Cannabis Sativa, Indica, Ruderalis, et variétés hybrides

Quel type de cannabis choisir pour l’autoproduction?

Il existe à l’heure actuelle plusieurs milliers de variétés de cannabis, qui peuvent être classées en quatre grandes familles: les variétés Sativa, le cannabis Indica, le Ruderalis, et enfin, les croisements hybrides. Nous allons ici vous présenter ces catégories ainsi que leurs principales caractéristiques.

Diversité de la plante de cannabis

Diversité de la plante de cannabis

Définition et présentation du Cannabis Sativa:

Le Cannabis Sativa (« cultivé ») provient principalement des zones équatoriales et tropicales de la planète: Amérique du Sud et centrale (Mexique, Panama, Colombie, Brésil…), Antilles (Jamaïque..), Asie du Sud-est (Thaïlande, Cambodge..), Himalaya ( Népal..), Afrique (Malawi, Ghana, Ethiopie…), Pacifique (Philippines, Papouasie…)

Les plantes de Cannabis Sativa possèdent les caractéristiques suivantes:

  • La croissance est très vigoureuse
  • Le stretch de début de floraison est important (X3, X4 voir d’avantage), et peut durer plusieurs semaines
  • La structure de la plante est élancée, avec beaucoup de tige entre chaque étage, et une grande hauteur finale (pouvant atteindre plusieurs mètres en extérieur)
  • La floraison est longue, bien qu’il existe certaines exceptions plus rapides, la plupart des Sativa demanderont 3 ou 4 mois de floraison, voir même d’avantage pour les plus longues comme par exemple la Thaïlandaise, ou le Zamal de l’île de la Réunion
  • Les feuilles des plantes sont longues et fines, en forme de doigts, de couleur vert pale
  • Les fleurs forment de longues grappes peu denses et très aérées (résistance au Botrytis)
  • Le Cannabis Sativa résiste mieux à la sécheresse que le cannabis Indica
Plante de cannabis Sativa (Caraïbes) en extérieur

Plante de cannabis Sativa (Caraïbes) en extérieur

A noter que les plantes de Cannabis Sativa possèdent souvent un taux élevé de THC, et taux très bas de CBD, ce qui se traduit par un effet high, stimulant, énergique, cérébral, euphorisant, favorisant la créativité et les relations sociales. Ce type de variété sera parfait pour consommer en journée, ou pour faire la fête entre amis.

Au niveau thérapeutique, les variétés de Cannabis Sativa seront idéales pour améliorer l’humeur, combattre la fatigue et la dépression, mais aussi pour réduire les nausées et vomissements, et stimuler l’appétit.

Nous pouvons remarquer que le chanvre textile (chènevis) appartient également à la famille du Cannabis Sativa, bien qu’il s’agisse alors de génétiques sélectionnées sur de nombreuses générations pour une production maximale de fibres (tige), et une teneur minimale en THC (0,3% max).

Cannabis Sativa Thaï, 18e semaine de floraison

Cannabis Sativa Thaï, 18e semaine de floraison

Présentation et définition du Cannabis Indica:

Classifié en tant que seconde famille du cannabis en 1785 par le naturaliste français Jean-Baptiste Lamarck, le Cannabis Indica (= « Indien ») est originaire des montagnes de l’Hindou Kouch : Afghanistan, Paskistan, Inde (territoire du Kashmir), Tadjikistan…

Longtemps utilisées uniquement pour la production de hasch, ce n’est que depuis les années 1980 que les variétés Indica ont commencé à être cultivées partout dans le monde, celles ci étant beaucoup plus faciles à cultiver en intérieur que les variétés Sativa.

Champs de Cannabis Indica en Afghanistan

Champs de Cannabis Indica en Afghanistan

Les plantes de Cannabis Indica possèdent les caractéristiques suivantes:

  • La croissance est lente, avec peu de vigueur
  • Le stretch est faible (X2 maximum) et rapide (10/15 jours)
  • Les plantes forment une structure basse, trapue, en forme de buisson, avec peu de tige entre chaque étage, et une faible hauteur finale
  • La floraison est rapide, la plupart des variétés Indica fleurissent entre 6 et 9 semaines
  • Les feuilles des plantes sont nombreuses, grandes et larges, en forme de palmes, de couleur vert foncé
  • Les fleurs forment des buds très compacts, mais peu résistants aux moisissures
  • La formation de résine est très importante, ces génétiques sont donc idéales pour l’extraction de haschisch
  • Les variétés Indica résistent mieux au froid que les variétés Sativa

Au niveau des phyto-cannabinoïdes, les plantes de Cannabis Indica contiennent souvent d’avantage de CBD que les plantes de Cannabis Sativa, et un peu moins de THC, ce qui se traduit par un effet plus stone, relaxant, corporel, narcotique, voir même somnifère, qui sera donc plus adapté à la soirée, pour aider à se détendre et à bien dormir.

Dans le cadre d’une utilisation médicale, les variétés de Cannabis Indica seront plus adaptées pour soulager la douleur et les migraines, pour aider à se relaxer, ou encore pour lutter contre l’anxiété ou l’insomnie.

Cannabis Indica en floraison

Cannabis Indica en floraison

Caractéristiques des variétés de cannabis hybrides

Depuis longtemps, l’homme a eu la bonne idée de croiser des variétés de Cannabis Sativa avec des variétés de Cannabis Indica, en essayant de sélectionner le meilleur des deux mondes pour créer de nouvelles variétés de cannabis plus intéressantes, notamment pour la culture en intérieur sous lampes.

Hybride F1

Hybride F1

Il existe désormais des milliers de ces croisements hybrides sur le marché, les plus intéressants d’entre eux étant appelés les hybrides F1, résultant du croisement entre une variété 100% Sativa et une autre variété de cannabis 100% Indica.

Dans un croisement F1 la rencontre explosive des génétiques des parents produit une grande vigueur dans la descendance, et une certaine stabilité phénotypique apportée par les gènes dominants, c’est pourquoi ce type de variétés hybrides est très apprécié par les cultivateurs, bien qu’il devienne hélas de plus en plus rare.

Si l’on prend une variété hybride F1, que l’on y sélectionne des parents, et que l’on effectue une reproduction, on obtient une génération F2, qui possédera moins de vigueur que la génération F1, et une bien plus grande diversité phénotypique, les gènes récessifs entrant alors en jeu. Il est ensuite possible de continuer la reproduction avec la génération F3, et ainsi de suite, dans ce cas on parlera de travail en IBL (In Bred Line), c’est-à-dire sans ajout de génétique extérieure à la variété.

En croisant deux variétés hybrides entre elles, on obtient ce qu’on appelle une génétique polyhybride. Ce type de variétés domine le marché actuel, car il est toujours beaucoup plus facile et rapide de croiser deux variétés hybrides existantes pour en créer une troisième, plutôt que de travailler à partir de lignées landraces pures (100% Indica et 100% Sativa) pour créer de la réelle nouveauté sous formes d’hybride F1.

Belle plante de cannabis hybride

Belle plante de cannabis hybride

Une autre forme de reproduction est le selfing, qui consiste à croiser une plante de cannabis avec elle-même. Il s’agit alors de traiter la plante femelle avec du thiosulfate d’argent ou des phytohormones (GA3) pour qu’elle produise des fleurs mâles. Cette technique est souvent utilisée pour proposer sous forme de graines une plante qui n’existe que sous forme de clone femelle, comme par exemple la variété OG Kush ou le clone UK Cheese. Les variétés issues de selfing possèdent souvent l’abréviation S1 dans le nom ou dans la description, selon la transparence du breeder.

Enfin, une dernière forme de croisement sera le backcross, ou rétro-croisement : dans ce cas il s’agit de croiser une plante hybride avec l’un de ses deux parents, afin de renforcer les caractères génétiques de ce coté. En répétant cette opération sur 4 générations, on effectue ce qu’on appelle un cubbing, un bon exemple de cubbing est ainsi la variété Cinderella 99.

En général, dans chaque description de variété de cannabis figure le ratio Indica/Sativa, exprimant en pourcentage la dominance d’un coté ou de l’autre. Comme il existe toujours certaines variations d’une plante à l’autre au sein d’une variété, il n’est cependant pas rare de rencontrer un phénotype à dominance Sativa dans un hybride à dominance Indica, et inversement.

Stabilisation d'un caractère génétique grâce au backcross

Stabilisation d’un caractère génétique grâce au backcross

Le Cannabis Ruderalis, base génétique des variétés autoflorissantes

Le Cannabis Ruderalis (du latin Rudera, « masse brute non travaillée », ou « gravats, plâtras, déblais, décombres ») est originaire de Russie centrale, où il pousse naturellement au bord des autoroutes ou dans les jardins. La principale particularité du Cannabis Ruderalis est de fleurir automatiquement après une courte période de croissance, quelle que soit la photopériode.

Le climat russe étant difficile, et les journées très courtes, le Cannabis Ruderalis s’est ainsi parfaitement adapté aux conditions locales. Ce type de cannabis possède néanmoins certains gros inconvénients:

  • Le taux de THC est très faible (inférieur à 1%)
  • Les plantes sont petites, avec un faible rendement
  • Les saveurs ne sont pas agréables
Cannabis Ruderalis dans son milieu naturel

Cannabis Ruderalis dans son milieu naturel

Dans les années 90, le breeder Joint Doctor a croisé certaines variétés de cannabis Indica ou Sativa, avec des plantes de Cannabis Ruderalis, créant ainsi les variétés autoflorissantes de première génération, comme par exemple la LowRyder.

Ces dernières années, de nombreux breeders ont rejoint le mouvement, essayant d’améliorer à chaque génération le potentiel des variétés autoflorissantes, et d’effacer les caractéristiques indésirables du Cannabis Ruderalis, tout en conservant le trait génétique de la floraison automatique. A l’heure actuelle, de beaux progrès ont été réalisées, bien que le potentiel psychoactif des variétés autoflorissantes reste encore inférieur à celui des variétés classiques.

Famille du cannabis

Famille du cannabis

Dans le cadre d’une culture en intérieur, la photopériode sera gérée facilement à l’aide d’un petit temporisateur, le caractère autoflorissant de ce type de variétés ne présentera donc pas d’intérêt, le cultivateur pouvant choisir lui-même quand passer en floraison, en réduisant la photopériode à 12h de lumière par jour.

Les variétés autoflorissantes sont donc déconseillées pour la culture en intérieur, et seront plutôt adaptées à la culture en extérieur, où il n’est pas possible de gérer la photopériode naturelle: en commençant par exemple la culture au mois de Mai, les autoflos seront récoltées en plein été, alors qu’il faudra attendre l’automne pour récolter les plantes Indica ou Sativa classiques.

La petite taille des variétés de cannabis autoflos en fait également un bon choix pour une culture discrète sur balcon ou terrasse. Les autoflorissantes seront enfin parfois la seule solution possible pour cultiver en extérieur avec une pollution lumineuse nocturne (lampadaire…)

Comment cultiver différentes variétés de cannabis en intérieur?

Au vu des grandes différences Indica/Sativa, il peut paraître difficile de cultiver en même temps des plantes de cannabis à dominance Indica aux cotés de plantes à dominance Sativa. Néanmoins cela reste bien sûr faisable, et permettra de profiter d’une bien meilleure diversité de dégustation lors de la récolte, en suivant ces quelques conseils:

  • Apporter d’avantage de croissance au Cannabis Indica : dans une culture multi-variétés, vous pouvez ainsi donner facilement par exemple 4 semaines de croissance aux variétés les plus Indica, 2 à 3 semaines de croissance aux plantes hybrides, et environ 1 semaine de croissance aux génétiques les plus Sativa ; toutes les plantes auront alors une hauteur assez proche une fois en floraison.
  • Tailler l’apex des variétés Sativa avant le passage en floraison, pour leur donner une forme de buisson trapu et ralentir leur stretch.
  • Placer les plantes Indica au centre de l’espace de culture, en les surélevant si besoin, et cultiver les plus grandes plantes Sativa dans les coins.
  • Utiliser de plus petits pots pour les variétés Sativa que pour les variétés Indica, afin de limiter leur développement.
  • Adapter l’engraissage, en faisant si besoin plusieurs soupes.

Les besoins en engrais varient en effet selon les plantes, notamment au niveau de l’azote, les principales différences étant que les génétiques les plus Indica supporteront plus facilement des taux élevés d’azote durant la croissance, alors que les variétés les plus Sativa auront besoin d’un apport en azote plus modéré mais aussi plus tardif, souvent jusqu’en milieu de floraison.

Diversité des variétés de cannabis

Diversité des variétés de cannabis

Bien sûr, plus les plantes seront à dominance Sativa, et plus elles seront récoltées tard, ce qui permettra d’échelonner le travail de récolte dans le temps, et notamment la manucure des feuilles.

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à choisir les types de variétés de cannabis les mieux adaptés selon vos préférences, et vous souhaitons de nombreuses et belles cultures de marijuana, que ce soit avec de l’Indica, du Sativa, ou un peu de tout!

59 commentaires


59 comments on “Cannabis Sativa, Indica, Ruderalis, et variétés hybrides

  1. Youri Basmati

    Très bon article !! 😉

  2. laurent

    salut je crois que je vais essayer de faire un f1 j’ai recup des pures landrace de madagascar de la ‘une taffe’,plus qu’a trouver une bonne afghan ou paki!

  3. gweg

    Ô top alchimia !

  4. Sativa man

    Bonjour l Équipe….les varietees du Rifl et de l Atlas Marocain,du type Cheff Chaouane sont a classées dans quel famille??
    Merçi d avance….

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, bien que les landraces du Maroc soient utilisées traditionnellement pour la fabrication de haschich, il s’agit ici de génétiques 100% Sativa, mais qui possèdent la particularité d’être très précoces et de fleurir très rapidement (en moins de 2 mois). On peut retrouver d’autres landraces Sativa rapides à fleurir dans d’autres régions assez éloignées de l’Equateur, comme par exemple en Afrique du Sud (Durban Poison, Powerplant..)

  5. petit gourmand

    quel est le gourmand qui a bu toute la bouteille de coca cola 😀

  6. sativa man

    Ca alors!!!..;tres intéréssant….je comprend mieux certaines choses!!! en tout cas merçi pour l info…

  7. Psyko

    Bonjour,

    juste pour dire que de nos jours, les variétès autoflo n’ont plus rien à voir avec leur ancêtres ruderalis d’origine ni avec la vieille Low Ryder, les plantes sont très gouteuses, puissante, rien à envier aux graines classiques…

    La Cream Mandarine de chez Sweet seed en est un parfait exemple, leurs autoflo de 3éme génération, sont épatantes!

    Et le rendement est excellent avec des cultures possible dés le printemps(flo plus longue qu’en été)(La +speed automatique de Sweet seed qui en été, fleurit en seulement 6 à 7 semaines pour les phénos les plus rapide et jusqu’à 8/9 semaines pour les plus lent, est le choix idéal pour une culture au printemps, pour une récolte assez rapide et sans trop de risque de pourritures due à la pluie puisque ça fleurit assez vite, pour info les meilleurs phénos qui sont prêt en 6 et 7 semaines en temps normal, sont plus fort et plus gouteux que la fameuse Green Poison féminisés et non-automatique)Comme quoi, les autoflos…

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, de beaux progrès ont effectivement été réalisés depuis les premières générations de plantes autoflos, mais la puissance psychoactive de ces plantes reste encore difficilement comparable avec des plantes de TGA Subcool, de même que ceux qui apprécient un vrai high sativesque psychédélique auront bien du mal à trouver leur bonheur parmi les autoflos 😉
      Mais sinon effectivement, pour une culture rapide en extérieur, les autoflos sont très bien 🙂

  8. winstonjo

    HELLO TOUT LE MONDE
    oui + 1 pour marcel ses difficilement comparable effectivevent….
    aller me roule un ti vortex ap13dom…
    biz

    ps: mais il est vrai que les progret sont remarquable comme le souligne Psyko (la spyder sputnik2.0 crosser avec la lowrider sur 9generation le resulta etai tres bonv ous connaiser
    jai gouter sa ma pluto plu lol

  9. petit gourmand

    comment s’appelle la plante avec les grosse feuille sombre poupre /noir oranger ?…ce qui est dommage c’est que on ne voi plus des plante comme la peyote purple qui sont prise sous leur meilleur couleur

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, si vous parlez de la plante Indica il s’agit de la LA Confidential de DNA Genetics, et sinon la photo de la plante hybride est un croisement Sour Diesel X Jack Herer 😉

  10. fred

    Bonjour l’équipe,très bel article et merci de nous faire découvrir pleins de renseignements sur notre plante adorée.Alchimia vous étes toujours au top merci pour tout.

  11. Green Baron

    Il y a aussi le Cannabis Australis très peu connu et dont on est pas sure qu’il soit reelement une variété ancestrale ou bien une mutation échappée.
    Faites une recherche google, vous serez surpris 🙂

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, à priori le terme Cannabis Australis est en effet surtout utilisé pour parler des variétés de cannabis landraces australiennes, cette appellation n’est pas très officielle 😉

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il s’agit effectivement ici d’une anomalie génétique qui touche la forme des feuilles, dans le même genre on peut citer la variété Duckfoot, connue pour ses larges feuilles en forme de pattes de canard. Ces variétés sélectionnées sur le critère de la forme des feuilles, sont toutefois souvent assez décevantes au niveau de la récolte 😉

  12. lyxa

    Bonjour alchimia team,

    merci beaucoup pour tous ces articles super intéressants et vraiment précis, j’aimerai savoir si je peux faire pousser de la ortega en même temps que de la shark shock dans un placard de 100*80*240, mon choix est arrêté sur la ortega car j’ai besoin d’un somnifère (ayant des problème d’insomnie) et j’aimerai une autre variété plus euphorisante a faire pousser en même temps.

    Merci d’avance pour la réponse et votre super boulot

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, aucun souci pour cultiver ces deux variétés en même temps, en suivant si possible les quelques conseils du guide ci dessus: mettre la Ortega à germer un peu plus tôt, pincer/tailler les plantes les plus grandes, etc 😉

  13. Mat-u

    Bonjour alchimia team,
    j aimerai faire pousser de la ruderalis en extérieur,j ai lu dans les commentaires qu on pouvait commencer en mai,mais que certaine variétés pouvaient etre planté plus tot les mois précédents,j aimerai commencer fin mars début avril,est ce possible?et quelles variétés de rudéralis choisir?voilà ma question,merci pour votre réponse et longue vie à vous!!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, vous pouvez commencer la culture au mois de Mars ou Avril, selon vos conditions climatiques. Les autoflos ayant une courte période de croissance, il faudra que la météo soit excellente durant ces quelques semaines, sinon la plante sera petite lors du passage en floraison, et le rendement très faible. Pour choisir votre variété n’hésitez pas à utiliser notre sélecteur de génétiques 😉

  14. Mat-u

    Bonjour,merci pour votre rapide réponse,j habite au sud de paris,j hésite entre la Sin tra bajo,la cream mandarine et la chaze super auto.Qu en pensez vous?Merci pour votre professionnalisme.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les trois pourraient convenir, mais il faut savoir que la Chaze possède une durée de culture beaucoup plus longue que les deux autres 😉

  15. olaff

    Bonjour,j’aurai aimé avoir votre avis concernant une premiere experience de breeding.j’ai envie de franchir le cap mais je ne sais pas du tout ce qui est le mieux pour commencer,faut il tenté direct du f1 ou bien du polyhibride ou alors un backcross de ma variété favorite…bref,c’est vague,mais je suis sure d’une chose,c ke je prend autant de plaisir a cultiver mes plantes que a les consommer,donc la passion m’invite tout simplement a passer le cap..et vu que je n’ai pas trouver grand chose sur le net,je me permet de vous demander votre avis,qui je sais sera toujours precieux,merci marcel,big up la team!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, l’idéal est de faire un croisement F1, puis éventuellement de travailler celui ci sur quelques générations suivantes, en sélectionnant les plantes selon les critères recherchés. Mais bien sûr tout est possible, le principal étant de continuer à vous amuser 🙂

  16. Mat-u

    Bonjour,merci pour votre réponse,je vous passerai commande le mois prochain pour la sin tra bajo et je pense faire l acquisition d une auto white widow de chez pyramide,merci a vous et a bientot.

  17. unpedabdo

    bonjour,je voudrais savoir la plante d’extérieur la plus euphorisante que l’on puisse acheter et chez quel fournisseur merci par avance.
    Existe t il une plante pour des effets ( style viagras)??
    Bonne journée.

  18. Momo

    Bonjour a tous bonjour Marcel je voulais simplement savoir combien de temps mettrai-je avant de récolter pour des graine que je vien de semer en auto flo . J’ai mis de la kannabica speciale de la smile de la thaï fantasi et de la dr jekill. C ma première expérience auto flo indica! Je sui plus habituer au bon vieu zamal réunionnais!! Merci et si vous avez des conseil n’hésitez pas merci a vous et très bon article au passage!!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, pour une récolte idéale vous pouvez en général ajouter environ 2 semaines, par rapport à la durée indiquée par le breeder sur le paquet 😉

  19. Momi

    Ok merci de la réponse! Une autre question!! Est ce que si je choisi de laisser certains plant dan des petits pots de 10 litres pour pouvoir freiner leur taille, la floraison en empatira?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, si vous limitez la croissance d’une plante, vous réduisez effectivement sa récolte finale. Il sera plus efficace de donner une période de croissance plus courte, et donc de récolter plus rapidement, plutôt que de ralentir les plantes. Cependant des pots de 10L ne sont pas très « petits » non plus, et permettront déjà aux plantes d’atteindre une certaine hauteur 😉

  20. jhu di fou

    donc pour contrer des crisse de panique ou d angoisses quel serait la meilleur génétiques à consommer merci d avance très bon site

  21. jacqueline

    Bonjour
    avec une box 80X80X160 quelle variété à effet sativa (planante sans écraser) et avantages indica (faible hauteur, tps floraison court)
    merci d avance

  22. Léonard

    Bonjour Marcel! Jai quelque plante sur mon balcon qui se plaisent beaucoup! Vraiment bocou c le probléme! Elles grandissent un peu tro vite et malgres des petite tailles , des palissage et des pinçages elles grandissent encore et me debut de floraison sera en août soit encore troi mois de croissance!! Ma question et simple puisqu’il sont en pots y a t’il une façon de provoquer la floraison? Merci de votre réponse!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, la seule façon de déclencher la floraison sera de réduire artificiellement la photopériode à 12h de lumière par jour, en rentrant les plantes chaque nuit dans le noir complet 😉

  23. Léonard

    Ok merci Marcel 12 heure de noir total ok ! Pendant combien de temps? Jusqu’à mi août? Ou est ce que la floraison déclenché il n’y aura plus besoin de les rentrer?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il faudra leur donner 12h de noir jusqu’à ce que la photopériode naturelle soit redescendue à 12h de noir par jour, c’est à dire en Septembre pour Paris par exemple. Pour faire plus simple vous pouvez aussi essayer avec 11h d’obscurité par jour, la plupart des variétés fleuriront avec cette photopériode 😉

  24. Léonard

    Merci beaucoup de tes réponses et de ton temps! J’essayerai denvoyer un message pour tenir o courent du déroulement! Encore merci a toi!

  25. Léonard

    Merci pour le coup de pouce mes premier bébè ce sont déclarer avan hier soit une semaine en 12/12!! C beau la nature!

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, et tant mieux pour votre floraison qui commence, je vous souhaite que celle ci se termine par une grosse et bonne récolte 🙂

  26. nicorelie

    Slt marcel a force de lire tout vos tuto je devien de plus en plus passioné et je voudré savoir comme faire des croisement? j’aurai aimé croisé la marley et la big bud mais j’ai pas trouvé de tuto a ce sujet. je supose qu’il faut metre une plante mal et une plante femelle ensemble et et les graine qui sortirons serons croisé???? puis les faire pousser pour pour recupérer des bouture sur une femelle et là j’aaurai créer la « BIG-MARLEY » de nicorlie-SEED!!!
    😉
    Merci

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, le principe de base des croisement est bien cela, nous préparons justement un petit guide sur le sujet. Pour faire des croisements avec des plantes mâles et femelles, il faudra partir de graines de cannabis régulières, qui sont la forme naturelle des graines 😉

  27. yves

    SLT Marcel
    J’ai des plants de( Panama x k5 respect#13 x ripper#1 respect#13 x juanita x jack the ripper)
    Je ne trouve aucune caractéristique sur ces variété sur votre site ça vient de (test line).
    Pourais tu m’éclairer???
    Merci de me répondre

    Yves

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, je vous envoie tout de suite par mail les caractéristiques de ces variétés test line 😉

  28. Jjddo

    Bonjour alchi, j’ai une question, je cultive en exterieur des varietees feminisées, a 1kilometre a vol d’oiseau se situe un petit champ de chanvre agricole… Il y a t il un risque de pollinisation ? Des astuces ? A quelle periode faudra il etre vigilant ? Merci d’avance pour ta reponse

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les variétés de chanvre agricoles sont pour la plupart hermaphrodites, et le pollen peut voyager sur plusieurs kilomètres, surtout en cas de vent sec. Il y aura donc des risques de retrouver des graines dans votre récolte, et en extérieur il n’existe hélas pas d’astuce pour protéger vos plantes du pollen. Il faudra surtout être vigilant lorsque les plantes de chanvre textile seront en pleine floraison 😉

  29. Projet NASA

    Bonjours alchi, je m’apprête a commencer une culture en box avec de la indica, penser vous que c’est faisable avec de la lampe eco 200 ou 250 w ??? Faut t’il la prendre rouge, bleu … ?
    Avez vous une variétés a me proposer ou on y retrouve qualité et rapidité ainsi que une bonne récolte ? Merci d’avance continuée comme ça c’est vraiment top

    1. Vincent

      Bonjour, une culture d’indica sous ce type d’ampoule est tout à fait possible, leur petite taille sera adaptée à la pénétration lumineuse des lampes basse consommation. On utilise les ampoules au spectre blanc/bleu en croissance, puis rouge/orange en floraison, ou encore une ampoule au spectre mixte pour toute la culture 😉
      Black Bomb de Philosopher Seeds ou Black Valley de Ripper Seeds sont par exemple de bonnes candidates 😉

  30. heisenberg

    Merci de me dire le temps de récolte d’une ruderalis indica …..

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les plantes de Ruderalis Indica sont rapides à fleurir, elles se cultiveront en 2 mois environ de la graine à la récolte.

  31. coffe

    bonjour, je me demandais si je pouvais en interieur faire partir une autoflo à 18 heures par jour et au bout d’un mois lancé dans le meme espace une og kush normal et une fois que l’autoflo est coupé (environs 1 et demi après) lancé la flo pour l’og kush ?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour, oui c’est possible, vous pourrez maintenir l’OG Kush en croissance avec 18h de lumière.
      A bientôt

  32. coffe

    la croissance doit elle être limité dans le temps ? (je me disais que plus elle avait une période longue de croissance plus elle produirait en floraison)

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour,
      Dans l’absolue il n’y a pas de limite de croissance à donner à votre plante. Il faudra prendre en compte l’espace dont vous disposez, surtout avec des variétés comme la OG Kush qui peuvent produire un stretch important.
      A bientôt

  33. Michel

    Bonjour.
    Je voudrais passer une commande de graines féminisées pour culture en pots, en extérieur en 2015. La culture sera de 5 graines à chaque fois. Je ne tiens pas à des plantes hautes. Quelle est la meilleure façon de maintenir une plante à une hauteur choisie, inférieure à son maximum ?
    J’ai du mal à trouver le renseignement concernant la hauteur que feront des plants à maturité.
    Je suppose que cela dépend de la grosseur du pot, de la date de plantation ( donc de la durée de croissance, en supposant le départ de la floraison fin Juillet/début Aout), et aussi de la lune :
     » Nous préférons semer durant la première lune descendante de Mai, car si nous le faisons avant, nous pourrions nous retrouver avec des plantes qui dépassent nos prévisions de hauteur »
    Il y a aussi la taille et le palissage :
    « Quand la plante en est à son septième ou huitième étage de feuilles, nous pouvons couper l’apex (cime de la plante) juste au dessus du cinquième étage »
    Conséquences ? La hauteur finale sera celle du moment de la coupe de l’apex ?
    Le rendement est augmenté, ou diminué ?
    Votre sélecteur de variétés ne propose pas le critère de hauteur en extérieur.
    Je cherche donc pour début Mai 2015 en France Sud-Est :
    – Pour vaporisateur
    – Des féminisées à l’effet équilibré : Effet euphorisant et relaxant
    – Taille maxi 1m à 1m50 ( Comment gérer la hauteur en extérieur ? )
    – Très bonne qualité si possible
    – Temps de floraison normal ou court
    Merci d’avance pour votre aide.
    Peut-être pouvez-vous me donner un exemple :
    Telle plante en pot de 50 L = 2 mètres, et en pot de 18 L= 1 mètre ?
    2 mois de croissance=Hauteur maxi, et 1 mois = Hauteur divisée par 2 ?
    Taille de l’Apex ?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Michel,
      En effet, pour contrôler la hauteur de votre plante en extérieur vous devrez retarder le moment de plantation et effectuer des techniques de taille et de palissage.
      Si vous n’avez pas de limite en largeur, profitez-en pour plier vos plantes horizontalement autant que vous le pourrez.
      Les techniques de taille d’apex et de palissage permettent en général d’obtenir de meilleures résultats en fonction de la variété cultivé.
      Privilégiez les variétés à tendance Indica, les variétés plus sativa pousseront d’avantage lors du passage en floraison.
      Je ne saurais vous donner de formule toute faite pour la taille finale de votre plante mais en partant avec une plante plutôt hybride dans un pot de plus ou moins 30L et en plantant tard dans la saison, c’est à dire en juin par exemple et en appliquant les techniques de taille décrites plus haut, vous pourrez contrôler la taille de votre plante.
      Vous pourrez vous orientez vers une Mendocino Purple Kush de Medical Seeds, une Heaven’s fruit de Philosopher Seeds ou encore une Nepal Jam de Cannabiogen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *