82 études de l’efficacité du cannabis contre le cancer

Mise à jour Octobre 2015 : Depuis la publication de cet article en août 2014, une simple recherche dans les publications médicales de l’Institut National de la Santé des USA (PubMed) nous a permis d’ajouter 14 nouvelles études, cet article qui recensait 68 études scientifiques en contient donc désormais 82 !

Le cancer représente une des principales causes de décès dans les pays industrialisés. Les traitements proposés jusqu’à présent par l’industrie pharmaceutique possèdent hélas pour la plupart une efficacité limitée, accompagnée d’une toxicité importante et d’effets secondaires fortement indésirables. Il est maintenant reconnu depuis longtemps que la plante de cannabis peut aider de manière naturelle à soulager les symptômes du cancer ainsi que ceux causés par la chimiothérapie: réduction de la douleur, des nausées, des vomissements, amélioration de l’appétit, de l’humeur, du sommeil, de la relation avec l’entourage… et l’on sait à quel point la qualité de vie du patient joue un rôle important dans le combat contre la maladie.

Le cannabis, un nouveau traitement efficace contre le cancer (2014) (STFR)

On peut cependant maintenant faire un constat encore plus intéressant : certains cannabinoïdes de la plante de cannabis possèdent une action curative contre plusieurs formes de cancer. De nombreux témoignages de patients sont désormais disponibles sur les réseaux sociaux, notamment aux USA où le cannabis thérapeutique est accessible beaucoup plus facilement qu’en Europe. Les exemples de guérison les plus fréquents concernent des cas de leucémie, ainsi que des tumeurs cérébrales (gliomes), notamment sur des enfants, parfois même des nourrissons.

Mais ces  nombreux témoignages ne peuvent suffire à convaincre la communauté médicale et scientifique, qui nécessite que des études sérieuses confirment ces affirmations. Afin d’y remédier, nous vous proposons cette liste (non exhaustive) de 82 publications scientifiques internationales, issues des meilleurs laboratoires de recherche mondiaux, prouvant l’efficacité des cannabinoïdes de la plante de cannabis dans le traitement du cancer.

Schéma de l´action des cannabinoïdes contre les cellules cancéreuses.

Schéma de l´action des cannabinoïdes contre les cellules cancéreuses.

Études de l’action des cannabinoïdes contre le Cancer

Et si le cannabis guérissait le cancer ? (2010) (FR)

Cannabis contre le Cancer du Cerveau (Gliomes, Glioblastome…)

  • L’action anti-tumorale des cannabinoïdes sur la genèse du gliome. Étude publiée dans la revue Histology and Hispathology en Juin 2015.
  • La combinaison de CBD et de THC améliore l’ effet anticancer des radiations dans un modèle murin orthoptique de gliome. Étude publiée dans la revue Molecular Cancer Therapeutics de Décembre 2014.
  • Le Cannabidiol (CBD), un composant non psychoactif du cannabis, inhibe la prolifération et l’invasion des cellules de gliomes de type U87-MG et T98G en agissant sur plusieurs cibles. Étude publiée dans la revue Public Library of Science en Octobre 2013.
  • Le CBD, une nouvelle cible thérapeutique contre le glioblastome. Étude publiée sur le site Cancer Research en Décembre 2012.
  • Des microparticules chargées de cannabinoïdes inhibent la croissance des cellules tumorales dans un modèle de glioblastome multiforme. Étude publiée dans le journal Public Library of Science en Janvier 2013.
  • Les cannabinoïdes inhibent la croissance des cellules malignes de gliome humain de type U87MG. Étude publiée dans la revue Oncology Reports en Mai 2012.
  • Une thérapie préclinique combinée de cannabinoïdes et de Temozolomide contre le gliome. Étude publiée dans le journal Molecular Cancer Therapeutics en Janvier 2011.
  • Le CBD améliore les effets inhibiteurs du THC sur la prolifération et la survie des cellules de glioblastome humain. Étude publiée dans la revue Molecular Cancer Therapeutics en Janvier 2010.
  • Les cannabinoïdes induisent la mort des cellules du gliome humain par autophagie. Étude publiée dans The Journal of Clinical Investigation en Mai 2009.
  • Les cannabinoïdes inhibent l’invasion des cellules du gliome en modulant à la baisse l’expression des
    métalloprotéinases matricielles de type 2. Étude publiée dans le journal Cancer Research en Mars 2008.
  • Les cannabinoïdes et les gliomes, étude publiée sur le site Molecular Neurobiology en Juin 2007.
  • Les cannabinoïdes inhibent la genèse des gliomes. Étude publiée dans le Journal of Biological Chemistry en Janvier 2007.
  • Une étude clinique pilote du THC sur des patients atteints d’un glioblastome multiforme récurrent. Les résultats furent publiés dans le British Journal of Cancer en Juin 2006.
  • Le CBD inhibe la migration des cellules de gliome humain grâce à un mécanisme indépendant des récepteurs à cannabinoïdes. Étude publiée dans le British Journal of Pharmacology en Février 2005.
  • Les cannabinoïdes inhibent la voie du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF) dans les gliomes. Étude publiée dans le Journal of Cancer Research en Août 2004.
  • Effets anti-tumeurs du CBD, un cannabinoïde non-psychoactif, sur des lignées de cellules de gliome humain.  Étude publiée dans le Journal of Pharmacology en Novembre 2003.
  • Inhibition de la croissance in vivo du gliome par l’activation sélective du récepteur à cannabinoïdes CB(2). Étude publiée dans le Journal of Cancer Research en Août 2001.
Mécanisme d'action des cannabinoides contre les tumeurs cérébrales.

Mécanisme d’action des cannabinoides contre les tumeurs cérébrales.

Cannabis contre le Cancer du Sein

  • Action anti-tumorale du Cannabidiol (CBD) dans le cancer du sein. Étude publiée dans la revue Molecular Oncology en Janvier 2015.
  • Cibler les multiples voies anti-tumeurs des cannabinoïdes mène à l’inhibition des stages avancés du cancer du sein. Étude publiée  dans le British Journal of Pharmacology en Septembre 2014.
  • Le CBDA (forme acide du CBD, que l’on retrouve dans la plante fraîche) inhibe la migration des cellules de cancer du sein de type MB-231. Étude publiée dans le journal Toxicology Letters en Novembre 2012.
  • Cannabinoïdes: un nouvel espoir pour la thérapie contre le cancer du sein? Étude publiée dans la revue Cancer Treatment Reviews en Juin 2012.
  • Voies permettant au CBD de réduire la prolifération, l’invasion et la métastase des cellules du cancer du sein. Étude publiée dans le journal Breast Cancer Research and Treatment en Août 2011.
  • Le CBD induit la mort programmée des cellules du cancer du sein en coordonnant la communication entre l’apoptose et l’autophagie. Étude publiée dans la revue Molecular Cancer Therapeutics en Mai 2011.
  • Les cannabinoïdes ralentissent la progression du cancer du sein lié au gène ErbB2. Étude publiée dans le journal Molecular Cancer en Juillet 2010.
  • Le CBD, un nouvel inhibiteur de l’expression du gène Id-1 lié au cancer agressif des seins. Étude publiée dans le journal Molecular Research Therapeutics en Novembre 2007.
  • Le THC inhibe le cycle de progression des cellules de cancer du sein par la régulation du gène Cdc2. Étude publiée dans le journal Cancer Research en Juillet 2006.
  • L’activité anti-tumeur des cannabinoïdes de la plante met l’accent sur l’effet du CBD sur le carcinome du sein. Étude publiée dans le journal de l’American Society for Pharmacology and Experimental Therapeutics en Mai 2006.
Explication de l'action des cannabinoïdes contre les tumeurs mammaires

Explication de l’action des cannabinoïdes contre les tumeurs mammaires

Cannabis contre le Cancer du Sang (leucémies, myélomes, lymphomes..)

  •  Les effets du CBD et sa synergie avec le Bortezomib dans les lignées de cellules de myélome multiple. Étude publiée dans l’International Journal of Cancer en Décembre 2013.
  • Augmenter l’activité du CBD et des autres cannabinoïdes contre la leucémie.  Étude publiée dans le journal Anticancer Research en Octobre 2013.
  • Un extrait de Cannabis pour traiter la leucémie lymphoblastique aiguë à chromosome de Philadelphie. Étude publiée dans la revue Case Reports in Oncology en Septembre 2013.
  • Inhibition de la croissance de cellules de lymphome, par l’activation des récepteurs à cannabinoïdes de type CB1 et CB2. Étude publiée  dans la revue International Journal of Cancer en Juin 2008.
  • Action des cannabinoïdes sur le lymphome à cellules du manteau. Étude publiée dans la revue Molecular Pharmacology en Novembre 2006.
  • Apoptose des cellules de leucémie de type Jurkat par le THC. Étude publiée dans le journal Molecular Cancer Research en Août 2006.
  • Cibler les récepteurs à cannabinoïdes CB-2, une nouvelle thérapie pour traiter les maladies lymphoblastiques malignes. Étude publiée dans le journal Blood de l’American Society of Hemmatology en Juillet 2002.

Cannabis contre le Cancer du Poumon

  • Evaluation  in vitro and in vivo de nanoparticules de THC/PGLA en chimiothérapie contre le cancer. Étude publiée dans l’International Journal of Pharmaceutics en Avril 2015.
  • Les cannabinoïdes augmentent la destruction des cellules du cancer du poumon grâce aux cellules tueuses à lymphokine activée transformée, via la régulation des récepteurs ICAM-1. Étude publiée dans la revue Biochemical Pharmacology en Novembre 2014.
  • Les cannabinoïdes inhibent les capacités d’angiogenèse des cellules endothéliales, par la libération de tissu inhibiteur des métalloprotéinase matricielle de type 1 des cellules de cancer du poumon. Étude publiée dans la revue Biochemical Pharmacology en Septembre 2014.
  • Les voies COX-2 et PPAR-γ permettent au CBD d’induire l’apoptose des cellules de cancer du poumon humain. Étude publiée dans la revue Molecular Cancer Therapeutics en Décembre 2012.
  • Le CBD inhibe l’invasion et la métastase des cellules du cancer du poumon, via l’expression de la molécule d’adhésion intercellulaire de type 1. Étude publiée dans le Journal of the Federation of American Societies for Experimental Biology en Décembre 2011.
  • Les récepteurs à cannabinoïdes CB1 et CB2, de nouvelles cibles pour l’inhibition de la croissance et de la métastase des cellules du cancer du poumon non à petites cellules. Étude publiée dans la revue Cancer Prevention Research en Janvier 2011.
  • Le THC inhibe le facteur de croissance épithélial (EGF) de migration des cellules du cancer du poumon en vitro, ainsi que leur croissance et leur métastase in vivo. Étude publiée dans le revue Oncogène en Juillet 2007.
Les cannabinoïdes provoquent l'apoptose de nombreux types de cellules cancéreuses.

Les cannabinoïdes provoquent l’apoptose de nombreux types de cellules cancéreuses.

Cannabis contre le Cancer Colorectal

  • La carcinogénèse du colon est inhibée par le Cannabigerol (CBG), un cannabinoïde non psychotrope issu de la plante de Cannabis, et antagoniste du récepteur TRPM8. Étude publiée dans la revue Carcinogenesis en Septembre 2014.
  • Inhibition de la carcinogenèse du colon par un extrait standardisé de Cannabis Sativa riche en CBD. Étude publiée dans la revue Phytomedecine en Décembre 2013.
  • Effet chimio-protecteur du phytocannabinoïde non-psychotrope CBD dans le cancer du côlon. Étude publiée dans la revue Journal of Molecular Medecine en Janvier 2012.
  • Les cannabinoïdes contre l’inflammation intestinale et le cancer. Étude publiée dans la revue Pharmacology Research en Août 2009.
  • Action des récepteurs à cannabinoïdes sur la croissance de la tumeur colorectale. Étude publiée par le Cancer Center de l’Université du Texas en Juillet 2008.

 Cannabis contre le Cancer de l’Estomac

  • L’activation des récepteurs à cannabinoïdes en tant que traitement alternatif contre les cellules du cancer de l’estomac résistantes au 5-Fluorouracil. Étude publiée dans le journal Anticancer Research en Juin 2013.
  • Mécanisme anti-prolifératif des cannabinoïdes dans les cellules de cancer de l’estomac humain. Étude publiée dans le Journal of Cellular Biochemistry en Mars 2011.

  Cannabis contre le Cancer de la Prostate

  • Effet pro-apoptique des endocannabinoïdes sur les cellules de cancer de la prostate.  Étude publiée dans la revue Oncology Reports en Avril 2015.
  • Les cannabinoïdes inhibent la croissance du carcinome de la prostate, in vitro et in vivo: effets pro-apoptotiques et mécanismes sous-jacents. Étude publiée dans la revue British Journal of Pharmacology en Décembre 2012.
  • Le rôle des cannabinoides dans le cancer de la prostate: perspective scientifique et applications cliniques potentielles. Étude publiée dans l’Indian Journal of Urology en Janvier 2012.
  • L’induction de l’apoptose des cellules du cancer de la prostate et du colon par les cannabinoïdes, est dépendante de la phosphatase. Étude publiée dans la revue Anticancer Research en Novembre 2011.
Mode d'action des cannabinoïdes contre les cellules tumorales

Mode d’action des cannabinoïdes contre les cellules tumorales

Cannabis contre le Cancer du Foie

  • Implication de la voie PPARγ dans l’action anti tumorale des cannabinoïdes sur le carcinome hépatocellulaire (CHC). Étude publiée dans la revue Cell Death and Disease en Mai 213.
  • Évaluation de l’effet anti-prolifératif des cannabinoïdes sur les cellules d’hépatocarcinome humain. Étude publiée sur le site Informa Healthcare en Octobre 2012.
  • Action anti-tumorale des cannabinoïdes sur le carcinome hépatocellulaire. Étude publiée dans la revue Cell Death and Differentiation en Avril 2011.

 Cannabis contre le Cancer du Pancréas

  • Les cannabinoïdes inhibent le métabolisme énergétique et induisent l’autophagie des cellules du cancer du pancréas. Étude publiée dans la revue Cell Death and Disease en Juin 2013.
  • Les cannabinoïdes induisent l’apoptose des cellules de tumeur du pancréas. Étude publiée dans la revue Cancer Research en Juillet 2006.

 Cannabis contre le Cancer de la Peau

  • Rôle différencié des cannabinoïdes dans la pathogenèse du cancer de la peau. Étude publiée dans la revue Life Science d’Octobre 2015, dans laquelle les résultats des chercheurs confirment la valeur des cannabinoïdes exogènes pour le traitement du mélanome.
  • Utiliser l’autophagie cytotoxique induite par les cannabinoïdes pour tuer les cellules de mélanome. Étude publiée dans la revue Journal of Investigative Dermatology de Mars 2015.
  • L’activation du récepteur CB2 inhibe la transmigration des cellules de mélanome. Étude publiée dans la revue International Journal of Molecular Sciences en Mai 2014.
  • Les récepteurs à cannabinoïdes, de nouvelles cibles pour le traitement du mélanome. Étude publiée dans le Journal of the Federation of American Societies for Experimental Biology en Décembre 2006.
  • Inhibition de la croissance et de l’angiogenèse de la tumeur de la peau in vivo, par l’activation des récepteurs à cannabinoïdes. Étude publiée dans le Journal of Clinical Investigation, en Janvier 2003.

Cannabis vs Cancer: Project Storm (2014) (STFR)

Cannabis contre les autres types de Cancer

  • Vessie: Le cannabis pourrait réduire les risques de cancer de la vessie. Étude publiée sur le site Medscape en Mai 2013.
  • Sarcome de Kaposi: Le CBD inhibe la croissance et induit la mort cellulaire programmée du sarcome de Kaposi associé à l’infection de l’endothélium par le virus Herpes. Étude publiée dans la revue Genes & Cancer en Juillet 2012.
  • ORL (nez, bouche, gorge, oreilles): Les cannabinoïdes tels que le THC sont capables d’éliminer les cellules de cancer ORL humain. Étude réalisée par le Département de Pédiatrie de l’Université d’Etat de New York, publiée en Juin 2010.
  • Voies biliaires: Le double effet du THC sur les cellules du cholangiocarcinome: activité anti-invasion à faible concentration, et induction de l’apoptose à concentration plus élevée. Étude publiée dans la revue Cancer Investigation en Mai 2010.
  • Ovaires: Les récepteurs à cannabinoïdes en tant que cibles thérapeutiques du cancer des ovaires. Étude publiée dans la revue Cancer Research en Avril 2006.

Pour conclure, nous pouvons remarquer dans ces publications que l’efficacité des cannabinoïdes contre le cancer est dépendante de la dose utilisée : plus celle-ci est élevée, et plus l’action sera importante. Comme il est difficile d’obtenir des concentrations sanguines élevées et constantes de cannabinoïdes en consommant la plante de cannabis de manière classique (fumer, vaporiser..), la plupart des patients utilisent des extractions de cannabinoïdes, la plus célèbre d’entre elle étant connue sous le nom d’huile de cannabis de Rick Simpson.

Efficacité des cannabinoïdes contre le cancer.

Efficacité des cannabinoïdes contre le cancer.

Nous vous conseillons d’utiliser pour vos extractions une variété de cannabis enrichie en CBD, ce cannabinoïde non-psychoactif paraissant être celui qui possède les meilleures propriétés anti-tumorales.

Un grand merci et bravo au groupe de chercheurs de l’équipe du Pr Manuel Guzman de l’Université Complutense de Madrid pour leurs travaux actuels sur l’utilisation des cannabinoïdes contre le cancer. Qu’attend donc la Recherche en France, où cette maladie touche chaque année plus de 350 000 personnes, pour suivre cet exemple espagnol et commencer enfin à rattraper toutes les années de retard accumulées sur ce sujet?!

N’hésitez pas à diffuser largement ces informations dans votre entourage, notamment si vous connaissez des personnes du corps médical (oncologues..), de la recherche contre le cancer, ainsi bien sur qu’à tous ceux qui sont touchés par cette maladie, et qui sont à la recherche d’une thérapie complémentaire naturelle, efficace et sans danger.

2 août 2014 | Cannabis thérapeutique
47 commentaires


47 comments on “82 études de l’efficacité du cannabis contre le cancer

  1. massoudsha

    bonjour ; j’ai 64ans et je fume du cannabis depuis l’age de 20 ans ; j’ai un cancer du poumon depuis 10ans ,depuis je passe un controle par ans et tout va bien !! je fais dans le sud mon auto-production pour l’année et fume 100 grammes par mois de ma B sans tabac ; parfois dans des pipes marocaine, parfois roulé dans un joint papier cannabis !!pouvez vous me dire quelle varietés de cannabis exterieur je dois commander pour la region PACA ( sativa ou indica )ainsi que les noms des varietées des plantes de cannabis qui aide a vivre plus que d’autre a travers mon cancert ; merci

  2. CARDAMOME

    Bonjour
    Quelle serait l’efficacité, selon vous du cannabis Sativa L sans tétrahydrocannabinol qui est déjà utilisé en alimentaire, voileries, cordes boiseries etc. ainsi il serait possible d’utiliser les effets thérapeutiques sans les effets neurotoxiques (notamment pour le cerveau)? quand je vois les dégats sur les patients que je reçois en addicto ça fait peur de les voir se servir de cet argument à tord ou à raison étant donné les consequences qui restent néfastes

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, le chanvre alimentaire contient environ 1% de Cannabidiol CBD, et moins de 0,3% de THC. Chaque cannabinoïde possédant ses propres spécificités thérapeutiques, l’idéal sera d’utiliser une variété de cannabis contenant un maximum de cannabinoïdes différents, afin de profiter de leur action synergique.
      Le cannabis et le THC ne sont pas neurotoxiques (contrairement à l’alcool..), il s’agit hélas ici d’une légende urbaine souvent reprise à tort par les prohibitionnistes. De mon coté au contraire je vois des études montrant que le THC et plusieurs autres cannabinoïdes possèdent une action protectrice sur les neurones, comme par exemple cette publication de la Royal Society of Biological Sciences (2012), ou cet article du British Journal of Pharmacology (2014), laissant même présager certaines applications possibles des cannabinoïdes contre les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, Huntington..) 😉

  3. Fab

    Bonjour et merci pour cet article très instructif. Contrairement au praticien ci-dessus, je ne vois pas en quoi la consommation de cannabis serait néfaste. J’en consomme depuis 30 ans et je vais bien. Par contre, je n’en parle pas à mon médecin, c’est pas la peine, et de toutes façons, ils n’y connaissent rien.

  4. noem

    bonjour

    j’ai 28 ans et un oligodendrogliome plus je me documente plus j’ai envie de tenter l aventure mais vous me conseillerai quelle sorte vous?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, pour un usage thérapeutique du cannabis je vous conseille d’utiliser une variété enrichie en CBD, comme conseillé en réponse du premier commentaire de cet article. Courage à vous pour combattre la maladie, et n’hésitez pas à consulter gratuitement et en Français le Dr Garcia de Palau, car il n’est hélas pas facile de trouver en France des médecins possédant une ouverture d’esprit suffisante pour suivre les patients souhaitant utiliser le cannabis médicinal.

  5. Fab

    Bonjour. Quand je lis qu’un professionnel de la santé affirme que le cannabis a des effets neurotoxiques alors qu’il n’en est rien, ça fait un peu peur. Voilà où nous en sommes en France. Si nous voulons nous soigner par le cannabis, il n’y a pas de praticien compétent qui puisse nous accompagner dans nos démarches.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les médecins n’ont hélas pas été épargnés par la désinformation totale diffusée sur tous les grands médias au sujet du cannabis depuis des dizaines d’années, surtout que l’industrie pharmaceutique est un des acteurs les plus actifs de la prohibition, comme vous pouvez encore le constatez régulièrement dans les propos de plus en plus ridicules tenus par le Pr. Costentin au sujet du cannabis médical.
      En France il existe tout de même quelques médecins possédant une ouverture d’esprit suffisante pour bien connaitre le sujet, mais la plupart d’entre eux préfèrent rester discret, et leurs moyens d’actions sont de toute façon fortement limités par la législation actuelle.
      Si vous souhaitez discuter de cannabis thérapeutique avec un médecin, n’hésitez pas à consulter gratuitement le Dr Garcia de Palau sur son site internet THCterapeutico. C’est un bon ami de notre équipe, et celui-ci a eu la gentillesse d’accepter que nous redirigions vers lui les patients Français à la recherche d’un médecin pour les accompagner dans l’usage médical du cannabis. N’hésitez donc pas à lui poser vos questions via son site, vous pouvez le faire directement en Français 😉

  6. cyberteam974

    Bonjour,

    Il est grave de constater que malgrès les études menées et surtout la notoriété du corps medical / chercheurs rien n’avance ou meme trops lentement car a ce jour et malgrès les bénéfices événtuels mais prouvés par les pays voisins aussi bien sur le plan medical , monétaire voir aussi sur la lutte contre la déliquance .
    Les resultats seraient rapidement mesurable sur l’emploi, la santé et meme sur la délinquance enfin fini les dealers dans les quartier de non lois, fini les réseaux de trafiquants , enfin des emploi du producteur , vendeur et qui dis vendeurs dis entrée d’argent dans les caisses de l’état et enfin le tonton qui se produit et consomme sa production ne serait plus « emmerdé » par ce qu’il voulait economiser de l’argent en produisant tout l’egalement sa consomation.
    A bon entendeur.

  7. arthur beaulieu

    Bonjour à tous, qui que vous soyez, aujourd’hui je débute un combat. Un combat qui n’a que trop duré : celui de voir naître une loi pour le cannabis thérapeutique et j’aurais besoin de la signature de tous. Nous pouvons y arrivez si vous vous investissez et si l’on s’épaule dans ce combat. Ensemble nous pouvons signer notre liberté avec l’encre de la conviction. Qu’importe d’où vous venez qu’importe vos moyens qu’importe votre nom et votre confession ce n’est pas ça qui doit vous rendre silencieux, alors faite entendre votre voix et montrez en une nouvelle. http://www.mesopinions.com/petition/sante/depenalisation-cannabis-benefique-aux-malades/12639

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, et merci pour cette pétition 🙂

  8. aida

    Dommage. Pourquoi interdire un médicament?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, les intérêts financiers de l’industrie pharmaceutique jouent hélas un rôle important dans le retard de plus en plus important que prend la France sur le sujet du cannabis thérapeutique…. Vous imaginez bien que cela ne soit pas bon pour leurs affaires qu’une simple plante soit capable de réduire la consommation de médicaments qui leur sont tellement rentables, d’où la diabolisation régulière que l’on subit au sujet le cannabis de la part des membres les plus influents de ce secteur (Costentin etc..)

  9. Joe

    Bonjour,

    Je crois en l’efficacité du cannabis médical contre le cancer et autres maladies. Je crois également que la corruption de l’industrie pharmaceutique meurtrière est sans aucun doute l’une des pires qui existent dans le monde. Mais il existe aussi de nombreuses autres thérapies alternatives naturelles qui agissent efficacement contre diverses formes de cancer et qui, malheureusement, ne sont pas reconnues par la médecine  » officielle  » pour défaut de rentabilité.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Joe,
      Effectivement, il ne s’agît pas de se passer complètement des avancés pharmaceutiques modernes, mais plutôt un retour aux savoirs d’antan et surtout une réappropriation des plantes et de leur bienfaits sur notre corps.
      Vous avez raison, les cannabinoïdes ne sont pas les seules molécules naturelles ayant des propriétés reconnues contre le Cancer, et pour lesquelles il faudrait effectuer d’avantage de recherche clinique, on peut ainsi citer par exemple :
      – la curcumine du curcuma (à associer avec la pipérine du poivre noir, pour une bien meilleure assimilation)
      – les polyphénols (EGCG..) du thé vert
      – les antioxydants de la grenade, et des autres fruits rouges (fraise, framboise, mûre, cassis, myrtille, cannaberge..)
      – le sulforaphane des brocolis
      – le Disulfure d’allyle de l’ail
      Mais comme d’habitude, ces molécules naturelles étant impossibles à breveter, elles n’intéressent pas l’industrie pharmaceutique, qui n’effectue donc aucune étude dessus…
      Merci pour votre participation et à bientôt

  10. Emmanuel

    Bonjour,

    Je suis atteint du syndrome gilles de la tourette depuis très jeune, j’ai suivi de nombreuses thérapies psychologiques (par la parole) et médicamenteuses (anxiolytiques, neuroleptiques, …) or ces traitements me provoquaient des pertes de mémoire, une grande fatigue et n’atténuaient que très peu mes symptômes. En revanche j’ai pu constater qu’en fumant du cannabis, mes symptômes disparaissaient quasiment complètement et même après l’effet quelques heures après, les symptômes restaient diminués car j’avais pu me détendre et ne plus lutter.

    Je songe à me soigner par ce biais car je ne supporte pas de vivre avec cette maladie ni avec les effets secondaires des médicaments. J’ai parlé des vertus du cannabis à un psychiatre qui m’a à peine écouté et tourné en ridicule ce que j’expliquais. Seulement le problème est qu’en france c’est illégal et je suis incapable de m’en procurer hormis à des prix astronomique et dans un contexte pas très sécurisant. C’est pourquoi je vous demande conseil n’ayant pas de jardin privé et un appartement d’une pièce, bien trop petit pour y mettre ne serait-ce qu’un box de petite taille. Existe t-il un moyen légal de s’en procurer thérapeutiquement ? ou au moins, moins risqué et cher que d’aller attendre dans les cités afin qu’on vienne m’en proposer, malheureusement souvent de la pâte qui n’a plus rien de naturel…

    Respectueusement…

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il n’existe hélas aucun circuit de distribution légale de cannabis thérapeutique en France. L’idéal sera de pouvoir cultiver soi-même son propre médicament naturel, ou d’aller chercher son cannabis thérapeutique hors de France, comme par exemple dans une pharmacie hollandaise (avec ordonnance), ou dans la nouvelle clinique cannabique du Dr Garcia de Palau à Barcelone 😉

  11. Danielle

    Merci beaucoup pour l’exposé de cette étude. Il est temps que l’on réhabilite cette plante miraculeuse qui a été diabolisée dès les débuts de l’ère pharmaco chimique.

  12. Floriane

    Bonjour,
    Mon père est atteint d’un cancer du pancréas inopérable. Je m’intéresse de près à votre étude sur le cannabis. Je souhaitais vous demander si le cannabis pouvait avoir des intererferences avec le traitement par chimiothérapie? Nous sommes en région rhone alpes, comment faire pour avoir un traitement à base de cannabis ou quelle variété faudrait il avoir pour traiter ce cancer?
    Merci de votre aide.
    Cordialement
    Floriane

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, d’après les nombreuses études réalisées sur le sujet, les cannabinoïdes n’ont pas d’action négative sur la chimiothérapie, et peuvent même au contraire améliorer l’efficacité de celle-ci, tout en limitant ses effets secondaires. Dans tous les cas il sera important d’en parler avec le médecin de votre père, celui-ci devant connaître toutes les interactions possibles de ce qu’il prescrit.
      En France il n’est hélas pas possible d’obtenir un traitement à base de cannabinoïdes contre le cancer à l’heure actuelle. Il existe bien la possibilité de faire une demande d’utilisation temporaire (ATU), mais c’est une procédure très longue et complexe, qui aboutit très rarement de manière positive.
      Si votre père peut se rendre à Barcelone, il pourra y rencontrer le Dr Garcia de Palau dans sa toute nouvelle clinique cannabique, qui peut prescrire des préparations thérapeutiques à base de cannabinoïdes. N’hésitez pas à le contacter (vous pouvez le faire en Français) via son site internet THCterapeutico 😉
      Si vous avez possibilité de cultiver votre propre cannabis, pour cet usage médical je vous conseille de choisir une variété enrichie en CBD, comme par exemple celles de CBD Crew.

  13. chania

    bonjour , j ai la maladie de crohn depuis 20 ans , 3 opérations traitement lourd et toujours problèmes abcès anal ! je recherche aussi d autres traitements alternatifs et pq pas le cannabis thérapeutique ! problèmes quelle plante choisir ? enrichie en cbd certainement pour ma part je voudrais trouver ce remède en huile ! de l aide serai la bienvenue .

  14. chania

    bonjour Marcel , merci pour les renseignements , j ai fait des recherches il s avère que l huile de cannabis est bonne ! bien à vous Chania

  15. jess

    Bonjour,question peut être con,serait il possible d’en donner à mon chien de 40 kg, 11 ans qui a une tumeur mediastinale(ou thymome) qui donne un epanchement pleural et qui saigne.aujourd’hui c’est la 2ème fois qu’on ponctionne le liquide (1L) et 2,5l le mois dernier.Pas top malgré la cortisone et à 11ans(c’est 1 molosse moyenne de vie 12 13 ans),l’opération +chimio n’est pas trop recommandée.Donc selon vous pourrais -je lui donner de l’huile de cannabis,même en palliatif et si oui,vu l’urgence ou pourrais je m’en procurer très rapidement? (On ne pourra plus la ponctionner,c’est donc une question de 10 ,15 joues avant que ça soit terminé.si je peuc encore tenter quelque chose pour la garder encore un peu…..

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, il est effectivement possible de donner du cannabis médical aux animaux de compagnie, c’est ce que fait par exemple l’entreprise Canna-Pet. Il s’agit néanmoins bien souvent d’huile de chanvre, contenant du CBD mais pas de THC, pour éviter tout effet psychoactif. Aussi, cette extraction de cannabinoïdes pourra peut être améliorer un peu la qualité de fin de vie de votre chien, mais ne fera hélas pas de miracles non plus.

  16. Legros

    je ne lis pas l’anglais et aucune des études que vous signalez n’est en français. il m’est donc impossible de me faire une idée. la seule étude en français que j’avais lu m’a laissé très perplexe.
    Denis L

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, l’Anglais est effectivement la langue internationale officielle dans le monde scientifique, c’est pourquoi les études sont toujours publiées dans cette langue, que ce soit en rapport avec le cannabis ou pas. En se limitant à la langue Française vous n’accéderez jamais à plus de 1,8% des informations disponibles sur internet, et vous ne pourrez jamais accéder à l’ensemble de la littérature scientifique mondiale. De plus, la majorité de ces études sur le cannabis ont été réalisées aux États-Unis, et la France ne semble hélas nullement s’intéresser à ce sujet, vous ne verrez donc pas de sitôt des études scientifiques sur le cannabis publiées en Français 😉

  17. tiphaine

    Bonsoir, ma marraine a un cancer non défini au niveau du duodénum, des métastases au pancréas et foi. Elle a suivi deux traitements par chimio, mais son médecin lui a annoncé qu’il ne pouvait plus rien pour elle. Il s’agit d’un cancer très agressif et ce n’est qu’une question de semaines… Pensez vous que le cannabis pourrait la sauver ?

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, bien que ces différentes études montrent une certaine efficacité des cannabinoïdes contre certains types de cancer, le cannabis n’est hélas pas non plus un remède miraculeux. N’hésitez pas à visionner le reportage Project Storm de Bud Buddies, qui explique bien les avantages et inconvénients liés à l’usage du cannabis médical en cas de cancer avancé (des sous-titres sont disponibles en Français):

  18. banville a

    Hey,

    Ce n’est pas parce que la pante de cannabis pourrait détruire le cancer, que fumer est bon pour la santé. Il ne faut pas tout confondre. Même si ça ferait une bonne raison d’en fumer^^.

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, dans cet article on ne parle nulle part de fumer du cannabis, attention de ne pas tout confondre. La combustion produit en effet de nombreuses substances toxiques et cancérigènes. Il est par contre possible de consommer des cannabinoïdes de façon beaucoup plus saine par ingestion, notamment sous forme d’extractions concentrées telles que l’huile de Rick Simpson. Il est aussi possible de vaporiser le cannabis 😉

  19. Moi

    Bonjour,

    Mon père, est atteint du cancer du colon et est actuellement en soin palliatif et j’aimerais savoir si je peu lui faire prendre par ingestion de la résine de cannabis, du shit quoi.

    Est ce que le shit a les memes vertu medicinal que l’herbe ? Je ne peu pas avoir d’herbe, mais j’ai des connaissance qui peuvent me procurer du shit.

    Si oui, comment lui donner ? J’ai connu a une certaine époque les gâteaux au shit que l’on nomait space cake. Ou alors lui faire ingerer tel quel dans de la mie de pain ?

    Je vous en prie ceci n’est pas une blague, nous sommes désemparé.
    Cordialement,

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, le hash réalisé soi-même à la maison peut être une option thérapeutique, mais pas le shit disponible dans les réseaux commerciaux, celui-ci étant systématiquement coupé avec des produits plus ou moins toxiques.
      De plus, les cannabinoïdes présents dans le hash ne sont pas décarboxylés, et possèdent donc peu de propriétés bénéfiques si ils ne sont pas d’abord décarboxylés par la chaleur.
      Pour l’usage médical nous conseillons souvent d’utiliser du cannabis enrichi en CBD, ce cannabinoïde étant le plus interessant pour les patients. Il est possible de vaporiser ce cannabis thérapeutique, ou bien de l’utiliser sous forme alimentaire, ou encore d’en faire de l’huile, en suivant par exemple la recette de Rick Simpson, ou la technique Rosin. Courage à vous et surtout à votre papa, pour combattre la maladie.

  20. Nella

    Bonjour, je suis atteinte de dépression depuis plusieurs années a cause de pas mal de problème de santé que les médecins n’arrive pas à résoudre, je n’en peux plus.
    J’aimerais beaucoup me procurer cette plante pour me soigner définitivement mais commet faire je ne peux la cultiver chez moi
    Si je vais dans une pharmacie en hollande comment me faire une ordonnance pour m’en procurer ? Si je viens de France, voudront ils m’en donner? Que dois je indiquer sur l’ordonnance?
    Sinon je suis prête a aller a Barcelone mais est ce que à la clinique de Barcelone du Dr Garcia Palau nous pouvons nous en procurer ?
    Merci de votre réponse,
    Cordialement

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, avec une ordonnance de médecin Français, vous pouvez éventuellement chercher du cannabis en pharmacie en Hollande, mais vous risquez de vous le faire saisir par les douaniers sur le chemin du retour. Voici pour d’avantage d’informations, la page officielle du service de distribution de cannabis médical aux Pays-Bas. L’ordonnance doit dans ce cas être la plus complète possible, et rédigée en langue anglaise.
      La clinique du Dr Garcia de Palau peut éventuellement prescrire des préparations à base de cannabinoïdes (CBD, THC…), sous forme d’huile ou de capsules, après consultation médicale, mais ne pourra pas vous délivrer de cannabis proprement dit.

  21. LIvia

    Bonjour,
    Je viens d’apprendre que mon chien à une tumeur type gliome, il a 8 ans et en bonne santé à part cette tumeur.
    Depuis je cherche sur internet une solution, je me dis qu’il peut y avoir quelque chose pour la diminuer ou prolonger sa vie.
    Actuellement il a le traitement de base c’est a dire cortisone avec un anti-épileptique car cela à commencé par des crise d’épilepsie et nous lui avons fait passer un scanner qui a dévoilé la tumeur….
    Pouvez vous me dire s’il y a possibilité de trouver des médicaments pour chien? Ou ?
    merci de votre réponse,
    Cordialement.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Llivia,
      A ma connaissance il n’existe pas de médicament à base de cannabis disponible sur le marché européen qui pourrait aider votre chien. Aux USA il existe des associations et des produits à base de cannabis destinés aux animaux domestiques. La seule solution pour vous seraît de réaliser une extraction de CBD par vos propre moyen.

      Bon courage et à bientôt

  22. fatiha

    Bonjour, aidez moi svp, mon frère est atteint de cancer (de la peau), il a des metastases partout, est ce que l huile de canabis pourrait l aider? j ai perdu ma mes parents et ma soeur de la meme maladie. aidez nous svp. merci. urgent. j habite au maroc…

    1. Marcel Auteur

      Bonjour, en cas de cancer de la peau, pour un usage localisé il est éventuellement possible d’appliquer un concentré de cannabinoïdes tel que l’huile de Rick Simpson, mais nous ne pouvons pas vous garantir son efficacité. Pour essayer d’agir contre les métastases, il faudrait consommer oralement ce type de concentrés afin de diffuser les cannabinoïdes dans le corps, mais ici encore il n’existe hélas aucune garantie de résultats, surtout si la maladie est déjà à un stade avancé.

  23. joe

    bonjour
    Est-il bénéfique de faire dissoudre un morceau de hash dans un verre de thé?
    Merci

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Joe,

      Sans corps gras, les cannabinoides présents dans le morceaux de H ne pourra pas être assimilé par le corps.
      Je vous invites à faire un tour dans notre section « cuisine cannabique » pour découvrir d’autres façons d’ingérer le cannabis.

      A bientôt

  24. Stuckens Carine

    Bonjour, en cas de cancer foie et colonne vertébrale (secondaire), quels cannabinoides aurais-je plutôt intérêt à prendré : cbd, thc, un mélange? Je peux me fournir dans pharma en hollande donc idée nom médicament le plus adapté? Merci

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Carine,

      Nous avons ouvert un service de consultation médicale dans lequel je vous invite à poster votre commentaire, un docteur vous répondra en quelques jours.

      A bientôt

  25. LAUDRAIN Sylvie

    Bonjour,
    Ma maman a un cancer de la vessie. Elle a déjà passé la chimio, la radiothérapie. Les résultats ne sont pas à la hauteur de la lourdeur du traitement. Elle a une tumeur évolutive au niveau de la vessie. J’apprends ce jour par une amie qui a utilisé le cannabis thérapeutique dans le cadre d’un cancer du sein. Je suis intéressée par cette possibilité. Cordialement;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *