Comment arroser le cannabis en culture hydroponique?

Fleur de cannabis cultivé en coco

Fleur de cannabis cultivé en coco

Le cannabis est une plante s’adaptant bien aux changements, pouvant ainsi être cultivée sur différents supports de culture que le marché de la cannabiculture propose actuellement. Les méthodes de cultures hydroponiques avec un substrat inerte les plus répandus sont la coco, la laine de roche, les billes d’argile, le mapito et bien sûr l’aéroponie, une technique de culture hors sol de plus en plus populaire.

Parmi les différents systèmes de culture hydroponiques et aéroponiques nous remarquerons des différences entre les substrats qui, bien que tous inertes, ne présenteront pas les mêmes caractéristiques. Les apports en engrais et en eau dans les cultures hydroponiques varieront ainsi selon le choix du substrat, mais aussi du type de système hydroponique utilisé. Une question s’impose donc rapidement au cultivateur de cannabis découvrant la culture hydro: comment déterminer la meilleure façon d’assurer les apports en solution nutritive selon son système de culture?

Nous commencerons par différencier les substrats compatibles avec la culture hydroponique, en soulignant leurs avantages et leurs défauts, afin de facilement choisir son système de culture hydroponique favori et comprendre son fonctionnement, ses points forts et ses inconvénients. Nous vous expliquerons ensuite comment arroser vos plantes en hydroponie, la technique étant alors bien sûr différente de celle expliquée dans notre guide d’arrosage en pots de terre.

Culture de cannabis en coco

La coco est un substrat organique issu de la fibre entourant le fruit du cocotier, préparée et traitée pour être utilisable dans les cultures de cannabis, ou autres usages agricoles. La coco commerciale disponible sur le marché présente généralement une granulométrie (grosseur de la fibre de coco) bien adaptée pour une bonne rétention d’eau et une évaporation de l’humidité équilibrée

Culture hydroponique en coco

Culture hydroponique en coco

Cette capacité à retenir l’humidité sans excès permettra au substrat d’être presque toujours oxygéné, évitant aux racines de souffrir d’un éventuel excès d’eau. D’un autre côté pendant les périodes de sécheresse les racines ne seront pas comprimées. En effet la coco ne se compactera pas comme la terre, qui comprime les racines et qu’il est ensuite difficile à réhydrater, et tandis qu’en culture aéroponique une panne de la pompe se traduit rapidement par l’assèchement du système racinaire, qui peut rapidement tuer les plantes, la coco maintiendra le milieu humide plus longtemps pour une marge de manœuvre plus consistante.

Plante cultivée en coco

Plante cultivée en coco

Les avantages de la coco dans ce cas sont largement reconnus, lorsque la plante subit un stress hydrique et commence à s’assécher, elle récupérera plus rapidement que si elle était cultivée en terre dans les mêmes conditions. Aussi, les dégâts infligés par la sécheresse seront bien moindres en coco qu’en terre, du fait de la récupération plus rapide. Pour cette raison la coco est très utilisée dans les pays chauds comme le Mexique, où la chaleur est souvent un problème.

Pendant la culture de plantes de cannabis en coco, les arrosages varieront en terme de quantité, fréquence et concentration en EC/PH. Pendant la première étape de vie des plantes nous essaierons de profiter au maximum des caractéristiques de la coco en réalisant un arrosage manuel avec une petite quantité de solution nutritive, pour alterner les phases de sécheresse et d’humidité du substrat qui favorisent le développement des racines, étant à la recherche de l’humidité qui se perd sur les côtés des pots.

La quantité de l’arrosage dépendra du volume du pot, nous pouvons prendre comme base 10 à 15% de la capacité du pot en solution nutritive (s/n), pour que la coco s’assèche rapidement et pouvoir ainsi arroser de nouveau avec la même quantité de s/n.

Pendant les premières semaines de la culture et jusqu’à la deuxième semaine de floraison nous augmenterons la quantité d’arrosage ainsi que les niveaux d’EC de la solution, en maintenant toujours un équilibre entre les différents éléments nutritifs. Une fois passée la seconde semaine de floraison nous pourrons mettre en place un système d’arrosage automatique basique avec un réservoir dans lequel nous préparerons un mélange d’eau et d’engrais destiné à nourrir les plantes de cannabis pendant environ une semaine.

Ces arrosages automatisés varieront en fréquence et en quantité au fil de la floraison, nous pourrons pour cela nous aider d’un programmateur digital à 8 programmes on/off pour modifier la durée de fonctionnement de la pompe.

Les fibres de coco nous aideront à savoir combien d’arrosages donner aux plantes sans que celles ci ne souffrent d’un excès d’humidité. Nous pourrons réaliser autant d’arrosages que nous le permettra la vitesse d’assèchement du substrat, c’est à dire que le substrat devrait avoir séché de 30% à 50% avant l’arrosage suivant.

Pendant les dernières semaines de floraison nous pourrons choisir de diminuer ce niveau d’humidité, pour d’une part apporter plus facilement tous les éléments nutritifs dont les plantes auront besoin pour une floraison abondante, et d’un autre côté réaliser un lavage des racines en évacuant les restes de nutriments dans le substrat pour faciliter la perte des réserves des plantes de cannabis.

Il est facile de remarquer lorsque la coco est sèche, celle ci changeant progressivement de couleur en perdant l’humidité qu’elle contient. Elle deviendra ainsi marron clair, par rapport au brun sombre d’une coco humide.

Dernière étape de croissance en coco

Dernière étape de croissance en coco

Si pendant la culture les plantes de cannabis ont été correctement alimentées, à la fin de la culture elles n’auront pas besoin de plus de nutriments pour achever leur maturation, si bien que nous pourrons les arroser à l’eau sans engrais pour forcer les plantes à puiser dans leurs réserves et donner ainsi une meilleure saveur à la récolte. Pendant cette phase finale de la culture, à deux semaines avant le moment de récolter, nous pourrons toutefois continuer à apporter des vitamines, acides aminés, éliciteurs, enzymes ou tout autre produit aidant la plante à transformer les ressources présentes dans le feuillage. La couleur des feuilles sera un bon indicateur, les plantes passant du vert intense au jaune pâle.

Les niveaux d’EC varieront selon le nombre d’arrosages appliqués aux plantes. La coco a la capacité de retenir dans ses fibres une quantité idéale d’éléments nutritifs, ainsi plus nous réaliserons d’arrosages, moins l’EC devra être élevée, les plantes ayant plus souvent accès aux engrais. Pour les plantes de cannabis Indica nous pourrons arroser avec une EC maximale de 2 à 2.2 pendant les semaines où les plantes ont les plus grands besoins, généralement en semaines 5 et 6 pour les souches Indica fleurissant en 8 à 9 semaines (selon la génétique cultivée). Ces hauts niveaux d’EC seront envisagés en cas d’arrosages peu fréquents, comme l’arrosage manuel avant la mise en place du système d’arrosage automatique.

Culture de graines de cannabis en coco

Culture de graines de cannabis en coco

Lorsque nous commencerons à utiliser le système d’arrosage automatisé plusieurs fois par jour pendant ces semaines de floraison, nous pourrons diminuer l’EC pour un maximum de 2.0 en contrôlant toujours le comportement des plantes, si elles semblent apprécier ce régime on pourra maintenir cette EC pour les jours suivants, ou au contraire réduire la concentration en engrais de la solution nutritive si les plantes montrent des signes d’excès. Aussi, certaines variétés de cannabis accepteront bien mieux les niveaux d’EC élevés et d’autres moins, on pourra ainsi observer une variété souffrant d’excès alors qu’une autre cultivée dans le même bac de s/n est épanouie.

La meilleure option en cultures hydroponiques sera donc de ne cultiver qu’une seule variété de cannabis à la fois pour une culture homogène. Dans le cas où l’on souhaite tout de même cultiver plusieurs variétés de marijuana, il sera alors préférable de choisir des génétiques issues de la même famille, comme la famille Blue, White, Haze, afghan… etc. ou, le cas échéant, des plantes ayant des comportements proches au niveau de la vigueur, du temps de floraison et des besoins en nutriments.

Schéma de culture de base en COCO

Table de culture basique PH et EC

Table de culture basique PH et EC

*EC= Selon le stade de vie des plantes nous choisirons l’EC adapté, on pourra maintenir l’EC de la semaine précédente si les plantes montrent des signes de sur fertilisation.

*PH= Le Ph peut fluctuer, il peut être réduit à 6.0 et monter jusqu’à 6.2 voir 6.4 avant d’être ajusté à 6.0.
Culture en hydroponie

Culture de cannabis en systèmes hydroponiques

Cannabis cultivé en billes d'argile

Cannabis cultivé en billes d’argile

L’hydroponie est l’une des méthodes de culture les plus diversifiées qui puisse être utilisée avec le cannabis, il existe de nombreuses variantes mais tous les systèmes ont une base commune. Il suffira d’adapter le type d’arrosage selon le système de culture et le substrat utilisés.

La base de l’hydroponie est simple, les plantes seront nourries par des engrais chélatés à absorption rapide, déposés sur un substrat inerte comme la laine de roche, les billes d’argile, le mapito, etc.

A l’aide d’un système d’arrosage automatique, qu’il s’agisse de recirculation ou de solution perdue (drain to waste) nous pourrons ainsi dispenser aux plantes la solution nutritive dont elles ont besoin selon leur stade de développement. Dans les cultures en billes d’argile il sera très important de stabiliser le PH de l’argile avant la culture pour éviter tout type de problème de PH par la suite. Si nous ne stabilisons pas le PH, les plantes évolueront dans un milieu instable et auront des difficultés pour absorber les nutriments. Il est important de souligner que ce sont les systèmes de re-circulation qui seront les plus enclins à voir le PH déstabilisé par des billes d’argile non tamponnées, ce qui se traduira par des carences chez nos plantes de cannabis.

Dans les systèmes de re-circulation, comme la solution nutritive retourne dans le bac après avoir traversé le substrat des plantes, le PH et l’EC pourront facilement être altérés par les impuretés d’un substrat non nettoyé et stabilisé. Dans un système d’arrosage à solution perdue, ces facteurs seront également à tenir en compte mais dans une moindre mesure, puisque nous pourrons préparer une solution adaptée avant chaque arrosage, le réservoir n’étant pas souillé par le drain et les impuretés qu’il peut contenir.

Il faut remarquer que dans ces systèmes de culture les racines sont exposées à l’air, ce qui les rend dépendantes d’une humidité constante pour se développer correctement. Lorsque les racines souffrent d’un stress hydrique par manque d’humidité elles en seront très rapidement affectées, n’étant pas protégées comme en terre ou en coco, elles sécheront plus rapidement en biles d’argile où l’air s’introduira plus facilement. Par contre, si l’humidité constante est assurée, les plantes cultivées en hydroponie feront preuve d’une croissance explosive.

Les arrosages dans ces systèmes de culture varieront d’un modèle à l’autre, nous pourrons trouver des systèmes comme le Dutch Pot Hydro dans lequel William Texier de GHE recommande un arrosage en continu 24/24. Certains cultivateurs préféreront recourir à un temporisateur pour arroser toutes les 15 minutes, d’autres arroseront un quart d’heure par heure… Selon le substrat choisi, la fréquence de l’arrosage variera également, par exemple en slab de laine de roche qui reste plus facilement humide.

Chaque cultivateur devra ainsi observer le temps d’arrosage idéal selon l’emplacement de sa culture et les variables qui en découlent: Tº, humidité, renouvellement de l’air, etc. Le substrat devra pouvoir sécher rapidement pour arroser régulièrement avec une solution nutritive à l’EC toujours adaptée aux besoins de la plante.

La nutrition dans ces systèmes hydroponiques sera plus efficace qu’en terre ou en coco. Il faudra se situer quelques dixièmes sous le point d’EC maximal et observer le comportement des plantes pour établir leurs besoins selon les génétiques cultivées et trouver le niveau d’EC optimal.

Schéma de culture en billes d’argile

Schéma de culture pour l'hydroponie

Schéma de culture pour l’hydroponie

*EC= Selon le stade de vie des plantes nous choisirons une EC ou l’autre, nous pourrons maintenir l’EC de la semaine précédente si les plantes semblent chargées d’engrais.
*PH= Le Ph peut varier, de 6.0 en le laissant fluctuer à 6.2 ou 6.4 pour redescendre à 6.0 et pouvoir arroser avec un PH adapté aux plantes.
*(2.0) = Dépendra de la génétique.

Culture de cannabis en Aéroponie

L’Aéroponie est l’évolution des systèmes hydroponiques et tous ont une caractéristique commune: les racines sont généralement suspendues en l’air sans aucun soutien physique pour s’installer. Sans substrat pour permettre aux racines de rester humides et se reposer, l’arrosage dans ces systèmes sera différent des systèmes hydro qui offrent un soutient aux plantes.

Culture de cannabis en aéroponie

Culture de cannabis en aéroponie

L’aéroponie a des avantages et des défauts, comme toutes les techniques, et ceux ci se remarqueront très rapidement, les plantes de cannabis détectant rapidement les changements et, sans substrat pour jouer le rôle de tampon et maintenir un PH et une EC constants, elles pourront facilement souffrir en cas de solution nutritive déséquilibrée.

Testeurs de PH et EC

Testeurs de PH et EC

Si le PH, l’EC et l’humidité autour du système racinaire ne sont pas contrôlés avec minutie, les plantes ne pourront pas se développer comme elles le devraient. Au contraire avec un contrôle complet de ces facteurs les plantes feront preuve d’une vigueur remarquable et offriront une récolte abondante et de qualité. En conditions idéales ces systèmes aéroponiques permettront une grande vigueur végétative des plantes de marijuana et une lourde production.

Les plantes de cannabis cultivées dans ces systèmes de culture pourront voir le temps de croissance réduit de 3 semaines, voir plus, en comparaison avec une culture de marijuana en terre. Ceci est dû au fait que les racines ne rencontrant pas de résistance, elles peuvent se développer sans stress et absorber facilement tous les éléments nutritifs disponibles.

L’oxygénation, la température et le renouvellement des nutriments dans la solution sont primordiaux dans ces systèmes aéroponiques, et devront être contrôlés en permanence, ainsi que l’EC et un PH correct. Une température élevée de la solution nutritive pourra favoriser l’apparition de champignons sur les racines et une absorption moindre des nutriments, l’oxygénation de l’eau étant faible et les engrais moins facilement assimilés.

Si dans les systèmes hydroponiques la nutrition des plantes est très rapide et les niveaux d’EC plus bas qu’en terre en en coco, ceci est encore plus marqué en aéroponie. Comme l’eau est distribuée sous forme de micro particules qui adhèrent aux racines celle ci est rapidement assimilée, de même que les éléments nutritifs qu’elle contient. Cette facilité pour absorber les aliments fait que les niveaux d’EC seront généralement plus bas que dans d’autres systèmes où la s/n ne sera pas si bien exploitée par les plantes.

Schéma de culture basique en aéroponie

Schéma de base pour culture aéroponique

Schéma de base pour culture aéroponique

*EC= Selon le stade de vie des plantes nous pourrons choisir un niveau d’EC ou un autre, ou maintenir celui de la semaine précédente si les plantes montrent des signes d’excès.

*PH= Le Ph peut fluctuer, on pourra le réduire à 6.0 puis le laisser évoluer jusqu’à 6.2 à 6.3 avant de redescendre à 6.0 et arroser de nouveau avec un PH

Le réservoir de solution nutritive

Réservoir de solution nutritive

Réservoir de solution nutritive

Le réservoir de nutriments sera un point important puisqu’il sera utilisé pour chaque arrosage de toutes les plantes de notre culture de cannabis. Dans le cas où nous ferions l’acquisition d’un système hydro avec réservoir incorporé, le fabricant précisera généralement le nombre de plantes avec lequel le système est prévu pour fonctionner. Si au contraire nous montons notre propre système hydro en laine de roche, billes d’argile ou coco, nous devrons alors déterminer le volume nécessaire pour une semaine d’arrosage automatique selon le nombre de plantes cultivées.

Dans le cas des systèmes sans recirculation nous devrons calculer la taille du réservoir selon le nombre de plantes à cultiver et la quantité maximale de solution nutritive à apporter. Par exemple si nous cultivions en SOG avec 30 plantes par mètre carré avec un maximum de 8 arrosages d’une minute chacun par jour à 40ml par minute, nous aurions besoin d’un réservoir d’environ 70-80 litres, en tenant en compte que la pompe n’aspire pas la s/n du fond du bac.

Si au lieu de cultiver en one bud, nous nous orientons vers une culture de type SCROG, nous pourrons calculer le nombre maximum d’arrosages par jour selon le volume du pot et la quantité de pots à arroser. Nous utiliserons un temporisateur digital avec différentes programmations afin d’adapter au mieux les cycles d’irrigation selon les besoins de la culture.

Pour réaliser le calcul

(Nombre de plantes) x (Nombre maximum d’arrosages par jour) x (Quantité par arrosage) = litres par jour.
(Litres par jour) x 7 jours = Litres à la semaine

Exemple pour SOG:

(30 plantes/m2) x (8 arrosages) x (0.04l/jour)= 9.6L/jour
(9.6l/jour) x (7 jours) = 67.2 L/ semaine + 10 litres de réserve pour la pompe = réservoir de 80-90L (que nous ne remplirons pas complètement).

Exemple pour culture en SCROG:

(6 plantes/m2) x (8 arrosages) x (10-15% du volume du pot (11L) en L/jour) = 7.92 l/jour
(7.92l/jour) x (7 jours) = 55.44L à la semaine = réservoir idéal de 80L

Température et oxygénation de la solution nutritive

Comme nous l’avons déjà remarqué, la solution nutritive est capitale en hydroponie, puisque de celle ci dépendra le succès de la culture, les plantes de cannabis pouvant facilement souffrir de carences ou d’excès. Nous devrons avant tout nous assurer que les engrais sont chélatés et prévus pour la culture en coco ou en hydroponie. Si nous utilisions des engrais organiques, ceux ci tarderaient à être absorbés par les plantes, ce qui se traduirait par des plantes sous alimentées et une récolte de piètre qualité.

Oxygénation naturelle de l'eau

Oxygénation naturelle de l’eau

Il existe des engrais et compléments pour engrais bases qui sont élaborés à 100% en organique, mais chélatés aux acides aminés pour faciliter leur absorption par les plantes, comme par exemple la gamme de produits Aptus. il existe de très nombreuses gammes d’engrais destinés à la culture hydroponique, toutefois la grande majorité est disponible sous format minéral et chélaté.

Comme le dosage des engrais dans le bac est important, il est préférable de suivre un ordre logique pour contrôler correctement la solution nutritive. Nous commencerons donc par les engrais de base. Nous calculerons la dose qui est généralement comprise entre 1 et 2.5ml/L selon l’étape de la culture et la marque de l’engrais, en commençant bien sûr par les doses minimales, et en augmentant progressivement jusqu’aux concentrations maximales recommandées (selon les produits utilisés). Ensuite nous ajouterons les stimulateurs, acides aminés et autres composants comme les bactéries et les mycorhizes.

Racines de cannabis en système hydroponique

Racines de cannabis en système hydroponique

Comme ultime étape, nous ajusterons le PH avant d’arroser les plantes avec la solution nutritive. Au fil des heures le PH remontera progressivement, nous devrons ainsi l’abaisser avant le prochain arrosage. Comme nous l’avons dit, nous pourrons laisser le PH fluctuer légèrement et le redescendre le jour suivant avec de l’acide citrique ou du PH down. En utilisant un système d’arrosage automatique, il est préférable d’ajuster le PH juste avant la mise en marche de la pompe, pour que les plantes reçoivent une solution nutritive au PH différent dans le rang optimal, ce qui favorisera l’absorption de tous les éléments nutritifs nécessaires pour un développement végétal idéal.

Un autre point important est la température de l’eau du réservoir. La température est directement liée au niveau d’oxygène d’une solution nutritive. Plus l’eau est chaude et moins elle contiendra d’oxygène, la température idéale pour arroser les plantes de cannabis est comprise entre 18 et 22º. Dans cette fourchette de températures la solution contiendra une quantité d’oxygène suffisante et les racines pourront facilement absorber les nutriments disponibles.

Culture Aéro de cannabis avec lampes Led

Culture Aéro de cannabis avec lampes Led

Rapport entre la température et l’oxygène de H2O

Pour une meilleure oxygénation du réservoir, à part contrôler la température, nous pourrons ajouter une pompe à air connectée à un tube de silicone atoxique et à une pierre diffuseur pour répartir l’oxygène en petites bulles et maintenir la solution nutritive oxygénée. Dans ce cas (bulleur) le PH de la solution aura tendance à augmenter plus vite, il faudra donc utiliser d’avantage de PH Down afin de le stabiliser.

Oxygène dissout dans l'eau selon la température

Oxygène dissout dans l’eau selon la température

Une température de la solution nutritive importante aura des conséquences sur la culture de cannabis, de façon plus prononcée pour l’aéroponie, l’hydroponie, puis la coco et la terre. Dans les deux premières techniques de culture l’eau est le milieu principal dans lequel évoluent les racines, qui seront donc plus facilement affectées par une chaleur excessive. En coco et en terre, les racines seront protégées par le substrat, mais la chaleur finira tout de même par nuire aux racines.

7 février 2014 | Culture intérieur du cannabis
104 commentaires


104 comments on “Comment arroser le cannabis en culture hydroponique?

  1. oldess

    Bonjour quelle type d’acide faut il utiliser pour la culture aéroponie? FAUT IL UNE PIERRE AQUARIUM ?

    1. Marcel

      Bonjour, l’idéal sera d’utiliser de l’acide nitrique en croissance, de l’acide phosphorique en floraison, et de l’acide citrique en rinçage. Le PH Down de GHE est un mélange d’acide nitrique et d’acide phosphorique, avec des tampons PH. Il ne sera pas très utile de mettre une pierre d’aquarium.

  2. pro hydro

    il faut voir a la base l’ec de ton eau pour voir la quantité d’engrais que tu peut ajouter …ensuite une foi ton mélange fait ,le ph baissera naturellement ,un ph de 6 a 7 est suffisant pour lhydro , javait entendu parler du jus de citron mais c’est a tester . Mais sache une chose tout ce que tu verse dans ton eau y restera et sera absorber par la plante ….Pour oxygéner la solution ,faut déjà savoir a la base que les racine doivent jamais être sec sinon elle meurt, c’est l’eau qui nourri la racine en transportant l’oxygène vers les racine , l’eau s’imprègne de l’oxygène contenue a la surface de l’eau , plus cette surface sera grande et plus il sera oxygéner grâce au contacte du vent sur cette surface , un buller sert a remuer la solution est aussi apporter une oxygène plus frais que dans un pot enfermer ( comme les hortipot ou dwc) En aucun cas ce sont les bulle du buller qui nourrisse les racine directement …

  3. croacroa

    Salut oldess et les amis alchi,

    Je me permet de répondre, ayant quelques connaissances sur le sujet aéro.

    Pour la culture aéroponique, les produits de marque ghe ph- et ph+ sont tout à fait adaptés.

    Quand à la pierre d’aquarium cela peut être un plus, mais pas nécessaire puisque la solution nutritive est en circuit fermée. En retombant dans le bac, elle oxygène le reste de la solution par effet mécanique.

    Par contre un point très important, est de placer un petit brasseur dans le bac (toujours selon la contenance) afin d’avoir une solution homogène.

    Référence : Je suis un adepte de l’aéroponie, de la culture sur botte de paille et de la led.

  4. Sub Zero

    Au top vos blogs Alchimia 😉

  5. fred

    Bonjour l’équipe,superbe article vous faites du sacré boulot.

  6. Alf

    Bonjour, Cela fait deux sessions que je suis passé au NFT et je ne sais pas ce que je fais mal mais mes plantes stretchent un truc de dingue et beaucoup plus longtemps qu’en terre. Par exemple, quand je fais des one buds de Blue Hell en terre, ils depassent rarement les 60cm alors qu’en NFT, avec les memes conditions, je me retrouve avec des plantes d’1m20 de haut et des secondaires qui poussent dans tous les sens. Ca me remplit mon espace pire que si je faisais un scrog malgré la taille des branches inférieures. Au final, je me retrouve avec le develeppement de plein de petites têtes mais pas de vrais developpement des apex. Je change ma soupe toutes semaines environ en me calant toujours en dessous de l’EC max recommandée. Mes plantes ne montrent pas de signes de carences ou d’exces. Je ne comprend pas ou se situe le probleme, auriez vous une idée par hasard ?

    1. Marcel

      Bonjour, la culture hydroponique permet une vigueur de croissance beaucoup plus importante qu’en terre, c’est pourquoi vos plantes sont plus grandes. Pour éviter cela, en hydroponie il sera conseillé de cultiver uniquement à partir de boutures, qui possèdent moins de vigueur de croissance verticale que les graines. Une technique courante sera de sélectionner une bonne plante mère à partir de graines régulières en terre, puis de cultiver celle plante à l’infini sous forme de boutures en hydroponie 😉

  7. Alf

    Bonjour Marcel, merci pour votre réponse.

    Le hic, c’est que je pars de boutures (je bouture de la fem, je sais c’est mal) et pour cette session j’avais choisis mes deux spécimens les plus courts en structure. Je les ai lancées en floraison seulement 3 jours apres l’apparition des premières racines dans les petits blocs de LDR 4x4cm que j’ai passés directement dans les blocs de 7x7cm lors du passage en 12/12.

    A ma premiere session, j’avais attendu l’enracinement dans les blocs de 7x7cm, ca avait vraiment été trop compliqué de gérer les plantes mais je vois que meme sans croissance ca reste super galere.

    Je maitrise plutot bien la culture en terre pourtant et je n’ai pas ce probleme avec mes deux autres systemes hydro (aero et bubbler). Je n’ai pas forcé sur le nombre de plantes dans mon espace (GT424 avec 8 plantes – 11 a ma premiere session), les racines ont l’air bien, ma lampe est a bonne distance, vraiment je ne comprend pas pourquoi ca part dans tous les sens comme ca, ni pourquoi mes fleurs ne prennent pas de volume.

    1. Marcel

      Bonjour, il est vrai que si vous ne faites pas de période de croissance, et que vous partez de boutures, alors cette culture devrait être facilement gérable. Peut être essayez de sélectionner un phénotype plus Indica/moins vigoureux (si possible, à partir de graines régulières), et/ou d’essayer de limiter le stretch en utilisant un maximum de lumière bleue (MH) durant cette période.
      Une fois en pleine floraison, si les plantes font d’avantage de feuilles que de fleurs, et que la photopériode est bien en 12/12 sans interruption, alors l’engraissage est peut être mal équilibré (excès d’azote).

  8. Alf

    Bonjour Marcel.

    J’utilise la gamme complète Canna (aqua) sauf le boost, je réduirai l’engraissage au stretch a la prochaine session, il est vrai que mes plantes sont assez foncées. A moins que vous ayez une autre marque d’engrais a me conseiller qui pourrait mieux me correspondre, j’avais pris Canna car j’ai presque toujours utilisé cette marque en terre et qu’elle me convenait bien.

    Quant aux variétés, là c’est Blue Hell et Sensi Star, je n’ai pas plus indica que la SS en pied-mère. Coté graine, j’ai la Canadian Kush ou la Black Valley qui pourraient être un peu plus courte, pas de régulières avant l’out cet été, période durant laquelle je ne ferai pas d’hydro.

    Si au troisième essai ca le fait toujours pas, je pense reprendre une culture uniquement au bulleur après l’été, avez vous des recommandations particulières par rapport a ce système ? C’est ma première fois, j’ai qu’un seau mais ca me plait chaque jour un peu plus. Actuellement, je me contente simplement d’ajuster quotidiennement les niveaux d’eau/pH/EC du seau (17L, pompe 2x200L/h, 2 bulleurs 5cm) et de vidanger chaque semaine, ca donne de bons résultats mais peut être devrais je gérer ca autrement ?

    Je vous remercie pour vos réponses et le temps consacré.
    Bonne journée.

    1. Marcel

      Bonjour, la gamme Canna Aqua convient très bien pour le NFT. Pour votre souci de plantes trop grosses/grandes, essayez peut être de cultiver moins de plantes, elles auront ainsi d’avantage d’espace horizontal pour se développer, et prendront moins de hauteur. Et en utilisant les techniques de taille, pinçage et/ou palissage pour contrôler la hauteur de vos plantes, vous devriez vous en sortir facilement 🙂

  9. José

    Bonjour Alchimia.
    Petite question sur la semaine de rinçage des plantes pour un système aéroponique: dans tous les articles spécialisés ont nous conseil de rinçer les plantes avec de l’eau dont l’EC est compris entre 0,0 et 0,5.
    Dans le livre de William TEXIER (L’Hydroponie pour tous), il conseil de faire l’inverse, c’est à dire de mettre un EC très élevé (entre 2,5 et 2,8) pour éliminer les nutriments et également l’eau de la plante. connaissez vous cette technique? est-ce une bonne technique? qu’elle est la mieux? merci pour vos conseils et vos articles toujours intéressant.

    1. Marcel

      Bonjour, William nous a effectivement parlé de cette technique de rinçage avec un EC élevé en fin de floraison, sa théorie est qu’un EC très élevé de la solution nutritive provoquera un blocage de l’assimilation des nutriments par les racines, forçant ainsi la plante à consommer ses propres réserves de nutriments, et donc à se rincer. Personnellement je ne suis cependant pas convaincu par cette technique, et conseille donc plutôt de rincer à l’eau claire, avec un EC bas. Mais n’hésitez pas à comparer les deux méthodes, et à nous faire part de vos résultats et préférences 😉

  10. croacroa

    Faire un raz de marée de nutriments brûlera la pointe des têtes, j’en ai fait l’amère expérience en LED + aéroponie en testant cette technique sur des Big Skunk (dont les têtes sont justes extraordinairement énormes)… Pour moi, le meilleur rinçage reste l’eau clair (chez moi l’EC est de 0,4) avec le premier jour de rinçage du flora kleen. Et de la mettre dans le noir pour la stresser sans produits.

    Ce n’est que mon avis.

    1. Marcel

      Bonjour, le Flora Kleen est surtout utile pour éviter les dépôts d’engrais dans le système d’irrigation, si vous souhaitez accélérer le début de rinçage je vous conseille plutôt d’utiliser soit des enzymes, soit des chélateurs 😉

  11. croacroa

    Salut Marcel,

    Oui florakleen sert à nettoyer le système, c’est pour cela que je l’utilise, afin de limiter les résidus au maximum. D’ailleurs à ce sujet, il est extrêmement difficile de nettoyer complètement les systèmes aéroponiques, pour ma part, 2 de 3m2 en dutchpot aéro sous led… Avec vous un « produit miracle » qui permettrai de nettoyer l’intérieur des tuyaux ?

    Pour les enzymes et chélateurs, je n’utilise qu’une seule marque de produit par session complète. Existe t’il les même produits chez GHE ?

    Merci pour vos réponses les gars, ça fait plaisir de pouvoir parler à des passionnés connaisseurs.

    1. Marcel

      Bonjour, pour nettoyer vos tuyaux vous pouvez essayer le peroxyde d’hydrogène. Il n’y a pas d’équivalent du Cannazym ou du Canna Flush dans la gamme GHE, mais les enzymes sont compatibles avec tous les engrais, et les chélateurs ne s’utilisent qu’avec de l’eau claire 😉

  12. Greg

    Bonjour alchimia, j’aurais quelques petites questions a propos de ma culture..
    J’ai un placard de 110-120 par 60 sur 1m60-70 de haut recouvert de mylar j’ai une lampe hps 250w mixte, ventilo d’intérieur forme colonne pour l’aération , j’ai un température de 27-28, j’ai actuellement 2ice, 1pure ak et 1criminal+, j’ai entamer la seconde semaine de croissance.
    Je voudrais savoir combien de temps je laisse la croissance? J’ai lu 3semaines mais ça me parait court..
    Je voudrais savoir aussi comment je pourrais lui faire prendre en peu de hauteur?
    Les feuilles les plus basses sont aussi grandes voir plus que ma main et donc elles se mélange un peu les une autres, dois-je les couper ou ce n’ai pas grave?
    Et une dernière question, comment faire prendre une max de lumière a l’intérieur de ma plantes?
    Pour l’arrosage j’utilise biogrow en croissance, biobloom en flo et biobod en booster de fin de flo. J’arrose avec engrais 2 fois sur 3 (2-3ml/L).
    Merci par avance de votre réponse.. Continuer vous êtes super
    Desolé d’avoir poster ici mais je n’arrive pas a le faire autre part d’autres..

    1. Marcel

      Bonjour, les ventilateurs en forme de colonne peuvent être utilisés, mais attention ceux ci ont tendance à accumuler rapidement la poussière (et à ne pas se démonter facilement pour être nettoyés). Votre température est un peu limite, essayez si possible de la diminuer un peu (extraction d’air).
      Comme vous n’avez que 4 plantes dans cet espace, vous pourrez surement leur donner une période de croissance un peu plus longue que 3 semaines, mais tout dépendra de la vigueur des plantes.
      Il est préférable que les plantes restent basses et trapues, avec de nombreux étages bien rapprochés. Elles prendront de la hauteur durant le stretch, en fonction de leur ratio Indica/Sativa.
      Il ne faut surtout pas couper les feuilles des plantes, qui sont le centre de la photosynthèse et donc de la production d’énergie des plantes. N’hésitez pas à lire notre guide des taille des plantes pour d’avantage de détails sur ce sujet 😉

  13. Marcelus

    Bonjour Alchimia.
    Je vous écrit car j’ai un problème sur une culture en NFT.
    J’en suis à 2 semaines de floraisons.
    Depuis peu, sur mes pains de laine de roche est apparu ce que je pense être un champignon blanc.
    J’ai donc diminué mon cycle d’arrosage.
    Existe-il un moyen de détruire ce champignon?
    Javel ou eau oxygénée ? avec quel teneur ?

    1. Marcel

      Bonjour, vous pouvez utiliser de l’eau oxygénée pour stériliser votre substrat, au dosage conseillé par le fabricant sur la bouteille 😉

  14. José

    Bonjour Alchimia, en aéroponie pour le debut de la semaine de rinçage peut-on utiliser du cannazym mélangé avec du canna Flush? si oui pendant combien de temps pour un rinçage optimum? merci d’avance.

    1. Marcel

      Bonjour, en début de rinçage vous pouvez utiliser soit le Cannazym, soit le Canna Flush, mais pas les deux en même temps, car le Canna Flush ne doit s’utiliser qu’avec de l’eau, sans aucun autre produit.
      Vous pouvez par exemple utiliser le Flush ou les enzymes pendant quelques jours, puis faire un rinçage à l’eau claire pendant une semaine.

  15. Marcelus

    Merci Marcel, je vais tester ça. En ajoutant le minéral magic de GHE sur le tronc 🙂

  16. stev

    Bonjour Marcel. alors je voulais vous poser la question d’après vous qu’elle marque correspond le mieux pour vous a la culture en hydro sous billes dargiles… la gamme expert house garden ou la marque plagron…??

    1. Marcel

      Bonjour, ces deux gammes d’engrais vous donneront de bons résultats. House & Garden vous permettra peut être de gérer l’engraissage de manière plus précise, en utilisant d’avantage de bouteilles différentes, alors que la gamme Plagron vous reviendra surement un peu moins chère à l’usage 😉

  17. stev

    Bonjour Marcel je voulais vous posé une question.
    Amnesia haze Royal queen seeds
    Blueberry dutch passion
    Critical jack herer
    California ange
    Nothern lights #5 haze
    Pensez que ces 5 types De graines peuvent pousser ensemble… ?? Même pièce même lumières…

    1. Marcel

      Bonjour, vous pouvez cultiver ces variétés ensemble, mais n’hésitez pas à lire ce guide sur les différences Indica/Sativa, afin de vous aider à gérer plus facilement cette culture en multi-variétés 😉

  18. MAX

    Bonjour,

    J’aimerais vous posez une question en MP pcq jaimerais y joindre des photos..
    Il s’agit de feuilles sur le haut des plantes qui se courbent vers le bas et un fort ralentissement de l’inflorescence. Je suis à flo +21
    Merci

    1. Marcel

      Bonjour, vous pouvez si vous le souhaitez vous envoyer des photos de vos plantes à l’adresse mail de notre page de contact, en précisant un maximum d’informations sur vos conditions de culture.

  19. tatan

    bonjour j’ai une box 150x150x200 en 2x 400w sur adjust a wing, un extracteur prima klima variateur/thermostat 800m3/h, un humidificateur et 2 ventilateur. j’avais un probleme de temperature trop elevée et de depression j’ai donc acheter un intracteur VK0150 300m3/h et maintenant c’est un probleme d’hygrometrie avant la pose de l’intracteur j’étais entre 60 et 80% maintenant je suis entre 45 et 50% comment remedier cela (quand j’etais a 60/80% l’humidificateur ete a moitier de puissance. la a 45/50% il tourne a pleine puissance) merci a l’avance de votre reponse

    1. Marcel

      Bonjour, la seule solution serait d’ajouter un second humidificateur, mais cela sera peu utile car votre hygrométrie augmentera rapidement au fur et à mesure que vos plantes grandiront 😉
      Une humidité très élevée sera surtout importante durant les phases de bouturage et de germination.

  20. scred75

    Bonsoir marcel ,
    Pannique a bord je suis passe en flo avant hier et viens de m’appercevoir que les deux premier semaine de flo il faut continuer aquoa vega A/B avant de se servier du aquoa flors .Quue doije faire stp ?? c’est grave que fat il qe je fasse please je suis en aero et sa me fait peur .
    Merci de part avance 🙂

    1. Marcel

      Bonjour, il est effectivement conseillé de continuer à utiliser l’engrais de croissance pendant la période de stretch de début de floraison, jusqu’à formation des premières fleurs de la plante. Il vous suffit donc de changer votre solution nutritive, cela ne posera aucun soucis 😉

  21. scred75

    dsl pour les bg d’orthographe je viens de me relire c’est horrible dsl vraiment !! 🙂

  22. scred75

    re! je cultive de la jack herer ,
    j’ai limpression que mes filles n’aime pas la chaleur d’ou mes ti probleme viennent aussi de ce que je t’es expliquer ci dessus . 😉 merci a vs pour tout

    1. Marcel

      Bonjour, la chaleur est hélas très souvent un facteur limitant en aéroponie, pour ce type de culture il est conseillé que la température de la solution nutritive ne dépasse pas 23ºC environ 😉

  23. Galie

    Bonjour Marcel.
    J’ai 1 système hydro LDR 15X15 avec 4 CBD Nordle, et 1 système hydro billes d’argile pots de 15X15 avec 3 Original Amnésia et une CBD Nordle, le tout dans une box 90X60X180, ampoule 250W MH, puis HPS 250W+CFL 250W pour la flo. Engrais GHE flora series. Température bonne, hygro un peu trop basse (40%). J’entre dans la 2ème semaine de croissance (graines fem).
    Et j’avais quelques questions :
    – Est-ce que ça risque de me poser un problème d’avoir des indicas et des sativas en même temps dans ma box ?
    – Combien de semaines de croissance me recommandes-tu ?
    – Pour l’entretient, plutôt faire des pinçages ?
    – Ce n’est pas trop 8 pieds dans cette box ?
    – Quel est le substrat qui favorisera le plus la croissance/vigueur des plantes entre LDR et billes ?
    – A partir de quand je peux démarrer l’arrosage automatique pour les billes et la LDR ?
    – Je viens de commencer l’apport d’engrais à demi-dose, ce n’est pas trop tôt ?
    – Les cubes de LDR restent lourds et chargés en eau, et j’ai peur de trop arroser les plantules, y-a t’il un moyen de savoir quand arroser la LDR ?
    – Il n’est pas trop tôt pour rapprocher l’ampoule a 25 cm des plantes ?

    Pour l’instant, mes plantes ont l’air de bien se porter. Les feuilles sont plus grosses en LDR que celles en billes d’argile. Même si la couleur des feuilles me paraît un peu claire ?!
    En tout cas, bravo pour vos graines, j’ai toujours eu 100% de germination, entre 2 assiettes !!
    Merci pour vos conseils..

    1. Marcel

      Bonjour, cultiver en même temps des variétés Indica et Sativa demande effectivement d’avantage de technique, surtout en hydroponie, mais vous pouvez suivre les conseils de ce guide du cannabis Indica/Sativa pour vous aider. L’Original Amnesia demandera très peu de croissance (quelques jours), alors que la CBD Nordle apprécierait d’avoir une croissance un peu plus longue. Pour contrôler la hauteur des plantes, vous pouvez utiliser les techniques de taille et de pinçage d’apex. Avec 8 plantes en hydroponie dans cet espace vous risquez effectivement que ce soit rapidement la jungle, peut être que la culture serait donc plus facile en vous limitant à 4 ou 6 plantes, car en hydro les plantes atteignent souvent une taille plus importante qu’en terre. Pour le substrat, ma préférence va pour la tourbe de coco, qui présente plusieurs avantages par rapport aux billes d’argile et à la laine de roche: ratio eau/air optimal, pas besoin de tamponner pour le PH avant la culture, et fabrication beaucoup plus écologique.
      En hydro il faut commencer à engraisser dès le départ. Il faut essayer de régler votre cycle d’arrosage pour que votre substrat soit humide sans être noyé ni trop sec, les racines des plantes ayant besoin à la fois d’air (oxygène) et d’eau. La laine de roche a tendance a retenir d’avantage l’eau que l’air, et devra donc être arrosée moins souvent que la coco ou les billes d’argile.
      Vous pouvez approcher votre ampoule MH 250W à environ 25 cm des plantes, tant que vos conditions climatiques le permettent. La couleur des vertes un peu claire, indique probablement un manque de nutriments, je vous conseille donc d’augmenter vos dosages d’engrais, tout en contrôlant les variations d’EC et de PH.
      Bravo pour votre taux de germination 🙂

  24. kevlar

    bonjour j ai un placos de 1,6 M PAR 1 HAUTEUR 2,5 j ai 2 fois 400W lumatek en cool tube avec un iso max de 920 M3 j hesite encore sur ma technique de culture ,, je dispose de 3 variete de clone elit j aimerai prduire un max avant debut aout que me conseillez vous merci bien

    1. Marcel

      Bonjour, pouvez vous svp préciser votre question, car je ne vois pas de quelles techniques vous parlez exactement (SOG, SCROG ? nombre de plantes ? terre ou hydro ?…) 😉

  25. Kevlar

    pour l instant j ai 13 bouture j e compte en garder 10 ou 8 , j hesite entre l hydro ( goute a goute ou bien table a marré) et la terre !!! Et en second parti suivant c 2 modes de culture qu elle technique adopter ? merxi

    1. Marcel

      Bonjour, si vous avez déjà un minimum d’expérience dans la culture du cannabis, alors n’hésitez pas à tester la culture hydroponique, celle ci étant idéale pour une production rapide à partir de boutures. Si par contre vous débutez, alors il sera peut être plus simple de faire d’abord quelques cultures en terre, qui possède une plus grande tolérance aux erreurs, avant de vous lancer dans l’hydro 😉

  26. Galie

    Merci Marcel pour ces infos…
    Aïï, Je m’en doutais que c’était une erreur de mélanger sativa et indica !!
    Là, je suis a 12 jours depuis la sortie des petits cubes de LDR, Les original amnésia (billes d’argile) font 4,5 cm de haut et 2 petites paires de feuilles dentellées. Arrosage 1/4 d’heure ON et 3/4 d’heure OFF. Les CBD Nordle (LDR) font 8cm, 2 bonnes paires de feuilles, arrosage 1/4 d’H au réveil, la même en milieu de journée puis à la coupure de la lampe. EC : 0,71.
    Est-ce que cette différence de taille te paraît normale ?? Et est-ce que les cycles d’arrosages te paraissent bons ??
    Mais ma question principale est surtout : d’ici combien de jours me recommanderais-tu de les passer en flo, car mes plantes me paraissent vraiment petites pour l’instant ??? et pour éviter d’être envahi par les sativas, tout en permettant aux indicas de croître suffisament ??
    Ce n’est peut-être pas une bonne idée de rajouter la CFL 250 en plus de l’HPS 250 pour la flo ??
    Merci encore…

    1. Marcel

      Bonjour, ces cycles d’arrosages me paraissent adaptés, mais il faut vérifier que votre substrat ne soit ni trop sec ni trop noyé. Au départ les plantes grandissent relativement doucement, mais dès que celles ci auront quelques étages vous devriez les voir se développer beaucoup rapidement.
      Ces plantes semblent effectivement encore très petites, vous pouvez donc patienter encore un peu avant de passer en floraison.
      Il peut être utile et intéressant d’ajouter une seconde ampoule, mais à conditions que les conditions climatiques restent bonnes. Un espace de culture avec un bon climat sera ainsi toujours plus efficace qu’un espace avec beaucoup de lumière mais trop de chaleur 😉

  27. Galie

    Merci Marcel.. Réponses au top, comme d’hab.. 🙂 Et comment je peux savoir quand les passer en flo en fonction de mon espace ? La hauteur, un nombre de paires de feuilles, etc.. quels indices observer ?? Il n’y a pas une histoire de maturité sexuelle ??
    Peut-il être utile de rajouter un bulleur d’aquarium pour oxygéner la solution nutritive ??
    Et sinon, Est-ce que vous avez prévu de publier un article sur les bouturettes aéroponique ?? Ou sur l’aéroponie en général ??
    Merci

    1. Marcel

      Bonjour, cela varie selon de nombreux facteurs, tels que le ratio Indica/Sativa des plantes, mais un bon indice sera par exemple de passer en floraison lorsque les plantes remplissent totalement l’espace de culture (horizontalement) 😉
      Le bulleur peut être utile pour augmenter le taux d’oxygène de la solution nutritive, mais peut aussi faire varier son PH, à cause du CO2 de l’air qui se transforme en ions carbonates et bicarbonates.
      L’article sur l’aéroponie serait une bonne idée, mais celui ci n’est pas encore prévu pour tout de suite 😉

  28. pauvredebutant:s

    Bonjour, je souhaite me lancer dans la culture de 15 pieds dans des pots de 11L.Pour cela j’envisage une surface de 1, 5 m carré sur 2m de hauteur. J’envisage une installation 2× 600w Mh/HPS mais une seule 600w serait elle suffisante ou il vaut mieux en mettre 2? 1,50m carré est il suffisant?
    Pour l’extraction d’air je mettrai un 1070m3/h si 2×600w ou 450m3/h si une seule 600w…cela tien la route?
    Pour l’intraction il me semble que la puissance peut être inférieur a l’extraction non? Voilà autant de questions qui me font soucis. Merci d’avance pour vos réponses et sinon super article franchement! =]

    1. Marcel

      Bonjour, cette surface sera bien adaptée pour la culture de ce nombre de plantes. Une seule ampoule 600W sera un peu faible pour une telle surface, mais avec deux ampoules 600W la chaleur sera difficile à gérer, il faudra dans ce cas un gros extracteur tel que celui que vous citez. Vous pouvez donc peut être trouver une solution intermédiaire, comme par exemple 1000W (600+400W).
      La puissance de l’intraction doit bien être inférieure à celle de l’extraction. N’hésitez pas à lire notre guide de la ventilation des plantes, pour d’avantage de détails sur ce sujet 😉

  29. pascal

    bonjour,
    je fais une culture interieur en hydro
    j ai commence mon rincage trop top
    j en suis a ma 3 eme semaine et les trychomes ne sont toujours pas ambré
    les feuilles ont enormement jaunies et sechées.
    est ce que les trichomes vont arriver a maruration ou est ce que je dois stopper

    merci pour votre aide?

    1. Marcel

      Bonjour, patientez encore un peu, et les trichomes ne devraient pas tarder à commencer à devenir ambrés. Un rinçage un peu trop long, donnera toujours une meilleure qualité qu’un rinçage un peu trop court 😉

  30. pascal

    mercipour ta reponse marcel

  31. philou

    Bonjour
    Je viens de lancer une culture en aeroponie.
    La temperature de ma box est de 23 par contre je suis a 29 dans le bac .
    Comment réduire cette temperature?
    Y at’il des pompes qui peuvent se placer a l’exterieur du bac ( je pense que l’exés de temperature vient du moteur de ma pompe immergée.

    Merci d’avance

    1. Marcel

      Bonjour, en aéroponie il faut effectivement éviter que la température de la solution ne soit trop élevée, sinon il sera vraiment difficile d’avoir de bons résultats. Nous n’avons hélas pas de pompe externe au catalogue.
      Pour réduire la température de votre solution nutritive, vous pouvez éventuellement essayer d’y placer une bouteille d’eau congelée, mais il faudrait la remplacer régulièrement pour que ce soit efficace 😉

  32. philou

    Merci pour votre réponse.
    Existe t’il des pompes externes?
    Je pensais faire un système avec un petit congelateur, le principe est de mettre une deuxieme pompe immergée de rentrer dans le congélateur ( sans percer les conduit de fréon ) de faire un serpentin à l’intérieur du compartiment et enfin de réintroduire l’eau dans le bac.
    Vous en pensez quoi de mon usine a gaz . LOL
    Merci

    RE bonjour
    Quelle temperature ne faut il pas dépasser en culture aeroponie?
    Quelle est la temperature minimun ??

    Merci

    1. Marcel

      Bonjour, je ne sais pas si il existe des pompes externes adaptées à cet usage, mais si vous êtes un bon bricoleur, alors tout est possible 🙂
      En aéroponie la température de la solution nutritive devra être comprise entre 18 et 23ºC, avec un idéal autour de 20/21ºC.

  33. smoud

    bonjour,j’avais une petite question au sujet de la culture en aeroponie.je voulais savoir si l’on peut couper les racines des plantes qui tombe dans le bac pour empecher que les racine bloc la pompe a eau?si oui Est-ce que les plante n’en souffre pas? merci d’avance a toute l’équipe vous etes genial!

    1. Vincent Auteur

      Bonjour, il est vivement déconseillé de couper les racines, cela se pratique parfois lorsque le système est vraiment encombré, mais il faudra alors penser à couper quelques parties aériennes de la plante pour équilibrer la masse de racines et de feuilles et branches 😉

  34. Bigbuddha

    bonjour je vais commencer une culture en aeroflo one bud et je voulais savoir tous les combien de jours changer la solution et si c’est possible de laisser la meme solution du debut a la fin de flo

    1. Marcel

      Bonjour, il n’y a pas de règle absolue, mais en général il sera conseillé de changer l’eau toutes les 2 à 3 semaines maximum 😉

  35. Bigbuddha

    Merci de votre reponse a bientot

  36. rosio

    Bjr Marcel je viens de faire l acquisition d un dutch pot ou je vais cultiver 12 plantes de types critical étant novice en hydro j aurais une petite question je vais être en billes w argile à partir de graine et j aimerais que vous me donniez un coup de pouce pour l arrosage en fait je ne sais pas du tout quel fréquence d arrosage donner aux plantes pour la croissance et pour la flo pourriez vous M aiguiller svp

    1. Marcel

      Bonjour, il s’agit de trouver le bon réglage pour que vos billes d’argile soient humides, mais pas noyées non plus, en commençant par exemple avec un réglage 15 minutes ON / 15 minutes OFF, que vous optimiserez par la suite si besoin. N’hésitez pas à lire le guide ci dessus pour d’avantage de détails sur l’arrosage en hydroponie 😉

  37. rosio

    Bjr je souhaiterais savoir de par votre expérience quel fréquence d arrosage faut il avoir avec le dutch pot pour 12 pot de 11litre pour la croissance et pour la flo merci d avance

    1. Marcel

      Bonjour, même réponse que pour le commentaire juste au dessus 😉

  38. nico

    bonjour,je me lance dans une culture en hydro pour la premiere fois,jai une box de 100x100x200cm avec un platinium hydro pro 60,et une lampe de 400w,tout dabord jorais voulue savoire si ma lampe etait asser puissante pour la dimension de ma box?est ensuite jorais voulue savoir combien de pieds maximum jorai pue metre? merci davance pour votre reponce

    1. Vincent Auteur

      Bonjour, cette ampoule serait plus adaptée à un espace de 80x80cm, mais avec un réflecteur large type AAW elle pourra couvrir correctement votre surface. Le nombre de plantes dépend du mode de culture choisi et du nombre de plantes que peux accueillir votre système; généralement on cultive une densité de 9 à 16 plantes par mètre carré. Cordialement!

  39. weep

    Bonjour,

    Je me prépare pour une culture en U-Gro Slab Coco 15L.

    Dans un espace de 150x150x200 combien conseillez vous de U-Gro Slab Coco 15L?Et surtout la fréquence d’arrosage en cycle ouvert goutte à goutte,on m’a conseillé 1 min des l’allumage en croissance et une autre 6 h aprés en flo.
    Quand pense alchimia?

    1. Marcel

      Bonjour, vous pouvez théoriquement cultiver jusqu’à 10 U-Gro Slab Coco 15L dans cet espace. Pour le cycle d’arrosage cela dépendra de nombreux facteurs, l’idéal sera donc de procéder soi-même à différents essais afin d’observer la technique qui fonctionne le mieux selon votre environnement de culture et les génétiques cultivées 😉

  40. Nico

    Bonjour,je me suis lancer dans une culture en hydro est j’aurais voulue savoir: quand doit ton changer l’eau du bac? Toute les semaine?doit ton vérifier le ph tout les jours?peut ton mélanger cube de laine de roche est billes d’argiles ? Merci de vos réponse

    1. Marcel

      Bonjour, pour le changement d’eau du bac cela dépend de nombreux paramètres, en général on changera totalement celle-ci toutes les semaines, ou tous les 15 jours, ainsi qu’à chaque changement de cycle de culture, et bien sur en cas de souci (pollution bactérienne, etc..)
      Le PH et l’EC de la solution nutritive devront être contrôlés le plus régulièrement possible.
      Il est possible de commencer la culture des plantes (graines, boutures..) en laine de roche, puis de placer celle-ci au milieu des billes d’argile 😉

  41. Max

    Bonjour à tous !!!

    Petite question … comment bien faire le stress hydrique en hydroponie ? Combien de temps avant la récolte dois-je arrêter les arrosages ?
    Je suis en placo de 120x120x180…600W…table 100×110…réservoir 90L…28 pieds de Pure Kush d’environ 35/40cm…5 arrosages en jour & 1 en nuit !!!

    Merki par avance pour les réponses

    Cannabicalement …

    1. Marcel

      Bonjour, le stress hydrique est une petite optimisation qui n’est pas obligatoire, et qui sera beaucoup plus facile de réaliser dans le cadre d’une culture en terre. En hydroponie les plantes souffriront en effet très rapidement d’un manque d’eau, si vous cessez de les arroser.

  42. Max

    Même si ce n’est que 24 heures avant la récolte ???

    1. Marcel

      Bonjour, en 24h il n’y aura pas de grand changement 😉

  43. Nico

    Merci Marcel pour tout tes petit renseignement c cool😉 je vous tiendrai au courant de mon avancer merci encore

  44. Nico

    A oui encore une dernière question,en hydro peut on mètre plusieurs pied dans un seul pot?je suis en pot de 18litre est j’en ai quatre,ma box fait un mètre carre sur deux mètre de haut,est jai une lampe de 400watt cela vas t’il suffire pour une bonne récolte?

    1. Marcel

      Bonjour, c’est techniquement possible mais il n’est cependant pas conseillé de mettre plusieurs plantes par pot, car celles-ci seront alors en compétition, autant au niveau aérien que racinaire 😉

  45. Nico

    Salut Marcel !!! Merci pour tes renseignement ,je voulait encore te pausser une question,je suis en pleins tamponage de mes billes d’argiles,je les est laiser tremper dans un bains pour retirer toute la poussière ensuite je les est passer en passoire 3 fois pour bien les rincer est maintenent je les est mises a tremper dans de l’eau a pH 3 pour les faire remonter toute doucement,est ma question est la suivante est ce que je dois rincer mes billes une fois celle ci stabiliser??? Ou je peut les balancer comme sa dans mes bac est commencer ma culture?

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour,
      Quand le pH (idéalement entre 4 et 4,5) de l’eau dans laquelle repose vos billes d’argile est stable (entre 24 et 48 en règle général) vous pourrez placer vos billes d’argiles dans le bac de culture directement.
      A bientôt

  46. Drhoffman

    Bonjour alchimia.

    Voila je suis a la 2eme semaines de flo, Une est dans un pot de 7.5L et l’autre dans un pot de 11L.

    Je les arrose deux fois par jour pendant 3 min. 11H et 19H

    Ma question est l’arrosage est il bien adapté? Je ne vois pas de pourrissement ou d’excès d’humidité.

    Bon je pense que le fait d’arrosé deux fois n’est pas nécessaire..

    Si toutefois vous vouliez me répondre c’est la bienvenue.

    Merci

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour,
      S’il s’agit d’une culture en hydoponie en circuit fermé, votre programmation d’arrosage n’est pas correct. Comme conseillé dans l’article : »Les arrosages dans ces systèmes de culture varieront d’un modèle à l’autre, nous pourrons trouver des systèmes comme le Dutch Pot Hydro dans lequel William Texier de GHE recommande un arrosage en continu 24/24. Certains cultivateurs préféreront recourir à un temporisateur pour arroser toutes les 15 minutes, d’autres arroseront un quart d’heure par heure… »

      Votre fréquence d’arrosage pourra être correct si vous cultivez en Coco.

      A bientôt

  47. julien

    Bonjour toute l’équipe,
    j’aimerai savoir combien de plantes est-il possible de cultiver (en one bud ) dans un systeme dutchpot aéro 1m² ? En théorie il est prévu de pouvoir mettre 60 plantes mais en pratique cela est-il possible ?

    J’aimerai savoir quel gamme d’engrais GHE choisir pour débuter en aéroponie, j’hésite entre les flora series, floranova et floraduo… pourriez vous m’en dire plus sur ces différentes gammes ?

    Et derniere question, avec quel type d’eau arroser des boutures dans une bouturette aéro( eau de pluie, osmosée, déminéralisée??) et à quel pH faut-il ajuster cette eau?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour,
      Suivant la variété que vous cultivez et en partant de boutures vous pourrez placer 60 plantes dans un Dutchpot 1m2.
      Les 3 gammes de GHE pourront être utilisé en culture aéroponique. Le FloraSeries est une gamme minéral composée de 3 produits : FloraGro, FloraBloom et FloraMicro. Le FloraDuo est également une gamme minéral mais sera plus concentré et sera composé de deux produits : FloraDuo Grow et FloraDua Bloom. Et enfin la gamme FloraNova sera également concentré mais possédera des niveaux de NPK différents, la gamme sera composé de: FloraNova Grow et FloraNova Bloom. L’utilisation de ces trois gammes sera très similaire.
      Pour vos boutures dans votre bouturette vous pouvez utiliser de l’eau de pluie avec un Ph d’approximativement 6.
      A bientôt

  48. Nico

    Bonjour a tous,voilà j’ai un énorme problème sa fait deux que je tamponne mais cube de laine de roche est toujours pas tamponner a 5.5,tout en sachant que mes graines on déjà germer!!! Au secours g besoin d’aide je ne sais plus comment faire ,merci de vos réponse.Dsl j’ai oublier de vous préciser sa fait deux jours que mes cubes trampes

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour,
      Voici un extrait de notre article :Comment cultiver du cannabis en laine de roche.
      Les slabs seront trempés pendant 24h dans une solution nutritive d’un PH de 4.5 et une EC de 0.5-0.6. pour débuter une culture de cannabis à partir de graines sans peur que les plantules ne manquent de nutriments dès le départ.
      Le PH des slabs au début de la culture devra être de 5.5, si ce n’était pas le cas, il faudrait tremper les pains quelques heures de plus dans la solution jusqu’à ce que le PH soit stabilisé.
      Un méthode simple pour déterminer si les slabs sont correctement stabilisés consiste à les arroser avec de l’eau au ph de 5.5 et de mesurer le PH du drain: si celui ci est à 5.5, il est temps de semer les graines.
      A bientôt

  49. Nico

    Bonjour a tous ,merci de vos réponses,voilà ce matin je me suis réveiller est g remarquer que mes jeune pousse que j’avais placer dans la laine de roche était toute tomber et a moitier dessécher ,j’ai besoin de conseil pouvait vous m’aider?????? Je les ai en lever de la lumière et je les ai mouiller.A votre avie mes jeunes pousse sont elle fichu???

    1. Marcel

      Bonjour, les causes peuvent être très diverses, il faut savoir que la culture hydroponique possède une tolérance aux erreurs beaucoup plus faible que la culture en terre. Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience de culture du cannabis, nous vous conseillons donc fortement de commencer par la culture en terre, qui est beaucoup plus facile 😉

  50. Olired

    Bonjour Alchimia, en culture sur bille d’argile en pot et sur table à marée, est-ce que je peux continuer à employer les engrais Aptus malgré la structure du support? Et est-ce que ces même engrais pourrons rester la semaine dans le bac de s/n sans se dégrader ou même fermenter? Me conseillez-vous d’autres engrais plus adaptés? Ce serai dommage car mes bouteilles sont encore bien pleines… Merci à bientôt
    Désolé pour le double post, je me demandais si avec les slabs de coco il faut contrôler le drain? Si oui, le système en circuit fermé sur table à marées n’est pas valable alors? Qu’en pensez-vous? Merci

    1. Marcel

      Bonjour, les engrais Aptus étant de type organique, ils ne seront pas adaptés à la culture hydroponique. Pour ce mode de culture, il faut utiliser des engrais de type minéral, comme par exemple ceux de Canna ou de GHE 😉
      La coco donne effectivement de bien meilleurs résultats en circuit ouvert qu’en circuit fermé, car elle a tendance à relâcher certains minéraux.

  51. steph42

    Bonjour alchimia,
    Je suis en nft gt 100,en pots paniers suspendu a 1cm de la nappe.
    Tout les parametres on l’air ok: PH assez stable temp eau 20 degres
    temp air 24 et racine bien developpés.Il y a 12 dinafem og kush de 70 cm environ.
    Tout ce passé bien et la certaine on les bout des feuille jaune et des feuille du haut frisent vers le haut.Surtout les racines qui m’inquiete et particulierement
    celles devant le jet d eau elle commence a etre legerement brunatre et ne ce devellope plus.J utilise oxyboost et les racines des ?.
    Des pots pannier sont superber mais celle sur l aquanappe ne se developpe plus.

    1. Marcel

      Bonjour, pour les racines brunes vous pouvez effectivement utiliser un peu de peroxyde d’hydrogène (H2O2) afin de les stériliser. Pour les feuilles cela peut être lié à ce problème racinaire, sinon il peut aussi s’agir d’un problème d’engraissage 😉

  52. niko

    Salut Alchimia,
    Bon voila je ne sais pas si c’est grave ou pas,mais j’ai une matière gluante blanchatre dans ma solution et sous mes pots.

    Je suis en hydro,billes d’argile tamponné,engrais GHE flora series avec diamond nectar,complexe racinaire Hesi,et supervit.
    Ma solution est oxygéné en continue par un bulleur et mon cycle d’arrosage est de 15 minutes toutes les heures,ça fait une semaine que ma solution est faite(croissance)en suivant bien les dosages d’engrais.

    Si vous pouvais m’éclairé,longue vie à Alchimia

    1. Marcel

      Bonjour, il s’agit probablement d’une pollution bactérienne. Je vous conseille donc de changer votre solution nutritive, et de nettoyer votre installation avec un peu de peroxyde d’hydrogène dilué dans l’eau 😉

  53. niko

    Merci pour vos conseil Alchi bonne continuation a+

  54. Mysteriousways

    Bonjour à vous! Désolé de poster ici mais je n’arrive pas à poster sur le sujet du subtrat coco… Voilà je viens à vous pour savoir si selon vous, ma manière de préparer ma soupe pour l’arrosage est correcte ou à améliorer… -Gamme Canna coco complète (A,B, rhizotonic, cannazym, Pk, canna boost).
    -substrat coco Canna.

    Voilà je commence par remplir d’eau du robinet mes bouteilles de 5L à une température juste tiède, je règle ensuite mon ph à 6,3 avec ph down (je suis actuellement en floraison), je teste ensuite immédiatement mon ec (je suis à ce moment là toujours entre 0,54 et 0,56). Je continue ensuite en allant sur le site officiel de canna pour faire mon propre schéma d’engraissage qu’ils calculent pour vous en leur donnant vos valeurs… je rentre mon ec de 0,54 et mes autres valeurs demandées, puis j’applique leur schéma à la lettre… Donc, vu que les engrais une fois tous intégré baisse le ph de ma solution, c’est pour cela que je la règle à 6,3 avant, pour qu’au final une fois bien mélangé je tombe à 6,1 ou 6,0 et s’il faut, une ou deux petite goutte de ph down et hop on arrive à ph 6,0. J’arrose manuellement et laisse couler un peu de drain pour éviter les accumulations de sels… Je teste l’ec du drain, et jette ce dernier. Je laisse ensuite le substrat sécher au maximum (pots ultra léger, environ en 3-4 jours) et voili voilou on est répartit pour un tour!!! Que pensez vous de la méthode que j’emploie (ph, ec, etc…)? Est-elle convenable? Auriez-vous quelques conseils à me donner concernant toute cette élaboration?! Désolé pour ce pavé comme on dit, mais je vous remercie d’avance pour j’espere une réponse rapide de votre part!!! A+

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour Mysteriousways,
      Rien à signaler de particulier, vous faites ça consciencieusement 😉
      Bonne continuation et bonne culture
      A bientôt !

  55. THUGZMI16

    Bonjour,
    J’ai une box 120*120 avec un gro-tank GT 424 et j’aimerais mettre 4 pot 7L de coco autour pour remplir l’espace un peu plus vite.

    J’aimerais savoir si il est envisageable et quels sont les risques (maladies,insectes…) de mélangé nft et coco dans la même box?
    Et aussi selon vous quel temps de croissance max peut-ont donné a 6 plantes(Critical 2.0) dans un GT 424?

    Merci beaucoup pour votre aide.
    Bonne culture

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour THUGZMI16,

      Aucun problème pour placer vos plantes en coco à côté de votre système Gro-tank.
      Laissez plus ou moins 15 jours de croissance pour vos 6 plantes dans ce système.

      A bientôt

  56. RainbowPixie

    Avant tout, merci pour cet article complet ! 🙂

    J’ai mis en place une Box avec système hydro (circuit d’eau fermé, passant dans un système fait maison à base de tuyaux pvc, nourrissant les racines faites en amont dans une bouturette, et revenant dans le bac d’eau). J’ai une lampe led de 250, et dans mon bac d’eau de 20L environ, j’ai une pompe de 600l/h, un chauffage réglé à 20 degrés, et un bulleur. Actuellement, j’ai de la LDR en substrat, et j’en suis au tout début de à croissance. J’ai trois pieds pour le moment, qui visiblement se portent bien pour l’instant, mais je préfère anticiper tout problème !
    J’utilise floraduo comme engrais, et pH – de chez GHE.
    Mon Ec est à peu près stable, pas de soucis là dessus, mais je n’arrive pas à maintenir le pH… mais alors pas du tout ! Il augmente de 2,5 en à peine plus de 24h… j’ai peur que cette fluctuation soit nocive pour les plantes…
    J’ai pu lire que le bulleur faisait fluctuer le pH, mais est ce normal à ce point là ? Mon eau circule h24, si je dois garder le bulleur, doit il tourner h24 aussi, ce qui est le cas depuis la mise en marche du système ? Étant donné la faible contenance de mon bac d’eau, l’eau est constamment en mouvement, donc ne se retrouve t elle pas suroxygénée ?
    On m’a aussi dit que le pH – utilisé n’etait pas le plus stable dans le temps, et on m’a recommandé celui de la marque plagron pour ce type de culture… Est ce que ce changement de marque peut avoir une réelle répercution sur le ph, le rendant ainsi plus stable ? Je me vois mal mettre 10 ml de pH – par jour, je trouve ça un peu rude pour la plante !
    Étant donné que tout est neuf, et que les tuyaux pvc avaient préalablement été nettoyés à la javel et rincés à grande eau, est ce que cette instabilité de pH peut être due à l’ensemble des réactions chimiques se produisant dans le système ?
    Bref, je suis un peu perdue, et je n’arrive pas à savoir ce qui est le meilleur pour les plantes… laisser le bulleur ou favoriser un pH stable ?

    Ah, et une dernière petite question (promis après j’arrete ^^) : j’utilise l’eau du robinet pour le système. Sur ma facture d’eau, mon eau apparaît comme « douce ». Or j’ai un engrais pour eau dure. Dois-je en changer pour un engrais eau douce ? Y’a t il une réelle différence entre ces deux engrais pour une eau du robinet ?

    Merci par avance pour avoir lu ce message, et pour y apporter des réponses, qui seront sans nul doutes très complètes ! 🙂 au passage, super boulot ! Merci bcp pour tous ces articles et conseils ! 🙂

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour RainbowPixie,

      Il est bien possible que ce soit votre bulleur qui fasse fluctuer votre pH de cette façon, essayez de la couper ou de diminuer son utilisation pour voir la différence.
      Il sera préférable d’utiliser une gamme d’engrais adapter à votre eau, vous risquez des carences en utilisant une gamme non adaptée.

      A bientôt

  57. PizzaGuy

    Bonjour Alchimiaweb jai une question, jai lancé une culture en hydroponique indoor et là les plantes en sont à 10 jours après le passage en floraison. Mais comme mon testeur de EC était cassé, jai dosé à vue doeil et je me suis aperçu que pendant 10 jours mes plantes étaient nourries avec un EC de 1.90 (au lieu de 1.40 ou 1,50) car jai un nouveau testeur de EC. Seulement je mapperçois avec étonnement que les plantes ont lair en forme, aucune trace classique de sur-engraissage.. des bords bien vert en bien nettes etc ; on pourra juste noter des plantes moins hautes que dhabitude mais je pense que le froid doit aussi jouer ; Enfin bref ma question est la suivante : Quelles sont les vrais conséquences dun surengraissage si tout à lair dêtre ok à vue doeil ? Est-il possible que mes plantes ne déclarent pas leur sexe à cause de ça par exemple ? Cest surtout ça qui minquiètes. Merci davance pour votre reponse

    1. Jerome Alchimia

      Bonjour PizzaGuy,

      Si vos plantes semblent saines il n’y aura pas de problème, vous êtes tombé sur une génétique gourmande ou résistante au sur-engraissage.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *