Thé de compost et culture de cannabis organique

Récemment, la demande en cannabis cultivé de forme organique a fortement augmenté, les consommateurs étant toujours plus intéressés par des produits plus respectueux de la santé et de l'environnement. Il est ainsi devenu fréquent de trouver dans les dispensaires californiens de l'herbe portant la mention "no till", "probiotic" ou "living soil", des expressions qui se popularisent également en Europe. Ainsi, de nombreux cultivateurs adoptent des techniques de culture naturelles, et la gamme d'engrais et additifs organiques s'étoffe elle aussi largement.

L'usage de thé de compost est très apprécié des cultivateurs préférant passer d'une alimentation basée sur des sels minéraux "de laboratoire" à une culture bien plus naturelle et respectueuse de l'environnement. Grâce à sa richesse en vie microbienne bénéfique ainsi qu'en macro et micro nutriments solubles, le thé de compost est l'alternative idéale pour stimuler la croissance des plantes tout en améliorant la santé du substrat, optimisant l'absorption, la rétention et la redistribution des éléments nutritifs.

Arrosage au thé de compost des nouveaux hybrides Philosopher Seeds

L'idée est de transformer en solution liquide du compost ou fumier composté, une technique qui, d'après des preuves observées par les historiens, était déjà pratiquée dans la Rome antique, la Grèce et l'Égypte. Toutefois, ce n'est que dans les années 1990 que ce type d'engrais est devenu populaire dans les cultures organiques, en partie grâce aux recherches d'Elaine Ingham sur la chaîne alimentaire du sol. L'étude et l'application de ces techniques a rapidement avancé depuis ce moment, et le thé de compost est devenu quelque chose entre l'art et la science, avec des méthodes traditionnelles cohabitant avec des études au niveau microscopique, dans le but de perfectionner la reproduction de microbes bénéfiques pour la culture.

Bien sûr, cette popularité grandissante a favorisé la recherche et les expérimentations, donnant naissance à différentes méthodes et recettes; il existe également une certaine désinformation et confusion sur la composition exacte du thé de compost. Dans cet article, nous résoudrons ainsi les doutes et verrons les principales différences entre les différents thés (ainsi que les façons de les préparer) et vous donnerons quelques astuces pour que vous puissiez préparer une véritable potion magique riche en micro-vie bénéfique pour votre jardin, en évitant les erreurs les plus communes.

Qu'est ce que le thé de compost?

Nous pouvons définir comme thé de compost un supplément liquide pour plantes élaboré avec du compost de lombric et de l'eau. Nous parlons ici du AACT ou thé de compost aéré ou oxygéné activement (Actively aerated compost tea). S'il est préparé correctement et avec des ingrédients de qualité, il doit être riche en bactéries, champignons, protozoaires, nématodes et micro arthropodes, ainsi que des macro et micro nutriments solubles, minéraux et autres composés intéressants comme les acides humiques et fulviques.

Contrairement aux engrais liquides, formulés pour apporter des nutriments aux plantes, la principale fonction des thés de compost est de nourrir la microvie du sol, pour que celle ci puisse coloniser la zone racinaire des plantes, également efficace sur les parties aériennes en cas d'applications foliaires.

Thé de compost frais, prêt à l'emploi

Qu'est ce qui n'est PAS du thé de compost?

Pendant des années, de nombreux cultivateurs fabriquaient leurs engrais liquides pour leurs plantes en submergeant pendant quelques heures dans un seau d'eau un sac rempli de fumier ou de compost. Cette méthode ne peut pas être considérée comme un véritable thé de compost car le processus est ici complètement anaérobie, sans présence d'oxygène. Ceci est valable pour toutes les préparations  réalisées avec trempage ou macération sans aération.

Par exemple, faire infuser du fumier animal bien décomposé peut donner un bon engrais liquide, mais même en utilisant du compost à la place du fumier, une grande partie de la vie microbienne sera perdue, ne conservant que les macro et micro-éléments. Sans oxygène, les microbes aérobies du compost meurent, commençant alors un processus de décomposition anaérobie. Ainsi, même si les infusions anaérobies et fermentées sont de très bons produits naturels pour le cultivateur organique, ils manquent de cette vie microbienne recherchée dans les infusions de compost de type AACT.

Un autre produit souvent confondu avec le thé de compost sans en être est le liquide sombre et visqueux provenant des piles de compostage. Ce liquide est nommé lixiviat de compost, et bien qu'il puisse être très riche en nutriments solubles, la présence de microvie est minime: il s'agit là aussi d'un bon engrais liquide organique, mais pas d'un thé de compost à proprement parler. Selon la matière utilisée, ce lixiviat peut contenir des composés toxiques ou pathogènes, mieux vaut donc se méfier. Un bon lixiviat soit être marron et ne pas dégager d'odeur; tout liquide de couleur jaunâtre ou avec une odeur acide ou de fruit fermenté doit être jeté.

Pourquoi utiliser du thé de compost?

Comme nous l'avons vu, en arrosant notre substrat avec du thé de compost nous l'inoculons avec de la vie microbienne bénéfique, pour établir une relation de symbiose avec les racines de nos plantes. Cette interaction n'est pas seulement efficace pour combattre les pathogènes, mais stimule également le développement des plantes en convertissant les éléments nutritifs sous une forme bio assimilable, ce qui augmente considérablement la capacité de la plante à se nourrir. Ainsi, les micro-organismes s'alimentent des sucres présents dans les exsudats de la racine, tout en facilitant l'absorption et augmentant la disponibilité en eau et nutriments pour la plante.

Ces micro-organismes présents dans le thé de compost jouent un rôle important dans l'amélioration de la structure du sol, augmentant l'aération et la capacité de rétention de l'eau en adoucissant les sols argileux, et améliorant la rétention des nutriments dans les milieux sablonneux. Tandis que certaines bactéries et champignons établissent des relations symbiotiques avec les racines, d'autres micro-organismes se concentrent sur la circulation des nutriments dans le sol, accélérant la décomposition de la matière organique et maintenant un sol sain et vivant pendant toute la culture. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans notre article sur la chaîne alimentaire du sol:

La chaine alimentaire du sol durant la culture de cannabis

Dans cet article nous expliquerons ce qu’est la chaîne alimentaire su sol et comment nous pouvons utiliser la micro-vie bénéfique pour obtenir des récoltes de cannabis de qualité supérieure et d’une forme plus respectueuse de l’environnement et de notre santé. Une excellente façon de cultiver de façon 100% organique dans laquelle chaque élément possède un rôle précis et une raison d’exister.

Le thé de compost se révèle également efficace pour améliorer la santé générale de la plante en l'utilisant par voie foliaire, en nourrissant la plante tout en combattant différents pathogènes comme le botrytis ou l'oïdium. Comme les micro-organismes ne survivent pas longtemps sur les feuilles à cause de la lumière et des pluies, il n'y a pas de risque de surfertilisation de la plante avec cette technique, nous pourrons réaliser des pulvérisations autant que nécessaire. Les experts conseillent de travailler avec une faible pression de pulvérisation, en utilisant des becs de diffusion épais pour ne pas abîmer les micro-organismes lorsque ceux ci sont pulvérisés.

Quand utiliser du thé de compost?

Nous pouvons appliquer du thé de compost dans notre jardin à chaque arrosage si nous le souhaitons. Présentant une concentration en nutriments plutôt basse, il y a peu de risques de surfertilisation ou de "brûler les racines" des plantes. Toutefois, de par sa nature il n'est pas utile de l'utiliser aussi fréquemment, il sera surtout utile pendant la première semaine de vie des plantes, pour établir une bonne colonie de micro organismes dans le sol dès le départ. Après cette première inoculation, nous pourrons répéter l'application toutes les deux semaines et, bien sûr, après chaque rempotage. Nous maintiendrons ainsi une population de micro-organismes saine et efficace.

Comment faire du thé de compost?

Préparer ce type de thé est plus ou moins compliqué selon notre niveau de motivation, avec plusieurs options en terme de matériel et de temps d'infusion. Le plus simple sera de remplir un seau avec de l'eau et de l'humus de lombric, de bien mélanger et d'arroser nos plantes avec le liquide obtenu. Pour aller plus loin, nous pourrons préparer une recette plus complexe, en mélangeant différents ingrédients, qui seront ensuite oxygénés dans des conditions contrôlées, jusqu'à obtenir un parfait équilibre de micro-organismes dans le thé. Dans tous les cas, préparer un bon thé de compost reste quelque chose de facile pour peu que l'on dispose d'un seau, d'une pompe à air et en suivant quelques règles d'hygiène basiques. Nous vous expliquons comment le faire ci dessous.

Infusion de thé de compost avec un système fait maison

AACT ou Thé de compost à aération active

Comme nous l'avons vu, l'idée est d'obtenir les conditions parfaites pour la reproduction de micro-organismes bénéfiques en faisant infuser un mélange de compost et d'eau sur une durée déterminée, obtenant ainsi une véritable "usine" à vie microbienne.

Pour atteindre cet objectif, nous devrons contrôler certains paramètres influençant la reproduction de la micro-vie; nous oxygénerons le mélange avec une pompe à air, maintiendrons une température entre 15 et 26ºC et alimenterons les micro-organismes, généralement avec de la mélasse noire de sucre de canne. Ce mélange est aéré pendant 12-48h, avant d'être dilué dans des proportions de 1:10 à 1:16.

Matériel nécessaire pour fabriquer du thé de compost:

  • Un seau d'environ 20l ou 5 gallons
  • Une pompe à air, une pierre de diffusion et un tube flexible
  • Un système de chauffage submersible (si nécessaire)
  • Humus de lombric
  • Mélasse
  • Eau propre

Étapes à suivre:

  • Nous commencerons par connecter la pompe à air et la pierre de diffusion avec le tube flexible. Ensuite, nous plaçons la pierre au fond du seau de 20 litres.
  • Nous remplissons le seau avec de l'eau propre jusqu'à 85% de sa capacité. Ainsi, si le mélange produit des éclaboussures celles ci ne sortiront pas du seau.
  • Nous prenons la température de l'eau et y placerons le système de chauffage aquatique si besoin. Ne le branchez pas avant de l'avoir complètement immergé!
  • Nous branchons également la pompe à air et laissons l'eau s'oxygéner, nous attendons que l'eau attende la bonne température, soit environ 20ºC, même si une variation de quelques degrés offre d'aussi bons résultats.
  • Une fois l'eau à bonne température, nous ajoutons les mélasses. Pour faciliter le mélange nous pouvons commencer par diluer la mélasse dans un peu d'eau chaude avant de la verser dans le seau pour un mélange plus homogène, les mélasses denses et visqueuses ayant tendance à rester au fond du seau.
  • Ensuite, nous ajoutons le compost de lombric. Nous pouvons l'ajouter tel quel, ou le placer dans un sac en toile de tamis pour filtrer son contenu et obtenir un mélange plus propre.
  • Une fois tous les ingrédients ajoutés dans notre seau avec la pompe en marche, il nous suffit d'attendre entre 12 et 48 heures selon la température. Plus la température est basse et plus lent sera le processus de reproduction des micro-organismes, ce qui demandera ainsi plus de temps.
  • Une fois prêt, nous filtrons le liquide et aurons à disposition notre thé de compost prêt à être dilué (entre 1:10 et 1:16) et appliqué.
  • Il faut tenir en compte que lorsque les bulles s'arrêtent, les micro organisme cessent de se reproduire et perdent en efficacité. Les spécialistes estiment que la majorité d'entre eux aura péri 4 à 6 heures après l'arrêt de l'oxygénation, il est donc important de rapidement utiliser le thé après l'avoir filtré.
  • IMPORTANT! Une fois terminé, il est important de nettoyer à fond le seau, la pierre de diffusion et les tubes flexibles. Nous éviterons ainsi les contamination bactériennes lors des prochaines préparations. Nous vous recommandons d'utiliser du peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) ou avec une solution de 2 cuillères d'eau de javel par litre d'eau. Bien laisser sécher le matériel avant de le ranger.

À propos de la qualité de l'eau

Le type et la qualité de l'eau est important. Elle doit être fraîche et propre, mais, du fait de la nature probiotique du thé de compost, elle ne doit pas contenir de chlore. L'eau courante du robinet, traitée au chlore ou chloramine, inhibe la croissance microbienne et provoquera la mort d'une bonne partie des micro-organismes, mieux vaut donc l'éviter! Si vous n'avez pas accès à de l'eau de pluie ou de source, le mieux sera de traiter l'eau avec un filtre à eau pour chlore ou un système d'osmose inversée. Comme dernière option, nous pouvons oxygéner l'eau du robinet pendant 4 à 24 heures pour éliminer le chlore avant d'ajouter le compost. La durée dépendra de différentes conditions, la plus importante au niveau de chlore contenu dans l'eau. Votre fournisseur doit pouvoir vous donner des informations sur les traitements appliqués à l'eau de votre robinet.

Autres façons de préparer le thé de compost

Thé de compost facile et bon marché

Humus de lombric de qualité, ici humus d'Asturhumus

Bien qu'il ne puisse être considéré comme un véritable AACT, il s'agit d'une méthode facile, rapide et efficace pour ajouter de la microvie et des nutriments dans le sol. Comme nous l'avons vu, il suffit de jeter une poignée d'humus de lombric dans un seau d'eau propre et d'agiter vigoureusement avant d'arroser directement avec le mélange. Il convient de filtrer le mélange pour ne pas boucher notre arrosoir ou pulvérisateur en cas d'usage par voie foliaire. Pour notre part nous utilisons un vieux sac iceolator, mais un vieux t-shirt convient aussi très bien.

Avec cette méthode rudimentaire, nous pourrons séparer les micro-organismes et nutriments du compost et les dissoudre dans l'eau, pour les introduire plus efficacement dans un nouveau milieu. Plus nous agiterons vigoureusement, plus riche sera la dissolution, certains utilisent ainsi des appareils électriques pour bien agiter le mélange. Si en plus nous y ajoutons du kelp, notre thé sera un booster naturel pour nos plantes, riche en phytohormones, bactéries et champignons bénéfiques... en quelques minutes!

Thé de compost en poudre

Les mélanges de thé de compost solide ou en poudre peuvent être préparés pour la croissance et pour la floraison, - comme le Biotabs PK Booster Compost Tea - ou bien pour les différentes phases. Ces granulés ou poudres sont idéaux pour le cultivateur appréciant les choses faciles et propres, permettant au passage un certain contrôle de l'apport en engrais grâce à la formulation du produit que l'on connaît, ce qui n'est pas le cas avec le compost de lombrics.

Pour les utiliser correctement il suffit de suivre les instructions fournies, très proches de ce que nous avons déjà vu mais en remplaçant le compost de lombric par le produit en question.

Kits pour thé de compost

Si vous souhaitez approfondir ce sujet passionnant, les kits sont l'option idéale. Des produits comme le kit pour Thé de compost oxygéné Terralba comprennent tout le nécessaire pour élaborer des thés de première qualité (à part l'eau, bien sûr!).

Avec le kit pour thé de compost Terralba, il nous suffira d'ajouter de l'eau

Ce kit comprend: un seau avec robinet et couvercle adapté, une pompe à air avec tube flexible et diffuseur et un sac en toile de tamis pour y placer le compost pendant le processus d'infusion. Il comprend également les ingrédients nécessaires pour un thé de compost normal, comme l'humus de lombric et la mélasse Terrabla. Si nous souhaitons élaborer un thé plus complexe, pour une phase de développement spécifique, nous pouvons enrichir le thé de base avec des ingrédients comme la luzerne, l'ortie, la spiruline, le kelp, le charbon végétal, l'argile verte ou la consoude. Terralba propose également des kits d'ingrédients pour chaque phase de la culture, en croissance comme en floraison, pour nous permettre d'obtenir les meilleurs résultats à chaque étape.

Pourquoi un thé de compost peut il être raté?

Si nous ne compliquons pas les choses et que nous suivons à la lettre les instructions, nous ne devrions pas avoir de problème pour élaborer un bon thé de compost, à condition bien sûr de partir de matière première de qualité. Utiliser du mauvais compost donnera, forcément, un thé de compost de mauvaise qualité, contenant peu de micro-organismes bénéfiques et d'éléments nutritifs. Utiliser du fumier ou du guano non composté apportera un type de micro-organismes indésirables ainsi que de potentiels agents pathogènes, que nous préférons éviter.

La température peut également être une cause d'échec, si celle ci est trop basse la reproduction de micro-organismes est quasi nulle, tandis que si elle est trop élevée la majorité des micro organismes ne survivront pas, réduisant drastiquement l'efficacité du thé.

Il est normal que de la mousse se forme à la surface du thé de compost

Par ailleurs, faire infuser le mélange trop longtemps peut être contre productif, en dépassant le pic de population des différents micro organismes: ainsi, au moment de l'arrosage certains auront été perdu par "mort naturelle" tandis que d'autres auront été éliminés par d'autres organismes comme les protozoaires ou les nématodes, réduisant ainsi l'apport final en microvie de notre mélange.

Nous espérons que cet article vous aura plu et vous donne envie de fabriquer votre propre thé de compost, pour optimiser la santé de votre jardin de forme naturelle, simple et économique. Comme toujours, nous répondrons à vos questions et lirons vos retours d'expérience avec plaisir!

En vous souhaitant de belles cultures!


La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. En France, la majorité est établie à 18 ans. Consultez votre législation et respectez-la. Alchimiaweb, S.L. est une société espagnole régie par la législation espagnole et ne peut, en aucun cas, être tenue responsable d'un mauvais usage ou du non-respect des lois et des réglementations propres à chaque pays, par rapport aux articles publiés sur son Blog. Nous vous rappelons que la culture de graines de cannabis sur le territoire français est fortement interdite par la loi. Nous n’encourageons nullement notre clientèle à enfreindre la loi et ne sommes en aucun cas responsables de l'usage que vous en ferez.

Commentaire en “Thé de compost et culture de cannabis organique” (2)

avatar

Jc Est client d'Alchimia 20-10-2020
Bonjour Donc si je comprend bien je ne risque pas de faire un overdose au plante si je met trop de humus composte ou trop de mélasse dans mon thé de composte ? Je peut aussi ajouter du guano vous savez le model amendement de chez Guanokalong ? Merci

Jerome Alchimia 21-10-2020
Bonjour JC, On ne parle pas d'overdose, mais de surengraissage. Si bien sûr il y a une limite, il faut essayer de rester logique. Je vous ai donné une idée des quantités à apporter. Vous pouvez retrouver le Guano en pellets de Guanokalong ici. A bientôt

avatar

jc Est client d'Alchimia 17-10-2020
bonjour et merci pour ce tuto de the de composte juste pour êtres sure car j'ai toujours entendu dire qu'avec un petit peut de vitamine c en poudre nous arrivons a de-chloré l'eau est ce vrais ? de plus qu'elle sont les quantités d'humus de composte a mettre pour les 20l litres d'eau ? pareil pour la mélasse a moins que les quantités ne sont pas très importante merci par avance de votre reponse

Jerome Alchimia 19-10-2020
Bonjour Jc, Vous pouvez utiliser de la vitamine C pour éliminer le chlore, cela fera également descendre le pH ce qui est positif pour la microbios. Pour ce qui est de l'humus et de la mélasse, ce sont des produits qui peuvent énormément varier, il n'y a donc pas de dosage définie, mais à titre d'excemple, j'utilises entre 250 et 300ml lors de mes préparations. A bientôt

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Thé de compost et culture de cannabis organique" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

error_outline Utilisation des cookies
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d'amélioré la navigation et d'offrir des contenues d'intérêt. En continuant la navigation vous acceptez notre politique de cookies.

keyboard_arrow_up