ai acheté un humidificateur chez mon growshop sous les conseils du vendeur pour aider mes jeune pousses que je viens de planter il y a 3 jours en pots dans cette box (autoflo) 24 pots de 11l avec 2 extracteurs : un de 340mcube et l’autre de 630 les 2 achetés chez vous et 2 cool tube avec 2 lampes de 400w vu la chaleur… sinon 600 d’habitude, et une intraction passive (celle avec moustiquaire des box que vous vendez car la box est de chez vous aussi).sachant que dans la chambre ou se trouve la box je ne peux pas ouvrir les volets a cause des voisins donc j’ouvre juste la fenetre. J’ai plusieurs questions : l’humidité n’augmente que de 2 à 3% max avec l’humidificateur à fond (le meme que vous vendez en 8litres) , pourquoi cela n’augmente pas plus?
    Cela aide il vraiment les plantes ? Car il y a bien une brume epaisse mais elle ne peut pas aller sur toutes les plantes la box etant grande et j’ai peur que les extracteur n’aspirent tout et vu la chaleur j’imagine qu’il vaut mieux ne pas baisser leur puissance? Peut etre faudrait il 2 humidificateur pour plus d’efficacité?
    J’ai pensé au co2 ,ça peut aider en debut de croissance? Et par la suite ? (32 degres lampes allumées..)et si oui quel type de co2 me conseillez vous? Qui soit réellement efficace et qui ne coute pas 300euros…
    Je vous remercie beaucoup par avance car j’ai peur pour la suite vu les temperatures…

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Purple,

      Augmentez l’humidité ne permettra pas aux plantes de mieux supporter la chaleur. La plupart des cultivateurs qui cultivent en été utilisent des climatisations pour pouvoir conserver des températures pour la culture.
      Avec un système Co2 il est effectivement possible de cultiver avec des températures de 30°C.
      Le Kit co2 + Electro-valve avec bonbonne jetable pourra vous aider, il faudra cependant diminuer l’extraction durant les phases de co2 que vous déclencherez durant les périodes les plus chaudes.

      A bientôt

  37. Jojo Lamanif

    Bonjour Jerome,
    Je dispose d’une extraction de 400m3 avec une gaine 125mm de 3 mètres et qui tourne quasiement 24h24 car il fait chaud par chez moi. J’utilise une intraction passive, c’est une gaine de 150mm de 1 mètre qui va chercher l’air frais dehors.
    Devrais-je plutot utiliser le rectangle avec la moustiquaire en bas de ma box, au risque d’illuminer tout le quartier ?
    Cela filtrerai aussi les potentiels nuisibles, car sur la gaine d’intraction passive je n’ai aucun « filtre »…
    Et avec la gaine de 150mm qui sort par la fenetre, on voit la lumière puissante dans la gaine aussi….
    Comment pourrais-je m’y prendre ? Sachant qu’en faisant des coudes de 90° je perds du flux… Je vais déjà mettre un bas collant sur la gaine d’intraction en guise de filtre au plus vite, avec un peu de chance, cela diminuera aussi la luminosité qui en sort… Avez-vous de meilleures solutions à m’apporter s’il vous plaît ? Bien cordialement

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Jojo,

      Quelque soit les températures, l’extraction doit fonctionner en continue.
      Instaler un filtre sur la gaine d’intraction pour éviter les insectes.
      Pour la lumière faite en sorte que votre gaine fasse quelques courbes, cela limitera la diffusion de la lumière.

      A bientôt

  38. Jejou LeFouFou

    Bonjour,
    D’abord un grand merci pour vos informations et pour le blog en général !
    J’aimerai savoir si lorsque l’on place dans sa box une réserve d’eau un peu dur voir même très minéralisée dans un récipient ouvert à l’air (derrière le fan d’ambiance) afin de favoriser l’humidité : Y-a-t-il transmission du magnésium, calcium, … ? Et les feuilles pourrait-elle les assimilés ?

    Jejou LeFouFou

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Jejou LeFouFou,

      En laissant juste de l’eau dans un récipient ouvert cela m’étonnerait beaucoup, à moins que les feuilles de vos plantes soient détrempées à cause de l’humidité, sinon cela n’affectera pas vos plantes. Il sera préférable d’utiliser un petit humidificateur, un récipient d’eau n’influera que faiblement le niveau d’hygrométrie de votre espace.

      A bientôt

  39. Jejou LeFouFou

    Merci Jérôme ! Oui c’est vrai que le système D à des limites… :)))
    Et une idée sur l’humidité qui contiendrait les molécules adéquate ? Pourrait-on mettre de la solution nutritive dans un humidificateur ?

    Bonne journée ! J’éclate du népalais :p peace !

    1. Vincent

      Bonjour, il est déconseillé de placer de la solution nutritive dans l’humidificateur, si les plantes ont des carences vous pouvez utiliser un spray pour pulvériser la solution en question 😉

  40. Bubu

    Bonjour et merci de vos informations,
    Votre tableau est précieux mais quelle différence faire entre croissance et floraison (debut, milieux, fin de flo) svp?
    Ces 2 états ne demandent pas du tout la même qualité d’air si j’ai bien compris.
    Merci encore et longue vie.

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Bubu,

      Effectivement, il faudra en general diminuer l’humidité durant la floraison, surtout durant les dernières semaines de ce cycle. Il faudra donc adapté les températures en conséquence.

      A bientôt

  41. Nico

    bonsoir j’aimerais un conseil j’ai 5 lampes de 600 watts HPS dans une pièce de 2 mètres sur 3 il y a 20 pots de 11 L en dessous température maximale est à 28 degrés et taux d’humidité 65 % est-ce bien ou pas qui peut me conseiller

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Nico,

      Cela semble bien. Quelques degrés de moins pourraient être appréciable. Etant donné votre surface, vous pourriez également cultiver dans des pots un peu plus grands.

      A bientôt

  42. Pierre Lefez

    Bonjour.
    Quelle est la valeur optimal d humidité en période de Flo.
    Température entre 21°et 24°. Le taux d humidité est actuellement à 50%.
    Faut-il l augmenter ? Ou diminuer et comment ?
    Merci de votre réponse

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Pierre,

      50% d’humidité en floraison est un taux correcte en général. Parcourez avec attention l’article au-dessus vous trouverez des informations utiles pour réguler le taux d’humidité.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *