Nettoyage complet de la salle de culture

Alors que les températures d’été sont bien présentes, de nombreux cultivateurs décident de stopper leur culture en intérieur pour attendre les conditions automnales, plus propices à la culture du cannabis en intérieur. D’un côté cela est dut au fait que certains cultivateurs se centrent sur leurs jardins en extérieur, même si souvent il s’agit juste d’éviter les températures trop élevées. Effectivement, ces températures ajoutées à la chaleur dégagées par les lampes de culture rendent vraiment difficiles de maintenir des conditions optimales pour nos plantes. Même si les nouveaux équipement LED et les climatiseurs portables permettent de réguler en grande partie le problème, dans de nombreuses zones d’Europe il reste compliqué d’effectuer une culture en intérieur durant cette période de l’année.

Notre espace de culture étant temporairement hors service, il se présente alors une excellente opportunité pour réaliser un nettoyage complet de notre salle ou armoire de culture, mais également un controle de nos appareils pour vérifier qu’ils fonctionnent correctement et se préparer pour la prochaine culture.

Culture intérieur
L’été est une bonne époque pour le nettoyage de la culture

Matériel nécessaire :

  • Eponge et tissus pour le nettoyage
  • Balais, pelle, brosse, serpillière et bassine
  • Aspirateur
  • Gants et lunettes de protection
  • Détergent, javel, eau oxygénée , vinaigre
  • Lingettes nettoyante
  • Eau distillée ou osmosée
  • Bande adhésive

Nettoyage de l’armoire de culture

La première chose à faire et la plus importante, est de déconnecter tous les appareils électriques avant de commencer. La seule chose que nous pouvons éventuellement laisser allumer est l’extracteur d’air, il nous aidera ainsi à éliminer l’odeur intense de certains produits de nettoyage, comme la javel. Il est possible de laisser accrocher les lampes, mais le nettoyage de l’armoire ou de la salle de culture, mais également des équipements d’illumination, sera plus facile si nous décrochons tout le matériel.

Nous sortirons tous les pots et bacs de l’espace de culture, mais également les autres éléments comme les plateaux, les soucoupes, les tuteurs ou les mailles de support. Effectivement, ce que nous recherchons c’est pouvoir accéder facilement à l’armoire de culture sans être dérangé par quoi que ce soit.

Nous commencerons par balayer un peu le sol pour éliminer une bonne partie de la saleté et des restes végétaux, qui souvent agissent comme de vrais nie pour les parasites et les pathogènes. En nettoyant d’abord le sol nous nous assurerons de ne pas disperser cette saleté durant le processus de nettoyage.

Espace prêt pour le nettoyage
Armoire de culture prête pour le nettoyage

Nous commencerons à nettoyer avec un tissu humide le plafond de l’armoire, en suivant les parois, toujours du haut vers le bas pour que la poussière tombe. Une fois terminé il est temps de repasser le balais et de nettoyer le sol pour le laisser, cette fois, complètement propre. Il sera alors possible d’utiliser une bombe insecticide, surtout si la culture précédente à subit une invasion de parasites. Cela éliminera toute trace de parasites, et il sera également possible de retirer les restes d’insecticide du plafond et des parois par la suite (quelque chose que nous recommandons de faire). Si vous vous décidez pour cette option, assurez-vous d’éteindre l’extracteur avant d’utiliser l’insecticide et laisser l’espace fermée durant 8 à 24 heures, en ventilant correctement avant de retourner à l’intérieur.

Ensuite, nous préparerons une bassine d’eau chaude avec 5% de javel et nous laverons le plafond, les parois et le sol. Si vous cultivez dans une salle et non dans une armoire, vous savez surement qu’il est plus facile de nettoyer une pièce carrelées. Finalement, si vous utilisez certains types de plastiques réfléchissants ou de mylar, c’est le moment parfait pour tester leur état, les remplacer ou les retendre si nécessaire.

Nettoyage du système d’illumination

Avant tout, il faudra s’assurer de manipuler les ampoules avec grand soin et d’essayer de les toucher le moins possible avec les mains et en utilisant des gants ou en enroulant l’ampoule dans un tissu. Si les lampes ont plus de 10 000 heures d’utilisation (lampes HPS et MH) ou 20 000 (ampoules LEC/CMH) ce sera le moment parfait pour les remplacer par des ampoules neuves et s’assurer un rendement maximum pour la prochaine culture. Si vous comptez les utiliser pour la session suivante, il suffit d’enlever la poussière en utilisant un tissu doux et en prenant bien soin de ne pas rayer le verre ou les casser.

Nettoyage en cours
La session de nettoyage avance !

Nous retirerons également avec un tissu la poussière accumulée sur la superficie des réflecteurs et des ballastes, en nettoyant également les câbles avec des lingettes nettoyante. Pour les réflecteurs, un mélange d’eau et 3% de vinaigre fonctionne à merveille. Après avoir tout bien nettoyé, nous repasserons un coup de tissus doux, cette fois uniquement avec de l’eau distillé pour éliminer les résidus et ne laisser aucune tâche de calcaire. Le nettoyage des lampes est très important, en effet approximativement 50% de la lumière produite par les ampoules dépend du réflecteur !

Nettoyage des pots et des bacs

Nous commencerons par nettoyer à sec les pots pour essayer de retirer le maximum de saleté avant de les mouiller. Ensuite nous laverons les pots, les bacs, les plateaux et les soucoupes avec un mélange d’eau et 10% d’eau de javel, en prenant soin de bien passer dans les coins et dans les trous de drainage. Les pots textiles comme les Smart Pots peuvent se mettre dans la machine à laver (essayer de les secouer avant pour qu’il ne reste qu’un minimum de substrat collé dessus)

Nettoyage et stérilisation du système hydroponique

Les systèmes hydroponiques et aéroponiques demandent plus de soin que pour de simple pots au moment de les nettoyer. Le nettoyage est primordial avec ce genre de systèmes de culture de haut rendement ! Nous appliquerons les mêmes principes que nous avons déjà vu, même si souvent il faudra utiliser une solution à base de peroxyde d’hydrogène (eau oxygéné) pour stériliser le système.

Nettoyage d'un système hydroponique
Les systèmes hydroponiques demandent un nettoyage régulier

Nous mettrons des gants et des lunettes de protection et nous préparerons un mélange à base d’eau pour 30% d’eau oxygéné. Un mélange sera suffisant pour nettoyer la plus grande partie du système en laissant simplement les pièces tremper, même si vous verrez que dans certaines zones il faudra frotter un peu pour éliminer les résidus. Nous démonterons tous les tubes et les gouteurs et nous nettoierons tout à fond, en frottant si nécessaire et en vérifiant que tout fonctionne correctement avant de terminer le processus. Dans le cas de ne pas disposer d’eau oxygénée, vous pouvez utiliser un mélange d’eau et de javel à 5%.

Nettoyage du système d’extraction

La première chose à faire bien entendu, est de déconnecter les ventilateurs, intracteurs et extracteurs du réseau électrique. En suite, nous enlèverons les chemises préfiltre des extracteurs et les filtres anti-insectes si nous en utilisons. C’est également une excellente occasion pour vérifier les conduit d’aération et nous assurer qu’il n’y ait pas de troue, de fuite ou une bride à remettre.

Une autre des choses que nous pouvons faire c’est changer le filtre à charbon ( ou replacer du charbon actif à l’intérieur) pour nous assurer que le filtrage de l’air et l’élimination des odeurs soit réellement effectif. La vie utile d’un filtre à charbon dépend de plusieurs facteurs, comme l’humidité environnementales (plus ce sera humide, moins il durera longtemps) ou l’intensité de l’odeur des particules filtrés. Comme moyenne, pour la culture du cannabis ils durent entre 12 et 18 mois. Si vous avez un ozoniseur comme l’Indizono, c’est également le meilleur moment pour tester l’état des plaques céramiques, qui possède une durée de vie de 14 à 18 mois. Enfin, si vous utilisez un Neutralizer assurez-vous qu’il ne soit pas nécessaire de changer la cartouche !

Préfiltre à retirer
Les chemises préfiltre doivent être bien propres

Une fois terminé, rappelez-vous de remettre les chemises préfiltre sur les extracteurs (mais également les filtres anti-insectes) avant de tout reconnecter.

Autres instruments à vérifier

  • Filtres à eau - Si vous avez un filtre d’osmose inversé, ce sera peut être le moment pour changer l’une de ses membranes
  • Testeur d’EC et de pH - Nettoyage et calibrage des sondes
  • Engrais et additifs - Vérifier les réserves et les dates de péremption
  • Connexions électriques - Reconnecter les câbles entre le ballaste et les ampoules, les connections du système de ventilation, etc.

Enfin, et une fois que tout est bien propre et sec, nous pourrons commencer à monter tout le matériel. Une fois que nous aurons terminé, nous connecterons tout et nous testerons le fonctionnement de chaque appareil … Il ne reste plus cas choisir les graines pour la prochaine culture !

Nous espérons que cet article vous aura intéressé. Comme toujours nous vous invitons à partager vos doutes et vos commentaires, et bien sûr tout ce que nous pourrions ajouter à ce processus de nettoyage.

Profitez de l’été, en vous souhaitant d’excellentes cultures !

A bientôt

Commentaire en “Nettoyage complet de la salle de culture” (2)

avatar

gabriel Est client d'Alchimia 30-09-2020
Très bon tuto.Gaffe par contre eau chaude+javel c'est déconseillé.

Jerome Alchimia 01-10-2020
Bonjour Gabriel, Merci beaucoup pour le conseil, je n'en n'avais jamais entendu parler. "Cela lui fait perdre de son efficacité mais ce n'est pas tout. D'autre part, le contact entre l'eau chaude et la javel provoque une réaction chimique. Cette réaction génère des dérivés chlorés toxiques pour la peau, les yeux, les bronches et les muqueuses." A bientôt

avatar

william Est client d'Alchimia 14-09-2020
Bonjour, juste une petite correction (si je peux me permettre) l'eau chaude désactive la Javel, une eau froide ou légèrement tiède serait plus adaptée.

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "Nettoyage complet de la salle de culture" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

error_outline Utilisation des cookies
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d'amélioré la navigation et d'offrir des contenues d'intérêt. En continuant la navigation vous acceptez notre politique de cookies.

keyboard_arrow_up