Bubblers en verre Red Bubble Glass

Qu’est ce que Red Bubble Glass?

Red Bubble Glass est le nom d’un atelier de soufflage de verre de laboratoire, récemment apparu sur le marché, en pleine apogée du verre de borosilicate. Grâce à la chaleur de la flamme de son chalumeau, Elias s’efforce (avec un succès certain, il faut le reconnaître) à produire des pièces très fonctionnelles, à la finition de qualité, en recherchant sans cesse à apprendre de nouvelles choses et perfectionner sa technique.

Bubblers en verre

Bubblers en verre

Red Bubble Glass provient du surnom d’Elias sur Internet, Burbuja Roja, la Bulle Rouge, un hommage à ce que son activité sur les forums lui a permit d’apprendre et de partager depuis des années. Ainsi, bien avant la démocratisation du dabbing (accessoires pour manipuler l’huile, fabriqués en verre) aux USA, les concentrés de cannabis comme le BHO y étant actuellement très répandus, il se fumait déjà chez Elias, dans des pipes en verre, des résines très pures, extraites à l’eau, pour un résultat très proche de ce qui se fait actuellement, grâce à des contacts canadiens bien informés. Le dabbing existe depuis des années, l’information n’était alors disponible qu’en anglais, mais elle existait.

Ainsi, il en était de même pour apprendre à réaliser un accessoire dabber, celui ci n’étant produit que par quelques spécialistes californiens: il fallait alors pouvoir se rendre sur place pour apprendre, ou bien remuer ciel et terre pour s’informer. Internet a grandement facilité le partage d’informations, comme par exemple via le célébrissime Youtube, avec lequel les artisans spécialisés dans les dabbers ont pu échanger leurs astuces et secrets de fabrication, en suivant les vidéos proposés par chacun. A l’heure d’acheter un bubbler, le même problème se posait: uniquement disponible à l’époque dans quelques états des USA, les frais et surtout les risques liés au transport rendait l’achat aventureux.

Coupole en couleur full worked

Coupole en couleur full worked

Une fois décidé à réaliser ses propres pipes en verre de borosilicate, une nouvelle épreuve attendait Elias: se procurer les matières premières, mais aussi des distributeurs. Le verre de borosilicate est effectivement un matériau précieux qui ne peut s’obtenir qu’aux usa ou en Allemagne, tandis que les accessoires et instruments représentent un investissement lourd, que ce soient les chalumeaux, le propane, l’oxygène utilisés pour la combustion: s’initier à cet art par soi même sans expérience est ainsi compliqué, coûteux et laborieux, ce qui demandera une énorme part de motivation. Mais ces efforts en valent la peine.

Peu à peu, Elias commença ainsi son long chemin dans le monde cristallin du verre, élargissant ses outils et ses techniques avec le temps. En contactant d’autres souffleurs de verre, il apprit ainsi tout ce qu’il put aussi vite que possible en suivant toujours l’évolution des nouvelles techniques mises au point par les professionnels, puis en pratiquant, encore et encore. Jusqu’à réaliser un jour, « Tout mon argent passe dans le verre ».

Les efforts, l’intérêt, l’apprentissage et le travail ont finalement porté leurs fruits, et aujourd’hui Red Bubble produit avec facilité des pièces de grande qualité, au tirage rapide comme l’éclair, très compactes et faciles à manipuler et transporter, parfaitement adaptées à la consommation de concentrés comme le BHO ou la résine Ice o lator. Aussi, une série d’accessoires multicolores complète la gamme, des cloches et dômes aux plateaux et dabbers sans oublier des extracteurs d’huile, eux aussi en verre de borosilicate, de différents formats.

Bienvenue à vous dans le monde du verre, prenez place, choisissez votre boisson et votre appareil de verre de compétition et préparez vous à un voyage à la découverte de cette forme d’artisanat cannabique fascinante.

Wig Wag

Wig Wag

Caractéristiques du borosilicate: Manipulation, technique et soufflage.

Le fait est que nous pouvons à présent constater que ce soit dans les boutiques, les férias cannabiques, sur internet ou les forums, que le fait du fumer avec des bongs en verre ou utiliser des bubblers pour fumer le BHO est devenu une tendance qui a très rapidement séduit le monde entier. Comme nous l’avons expliqué, si les USA ont été les pionniers de cette révolution, la difficulté pour accéder à ces ustensiles à entraîné la création d’une nouvelle école, celle des artisans espagnols.

La commercialisation de la verrerie a ainsi explosé, remplissant du jour au lendemain des étagères vides avec des collections complètes de bubblers et accessoires multicolores, comme les fameux percolateurs par exemple. Dans ce Boom on remarquera quelques entreprises espagnoles qui se sont mises à l’oeuvre, fabriquant chaque pièce de façon artisanale, et les distribuant à des prix raisonnables, même si pour le non initié l’investissement peut sembler assez lourd; nous comparons ici le prix de pièces produites industriellement par de grandes compagnies, qui ne sera pas forcément beaucoup plus compétitif que celui fixé par les artisans locaux. Mais, pourquoi?

Fabrication d'un bubbler

Fabrication d’un bubbler

Tout s’explique:

Chauffe de la pièce de verre

Chauffe de la pièce de verre

D’abord, le bon marché revient cher comme disait ma grand mère. Ces pièces industrielles si grandes et colorées apparues sur le marché valent ce qu’elles valent, mais sont commercialisées à bon prix car elles sont fabriquées en Chine avec du verre bon marché, de qualité médiocre (parfois plus proche d’un polymère plastique  que de verre…) fabriquées en série sans aucun type de contrôle de qualité du produit fini, aussi vite que possible, sans pouvoir ainsi prendre en compte les tensions du verre qui apparaissent lorsque la pièce ne refroidit pas de façon homogène et que les températures diffèrent d’un point à l’autre. Ceci est évitable en chauffant la pièce de façon homogène et en la conservant à température plusieurs heures, avant de la faire refroidir progressivement, ce qui permettra au verre de borosilicate d’adopter la même texture sur toute la pièce, ce qui évitera au bubbler en verre de se rompre au moindre petit choc.

La qualité du verre est primordiale: si l’on ne travaille pas avec du verre de borosilicate, celui utilisé en laboratoire, un autre problème se posera en plus de la fragilité, qui remettra en cause l’efficacité du bubbler; nous parlons de la résistance au vide, ou drag. C’est à dire que le verre de piètre qualité combiné à la fabrication par des machines de pièces très complexes que sont les percolateurs (système de filtrage où sont générées les bulles) ralentira le flux dans le tube, il faudra ainsi patienter davantage pour le remplir de fumée ou de vapeur, il sera alors plus difficile de vider son contenu en une seule aspiration via le trou carburateur ou en relevant la cassolette.

Acheter du verre américain, ou soufflé manuellement par un artisan de confiance éliminera tous les inconvénients mentionnés ci dessus, puisque dépenser de l’argent pour matériel de qualité médiocre n’est pas intéressant, l’économie serait de courte durée et illusoire. Ces pièces d’artisanat espagnoles fabriquées en verre européen de grande qualité (produit en Allemagne ou en Suisse), ou bien en verre américain (spécialement celui de couleur, plus onéreux que le classique), pour des produits résistants à la chaleur et aux petits chocs, et se videront en une seul fois, d’un trait.

Comment travailler le verre de borosilicate

Borosilicate fondu

Borosilicate fondu

Au moment de le travailler, le borosilicate réagit comme s’il s’agissait d’un fluide, adoptant une texture gommeuse à mesure qu’on le chauffe, de l’extérieur à l’intérieur. Pour éviter qu’il ne fonde et ne coule, il faudra alors faire tourner les tubes avec lesquels nous travaillons, uniformément et avec régularité afin que le tube se maintienne en forme pendant les manipulations. Une fois hors du feu, le verre commencera à se solidifier, par l’extérieur cette fois encore ce qui formera une pellicule de verre rigide et lui permettra de conserver sa forme bien que le cœur soit encore mou et refroidira lentement.

Comme nous pouvons le voir sur les photos, travailler le verre est tout un art, qui demande beaucoup d’heures de pratique pour être correctement accomplit. Pour cette raison, à moins de profiter des connaissances d’un maître talentueux, il sera aussi difficile que frustrant de progresser.

Aussi, il faut savoir qu’il n’existe pas de moules ou de patron pour les pièces principales: celles ci proviennent de tubes de verre de différentes tailles (et de différentes couleurs selon les pièces à fabriquer) qui sont manipulés, gonflés, étirés, tordus, coupés, et seront assemblés ensuite pour obtenir la pièce finale.

Toutes ces pièces doivent être parfaitement réalisées, présenter une structure de qualité et répondre au maximum au modèle recherché par le souffleur et donc aux critères qu’il a fixé pour cela. Ceci requiert beaucoup de pratique et d’entraînement, sans oublier les orifices qui devront parfaitement coïncider et devront être homogènes, de la même taille et sans bavures pour des jointures résistantes et de qualité, en plus d’un avantage esthétique certain. Un véritable travail de précision, une vertu indispensable pour atteindre ses objectifs et réaliser un travail à la hauteur de ses espérances.

Atelier, outils et matériaux

Atelier, outils et matériaux

Produits Red Bubble Glass

Red Bubble Glass

Red Bubble Glass

Parmi la gamme de produits que propose l’atelier Red Bubble Glass, nous retrouverons tout ce dont un fumeur de BHO a besoin, des appareils d’extraction de résine de cannabis jusqu’aux Bubblers et accessoires divers pour la manipulation et la dégustation des concentrés, de façon optimale, satisfaisante et savoureuse grâce à des dimensions réduites et un filtrage de la fumée à l’eau qui retiendra les particules indésirables qui peuvent être charriées par le flux de fumée ou de vapeur.

Bubblers

Disponibles en deux tailles des plus compactes, incluant la cloche et le clou de borosilicate, parfaits pour fumer du BHO.

  • Bubbler petit pour huile:

Le petit bubbler pour BHO est le plus compact de la famille, avec un corps de 12cm de hauteur à la base et 16 cm au bec, son corps est large de 4cm à la base pour plus de stabilité.

Le tube et la coupole sont au format standard 14.4mm, compatibles avec les cassolettes et dômes de même diamètre.
Le bec est solide et large, ce qui assurera un flux de fumée satisfaisant pour des bouffées assez denses et concentrées.

Inclut un clou de 5 cm de long, fabriqué en verre.

Concernant le système de diffusion incorporé, il possède un petit disque micro perforé qui générera une multitude de bulles, pour un bon filtrage.

Parfait pour être transporté, idéal pour les utilisateurs appréciant les quantités de résine modérées ou ceux qui apprécient simplement les petits objets discrets.

  • Bubbler moyen pour BHO

Un peu plus grand que le premier modèle, le Bubbler moyen pour BHO, aux dimensions de 16 cm de la base au tube et 24 cm de la base au bec, au pied d’un diamètre de 4cm, fabriqué avec un tube du même diamètre que le petit modèle.

La connexion est également de 14.4mm, standard, comme la coupole inclue. Comprend aussi un clou en verre de 5cm.

Son bec, épais et large, nous permettra de bien condenser la fumée de chaque bouffée pour un volume supplémentaire qui proportionnera alors un tirage rapide et abondant. Son diffuseur est micro perforé.

De taille compacte, léger, il sera le compagnon idéal du petit bubbler, parfait pour des aspirations plus grandes et efficaces que son petit frère. Son style plus agressif, conséquence de son tube plus long, en fera une pièce de choix pour une collection d’ustensiles en verre.

Assemblage de deux pièces d'un bubbler

Assemblage de deux pièces d’un bubbler

Extracteurs de BHO

Dans la vie, les choses doivent être faites dans l’ordre et en cohérence: pour déguster du BHO dans un bubbler à loisir, il faudra bien à un moment ou à un autre apprendre à faire du BHO pour notre consommation, grâce à des extractions de nos plantes ou clones préférés.

Pour cela, en constatant que le gaz butane est la méthode la plus simple, sûre et économique, il nous faudra acquérir un tube d’extraction de résine, et le plus recommandable sera de s’orienter vers des matériaux de fabrication neutres, ne dégageant ni particules ni odeurs, et qui ne réagissent pas avec le gaz en générant des substances indésirables.

Au vu de tous les avantages du verre de borosilicate que nous avons évoqué au fil de cet article, il est donc facile d’imaginer que les extracteurs en verre sont ainsi une excellente option pour notre santé.

Red Bubble Glass propose des modèles de différentes tailles, pensés pour tous types d’usagers et d’extractions, certains préféreront n’utiliser que quelques fleurs de la meilleure qualité, tandis que d’autres profiteront du gaz pour extraire avec facilité la résine des feuilles et déchets végétaux, qu’il sera alors d’usage de traiter en plus grande quantité pour une production de BHO quantitativement comparable. Bien sûr, certains puristes passionnés de concentrés n’hésiteront pas à remplir les grands tubes de fleurs de première qualité, mais cette pratique n’est guère courante, si ce n’est dans les dispensaires, où les concentrés sont très utilisés pour bénéficier au mieux des propriétés médicales de la marijuana.

  • Mini extracteur d’huile en verre:

Le mini extracteur de BHO en verre est un tube d’extraction vraiment petit, mesurant environ 10cm de long pour 2.5cm de diamètre, prévu pour les micro extractions avec une très petite quantité d’herbe, idéal pour fumer ponctuellement ou tester le potentiel d’une variété dans cette discipline avant de consacrer une plus grande partie de la récolte à l¡extraction par gaz. Très compact et léger, il pourra être transporté sans risque.

  • Extracteur d’huile petit modèle:

Ce modèle d’extracteur de BHO mesure 2.5cm de diamètre et 20cm de long, parfait pour les extractions à petite échelle, de plus ou moins 10 grammes de matière végétale (feuilles résineuses ou fleurs) ce qui nous permettra de produire ainsi suffisamment de BHO pour plusieurs sessions Bubbler.

  • Extracteur d’huile moyen:

Troisième option, du même diamètre de 2.5cm, mais celui ci mesure 30cm de long, et nous permettra ainsi de réaliser de plus grandes extractions de résine, parfait pour l’usage régulier ou pour conserver au congélateur entre deux consommations sporadiques, profitant ainsi d’une petite réserve de BHO à disposition.

  • Extracteur d’huile en verre, grand modèle:

Le grand extracteur de BHO en verre est le plus gros de la famille, du même diamètre pour 40cm de long, ce qui offrira une capacité d’environ 25 grammes de matière végétale, parfait pour les amateurs de résines, pour une quantité satisfaisante par exemple pour les personnes consommant du cannabis uniquement sous cette forme.

Comme pour le modèle moyen, il faudra plus d’une bouteille de gaz, jusqu’à deux, pour que tous les trichomes entrent en contact avec le solvant avant de couler par le fond du tube. S’il reste de la résine sur la matière végétale après l’extraction, nous pourrons congeler celle ci et les bouteilles de gaz pendant 30 à 60 minutes pour maximiser l’efficacité de la seconde passe et ainsi son rendement.

Kits et accessoires BHO:

Le monde des concentrés de cannabis et de la « cristallerie » est une spirale sans fin, qui comme toutes les passions, ne vous quitte plus une fois initié, et s’exprimant dans toutes les directions. Et ceci est normal, car outre ses avantages et inconvénients, il s’agit réellement d’un matériau fascinant.

Il existe ainsi de nombreux accessoires pour fumeur (ou vaporiseur) fabriqués dans ce matériau, pour une expérience pure et propre, un arôme de la résine parfait et rien d’autre, sauf bien sûr son effet médical.

Kit pour transformer un bong en bubbler à BHO

Kit pour transformer un bong en bubbler à BHO

Beaucoup ont découvert que fumer l’herbe en bongs, si cela peut paraître fastidieux du fait de tant de matériel, s’avère rapidement très confortable pour une expérience en conditions optimales, éliminant l’odeur de brûlé de la fumée et respectant les arômes respectifs de chaque variété de cannabis, en plus du filtrage à l’eau qui adoucira la fumée pour un contact plus suave avec la gorge.

Il se peut que certains d’entre vous possèdent déjà un bong ou un bubbler à votre goût, de qualité et efficace, ou à la valeur sentimentale inestimable… et vous pensez Mais pourquoi ne pourrais je pas fumer du BHO avec mon bong fétiche? Cela me coûterait moins cher, puisque j’ai déjà le bong qui représente une grande partie du système… Et bien oui bien sûr, vous pouvez faire cela, en acquérant un kit pour fumer le BHO qui se compose d’un clou et d’une coupole, ainsi qu’un tube de connexion aux deux sorties mâles (une s’insère dans le trou de la cassolette du bong, on fixera de l’autre côté la coupole et le clou). Avec ces quelques accessoires, ainsi qu’un dabber nous pourront alors apprécier les concentrés de cannabis dans les règles de l’art en limitant au maximum les dépenses.

Si le tube est très long et large, les bouffées seront un peu moins denses, plus aérées et à la saveur un peu moins intense qu’avec un petit oiler, mais l’expérience sera suffisamment appréciable pour en valoir la peine.

Dishes et dabbers pour manipuler les concentrés de cannabis:

L’huile de cannabis, si elle est bien réalisée se cristallisera la plupart du temps, pour rester à l’état solide à température ambiante, on pourra ainsi manipuler les échantillons avec les doigts. Parfois, le BHO sera plus cireux, gommeux, et le toucher pourra être compliqué, celui ci fondant facilement il collera rapidement aux doigts tièdes.

Pour faciliter le procédé, il est conseillé d’utiliser des matériaux anti adhérants pour une manipulation aisée, comme le titane ou l’acier inoxydable de qualité médicale, ou en borosilicate, ce dernier étant toujours la meilleure alternative pour la santé.

Un dish, petit plateau de verre, et un dabber, sont les outils parfaits pour le BHO, ils permettront de prélever une portion de concentré pour la poser sur le clou chaud facilitant ainsi la vie du consommateur qui ne se collera plus de gouttes d’huile sur les doigts, et ne dénaturera pas son concentré avec des outils inadaptés.



7 comments on “Bubblers en verre Red Bubble Glass

  1. Jacouille

    Intéressant. J’avais déjà vu des vidéos de dabbing et j’me demandais ce que c’était. Mais bon, avant d’en arriver au BHO, jvais déjà essayer de faire un peu de résine avec le peu de manucure que je vais récolter.

  2. brasco

    laissons a Cesar, ce qui appartient a Cesar… ca a vraiment l’air « pointu » comme savoir faire, ca me semble impossible de s en crée un par soi meme (comme un bang ou un extracteur « maison »)

    J ai reussi a me fabriqué un bang simple « tout en verre » avec une grosse bouteille en verre recuperé et une douille et tuyau d aspiration en verre acheté sur le net , mais il s agissait surtout de percage et d assemblage… pour le bubbler va falloir passé a la caisse lol

    un tres grand merci a la team alchimia pour ces articles nous permettant d elargire notre panorama cannabique que ce soit sur le sens pratique, theorique, ou litteraire.

    ps: je pense que l’on est nombreux a attendre a chaque fois votre dernier article…. Merci encore et surtout bonne continuation!!!

    1. Marcel

      Bonjour, et merci beaucoup pour vos encouragements 🙂

  3. meecano

    Bonjour,
    enfin qq chose sur les bubblers !! b MERCI !!
    ça fait des mois que je fais mon propre BHO ;
    mais pour trouver des bubblers, au secours !!!
    seulement dispos aux US , hors de prix, paiement par paypal indispo à cause des bubblers d’après ske jai compris, bref, jai galèré !
    Sortez une gamme complete de bubblers ; -avec clou en titane ce serait bien ( ça casse pas, c’est pour la vie…!!!!!)- et je vous promet de ne plus avoir assez de place dans vos cahiers de commande !!!
    Merci et bonne continuation !! peut etre que finalement, grâce aux bubblers, je referai une commande chez vous ; et que vous pourrez y inclure la bouteille de Colibri que vous aviez oublié de mettre dans ma derniere commande 😀 en tous cas, comme jacouille et brasco, je vous remercie deélargir notre horizon cannnabique, z’êtes formid’ !

    1. Marcel

      Bonjour, nous essayons effectivement de développer notre ligne de produits liés aux extractions BHO, ce type de concentré connait vraiment un succès grandissant. Nous proposons bien des clous en titane pour BHO. Pour votre bouteille de gaz manquante, vous pouvez nous le rappeler en commentaire de commande, en nous précisant le numéro de votre commande qui avait posé souci, excusez nous pour cet oubli 😉

  4. keiser

    Bonjour,tout cela est bien tentant mais je viens juste de vous prendre le Grace bong qui est au passage extraordinaire de douceur(filtration fumée)merci.Colis receptioner le jour d’envois!! Incroyable ! J’ai recu 2 RK 12 X Juanita, je n’arrive pas trouver des infos pourriez vous svp me les donner?

Comments are closed.