Le Triangle d’Émeraude : Mendocino, Humbolt et Trinity

Qu’est ce que le Triangle d’Émeraude ?

Le Triangle d’Émeraude désigne une zone située sur la côte nord-ouest des États-Unis (nord de la Californie) et qui comprend les comtés de Mendocino, Humbolt et Trinity . Pour comprendre les origines de la traditionnelle culture de cannabis dans cette région nous devons remonter aux années 60, durant l’Été de l’amour à San Francisco. Durant la seconde moitié de cette décennie, et avec la contre-culture Hippie en toile de fond, un grand nombre de cultivateurs se sont établis dans cette zone à la recherche d’un endroit qui réunirait les conditions idéales pour la culture du cannabis en extérieur, principalement l’isolement et le climat adapté. Depuis, le Triangle d’Émeraude est devenu l’une des principales sources de cannabis pour  toute la Californie. A partir de 1996 et après l’approbation en Californie de la Proposition 215 en référence au cannabis médicinal, la production de cannabis dans ces comtés a augmenté fortement en réponse à la demande croissante, devenant l’une des principales zones de production du pays.

Carte de Californie avec le Triangle d’Émeraude entouré en rouge

Progressivement cette région sera comparée au Napa Valley (connue pour la qualité de son vin et sa tradition productrice) ou la Silicon Valley du cannabis, à cause de la grande proportion de la population qui est en relation directe ou indirecte avec la culture de la plante, et également à cause de l’incroyable qualité de production, que ce soit pour les fleurs ou pour les graines de cannabis. Comme nous l’avons commenté, cette zone réunit une série de caractéristiques qui la rendent idéale pour cette activité : la population est dispersée, avec de grandes extensions de terrain non peuplé.

Elle profite en plus d’un climat idéal pour la culture du cannabis, avec une grande exposition solaire, l’absence de vents forts, un sol d’excellente qualité et fertile ainsi que des températures optimales. Tout cela a encouragé la culture et le développement de cette plante, sans aucun doute l’une des activités principales et des plus rentables pour cette région, avec d’excellentes variétés de cannabis développées par des breeders locaux.

Le Triange d’Émeraude, capitale du cannabis aux États-Unis

En effet, on estime que la zone qui comprend les trois comtés produit plus de cannabis que n’importe quelle autre région du pays, et on dirait même qu’elle fait partie des régions les plus importantes en termes de production dans le monde. En plus du grand nombre de cultivateurs, chaque automne apparaissent des centaines de personnes qui recherchent du travail pour  manucurer du cannabis : on les appels les trimmers ou trimmigrants, un jeu de mot entre trimmer (manucureur) et immigrant. Sans aucun doute, la fièvre du cannabis ne se limite pas à ces trois comtés, il est en effet de plus en plus commun de trouver des trimmers à la recherche de travail dans les comtés voisins comme Sonoma ou le déjà mentionné Napa.

La culture de la vigne est également populaire dans les vallées et collines du Triangle d’Émeraude

Toute classe de personnes arrive constamment au Triangle d’Émeraude : des voyageurs, des trimmers, des cultivateurs, des breeders, des spécialistes en extractions de résines … n’importe quelle personne qui sent de l’affinité pour cette plante se sentira comme à la maison dans cette région. Effectivement, il est difficile de dire non à des arguments qui permettent de cultiver en extérieur et de se passer de factures d’électricité.

L’industrie et la culture cannabique ont grandi sans arrêt dans une série de régions où la culture est enracinée depuis des décennies dans de nombreuses familles, qui en sont parfois à trois générations de cultivateurs. Selon un rapport de 2014, le cannabis générait déjà plus d’argent que la traditionnelle production de vin, et l’on parle aujourd’hui de la création d’une série de dénomination d’origine pour classifier les fleurs cultivées dans les différentes zones du Triangle.

Jusqu’à aujourd’hui les emplacements pour la culture avaient été choisis pour qu’ils restent cachés plutôt que pour la qualité du sol et du microclimat. Grâce à la légalisation du cannabis ce sont les emplacements qui ont théoriquement les meilleures conditions de culture pour le cannabis qui sont choisis : Mattole Valley (Humboldt), Bell Springs/Spyrock (Mendicono), Hayfork Valley (Trinity) ou Mid Klamath (Humboldt et Trinity) sont certaines de ces régions.

Une belle plante de cannabis en fleurs dans le Triangle d’Émeraude (Photo : Brian Shamblen)

Passé, présent et futur du Triangle d’Émeraude

La zone du Triangle a souffert d’une forte augmentation de la population il y a quelques décennies. De nombreux recoins ont été peuplés par des jeunes dans les années 60 et 70 qui fuyaient le mécontentement de leur vie dans la société de l’époque (la guerre du Vietnam a eu de nombreux détracteurs aux EEUU) et qui ont souhaité retourner à la terre, à un style de vie soutenable et écologique. Des groupes comme les Diggers, une communauté d’activistes provenant d’un quartier de San Francisco appelé Haight Ashbury, ont été les pionniers de la culture du cannabis dans cette zone, des centaines de jeunes (et de moins jeunes) ont suivi pour simplement trouver un style de vie différent.

Aujourd’hui certains activistes des années 60 qui ont déménagé dans le Triangle d’Émeraude, continuent à cultiver, comme leurs enfants et souvent leur petits-enfants. La culture de cannabis dans cette zone est à présent quelque chose de traditionnel pour les nouvelles générations, qui le voient comme l’une des activités quotidiennes que réalisent les habitants de cette zone pour subvenir à leurs besoins, de la même façon que des centaines de personnes qui viennent à chaque fin d’été pour réaliser la récolte. De plus, le premier janvier 2018 a été  légalisée la consommation pour les adultes du cannabis en Californie, ce qui  commence déjà à faire « sortir du placard » de nombreux cultivateurs et utilisateurs.

Mais alors, quel est le futur du Triangle d’Émeraude avec la légalisation croissante dans de nombreux états des États-Unis ? Réussira-t-elle à maintenir sa réputation de plus grand producteur de cannabis du pays ? Le fait que des cultivateurs de nombreuses autres zones puissent réaliser leur activité librement et de façon professionnelle pourrait démystifier un peu le produit provenant de Triangle, même si la tradition, le sol, le climat, les connaissances et l’expérience des 20 000 cultivateurs de ces trois comtés permettront à leurs produits de rester toujours parmi les meilleurs du monde.

La spectaculaire Mendocino Skunk de Paradise Seeds

Variétés de cannabis provenant du Triangle d’Émeraude

Les comtés de Mendocino, Humboldt et Trinity sont connus pour la qualité de leur herbe, mais également pour les variétés de cannabis qui ont été créées dans ce coin du monde. En voici quelques unes :

Il ne reste plus qu’à vous encourager à essayer certaines de ces excellentes génétiques et si vous pouvez vous le permettre choisir le Triangle d’Émeraude comme destination pour vos prochaines vacances … ou pour travailler avec certains des cultivateurs locaux ! Vous ne serez pas déçu, c’est garanti.

1 commentaire


One comment on “Le Triangle d’Émeraude : Mendocino, Humbolt et Trinity

  1. drysifter

    salut les alchimistes!super articles ont en veut plus dans le meme genre!!!
    J’aime le contraste entre le milieux cannabique européen et le milieu americain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *