Luxmètres: mesurer la quantité de lumière durant la culture du cannabis

Une erreur fréquente de nombreux cultivateurs débutants est de ne pas changer assez régulièrement l’ampoule durant la culture en intérieur de cannabis, les premières récoltes apporteront donc d’excellents résultats, alors que les suivantes ne produiront pas la même quantité de fleurs avec les mêmes paramètres. Pourquoi ? Très souvent, à cause d’une ampoule de culture usagée.

Les lampes à décharge, comme peuvent l’être les équipements HPS, MH ou CMH/LEC, perdent leurs capacités à produire de la lumière au fur et à mesure de leur utilisation, cela pourra donc arriver (même si c’est possible de s’en rendre compte d’un simple coup d’œil) de cultiver avec des ampoules qui après plusieurs cultures dégagent moitié moins de lumens que lors de leur première utilisation. De plus, chaque phase de développement par laquelle passe la plante à besoin d’une quantité plus ou moins importante de lumens pour qu’elle puisse croître et fleurir de façon normal.

Dans cet article nous allons voir comment utiliser un luxmètre pour mesurer la quantité de lumière émise par notre système d’illumination, mais également quelle quantité de lumière apportée en fonction du développement de la plante.

canopée homogène

Une bonne répartition de la lumière produit des récoltes homogènes

Luxmètres pour la culture du cannabis

Les luxmètres sont des appareils qui mesurent la quantité de lumière (en unités appelées lux) dans un environnement déterminé. Ils utilisent une cellule photoélectrique qui capte la lumière et la transforme en impulsions électriques, elles sont alors interprétées par le dispositif et représenté sur l’écran proposé en général sur les appareils. Bien entendu, il existe plusieurs types de luxmètres, des plus simples aux plus sophistiqués pour la mesure des PAR, nous n’aurons heureusement besoin que de dispositifs simples, comme par exemple le Luxmètre digital LX1330B.

Grâce aux Luxmètre nous pourrons connaître la quantité de lumière (lux) que reçoivent nos plantes, nous connaîtrons alors à tout moment  la distance idéale pour placer l’équipement d’illumination, afin d’obtenir le meilleur rendement possible. En plus de cela un luxmètre permet de détecter des « zones obscures » dans la culture pour régler l’ouverture des réflecteurs afin d’obtenir un éclairage le plus homogène possible. Nous pourrons également savoir à quel moment remplacer les ampoules pour offrir à nos plantes toute la lumière nécessaire pour une floraison explosive, quelque chose qui nous évitera des surprises désagréables au moment de la récolte.

Luxmètre simple

Luxmètres digital LX13330B

Enfin, nous nous assurerons d’offrir à nos plantes la quantité exacte de lumière dont elles ont besoin, un apport non adapté peut entrainer des problèmes de développement, spécialement pour les parties les plus jeunes de la plante comme les pousses apicales. En effet, trop de lumière peut nuire aux plantes, spécialement dans le cas de jeunes plantes ou de boutures récemment enracinées. Si elles ne reçoivent pas suffisamment de lumière elles pourront également connaître des problèmes de développement, avec une croissance faible et un phototropisme positif marqué (croissance à la recherche de la lumière).

Quantité de lumière pour la culture du cannabis

En utilisant un luxmètre nous connaîtrons avec exactitude les quantités de lumière optimales pour chaque phase de développement de la plante, quelque chose de nécessaire si nous souhaitons optimiser notre espace de culture. Au fur et à mesure du développement de la plante, ses besoins en quantité et en couleur de lumière (température de couleur) varient, c’est donc le travail du cultivateur de couvrir ses besoins par rapport à la quantité et au type de lumière pour chaque étape afin de pouvoir profiter du meilleur rendement possible. Par rapport au type de lumière, si vous avez des doutes nous vous conseillons cet article :

L’éclairage durant la culture de cannabis en intérieur

Le cannabis a besoin d’une quantité relativement faible de lumière durant les premiers jours de vie, même si très rapidement, en entrant complètement dans la période de croissance, les plantes auront besoin d’une grande quantité de lumière pour développer tous leur potentiel. Durant ces deux phases (plantules et phase de croissance) les plantes préfèrent une lumière avec un spectre blanc/bleuté (MH, CFL, LED blanche…), alors que pour la floraison du cannabis on utilise en général des lampes avec un spectre plus orangé/rouge (HPS). Voici les valeurs recommandées :

  • Jeunes plantes et boutures : 5 000 – 10 000 lux, spectre blanc/bleu
  • Phase de croissance : 15 000 – 50 000 lux, spectre blanc/bleu
  • Phase de floraison : 50 000 – 75 000 lux, spectre orange/rouge
Types de lumière

Différents types de lumières pour la culture avec ses températures de couleurs

Parfois, certaines plantes sont spécialement sensibles aux excès de lumière, utiliser un luxmètre nous aidera donc à déterminer la distance correcte à laquelle il faut avoir la lampe de culture par rapport à la canopée. Les plantes souffrent si elles reçoivent trop de lumière, elles jaunissent  et prennent des couleurs presque blanches, les jeunes pousses pourront s’assécher, comme avec les boutures récemment enracinées sous une illumination trop forte par rapport à la phase de culture dans laquelle elles se trouvent.

Une fois que nous avons la distance correcte, il est intéressant de mesurer la quantité de lumière dans d’autres coins de la culture et pas seulement sous la lampe. De cette façon, nous prendrons compte de la diminution de la quantité de lumière dans une extrémité de l’armoire de culture par rapport au centre, ou de la façon dont notre réflecteur distribue la lumière sur la canopée. L’objectif est toujours le même : réussir à placer la lampe là où la plupart des plantes reçoivent une quantité de lumière optimale, nous obtiendrons ainsi un rendement maximum pour la culture.

Prenez en compte que la plupart des luxmètres utilisés dans la culture ne mesurent pas correctement la quantité de lumière émise par les LED de couleur violette (rouge+bleu), si vous disposez donc d’un de ces équipements d’éclairage il faudra soit vous fier aux valeurs fourni par le fabricant de votre propre panneau LED soit acheter un luxmètres qui mesure ce type de lumières, le prix est cependant beaucoup plus élevé.

Lumière adapté = têtes de qualité

Une illumination correcte est indispensable pour une bonne récolte

Lumens et Lux

Il existe une certaine confusion par rapport à ces deux termes, nous allons donc profiter de cet article pour éclaircir ce point. Les lux sont des unités dérivées de la mesure de lumière basées sur les lumens. Ainsi, alors que le lumen est une unité de mesure du flux lumineux émis par une source, un lux représente la quantité de lumens par mètre carré, il se base donc sur la quantité de lumière (comme le lumen), mais également sur la superficie éclairée par la lampe elle-même. Ainsi, un lux équivaut à un lumen par mètre carré.

1 lux = 1 lumen/m2

N’hésitez pas à laisser vos opinions où vos doutes, ce sera un plaisir de vous répondre.

A bientôt

19 février 2019 | Culture intérieur du cannabis
4 commentaires


4 comments on “Luxmètres: mesurer la quantité de lumière durant la culture du cannabis

  1. Cédric

    Bonjour,

    pour info, les lumens se mesurent à 30,48cm de la lampe nue donc non monté sur un réflecteur (une HPS 600W dégage 85000 à + de 90000 lumens par exemple), alors que le lux est une mesure qui se prend avec la lampe monté sur un réflecteur blanc basic sans ailes non fermé, une planchette blanche en guise de réflecteur quoi, la mesure des lux s’effectue à 1 métre de distance de la lampe monté sur ce réflecteur hyper basique . Les réflecteurs hautes performances comme le AAW avenger par exemple, augmentent sa sacrément le nombre de lux et donc le poids de la récolte finale .

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Cédric et merci pour ces informations.

      A bientôt

  2. Vincent

    Bonjour, je suis en phase début de rinçage et mon minuteur viens de me lâcher, du coup ma plantation viens de prendre 24h de lumière… que faire ? (A part me racheter un nouveau minuteur 😉 )

    1. Jerome Alchimia Auteur

      Bonjour Vincent,

      Rien de spéciale, si c’est juste pour une journée cela n’aura pas de conséquence. Pour les tous derniers jours vous pouvez laisser vos plantes dans le noir, si vous ne prévoyez pas de racheter un minuteur immédiatement.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *