La révolution du CBD à partir d'écorce d'orange

Pour de nombreuses personnes, le CBD ne peut être obtenu qu'à partir des plantes cannabis. L'industrie du chanvre a énormément investi dans ce domaine en se concentrant sur cette idée fausse ; et les consommateurs pensent qu'ils sont limités à ce type de CBD ou de cannabidiol qui peut être sensible aux problèmes de contamination, de légalité et de consistence.

Il est vrai que le CBD dérivé du chanvre est peu coûteux et utile dans les bons contextes. Cependant, comme pour toutes choses, il est toujours préférable d'avoir autant d'options que possible.

Le CBD et l'écorce d'orange
la révolution du CBD à partir d’écorce d’orange

Pendant plusieurs décennies, on a tenu pour acquis que les cannabinoïdes ne pouvaient pas être synthétisés car ils étaient trop instables, donc la seule façon d'obtenir du THC ou du CBD était à partir de la plante de Cannabis sativa. Mais certains terpènes trouvés dans le cannabis ressemblent beaucoup aux cannabinoïdes, ils pourraient donc potentiellement en devenir.

Les scientifiques ont donc suggéré qu'il pourrait être possible de reconstruire des cannabinoïdes à partir de terpènes, mais jusqu'à récemment, l'infrastructure technologique nécessaire pour accomplir cet exploit à grande échelle n'existait tout simplement pas. À l’heure actuel c'est déjà possible, mais avec des coûts jugés exorbitants.

Mais les choses ont changées avec l'avènement d'une technique appelée 'Cyclic Terpene Assembly' (CTA ou 'assemblage de terpènes cycliques' pour son acronyme en anglais), qui met ces composés à disposition de la communauté de chercheurs et de consommateurs comme jamais auparavant.

L'objectif est de mettre à disposition sur le marché la promesse de cannabinoïdes sans les inconvénients et les limites du processus d'extraction à partir de plantes « naturelles ». Beaucoup de ces processus impliquent des solvants toxiques, des cultures qui nécessitent une utilisation intensive des ressources environnementales et sont souvent contaminées par des métaux lourds, des mycotoxines et des pesticides qui ne peuvent pas être complètement éliminés.

Les pesticides ont des conséquences désastreuses sur l'environnement
Les pesticides ne mettent pas seulement notre santé en danger

Mais surtout, cette technique nous permettra de réaliser le formidable potentiel thérapeutique de composés comme le CBD, ils doivent en effet être mis à disposition des scientifiques sous une forme pure et cohérente qui permet des recherches rigoureuses et reproductibles. Ainsi, le CTA a transformé ce que beaucoup considéraient comme une chimère en une réalité à part entière.

Qu'est-ce que le CBD à partir d'écorces d'agrumes ?

Vous avez sûrement remarqué le parfum puissant que dégage l'orange ou le citron lorsque vous les épluchez. Les zestes d'agrumes contiennent un terpène appelé limonène, que l'on trouve également dans la plupart des variétés de cannabis.

Les terpènes, les flavonoïdes et les cannabinoïdes appartiennent à une catégorie plus large de substances végétales appelées composés aromatiques ( les cannabinoïdes sont en fait des composés terpène phénoliques). La plupart des composés aromatiques partagent une structure chimique similaire, mais le limonène et le cannabidiol (CBD) sont presque identiques - ils ont des points d'ébullition similaires, des liaisons chimiques et d'autres attributs superposés qui ont longtemps fait du limonène un sujet d'étude intense parmi les scientifiques.

Limonène : un terpène essentiel dans la Nature

Le limonène est un monoterpène largement utilisé dans l’industrie et avec une grande présence dans de nombreuses variétés de cannabis modernes. Leurs propriétés organoleptiques et médicinales lui offrent une position privilégiée par rapport à d’autres terpènes, alors que la communauté médicale scientifique est toujours plus intéressé par ses multiples propriétés. Dans cet article nous reviendrons en détail sur cet élément intéressant.

Mais alors que le limonène est un puissant antioxydant, il ne possède pas les propriétés uniques qui rendent le CBD si interessant. Le CBD interagit par exemple directement avec les neurorécepteurs 5-HT1A dans le cerveau et il a également une grande affinité pour les récepteurs TRP, qui sont associés à l'inflammation et à la sensation de douleur. Pour donner au limonène les mêmes propriétés que le CBD, il faudra effectuer un relooking complet.

Ainsi, ce nouveau processus appelé « Cyclic Terpene Assembly » (CTA) prend le limonène isolé des écorces d'agrumes et le reconstruit à 99,9 % sous forme d'extrait de CBD pur. Ce processus ne transforme pas seulement un déchet en quelque chose d'utile, il répond également à de nombreuses préoccupations qui freinent la croissance du marché international du CBD. Car même une seule molécule dérivée du cannabis, c'est trop pour les autorités douanières de certains pays. Et les dérivés d'agrumes évitent ce type de soucis.

Le CBD et le THC sont les cannabinoides principaux
Le CBD, avec le THC, sont les cannabinoides avec la concentration la plus importante dans le cannabis

La magie de l'assemblage de terpènes cycliques (CTA)

Analysons les détails entourant le processus « Cyclic Terpene Assembly ». Avec cette technique, aucun solvant n'est impliqué et les seuls facteurs impliqués sont un mélange de catalyseurs, des températures et une vitesses de refroidissement pour produire des cannabinoïdes bio-identiques à partir de terpènes.

Fondamentalement, les terpènes comme le limonène sont réglés au niveau moléculaire en utilisant uniquement la force cinétique. Cela signifie qu'il n'y a pas d'éthanol, de CO2 ou d'autres résidus dans le CBD ; rien que du cannabidiol pur reconstruit à partir d'écorces d'orange.

En changeant seulement quelques liaisons moléculaires, il est possible de transformer le limonène et d'autres terpènes en une grande variété de cannabinoïdes. Cela est connu depuis des années, mais avec le CTA, il est enfin possible de le faire à grande échelle en utilisant uniquement des processus de synthèse basés sur la physique.

Le résultat final est une substance très précieuse dérivée d'un sous-produit de l'industrie des agrumes qui aurait autrement été gaspillé ; et plus fiable que tout autre type de CBD sur le marché. Parce que, même dans des conditions idéales, il est extrêmement difficile d'obtenir des résultats reproductibles à partir de cultures de plantes de cannabis.

La technique CTA produit le même résultat final à chaque fois : un extrait de CBD pur à 99,9 % sans aucune trace de composés de cannabis autres que le cannabidiol. En effet, le CBD dérivé des agrumes est bio-identique au cannabidiol dérivé du chanvre, ce qui signifie que ces deux substances partagent exactement la même structure moléculaire.

Ce n'est pas non plus un cannabinoïde synthétique obtenu en laboratoire. Tout ce qui entre dans le processus se trouve dans la nature et tout ce qui sort du processus se trouve dans la nature.

CBD Pure
L’extrait pure de CBD à partir de citriques est inodore et insipide

Qu'en est-il de l'effet entourage ?

De nombreux utilisateurs de CBD sont conscients de ce que l'on appelle 'l'effet entourage', le nom donné à la synergie de divers cannabinoïdes et terpènes qui travaillent ensemble pour amplifier leurs effets (et qui est obtenu, par exemple, avec des huiles à spectre complet). Mais, tout comme il est possible de créer du CBD à partir d'écorces d'agrumes, il est également possible de créer d'autres cannabinoïdes à partir des composés naturels présents dans ce déchet.

Avec cette technique CTA, l'effet entourage commence également à se reconstituer à l'aide de cannabinoïdes non dérivés du cannabis. À l'avenir, il sera possible de choisir les cannabinoïdes, terpènes et autres substances dérivées des agrumes que le consommateur souhaite inclure dans ses crèmes, capsules et cartouches de vaporisation dans les quantités souhaitées.

Mais plus important encore, il sera également possible de générer des cannabinoïdes mineurs qui existent en très petites quantités dans le cannabis (comme le CBG ou le THCV) ou qui continuent d'être découverts pour lutter contre certaines des maladies les plus répandues dans le monde.

Le marché du CBD issu des agrumes

Alors que le CBD à partir d'agrumes devrait être la norme dans cinq ans ou moins (tout comme les profils terpéniques obtenus à partir de plantes autres que le cannabis sont aujourd'hui sur les étagères des magasins de culture), au moins 25 entreprises développent actuellement des processus pour synthétiser les cannabinoïdes à grande échelle. Ces entreprises utilisent diverses techniques propriétaires, dont le CTA, mais aussi d'autres méthodes de biosynthèse à base de levure, de bactéries, d'algues unicellulaires et même d'autres plantes comme le houblon.

Différents profiles de terpènes
Les profils de terpènes reproduisent les arômes du cannabis à partir d’autres plantes qui ne sont pas du cannabis

L'une des pionnières, Hiro International, est une entreprise japonaise d'importation de fruits. Début 2020, la société a annoncé avoir découvert que les pelures d'oranges importées des États-Unis pouvaient être utilisées pour produire du CBD structurellement identique au CBD obtenue à partir de chanvre. Depuis, la société utilise cette huile de CBD pour de multiples applications et propose une large gamme de produits de santé et de beauté contenant de l'huile de CBD issue d'écorces d'orange.

Les lois régissant le cannabis au Japon sont très strictes. Cependant, ils se concentrent spécifiquement sur le THC et les produits dérivés du cannabis. Le CBD extrait des écorces d'orange n'entre dans aucune catégorie ; et c'est une excellente nouvelle pour les citoyens japonais qui souhaitent explorer les avantages potentiels du CBD.

Sur d'autres marchés plus développés et tolérants comme l'Amérique du Nord, il existe d'autres sociétés qui proposent du CBD dérivé de l'écorce d'orange depuis au moins 2018. Ce sont des marques telles que Citrus CBD, DiolPure, CBxShield, Nectar Botanicals ou Citroso, qui commencent également à revendiquer leur part de marché.

L'un des derniers exemples est incarné par l'ancien joueur et PDG de la NFL Chris Hetherington, qui, au milieu de cette année, a officiellement présenté sa première huile de CBD dérivée de l'écorce d'orange, « Peels », qui promet une texture plus consistante, pure et stable, mais également aucune trace de THC. Le lancement a été rendu possible grâce à un investissement de 4 millions de dollars de KarpReilly LLC, un groupe de capital-investissement basé dans le Connecticut qui a également financé plusieurs sociétés d'alimentation et de boissons.

Produits CBD Peels
«Peels » produit du CBD pure, consistant et stable, sans THC, pesticide ou impuretés

Rendre le CBD plus accessible aux consommateurs

L'utilisation d'écorces d'orange pour produire du CBD, en plus de la consistance du produit final, a également un impact environnemental plus positif, notamment en matière de durabilité. Chaque année, des milliers de tonnes d'agrumes sont cultivées dans le monde. Bien qu'elles représentent environ 50 % du poids des agrumes frais, les écorces de ces fruits sont très peu utilisées, c'est pourquoi elles ont tendance à finir dans des décharges.

Ainsi, au lieu d'utiliser de vastes terres agricoles ou des millions de litres d'eau et de pesticides nécessaires pour la culture du chanvre, ou d'avoir besoin d'énormes cultures d'intérieur, nous avons découvert que nous pouvions utiliser un sous-produit de l'industrie des agrumes pour contribuer à l'économie circulaire de ces cultures. Quelque chose de nettement plus durable que le CBD dérivé du chanvre.

L'objectif à long terme est de démocratiser le marché du CBD, qui devrait atteindre 19,5 milliards de dollars d'ici 2025 avec l'approbation anticipée du CBD en tant qu'additif alimentaire par la FDA l'année prochaine, le rendant plus accessible au grand public, en effet les produits CBD sont encore largement exclus de la plupart commerces d’alimentation.

Quelques considérations à prendre en compte

Il y a pas mal d'avantages à utiliser du CBD dérivé des agrumes, mais beaucoup de gens ne sont pas encore prêts pour ce nouveau type de produit en raison de la culture profondément enracinée entourant l'utilisation de la plante de cannabis, à la fois récréative et médicinale. Il est parfaitement naturel d'être sceptique vis-à-vis du CBD dérivé des agrumes. Cependant, de nombreux utilisateurs cherchent toujours désespérément une alternative au CBD à partir du chanvre.

Le CBD et le cannabis
Le CBD ne s’obtient pas uniquement de la plante de cannabis

L'huile de CBD dérivée de l'écorce d'orange a la même composition que le CBD du cannabis, des effets similaires, et également aucun danger en termes de THC et de légalité. « Cette découverte offre un discours différent pour le CBD, qui est meilleur que le discours actuel : si les effets thérapeutiques de ce type de CBD peuvent se comparer ou même dépasser ceux de son analogue dérivé du cannabis, cela pourrait indiquer une percée pour l'industrie et signifier que plus de gens pourront accéder à leurs prestations sans craindre d'enfreindre la loi », affirme l’entreprise Hiro International.

Le monde de la science du cannabis est en constante évolution, ce qui est certainement fascinant. Il y a à peine deux décennies, les breeders de cannabis pensaient qu’il était impossible de créer des variétés riches en CBD et pauvres en THC. Aujourd'hui, l'industrie du CBD s'étend sur tous les continents et les gouvernements du monde entier sont contraints de lutter contre un phénomène qui menace de réécrire plus d'un demi-siècle de lois prohibitionnistes sur le cannabis.

Nous espérons que oui !

Bibliographie et articles consultés :

  • Agonistic properties of cannabidiol at 5-HT1a receptors, Ethan B Russo, Andrea Burnett, Brian Hall, Keith K Parker
  • Vanilloid TRPV1 receptor mediates the antihyperalgesic effect of the nonpsychoactive cannabinoid, cannabidiol, in a rat model of acute inflammation, Barbara Costa, Gabriella Giagnoni, Chiara Franke, Anna Elisa Trovato, Mariapia Colleoni
  • Japanese Company Starts Extracting CBD from Orange Peels, CBD Wire

La lecture des articles publiés par Alchimiaweb, S.L. est réservée aux clients majeurs. Nous rappelons à nos clients que les graines de cannabis ne figurent pas dans le catalogue de la Communauté européenne. Il s'agit de produits destinés à la conservation génétique et à la collection, mais pas à la culture. Il est strictement interdit de les faire germer dans certains pays, à l'exception de ceux autorisés par l'Union européenne. Nous conseillons à nos clients de ne pas violer la loi de quelque manière que ce soit et nous ne sommes pas responsables de leur utilisation.

Commentaire en “La révolution du CBD à partir d'écorce d'orange” (1)

avatar

kiail Est client d'Alchimia 05-10-2021
la recette va telle venir un jours?

Alchimia Staff

Jerome Alchimia 07-10-2021
Bonjour Kiail, Le résultat peut être conservé sans problème. A bientôt

Attention - doutes sur l'envoie et le paiement

Les questions et remarques à propos des envois ou des méthodes de paiement ont leur réponse dans la section Aide à l'achat et Système de paiement.

Vous souhaitez donner votre opinion sur "La révolution du CBD à partir d'écorce d'orange" ou poser une question sur ce post?

Le Pseudo apparaîtra!

Vérifiez que cet adresse email soit valide. Elle ne sera pas publiée.

À propos de ce Blog cannabique

Ce Blog est le blog officiel du GrowShop Alchimia. Ce blog ce dirige exclusivement pour les personnes majeures de 18 ans ou plus.

Pour acheter du matériel pour l'autoproduction de cannabis vous pouvez consulter notre catalogue de graines de cannabis, growshop et Parafernalia.


Abonnez-vous au blog

Vous souhaitez recevoir toutes les nouveautées, actualités et curiosités du monde de la culture?

error_outline Utilisation des cookies
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d'amélioré la navigation et d'offrir des contenues d'intérêt. En continuant la navigation vous acceptez notre politique de cookies.

keyboard_arrow_up