Comment consommer les huiles de cannabis BHO ou Rosin ?

Les consommateurs de concentrés de cannabis sous forme d’huile sont chaque année plus nombreux grâce aux équipements disponibles sur le marché et permettant de réaliser des extractions de cannabis de qualités à domicile. Les consommateurs de Rosin ou de BHO trouveront ici différentes méthodes pour consommer leurs extractions de cannabis.

Etalé sur le papier (Twax Joint)

Il s’agit de l’une des méthodes les plus simples à mettre en place et surement l’une des plus anciennes. Les consommateurs  d’huile extrait à l’alcool des années 70 avaient pour habitude d’étaler un peu d’huile sur leur cigarette.

Nous sommes en 2018 et les habitudes de consommation ont bien évoluées. Les Twax Joint ont fait leur apparition sur instagram et proposent des joints recouvert d’huile de cannabis. L’imagination des consommateurs de cannabis n’a pas de limite et vous pourrez apprécier des réalisations colorées et comportant plusieurs types d’huiles différentes.

Lors de la consommation de ce type de joints il faudra faire bien attention à ne pas laisser couler l’huile et nous devrons donc maintenir le pétard à la verticale pour que l’huile coule sur le papier.

Twax Joint (source : dabbing.de)

Déposé sur une grille de vaporisateur

Certains vaporisateurs comme le Volcano ou le Firefly permettent grâce à l’utilisation d’une grille spéciale, de vaporiser des huiles de cannabis de type BHO ou Rosin. Les saveurs sont  totalement respectées et nous obtiendrons les mêmes bénéfices que lors de la vaporisation de fleurs de cannabis. Une méthode de consommation saine

Mélangé avec du e-liquid

On peut voir aujourd’hui régulièrement des gens consommer des e-liquids grâce aux cigarettes electronique. Il n’a pas fallu attendre très longtemps pour que des mélanges à base de cannabis fassent leur apparition. Mélanger son BHO ou son Rosin avec du E-liquid permet de vaporiser en toute discrétion de façon efficace et savoureuse. Vous pourrez recracher d’énormes nuages de vapeur où que ce soit.

Pour mélanger facilement votre extraction vous pouvez utiliser le e-liquid Wax Liquidizer qui est spécialement pensé pour cette utilisation.

Tutoriel vidéo d’Alchimia dans lequel nous apprenons à diluer les concentrés de cannabis pour cigarette électroniques:

Inhalé avec un vaporisateur type Pen

Une autre méthode discrète et permettant de consommer directement n’importe quel type de concentré sont les vaporisateurs de poche pensées spécialement pour les extractions de cannabis.

Ils sont composés en général d’un atomiseur pourvu d’une résistance qui chauffera directement les concentrés de cannabis. Les saveurs ne sont pas aussi bien restituées qu’avec d’autres méthodes de consommation même si certaines marques proposent des atomiseurs en céramique ou en quartz.

Si cette méthode de consommation vous intéresse nous vous conseillons d’essayer le Atmos Studio Rig ou le Muad Dib.

Inhalé sous forme de Dab

Il s’agit d’une méthode idéale pour qui veut profiter au maximum du potentiel de son extraction, aussi bien au niveau des terpènes que de la concentration de cannabinoïdes.

Il faudra posséder un Bubbler équipé d’un clou pour réaliser la vaporisation du concentré. Le clou sera soit chauffé à l’aide d’un chalumeau, soit grâce à une résistante électronique (e-nail).

L’inconvénient de cette méthode de consommation c’est qu’elle demande un équipement relativement important, et qu’elle est loin d’être discrète. Si vous êtes du genre à consommer tranquillement à la maison et que vous souhaitez déguster au maximum les saveurs et les effets de vos concentrés, un e-nail sera alors tout indiqué, comme avec le système en titane d’Herborizer ou le V-nail de Vaporite.

Pour plus d’informations sur cette méthode de consommation, vous pouvez consulter notre Présentation du dab.

Équipement de Dab

Imprégné sur une tête de cannabis

Le Caviar Gold consiste à enrober une tête de cannabis avec de l’huile de type BHO. Il est également possible de saupoudrer le tout d’un peu de skuff ou de rajouter quelques pépites de Wax pour obtenir une tête de cannabis que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

L’idéal sera d’utiliser une tête compacte pour que l’huile puisse se coller de façon uniforme sur l’intégralité de la tête. L’huile devra être assez liquide pour se coller facilement sur la matière végétale. Il est possible d’obtenir différents rendus en laissant libre court à votre imagination et en utilisant tout le potentiel offert par la plante de cannabis.

Caviar Gold (source : norml-ireland.tumblr.com)

Nous espérons que cet article vous aura permis de découvrir de nouvelles méthodes pour consommer vos concentrés de cannabis de type BHO.

A bientôt

13 février 2018 | Extractions de cannabis
8 commentaires


8 comments on “Comment consommer les huiles de cannabis BHO ou Rosin ?

  1. Ocb

    Bonjour je reviens sur la façon de fumer l huile sur un joint sois disant une nouvelle manière donc juste pour vous dire que j ai commencé à fumer en 1983 a cette époque il y avais un peu d huile ( marocaine et libanaise) la première façon de la consomme c était sûr une cigarette mais la cigarette on la trouée avec une aiguille sur tout le long ensuite on étalé par dessus l huile puis on la chauffe un peu pour que l huile rentré dans la cigarette et on rajouté une feuille à rouler dessus pour ne pas que l huile coule ensuite la deuxième manière c était dans un joint on étaler le tabac sur une feuille à l aide d une aiguille on prenait l huile qu’ on chauffé pour faire couler quelques gouttes sur le tabac puis on roulé le joint puis quelque goutte par dessus le joint donc ce n est pas nouveau cette façon de consommation et pour finir il y avais le sucre d huile ou l on étalé l huile sur le sucre et on le manger et là voyais moi c était le décollage assuré surtout que l huile et le hash à cet époque était bien meilleur que aujourd’hui on avais le choix. Un petit retour en arrière ( libanais rouge, libanais jaune, afghan pakistanais, népalais cachemire, bombay black double zéro ou pollen hasSan c était les meilleur jamais goûté car quelque late et on posé le joint

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour OcB,

      Tout à fait, d’ailleurs comme stipuler dans le 2eme paragraphe :  » Les consommateurs d’huile extrait à l’alcool des années 70 avaient pour habitude d’étaler un peu d’huile sur leur cigarette. »

      Merci pour ce complément d’informations 😉

      En vous souhaitant une bonne journée, A bientôt

  2. Bender

    Bonjour,

    J’ai besoin d’un renseignement sur le Wax liquidizer, est ce simplement un mélange de PG, de PEG 200 et 400 ?
    Est ce qu’il existe des des mélanges du type PG avec terpène ? ou MCT avec terpène (dans le but de dilué du concentré type BHO)
    Que pensez vous des MCT en vape ?

    Merci

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Bender,

      Oui, il s’agit d’une mèlange de PG, PEG200, PEG400.
      Les mélanges de PG avec terpènes existent, pour ce qui des mélanges MCT + terpènes, ils existent également notamment aux Etats-unis, mais nous les déconseillons pour des questions de santé, il s’agit en effet d’acides gras et cela pourrait provoquer des pneumonies lipidiques.

      A bientôt

  3. euphoria

    bonjour,
    j’ai une question a propos de l’utilisation de rosin dans du PG,PEG….
    compte tenu de la temperature d’extraction de la rosin et de la temperature de fonctionnement des e-cigarette faut il decarboniser la rosin (ou l’herbe servant a faire la rosin) avant de la melanger au PG?
    ou bien faut il utiliser des e-cigarette specifiques montant a de plus hautes temperature (ce qui va un peu a l’encontre du principe des e-cigarette) ?

    Merci

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Euphoria,

      Il n’est pas nécessaire de décarboxilé l’herbe avec de réaliser votre rosin pour le mélanger avec le PG. Les e-cig proposent des températures suffisante pour la vaporisation du Rosin.

      A bientôt

  4. Yoh

    Bonjour, si j’ai bien compris il est également possible de consommer un hash rosin de manière alimentaire ?

    1. Vincent

      Bonjour, cet article n’y fait pas référence mais il est en effet possible d’utiliser du rosin pour enrichir du beurre ou de l’huile afin de cuisiner; simplement il n’est pas très pertinent de réaliser ce type d’extraction pour cuisiner, il sera plus simple d’utiliser directement la matière végétale, voir un haschisch maison de qualité moyenne; un Rosin réussi mérite d’être mis en valeur au niveau gustatif 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *