La première chose vendue sur Internet? du cannabis bien sûr!

Lorsque l'on imagine les premiers jours des ordinateurs et d'internet, on pense souvent à des machines et des réseaux primitifs, demandant des heures pour envoyer un simple courrier électronique. Dès le moment de la genèse des réseaux, les utilisateurs s'assurèrent qu'une chose pouvait s'y vendre: du cannabis.

La vente de cannabis en ligne ne date pas d'hier

Selon plusieurs chercheurs, la première chose vendue sur internet était un sachet de cannabis. Ceci est raconté dans un livre de 2005 écrit par John Markoff, ‘What the Dormouse Said: How the 60ies Counterculture Shaped the Personal Computer Industry’, où l'on trouve ce paragraphe:

En 1971 ou 1972, des étudiants de Stanford utilisèrent les comptes du Laboratoire d'Intelligence Artificielle de l'université pour conclure une transaction commerciale avec leurs homologues du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Avant Amazon et eBay, la première ébauche de commerce électronique était une vente de drogue, les étudiants ayant utilisé le réseau ARPANET pour conclure discrètement la vente d'une quantité indéterminée de cannabis.

Cette première vente d'herbe online peut ressembler à une légende urbaine de plus, mais la transaction décrite par John Markoff est confirmée par l'écrivain Jamie Bartlett dans son livre ‘The Dark Net: Inside the Digital Underworld’, un voyage fascinant dans les tréfonds d'internet publié en 2014 où est présentée une anecdote similaire:

En 1972, bien avant eBay ou Amazon, les étudiants de l'Université de Stanford en Californie et du MIT au Massachusetts ont réalisé la première transaction online. En utilisant le compte ARPANET du Laboratoire d'Intelligence Artificielle, les étudiants de Stanford ont vendu à leurs collègues du MIT une petite quantité de cannabis.

ARPANET, l'origine d'internet

ARPANET était un réseau d'ordinateurs créé par le Département de Défense des USA pour l'utiliser comme moyen de communication entre les différentes institutions académiques et étatiques du pays, ce qui représentait "l'épine dorsale d'internet jusqu'en 1990, après la finalisation de la transition vers le modèle de protocoles TCP/IP, commencée en 1983" selon Wikipédia.

ARPANET a fêté ses 50 ans en 2019 en tant qu'embryon du réseau internet

Toutefois, certains remettent en question le fait qu'il s'agisse du "premier article vendu sur internet", les étudiant ayant utilisé le réseau informatique pour communiquer et fixer la vente, mais la transaction ayant été faite en liquide, probablement sur un parking tranquille.

On peut donc affirmer que, techniquement, la première vente faite grâce à un réseau informatique était du cannabis. Mais ceci est moins amusant. Aussi, vendre du cannabis était illégal en ces temps de prohibition du cannabis, et la vente aurait été annulée, il ne s'agirait donc pas de la première transaction par commerce électronique de l'histoire.

Les premiers pas de la vente online

Ainsi, Pizza Hut revendique ce titre, ayant lancé son service PizzaNet à la fin de l'année 1994. Ils estiment ainsi que la première vente online recensée est une pizza au pepperoni et aux champignons avec supplément fromage, livrée à Santa Cruz (Californie).

On peut retrouver des informations amusantes dans un article de LA Times de 1994 où l'achat de la pizza est comparée au thriller dystopique cyberpunk ‘Snow Crash’ écrit par Neal Stephenson en 1992, qui décrit un futur dans lequel les américains se distinguent par deux particularités: écrire des software et livrer des pizzas en moins de 30 minutes.

À l'époque où Pizza Hut était plus innovant que Microsoft

Une pizza au pepperoni et un sachet de cannabis serait sans aucun doute une combinaison parfaite pour cette première transaction électronique de vente par internet. Mais les choses ne sont pas si simples. La revue Smithsonian signale ainsi que la première fois que quelqu'un réalisa un achat en entrant ses informations bancaires sur un ordinateur est un peu plus ancienne, en août 1994, quand un homme nommé Dan Kohn créa un site web, NetMarket, qu'il définit alors comme "une nouvelle entreprise équivalent à un centre commercial dans le cyberespace”.

Et c'est donc sur ce site que fut vendu un CD de Sting à son ami Phil Brandenberger, qui utilisa un software de cryptage des informations pour envoyer son numéro de carte de crédit de façon sécurisée. Phil paya 12.48 dollars pour acheter le disque ‘Ten Summoner's Tales’ de l'artiste britannique, mais on ignore si les frais de port étaient offerts ou si Phil a vraiment apprécié le disque.

La mamie qui achetait à distance

Mais il existe des traces de ce mode d'achat remontant à 10 ans avant ce "mouvement pepperoni"; attribuant le premier achat en ligne légitime à une autre personne: une retraitée anglaise!

Selon un documentaire de la BBC diffusé en 2009, Jane Snowball, âgée de 72 ans, était assise dans son fauteuil un jour de mai 1984 lorsqu'elle prit sa télécommande pour réaliser une commande de margarine, copeaux de maïs et d'œufs qu'elle souhaitait acheter dans un supermarché voisin.

Elle participait à une initiative du gouvernement local pour aider les personnes âgées à découvrir les "nouvelles technologies". Ni elle, ni ceux qui l'accompagnaient dans sa démarche, n'avaient conscience qu'il s'agissait là de la première transaction d'achat online à domicile de l'histoire.

Videotex peut être considéré comme le premier système de commerce électronique connu

En utilisant une simple télécommande, Jane utilisa une application technologique nommée VIDEOTEX (une version préhistorique du Télétexte) pour envoyer l'ordre d'achat par ligne téléphonique jusqu'au supermarché local. Les produits étaient empaquetés et livrés à domicile alors que Snowball n'avait jamais touché un ordinateur; une télévision servait de lien entre l'acheteur et le vendeur. Comme ce fut le cas avec l'achat de cannabis de Stanford dans les années 70, cet achat était aussi simple que cela: un ordre d'achat que la gentille grand-mère n'avait qu'à payer pour disposer de sa commande.

Le commerce électronique a beaucoup changé depuis la première vente de cannabis online et ces œufs aux céréales pour le petit déjeuner. Nous avons maintenant à disposition une multitude de sites web dédiés à la vente de n'importe quel type d'objet imaginable. La seule chose qui n'ai pas changé est le désir des usagers de commander tranquillement un produit depuis chez eux, qu'il s'agisse de substance altérant l'esprit comme d'objets collector de l'époque post punk britannique.

----

Références:

  • On-Line Pizza Idea Is Clever but Only Half-Baked. LA Times 1994.
  • What Was the First Thing Sold on the Internet? Smithsonian Magazine 2015.

La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. Nous rappelons à nos clients que les graines de cannabis ne figurent pas dans le catalogue de la Communauté européenne. Il s'agit de produits destinés à la conservation génétique et à la collection, mais pas à la culture. Il est strictement interdit de les faire germer dans certains pays, à l'exception de ceux autorisés par l'Union européenne. Nous conseillons à nos clients de ne pas violer la loi de quelque manière que ce soit et nous ne sommes pas responsables de leur utilisation.

Commentaire en “La première chose vendue sur Internet? du cannabis bien sûr!” (0)

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "La première chose vendue sur Internet? du cannabis bien sûr!" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

keyboard_arrow_up