Comment éviter la mort des graines et plantules de cannabis

Les causes de la mort des plantes de cannabis

Tous les cultivateurs, sans exceptions, ont souffert un jour ou l’autre de la mort de plantes pendant la culture, alors que tout semblait bien se passer. Dans cet article nous nous intéressons aux raisons principales pour lesquelles les graines ou les jeunes plantules de cannabis peuvent mourir pendant la phase de germination et pendant les premières semaines de croissance.

Mort avant la germination des graines

Les graines de cannabis peuvent mourir avant de commencer la culture, et ne s’ouvriront donc pas lorsque le cultivateur tentera de les faire germer.

Les graines de chanvre, comme d’autres types de graines, ont besoin de bonnes conditions de conservation qui ne doivent pas être négligées, en particulier lorsque nous souhaitons conserver des graines restantes d’un paquet entamé en nous assurant que celles ci germent bien par la suite.

Il en va de même pour les paquets de graines non ouverts, que nous venons d’acheter et souhaitons faire germer plus tard. Parfois, certaines variétés très demandées aux stocks limités incitent les cultivateurs à se procurer ces graines tant qu’elle sont disponibles, pour les conserver jusqu’au moment idéal pour faire germer les graines de cannabis.

Les graines de cannabis doivent être bien conservées

Les graines de cannabis doivent être bien conservées

Que faire des graines restantes d’une culture ou de paquets non ouverts

Comme les graines de cannabis ont besoin d’une humidité relative très basse pour une conservation optimale, ainsi qu’une température basse, l’idéal est de les conserver dans un réfrigérateur “no frost” où l’humidité et la température sont maintenues à des faibles niveaux pour assurer la conservation des aliments.

Si le paquet de graines n’est pas ouvert, il suffira de laisser le blister dans le réfrigérateur. Le meilleur endroit pour les conserver est l’espace dédié aux œufs ou au beurre, même si d’autres endroits conviendront bien aussi.

Si nous souhaitons conserver des graines restantes d’un paquet entamé, l’idéal est de les garder dans un tube ependorff, avec des billes de gel de silice, comme elles sont généralement emballées par les producteurs. Ces billes de silice permettent de maintenir une humidité basse (10 à 20%) et assurer que la graine ne perdra pas son potentiel germinatif.

Si au contraire, nous laissons ces graines pendant une longue période n’importe où, comme un tiroir par exemple, au fil des jours – mois le potentiel de germination se dégradera, et elles pourront tarder à germer, voir ne pas germer. Nous devrons également les protéger de la lumière du soleil.

Ainsi, pour conserver des graines, les garder au réfrigérateur, protégées de l’air, de la lumière et de l’humidité est une option idéale.

Comment conserver les graines restantes pour de futures cultures?

Comment conserver les graines restantes pour de futures cultures?

Mort pendant la germination des graines de cannabis

La mort pendant la germination des graines de cannabis est l’une des morts les plus fréquentes frappant les cultivateurs. Différentes raisons peuvent conduire les graines à mourir avant de s’ouvrir et de se développer dans notre culture.

Toutes les graines n’ont pas la même résistance aux erreurs de germination pouvant se produire pendant le processus. De même que dans une fratrie chaque individu est différent, les graines le sont aussi: si une seule graine d’un lot germe, cela ne signifie pas forcément que les autres sont de mauvaise qualité, mais que celle qui a germé est plus résistante. Dans ce cas nous devrons nous demander pourquoi elles n’ont pas germé et quelle a pu être la faille dans le processus.

Mort par étouffement de la graine de cannabis pendant la germination

Les graines ont besoin d’humidité, d’oxygène et d’une température adaptée pour leur germination; si un de ces trois facteurs n’est pas optimal, il est fort possible que les graines ne puissent pas germer.

Placer les graines de cannabis dans un verre d’eau et attendre leur germination pendant 24 à 48 heures est souvent une erreur fatale pour les graines. L’hydratation des graines dans l’eau peut être favorable seulement s’il ne s’agit que de quelques minutes pendant lesquelles les graines n’ont pas accès à l’oxygène, elles pourraient sinon mourir par manque d’oxygène; ainsi, nous ne les laisserons tremper que quelques minutes dans l’eau, même si nous conseillons d’éviter cette méthode (qui n’est pas indispensable).

Nous devons maintenir un bon niveau d'humidité pour la germination

Nous devons maintenir un bon niveau d’humidité pour la germination

L’eau du robinet contient du chlore, pour la stériliser et la rendre apte à un usage domestique. Ce chlore disparaît après quelques heures, après lesquelles l’eau pourra être contaminée et la graine attaquée par différents pathogènes auxquels elle peut ne pas survivre. C’est aussi pour cette raison qu’il faut manipuler les graines avec des mains propres: en manipulant les graines avec des mains sales nous pourrons favoriser une infection fongique ou bactérienne, qui pourra contaminer les graines et compromettre leur développement.

Ceci peut aussi se produire avec d’autres substrats de germination comme les Jiffys, où une erreur fréquente est de ne pas assez égoutter la pastille de tourbe après l’avoir hydratée. À cette erreur s’ajoute le fait que si la graine est enterrée à plus du double de sa taille, elle pourrait ne pas pouvoir sortir même si elle a bien germé, finissant par pourrir par manque d’oxygène et excès d’eau. Cette erreur est aussi fréquente chez les cultivateurs faisant germer la graine directement en terre, qui lors de l’arrosage peuvent enfoncer la graine trop profondément dans le substrat, compliquant sa sortie de terre. Il est préférable d’humidifier d’abord le substrat, puis de planter la graine ensuite.

En plaçant la graine directement en terre, il faudra alors tenir compte des prédateurs pour les graines, lorsqu’elles sont plantées en extérieur. Les fourmis, les oiseaux et d’autres animaux et insectes sont par exemple des prédateurs fréquents pour les graines et jeunes plantules. Par exemple, les fourmis mangent la petite racine tendre, empêchant la plante de se nourrir et de se développer, finissant ainsi pas mourir.

Faire germer entre des serviettes est l’une des meilleures méthodes de germination pour les cultivateurs débutants, car nous pouvons facilement contrôler si la graine a germé. Aussi, les serviettes sont principalement composées de cellulose, un matériau organique pouvant se décomposer et pourrir comme tout autre produit d’origine organique.

Le moment où nous plaçons la graine en terre est également important

Le moment où nous plaçons la graine en terre est également important

Il est donc impératif de remplacer les serviettes tous les 1 jour et demi environ, pour éviter que les graines ne soient contaminées par des pathogènes apparaissant lorsque les serviettes commencent à pourrir. Pour cette raison il est conseillé de déposer les serviettes dans un plat profond et de le couvrir avec une assiette, laissant une petite ouverture entre les deux pour que l’air puisse passer, oxygénant le microclimat se formant pendant la germination des graines et éviter qu’elles ne pourrissent.

Mort de la graine par manque d’humidité

De même que l’excès d’eau est l’une des causes les plus communes des problèmes de germination, le manque d’humidité l’est également.

Si les températures extérieures avoisinent les 20 à 24ºC il nous suffira de mettre les graines à germer et attendre qu’elles s’ouvrent, en prenant les précautions évoquées précédemment. Mais en cas de températures inférieures ou supérieures, il faudra augmenter ou diminuer la température ambiante pour une germination optimale, et rechercher le meilleur emplacement pour cela.

En hiver, les assiettes contenant les graines pourront être placées près d’une faible source de chaleur pour faire augmenter la température. Toutefois, attention: si cette source de chaleur émet de l’air chaud, les serviettes sèchent et les graines restent sans humidité, affectant leur germination. En le remarquant à temps, on pourra réhydrater les graines qui finiront par germer, mais il est aussi possible que cela laisse des séquelles sur le développement de la plante pendant la culture.

Après avoir planté la graine, nous verrons rapidement apparaître la plantule

Après avoir planté la graine, nous verrons rapidement apparaître la plantule

Si nous constatons que les graines sont restées sans humidité, nous pourrons présumer que celles ci ont séché, tuant la graine, d’autant plus sûrement si celle ci était ouverte et avait sorti sa racine. Ce cas est fréquent en faisant germer en été, lorsque les températures sont hautes et l’humidité ambiante basse par rapport à d’autres périodes de l’année.

Mort de la plante pendant la période croissance

Le début de la période de croissance est une étape très importante dans la vie de la plante, nous devrons contrôler certains facteurs pour ne pas perdre nos plantules pour différentes raisons.

Une des causes les plus fréquentes est la pourriture racinaire par excès d’arrosage et manque d’oxygénation du substrat. Il s’agit ainsi d’une erreur fréquente chez les cultivateurs débutants sans expérience de la culture. Aussi, ce phénomène est encore plus fréquent dans les cultures de cannabis autoflorissant, nous reviendrons à ceci plus loin.

Lorsque la plante émerge du sol, achevant sa phase de germination, il faudra équilibrer les arrosages pour éviter les excès d’eau mais aussi le manque d’humidité sur les partie aérienne comme les feuilles, troncs et branches.

De bonnes conditions assurent la germination

De bonnes conditions assurent la germination

Lorsque la plante est petite et présente très peu de racines, ses besoins sont limités, celle ci utilisant peu d’eau et de nutriments. Si nous saturons le substrat avec trop d’eau, nous ralentirons d’une part le développement des racines (et donc de la partie aérienne qui sera lent ou nul), mais les petites racines pourront également pourrir progressivement. Ayant peu de racines en début de vie, si la plante en perd une partie ou sa totalité elle mourra en quelques jours, ou survivra difficilement dans le meilleur des cas.

En utilisant des petits pots de culture, de 0.5 à 1L, pour une petite période de croissance avant de placer les plantes dans un pot plus grand, nous limiterons les risques d’excès d’eau, le substrat séchant plus rapidement qu’avec des pots de gros volume. Ainsi, dans les cultures de plantes de cannabis Auto, avec des pots de 20 litres, ce problème est fréquent pour les cultivateurs s’initiant dans l’aventure du cannabis.

Il est d’usage d’arroser avec une quantité d’eau et d’engrais adaptée à la taille de la plante. Ceci étant parfois difficile à appréhender dans la pratique, on pourra par exemple arroser avec une quantité d’eau représentant 10 à 20% du volume du pot. Par exemple, pour un pot de 1 litre, on arrosera avec 100 à 200ml, à moins qu’il ne s’agisse de plantes à floraison automatique.

Pour cultiver des plantes autoflorissantes, pendant les deux premières semaines nous pourrons arroser avec 100 à 350ml d’eau par arrosage tous les 1 à 2 jours. Le substrat doit rester un minimum humide pour permettre à la plante de s’alimenter et de se développer correctement. S’il commence à pleuvoir, il est préférable de rentrer ou de couvrir les plantes pour éviter que le substrat ne soit saturé d’eau, ce qui pourrait entraîner des problèmes racinaires.

Premières étapes de croissance passées avec succès!

Premières étapes de croissance passées avec succès!

Nous espérons que cette information vous sera utile pour réduire la mortalité de vos graines et plantules. N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires, nous y répondrons avec plaisir.

Bonne culture!

7 commentaires


7 comments on “Comment éviter la mort des graines et plantules de cannabis

  1. jean claude

    Bonjour
    J ai toujours entendu dire que pour les autoflo il fallait les mettre tous de suite en pot de 18 à 20 litres et vous vous parlez de petit pot de 1 litre ce qui fait que je ne comprend plus ce qu il faut vraiment faire c est comme pour l arrosage des femenise j ai toujours entendu dire qu il fallait aroose la plante jusqu a que l eau sorte d en bas du pot et la vous expliquez le contraire donc la aussi je ne comprend pas
    Pouvez vous m expliquez svp ? Merci par avance

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Jean Claude,

      Pour les autoflos il est préférable d’éviter les rempotages, vous pouvez cependant commencer les 10 premiers jours dans un petit pot pour éviter des problèmes de sur-arrosage (qui peuvent arriver rapidement dans des pots trop grands pour la plante), il ne faudra pas attendre que les racines colonisent le substat du pot par contre, il faut rempoter très rapidement.
      Pour l’arrosage des plantes (régulière, féminisées ou automatique c’est la même chose) il faut éviter de trop mettre d’eau, il faudra arrêter d’en ajouter quand elle commence à sortir ou juste avant, en bref votre terreau doit être sec après 3 jours plus ou moins, pour recommencer un arrosage.

      A bientôt

  2. Seb

    Pour un bon taux de prise vous oubliez surtout de préciser que la graine aura beaucoup plus de chances de se développer si elle est correctement positionnée dans le substrat ; c’est à dire pointé vers le haut !!!!!!!

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Seb,

      Oui, c’est tout à fait vrai, même si les graines arrivent souvent à retrouver la surface (surtout quand on les lance directement dans la terre, sans faire la germination dans le coton au préalable), en les plaçant trop profondément et dans le mauvais sens il y a des chances que la plante ne retrouve pas la surface.

      A bientôt

  3. Jeff

    Bonjour à tous
    J’ai une question sa fait plus d’une semaine que mais plantules sont sortis mais elle restes pareil aucune évolution elle sont dans cinq petit pots et elle font toute la même chose ne sorte pas les deux premières feuilles. Je doit dire que le climat est très mauvais en ce moment je vie en Italie et pluie tous les jours s’en un brin de soleil les graines sont Jack herer.
    Je voulais savoir si elle sont morte ou si ces normal que ça soit long
    Merci jeff

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Jeff,

      Il est possible aue votre substrat soit trop mouillé, cela ralentie le développement des plantes.

      A bientôt

  4. Jeffs

    Bonjour pour votre réponse que doit-je faire ? Aujourd’hui grabd soleil finalement je les et mise dehors au soleil je doit juste patienter ?
    Merci jeff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *