Cannabiciclol (CBL) : un cannabinoïde a étudier

Qu’est ce que le Cannabiciclol ?

  • Nom : Cannabiciclol
  • Formule : C21 H30 O2
  • Nom IUPAX : (1aR-(1a alfa, 3a alpha, 8b alfa, 8c alfa))-1a, 2,3,3a,8b,8c-hexahidro-1,1,3a-trimetil-6-pentil-1H-4-oxabenzo(f)ciclobut(cd)inden-8-ol
  • Masse molaire : 314.469 g/mol

Le cannabiciclol, également appelé CBL, est l’un des cannabinoïdes les moins connu et étudié de la plante de cannabis. Même s’il est possible d’en trouver sur la plupart des variétés, surtout celle qui sont riches en CBC ou cannabicromeno, la quantité de CBL produit dans les trichomes est toujours très faible, c’est pour cela qu’il attire beaucoup moins l’attention en comparaison avec d’autre cannabinoïde de la plante ayant une présence plus importante, comme le THC, le CBD ou le CBN.

Molécule de CBL ou cannabiciclol (Photo : Wiki Commons)

L’une des principales caractéristiques du CBL est l’absence de psychoactivité dans son effet, elle ne se trouve donc pas dans la liste de la Convention des Substances Psychoactives. En fait, le CBL partage sa formule avec de nombreux autres phytocannabinoïdes produits par le cannabis, même avec les composants psychoactifs malgré quelques légères différences – comme dans les autres cas – dans leur structure, dans l’ordre des atômes qui forment la molécule, ce qui fait énormément varier ses effets. Le CBL par exemple, diffères principalement du  THC ou tetrahidrocannabinol (le principal cannabinoïde psychoactif du cannabis) par l’absence de double lien dans la molécule.

Synthèse du CBL

De même qu’avec d’autre cannabinoïdes trouvés dans le cannabis, le CBL provient principalement de la dégradation d’autres composants. Dans ce cas, le CBL provient de la dégradation du CBC, principalement par l’action de la lumière ; quand le CBC est soumis à l’oxygène ou à la lumière UV ont obtiens du CBL. La plante produit une infime quantité de CBLa, la forme acide du CBL. Il est donc très difficile à décarboxiler car c’est le cannabinoïde le plus résistant à ce processus, obtenir la forme active (CBL) à partir de la forme acide (CBLa) est réellement compliqué.

Comme nous l’avons vu dans notre article sur le CBN, dans le cas du cannabis il y a différents cannabinoïdes qui proviennent de la dégradation ou de la transformation des autres composants.

Le cannabis produit du cannabinciclol ou CBL

Propriétés du CBL

Malheureusement et étant donné que, comme nous l’avons vu, la plante de cannabis produit une petite quantité de ce cannabinoïde, la recherche sur ce composant est également très réduite. Il faut beaucoup plus d’études pour déterminer les possibles propriétés médicinales du CBL, même si pour le moment la communauté scientifique se montre plutôt septique sur son cas. Une autre piste que peuvent prendre les chercheurs est la possible interaction entre le CBL et le reste des cannabinoïdes et terpènes dans le fameux effet d’entourage.

Malgré cela, des études récentes du Steep Hill Labs ont permis des conclusions prometteuses, spécialement par rapport au potentiel anti-inflammatoire et anticancéreux du CBL. Même ainsi, l’information disponible est très rare et il faut une recherche beaucoup plus profonde pour pouvoir obtenir des résultats concluants.

Le futur du CBL

Il faut plus de recherche sur le CBL

Même si les conclusions que présente Steep Hill Labs sont prometteuses par rapport aux propriétés thérapeutiques du CBL, il est nécessaire d’avoir d’avantage de recherches pour vérifier. Cependant, il semble peu probable que – au moins dans un futur proche – la communauté scientifique focalise son attention sur ce composant, il existe d’autres cannabinoïdes avec un potentiel beaucoup plus élevé et qui de plus se trouvent de façon beaucoup plus abondante dans le cannabis, spécialement le THC et le CBD.

De la même façon que nous pouvons trouver des dizaines de génétiques et de produits au CBD, il est peu probable que nous puissions profiter de produits ou de variétés riches en CBL. Nous espérons que la recherche avance pour en savoir plus sur ce composant.

26 janvier 2018 | Cannabinoïdes et terpènes
2 commentaires


2 comments on “Cannabiciclol (CBL) : un cannabinoïde a étudier

  1. Ferrari

    Je n’arrive pas a envoyer un e-mail au docteur es que vous pouvez me dire comment on fait merci

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Ferrari,

      Vous pouvez laisser votre commmentaire pour le docteur juste ici .

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *