Comment augmenter la production de résine du cannabis

Comme la plupart d’entre vous le sait déjà, la résine des plantes de cannabis est une accumulation de trichomes sécrétées par la plante, trichomes qui contiennent les précieux cannabinoïdes et terpènes qui lui donne son arôme unique et particulier, mais également sa saveur et son effet. En parallèle avec l’augmentation de la popularité des extractions et des concentrés de cannabis de ces dernières années, la production de résine des variétés ou des plantes est une caractéristique de plus en plus prise en compte par les cultivateurs et producteurs d’extractions, qui ne veulent pas dépenser du temps et de l’argent à la culture de plantes avec peu de trichomes.

Bien entendu, cette caractéristique intéressante est en grande relation avec la génétique de la plante. Partir de parents qui produisent une grande quantité de résine augmente – et beaucoup – les probabilités pour que la descendance du croisement se démarque également sur cet aspect, c’est pour cela que de plus en plus de breeder utilisent exclusivement les variétés les plus résineuses dans leurs projets. Cependant et mis à part de la production « marquée » par la génétique de chaque variété, comme cultivateurs nous pouvons appliquer une série de trucs qui permettront à nos plantes de produire une quantité plus importante de trichomes, ce qui signifie des têtes plus grosses, avec un arôme plus intense et un effet plus puissant. Plus loin dans cet article nous vous expliquerons quelques trucs de ce type, mais également la façon d’aider et d’augmenter la production de cannabinoides et de terpènes.

Différents types de trichomes
Il existe différentes manières d’augmenter la production de trichomes.

Les trichomes du cannabis

Dans plusieurs de nos articles nous vous avons parlé des trichomes du cannabis, mais également des différents types de trichomes qui peuvent se trouver sur le cannabis. Nous avons également vu comment la couleur des trichomes glandulaires nous aide à déterminer le moment optimum pour la récolte de la plante, c’est pour cela que la plupart des cultivateurs suivent la norme de récolter en fonction des trichomes et non d’autres méthodes moins fiables. En murissant et en augmentant  son contenu en cannabinoïdes et terpènes, les trichomes changeront de couleur, ce qui nous indique le meilleur moment pour récolter les plantes, avec les propriétés organoleptiques et psychoactives (également médicinales) a son point maximum.

On pense que la plante produit de la résine (des trichomes) comme système de défense contre différentes menaces, pas seulement pour la plante en vie mais également pour la conservation des graines une fois que la plante meurt, pour pouvoir passer l’’hiver en léthargie, dans l’attente de germer durant le printemps suivant. Les femelles de cannabis produisent différents types de trichomes dans une plus ou moins grande quantité comme nous le verrons à continuation.

  • Trichomes unicellulaires : Ils peuvent se trouver durant les premiers jours de vie de la plante, spécialement sur les feuilles. Ils sont en relation avec les fonctions thermorégulatrices et de réduction de la transpiration ou de la perte d’eau. Ils possèdent une forme semblable à celle de petit poil très fin.
  • Trichomes à cystolithe : Semblables aux premiers, ils apparaissent également à une étape très précoce et possèdent une forme similaire aux unicellulaires, à la différence de son cystolithe à la base du trichomes. La rugosité qu’ils provoquent  au contact sont en relation avec une défense possible devant les insectes.
  • Trichomes bulbeux : Parmi les trichomes glandulaires, avec une forme ronde, les bulbeux sont les plus petits, avec une taille de 10-20 micras. Ils peuvent se trouver sur toutes les parties de la plante, même le tronc.
  • Trichomes sessiles (anthères) : Il s’agit de petites glandes rondes de 25 micras de diamètre et qui ne possèdent pas de pied ou de tronc. Ils peuvent se trouver aussi bien-sûr les feuilles comme sur les anthères (dans ce cas leur taille sera plus importante, de 80 micras plus ou moins), ils représentent les deuxièmes trichomes glandulaires les plus importants par rapport à la taille.
  • Trichomes glandulaires capitulés : Ceux qui produisent et emmagasiner le plus de cannabinoïdes et de terpènes dans son intérieur, ce sont donc les plus connus parmi les cultivateurs et amoureux des extractions de résine. C’est le type de trichomes qui nous intéresse sur nos plantes, la quantité de ces derniers est en relation direct avec la saveur et les aromes, mais également les effets des fleurs et des concentrés. Étant donné les multiples propriétés antifongiques, antibactériennes, etc des différents cannabinoïdes et terpènes, on pense que la plante sécrète ces substances pour protéger les graines qui poussent à l’intérieur et qui doivent rester viables jusqu’au printemps, sans parasites, champignons ou maladies, même des rayons UV-B du soleil.

Trichomes glandulaires
Mêmes les feuilles peuvent avoir des trichomes glandulaires

Méthodes pour augmenter la production des trichomes du cannabis

Nous allons vous proposer différentes méthodes qui vous permettront d’augmenter la production de résine de vos plantes, que ce soit en partant de graines féminisées, de régulières, d’autofloraisons ou de boutures. Comme vous le verrez, il s’agit souvent d’aspect simple à prendre en compte sur des questions en relations avec le système d’illumination, la nutrition des plantes ou les conditions environnementales au sein de l’espace de culture.

Illumination des plantes



Choisir le type de lumière adaptée à la culture est important, spécialement si nous souhaitons obtenir le meilleur rendement pour nos plantes. En général, les lampes de vapeur de sodium ou HPS ont la réputation d’être les meilleurs pour cultiver du cannabis, aussi bien pour le spectre lumineux que pour la puissance, même si avec l’apparition de nouveaux types de lumières offrent des résultats supérieurs.

En effet, les nouveaux kits d’illumination CMH/LEC offrent de meilleurs prestations que les lampes HPS conventionnelles grâce à un spectre plus riches, qui inclut des rayons UV-B, présents dans la lumière solaire. Les plantes qui fleurissent sous ce type de nouveaux équipements - également sous de nouveaux panneaux LED de dernière génération - produisent plus de têtes par mètre carré, et possèdent en plus un contenue plus important en terpènes et cannabinoides comme le THC, en effet on pense que l’une de ses fonctions est la protection face aux rayons UV-B du soleil, soumettre les plantes à une source de rayons UV-B provoque une augmentation de la production de ce composant (cela fait déjà des années que certains cultivateurs utilisent des lumières UV-B pour terrarium durant les dernières semaines de culture pour augmenter la production de trichomes et des composants produits et stocker à l’intérieur).

Ne pensez pas que la différence est mineur ; les études scientifiques menées à bien ont démontré une augmentation pouvant atteindre les 28% dans les niveaux de THC des plantes étudiées, ce qui représente quasiment un tiers deTHC en plus dans le cas de cultiver sans l’apport de rayons UV-B. La production d’autres cannabinoides (comme le CBD) ne semble pas affecté, même si l’on peut observer une production plus importante d’huiles essentielles, c’est-à-dire, de terpènes. Si augmenter la concentration en terpènes vous intéresse, ne ratez pas notre article sur les plantes allélopathiques et culture de cannabis !

Plantes allélopathiques et culture du cannabis

Comme les plantes s’associent-elles? Nous pouvons obtenir de meilleures récoltes grâce à la culture simultanée d’autres espèces végétales ? L’allélopathie est un phénomène pour lequel un organisme vivant influe directement sur d’autres organismes de son entourage. Dans cet article nous vous expliquons comment cultiver d’autres plantes pour aider notre cannabis à être plus sain et productif.

Nutrition des plantes

Bien entendu, une plante avec des carences en nutritions ne pourra pas offrir tout son potentiel, une nutrition adaptée à la phase correspondante de développement est très importante pour augmenter la production de résine. Comme règle générale et pour s’assurer une nutrition complète, durant la phase de floraison la plante de cannabis à besoin :

  • Macronutriments, spécialement phosphore et potassium
  • Micronutriments
  • Vitamines et acides aminées

Cette nutrition se complète en général avec un stimulateur de floraison et dans certains cas avec de la vie microbienne ou des sucres et les hydrates de carbones. Des produits comme le Delta 9 de Cannabiogen, Guanodiff GD Booster, Sugar Royal de Plagron ou Inductor R de Bio Technology, aident également à augmenter la production de résine.

Manque d’arrosage

Il a été démontré une augmentation notable dans la production de cannabinoïdes aussi importants que le THC et le CBD en soumettant les plantes à des conditions de stress hydrique controlées. Les chercheurs ont reporté une augmentation de la production de ces deux composants dans leur forme acide de 12 et 13% respectivement, ce qui n’est pas négligeable. De plus, cette étude démontre également une augmentation du poids des fleurs par rapport à des plantes arrosées normalement. Cependant, avec cette méthode de sécheresse controlé durant la période de floraison, la production de trichomes ne semble pas affectées, seulement les substances qu’elle sécrète et stock.

Impressionnante production de résine sur cette Purple Punch x Do-Si-Dos de Philosopher Seeds

Température et humidité

La température et l’humidité dans la salle de culture sont deux facteurs déterminants au moment d’augmenter la production de trichomes glandulaires sur le cannabis. Des températures trop faibles ne permettent pas un développement correcte de la plante, alors que si elles sont trop élevées la production et la qualité de la résine sera fortement affectée. De cette façon, si ce qui nous intéresse c'est de maximiser la production de résine, nous devons avoir des températures oscillants entre 18°C et 25°C avec les lumières allumées, spécialement durant la floraison (ces valeurs peuvent diminuer de quelques degrés durant les dernières semaines).

Il se passe la même chose avec l’humidité. Des valeurs trop faibles sont dommageables pour la plante, alors que si elles sont trop élevées elles se répercutent négativement et favorise l’apparition de champions. C’est pour cela que l’on recommande en général une humidité relative avoisinant les 50%. Cependant, pour augmenter la production de trichomes, cette valeur peut être diminuée durant les dernières semaines de culture à 30%. Pour cela vous pouvez utiliser soit un appareil de climatisation (qui réduisent en plus les températures) ou bien un déshumidificateur, dans ce cas il faudra faire attention, ils produisent de l’air chaud.

En vous souhaitant de joyeuses cultures !

Bibliographie utilisée :

  • The Effect of Light Spectrum on the Morphology and Cannabinoid Content of Cannabis sativa L., Gianmaria Magagnini, Gianpaolo Grassi, Stiina Kotiranta
  • UV-B radiation effects on photosynthesis, growth and cannabinoid production of two Cannabis Sativa chemotypes, John Lydon, Alan H. Teramura, C. Benjamin Coffman
  • Increasing Inflorescence Dry Weight and Cannabinoid Content in Medical Cannabis Using Controlled Drought Stress, Deron Michael Caplan, Mike Dixon, Youbin Zheng
  • Chemical Ecology of Cannabis, Pate, D.W.

Commentaire en “Comment augmenter la production de résine du cannabis” (1)

Lili
10-12-2019
Super article comme d'hab'. Vous êtes au top. Merci
Jerome Alchimia
12-12-2019
Bonjour Lili, merci pour votre confiance et à bientôt

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Comment augmenter la production de résine du cannabis" ou pauser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

error_outline Utilisation des cookies
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d'amélioré la navigation et d'offrir des contenues d'intérêt. En continuant la navigation vous acceptez notre politique de cookies.

keyboard_arrow_up